Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mourir à 19 ans !

Mourir à 19 ans !

 Il faut être à la fois prétentieux et ignorant pour prétendre « ré écrire » à froid, bureaucratiquement, un code du travail qui est l’expression des rapports de force sociaux à travers un siècle d’histoire de notre pays. Il faut surtout être animé d’intentions malsaines, ce qui est le cas dans le rapport commandé par Valls et Macron à des représentants de l’oligarchie, qui ignorent tout de la souffrance au travail et la dignité des travailleurs.

Leur but est de casser le droit du travail, et surtout pas d’être indignés, ni de réfléchir, en s’appuyant par exemple sur l’accident mortel survenu récemment à un jeune de 19 ans sur un chantier de rénovation (entreprise ANTOINE, 95 Argenteuil) d’un immeuble d’habitation de 4 étages à Asnières-sur-Seine.

Le jeune avait 19 ans, 19 ans !

Il effectuait des travaux de couverture, il a chuté de 15 mètres depuis la toiture. L’échafaudage avait été installé sur une façade, mais aucune protection n’avait été mise en place sur les pignons. Un harnais était à disposition mais inutilisable du fait de l’absence de point d’ancrage.

Il y a 500 accidents mortels, dont 1/3 par chute, 4500 handicapés, 700 suicides, 650 000 accidents avec arrêts par an et 150 000 accidents cardiaques et vasculaires directement liés au travail. Le code du travail n’est ni « obèse », ni « illisible », au contraire, il n’est pas encore assez détaillé, pas assez fort, ni précis, ni assez contrôlé, ni assez appliqué et les sanctions contre les employeurs ne sont pas assez draconiennes. Il se distille dans ce pays un « air du temps » anti droit, anti sécurité, anti protection des salariés. Il y a la course au fric, le donneur d’ordre est exigeant et intraitable avec son sous-traitant, l’état du droit du travail n’est pas assez protecteur, il y a trop d’intérimaires et de précaires.

La mentalité du fric l’emporte tellement partout que l’insatiable Medef a exigé avec succès de Hollande et Macron que les jeunes apprentis puissent monter sur des échelles, des marches pieds, et des escabeaux des l’âge de 14 ans : ce qui a été accordé par un décret Rebsamen le 1er mai 2015.

Le substitut du Procureur a ouvert une enquête pour « homicide involontaire » pour le jeune mort de 19 ans à Asnières :

• Mais les moyens des enquêteurs, des inspecteurs, des juges sont faibles.
• Combien de temps faudra-t-il pour le jugement ?
• Quand la faute inexcusable du patron sera-t-elle condamnée ?
• En général, les peines de prison pour les patrons sont inexistantes ou faibles, qu’en sera-t-il dans ce cas là ?

On peut même hélas pronostiquer que la casse du droit pénal du travail, délibérément, sciemment opérée par les lois de M. Sapin (14 juin 20123) et par M. Macron (8 août 2015) crée une atmosphère telle que le responsable et son donneur d’ordre seront beaucoup moins condamnés que les salariés syndicalistes de Goodyear

Par Gérard Filoche

Et aussi ...


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Pere Plexe Pere Plexe 25 janvier 18:50

    Le patronat est contre le code du travail comme la mafia est contre le code pénale.

    Le reste est de la communication.

    • flourens flourens 26 janvier 12:36

      @Pere Plexe
      et encore, la mafia a une morale, le patronat aucune


    • franc tireur 26 janvier 17:50

      @Pere Plexe

      Quand tu seras un independant ,commercant,artisan etc tu comprendras de quoi il retourne 
      pour l’instant tout employé-larbin ou fonctionnaire que tu es, tu ne peux pas comprendre

    • Pere Plexe Pere Plexe 26 janvier 17:56

      @franc tireur
      Le droit des affaires et celui du commerce est lui aussi complexe touffu voir archaïque.

      Mais curieusement ça ne dérange pas le patronat.... ?
      La cible c’est le droit du travail !

    • franc tireur 26 janvier 18:02

      @Pere Plexe

      parce qu embaucher une personne est un acte qui peut couler la petite boite en cas de problème . et puis dans ce milieu le droit des affaires ca les concerne pas .arretez de prendre les chefs d entreprises pour des grands patrons alors que ceux ci sont une petite minorité .

    • Pere Plexe Pere Plexe 26 janvier 18:11

      @franc tireur
      il y a plus de faillites causés par des mauvais payeurs donc à cause du droit commercial ( qui est une branche du droit des affaires) que par les verdicts au prud’hommes. !


    • tf1Groupie 25 janvier 19:12

      Robert,
       on sait que tu es plutôt rigide et tellement vieux que tu ne supportes plus aucun changement dans tes petites habitudes.

      Mais tu vois, le monde bouge : le code de la route change, le mariage change, le dictionnaire change, on utilise moins le courrier et beaucoup plus Internet, ta femme n’a plus l’obligation de te faire la cuisine et repriser tes pantoufles...

      Le monde du travail change aussi, tout le monde ne finit plus agriculteur ou curé comme tu as l’air de continuer à le croire.

      Eh bien le code du travail c’est pareil, il doit se mettre à jour, se moderniser et également remettre à plat toutes les verrues et aménagements qui se sont empilés à mesure des années, plus ou moins efficacement.

      Bref toi tu vis dans un monde figé et douillet qui ressemble à un musée ; mais s’il-te-plait, laisse ceux qui ont encore foi dans l’avenir travailler à l’amélioration et à une plus grande efficacité de ces règles qui régissent ce monde du travail que tu as déjà quitté depuis si longtemps. (en fait je ne sais même pas si tu y es entré).


      • tonimarus45 26 janvier 09:51

        @tf1Groupie---voila en copie colle du figaro ;Vous verrez comme vous et vos semblables mentent effrontement et ppuisque l’on nous compare toujours en allemagne qui est aussi dans la zone euro
         «  »« . Toujours est-il qu’en Allemagne, dont la compétitivité est souvent comparée à celle de la France, le temps de travail annuel est légèrement inférieur (1413 heures)... »«  »



      • tonimarus45 26 janvier 09:55

        @tf1Groupie—et encore du meme medias dont on ne peut soupçonner l’empathie envers la classe ouvriere
        «  » Productivité

        Les Français sont-ils vraiment moins « compétitifs » que les Allemands, les Britanniques ou les Américains ? Du point de vue de la productivité, rien n’est moins sûr. Celle de la main-d’œuvre française par heure travaillée s’élevait à 45,40 euros en 2011, d’après Eurostat. Une performance qui se situe dans le haut du palmarès européen, tandis que la moyenne des Vingt-Sept s’établit à 31,90 euros et celle de la zone euro à 37 euros. À noter que la France devance l’Allemagne (42,30 euros) ou encore la Suède (44,40 euros)...


      • flourens flourens 26 janvier 09:55

        @tf1Groupie
        tu as raison, nous sommes rétrogrades, on ne veut pas de changement et blablabla et blablabla, tu cites le code de la route qui évolue, tu remarques qu’il se durcit envers les délinquants et qu’il protège les citoyens, imagine l’inverse, sous prétexte de modernité, plus de feux rouges, plus de limitations, plus de stops, plus de limite de temps de conduite pour les PL, l’hécatombe, et bien c’est la même chose pour le code du travail, on supprime tous les gardes fous, se sera l’hécatombe de salariés
        et puis détrompes toi, qu’on y touche au code du travail, qu’on le refonde oui, vers le haut et pas en copiant le code du Bengladesh, qu’on passe aux 32h, la retraite à 55ans, le smic à 1700€, le travail des enfants avant 16ans interdit, les licenciements encadrés, les patrons voyous en taule, alors oui, ça c’est moderne, qu’on y touche au code, dans le sens du bien pour le plus grand nombre et non pour une poignée de milliardaires qui se foutent bien de l’humanité
        une dernière chose, les gens comme toi nous ont bassiné que parcequ’on vivait plus vieux, il fallait travailler plus vieux et que c’était mathématique, maintenant que l’espérance de vie baisse, vas tu demander que l’on s’arrête plus tôt, la aussi c’est mathématique, chiche !!!!


      • tonimarus45 26 janvier 09:58

        @tf1Groupie- et encore dela meme provenance

        «  »" Salaires

        « Les salariés français touchent des salaires élevés », juge le patron de Titan dans sa lettre au ministre du Redressement productif. Le salaire annuel moyen des Français s’est élevé à 28.920 euros en 2011, selon l’OCDE. Les salariés de l’Hexagone sont donc moins bien payés que les Allemands (30.509 euros), les Britanniques (33.937 euros) ou les Américains (41.300 euros)..


      • julius 1ER 26 janvier 17:29
        Mais tu vois, le monde bouge : le code de la route change,

        @tf1Groupie

        Pov TF1 ...Tartuffe parmi les Tartuffes ... encore une fois au lieu de l’ouvrir tu ferais mieux de la fermer
        car comme exemple le code de la route est plutôt mal choisi !!!!!

        car il n’a jamais été aussi épais que maintenant de nombreuses rubriques ont été ajoutées ces dix dernières années il s’est complexifié plutôt que simplifié.... tous les panneaux de signalisation pour les tunnels et leurs accessoires, les différents modèles d’apprentissage pour la conduite ainsi que le nombres de points de permis qui s’y rapportent, la plupart de ceux qui ont passé leur permis il y a 20/30 ans seraient recalés d’office !!!

      • franc tireur 26 janvier 17:53

        @tonimarus45


        ce sont des salaires net, en brut les salaires francais sont énormes !
        evidemment quand on retranche tout ce qu’on doit aux organismes de racket d ’Etat on a plus beaucoup de pouvoir d’achat.

      • tonimarus45 26 janvier 19:31

        @franc tireur— je sais si c’est du brut mais là n’etait pas le « point interressant ».

        L’interressan c’est que cela indiquait que contrairement a ce que l’on nous dit le salaire des ouvriers français, brut ou net est inferieur a celui des ouvries allemands , anglais et americains

      • tonimarus45 26 janvier 19:48

        @tonimarus45-pardon «  »je ne sais si c’est du brut«  »voulais je dire


      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 25 janvier 21:43

        Après réception du rapport Badinter, Manuel Valls a précisé que « la dérogation à la durée légale du temps de travail à 35 heures n’est plus une transgression ». Désormais, un simple accord d’entreprise permettra de déroger aux accords de branche. 

        En clair, il sera plus facile, et moins coûteux, de déroger aux 35 heures après le vote de la réforme du code du travail voulue par le gouvernement. La ministre du Travail Myriam El Kohmri doit la présenter le 9 mars. 

        La prestation théâtrale de « bad-inter » n’avait comme but que d’utiliser l’aura du personnage identifié à l’abolition de la peine de mort pour cautionner une entreprise de régression sociale.


        • vesjem vesjem 26 janvier 00:04

          @M de Sourcessure
          très juste ;
          aucune voix médiatique ne s’est interrogée sur : pourquoi a-t-on cherché à attribuer à un vieux « kroumir » véreux qui n’a jamais bossé , un rapport rédigé en première instance par un « nègre » gouvernemental ;
          étrange mais révélateur


        • petit gibus 25 janvier 23:47
          Des mauvaises langues prétendent que
          Badinter serait devenu alzheimer

          • Pere Plexe Pere Plexe 26 janvier 18:01

            @petit gibus
            il est toujours contre la peine de mort.

            mais serait favorable à ce que d’autres se tuent au boulot...

          • alinea alinea 26 janvier 00:13

            Le problème n’est pas tant le code du travail que le travail ne soit soumis qu’à un code. Pensé par ceux qui n’ont jamais fait le travail qu’ils codent.
            Avant, il y avait l’humain, le temps de l’humain, la prise en charge de l’apprenti, du nouveau venu.
            À tout désincarner, on en meurt.
            la mise en concurrence, les appels d’offres devraient être interdits : ils sont obligatoires.


            • soi même 26 janvier 01:28

              Je voie surtout comment en un 1 siècle et demie, le communisme à détruit le dialogue sociale , certes le patronat n’a jamais été des anges, mais avec se mot d’ordre Prolétaires de tous les pays, unissez-vous  ; a travailler plus pour l’asservissement moutonneux lobotomisé , qu’a une véritable renaissance social.

               


              • tonimarus45 26 janvier 19:34

                @soi même—par contre «  »patrons de france unissez vous en un syndicat pourri de chez pourri le « medef »" vous convenait mieux


              • sampiero sampiero 26 janvier 19:51

                sois même 
                à détruit le dialogue social« .....................en disant » Prolétaires de tous les pays, unissez-vous " ?


                Parce que tu trouve que les prolétaires de tous pays se sont unis ? smiley

                C’est quoi le dialogue social ? Le dialogue entre le prolétaire et le patron ? 

                Alors si le patron rompt le dialogue uniquement à cause d’un mot d’ordre qui n’a jamais eu de concrétisation, c’est qu’il prend le prolétaire pour un con.

                Et si tu approuve.......

              • soi même 26 janvier 22:36

                @tonimarus45, visiblement vous aimée le macadam idéologie, justement le medef m’est que le côté pile de cette lutte de classe , en terme de situation pourrie il y a pas mieux révolutionnaire et réactionnaire , les deux frères qui s’entende très bien à d’autre niveaux.

                Il faut juste maintenir le populo dans la revendication et l’ignorance pour ne pas voir le jeux de duplicité dans toutes sa splendeur.... !


              • soi même 26 janvier 22:46

                @sampiero, le dialogue social , il se pourrait bien que cela soit d’un niveau un peut plus complexe et sérieux que l’on a l’habitude de nous seriner les nostalgique de cocoland.


              • Trelawney Trelawney 26 janvier 08:26

                Entendre des conneries pareilles me conforte dans l’idée que ce GIL ne doit pas ou n’a jamais du connaitre le travail.

                1/ Lorsqu’il y a un accident sur un chantier, il y a forcément une faute professionnelle et il y a forcément des sanctions. Si l’entreprise est tenue pour responsable et c’est souvent le cas il y a des indemnités conséquentes. Dans ce domaine on est plutôt en progrès car il y a moins d’accidents qu’il y a 30 ans et le coup des protections sur les chantiers n’est pas négligeable mais jamais ignoré

                2/ Visiblement monsieur GIL veut se faire des patrons parce que « lutte des classes » grand bien lui fasse. Il finira par comprendre que ce n’est qu’un délire et puis de toute façon le patron ignore jusqu’à l’existence de ce GIL certainement bien planqué tels un Gaston Lagaffe pour un temps encore limité dans un bureau de l’état

                3/ J’ai commencé ma vie professionnelle à 15 ans en faisant le métier le plus dangereux au monde (pécheur). Alors c’est vrai que je travaillais pour un armement norvégien cupide avec un capitaine alcoolique et un bosco femme qui faisait tout le boulot. C’est vrai aussi que la sécurité sur un navire seul dans des tempêtes de force 10-12 est illusoire. Mais au final je suis certain que monsieur GIL est contant de manger du poisson, tout comme il est content d’avoir un toit qui ne fuit pas (pour revenir à l’article).

                Tels un commissaire du peuple, GIL nous sort ses habituelles diatribes pour nous faire avaler ses conneries de « lutte des classes » dans le seul but de préserver les intérêt de ses maitres, car GIL n’a peut être pas de patron, mais il a des maitres comme un brave toutou


                • rocla+ rocla+ 26 janvier 08:37

                  @Trelawney


                  En effet , j’ ai toujours pensé que pêcheur est un métier très 
                  dangereux . 

                  Beaucoup moins dangereux  est d’ écrire des conneries comme Gil et Filoche . 


                • tonimarus45 26 janvier 10:44

                  @rocla+—boulanger n’est pas aussi un metier dangereux et pourtant certains disent bien plus de conneries que gil ou filoche ?????

                  Mais bon pour vous quiconque prends la defense de la classe ouvriere ou de « la france d’en bas ) dit des conneries.Seuls le patronat et son representant le »medef" trouvent grace a vos yeux

                • bakerstreet bakerstreet 26 janvier 19:03

                  @Trelawney
                  Cet article est très bien. Je ne comprend pas trop qu’ayant fait un travail difficile pour tentiez de discréditer. Le sort des travailleurs qui font des boulots pénibles laisse ordinairement indifférent. Je ne vais pas faire un hit parade de la morbidité, mais couvreur et bûcheron sont les boulots où assurément il y a le plus de décès....Mais la pénébilité et la souffrance ne sont pas chiffrables. C’est un émiettement insidieux de la falaise, qui fait qu’un jour vous perdez pied..Pas de risque par contre à l’assemblée nationale pour les députés, à moins de tomber du perchoir....Les inspecteurs du travail ont été diminués, et certains ont même été assassinés par des patrons irascibles....J’ai travaillé en psychiatrie et j’ai vu des gens victimes de leur travail toute ma vie. Des pêcheurs c’est sûr, vivant en Bretagne, mais plein de travailleurs travaillant en abattoirs, pour des causes psychologiques bien évidentes, mais aussi pour énormément de problèmes oestéo-tendineux, qui n’étaient la plupart du temps même pas reconnus par l’inspection du travail. Tout cela vous ruine la santé, au moral et au physique. Entendre quelqu’un qui a bossé toute sa vie venir vous dire que les 15 jours qu’il a passé en psychiatrie, étaient les meilleures, des vacances dans une vie d’enfer, vous laisse songeur....Des exemples, je pourrais en remplir un livre à la Zola, sans même avoir besoin de descendre dans la mine. 


                • bakerstreet bakerstreet 27 janvier 02:40

                  @Trelawney
                  « Lorsqu’il y a un accident sur un chantier, il y a forcément une faute professionnelle et il y a forcément des sanctions. »

                  Je ne sais pas si vous avez vraiment travaillé sur un chantier, mais ce genre de déclaration c’est du cinéma, pas la vraie vie du travail. Bien sûr si le mec se prend un camion ou si un parpaing lui tombe dessus, grosse catastrophe, il y aura bien sûr déclaration. Mais pour les « petits bobos », qui en fait n’en sont pas, qui vont devenir des maladies chroniques, invalidantes, après s’être démoli au marteau-piqueur, il y aura la tentation de se taire du préposé, ou encore mieux on lui imposera le silence, sous forme de chantage. Ou encore on dira que le rapport de cause à effet ne peut être prouvé, la défausse habituelle...
                  Tout dépend après de la personnalité du gars, de son age, de son statue, mais les patrons n’ayant aucun intérêt à voir l’inspection du travail débouler, c’est un jeu courant...Tous les jours je passe devant une entreprise de salaison où on grand, se déroule un message au vue de tous : Pas d’accident du travail depuis....x Jours...Parfois, pas souvent, ça revient à zéro..La pression psychologique en tout est énorme pour se taire et serrer les dents, afin que la boite continue à aligner le bon chiffre.....Tout cela fait partie d’un menagment qui poursuit un but : Manipuler les consciences, et les chiffres...Tant pis pour le burn out qui en découle, rien à voir non plus vous dira t’on avec le boulot...J’ai fait tous un tas de boulots intérimaires quand j’étais plus jeune, et je sais de quoi je parle. Pour ne pas évoquer ce que j’ai vu ensuite chez les patients, à qui les médecins du travail, refusaient le statut de maladie professionnel, bien que perclus de tendinites, et d’arthroses, qu’ils ne contactaient pas pourtant pendant le week-end. 

                • rocla+ rocla+ 26 janvier 08:31

                  Il faut impérativement casser et réinventer le Code du Travail . 


                  Ou alors  se taper sur le ventre de joie et de bonheur d’ être au chômage . 

                  Allons enfants  de la euh des bisounours ....

                  • Shawford Naoh 26 janvier 08:38

                    @rocla+

                    Salut, ici le Roi des bisounours.

                    Quand comme toi on a un si magistral sens de l’esprit d’entreprise on sait forcément saisir les opportunités, n’est t’il pas ?

                    Va consulter celle ci et prends en toute la mesure, et reviens me dire quelle serait la condition idoine pour réinventer et faire bouger vraiment les choses :
                    La conscience de soi expliquée par les neurosciences sociales

                    Merci d’avance


                  • Shawford Naoh 26 janvier 08:42

                    @rocla+

                     Ce qui est chiant avec toi, au surplus, c’est que non seulement tu peux m’ignorer quand je t’apostrophe (ça y’a pas de problème) mais surtout tu peux supprimer directement les commentaires qui te plaisent pas, ça c’est pas fair play mais alors pas fair play du tout


                  • rocla+ rocla+ 26 janvier 08:47

                    J’ ai tous les pouvoirs  , je peux primer , supprimer  et scier ma femme 

                    en deux . 

                    Là quand je te parle je te vois  , tu as un oeil gauche et un oeil droit .

                    Fortiche le gars ... smiley

                  • Shawford Naoh 26 janvier 08:49

                    @rocla+

                    T’inquiète je te ferai fermer ton clapet avant les 12 coups de midi, on a déjà refait 1000 fois la cène smiley


                  • Shawford Naoh 26 janvier 08:52

                    @Carlo-

                    Sinon, tu penses prendre les 20mn ou pas pour t’instruire au moins une fois dans ta vie, ou pas ?


                  • flourens flourens 26 janvier 10:06

                    @rocla+
                    100% d’accord réinventons le CDT, mais pas celui du Quatar, il faut y mettre la retraite à 55 ans, la semaine de 32 h en attendant 30, le smic à 1700€ en attendant 2000, l’encadrement des licenciements, l’interdiction de bosser avant 16 ans, une plus grande sanction des patrons voyous, etc etc, et en plus cela va dans le sens de l’histoire alors que toi et tes maîtres vous voulez aller contre l’histoire, revenir au 19e siècle voire à la féodalité, mais non, l’histoire va vous broyer car on arrête pas le progrès, technique comme humain, les dinosaures comme toi vont disparaitre et c’est tant mieux


                  • Shawford Naoh 26 janvier 10:11

                    @flourens

                    c’est vrai qu’avec comme maître à penser Joel de Rosnay aka tall le cerveau tombé au plus profond du caniveau talleyrandesque, on a là la fine fleur de la crapulerie mondialisée smiley


                  • tonimarus45 26 janvier 10:16

                    @rocla+—c’est sur qu’en augmentant la duree de la semaine de travail et en augmentant l’age de depart a la retraite on va diminuer le chomage ??????

                    En effet pour la semaine de travail avec moins d’employes le patron pourras faire effectuer sa charge de travail decoulant de son carnet de commande qui vu la situation actuelle qui tant a apauvrir une bonne partie des travailleurs et des retraites sutout n’est pas extensible.Croyez vous sincerement qu’il va garder ceux dont il n’a plus besoin ??
                    Pareil pour l’allongement des departs a la retraite qui c’est facile a comprendre ne libererons pas d’emplois
                    Et que dire de ceux qui cumulent emploi et retraite empechant ainsi la liberation d’emplois.on peut comprendre cela pour des travailleurs ayant de tres petites retraites mais le cumul emploi retraite doit etre plafonne afin d’empecher ceux qui n’en ont pas besoin de barrer l’emploi a des chomeurs 

                  • bakerstreet bakerstreet 27 janvier 00:28

                    @Naoh
                    Très bien, merci du lien, sincèrement, des deux hémisphères !

                     De plus cela fait faire des progrès aux neurones miroirs anglais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès