• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paris reste une fête

Paris reste une fête

recueillement à Paris après les attaques du 13 novembre 2015

Il y a deux mois, vendredi 13 novembre 2015, d’innocentes victimes ont brutalement trouvé la mort à Paris parce qu’elles profitaient de la vie, assises en terrasse d’un café ou d’un restaurant, pour fêter un anniversaire ou célébrer la fin de la semaine. Parce qu’elles chantaient la vie, dans une salle de concert, devenue champ de bataille. Parce qu’elles étaient là, anonymes, un vendredi soir, arpentant les rues de la capitale pour retrouver, un frère, une sœur, une épouse, un ami…

Ce soir-là, la nuit était encore plus sombre que d’habitude. Paris a saigné, la France a tremblé, nos cœurs ont pleuré. À nos larmes d’éteindre le feu qui consume nos cœurs !

Depuis cette horreur, Paris, sous le choc, s’est réveillé avec une gueule de bois dont il a du mal à se remettre. Mais quand «  Paris a la fièvre : Il la soigne à sa façon » chantait une des voix les plus emblématiques de la chanson française. Et pour cause !

À Paris, comme partout en France, on ne se laisse pas abattre ! On est fier mais pas austère. On aime vivre. On chante, on danse, on boit du vin, on fait la fête. On voit dans la rue, ces hommes et ces femmes, libres, qui nous rappellent qui nous sommes et où nous sommes. Dans la Ville lumière, cité de l’amour, celle qui s’est libérée du mal. Et si le sang versé peut changer son visage, son âme elle ne peut être prise en otage.

À Paris, comme partout en France, nous continuons de boire des coups au bistrot du coin. Nous continuons de rire, au nez ou dans sa barbe. Sur les quais de Seine nous nous disons « je t’aime », sur les Champs-Élysées nous nous disons « je te hais », avant de nous pardonner.

« Que l’on touche à la liberté, et Paris se met en colère » dit encore cette icône française de la chanson populaire. Mais même en colère Paris ne perd pas espoir, et nos chansons montent au ciel, pour nos morts, en leur mémoire.

Paris, « où il fait bon même au cœur de l’orage ». Paris, « où il fait clair même au cœur de la nuit », écrivait le célèbre poète parisien, Louis Aragon.

Paris, Ville lumière, capitale insoumise et impétueuse, se relève doucement, mais sûrement. Paris est touché mais Paris ne coule pas, c’est la ville qui le dit : Fluctuat nec mergitur est !

Pour Ernest Hemingway, comme pour beaucoup d’autres, « Paris est une fête ». Il le restera !


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jeff Parrot Jeff Parrot 15 janvier 2016 11:07


    Bof, Paris est clairement une ville touristique et culturelle, plus une ville de fete depuis longtemps. Paris fait vraiment pale figure compare a Berlin, Londres, Amsterdam, Barcelone....

    (aucun lien avec les attentats)


    • Hector Hector 15 janvier 2016 12:14

      @Jeff Parrot
      Absolument.


    • Agafia Agafia 16 janvier 2016 07:36

      @Jeff Parrot

      Tout à fait d’accord... Et vous oubliez Prague, Bratislava,... et j’en oublie.
      Paris a depuis longtemps perdu son aura festive.

    • Le p’tit Charles 15 janvier 2016 11:09

      (Il y a deux mois, vendredi 13 novembre 2015, d’innocentes victimes ont brutalement trouvé la mort à Paris parce qu’elles profitaient de la vie) et surtout parce que nos gouvernants (stupides) vont bombarder dans leurs pays des gens qui ne demandent rien à ,la France..Alors plutôt que d’aller place de la république, vaudrait mieux aller à l’élysée demander des comptes au simplet qui se prend pour Naboléon responsable des tueries passées.. !


      • marceau 15 janvier 2016 21:57

        @Le p’tit Charles
        On avait bombardé qui lorsque Merah a assassiné les enfants juifs et les militaires français ?

        On avait bombardé qui lors des attentats dans le mètro parisien ?

        Elles ont bombardé qui les filles allemande violées ces derniers jours ?


      • Le p’tit Charles 16 janvier 2016 08:00

        @marceau...l’Afghanistan..le Kosovo..l’Afrique ou nos militaires sont depuis napoléon..etc !


      • Jelena 15 janvier 2016 11:48

        Bla bla bla bla bla... La réalité est que Paris est une ville ou les habitants font une tête d’enterrement 365 jours par an, personne ne se regarde, personne ne se dit bonjour. Paris c’est également une ville ou 50% des adultes sont célibats, c’est dire si l’absence de communication est bien réelle.


        • tinga 15 janvier 2016 12:36

          D’innocentes victimes ont trouvé la mort, parce que la france est dans le « top five » des marchand de mort dans le monde, la france arme les terroriste quand ça l’arrange, ces morts sont le prix de l’indifférence des français aux agissement meurtriers de leur pays.


          • JL JL 15 janvier 2016 12:53

            @tinga

            peut-être vaudrait-il mieux parler de l’impuissance des français face aux agissement meurtriers de leur pays ?


          • marceau 15 janvier 2016 21:59

            @tinga

            De quoi tu parles du con ?


          • arthes arthes 16 janvier 2016 17:59

            Paris...J y vais rarement , mais la dernière fois, il y a quelques jours, j ai été stupéfaite de voir les restaurants à St Michel vides le soir, le coeur de Paris sans âme, les monuments tristes et sans passé, comme si cette ville se des incarnait. ..C est devenu quoi l image de Paris ???

            Le disney Land pour colons Américains avec les filles faciles ? La résidence secondaire des petromonarques ? Le terrain de jeu des cailleras idolâtres du psg ? Paris plage ? Bref, avant, fallait « monter à la capitale » pour faire carriere, nous disait on, c est bien terminé, cette ville ne présente plus d attractivité, sauf pour les spéculateurs, et les touristes effrayés par les attentats désertent les quartiers chics...Et la politique d urbanisation à chasse les habitants vers les banlieues. .Et pour ce drame du 13, faudra qu on m explique s il est bien normal que durant 10mn des humains aient pu tranquillement assassiner 130 innocents !!
            D autant qu il y avait un précédent avec la tragédie Charlie.
            Bref, rien qui fasse qu on se sente protégé. ..A Paris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès