Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non au racisme anti-senior en politique !

Non au racisme anti-senior en politique !

Jean-Christophe Cambadélis a qualifié Alain Juppé "d'arrière grand-père" tout cela parce qu’il a 70 ans comme des millions de français d'ailleurs ! Selon certains, le favori des sondages serait trop vieux pour être Président. On peut le critiquer sur son bilan, ses projets, son caractère mais sûrement pas pour son âge ! C'est du racisme anti-senior et personne ne s'en offusque. Tout le monde se préoccupe, à juste titre, des discriminations anti-âge dans le monde du travail, mais pour d'autres le racisme anti-senior en politique serait normal et même sain, sous prétexte de renouvellement. Souvenez-vous du même Alain Juppé alors Premier Ministre et âgé de 50 ans, qui en 1996 voulait interdire aux candidats de plus de 75 ans de se présenter aux législatives et aux plus de 70 ans aux régionales et aux européennes ! Avec une telle mesure, il ne pourrait prétendre être candidat en 2017 ! Alors disons Stop au racisme anti-senior en politique ! 

Tous ceux qui veulent à tout prix rajeunir le personnel politique devrait se rappeler quelques chiffres : les retraités représentent 29% de l'électorat et plus du tiers des suffrages exprimés. Pourquoi donc n'auraient-ils pas des élus qui leur ressemblent ?

Savez-vous qu'on peut lire dans un rapport officiel du comité France Stratégie, la proposition N°21 dit "La mesure consisterait à interdire de candidater pour un mandat électif après 70 ans en s’inspirant de l’âge de « mise à la retraite d’office » qui existe pour les salariés du public et du privé" Pour arriver à cette conclusion, les auteurs s’inspirent des exemples de la Tunisie et du Congo-Brazzaville (sic). Promouvoir officiellement les discriminations, on croit rêver ? Et cela émane d'un comité placé sous l'égide du Premier Ministre ! 

Privilégier la jeunesse par rapport à l’expérience, opposer la vieillesse et la jeunesse voilà de drôles de conception de la République qui nous le rappelons est une et indivisible.

Comment peut-on lutter contre les discriminations liées à l’âge dans le monde professionnel et promouvoir dans un rapport officiel préfacé par un ministre que les élus à 70 ans sont bons à jeter ? En 1958, avec cette proposition, Charles de Gaulle n’aurait pu se présenter, c’aurait été une bonne chose pour notre pays ? 60% des parlementaires ont plus de 60 ans et alors ? Ils ont été élus et d’autre part, ils sont aussi le reflet de la société...

Il faut savoir que l'âge moyen des élus en France est de 59,6 ans. C'est l'âge de raison et de la tempérance, non ? Dans ces temps tourmentés, difficiles et anxiogènes, les électeurs ne cherchent-ils des élus qui les rassurent ?

Et pourquoi ne pas reprendre aussi l’idée folle d’un philosophe qui voulait retirer le droit de vote aux seniors de plus de 80 ans sous prétexte de conservatisme et de gâtisme ? Certains jeunes élus voudraient mettre tous les vieux en politique en retraite d'office. Mais nous leur disons attention, les électeurs seniors n'ont pas tous Alzheimer et s'en souviendront lors de leur vote.

La Halde, organisme officiel, dans un rapport disait que les discriminations liées à l’âge sont en constante augmentation. C’est le troisième critère de discrimination après l’origine et le handicap, alors pourquoi tous les auteurs de ces propos discriminants anti-senior en politique ne seraient-ils pas poursuivis, juste pour l'exemple ?

Le mot de la fin reviendra à Manuel Valls s'adressant à Alain Juppé : "Je dirai à tous ceux qui s'inquiètent de votre âge que vous êtes en pleine forme" comme des millions de seniors Monsieur le Premier Ministre, et ne l'oubliez pas !

http://blog.seniorenforme.com/non-au-racisme-anti-senior-en-politique/


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 18 janvier 13:12

    Les vieux sont bons à jeter. ça s’appelle le capitalisme, ça s’appelle l’athéisme, ça s’appelle la société d’aujourdhui que les séniors nous ont mis en place quand ils étaient plus jeunes.


    • mmbbb 18 janvier 22:53

      @La mouche du coche et bien je vous approuve une fois n’est pas coutume parce que son bien les « vieux » d’aujourd’hui qui sont a l’origine du tout jetable


    • @mmbbb

      mais monsieur il y a beaucoup de VIEUX dans la politique et les magouilles

      suivant cet adage CE N EST PAS AUX VIEUX SINGES QU ON APPREND A FAIRE DES GRIMACES

      TRAVAILLEURS OU ELUS JUSQU A 65 ANS PUIS PLACE AUX JEUNE

      1 ELU SUR 2 FAIT LA SIESTE AU SENAT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
       1 JEUNE SUR 5 NE TROUVE PAS DE TRAVAIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      TROUVEZ VOUS QUE MR GAUDIN QUI PEINE A MARCHER MAIS PAS A MAGOUILLER EST A SA PLACE A LA MAIRIE DE MARSEILLES ??????????????????????????????


    • Michel DROUET Michel DROUET 18 janvier 13:44

      Le problème, ce n’est pas l’âge, c’est la durée en politique et le cumul des mandats


      • ZenZoe ZenZoe 19 janvier 11:25

        @Michel DROUET
        Exactement !
        Il faut savoir que tous ces élus touchent déjà une retraite, voire plusieurs, suite aux nombreux mandats qu’ils ont déjà exercés. Mais ils n’en ont jamais assez. Il leur fait en plus un autre mandat payé par les contribuables..
        Alors, le racisme anti-vieux, NON !
        Le racisme anti-profiteur, OUI !!!


      • lsga lsga 18 janvier 14:24

        Le jour où Sarkozy demandera à ce que les candidats aux primaires présentent un relevé médical complet et exhaustif, Juppé appartiendra au passé. 


        • cevennevive cevennevive 18 janvier 14:47

          Bah, seniorenforme, c’était une boutade, et elle m’a fait rire, moi qui ai pourtant soixante-dix ans !


          Point n’est besoin de s’offusquer d’une telle remarque. On a entendu, au cours des dernières années « les jeunes loups de la politique », « les Jupettes », « Mareine la pine », etc...

          Rien à voir avec la cruauté, l’arrogance, l’impéritie ou l’indifférence hautaine de quelques hommes (ou femmes) politiques, encore jeunes pourtant, mais planant au-dessus de nos pauvres têtes.

          Eux, on n’a pas envie de les brocarder, mais de les gifler très fort en leur ôtant cet air supérieur que leur confère une virilité et une supériorité toutes relatives.

          Que de fois ne me suis-je entendue qualifier de « Taty Danielle » avec humour et tendresse par mon entourage qui pourtant, m’aime très fort !

          Je ne crois pas que l’époque soit au « jeunisme ». Ces « jeunes » ne le seront plus dans quelques années. C’est un mot en « isme » qui deviendra obsolète et creux, comme tous les mots en « isme ». 

          « Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, en est con. Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand père... » chantait Brassens.

          Il est des jeunes sans talent et des vieux géniaux (dont nous sommes, vous et moi, n’est-ce pas ?)

          En attendant, regardons qui est l’homme (ou la femme) qui prétend pondre nos lois, sans tenir compte de ses rides ou de sa date de naissance

          Cordialement.


          • mmbbb 18 janvier 23:16

            @cevennevive des lois des reglements des codes des normes nous croulons sous cette avalanche reglemenatire Quant aux vieillards cacochymes du Senat la cantine est bonne tres bonne comme la plupart de ces hommes et femmes qui occupent des postes en France qui ont du mal a lacher leur petit pouvoir Vous savez tres bien que nous souffrons de cette sureprésentation nous devrions prendre exemple sur l Europe du nord Arretez de nous prendre pour des cons beaucoup de jeune sont deja vieux avant l’age puisqu ils arrivent pas a vivre decemment bel heriitage que les vieux leur ont laisses


          • sls0 sls0 18 janvier 15:58

            les retraités représentent 29% de l’électorat et plus du tiers des suffrages exprimés. Pourquoi donc n’auraient-ils pas des élus qui leur ressemblent ?

            Avec une moyenne d’âge de 59,6 ans les retraités sont donc sur représentés. (2,25 fois)

            La France crève de son pantouflage en politique, un politicien âgé c’est souvent un pantoufleur professionnel.

            J’ai un député jeune qui fait très bien son boulot, il fait même partie des 6 qui n’ont pas voté les lois liberticides.

            Je fais aussi partie de la génération ’’trente glorieuses’’ et je préfère des hommes politiques qui s’intéressent à ceux qui vont se payer les trente piteuses plutôt qu’aux peurs de gens qui n’apportent plus grand chose à la société.
            J’ai aussi profité des trente glorieuses, j’ai vécu à crédit sur le compte de ceux qui vont se payer les trente piteuses.

            Cela dit pour certains la sagesse vient avec l’âge, un avantage qu’il ne faut pas négliger. Mais les paroles de sagesse, c’est pas toujours chez les députés et sénateurs qu’on les entend.


            • Etbendidon 18 janvier 16:55

              C’est vrai que quand les jeunes voient tous ces vieux attablés dans les bons restaurants alors qu’eux doivent se contenter du MacDo ou du kebab local
              Qu’ils les entendent se questionner dans quel resto il vont manger le week end suivant ou quel pays ils peuvent bien aller visiter sans risques (et oui ya maintenant des enlèvements)
              On comprend qu’ils deviennent un peu racistes sur les bord
               smiley


              • mmbbb 18 janvier 23:05

                @Etbendidon surtout que ces vieux font tout pour garder leurs places


              • njama njama 19 janvier 09:10

                Jean-Christophe Cambadélis a qualifié Alain Juppé « d’arrière grand-père » tout cela parce qu’il a 70 ans... le favori des sondages serait trop vieux pour être Président.

                François Mitterrand n’avait-il pas brigué un deuxième mandat dans sa soixante-douzième année



                • JUPPE s’est fait virer par les fonctionnaires il est peut etre comme le bordeau il se bonifie avec

                  l’age :: :: :: :: :: :: :

                  alors 1 MANDAT SEULEMENT MAIS SANS CUMUL (80 % CUMULENT DANS NOS HOMMES POLITIQUES ET 20% DANS L’ UE SEULEMENT ° ENCORE UN « COCORICO » IL Y A ASSEZ DE MAISONS DE RETRAITE DE LUXE POUR LES ACCUEILLIR DEGAGEZ SVP !!!!!!!!!!!!!


                  • jack mandon jack mandon 19 janvier 14:54

                    Certes la vieillesse s’accompagne de limites grandissantes.

                    Cependant, les socialistes au pouvoir se révèlent assez mauvais, jeunes et vieux confondus

                    Le temps ne fait rien à l’affaire quand on est con, on est con, nous disait Georges.


                    • jack mandon jack mandon 19 janvier 14:55

                      Ce qui manque à tous les gouvernements confondus, c’est l’amour de la sagesse.

                      C’est cela seul qui fait la différence.


                      • Ar zen Ar zen 19 janvier 19:58

                        Très franchement, gouverner un pays c’est une très lourde tâche. Alain Juppé aura 72 ans au mois d’août 2017. A cet âge là on reste actif, c’est vrai. Soit on joue aux boules, c’est sympa, soit on va à la pêche. Ceux qui ont un peu de fric peuvent faire une croisière, avec pour invités Michèle Torr ou Serge Lama. C’est sympa. Ceux qui ont un jardin peuvent faire pousser des légumes. Il y a aussi les mots croisés et les dominos. Bref, des tas d’activité pour les seniors. Mais, président de la République, quand même. Il faut savoir tourner la page. Et puis, pourquoi faudrait-il que les mandats politiques soient « professionnalisés ». Cela éviterait bien des corruptions et diverses magouilles. Alain Juppé, d’ailleurs, en sait quelque chose.


                        • Zolko Zolko 20 janvier 13:02

                          Quand on voit l’age moyen des politiciens, c’est assez gonflé – pour ne pas dire autre-chose – de parler de racisme anti-vieux en politique. Perso, j’aurais plutôt parlé de racisme anti-jeunes, et demandé que ces vieux croutons s’en aillent enfin et s’occupent de leurs potagers.
                           
                          C’est tout simple : gouverner, c’est prévoir, et quand on a 70 ans, on ne peut plus prévoir plus rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès