Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Non aux emplois associatifs « kleenex » !

Non aux emplois associatifs « kleenex » !

JPEG L’Etat et les collectivités territoriales réduisent les subventions versées aux associations.

Toutes les associations qui salarient du personnel se trouvent dans une situation préoccupante et s’interrogent sur l’avenir.

Que faire ?

Certaines répondent positivement aux propositions faites par cet Etat, qui baisse les subventions tout en proposant de nombreux contrats aidés.

Ces contrats aidés sont très rarement pérennisés par les associations, faute de moyens financiers.

Ce sont des emplois « kleenex » : on prend, on utilise, on jette et on en prend d’autres…..

L’étude effectuée en 2014 par DARES et connue ce jour montre que 84 % des employeurs marchands déclarent pérenniser les emplois alors que seuls 46% des employeurs du secteur non marchand s’inscrivent dans ce projet.

Ce qui est « rageant » c’est qu’avec ou sans emploi aidé les employeurs marchands auraient créé ce ou ces emplois !?

« Le coup de grâce :
Dans le secteur non marchand, 78 % des employeurs de personnes en contrat aidé avaient déjà eu recours à ce type de dispositifs pendant les trois années précédentes alors que seulement 11% des entreprises du secteur marchand ont déjà utilisé le dispositif. »

En savoir plus
Le recours aux contrats aidés. Résultats détaillés de l’enquête auprès des employeurs de contrats aidés en 2014

Cette étude qui s’appuie sur un questionnaire rempli par 11000 employeurs est sérieuse….

Elle interroge les militants associatifs …..

Une association « vertueuse », c’est-à-dire qui applique les principes de solidarité qu’elle affiche ne devrait répondre positivement à l’appel de l’Etat et de ses services que si elle est capable de s’engager à pérenniser l’emploi ainsi créé !

C’est un engagement ferme qui devrait être pris !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 29 février 12:50

    "

    Certaines répondent positivement aux propositions faites par cet Etat, qui baisse les subventions tout en proposant de nombreux contrats aidés.

    Ces contrats aidés sont très rarement pérennisés par les associations, faute de moyens financiers."

    ce qui existe depuis longtemps et dure juste un an malgré la possibilité de renouveler ce type de contrat. ce que ne font pas la plupart de tes assos qui utilisent du sans dents jetable.


    • sarcastelle 29 février 13:05

      Attendons l’opinion de Spartacus. 




      • Auxi 29 février 15:35

        @sarcastelle


        Je peux vous la donner tout de suite, l’opinion de Spartagugusse : c’est la faute aux fonctionnaires bolcheviques.

      • Spartacus Spartacus 1er mars 10:26

        @Auxi


        Mon opinion est que les emplois aidés ne sont que des moyens de cacher les chiffres du chômage de masse en envoyant les coûts aux contribuables ou aux générations suivantes.
        Cela n’aide ni l’employeur qui devient un assisté qui doit dire « merci » de m’aider avec mon propre argent et ni l’employé qui sur son CV.


      • CRANACH 29 février 13:10

        Farfouille vous avez faux , chalot est connu sur son intransigeance sur ces questions


        • soi même 29 février 14:51

          Ce qui est choquant ce n’est pas tellement que cela soit supprimer car tous a une fin, c’est que doping social reste dans des miches fiscales où c’est à peine si la classe moyenne, supérieur qui en profite pliement, du coup , il est vrai du coup c’est bien les associations que l’on assassines. .... !

          En même temps c’est comme les légume bio, cela produit des bon légumes quand l’on arrête d’utilisé l’artifice nihiliste de la facilité.

           


          • Auxi 29 février 16:44

            @soi même


            Ce qui nous donne, après traduction charabia / français :

            « Ce qui est choquant, ce n’est pas tellement que ce soit supprimé, car tout a une fin, c’est que le dumping social reste dans des niches fiscales où c’est à peine si la classe moyenne[pas de virgule] supérieure,[virgule] qui en profite pleinement, du coup, [pas d’espace entre le mot et la virgule] il est vrai, du coup, [répétition = faute de français] ce sont bien les associations que l’on assassine [pas de point, ni de points de suspension] !

            En même temps, [virgule] c’est comme les légumes bio, cela produit de bon légumes quand on arrête d’utiliser l’artifice nihiliste de la facilité. »


            Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et, même une fois corrigé, ça reste clair comme du jus de chique… « …cela produit de bons légumes… » À quoi ce rapporte ce « cela » ? Aux légumes bio qui produisent des légumes bio ? À la suppression des subventions ? Mystère… Cela étant, le coup des « miches fiscales », voilà qui va plaire à Rocla ! Ce sont des miches préparées par des percepteurs ou du porno joué par des boulangers ?
            « …où c’est à peine si la classe moyenne supérieure… » Et ? La phrase n’est pas finie. Une faute d’inattention, ça arrive à tout le monde, correcteurs compris, mais là, votre cas semble désespéré. Mais rassurez-vous : en haut lieu, on nous concocte une réforme de l’orthographe qui fera de vous un sachant, et de moi un ignorant. Pendant qu’il me reste un semblant de légitimité – trente-cinq ans de métier –, je propose « accumulation sociale » en lieu et place de l’abominable « dumping », comme disent ceux qui se sentent morveux de n’être pas nés anglo-saxons. :->



          • soi même 29 février 20:21

            @Auxi, va te faites voir instit aux petits pieds.... !


          • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 29 février 14:58
            Subventions

            La Commission apporte une contribution financière directe, sous la forme de subventions, à des projets ou à des organisations qui soutiennent les intérêts de l’Union européenne ou qui participent à la mise en œuvre d’un programme ou d’une politique de l’UE. Les parties intéressées peuvent participer en répondant aux appels à propositions.

            Même notre gus ici bas y figure..Pourra s’acheter des « kleenex » !

              • tonimarus45 29 février 15:47

                @Le p’tit Charles— bonjour—juste pour comprendre ;; ; de quel«  » gugus" palez vous ????? merci de me renseigner


              • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 29 février 19:16

                @tonimarus45...bonjour...on se connaît.. ?


              • JBL1960 JBL1960 29 février 15:53

                C’est pas faute de les prévenir à ceussent qui nous gouvernent d’arrêter de tirer sur la corde, tenez un résumé complet là ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/24/arretez-de-tirer-sur-la-corde/ Mais, bon, quand on lit des trucs comme « la générosité des allocations chômage pousse elle à l’oisiveté » on se dit, que plus rien ne les arrêtera, non ? https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/22/les-chomeurs-oisifs/ C’est pas gagné tout ça hein ?


                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 29 février 16:09

                  Vous avez l’air de découvrir la lune. Si vous pensez que c’est les « militants associatifs » qui vont résoudre le problème du chômage en France, je pense que vous vous faites pas mal d’illusions.


                  • baron 29 février 18:09

                    Actuellement tout les emplois y compris dans la fonction publique sont kleenex.
                    Nous allons vers une optimisation maximun du marché du travail.
                    Autrement dit ce sont les emplois dans les services qui vont disparaitres en premier, c’est l’automatisation extraordinaires en train d’émerger qui veut cela. Naturellement tout les services non régaliens sont condamnés à court terme.
                    Des revendications corporatistes n’y pourront rien, il faut aller de l’avant et commencer à imaginer un monde sans travail. C’est une urgence vitale.
                    La technologie permet déjà de faire tourner toute la machine économique avec seulement 20% des actifs, autant dire que la liste des licenciements va s’emballer, c’"est ce qu’annonce les prévisionnistes sérieux et ce n’est pas pour dans 100 ans, mais entre 15 et 20 ans maxi.....


                    • Porcu Nustrale 29 février 19:56

                      « Certaines répondent positivement aux propositions faites par cet Etat, qui baisse les subventions tout en proposant de nombreux contrats aidés. »


                       LOL, Chalot déplore la perte d’une fonctionnarisation qui ne dit pas son nom au profit de contrats truc- muches inutiles.

                      la quadrature du cercle quoi, comment continuer à peigner la girafe en faisant croire que c’est vital.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès