• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > OXFAM : Banques : Investir sur la Faim !

OXFAM : Banques : Investir sur la Faim !

Chers clients de ces 4 banques sur 5 vous êtes d'affreux affameurs !!!

BNP Paribas, Société Générale et BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) : Ces 4 banques continuent allègrement de se gaver en millions de millions en spéculant sur les prix des matières premières agricoles et ce malgré le fait d'être scrutées de près par l'Oxfam - Commitee for Famine Relief - une confédération d'ONG luttant sur des terrains qu'ils soient : politique, économique et humanitaire contre la pauvreté et l'injustice dans le monde et est présente dans 90 pays.

Avec les français, il a du boulot le comité ; Car, des promesses, des promesses d'arrêter de spéculer sur les denrées alimentaires ; Mais que nenni, ces 4 banques en veulent toujours + - plus et allègrement, sans aucun scrupule s'enrichissent en toutes connaissances de cause. De plus, des lois ont été votées ; Mais jamais appliquées ; décidément c'est cela le "mal français" : du vent, du vent dans la flute de pan !

L'Oxfam lance en France en février 2013 une campagne appelée : « Banques : la faim leur profite bien  » - A l'époque 4 groupes bancaires étaient dans le collimateur, les 3 nommés plus haut et le Crédit Agricole.

Il faut savoir que lorsqu'une banque, (et ses clients) investie en centaines de millions voir en milliards dans le secteur de la spéculation sur les prix des matières premières agricoles, cela aggrave la volatilité des prix sur les marchés agricoles, et rend l’accès aux denrées alimentaires de base de plus en plus difficile pour les populations les plus pauvres du monde. Dans beaucoup de pays, s'alimenter, je parles d'un seul repas par jour, représente 75% du revenu journalier... Ouais... Pas question de se prendre la tête à savoir qu'elle couleur sera la combinaison de ski pour les vacances de février. Mais bon, c'était en aparté histoire d'enfoncer le clou. Pour faire court : Spéculer sur les produits alimentaires est néfaste !

Il y a deux ans donc, après des lois votées au parlement, certifiées par les sénateurs, et la promesse des principales banques françaises impliquées de s'engager à réduire ou à stopper ces activités immorales, qu'en est-il réellement ?

Deux ans plus tard - Les banques ont-elles respecté leurs engagements et assumé leurs responsabilités ? Parallèlement, le gouvernement a-t-il favorisé la transparence sur les marchés dérivés de matières premières agricoles, et a-t-il mieux encadré les activités spéculatives ? Y a-t-il des avancées réelles dans le cadre de la réforme bancaire ?

Les résultats sont clairs : Le Crédit Agricole semble avoir véritablement respecté ses engagements, les 4 autres banques, je répète : la BNP Paribas, est loin d’avoir tenue ses promesses. La Société Générale, pour sa part, a bien respecté les engagements a minima qu’elle avait pris à l’époque, mais continue de se placer en tête des banques françaises qui spéculent sur les matières premières agricoles. Quant au groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) il fut le seul à n’avoir pris aucun engagement, et a donc, de fait, continué à spéculer. En ce qui concerne le gouvernement, celui-ci semble bien peu pressé de mettre en œuvre les nouvelles mesures légales de la réforme bancaire, et à jouer son rôle.

BNP PARIBAS : La banque d'un monde qui change : Ouais, avé l'accroche comme ils disent les pubeux : "un monde qui change"... Et qui va dans le sens de la banque.

Cette banque avait en 2013 - 10 fonds indexés sur des matières premières ou qui spéculaient sur les matières premières, pour un total de 1 milliard et 419 millions.

La promesse  : Fermer 2 fonds sur les 10 repérés par Oxfam France.

SOCIETE GENERALE : Développons ensemble l'esprit d'équipe. MDR, avec le Jérôme Kerviel, l'esprit d'équipe a couté dans les 5 milliards de pertes, le lampiste sous surveillance électronique se promène aujourd'hui avec son bracelet à la cheville quant au PDG lui, l'arrogant-bouffie Daniel Bouton... Parachute en platine doré avec ses ourlets en diamants serties d'émeraudes et de quelques babioles en argent. 

Cette banque avait en 2013 - 4 fonds indexés sur des matières premières ou qui spéculaient sur les matières premières, + 25% des parts dans trois fonds cogérés avec le Crédit Agricole, pour un total de 467 millions.

La promesse  : Suspension des souscriptions sur 1 fonds indexé sur les matières agricoles, et liquidation de 2 fonds du même type. Soit, à terme, la fermeture de trois fonds sur les 4 gérés à 100% par la banque et repérés par Oxfam France ; et aussi l'engagement à ne plus créer de fonds dont l’objectif est d’investir sur les matières premières agricoles.

Groupe BPCE :

Banque Populaire : La banque qui donne envie d'agir -

Caisse d'Epargne : La banque nouvelle définition. 

Ouais c'est ça, "envie d'agir"... De foutre des baffes oui ! Quant à la "nouvelle définition" Vous pouvez vous la carrer bien profundis !

Ce groupe bancaire avait en 2013 - 1 fonds indexé sur des matières premières ou qui spéculait sur les matières premières, pour un total de 620 millions.

La promesse  : Aucun engagement.

CREDIT AGRICOLE  : Le bon sens a de l'avenir. Mais l'avenir n'a pas de bon sens elle, hey banane !

Cette banque avait en 2013 - 75% des parts dans trois fonds cogérés avec la Société Générale, pour un total de 77 millions.

La promesse  : Fermeture de trois fonds indexés sur les matières premières agricoles, soit l’ensemble des fonds connus, et aussi l'arrêt des activités de courtage sur les matières premières, y compris agricoles.

Résultats des courses et des cours boursiers

Durant l’été 2014, des experts ont mené de nouvelles recherches sur l’ensemble des banques concernées par la première étude. Les résultats permettent de conclure qu’aujourd’hui, trois groupes bancaires français proposent toujours à leurs clients des "outils" permettant de spéculer sur les prix des matières premières agricoles : la BNP Paribas, la Société Générale et le groupe BPCE (Caisse d’Epargne et Banque Populaire), via Natixis. Ce qui veut dire que des clients lambdas, (vous, nous et eux, mais pas moi) peuvent bien assis au chaud en face de leur conseillers/ères en portefeuille, décider sans aucun remords d'acheter des titres spéculatifs sur la bouffe, et de n'y voir rien de mal, sauf, de dégager des profits... Ah, Si un jour tous ces 800 millions d'être affamés (soit 1 habitant sur 9) se réveillent, trouvent un leader charismatique, on va être vraiment mal ; car, ils et elles sauront que nous aurions pu faire quelque chose, mais que, focalisés que nous étions à l'achat du dernier I-Phone, Bmw machin chose et Club Merde, nous-nous en battions le coquillard de leurs histoires de famine. Un de ces jours je le sens ça va saigner... Let It Blood !

Regardez et appréciez le tableau ci-dessous pris dans le rapport de l"Oxfam de février 2015

insérer tableau milieu de page {JPEG}

BNP PARIBAS ferme et ouvre d'autres fonds... Toujours pour la somme mirobolante de presque 1 milliard et demi.

SOCIETE GENERALE a fermé seulement 2 des 3 fonds en commun avec le Crédit Agricole, mais, reste toujours le plus gros investisseur.

Groupe BPCE n'en a rien à battre et continue son bonhomme de chemin spéculatif qui d'ailleurs est passé de 620 millions à 884... Merci, qui ? Ben l'Ecureuil !

CREDIT AGRICOLE et un grand BRAVO ! A tout fermé. Faut dire aussi que c'était un investisseur minus avec ses 77 millions ; c'est peut-être ça, la genèse de la "bonne décision".

En conclusion, et je cite en totalité le rapport de l'OXFAM.

"Les banques françaises doivent prendre au plus vite des engagements forts, basés sur les recommandations du présent rapport, et tenir leurs promesses dans la durée.

Mais surtout, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et jouer son rôle de régulateur. Il serait urgent d’appliquer enfin les mesures de la réforme bancaire concernant la transparence et la régulation des marchés dérivés de matières premières agricoles. Il est également plus que temps de tenir les promesses de campagne de François Hollande, et d’interdire les outils purement spéculatifs et particulièrement dangereux que sont ces fonds indexés sur les cours des matières premières agricoles."

Faire tenir un promesse à l'autre "président normal" qui aime se balader en scooter. ? J'en ai encore les cotes qui m'en font mal, tellement je me bidonne.

Georges Zeter/Mars 2015

 

Cet article a eu pour but de brosser un résumé succinct du rapport de l'OXFAM pour ceux qui un peu flémards ne voudraient pas mettre le nez dedans. 

Toutefois, chers compatriotes, pensez que de ne pas vouloir voir, ou vouloir savoir a généré dans le passé de notre histoire commune, des pans qualifiés aujourd'hui de monstrueux. Mais, C'est à vous de voir !!!

Pour les personnes de bonne volonté, allez à ce lien afin de lire le rapport de l'OXFAM - France

"La faim leur profite bien"

"Les banques françaises spéculent-elles toujours sur la faim ?" 23 février 2015 - www. OXFAMFRANCE. ORG

http://www.oxfamfrance.org/rapports/marches-agricoles-et-prix alimentaires/banques-francaises-speculent-elles-toujours-sur-faim

Aussi cet article du 23/02/15 sur le monde : "Selon Oxfam, les banques françaises spéculent toujours « sur la faim  »"

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/23/selon-oxfam-les-banques-francaises-speculent-toujours-sur-la-faim_4581600_3234.html#fr303fcKvvmZhfE9.99


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • axel73 16 mars 2015 18:50

    Quand un gouvernement aura les « cojones » de dire et surtout d’obliger nos « chères » banques de revenir a ce pourquoi elles ont été crées ? Ce ne sont que des établissemens « prêteurs » et rien d’autre ! 

    Pas de spéculations, pas d’assurance, pas de forfaits mobile, etc... et pourquoi pas bientôt de la vente d’énergie, du supermarché ou autre. Arretons de prendre exemple de nos « chers » amis Anglo-saxon !

    • @axel73 les banques pourraient arreter de faire autre chose que des prets, mais pensez vous que la finance disparaitrait pour autant ? 


    • Le p’tit Charles 17 mars 2015 10:14

      BNP Paribas, Société Générale et BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Epargne)...ça c’est la partie visible....toutes les banques font la même chose...mais c’est pratique elles sont toutes implantées dans des paradis fiscaux...ça aide pour passer des ordres..ni vu ni connue...


      • @Le p’tit Charles ce sont sans doute des petits joueurs à coté de sociétés qui ne font pas de prets mais que de la spéculation, type Blackrock. 


      • Gabriel Gabriel 17 mars 2015 11:23

        Attention, vous stigmatisez ceux qui veulent gagner de l’argent, beaucoup d’argent et c’est pas bien de stigmatiser... Les banquiers sont les plus grands voleurs et criminels de tous les temps. La crise qu’ils ont déclenché intentionnellement est une fabrique à misère. Ils ont acheté les gouvernements, la justice, les médias, la police et l’armée alors, comme l’argent les rends fou, qu’ils n’en n’ont jamais assez et qu’ils sont prêt à faire crever sans état d’âme des millions de personnes, c’est pratiquement foutu...


        • @Gabriel pourquoi on ne parle jamais des agriculteurs, les VRAIS spéculateurs puisqu’ils vendent en avance leur production, soit en direct, soit par le biais de produits dérivés ? 


        • soi même 17 mars 2015 13:46

          Cette affaire n’est pas une nouveauté, il y a eu il y peut de temps les émeutes de la faim 2007-2008 qui sont après étude directement liée à cette spéculation sur ces matières premières.

          http://www.humanite.fr/alimentation-les-bourses-preparent-de-nouvelles-emeutes-de-la-faim


          • @soi même les emeutes de la faim ont eu lieu dans des dictatures anti libérales. Vous n’y verrez pourtant pas de rapport, sans doute ...


          • jef88 jef88 17 mars 2015 15:50

            Comment les banques ont elles autant grossi ?
            Un jour l’état a obligé les entreprises à verser les salaires sur des comptes bancaires au lieu de donner des espèces !
            BENEFICES
            - ÉTAT facilité du contrôle des revenus
            - BANQUES mainmise sur l’économie
            merci GISCARD ! !
            -


            • Spartacus Spartacus 17 mars 2015 15:59

              « la spéculation rend l’accès aux denrées alimentaires de base de plus en plus difficile pour les populations les plus pauvres du monde. »

              Faut il être dans l’ignorance la plus gauchiste et clichés débiles pour écrire de telles conneries....

              C’est au contraire la spéculation qui a permis la fin de famine sur terre, partout ou le socialisme était la spéculation qui a remplacé a sauvé les vies. Prouvé par toutes les études de la banque mondiale. 

              Avant, pendant que les pays pauvres étaient communistes, l’aide était employée par les états pour construire de nouveaux palais, du clientélisme, et moins pour améliorer la vie des gens auquel cela était destiné.

              C’est la spéculation qui attiré par le profit de vendre plus cher fait l’effort d’acheminer vers les plus pauvres la nourriture....C’est la spéculation et la mondialisation qui permet a celui qui n’a plus de nourriture de faire jouer la concurrence entre les marchands et s’approvisionner aux meilleurs prix.

              Voila pourquoi personne ne meurt plus de sécheresses dans un monde capitaliste...

              Allez donc expliquer à des Maxistes au cerveau conditionné et lavé de statistiques d’associations gauchistes que la spéculation est salutaire car c’est elle qui a vaincu la famine là ou sous le socialisme a échoué.

              • bourrico6 17 mars 2015 16:19

                @Spartacus

                « gauchiste » toujours dans la première phrase, on ne se refait pas hein ? smiley
                Phrase qui en deux ligne contient aussi : ignorance, clichés débiles, conneries

                Et tu espère convaincre qui avec un tel ramassis de clichés débiles, d’ignorance et de connerie dis moi ?


              • philoxera philoxera 17 mars 2015 17:22

                @Spartacus

                C’est un troll ou il est sérieux ???

              • Spartacus Spartacus 17 mars 2015 18:18

                @philoxera

                C’est certain qu’a l’école gauchiste, on ne t’as pas appris que la spéculation est une très bonne chose pour l’économie.

                On ne t’apprend pas l’économie de marché qui déplace naturellement les flux vers les endroits ou il y a le plus besoin par l’appel du profit ? 

                Règle basique de l’économie sauf chez les Marxistes resté à Zola, germinal, les usines et lutte des classes.

                Speculation vient du latin « spéculare » qui veut dire anticiper. 

                La spéculation n’est tout simplement qu’une action qui anticipe l’avenir.
                Quand tu te marie, tu spécule que tu as trouvé la personne qui te convient et investi en ce sens.
                Quand tu achète une Clio au lieu d’une Traban tu spécules que cette voiture va moins tomber en panne. 
                Moralité, en spéculant et achetant ta clio tu favorises l’économie des voitures fiable contre celle des voitures moins fiables.
                Cela s’appelle « ma main invisible » qui dirige les flux vers les secteurs de besoin sans l’influence de l’état ou du totalitarisme.

                C’est le spéculateur qui déplace de l’endroit ou marchandise ne vaut rien vers l’endroit ou une marchandise vaut quelque chose.

                C’est l’économie de marché et la spéculation qui a permi la fin de la famine sur terre. C’est factuel.

                C’est en Corée du Nord socialiste que les gens meurent de faim, et en Corée du Sud capitaliste que les gens s’émancipent....

              • George L. ZETER George L. ZETER 17 mars 2015 19:12

                @Spartacus
                donc en lisant de telles réponses, si on suit ton raisonnement de con (oui, j’emploi ton langage) ; il suffit donc de spéculer encore et encore pour que magie, les famines disparaissent.
                en voila une solution !!!


              • Spartacus Spartacus 17 mars 2015 22:13

                @George L. ZETER
                Mais toutes les famines de masse ont disparues grâce à cela !.....La banque mondiale fournit les chiffres. Lisez les rapports de la banque mondiale pas ceux d’associations de gauchistes. Ça vous fera évoluer.

                Les dernières grandes famines ont toutes eu lieu dans les pays socialistes fermés à l’économie de marché. Corée du Nord, Zimbabwe.

                DISPARUES avec la correspondance de fin du communisme dans les pays ou elles étaient récurrentes avant (Cambodge, Chine, .
                .

                Partout sur terre l’extrême pauvreté recule doucement avec l’arrivée de l’économie de marché et la mondialisation. C’est factuel. C’est concret.

                Mais j’imagine qu’un gauchiste ne voudra jamais l’admettre. Vous comprenez ma bonne dame le directivisme c’est "tellement bien !

                Le déni c’est tellement gauchiste.

                C’est la base de n’importe quel livre d’économie.
                Apprenez donc les règles de base, la leçon est gratos :
                Règle 1
                -L’économie de marché achemine les flux là ou est le besoin et c’est nécessaire. Point.
                Règle 2
                -L’économie administrée crée les pénuries. Point.
                Partout ou il ya une économie administrée il y a pénuries dans les magasins.



              • @George L. ZETER pourtant, Spartacus a raison !


                Prenez le Venezuela, qui tente une stratégie de total dirigisme ultra étatique !


              • George L. ZETER George L. ZETER 20 mars 2015 16:48

                @Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral
                Il se trouve que j’ai vécu à caracas de 1993 à 1994 (pendant le coup d’etat de chavez et les elections du docteur cadera. à cette époque c’etait l’inde, celles des intouchables ; education payante, soins et hopitaux payants, tout en fait avec une inflation des 1000%... donc, j’ai connu ce pays riche de pétrole pauvre pauvre dépouillé par les compagnies us petroliaire ; donc aujourd’hui, meme si c’est loin d’etre bizance, ce n’est pas ce que j’ai connu : d’autant qu’obame veut y organiser des meurtres politiques et des coups detat.


              • Spartacus Spartacus 20 mars 2015 22:35

                @George L. ZETER

                Aujourd’hui c’est pire.

                C’est la terreur, Assassinat des opposants déguisés en suicides.

                Queues ubuesques devant les magasins.
                Monnaie qui ne vaut rien. Internet bloqué. Censure. Comités de quartier. Spoliations.

                Contrebande et marché noir pour s’approvisionner.

                L’enlèvement pour rançon est le meilleur moyen de s’enrichir.

                Mise sous tension permanente de la population en lui faisant croire un débarquement Américain.
                Culte de la personnalité.


              • Spartacus Spartacus 17 mars 2015 22:27

                Quelques réalités

                Le Brésil, le Mexique, le Chili, le Costa Rica, le Pérou, la Thaïlande, l’île Maurice, le Botswana, le Maroc, Singapour et la Malaisie, autrefois pays pauvres, aujourd’hui passés à l’économie de marché bénéficiaires, aujourd’hui ne reçoivent rien et disposent de populations de plus en plus riche..

                Leur économie ayant décollée. Les améliorations en matière de santé, agriculture et infrastructures qui sont aujourd’hui en corrélation avec une croissance à long terme. 

                Un bébé né en 1970 avait 18% de chance de mourir avant son cinquième anniversaire. Pour un enfant né aujourd’hui, elle est inférieure à 5%. 

                Quelle évolution avec l’économie de marché sur terre. Quelle claque à la pensée gauchiste.

                Les gauchistes sont des gens perdus dans des idéos dépassés, d’une autre époque. Achaïques et ringards.

                Des vieux dépassés des réalités vivant en circuits fermés d’informations erronées, qui se refusent par reconnaître par mal-honnêteté intellectuelle que leurs idées sur le marché libre et la pauvreté sont fausses....


                • Gauche Normale Gauche Normale 19 mars 2015 14:14

                  Les quelques progrès qu’il y a pu avoir dans le monde en matière d’espérance de vie, de baisse de mortalité, de recul de la faim... ont eu lieu grâce aux scientifiques (souvents financés par des fonds étatiques) que les banksters et escrocs de toutes latitudes essaient sans relâche de torpiller. Le développement se fait donc malgré eux. Et irait beaucoup plus vite sans eux. Un exemple ? Il y a à l’heure actuelle sur cette Terre de quoi nourrir 12 milliards d’individus, or nous ne sommes « que » 7 milliards. La résorption de la faim dans le monde n’est donc pas un problème de quantité mais de répartition des richesses et d’ordre social.


                  • Spartacus Spartacus 19 mars 2015 20:00

                    @Gauche Normale
                    Mais c’est exactement ce que fait l’économie de marché. La meilleure gestion de la répartition.

                    C’est la course au profit qui fait acheminer les denrées là ou c’est nécessaire.
                    C’est la course au profit qui fait produire plus ce qui manque et fait réduire ce qui va pourrir sur place.
                    C’est la course au profit qui pousse à l’autonomie le voisin pour qu’il puise acheter demain.
                    C’est la spéculation qui anticipe l’avenir et l’élasticité de l’économie, là ou le gauchiste ne voit qu’un monde a valeur fixe.
                    La richesse n’est pas une valeur fixe qui peut se répartir, mais une valeur élastique que.....

                    Répartir l’argent des autres, la vision gauchiste des incapables de la créer.


                  • Gauche Normale Gauche Normale 23 mars 2015 00:15

                    @Spartacus
                    Euh... elles sont où les preuves, là ? Votre commentaire n’est qu’incantations ! 


                    Mais c’est vrai que vous êtes bloqué sur le mode photocopieuse.

                  • Allons plus loin : la spéculation est la base de la civilisation, en tout cas la civilisation occidentale. « 


                    Reprenons ce que Aristote racontait au sujet de Thales de Millet


                    (...). Il s’agit d’une opération financière qu’on lui attribue à cause de son renom de sagesse, mais qui inclut un principe d’application générale. Comme on lui reprochait, à cause de sa pauvreté, l’inutilité de son amour de la science on rapporte qu’ayant prévu, grâce à ses connaissances astronomiques, qu’il y aurait une abondante récolte d’olives, il employa dès l’hiver le peu d’argent dont il disposait à verser des arrhes pour louer tous les pressoirs d’huile de Milet et de Chios ; en l’absence de tout enchérisseur, il les afferma à bas prix. La saison venue, comme on recherchait en même temps et sans délais, beaucoup de pressoirs, il les loua au prix qu’il voulut ; grâce à la grande fortune qu’il amassa, il prouva qu’il est facile aux amants de la science de s’enrichir quand ils le veulent mais que ce n’est pas là l’objet de leur passion. »


                    Aristote, La Politique, Livre I. Traduction de Jean Aubonnet, Collection des universités de France, Paris,
                    1968, page 33.


                    Autrement dit, un éminent philosophe Grec a aussi été un brillant spéculateur. 

                    • Arretons de pointer BNP Paribas ou Crédit Agricole. Les agriculteurs qui achetent leurs produits dérivés (=engagements à acheter ou à vendre) sont bien contents !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès