• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Obama joue à la roulette russe...mais le canon est sur la tempe des (...)

Obama joue à la roulette russe...mais le canon est sur la tempe des peuples

La cause est entendue, les ennemis de la démocratie et du monde occidental ont tenté d'envahir l'Ukraine pour venir en aide aux terroristes mais les preux chevaliers de Svoboda et du bataillon Azov ont valeureusement mis en déroute les forces du mal.

Jeudi 15 août, vers 17 heures, l'information prétendant qu'une importante colonnes de blindés russes qui aurait traversé la frontière ukrainienne a été détruite par l’artillerie ukrainienne est relayé par plus de 1000 sites d'information.

À l'origine de cette information : des journalistes du Guardian, de la BBC et du Telegraph qui auraient donc aperçu des dizaines de véhicules de transport de troupes blindés franchir la frontière, ce que l'OTAN et la Lituanie ont ensuite confirmé.

Le journaliste du Guardian explique que la colonne s'est d'abord arrêtée pour attendre la tombée de la nuit sur le côté de la route. Au crépuscule, elle s'est ébranlée pour emprunter une piste et passer à travers une brèche dans les barbelés.

Des militaires russes entrent en Ukraine à la tête d'une colonne de chars, le tout en agitant les bras pour bien se faire repérer par les "journalistes" anglais.

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/six-questions-sur-l-attaque-des-vehicules-blindes-russes-en-ukraine_670661.html

Et d'un coup de baguette magique, l’artillerie ukrainienne a détruit des blindés russes, en tout cas, c'est qu'affirme le président ukrainien Petro Porochenko à David Cameron qui s'empresse de convoquer l'ambassadeur russe.

 

Si il n'y avait pas des milliers de morts civils, cela serait comique.

Donc les russes envahiraient l'Ukraine avec colonne de chars qui à profité d'une brèche dans les barbelés. Car c'est bien connu, les barbelés arrêtent les chars !

Et les ukrainiens qui sont incapables de prendre Donetsk depuis un mois déjà, auraient détruit cette colonne de blindés sans coup férir et sans que les russes réagissent.

Mais alors comment expliquer que pas une photo, pas une vidéo des carcasses des blindés calcinés, ni des morts et blessés, n'attestent ces faits alors que les journalistes étaient présents ?

L'armée ukrainienne, dont nous avons pu constater l'incroyable efficacité, a réduit ces chars en cendres en quelques secondes. Un peu comme l'avion du Pentagone !

"Les initiatives appropriées ont été prises et une partie (de la colonne) n'existe plus", a précisé Andreï Lisenko, porte-parole de l'armée ukrainienne, en s'adressant à la presse.

Comment croire que des blindés russes aient franchi la frontière ukrainienne et se soient laissés volatiliser par l'artillerie de Kiev sans laisser de trace ?

Et qu'est devenu le reste de la colonne ? Pas un prisonnier à exhiber devant les caméras ?

 

La vérité des faits n’intéresse visiblement pas les ''chefs du monde occidental'' quand on constate avec quelle célérité ils reprennent à leur compte les assertions de Kiev :

''Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne réunis vendredi ont demandé le retrait des forces russes de la frontière''.

''Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont « pressé » vendredi la Russie de « stopper immédiatement toute forme d’hostilités » à la frontière avec l’Ukraine''.

"Je peux confirmer que la nuit dernière (de jeudi à vendredi, NDLR) nous avons observé une incursion, une traversée par les Russes de la frontière ukrainienne", a affirmé le responsable danois lors d'une conférence de presse à Copenhague''.

''Hollande « appelle la Russie à respecter l’intégrité de l’Ukraine »''

''Réunis à Bruxelles pour un point sur les crises irakienne et ukrainienne, les ministres appellent aussi la Russie à « retirer ses forces de la frontière »''

« Toute action militaire unilatérale de la part de la Fédération russe en Ukraine sous quelque prétexte que ce soit, y compris humanitaire, sera considéré par l’UE comme une violation majeure du droit international », ont ajouté les ministres européens.

« Je suis alarmé par les informations » sur une entrée de blindés russes en territoire ukrainien, « s’il y a des véhicules ou du personnel militaires russes en Ukraine ils doivent être retirés immédiatement ou les conséquences seront très sérieuses », a déclaré le ministre britannique des Affaires Etrangères, Philip Hammond. « C’est une situation potentiellement très dangereuse », a-t-il ajouté.

« Il s’agit d’une violation majeure » du droit international, a pour sa part lancé son homologue suédois, Carl Bildt. Le ministre danois, Martin Lidegaard, s’est également dit « profondément inquiet de l’attitude russe ces derniers mois mais aussi ces dernières heures ». « Les autorités russes doivent avoir conscience que, tant dans l’UE qu’aux Etats-Unis, nous sommes très engagés à répondre à toute agression de la Russie », a-t-il ajouté.

 


Il est légitime de s'interroger sur les raisons de cette nouvelle offensive me(r)diatique contre la Russie et son gouvernement alors que parallèlement ils ne cessent de proclamer la victoire contre les séparatistes et la prise imminente de Donetsk, depuis bientôt un mois !

 

En fait, la réalité sur le terrain semble bien différent malgré qu'une grande partie du territoire ''des rebelles séparatiste'' ai été repris par l'armée de Kiev. Cela aurait-il été le cas si les russes livraient armes et troupes aux séparatistes comme ne cessent de le répéter Kiev et ses commanditaires.

 

En réalité cette armée est au bout du rouleau tout comme le régime de Kiev. On assiste à un véritable effondrement économique et politique du pays, sa monnaie n'a plus aucune valeur.

Et malgré la cécité des journalistes et le silence des mé(r)dia, nous savons que la population sous le contrôle de Kiev s'oppose à l’enrôlement dans l’armée de Kiev, par exemple à Odessa, 300 réservistes sont traînés devant les tribunaux pour avoir refusé d'obéir à l'ordre de mobilisation générale pour aller combattre dans le Donbass.

Les Ukrainiens enrôlés dans l'armée régulière se rendent aux russes ou désertent. Hier encore 15 soldats ont passé la frontière pour se réfugier en Russie.

Kiev et ses commanditaires sont aux abois et ne peuvent plus compter que sur les mercenaires de Blackwater, dont la présence n'est plus mise en doute, et sur les milices nazis de Sbovoda, secteur droit, les bataillons du type bataillon Azov, qui sont composés de nazis provenant de divers états européens, dont la France , qui ne se cachent plus et revendiquent ouvertement une obédience nazi.

Il est urgent pour Kiev et ses commanditaires de briser la résistance des séparatistes avant que la contestation sociale ne prennent plus d'ampleur dans le reste de l'Ukraine confrontée aux exigences du FMI. Kiev va bientôt avoir besoin de ses escadrons de la mort face à la contestation sociale.

C'est pourquoi il est vital d’empêcher l'arrivée du convoi humanitaire russe qui permettrait à la population de Donetsk de résister quelques semaines de plus aux assauts des milices de Kiev.

 

Mais la situation ukrainienne ne se résume pas à la volonté du pouvoir en place à Kiev de mater sa population.

Derrière les marionnettes de Kiev se devine les agissements de Washington qui utilise la crise ukrainienne crée de toute pièce afin d'abattre Poutine et son régime qui ont le tort impardonnable de s'opposer aux visées de l'empire étasuniens.

Poutine n'ignore pas que le sort de la Russie n'aura rien à envié à l'Irak et à la Libye si d'aventure les russes cédaient aux pressions '' du monde libre ''.

Mais Poutine n'ignore pas non plus qu'un moindre faux pas de la part de la Russie, prétexte sera trouvé pour déclencher un conflit dont les conséquences sont incalculables.

 

Et quoi que l'on puisse penser de la Russie et de Poutine, si nous ne sommes encore de plein pied dans une guerre mondiale, ce n'est pas à Obama et à ses putes européennes que nous le devons, mais à la retenue des russes malgré les provocations, les dénigrements et les vexations dont ils été l'objet de la part du '' monde démocratique''.


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • chapoutier 16 août 2014 15:43

    je viens de me relire et ... oups bravo les photes d’aurtaugrafe !!!
    et les lecteurs auront rectifié ; vendredi 15 aout et non jeudi !


    • luciencbien 16 août 2014 15:45

      Bonjour l’auteur,

      Il est hélas évident que votre vision des choses est proche de la réalité. Je dis proche car il nous est impossible de savoir tous les tenants et aboutissants de la situation.
      Que devons craindre le plus ? une guerre Europe/Russie ou une épidémie de fièvre hors de contrôle ? 

      En tout cas, je commence d’avoir peur pour l’avenir...

      • caillou40 caillou40 16 août 2014 15:59

        Les « grands » de ce monde sont des fous dangereux...nous en avons les preuves aujourd’hui..agissons vite en les pendant rapidement pour éviter la fin de l’humanité avec une guerre nucléaire.. !


        • asterix asterix 16 août 2014 20:57

          Il y a trois moyens de montrer notre opposition à la logique de guerre imposée par l’Ukraine :
          - un moyen politique qui appartient à nos gouvernements : lui dire de façon nette que si elle continue à s’attaquer aux minorités russophones, l’Europe rompt sine die toute possibilité de la rejoindre.
          - un autre via Internet en organisant une gigantesque pétition sur la toile en annonçant d’ores et déjà que l’objectif est de réunir dix millions de signatures
          - le dernier par de gigantesques manifestations anti-guerre dans toutes les capitales européennes
          Nos dirigeants ne saisissent pas que tout européen sensé est contre leur politique, il est temps de le leur dire avec force et mobilisation.


        • luciencbien 16 août 2014 21:55

          @ asterix

          Bonsoir,
          Nos dirigeants sont aux ordres des USA, qu’est-ce qui vous fait croire qu’ils pourraient retourner leurs vestes de cette manière ?
          Le temps de réunir les 10 millions de signatures la guerre sera finie depuis longtemps hélas...
          Le temps n’est plus aux « manifestations gigantesques » en Europe, les moutons sont trop nombreux et les moutons ne se rebellent pas.
          Je vous souhaite malgré tout un bon courage.

        • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 16 août 2014 22:35

          @ asterix,


          Vous écrivez :

          (...)- un autre via Internet en organisant une gigantesque pétition sur la toile en annonçant d’ores et déjà que l’objectif est de réunir dix millions de signatures (...)

          Même si je ne crois pas trop aux pétitions, si vous en lancez une je la signerai et la ferai signer. Et je connais du monde, comme tout-un-chacun.

          Cordialement.

          Thierry Saladin

        • Zeb_66 16 août 2014 17:06

          C’est la narrative habituelle Occidentale...
          En occident nous sommes imbattables dans l’imaginaire et le fantasme...
          Bien entendu, dans un souci de vraisemblance, nous conviendrons que
          les Russes n’ont pas de satellites et sont bien incapables de savoir ce
          qui se trame à une portée de canon de leur frontière...
          Que des journaux, des sites et donc des milliers de lecteurs soient
          capables d’avaler de tels bobards, sans sourciller, montre à quel degré
          d’abêtissement intellectuel les cerveaux occidentaux sont formatés.


          • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 16 août 2014 21:59

            @ L’auteur,

            Merci pour cet article, ainsi que pour les précédents sur cette question de l’Ukraine. Visiblement, vous avez accès à des infos intéressantes, et soyez-en remercié de nous les faire partager.

            @ Zeb 66,
            Parfaitement d’accord avec votre affirmation finale :
            «  (...)montre à quel degré
            d’abêtissement intellectuel les cerveaux occidentaux sont formatés. »
            Vous ne croyez pas si bien dire. Non seulement ce que vous écrivez est exact, mais cela va bien plus loin que ça.

            Par exemple, et je le remarque aussi sur Agora Vox chez des auteurs ou commentateurs qui ont des choses à dire, remettre en cause l’intérêt du tout-anglais au motif :

            1) que c’est la langue de l’occupant — ou de l’empire, si vous préférez,
            2) que le tout-anglais fait partie d’un plan caché que mènent les EUA depuis 60 ans, et qu’à ce titre ne pas vouloir remettre cela en cause montre que « le formatage des cerveaux a bien marché ». C’est bien votre expression, Zeb 66 ?
            Autrement dit : "Bravo les Ricains ! Tous ces gens qui critiquent à juste titre votre politique dans le monde sont pour la plupart incapables de concevoir de le faire autrement que dans votre langue.
            3) qu’il est donc plus que temps que des esprits quelque peu critiques revoient un peu leur position, si tant est qu’ils en aient une, à l’égard de l’espéranto, la seule solution équitable dans ce domaine. 

            Petit rappel, même si c’est hors sujet : 
            L’espéranto, c’est la vraie langue internationale, et donc la seule qui l’est de fait dans sa nature, à l’exclusion de toutes les autres (l’anglo-américain y compris) et qui est parlée sur toute la planète depuis 127 ans : une preuve que ce n’est pas un échec comme on le lit trop souvent de la part de ceux qui feraient mieux de tourner leur clavier sept fois dans leurs mains avant que d’écrire n’importe quoi.

            Mon dernier article sur Agora Vox permet de se faire une idée sur la question, vu les commentaires qui y ont été mis (et leurs réponses, bien entendu).

            Cordialement à vous deux.

            Thierry Saladin

            • John Eastwood 2 John Eastwood 2 16 août 2014 22:35

              Pourquoi la presse française appelle la population de cette région les « rebelles pro-russes du Donetsk ou pire »terroristes" et n’évoque jamais La République Populaire de Donetsk ou la nouvelle Russie ? Ce serait plus simple pour se faire une opinion, s’ils n’essayaient pas de nous imposer un point de vue.

              Dans les faits, c’est bien des bombes Made in USA qui tombent sur des civils en Ukraine, comme celles utilisées par les islamistes en Irak ou les Israéliens à Gaza et qui ont cette particularité de tuer des civils...


              • John Eastwood 2 John Eastwood 2 16 août 2014 22:38

                lien vers la page wikipedia de la « nouvelle russie » http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_des_r%C3%A9publiques_populaires


              • Ariane54 Ariane54 17 août 2014 10:49

                C’est une question que je me pose aussi.
                Pour ma part, je les ai toujours appelés RESISTANTS... C’est bien ainsi qu’il convient de nommer un peuple qui se bat pour sa terre, sa maison, sa famille et l’avenir de ses enfants.


              • eric 17 août 2014 08:25

                Pour beaucoup de raisons, bonnes ou moins bonnes, le Courrier de Russie, hebdo francophone de Moscou, est plutôt sur une ligne poutinienne. Mais dans cet article, il donne une vision assez crédible à mon avis de ce que doit être le conflit qui se déroule dans l’est ukrainien.http://www.lecourrierderussie.com/2014/07/guerre-ukraine-cache-choses/

                Spécial dédicace à ceux qui derrière leurs écrans, attisent la haine et le conflit. A ceux qui voient des « dictateurs » ou des « Nazis » un peu partout, au gré de leurs délires politiques franco-français et de leur ignorance crasse de ces régions.
                Evidemment, leur influence sur les événement est encore plus réduite que leur rôle politique dans leurs propres pays. Il n’empêche. La façon dont ils se réjouissent des milliers de morts, à Gaza, en Ukraine, ailleurs, pour se conforter dans leurs visions manichéennes du monde est vraiment nauséabonde. Je n’oserai dire qu’ils sont responsables compte tenu de leur insignifiance politique, mais ils sont au moins complices. On y retrouve classiquement les extrême de gauche et ceux d’entre eux déjà passé à l’extrême droite façon Soral.

                Plus que jamais, on regrette Sarkozy, qui en jouant la collaboration avec la Russie, put, en son temps, donner une raison symbolique à Poutine de limiter les dégâts en Georgie.



                • straine straine 17 août 2014 10:35

                  Citation eric « Plus que jamais, ’ON’ regrette Sarkozy, »
                  MDR J’espere que l’auteur de l’article Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l’Elysée nous fera le vrai bilan du bipartisme et de l’UMPS ... juste pour rire !
                   


                • Ariane54 Ariane54 17 août 2014 11:26

                  L’article que vous citez date du 17 juillet. Depuis, il y a eu le massacre de civils de la part de Kiev. Votre commentaire précisant que ceux qui voient : ...ou des « Nazis » un peu partout...« n’est pas raisonnable. Oui, le gouvernement de Kiev est infiltré par des nazis... oui, certains à Kiev veulent une épuration ethnique du Donbass... Oui cela sert les intérêts des oligarques qui se sentent plus libres de piller leur pays sous la protection de l’Europe que sous le regard du Kremlin... et non, il ne s’agit pas d’une vision manichéenne du conflit que de dire que Kiev n’hésite pas à faire mourir les populations civiles sous ses bombes.
                  Et ne croyez pas que je sois une »va-t-en-guerre« . J’ai le souvenir trop douloureux de voir les larmes de mon père (italien blessé sur le front de Yougoslavie) lorsqu’il me disait : »Ariane, me disait-il, on ne revient jamais totalement vivant d’un champs de bataille... ".


                • epicure 17 août 2014 18:23

                  il y a fort à parier que si la situation avait été inversée :
                  gouvernement pro russe et résistance anti russe et pro européenne dans l’ouest , l’OTAN n’aurait pas accepté autant de victimes civiles et en aurait pris prétexte pour attaquer l’Ukraine.
                  Mais les alliés des américains ont une licence pour bombarder des civils .... comme les américains eux même.


                • JP94 18 août 2014 01:41

                  A la fois c’est tout à fait vrai et en même temps , même du temps de la Guerre Froide , l’attitude des deux « superpuissances » n’était pas symétrique : 


                  Prenons la guerre du Vietnam : 
                  - l’URSS soutenait la résistance vietnamienne face à l’impérialisme US ( pour appeler les choses par leur nom , comme on le faisait ces années-là ) mais n’est pas intervenue sur le sol vietnamien : les Américains , si bien sûr . Mais la presse faisait courir le bruit qu’en fait l’URSS avait pénétré sur le sol vietnamien : lorsqu’on voyait cette absence d’intervention soviétique face aux massacres US ( Napalm , agent orange , sur des civils ...) , on se disait que tout de même leur intervention aurait pu dissuader les Américains ... 
                  Ce ne devait pas être facile ... mais pourtant , jusqu’où seraient allés les USA si l’URSS était intervenue ? Le peuple vietnamien , militairement sous-armé , s’est pourtant libéré .

                  On retrouve ce schéma : Les USA font mine de ne pas être sur le territoire de l’Ukraine dont ils soutiennent le gouvernement illégitime et criminel et pourtant ils interviennent déjà médiatiquement pour ne pas laisser place à un légitime questionnement sur leur implication . Ils cherchent à y entraîner la Russie . Et pourtant , la Russie n’y va pas . Le discours médiatique est très va-t-en guerre et vise à légitimer d’avance toute attaque contre les Russes , tout en excusant les crimes dont est victime la population ukrainienne .

                  Mais ce que font les USA , la Russie ne le fait nulle part .
                  La situation n’a jamais été symétrique ; c’est le discours occidental qui feint d’y voir une symétrie .

                  Donc bien entendu , la situation ne pourrait être inversée . Mais si on continue le raisonnement , l’OTAN ne bougerait pas face à la Russie . l’OTAN n’est capable de mener des guerres que contre des peuples , pas une véritable armée . Seulement , la stratégie de la Russie n’est pas de se lancer dans des guerres offensives . Du reste , dans une stratégie défensive , on se découvre peu .La meilleure défense , pour la Russie, n’obéit pas au dicton de Clauséwitz : ce n’est pas l’attaque . 

                  L’antiaméricanisme est très différent dans sa nature de la russophobie ...
                  L’un dénonce des faits avérés . Le second est avant tout fondé sur une menace fantasmée et rétorsive du discours précédent . 

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 août 2014 09:27

                  Ben, il semblerait que pour l’armée ukrainienne, ce soit la fin de la partie..


                  « Les documents de Porochenko », s’ils sont vrais, montrent que l’armée ukrainienne subit de très lourdes pertes, beaucoup passent en Russie etc.

                  • Zeb_66 17 août 2014 20:42

                    Je ne pense pas que ce soit déjà la fin de partie, les Ukies
                    se prennent de sérieuses dégelées, les pertes en hommes
                    et matériels sont très importantes mais l’Occident envoie de
                    nouveaux matériels et Kiev incorpore massivement de la
                    chair à canon toute fraiche..
                    Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’ils n’avanceront plus dorénavant.
                    La résistance vient de remanier tout l’état-major (composé maintenant
                    en totalité de résistants locaux) qui dispose maintenant
                    d’une véritable armée.
                    Je pense qu’ils se préparent à tenir leurs positions jusqu’à l’arrivée
                    de l’hiver, tout en renforçant leurs effectifs.
                    Pendant ce temps l’armée Ukie se délite et les troubles civils ne vont
                    plus tarder à Kiev.
                    Le temps joue pour la résistance, il faut qu’ils tiennent 2 mois et
                    il le peuvent.


                  • Laurent 47 18 août 2014 10:13

                    Je suis de plus en plus étonné de voir qu’il existe encore sur cette planéte, quelques crétins pour croire les anglo-saxons en général, et les américains en particulier, quand ils désignent le « méchant » sur la scène internationale ! Ce sont des individus qui ne disent jamais la vérité ! Tout le monde devrait le savoir, depuis le temps !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

chapoutier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès