• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pas de marchand de sommeil à l’assemblée ! La commission « (...)

Pas de marchand de sommeil à l’assemblée ! La commission « d’éthique » de LREM valide la candidature de V. AVRIL à St-DENIS. LA HONTE !

 

La moralisation de la vie politique française, c’est du pipeau comme d’ailleurs ce que sont les promesses du locataire de l’Elysée….. dans ce domaine.

Le DAL a raison d’informer la population et de se mobiliser afin de dénoncer ce scandale qui permet à un marchand de sommeil de se présenter aux élections législatives….

Ce n’est pas la République qui est en marche mais les copains et coquins qui risquent de se trouver aux commandes :

 

« Le parquet ouvre une enquête ... Il était temps, car Médiapart a apporté les preuves que Mme Véronique AVRIL candidate-député LREM à St-Denis a bien loué un logement de 23 m2 interdit à l’habitation et dangereux, à une famille de 3 enfants pour un loyer de 650 € (29€ le m2). 

 

Elle accuse ses locataires d’être violents car ils refusent de quitter le logement et demandent le remboursement des loyers. Or c’est leur droit et ils n’ont rien d’autre. Ils ont été expulsés en janvier comme tous les habitants du 15 place Victor Hugo, et attendent dans un hôtel d’être relogés.

 

Ces faits sont passibles de sanctions pénales : loger autrui et percevoir un loyer dans un logement interdit à l’habitation, fournir un logement contraire à la dignité humaine sont des délits ...

 

Elle a bien refait le logement avant de le louer, mais elle savait que tout l’immeuble était en péril, (risque d’effondrement) lorsqu’elle l’a acquis. Elle a agi comme les marchands de sommeil de St-Denis qui pullulent et profitent de la crise et des loyers chers, logeant des locataires dans des taudis branlants, au milieu des rats, des fuites d’eau, de l’humidité ….

 

Les locataires ont des droits lorsqu’un logement est reconnu en péril ou insalubre : le loyer est à 0€, ils ont droit à un relogement décent, il est interdit au bailleur d’expulser un locataire d'un logement reconnu indigne, des poursuites pénales doivent être engagées contre le loueur … »

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 7 juin 09:51

    Les responsables sont peut être ceux qui occupent des HLM à la place des pauvres, pour su’il existe une offre de logements insalubres ?


    Chalot ou est tu pour les dénoncer ces gens là ? 
    Ha bon ce sont tes amis fonctionnaires mensualisés qui sont prioritaires à l’accès qui en sont indélogeables ?
    Ha bon ce sont les « copains » qui votent du « bon coté » qui les occupent ?
    ha bon pour en obtenir un, il faut « connaitre du monde » ! (surtout en Seine st Denis).

    Si tu as un logement pas tout a fait aux normes et que tu ne le loue pas, le même Chalot vous fera un procès pour laisser dehors des gens alors que vous disposez d’un logement.

    • La mouche du coche La mouche du coche 7 juin 19:16

      L’auteur est un barragiste qui a veauté Macron. Qu’il ne se plaigne pas maintenant du gouvernement qu’il a choisi. smiley


    • Taverne Taverne 7 juin 10:59

      Dommage que cet article en forme de réquisitoire omette délibérément des éléments. Je cite Libération du 29 mai que l’auteur ne pouvait ignorer :

      Mme Avril, citée par Médiapart, assure cependant que « la mairie avait dit qu’elle procédait aux travaux » nécessaires pour lever l’arrêté de péril imminent, ce qui n’a pas été le cas. Elle indique aussi que depuis trois ans, elle ne touche plus le loyer réclamé pour cet appartement.

      Dans un communiqué, La République en marche «  tient à préciser qu’à sa connaissance la candidate n’a pas été condamnée et qu’à ce jour aucune plainte n’a été déposée contre elle ». « Néanmoins, dès qu’elle en a été informée, La République en marche a saisi le comité d’éthique qui statuera dans les meilleurs délais sur la situation de Mme Avril  », ajoute le parti de M. Macron.

      Il est bon que ces faits soient portés à la connaissance des électeurs avant et pendant la campagne parce que Mme Avril a agi de mauvaise foi et pour son profit au mépris des risques connus.

      Ce n’est pas le rôle d’un parti de faire de la prévention. Il n’a pas accès à toutes les informations privées sur les gens...

      Que font donc les associations censées aider les gens, comme celles de l’auteur de cet article ? Pourquoi aucune plainte n’a-t-elle été déposée ?


      • Taverne Taverne 7 juin 11:45

        Le but des associations subventionnées, par l’Etat et les autres collectivités publiques, dans le domaine social, est de faire de la prévention et du soutien. Pas de faire de la politique. Vous pouvez dénoncer qui vous voulez : le président, son parti, le pape ou même dieu. Cela ne vous dégage pas de vos obligations. Et donc je repose ma question : qu’on fait les associations pour aider cette famille, étant donné qu’aucune plainte n’a même été déposée ?


      • wesson wesson 7 juin 14:23

        @Taverne
        Ahh, la légendaire probité des candidats d’En Marche, et celle de votre ami Bayrou qui propose une loi totalement dénuée de sanctions et de moyens de contrôle - parce que c’est bien connu, il suffit d’édicter une législation pour qu’elle soit automatiquement respectée par tout ceux qu’elle vise !



        * Didier Martin, 1ère Côte d’or - accusé de faux témoignage contre une salariée pour son licenciement
        * Marielle de Sarnez - 11ème Paris - accusé d’abus de confiance et d’emploi fictif
        * Houmria Berrada - 2ème du Nord - Condamné en 2011 pour falsification de diplôme, exclue de son école d’avocat, a ouvert un financement participatif pour sa campagne ce qui est illégal
        * Pierre Cabaré - 1ère de haute garonne - condamné en 2003 à de l’inéligibilité, pour avoir perçu directement sur son compte le financement de sa campagne, et n’avoir fourni aucune comptabilité de celle ci. A également « oublié » de la signaler pour son investiture, qui est pourtant maintenue
        * Alain Tourret - 16ème du Calvados - a utilisé l’argent de la campagne pour ses dépenses propres, notamment un séjour au club med en Afrique.
        * Bruno Bonnell - 6ème du Rhone - évadé fiscal notoire.
        * Romain Grau - 1ère des Pyrénées Orientales - gestionnaire d’entreprise à la schlague, sous le coup d’une enquête pour harcèlement

        Et j’en oublie !!!


        Avec cet aréopage, nous sommes là bel et bien dans une république irréprochable !!!

      • covadonga*722 covadonga*722 7 juin 18:54

        @wesson
         heu les deux conseillers de mélenchon qui malgré la tune qu’ils se font vivent hlma Paris c’est du pipi de chat ?

        Pareil le conseiller professeurs qui passe sa vie sur les routes avec mélenchon au lieu d’enseigner c’est de la roupie de sanssonet. Au fait c’est a quel titre qu’il perçoit son salaire d’enseignant , il est comme papa mélenchon qui a commencé sa carrière d’apparatchik a 25 ans comme détaché syndical puis direct permanent ps député sénateur député européen et c’est ça qui donne des leçons 
        Je suis sur que lrm compte son lot de « douteux » mais voir les cadres et militant de la France insoumise composé a 78%de fonctionnaires faire la leçon est assez hilarant 

      • wesson wesson 7 juin 19:46

        @covadonga*722
        « les deux conseillers de mélenchon qui malgré la tune qu’ils se font vivent hlma Paris c’est du pipi de chat ? »


        Clairement oui, comme tout le reste qui fait d’ailleurs parti du fond de sauce de la diffamation standard que l’extrême droite pratique à flux tendu.

        Moi au moins je mets une source, et c’est pas tiré de vos grouillots de l’extrême droite.

      • covadonga*722 covadonga*722 7 juin 20:16

        @wesson
        ben non a désintox et aussi sur arte qui les aiment bien et dans libé il a été prouvé qu’ils occupaient une hlm , qu’après la mairie parisienne en ai changé le statut pour les tirer de la merde eux et quelques comparses socialistes c’est autres choses.

        Et je réitère a quel titre Corbiéres perçoit il un salaire de l EN vus qu’il passe sa vie sur les plateau télé et a torcher bénito 
        la meilleure que ça n’est pas de la diffamation c’est que l’avocate elle s’est bien gardée de porter plainte marwaaf !

      • Taverne Taverne 8 juin 08:41

        @wesson

        « accusé d’abus de confiance et d’emploi fictif » : valable aussi pour un mélenchonniste qui figure dans la liste.


      • Aristide Aristide 8 juin 13:48

        « @wesson

        Clairement oui, comme tout le reste qui fait d’ailleurs parti du fond de sauce de la diffamation standard que l’extrême droite pratique à flux tendu.


        Pour les ceux qui ne veulent pas lire, la réponse est :
        - ils vivent dans un HLM, révisé depuis cette année, anciennement loyer libre de la Mairie de Paris, comme de nombreux élus qui trouvent plus facilement de bons logements à des conditions au poil, pour eux un nouvel appartement en 2003 dans l’arrondissement où le mossieu est conseiller ...
        - ils ne communiquent pas leur revenus et indiquent qu’ils gagnent moins de 4000 €, lui prof elle avocate, aucun chiffre donné, comme quoi, la transparence n’est pas une valeur qu’ils s’appliquent,
        - ils sont en conformité avec la loi car la Mairie n’a fait aucune démarche pour réviser le prix, ... ils se gardent bien de demander quoique ce soit ...
        - ils n’ont aucunement l’intention de quitter ce lieu pourtant réservé aux personnes à revenus plus faible, faut pas déconner charité bien ordonnée, ...
        - le loyer est largement sous évalué, un peu moins exagéré que celui de Chevènement ( 1500 € en place de 3500€) mais il n’y a a pas de petits avantages ... le prix moyen dans le 12ème est de 25 € le m² pour 84 m² soit 2100 € de loyer. Ils paient 955 €. On avait parlé de scandale pour Chevènement, le rapport de prix est de 2.33 pour Chevènement, pour les insoumis le rapport est de 
        2,19. Ouahh, ...

        Voila, voila, la leçon ? Comme pour Ferrand et d’autres encore plus hauts placés, la moralité est à forte géométrie variable ... C’est tout de même savoureux de voir cela mêmes qui n’ont que le mot de morale et de bien commun ....

      • cevennevive cevennevive 7 juin 11:09

        Bonjour CHALOT,


        Pardonnez-moi, mais le terme « marchand de sommeil » m’amène à faire un constat pas du tout « politiquement correct ».

        Je me dis qu’à l’Assemblée, il doit y avoir pas mal d’acheteurs de ce « sommeil » puisque dans les gradins certains dorment comme des bébés... Je les ai vus, comme tout le monde d’ailleurs.

        Cela dit, je redeviens sérieuse et vous remercie pour vos articles et vos actions qui tendent toujours à défendre les humbles et les pauvres.

        J’ajoute également que les problèmes de logement seraient moins cruels s’il existait plus de petites structures financées par l’Etat et si le logement privé était plus surveillé.

        Pourtant, dans nos campagnes, les municipalités ne peuvent louer que des appartements aux normes, surveillés et dont le loyer ne doit pas dépasser un certain plafond si l’on veut que les occupants puissent profiter de l’aide au logement. Comment se fait-il que cela ne soit pas partout pareil ?

        Et l’on nous demande de voter pour des députés qui se « foutent » pas mal de ces problèmes, les enrobent de belles phrases et de mots ronflants, mais qui ne font pas le dixième du travail des bénévoles !!!

        Bon travail CHALOT. Bien à vous.


         

        • Orageux / Maxim Orageux 7 juin 11:14

          Quand j’ai vu le titre, j’ai pensé aux députés qui piquaient un roupillon à l’assemblée nationale !!!


          • cevennevive cevennevive 7 juin 11:20

            @Orageux, bonjour,


            Ah ! Nous avons pensé la même chose au même moment !

          • Orageux / Maxim Orageux 7 juin 11:39

            Bonjour à vous ,

            Oui n’est ce pas ? rien qu’au titre ça nous vient immédiatement à l’esprit !


            • Faut pas se leurrer, un certain pourcentage de gens qui se présentent pour être élus, (municipales / législatives ) le font par intérêt perso !


              Qui ne connais par un élu municipale ou député, qui n’a pas fais embaucher un membre de sa famille ou de son cercle d’amis !


              Donc avec les nouveaux élus issus de la société civile,sous l’étiquette Macron, il en sera de même.SQFD !


              @+ P@py


              • ZenZoe ZenZoe 7 juin 15:00

                Véronique Avril a acheté le logement en 2011 ayant été informée par le syndic que l’arrêté d’insalubrité allait être levé. Elle a proposé une relocation à ses locataires en 2013 (dès qu’elle a su que l’arrêté d’insalubrité ne serait finalement pas levé) mais ils ont refusé de partir. Marchand de sommeil, simple profiteuse, victime d’escroquerie ? Bien malin celui qui peut trancher avec certitude. En tout cas, Mme Avril a perdu pas mal d’argent dans l’histoire, elle qui ne touche plus de loyer depuis 2013 (ce qui est normal et légal), qui paie en outre la relocation de ses locataires par la mairie et dont le logement ne vaut plus rien.

                En tout cas, le maire Hanotin, en difficulté dans sa ville, est ravi des problèmes de Mme Avril, lui qui était au courant (forcément) de la situation depuis des années (voire qui aurait organisé la fuite vers les media). La moralisation de la vie publique, c’est aussi faire sortir les affaires dès qu’on en a connaissance, pas les garder sous le coude jusqu’au moment opportun. Je ne voterais pas pour ce guignol si j’habitais à St Denis.


                • foufouille foufouille 7 juin 17:55

                  @ZenZoe
                  c’est vrai que chalot ne vérifie pas toujours ses informations.
                  il l’a dans l’os sur ce coup.


                • CHALOT CHALOT 7 juin 18:38

                  Les informations ont été vérifiées et j’ai repris le communiqué du DAL dont je suis membre....

                  Après il y a aussi les interprétations

                  • covadonga*722 covadonga*722 7 juin 18:57

                    Après il y a aussi les interprétations


                    non monsieur Chalot il y a les faits que vous connaissiez et que avez omis ce qui vous vaudras des poursuites ainsi qu’au Dal .
                    Mais ça n’est pas grave attendu qu’en cas de condamnation l’argent sortira de la poche des contribuable par subvention interposées 

                    • Robert Lavigue Robert Lavigue 7 juin 19:00

                      @covadonga*722

                      Chalot, comme ses comparses mitoyens a l’habitude de ce genre de pratiques...
                      Et comme vous le dites, en tant qu’abonnés à la gamelle, c’est l’argent des zautres !!!!


                    • CHALOT CHALOT 7 juin 19:22

                      Codavonga ! Vous pouvez être en désaccord avec moi , c’est le débat mais je vous demande de prendre en compte le principe que j’applique :


                      j’ai été poursuivi pour diffamation , suite à un article que j’ai écrit ici-même....
                      Le plaignant était le directeur de l’hôpital de Melun
                      J’ai été relaxé et j’ai payé AVEC MES DENIERS les frais d’avocat : 1200 € !
                      Je n’ai jamais touché à la gamelle....
                      On me regarde parfois comme un être bizarre mais quand je vais en représentation dans ma ville à une initiative , je paye ma place car je suis élu, certes mais SURTOUT un citoyen

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires