Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > On a les 4 août que l’on peut ?

On a les 4 août que l’on peut ?

Liberte_egalite_fraternite


4 août 1789 abolition des privilèges : tous les Français seront désormais égaux devant la Loi.
4 août 2005 entrée en vigueur du contrat nouvelle embauche : tous les Français seront désormais inégaux devant l’Emploi.

LCI vient d’annoncer que le Premier Ministre, Dominique de Villepin, a décidé que le « contrat nouvelle embauche » entrerait en vigueur plus tôt que prévu, le 4 août. On ne pouvait pas trouver de date plus symbolique pour ce qui risque d’être une forme de régression sociale. Assouplir le marché du travail est certainement nécessaire, mais les conséquences de cette nouvelle mesure ne semblent pas avoir été bien prises en compte, aucune réforme majeure de l’économie de notre société n’étant entreprise en parallèle. « Bailleurs et banques se méfient des salariés en période d’essai  » titre un article du Monde daté du 1er août à propos des impacts de cette mesure dans le domaine de l’immobilier, de la banque et de l’assurance... Il a fallu plus de deux ans au gouvernement pour découvrir qu’il ne sert à rien de reculer l’âge de la retraite si les entreprises refusent de faire travailler les seniors. Combien de temps lui faudra-t-il pour découvrir que précariser une partie de la société n’est peut-être pas la meilleure idée pour relancer la croissance ?

Faute de commémoration de la « Nuit du 4 août », pourtant fondatrice de la République Française et de ses idéaux - « Liberté, Egalité, Fraternité » n’a toujours pas été effacé du fronton des mairies - aujourd’hui, on a les 4 août que l’on peut...ou que l’on mérite ?



Sur le même thème

La lutte contre le réchauffement climatique : Un combat douteux
Main basse sur la Mauritanie
Ne plus chanter la Marseillaise et déplacer la date de la fête Nationale
Crimes d'Etat ou Comment l'état belge planifie le suicide de plusieurs centaines de milliers de pauvres
Indignation – Révolution pacifique – Changement de civilisation … et c’est pas triste !


Réactions à cet article

  • Par antisocial (---.---.---.166) 3 août 2005 17:46

    allons allons, on va encore dire que la France ne comprend décidément rien, qu’elle est archaïque et ferait mieux de prendre exemple sur son voisin anglais, qui affiche 12 millions de personnes en dessous du seuil de pauvreté... Dommage que le Baron ait quitté le Medef un peu trop tôt, il aurait pu se féliciter d’avoir enfin un gouvernement à la hauteur de ses ambitions : retour au moyen âge, avec des salariés taillables, corvéables et « licenciables » à merci ! En même temps, ce ne sont pas nos députés/ministres qui risquent de pâtir de ce genre de mesure...

  • Par Courouve (---.---.---.42) 4 août 2005 00:02
    Senatus populusque (Courouve)

    Relancera-t-on la croissance en imposant aux entreprises des salariés qu’elles ne veulent ou ne peuvent garder ? On peut en douter.

    Il semble que les contraintes imposées aux entreprises depuis 1981 aient fait la preuve de leur inefficacité, sauf dans la création des « nouveaux pauvres ». Alors, faisons honnêtement l’expérience de ces nouveaux contrats, proposés, mais imposés à personne.

  • Par Manu (---.---.---.234) 7 août 2005 11:16

    Le commentaire précedent montre que justement, dans les pays qui ont mis en place ce genre de mesure, effectivement le chomâge a baissé, mais au prix d’une extension de la précarité. Connaissant les critères des banques ou des bailleurs, il aurait fallu alors imposer par la même loi des garanties vis-à-vis de ces organismes. Pense-t-on vraiment pouvoir décrocher un prêt ou un logement avec une période d’essai de 2 ans !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires