• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Occupation et Résistance

Occupation et Résistance

Ceux qui ont vécu, comme moi, la sombre période de l’Occupation allemande lors de la Seconde guerre mondiale, de 1940 à 1944, ont la sinistre impression de revivre un mauvais rêve.

Toutes proportions gardées – et, comme on dit, mutatis mutandis – la situation actuelle est comparable par bien des traits à celle d’autrefois.

Nous sommes occupés. Bien sûr, pas militairement, mais “mentalement“. Nos corps ne sont pas les sujets d’une invasion armée, mais nos esprits sont imprégnés par un conditionnement étranger. L’hégémonie anglo-saxonne domine la politique, l’économie et la culture, en imposant son atlantisme et sa stratégie néocolonialiste, son libre-échangisme néolibéral, sa conception mercantile d’une société formatée par la “pensée unique“. La mainmise n’est évidemment pas nazie, mais, dans un autre genre, elle est aussi totalitaire que la précédente.

Comme jadis, nous avons des “collabos“ qui se plient aux exigences de l’alliance occidentale et propagent l’idéologie capitaliste de Washington, comme les politiciens et journalistes de l’époque relayaient l’information tendancieuse de Berlin.

Les occupants d’hier avaient crée le STO (Service du travail obligatoire) qui obligeait les recrues à se mettre au service des usines du Reich. Ceux d’aujourd’hui ont créé l’OTAN qui impose à nos troupes de participer aux guerres de l’empire américain.

Jadis la doxa officielle était axée sur l’Europe, et l’unification pacifique de ses peuples ; elle l’est encore aujourd’hui. Et qui trouve-t-on, une fois de plus, à la tête de cette Europe, aussi artificielle que l’ancienne ? L’Allemagne. Certes pas la même, mais toujours aussi forte et présente.

Des mesures de rigueur détériorent nos conditions de vie. Autrefois, elles étaient les restrictions du temps de guerre, aujourd’hui elles sont l’austérité du temps de crise. On ne rationne pas la nourriture, mais nos aliments sont dénaturés par mille procédés profitables aux transnationales de l’alimentation. La circulation n’est pas limitée, mais le prix des carburants ne cesse d’augmenter. Le gaz et l’électricité ne subissent pas des coupures, mais ils coûtent de plus en plus cher. L’accès à l’existence normale n’est pas bloquée comme elle l’était dans la pénurie du conflit armé, mais on nous serre la ceinture dans la disette de l’effondrement financier.

Sous Pétain, la démocratie n’existait pas ; le parlement était supprimé, on ne votait pas. Sous Sarkozy, elle est bafouée ; quand on vote, comme au référendum sur la constitution européenne, le résultat est annulé. Les guerres sont déclarées et menées de façon arbitraire. Dans les scrutins, les bulletins blancs ne sont pas comptabilisés. L’exigence des 500 signatures nominalement précisées et le coût des campagnes électorales limitent aux classes fortunées les candidats éligibles. La moyenne d’âge de l’Assemblée et du Sénat est de 60 ans, et la composition des deux chambres est totalement dépourvue de toute représentation populaire. 

Officiellement, personne n’est raciste. Le racisme est même hors la loi. Mais de même que jadis il était obligatoire d’être raciste, aujourd’hui il est obligatoire de ne pas l’être. Et ne retrouve-t-on pas, dans les sanctions légales de ces obligations, une répression en miroir qui repose sur les mêmes distinctions ? Les lois Gayssot et “mémorielles“ en général sont le pendant exact, à l’opposé, des lois antisémites d’antan : moins horribles dans leur application, mais aussi faussement fondées, injustement coercitives et dangereusement liberticides. Et que dire de la politique d’immigration et des mesures d’expulsion des Roms ou des étrangers, dont le caractère discriminatoire rappelle de tristes souvenirs de rafles et de déportations ? Certaines catégories de la population sont de nouveau poursuivies pour leur appartenance ou leur opinion.

Comme la démocratie, la laïcité est ébréchée. Le régime nazi n’était pas particulièrement religieux et affichait même une sorte de paganisme mythologique. Mais il éliminait les oppositions et maintenait l’ordre en favorisant un contrôle confessionnel de l’Etat. Le catholicisme – culte officiel de Vichy encouragé par Berlin, et source intarissable de racisme antisémite – a par exemple inspiré l’épouvantable régime d’Ante Pavelic en Croatie et un grand nombre des pires bourreaux des camps de concentration à travers l’Europe. Ce déni de laïcité continue de nos jours sous la forme d’entorses répétées à la séparation de l’Eglise et de l’Etat, et de capitulations incessantes devant le prosélytisme musulman.

Pour faire avaler toutes ces remontées fascisantes, il faut bien sûr interdire ce qui leur est contraire. Revoilà une vieille connaissance : Anastasie. La censure n’est pas aujourd’hui la version dure d’une dictature, elle est la version molle d’une fausse démocratie. A coups de tabous frileusement respectés, de connivences et de pressions ; grâce à l’étouffement de la vérité par la communication officielle et des critiques dangereuses par le silence. Les grands médias sont dirigés par les fidèles de Sarkozy, les insolences sont réprimées par des procès en diffamation, les satires sont assimilées à des offenses à la religion ou à la bienséance. Le seul débouché permettant une expression à grande échelle, l’internet, est dans la ligne de mire de contraintes préparées. Les oppositions percutantes n’ont pas accès aux moyens de se faire largement connaître.

Enfin, tout comme sous l’Occupation allemande, la France est privée de sa souveraineté. La bureaucratie de Bruxelles et la solidarité occidentale l’ont décapitée de son indépendance, et l’ont réduite au rôle d’un satellite à l’image de l’Etat vichyste d’autrefois. Son armée est devenue une milice de pétroliers, une composante des expéditions coloniales de Washington ; sa politique étrangère est inexistante ; son image mondiale de Lumières, de modernité et de progrès n‘est plus qu’une brumeuse nostalgie qui n’inspire plus personne.

Conditionnement de l’opinion, services obligatoires, décisions imposées, propagande européenne, domination allemande, restrictions pesant sur le peuple, suppression de la démocratie, racisme déguisé, laïcité écornée, censure sournoise, espionnage des opposants, perte de prestige et abandon de souveraineté : comme le notait Marx, l’histoire se répète sous la forme d’une caricature. Tout y est. Nous revivons 40-45 dans la léthargie de la ouate au lieu de la souffrance dans un enfer.

Quelle est la conclusion qui s’impose ? Elle est limpide. La Résistance avait réagi à l’ancienne Occupation, c’est la Résistance qu’il faut retrouver pour réagir à la nouvelle. Elle avait rassemblé des Français de toutes provenances et de toutes opinions dans une bataille commune. A sa tête, le Conseil national de la résistance (CNR) avait défini cinq objectifs de rétablissement de la démocratie : indépendance nationale, justice économique et sociale, pluralisme, laïcité et liberté d’expression. Aujourd’hui, la situation est différente et il faut y adapter les actions à accomplir. Mais l’essence des problèmes reste la même. Et surtout l’esprit d’hier demeure la force à faire renaître. Nous avons des objectifs similaires à atteindre, des adversaires comparables à vaincre. Nous nous sommes battus jadis pour la libération d’un joug insupportable, la réforme de la société et la restauration de notre stature. Nous devons encore le faire aujourd’hui. De la même façon, ensemble, sans distinction. Le combat est à mener contre des dérives et des dangers analogues. Il doit s’incarner dans la nouvelle Résistance d’un peuple qui reconquiert avec courage, en rejetant la nouvelle Occupation, sa dignité, ses valeurs et sa place respectée dans le monde. Ce sera le renouveau d’une nation faisant revivre – sans le caricaturer cette fois – un des moments les plus glorieux de son Histoire.

Louis DALMAS.

Directeur de B. I. 22 janvier 2012. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • morice morice 23 janvier 2012 10:59

    Ceux qui ont vécu, comme moi, la sombre période de l’Occupation allemande lors de la Seconde guerre mondiale, de 1940 à 1944, ont la sinistre impression de revivre un mauvais rêve.


    C’est bien toute la différence entre vous et Stéphane Hessel : il est resté fidèle à l’esprit de la résistance que vous avez TRAHI en allant soutenir un régime similaire à celui que combattait la résistance.

    Vous soutenez encore et avez soutenu Milosevic, Karadzik et Mladic, auteur de crimes contre l’humanité, devenant vous-même partisan de ses crimes.


    Vous revendiquez aujourd’hui de la résistance avec ce que vous avez pu écrire est une TRAHISON. Allez soutenir vos amis du Bloc Identitaire, mais ne tentez pas de venir ici prêcher pour vos tentations totalitaires, bien déguisées en propos démocratiques.

    Vous ne leurrez personne, Melchior Louis Marie Dalmas, marquis de Polignac.


    • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 14:16

      @morice

      Je ne peux résister à répondre à ce commentaire dégueulasse.

      « il est resté fidèle à l’esprit de la résistance que vous avez TRAHI en allant soutenir un régime similaire à celui que combattait la résistance. »

      Le régime dont vous parlez était un régime qui envahissait des pays afin de les soumettre et d’ y extirper les ressources. Ce régime hitlérien était fasciste, indépendemment de crimes raciaux qui ne doivent pas occulter sa véritable nature. Dès lors, ces pays qui envahissent, comme l’ Allemagne de Hitler, sont les régimes similaires que combattait la Résistance.

      Aujourd´hui, ce régime est représenté par le FUKUS ( France, United Kingdom, Usrael) .

      Milosevic n’ envahissait aucun pays, il faisait de la résistance devant l’ empire du FUKUS. Comme le faisait Kadhafi en défendant la souveraineté de la Libye contre Sarkonazi et d’ autres du FUKUS que vous soutenez.

      C’ est le FUKUS qui envahit et c’ est Milosevic, c’ est Kadhafi les résistants.

      Et M. Delmas est de toute évidence un résistant. 
      et Hessel un traitre qui se couche devant l’ Empire du FUKUS. Comme morice qui défend le fascisme moderne du FUKUS

      Cet article est excellent. C’ est autre choses que les articles de Morice qui ne mènent généralement à rien et occupent abusivement le terrain de la lutte véritable pour un monde meilleur.

    • morice morice 23 janvier 2012 14:24

      Milosevic n’ envahissait aucun pays, il faisait de la résistance


      Grand retour du stalinien : finalement il a dû vous décevoir Milosevic, face à Staline.

      Depuis quand soutenez vous le Bloc Identitaire, Maugis ?

      Vous rendez-vous compte au moins dans quelle sphère politique végète l’auteur ?

      Depuis quand un communiste revenduqué vient applaudir un extrémiste de droite ?

      Ça ne vits gêne pas, Maugis, aux entournures ?

    • morice morice 23 janvier 2012 14:27

      « Kadhafi les résistants »


      Al-libi, sorti de Guantanamo pour être massacré en prison par Kadhafi vous remercie beaucoup pour votre mansuétude, Maugis.

    • morice morice 23 janvier 2012 14:36

      et Hessel un traitre qui se couche devant l’ Empire du FUKUS. Comme morice qui défend le fascisme moderne du FUKUS


      Je n’en demandais pas tant : j’aimerai tellement avoir la sagesse de Hessel, vous m’encouragez à l’atteindre.... Merci de me le rappeler ....

      C’est bien connu, ici je défends les États-unis : c’est pour ça d’ailleurs pour ça qu’un dénommé Maugis est venu m’applaudir pendant près de trois ans à chaque fois que je critiquais Bush ou la CIA ou la conduite des guerres en Irak ou enAfghanistan...

      Voyez-vous Maugis, je n’apprécie que moyennement les gars qui ont une aussi courte mémoire. 

      Et ne venez pas me que ça en était un autre : c’était bien la même tronche.

      C’est pas très beau de que vous faites Maugis.... En avez vous conscience au moins ? 

    • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 15:01

      @morice

      Vous n’ avez en rien essayé de réfuter mon commentaire.

      Celui-ci montrait que le régime hitlérien fasciste actuel est celui du FUKUS.
      et que les résistants actuels sont les Milosevic et les Kadhafi.

      A vouloir en permanence mettre en avant la politique intérieur des pays pour occulter le fascisme véritable du FUKUS qui est similaire à la politique de l’ Allemagne qui se voulait impériale, vous ne faites que le jeu de ce nouveau fascisme.

      Défendre la souveraineté des peuples, ce n’ est pas défendre ou faire l’ apologie de leurs régimes, même si cela ne l’ interdit pas.

      Mais au contraire, diaboliser certains régimes qui tous font de la résistance devant le fascisme, c’ est faire l’ apologie du fascisme du FUKUS.

      C’ est votre cas.
      Que vous le vouliez ou non, vous avez défendu le fasciste Sarkonazi contre le résistant Kadhafi.

      Je me fout de savoir si l’ auteur est d’ extrême droite ou non, j’ approuve son article parce qu’ il dit vrai. Je juge les articles selon leurs mérites propres, sans préjugé sur l’ auteur.


    • robin 23 janvier 2012 15:50

      Sacré Morice, vous faites exprès de tomber dans le panneau ou c’est naturel chez vous .....lol ?


    • morice morice 23 janvier 2012 17:08

      est votre cas.
      Que vous le vouliez ou non, vous avez défendu le fasciste Sarkonazi contre le résistant Kadhafi.


      demande de retrait de cette injure caractérisée : vous êtes venu applaudir, Maugis quand j’attaquais Sarko. Vous avez la mémoire courte, très courte.

      Kadhafi a fait tirer sur son propre peuple ;, comme Assad.

    • morice morice 23 janvier 2012 11:05

       Les lois Gayssot et “mémorielles“ en général sont le pendant exact, à l’opposé, des lois antisémites d’antan 


      demande de retrait de ce texte pour soutien notoire à des thèses négationnistes.

      je vous rappelle que l’apologie de ces thèses sur le net conduit à des condamnations pour l’auteur comme pour l’hébergeur : vous mettez en danger Agoravox avec vos propos ; en l’occurrence je me dois de porter plainte. Votre phrase est d’autant plus condamnable qu’elle effectue un parallèle entre l’antisémitisme et la loi Gayssot : même Faurisson n’était pas allé jusque là.

      Je demande le RETRAIT de votre texte, pour apologie du négationnisme. Vous êtes un habitué du genre, vous finirez bien un jour par arrêter de le faire.

      • Scorsonère noire géante de Russie 23 janvier 2012 11:18

        Le terrorisme intellectuel en action. Insupportable momo la fiche


      • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 14:28

        @ Morice

        Vous êtes profondément ridicule

        « Votre phrase est d’autant plus condamnable qu’elle effectue un parallèle entre l’antisémitisme et la loi Gayssot : même Faurisson n’était pas allé jusque là. »

        En quoi effectuer un parallèle est condamnable si le parallélisme existe réellement. ?

        Personnellement cette loi Gayssot est une imposture, une loi fasciste exactement similaire aux lois à caractère antijuive. 

        ( je refuse le terme anti-sémite qui est faux, vu que la majorité des juifs ne sont pas sémites, de même que la majorité des américains ne sont pas étatsuniens)



      • JE PERSEVERE,
        LE PASTEUR BLANCHARD ET LE « PR » SULZER SONT COMPLTEMENT FOUS
        ...

        dans un commentaire je proposais de faire voir les 2 sélectionnés pour le 2ème tout par une commission de psys....

        pour la DROITE POPULAIRE FN ET UMP je le propose aussi pour TOUS LEURS MEMBRES


      • morice morice 23 janvier 2012 17:09

        Personnellement cette loi Gayssot est une imposture, une loi fasciste exactement similaire aux lois à caractère antijuive. 

        demande de retrait pour apologie et antisémitisme

      • morice morice 23 janvier 2012 11:57

        plainte déposée pour apologie du négationnisme et dénigrement de la loi Gayssot.


        « Le terrorisme intellectuel en action »

        respect de la loi : en démocratie, c’est le seul rempart au fascisme.

        • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 14:36

          @morice


          La loi est avant tout la loi internationale.

          Et vous avez approuvé l`OTANAZI de la Libye. C’ est à dire le non respect de la loi internationale, donc l’ installation du fascisme du FUKUS

          Vous êtes effectivement un terroriste de la pire espèce, celui qui fait l’ apologie des massacres des enfants, des femmes des autres pays sous le prétexte fallacieux de l’ installation de la « démocratie » avec la circonstance agravante que vous savez qu’ il s’ agissait de voler le pétrole et de satisfaire les racistes fasciste sionistes d´Israel., et comme Israel se dit l’ état juif, donc du racisme des juifs, selon Israel ( non selon moi).

        • robin 23 janvier 2012 15:53

          Vous agravez votre cas mon vieux.... !


        • robin 23 janvier 2012 15:54

          Vous agravez votre cas et en plus sans vous en apercevoir (c’est le pire......lol !)


        • OTANASI vous y allez un peu fort.sans l ’OTAN et a defaut de defense EUROPEENNE

          QUI VOULEZ VOUS QU’ ON ENVOYE EN LIBYE (fait) ou EN SYRIE (pas fait)

          y parachuter SARKO ET JUPPE ET NOS 540000 ELUS DE TROP QUI GREVENT NOTRE

          BUDGET Personnellement je suis pour et pour une fois ....on verrait ce qu’ils valent vraiment sur
          le terrain et pour l AFGHANISTAN........ON POURRAIT LAISSER SARKO....A LA TETE DE NOS TROUPES ou alors on les fait rentrer........VITE FAIT



        • Louis Dalmas Louis Dalmas 23 janvier 2012 12:20

          Je me demande si Morice (moi, au moins, je signe de mon nom) est conscient du non sens de ses propos. Pour bien préciser les choses :
          1) Je n’ai pas d’« amis identitaires », mais je respecte toute opinion intelligente, sans lui coller une étiquette.
          2) Je n’ai, bien entendu, jamais fait « l’apologie du négationnisme » (ce qui reviendrait à constater que j’ai risqué jadis ma vie pour une chimère). Dire que quelqu’un a le droit de s’exprimer ne veut pas dire qu’on est d’accord avec lui. La conception de Morice, qui assimile droit d’expression et contenu de la pensée, est une conception typiquement fasciste. Ce n’est pas la mienne.
          3) J’ai publié un éloge de Stéphane Hessel dans mon journal en ne marquant mon désaccord que sur deux points : sa prise de position électorale en faveur de DSK, qui me paraissait un curieux représentant du socialisme ; sa défense unilatérale et très sectaire des Palestiniens, au mépris de tout argument israélien.


          • morice morice 23 janvier 2012 13:47

            2) Je n’ai, bien entendu, jamais fait « l’apologie du négationnisme » (ce qui reviendrait à constater que j’ai risqué jadis ma vie pour une chimère). Dire que quelqu’un a le droit de s’exprimer ne veut pas dire qu’on est d’accord avec lui. La conception de Morice, qui assimile droit d’expression et contenu de la pensée, est une conception typiquement fasciste


            Ah le voilà dans toute sa splendeur le supporter des tortionnaires aujourd’hui devant le TPI pour génocide.....

            Vous avez bien écrit que vous êtes contre la loi Gayssot, en l’assimilant à ce à quoi elle s’oppose.ce faisant, vous tombez sous le coup de la loi, qui réprime toute apologie. Retords, vous retournez l’argument en me faisant fasciste. Vous êtes fort bien placé pour parler du fascisme vous avez même publié un ouvrage sur Milosevic, fasciste notoire et envoyé lui aussi au TPI. Tout le monde sait qu’elle est la technique des fascistes, c’est celle consistant quand ils n’ont pas d’argument, d’accuser celui qui les critique de faire partie de leurs rangs. Vous n’échappez pas à la tradition : pour votre gouverne sachez que j’ai pas moi fait l’apologie de Milosevic comme vous avez ou le faire, et ne me suis jamais fait le prosélyte des deux génocidaires comme vous avez pu le faire. En résumé, il va vous falloir trouver autre chose : vous on en a LA PREUVE... Écrite, en plusieurs exemplaires.

          • morice morice 23 janvier 2012 14:00

            sa prise de position électorale en faveur de DSK, qui me paraissait un curieux représentant du socialisme ; sa défense unilatérale et très sectaire des Palestiniens, au mépris de tout argument israélien.


            C’est de Hollande....

          • gordon71 gordon71 23 janvier 2012 13:28

            la réclamation est fondée

            les seules comparaisons légales et autorisées avec le régime nazi 

            les seuls raccourcis reconnus par la loi gayssot
            sont une marque déposée ....

            demandez la propagande, la seule la véritable, l’inimitable

            « la moricière »


            • Unispourlemeilleuretpourlepire 23 janvier 2012 13:34

              Bonjour monsieur Dalmas,
              bravo pour votre article qui est une attaque en règle contre la domination anglo saxonne, mais que Momo l’enfumeur veut à tout pris attaquer par l’anathème antisémite. Il faut arrêter de voir des méchants partout Momo, parce que vous développez par la même la crédibilité de gens qui eux sont vraiment antisémite.

              Concernant le contenu de l’article, je ne peux que être d’accord. Notre pays sombre peu à peu dans les relants identitaires, le tout sous une forme d’esclavagisme par la dette. Le temps ne s’annonce pas radieux pour nos pays occidentaux. Mais ne croyez vous pas qu’il nous faut vraiment avoir le nez dans la m.rde pour y voir plus clair ? Attendez que les français ne puisse plus s’acheter une baguette de pain, vous verrez que le CNR version 2.0 verra le jour...

              Cordialement


              • morice morice 23 janvier 2012 14:15

                Lu chez vous 


                Un leader diabolisé

                En tant que “nouvel Hitler” – l’homme que vous aimez haïr et que vous devez détruire – Milosevic était en 1999 un néophyte comparé à Muammar Kadhafi aujourd’hui. Les médias disposaient de moins de dix ans pour transformer Milosevic en monstre, alors qu’avec Kadhafi, ils s’y emploient depuis plusieurs décennies. Et Kadhafi est plus exotique, parle moins anglais et se présente au public dans des tenues qu’aurait pu créer John Galliano (un autre réputé monstre récent). Cet aspect exotique ressuscite les quolibets et le mépris de cultures “inférieures” qui ont permis la conquête de l’Ouest, la colonisation de l’Afrique et le saccagez du Palais d’été de Beijing par des soldats occidentaux se battant pour que le monde puisse s’adonner à l’opium en toute liberté. 

                Défendre Kadhafi en affirmant que ses opposants l’ont comparé à Hitler est bien une technique chez vous. En le mettant en parallèle avec votre champion, vous démontrez votre caractère obsessionnel qui fait de vos actes de résistance un bouclier à critiques. Vous avez combattu Hitler et vous avez encensé Milosevic dont la marche vers le pouvoir et l’exercice de ce méme pouvoir est similaire à celui d’Hitler : c’est en définitive vous qui ramenez le débat au même point.

                Personne n’a dépeint après coup Milosevic en monstre : il en était un. Ces sbires parlent pour lui, et ont tous du sang sur les mains. Vous qui avez combattu jadis savez très bien ce qu’était regrouper des gens pour les abattre d’une balle dans la tête. Manque de chance pour vous, les faits se sont passés bien après 1945 et il existe les terribles vidéos de ces exécutions. Je comprends très bien pourquoi vous soutenez autant le dénigrement de lois contre le négationnisme : vous tentez en de moment encore d’effectuer le VOTRE.


                Tous vos propos ne soutiennent que cette basse considération : masquer les crimes de vos tortionnaires favoris. 


                • Unispourlemeilleuretpourlepire 23 janvier 2012 14:35

                  Morice,
                  vous êtes le pire censeur qu’AV connaisse, alors vos leçons de démocratie vous pouvez les mettre la où tout le monde pense. En fait vous êtes un défenseur de la démocratie façon américaine « Give me your oil and shut up ».
                  faut il vous rappelez que les gens que vous défendez on laissé un chaos généralisé en Afghanistan (tout ca pour un pipeline), en Irak (tout ca pour du pétrole), en Lybie (re : tout ca pour du pétrole). C’est le caractère messianique de l’Amérique hein momo : débarqué sur un continent, tué tout ce qui porte une plume sur le front, mettre en place la doctrine Monroe, et dynamitter tout ce qui se trouve au dela des frontières américaines.
                  Mais c’est bon on le fait pour la paix...
                  Les gens comme vous seront dans quelques années mis au ban de la société pour avoir conduit le monde dans une panade pareille...

                  Au fait pour ceux qui pensent que Momo est un démocrate, je tiens à signaler que pour le commentaire qu’il a écrit aujourd’hui, il avait écrit 5 messages lui même car il n’avait pas de commentaire (vu la lourdeur de l’article on frolait l’indigestion). J’ai posté alors « Morice ce n’est pas parce que vous n’avez pas de commentaires qu’il faut spammer votre propre forum »... Ma boutade n’a apparemment pas plus à l’enfumeur en chef, qui s’est empressé de supprimer mon commentaire.

                  C’est beau la démocratie chez Momo. Démoncratie ne serait il pas plus juste ?


                • Scorsonère noire géante de Russie 23 janvier 2012 15:50

                  @Unispourlemeilleur... Le fil des commentaires de ses nartiks ne sont plus fréquenté par personne à force de censurer tout ce qui ne va pas dans son sens. Sans parler des insultes, menaces et dénonciations en tous genres. Par conséquent, et en raison d’un narcissisme pathologique, il ne peut s’empêcher ( plus de 300 commentaires en 5 jours ) d’aller pourrir des discussions qui sans lui auraient été intéressantes. 


                • robin 23 janvier 2012 16:02

                  Après la volée de bois vert que vous avez pris, un être raisonnable et intelligent ferait au moins profil bas et passerait son chemin mais pas vous. je vous donnais pour l’instant le bénéfice du doute mais là finalement vos adversaires ont raison, vous êtes vraiment un pauvre type !


                • MOMO AS TU BIEN PRIS TES 3 PILLULES BEUE...BLANCHE ....ET ROUGE ,, ??

                  moi je me sens bien....je n’ai pris que la rouge...on a assez bouffé du blanc depuis 5 ans.

                  c ’est très indigeste les populistes de la droite ou du fn...


                  • BLEUE......BIEN SUR COMME LE BLANC..EST CE PREMONITOIRE 2 COULEURS DE DROITE BLEUE ET BLANC.......


                    • Louis Dalmas Louis Dalmas 23 janvier 2012 16:59

                      Je remercie Michel Maugis et Unispourlemeilleuretpourlepire pour leurs calmes commentaires et leurs réactions justes aux propos de Morice. L’outrance de ces derniers rend toute discussion impossible. Une remarque cependant : à un moment donné, quand je dis que DSK me paraissait douteux comme défenseur du socialimse, Morice note « c’est du Hollande ». Cela veut-il dire que Hollande est à ses yeux un « fasciste » lui aussi ?
                      Pour rester dans l’essentiel, je veux simplement dire que, pour moi, le combat contre le nazisme se prolonge dans le combat contre l’impérialisme, pour l’indépendance, la justice sociale et la liberté.
                      J’ai participé à ce combat jadis, je participe au même combat aujourd’hui. 
                       


                      • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 17:18

                        @Louis Delmas

                        « le combat contre le nazisme se prolonge dans le combat contre l’impérialisme, pour l’indépendance, la justice sociale et la liberté. »

                         Absolument ! C’ est vraiment l’ essentiel du vrai combat politique et que beaucoup voudrait occulter en diabolisant ceux qui résistent et en inventant d’ autre impérialismes en rien comparable à celui des ex puissances coloniales et USraélienne (FUKUS)

                        Morice a clairement choisi son camp. Celui de l’ impérialisme, celui des guerres impériales.



                      • morice morice 23 janvier 2012 17:25

                        Morice a clairement choisi son camp. Celui de l’ impérialisme, celui des guerres impériales.

                        la preuve, imbécile :

                      • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 18:16

                        @morice

                        Votre article démontre ce que j’ ai dit.

                        Vous n’ avez en rien fustigé l’ impérialisme USraélien dans votre article

                        Le mot « impérialisme » n’ apparaît même pas.

                        Vous êtes un gosse qui fait joujou à ne jamais dire explicitement votre opinion sur l’ impérialisme.

                        Mais hélas, depuis votre guerre impérialiste en Libye, nous avons je crois, tous compris où est votre camp.

                        Mais c’ est votre droit, celui de le cacher aussi.

                      • morice morice 23 janvier 2012 17:16

                        à un moment donné, quand je dis que DSK me paraissait douteux comme défenseur du socialimse, Morice note « c’est du Hollande ». Cela veut-il dire que Hollande est à ses yeux un « fasciste » lui aussi ?


                        et hop il continue en extrayant la réponse : rompu à la rhétorique facho, le Dalmas !


                        , pour moi, le combat contre le nazisme se prolonge dans le combat contre l’impérialisme

                        de là à aller applaudir des génocidaires.... ce que vous faites !

                        J’ai participé à ce combat jadis, je participe au même combat aujourd’hui. 

                        ah oui, et en quoi défendre Mladic c’est faire preuve d’esprit de résistance ?

                        résistance à la torture qu« il a pratiqué ????



                        l’attila serbe...

                        Ce Bonaparte serbe commande l’exécution, la torture, le viol et la déportation de dizaines de milliers de personnes, pour la simple raison qu’elles ne sont pas serbes. Ses milices commettent des atrocités partout où elles passent. En croisade contre l’islam, Mladic jure de faire disparaître toute trace de civilisation musulmane en Bosnie. Cette « terre sera serbe », promet-il.

                        voilà celui que vous défendez désormais... sacré notion de résistance, hein....

                        Il est le maître d’oeuvre du siège de Sarajevo. Au début de la guerre, les services d’écoutes bosniaques interceptent un de ses ordres : « Ouvrez le feu. Tirez. Tirez. Il faut les rendre fous ». Trois ans durant il s’acharne sur la ville, capitale multi-ethnique qu’il veut détruire parce qu’elle contrecarre son rêve de créer une république serbe en Bosnie. Son artillerie déverse un déluge d’obus sur les quartiers musulmans de la ville, bombarde les hôpitaux et les cimetières au moment des enterrements. Pendant que la communauté internationale a les yeux rivés sur la capitale martyre, le stratège militaire aux yeux bleu acier en profite pour créer le cordon ombilical de la Grande Serbie à naître. Discrètement, il creuse dans le nord du pays un couloir serbe, le « corridor de Posavina » qui permettra de relier entre eux les territoires de l’ancienne Yougoslavie contrôlés par les Serbes.

                        y »a pas, il mérite votre soutien inconditionnel 

                        C’est lui qui, à Srebrenica, dirige l’épisode le plus dramatique de la guerre, qui coûte la vie à 8000 musulmans bosniaques. En juillet 1995, il commande l’assaut de l’enclave bosniaque, puis l’exécution systématique des hommes. « L’heure est venue de nous venger des Turcs » dit-il, triomphant, le jour de la chute de Srebrenica, en tapotant la tête des enfants qu’il s’apprête à déporter. Il n’en concevra aucun remords. « Les frontières ont toujours été tracées dans le sang et les Etats bornés par des tombes » dit-il. Il nie d’ailleurs ses crimes, prétendant qu’il ne faisait que « défendre son peuple ». Ce peuple qui le considère comme un héros, plus encore que son homologue politique, Radovan Karadzic. Considéré comme un pur et dur, réputé incorruptible, Ratko Mladic est adulé par ses hommes, qui le considèrent comme un demi-Dieu. Jovial, blagueur, homme du peuple, simple et rude, le chef militaire des Serbes de Bosnie n’hésite pas à coucher dans les tranchées, aux premières lignes du front. Ses coups de sang et de colère imposent le respect à ses soldats, qui lui obéissent aveuglément. Il sait les motiver. « Vous êtes la meilleure armée de l’Europe et non des Somaliens aux pieds nus », leur dit-il. Comme eux, cet homme vit et respire par la guerre. Une guerre qui l’a fait souffrir. En lui prenant son père, mais aussi sa fille, Ana, étudiante en médecine à Belgrade, qui s’est suicidée pendant la guerre.



                        • Michel Maugis Michel Maugis 23 janvier 2012 17:38

                          @morice


                          Les responsables de tous les génocides réels ou imaginaires en ex Yougoslavie sont le FUKUS qui au lendemain de la mort de TITO et plus encore après la fin de l’ URSS décidèrent de la démembrer à des fins impérialistes.

                          Les génocidaires en chef sont le Vatican et l’ Allemagne qui allumèrent les brûlots séparatistes en Yougoslavie.

                          Dans toute bataille, le responsable est celui qui la provoque.

                          Vous ne savez faire, selon vos critères, que l’ apologie du fascisme du FUKUS.

                        • morice morice 23 janvier 2012 17:39

                          c’est du Hollande« . Cela veut-il dire que Hollande est à ses yeux un »fasciste« lui aussi ?

                          vous MENTEZ et on en la preuve :

                          voici ma réponse intégrale avec le bout de votre texte :

                          Par morice (xxx.xxx.xxx.169) 23 janvier 14:00

                          sa prise de position électorale en faveur de DSK, qui me paraissait un curieux représentant du socialisme ; sa défense unilatérale et très sectaire des Palestiniens, au mépris de tout argument israélien.


                          C’est de Hollande....

                          ce qui change votre tentative de récupération : c’est de Hollande dont il s’agit, pas du Hollande....

                          négationniste = falficateur des faits.

                          Pris la main dans le sac, l »adorateur de bouchers des ballkans.

                        • morice morice 23 janvier 2012 17:23

                          Louis Dalmas, que pouvez-vous nous dire sur l’arrestation de Ratko Mladic ?
                          On ne peut qu’être écœuré par la façon dont tous nos médias ont repris les clichés les plus éculés de la diabolisation des Serbes. Les vieilles manchettes de “boucher des Balkans“, de “bourreau de Srebrenica“, ont été ressorties des placards sans le moindre effort de vérification. C’est, une fois de plus, un exemple de la nullité de notre information, qui se contente de répéter inlassablement les leit-motiv des spin doctors de l’OTAN.


                          comme Reynouard avec Oradour : vous faites la même chose. Vous niez, vous affabulez, vous faites dans le négationnisme.

                          la sentence qu’’il recevra au TPI vous soignera peut être de votre folie propagandiste et de la négation de ses CRIMES.

                          vous êtes un négationniste, Dalmas , qui se drape dans ses hauts faits de guerre : vous MEPRISEZ ainsi vos compagnons d’armes, DALMAS ? Pas un seul ne peut soutenir ces BOUCHERS !

                          Les crimes sont là, les films existent ; les squelettes répertoriés et vous vous pointez encore en les NIANT ?

                          vous êtes bien de la même espèce que les Faurissons et Reynouard, Dalmas le menteur.
                          vous mentez dans votre site de haine et dans ceux qui vous ouvrent grand les portes : étrangement, ils sont aussi NEGATIONNISTES !


                          • morice morice 23 janvier 2012 17:32

                            Dalmas et ses œuvres :



                            ce n’est pas votre signature, Dalmas ??

                            Ratko Mladic ce n’est pas un « boûcher des Bakans. C’est un patriote qui s’est battu contre l’invasion islamique des mudjahdin »

                            vous ne l’avez pas écrit, peut-être, le négationniste ?????

                            « au lieu de l’incarcérer on devrait lui élever une statue »

                            je pense qu’à la Haye, votre texte sera lu, Dalmas, et qu’on viendra même vous demander de le lire.

                            Mais je ne garantis pas votre sortie là...
                            C’est à l’ombre, que vous irez assumer vos conneries.

                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 janvier 2012 17:43

                              Vous prétendez pourtant la même chose lorsqu’il s’agit du Hamas ou du Hezbollah.

                              Comme quoi, pour Morice il y a les bons résistants et les mauvais résistants.

                              Tout le monde aura compris sur quelle base Morice effectue sa DISCRIMINATION !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès