Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Onfray et la logique de la kalachnikov

Onfray et la logique de la kalachnikov

Cyril Hanouna : Michel Onfray le lie à la montée du djihadisme, Twitter monte au créneau

Après une courte diète médiatique, Michel Onfray revient en Une du "Figaro Magazine" et cible certains "modèles tragiques" de notre société ainsi que l'effarant vide de nos écrans de télévision. Onfray aurait-il encore une fois dérapé lorsqu'il cite Bernard Tapie, la Rolex, la Ferrari, Zidane et Cyril Hanouna comme étant les modèles tragiques de notre temps.

"Touche pas à mon poste" et à mon pote Cyril, s'exclament vivement certains médias. Mais Onfray dit-il n'importe quoi et jusqu'où a-t-il raison ou tort ?

Ci-dessous un extrait de son dernier interview, nécessaire pour se forger sa propre opinion. 

Qui est responsable de la radicalisation par l'Etat islamique d'une partie de la jeunesse musulmane ou athée de France. La télé, les responsables politiques, tout le monde, l'Islam, Onfray lui-même peut-être ? Une autre cause ou personne puisqu'il y aura toujours des paumés candidats au suicide ou au martyr.

Certes Michel Onfray n'a pas tort de condamner le vide de la machine à décerveler. Mais internet qui devait nous apporter plus d'informations indépendantes des médias, n'a-t-il pas également sa part de responsabilités ? mais attention gare ta gueule si tu touches à mon web, plus grand défouloir raciste et xénophobe de l'humanité, mais aussi outil indispensable de culture, de communication et d'information. Le net c'est l'arme à double tranchant par excellence, tout le monde la compris depuis longtemps ; Deach comme le pouvoir et les médias. 

Alors, selon Onfray, avant c'était mieux. Les jeunes savaient encore rêver. Mais qui pourra lui dire qu'il se trompe ? De toute façon le débat est vain, puisque nous ne possédons pas une machine à remonter le temps. D'ailleurs avons-nous encore des philosophes capables d'analyser la situation actuelle, autrement que par la logique de la Kalachnikov.


Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Hortus 11 janvier 10:59

    A trop vouloir parler on dit n’importe quoi !

    Gruni, quand on n’a rien à dire....

    • gruni gruni 11 janvier 12:03

      @Hortus


      Je crois effectivement que dans ce texte je laisse la parole à Onfray sans trop m’exprimer sur son discours. Je vous laisse donc la parole, mais c’est vrai « quand on n’a rien à dire »...

    • La mouche du coche La mouche du coche 11 janvier 13:06

      Il faut reconnaître que Michel Onfray a entièrement raison et qu’il faut être un Charlie dégénéré par la télévision (pléonasme) pour ne pas être d’accord avec lui.


    • vesjem vesjem 11 janvier 23:00

      @gruni
      çà y est , gruni , progressivement , ton jeu délicat s’éclaircit et révèle ta nature et ton but ; merci de révéler enfin ton dessein
      pour ma part , je m’intéresserai de plus près à ta prose
      salutations


    • gruni gruni 12 janvier 07:35

      @vesjem


      Oui c’est ça, continue à observer ma nature et mon sombre dessein, et surtout tiens moi au courant.

    • vesjem vesjem 12 janvier 10:53

      Mon cher gruni , il te faut bien des contradicteurs pour réduire le narcissisme sibyllin (bon dieu , ce mot a été dur à déniché ) dont tu fais preuve sans en être vraiment conscient ;
      Cette réflexion que tu considéreras comme piquante et qui me vaudra ton inimitié , te fera peut-être écrire avec plus de sagesse à l’avenir
      salutations


    • Gabriel Gabriel 11 janvier 11:00

      Bonjour Gruni,

      Michel Onfray est un philosophe qui fait son job en décrivant et expliquant les situations telles qu’elles sont. Il s’appuie sur leurs histoires afin dans décrire les origines et en démonter les mécanismes. Les faits sont les faits et M.O est dans la réflexion et l’analyse et non comme les médias, qui eux sont dans l’instantané, la passion et l’émotion (Une information chasse l’autre car il faut bien qu’ils vendent leurs soupes et ramollissent les cerveaux…) M.O est un alerteur qui désigne et met en exergue les travers de notre société. Sont travail et ses conférences sont salutaires et ses livres (Définition du livre : Sorte de télévision pour personnes intelligentes…) invitent à la réflexion.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 janvier 11:08

        @Gabriel

        Ah, que je voudrais être FI-LO-SO-FE comme Onfray pour pouvoir proposer d’établir des relations diplomatiques avec l’État Islamique et résoudre le conflit autrement que par la guerre ! ! !


      • gruni gruni 11 janvier 12:19

        @Gabriel


        Bonjour Gabriel

        Vous ne croyez pas que les jeunes d’aujourd’hui rêvent toujours de devenir médecin, avocat, et même footballeur, pourquoi pas. Vous croyez vraiment que Tapie, la rolex ect. font rêver les jeunes comme le prétend Onfray ? 



      • gruni gruni 11 janvier 12:25

        @Jean-Pierre Llabrés


        « proposer d’établir des relations diplomatiques avec l’État Islamique » plus précisément demander un cesser le feu à l’EI. J’avais également écrit un article sur le sujet. Autant demander la Lune et se couvrir de ridicule.

      • goc goc 11 janvier 19:29

        @gruni
        bonjour Gruni
        Vous ne croyez pas que les jeunes d’aujourd’hui rêvent toujours de devenir médecin, avocat, et même footballeur
        Certes il y en a aussi, mais ce qui a changé depuis 50 ans c’est qu’avant, les jeunes qui n’avaient pas réussi dans les études, n’avaient guère le choix, c’était l’usine ou l’artisanat ou l’armée, et les rares individus qui ont réussi malgré leur « bagages » réduits, n’ont jamais été des modèles pour les autres, même dans la chanson. Faut dire que voir mireille mathieux gagner un télé-crochet n’a rien pour faire rêver.

        Alors qu’aujourd’hui on propose aux gens de devenir riche et célèbre même si on est incapable de dire 3 mots correct. Là ou j’approuve à 100% MO, c’est quand il explique qu’un individu dont le seul mérite a été d’avoir fait rire en se mettant à poil, puisse devenir un modèle pour des djeunz décérébré et incultes. Et en plus cette montée (a)sociale est donnée à voir sur tous les écrans afin d’abrutir encore plus les spectateurs.
        Donc forcement que MO a raison de dénoncer cela, car quelque soit l’intérêt à court terme de ce genre de politique (surtout pour les neuneus qui réussissent) c’est qu’a moyen et long terme ça tournera à la catastrophe (l’abrutissement d’une société ne peut l’amener qu’a sa perte)

        Car il apparait évident que la politique menée par nos gouvernants (de tous bords) est bien de nous transformer en animaux guidés uniquement par des réflexes pavloviens construits à coups de pub.

        Regardez par exemple ce s...aud de macron. Quel avenir nous propose-t-il ?
        c’est simple : être vendeur de produits manufacturés ailleurs (chine et USA) et ce 7 jours sur 7, y compris le dimanche.

        Ou alors devenir chauffeur de taxi au jour le jour, Voila l’avenir qu’il veut nous imposer. Nos voyous de politiciens ont ruiné la France, ils ont détruit tout le tissu industriel, et le seul avenir qu’ils nous proposent c’est d’être vendeur de vêtement chinois ou de smartphones ricains le dimanche.
        vous avez entendu parlé d’un plan de relance de notre industrie ??
        Quid de la recherche ? : nos universités sont délabrées et la vie d’étudiant est impossible sauf à devenir pute, ou travailler le dimanche
        Quid de l’innovation ? ou est passé l’ANVAR ?

        Alors forcement, avec une politique aussi abjecte, comment voulez-vous faire passer la pilule aux français autrement qu’en leur faisant croire qu’il suffit de montrer sa b... ou sortie une phrase à la limite de l’onomatopée, pour devenir « quelqu’un »

        Oui Michel Onfray a 1000 fois raison.

        Quand à dire qu’avant les jeunes c’était mieux, juste un petit rappel
        en 1969 pour la mort d’un jeune victime d’une police musclée, il y avait 100 milles personnes dans la rue. Aujourd’hui il y a eu plus d’un millions de crétins qui ont acheté le dernier numéro de CH grâce au battage médiatique.
        Et personne pour se plaindre de l’État policier qu’on nous prépare et du vol de démocratie (via TAFTA par exemple)

        Et que dire de la dernière escroquerie dans laquelle sont tombé plein de français, à savoir le « sursaut républicain », comme si c’était républicain d’aller bombarder un pays sans l’autorisation de ses dirigeants ?

        c’est républicain de refuser un referendum national et de faire passer un traité par un vote entre copains et coquins (traité de Lisbonne) ?

        c’est républicain de discuter en secret de la façon dont on va se faire sodomiser ?

        c’est républicain de soutenir les deux pays les plus barbares et les plus racistes, à savoir israel et l’Ukraine, à coups de mensonges et d’arrogances

        Et pourtant il y a eu plein de gens pour le croire


      • gruni gruni 11 janvier 21:07

        @goc


        Je retiens la première partie de votre commentaire, il est trop long pour vous répondre point par point. Vous dites des choses intéressantes, et c’est vrai, j’en suis témoin puisque j’avais 18 ans en 70. Nous n’avions pas internet, les nouvelles technologies, beaucoup moins de chaînes de télé, mais aussi du travail pour tout le monde et une société plus apaisée. Pourtant je crois sincèrement que les jeunes d’aujourd’hui en savent plus que nous à l’époque. sont-ils plus heureux, je ne crois pas. Pour autant, l’usine ou l’armée ça faisait pas rêver non plus. Mais comme je l’ai écrit, Onfray n’a pas tout faux, je lui reproche son manque de nuance qui gâche son analyse. Mais ce n’est que mon avis sur un extrait de son interview. 

      • izarn 12 janvier 01:59

        @gruni
        C’est une question d’éducation, le bling bling c’est fait pour les cons...
        Et les cons ça ose tout....
        C’est pas du Onfray, mais au moins c’est clair comme pensée.


      • gruni gruni 12 janvier 07:43

        @izarn


        Effectivement, c’est clair et efficace. Onfray pourrait en prendre de la graine smiley

      • troletbuse troletbuse 12 janvier 20:45

        @gruni
        Eh Grounichou, ca fait longtemps que je ne suis pas venu t’emm..... A propos, Hollandouille, comment y va ?
        Mais je voulais t’avertir : Fais attention, tu vas faire des réponses qui sont plus longues que ton article smiley
        Encore un exploit de ta part : un article de 20 lignes. Tu connais le sketch de Devos et ses chansons courtes , Tu devrais t’en inspirer, ce serait mieux. smiley


      • mmbbb 11 janvier 11:21

        @ a Gruni il est gentil Onfray mais moi l’argent je ne crache pas dessus Ce discours depuis mon enfance je l’entends mais l’argent c’est le nerf de la guerre et il est determinant Quant a l’education nationale Onfray appartient a cette generation qui a destructuree cette institution Un peu facile Plaidoyer pro domo si j’avais eu de l’argent j aurais evite cette promixite sociale ( les beaufs ils sont con balourds et vous bouffent votre energie) et d’avoir certains profs nul a chier . J’habite pres de Lyon ,cette ville est bourree d ecole privee comme par hasard et la selection se fait tres tot J’avais une copine petite fille de notaire ayant reussi puisqu elle fit sa scolarite a la Trinite Suivi exemplaire emulation les profs sont tout de meme selectionnes dans le public elle aurait coullee Le bordel naissant de l’education national n’a fait qu amplifier mais il vrai que je n’etais pas une chance pour la France Le film entre les murs recevant une palme le comble de l’abaissement mais en realite je dis ceci avec une certaine distance Quant a Onfray il ne semble pas connaitre le monde du travail la culture c’est bien mais cela ne rentre pas dans les objectifs


        • gruni gruni 11 janvier 12:34

          @mmbbb


          Non, mais Onfray n’a pas tout faux, j’a seulement l’impression qu’il en fait trop parfois et que ce qui l’intéresse surtout c’est de taper sur le pouvoir en place. Un pouvoir qui est loin d’être irréprochable, ce qui ne fait aucun doute. Mais taper sur le gouvernement et Hollande, ce que presque tout le monde fait, n’est-ce pas tomber dans la facilité. Est-ce vraiment cela qu’on peut attendre d’un philosophe ?

        • Paranoïd 11 janvier 12:38

          @mmbbb
          Bonjour,
          Après avoir lu votre commentaire, je me suis dit, Tiens voila quelqu’un qui pense exactement le contraire de ce que je pense. Rien à dire à cela, au contraire.

          Simplement ça éveille ma curiosité. J’aimerais vous demandez votre avis sur un constat que je fais, concernant le mode de fonctionnement de notre société.

          Vous avez raison, on peut considérer que l’argent « c’est le nerf de la guerre », puisque une des bases de notre société c’est, le salariat.

           Mais pas seulement, nous sommes plongé dans un mode économique capitaliste libérale, c’est à dire, qui promeut, notamment, la compétition à tous les niveaux, et une forte hiérarchisation des salaires.

          Mon constat : Ce mode d’organisation offre une structuration sociale assez rigide et défavorable à la majorité.

          Ma question, cela ne vous gène pas ?

          Enfin, la culture, contrairement à ce que vous semblez penser est le nerf de la guerre. Même avec votre point de vue, cela devrait être évident.

          La culture ce n’est pas que la poésie et l’art (qui sont indispensable pour lutter contre la crétinisation).
          La culture, c’est aussi les sciences. Sans la culture pas d’évolution technique, pas de révolution industrielle.Sans la culture votre vison du monde s’effondre.

          Qu’en pensez-vous ?


        • mmbbb 11 janvier 14:05

          @Paranoïd 

           Vous me prenez peut etre pour un bourrin Je veux dire simplement le fluz est determinant Il permet de ne pas perdre son temps et de selectionner les bons etablissements Exemple Matthieu Ricard fils de J F Revel prone l’altruisme il le peut mais c’est un peut facile il n’a pas eu reellement a se battre Si j’avais eu le benefice des le depart de cet environnement intellectuel, c’est comme une fusée cela aurait booste mon envie d’apprendre et d’eviter d’avoir des blocages idiots J’ai eu certains profs tres mediocres ( les syndicats ne le disent pas en Suisse ils auraient ete vires Par ailleurs ces profs de gauche n’avaient tres peu de sollicitude ) et l’environnement pas tres porteurs ( des cons a vrai dire je fus interne et je passais le temps devant la TV le dimanche puisque c’etait le desert il ny avait rien a faire donc Onfray re invente le fils a couper le beurre )  L’education nationale n’est qu’une usine a enseigner et l emprunte ideologie a quelque peu altere cette institution . 

          J’habite pres de Lyon je passe devant le lycee du parc lycee préparatoire la ou Revel a fait sa scolarite ; nous sommes loin de l’ambiance entre les murs  Les profs ne sont pas des degeneres ils connaissent leur matieres Mais la selection se fait par l’argent et a ce niveau il faut se consacrer a ses etudes. La CSP des parents ne rentre pas dans la categorie « famille groseille » Je dresse simplement un constat ( la gauche est souvent plus hypocrite que l’on ne croit ) et il est bien dommage que l’education nationale ne soit plus depuis longtemps un creuset de la transmission des savoirs et un ascenseur social formule desormais usitee par la bourgeoisie de gauche qui evite de mettre leur rejeton dans le public. Onfray s’en prend a la TV oui peut etre mais il devrait dresser un requistoire sur l’ EN .


        • Paranoïd 11 janvier 14:58

          @mmbbb
          Merci pour votre réponse.


        • JL JL 11 janvier 11:30

          Sur votre lien on lit : ’’Michel Onfray n’en est plus à une polémique près. Et cette fois, le philosophe s’est attiré les foudres des fans de Cyril Hanouna.’’


          Ce n’est pas Onfray qui crée une polémique, ce sont seulement des morveux qui se mouchent.

          Gruni, en seriez vous ?

          • gruni gruni 11 janvier 12:42

            @JL


            Dans mon texte, je critique également l’attitude des médias. Onfray serait-il selon-vous, incriticable ?
            A-t-on le droit d’écrire sur Onfray seulement pour l’encenser, dans ce cas ou est le débat pluraliste ?

          • JL JL 11 janvier 12:48

            @gruni, 


            ’’... le droit d’écrire sur Onfray seulement pour l’encenser’’

            J’ai dit ça, moi ?


          • gruni gruni 11 janvier 12:55

            @JL


            Certes non, mais à la lecture de votre premier commentaire j’ai eu l’impression que vous me reprochiez ma critique pourtant assez modérée du philosophe et de hurler avec les loups des médias. D’où ma question, a-t-on le droit d’écrire sur Onfray seulement pour l’encenser’’.
            Mais j’ai peut-être mal interprété ce que vous vouliez dire.



          • JL JL 11 janvier 13:11

            @gruni
             

            je me suis seulement demandé tout haut si vous étiez fan de Cyril Hanouna.

            Perso, j’ai l’impression que l’intouchable médiatique, c’est lui. Allez savoir pourquoi.

          • gruni gruni 11 janvier 13:25

            @JL


            J’ai regardé son émission 10 minutes et puis j’ai zappé.
            Je dois être un peu c.. ou dépassé, mais j’ai pas aimé.

          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 11 janvier 13:06

            Bonjour,
            Il y a une chose que vous ne comprenez pas des jeunes,non ce n’est pas la rollex et autres personnages à la con qui les font bander. Mais de savoir qu’avec la réussite ils pourraient impunément faire n’importe quoi !
            Voila ! la triste vérité. La triste récompense. Une liberté débile j’en convient,mais même s’ils ne le disent pas eux mêmes pour un grand nombre cela ressort.
            Si pour bon nombre de gens qui comme moi (de plusieurs générations) n’aspirent qu’à la tranquillité et a ne plus dépendre du pouvoir de l’argent et voudraient vivre tranquillement dans leur coin.
             Michel Onfray n’a pas tout à fait tord, mais as encore du chemin à faire pour comprendre et se dégager de son passé et de sa vision personnel . C’est la finalité qu’il faut chercher à comprendre.
            ( cet avis que je donne,ne se fit qu’à cet article et aux commentaires,le reste de ces propos(M.O) je ne les connais pas)


            • gruni gruni 11 janvier 13:19

              @hervepasgrave !


              C’est vrai que parfois Onfray donne l’impression d’être à côté de la plaque, mais peut-être cherche-t-il à provoquer. Ce qu’il réussit très bien. Vous avez parfaitement raison de signaler qu’il est compliqué d’avoir une opinion parfaitement juste, sur seulement un extrait. 

            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 11 janvier 20:22

              @gruni
              Il vrai que je surpris que l’on comprenne mon raisonnement ici !
              Mais est-ce bien le rôle d’un philosophe ?(bon il y en a à la pelle des soit disant philosophe, c’est a chacun de voir les qualités et les défauts)
              Un philosophe pour moi devrait ne pas avoir d’opinion et être réaliste, relaté des vérités. A chacun de se reconnaitre la dedans !et de savoir s’il faut se remettre en cause. Mais aujourd’hui tout est devenu compliqué.Alors ce n’est pas une critique,mais relaté le monde ,ces turpitudes,ces défauts,saloperies.... et j’en passe à la pelle est une chose,mais il faut avoir une sacrée lucidité et rien ne remplaceras jamais une part de vécu.Et c’est cela qui m’interroge ? Ce n’est peut-être pas normal pour un petit gars comme moi,mais voila !


            • gruni gruni 11 janvier 21:17

              @hervepasgrave !


              Se poser des questions est déjà une bonne démarche, d’ailleurs j’ai pas toutes les réponses aux miennes. N’est-ce pas le rôle du Philosophe d’y répondre. Pour autant un intellectuel n’a pas forcément raison, d’ailleurs les philosophes ne sont pas d’accords en eux. Alors comme vous l’écrivez à chacun le sien ou plutôt un peu de tous pour se faire sa propre idée qui pourra évoluer avec le temps. 

            • Fergus Fergus 11 janvier 13:32

              Bonjour, Gruni

              Sur l’extrait cité, je donne mille fois raison à Onfray. Le fait est que les valeurs ont changé, et pas dans le bon sens.

              Dommage qu’Onfray n’engage pas sa propre responsabilité, comme toi ou moi devrions engager la nôtre. Car c’est, au fil des décennies, face à la création des ghettos et l’abandon de ces derniers à des économies parallèles pour faire « la part du feu » et protéger les quartiers résidentiels des classes moyennes et a fortiori bourgeoises, notre silence collectif coupable qui a créé les conditions des dérapages communautaires et jeté les bases de la radicalisation.


              • gruni gruni 11 janvier 13:57

                @Fergus


                Bonjour Fergus

                « notre silence collectif coupable »

                C’est ce que je voulais dire dans un passage de mon texte. Mais si nous avons tous une responsabilité elle est quand même bien moindre que celle de nos élites politiques et médiatiques. Et le vide laissé par la classe dirigeante a été vite occupé par le FN. Mais si Onfray n’a pas tout faux il est à mon avis sur certains points trop caricatural. Par provocation, pour tenter de secouer les consciences peut-être. Quant à engager sa responsabilité, qui sait !


              • mmbbb 11 janvier 14:36

                @Fergus 

                Oui peut etre mais la responsabilite des parents est toujours eludee Un peu facile Je fais souvent un requisitoire de l EN mais il faut etre juste il est vrai que l’EN les profs  en l’occurrence doivent pallier l’insuffisance d’encadrement et d’education qui devraient etre de la charge des parents . La mere musulmane du militaire tue par Mehra a Mautauban s’etonne de voir les gamins laisses a eux memes Elle fait un travail remarquable mais je veux souligner par cet exemple que procreer c’est facile mais apporter une education et un avenir sont d un autre registre  Les gamins ont instinctivement le  réflexe de voir en l’argent la porte de sortie puisqu ils savent par experience que ce manque d’argent conditionne leur existence Et selon une idee reçue les pauvres ne sont pas plus respectueux  Onfray ne vit pas dans une banlieue que je sache il  a un tres bon niveau de vie La tele le foot tout ce bazar  que je n’apprecie pas forcément  est le reflet de notre societe :  le pouvoir de l’argent c’est ainsi mais c’est la realite L’elite elle a un double pouvoir l’argent et la connaissance  J’ai passe l’age du monde des bisounours 


              • Fergus Fergus 11 janvier 16:12

                Bonjour, mmbbb

                La responsabilité des parents est évidente.

                Mais il faut bien reconnaître qu’en une génération ces personnes qui, naguère, élevaient leurs enfants dans une rigueur respectée* malgré les difficultés sociales, se sont retrouvées dépassées pour deux raisons principales.

                La première tient au fait que des chômeurs de longue durée - nombre d’entre eux sont dans ce cas - perdent toute autorité sur des gamins confrontés à un avenir bouché et, dans le même temps, à des trafics dont le produit remplace parfois des salaires qui ne rentrent pas à la maison.

                La seconde est le poids du collectif dans la vie des cités où la voix de la rue a progressivement pris le pas sur celle des parents et des enseignants.

                Résultat : des gamins sans repères qui sont des proies faciles pour des manipulateurs religieux, passés maîtres dans l’art d’idéaliser la cause islamiste et de donner un sens à une vie sans futur.

                * J’ai bien connu cela en banlieue parisienne lorsque j’étais éducateur de foot. 


              • mmbbb 11 janvier 17:14

                @Fergus certes je connais ce phenomene et il est evident qu au gre des rencontres votre vie peu basculée J’ai rencontre toutes sortes de personnes et j aurais pu commettre un acte irréparable puisque je connaissais un peu le monde anarchiste ou les sectes qui ont toujours ete tres actives  Le probleme n’est pas nouveaux mais je vous le concede il s’est amplifie Seule constante et les rapports le prouvent, il n’a jamais ete facile de s’extraire de son milieu d’origine et le milieu intellectuel des annees 70 80 n’aimaient pas trop la plebe La « grande culture » leur servait de remparts Je ne porte pas un regard meprisant sur la jeunesse actuelle je ne suis pas un pharisien mon contexte etait differend puisque nous etions une des derniers generations a vivre a la campagne et nous etions moins happer par la modernite Du reste il y avait des italiens et des espagnols et cette violence n’existait pas a part quelques petits reglements de compte qui se finissait toujours par un arbitrage . En revanche a Lyon entre la seconde et la terminale les tares qui vous pourissent la vie et qui en n’ont rien a cirer de leur prochain maintenant je les excecre J’ai une violence rentree Il s’agissait d’autres populations’ dont les soss disent qu ils sont une chance pour la France en niant la realite sociale ) et le bordel actuel ne me surprends pas sauf que je fus traite de reactionnaire facho lorsque j’evoquais ces problemes il y a deja quelques annees On s’est voile la face avant que le voile ne vienne voiler les visages des femmes musulmanes desormais dans les rues Quant a l’education nationale je n’etais pas plus con qu un autre et j’avais l’esprit tres curieux que j’ai toujours mais qui peut porter prejudice. Je constate ce gachis c’est tout Mais l’education nationale a est sera toujours une machine a enseigner In fine on ne sort pas de ce déterminisme social


              • Jelena 11 janvier 14:34

                Un jeune polonais qui par défaut est chrétien, n’aura aucune envie d’aller faire le jihad en Syrie. Si on va faire la guerre quelque part, c’est pour une cause nationalise, religieuse ou politique.
                 
                Pourquoi des jeunes français vont grossir les rangs du daesh ? A cette question hypocrite que pose les « journalistes », on pourrait répondre « parce que l’Etat est complice ».
                 
                En Serbie il avait été annoncé à l’intention des « serbes » du Sandjak, que pour celui qui irait faire la guerre en Syrie, ce serait direction prison en cas de retour au pays. Mais en France, il était bien évidement hors de question de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui « font du bon boulot ».


                • roman_garev 11 janvier 14:57

                  @Jelena

                  « Un jeune polonais qui par défaut est chrétien, n’aura aucune envie d’aller faire le jihad en Syrie. »


                  Humm... C’est évident, et cela peut être considéré comme une règle, mais chaque règle a ses exceptions. Et même si le taux de ces exceptions est minime (p.ex., 0.01%), le chiffre absolu (car on a quelques millions de jeunes polonais) peut atteindre des centaines et même des milliers d’« exceptions » pareilles. Ce que l’on observe, p.ex., en Russie. Ceux (et celles !) qui sont partis faire le jihad en Syrie et en Irak, ne sont point tous musulmans...

                • roman_garev 11 janvier 15:14

                  @Jelena


                  « Si on va faire la guerre quelque part, c’est pour une cause nationalise, religieuse ou politique. »

                  Pardon, Jelena, mais votre liste de causes probables est loin d’être exhaustive. Trop raisonnable. On pourrait y ajouter :
                  - rêves enfantins (beaucoup de garçons jouaient « à la guerre » et rêvaient de posséder une arme « veritable » dans leur enfance, et chez plusieurs ça n’a pas passé à leurs 18 ans, alors ils saisissent n’importe quelle occasion) ;
                  - amour (on compte des centaines de filles partis pour rejoindre leur amour « héroïque », en fait un simple recruteur trouvé à l’Internet) ;
                  - aspirations à une vie nouvelle, tout à fait opposée à la grisaille du quotidien ;
                  - un pur et simple ennui (« je n’ai rien à faire ici ! »)
                  - l’envie de voir un pays exotique, inaccessible pour des touristes ordinaires ;
                  - etc.

                • gruni gruni 11 janvier 16:02

                  @Jelena


                  Je ne crois pas Jelena que les jeunes qui reviennent de Syrie, lorsqu’ils reviennent, soient reçus comme des héros à leur arrivée en France. Mais pourquoi voulez-vous que des gens prêts à mourir soient effrayés par la prison ou les lois françaises. 

                • Jelena 11 janvier 18:16

                  @Roman Oui, il y a toujours une exception qui confirme la règle, mais bon... Daesh ou al-Nosra, ce ne sont pas vraiment des communistes, soit tu as la même vision qu’eux de l’islam, soit tu fais partie de leurs ennemis.
                   
                  Pour ce qui est de la motivation, il ne s’agit pas simplement de partir à l’étranger afin de démarrer une nouvelle vie, il s’agit d’aller sur place afin de tirer sur tout ce qui bouge. Désolée, je suis peut être un peu trop idéaliste, mais je n’arrive pas à concevoir comment que l’on puisse vouloir tuer des gens ou risquer sa vie pour une cause dont on ne se sent pas proche.
                   
                  @Gruni Tous les volontaires pour la Syrie ne sont pas des fous d’Allah et de savoir qu’en cas de retour au pays ils passeront quelques années derrière les barreaux, ça doit faire réfléchir, car ce ne serait pas un « au revoir » qu’ils feraient à leurs proches, mais « un adieu ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès