• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pédophilie : un fléau mondial

Pédophilie : un fléau mondial

La pédophilie formée sur les radicaux grecs paidos de παις-παιδος, enfant et philia de φιλία, amitié et le sens étymologique du mot conduit donc à l'amitié pour les enfants. Le terme pédérastie puisque pédérastie est formé des deux radicaux paidos (enfant) et eros (amour sexuel) conviendrait mieux à cette monstruosité considérée comme une perversion sexuelle (paraphilie) et les activités s'y rapportant sont condamnées par la loi.

Le Secrétaire Général des Nations Unies mentionnait récemment le chiffre d’environ 200 millions d’enfants victimes d’abus chaque année dans le mondePartout dans le monde les enfants sont victimes de ses criminels du nord au sud et de l’est à l’ouest.

La pédérastie s’attaque aux enfants dont on se sert comme d’objet sexuel des millions d’enfants dans le monde sont prostitués, une activité lucrative et qui se traduit par une destruction complète de l’enfant. Des rafles d’enfants qui se terminent dans des bordels dans des pays connus comme la  Thaïlande pour les voyages sexuelles, mais plus besoin d’aller aussi loin en Europe, l’internet sert à ses prédateurs de terrain de chasse. Ces enfants sont violés, affamés torturés, brûlés avec des cigarettes, battus car ils ne veulent pas de ces soi-disant amours et quand ils ne sont plus rentable on les laisse crever du sida et autres maladies quand on s’en sert pas comme réservoir de dons d’organes.

Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. En France les chiffres avancées montrent que :

Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.

Les Troubles et conséquences sont multiples boulimie anorexie, haine de soi, prostitutions etc…

 La pédophilie dans son ensemble est un fléau. Internet a vu la prolifération de sites web fournissant du contenu de cette nature.

L’association Internet Watch Foundation (IWF) - association de surveillance de l’internet - située en Grande-Bretagne, vient de publier des statistiques sur les sites pédophiles pour le premier semestre de l’année 2006.

Quelques chiffres clés :

  • 14 000 appels à leur Hotline (24% de plus que pour le premier semestre de 2005)
  • 5 000 d’entre eux concernaient des problèmes liés à la pédophilie (49% de progression).
  • 50% des cas de pédophilie remontent aux Etats-Unis
  • 12% vers la Russie
  • 12% vers le Japon
  • et 9% vers l’Espagne

Le communiqué des statistiques (Anglais) 

Corey Feldman le grand secret d'Hollywood  : La pédophilie à Hollywood voir la vidéo sur ce fléau qui infecte tous les domaines et toute la société.

Les crimes contre les enfants se conjuguent au pluriel ils sont les 1eres victimes de toutes sortes de violences, mentales et physiques que certains tentent d’amoindrir voire de faire accepter, ainsi sous couverts de littérature fleurit une propagande nauséeuse, sans que leurs auteurs soient le moins du monde inquiétés.

On peut ainsi lire, sous la plume de Gabriel Matzneff, de retour d’un voyage aux Philippines : « Amoureusement, ce que je vis en Asie est très inférieur à ce que je vis en France, même si les petits garçons de onze ou douze ans que je mets ici dans mon lit sont un piment rare. Oui, un piment, mais seulement un piment : une épice et non le plat de résistance. »

Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme.

Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les " pédophiles " à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ". 

Viol, inceste, pédophilie : les hommes toujours innocents et les femmes coupables (de mensonge au moins...) Et surtout le fameux Syndrôme d'Aliénation Parentale. Voir les 6 vidéos édifiantes sur la propagande dont le but est de rendre les crimes sexuels contre les enfants comme acceptable..

On y trouve la fameuse théorie des fausses allégations, lus près de nous, comme l’a souvent dénoncé Léo Thiers Vidal : « le psychologue belgo-canadien, Hubert Van Gijseghem qui représente selon de nombreux observateurs un des courants les plus réactionnaires sur la question des violences faites aux enfants répand le concept de" Syndrome d’aliénation Parentale " (SAP).

 Philippe D. Jaffé, professeur de psychologie à l’université de Genève et président de la Société Suisse de Psychologie légale (SSPL), déclare (cité par Vidal)" l’aliénation parentale est un concept qui est souvent récupéré par des avocats et des parents peu scrupuleux et même brandi par plusieurs milieux associatifs actifs dans la promotion des droits du père ".

La théorie a pour but à l’instar de Richard Gardner, pédopsychiatre américain, expert auprès des tribunaux, inventeur du S.A.P. et auteur de ces lignes : « L’enfant attiré dans des interactions sexuelles dès l’enfance est susceptible de devenir hautement sexualisé et de rechercher activement des expériences sexuelles durant les années précédant la puberté. Un tel enfant "chargé à bloc" est susceptible de devenir plus actif au plan sexuel après la puberté et donc susceptible de transmettre rapidement ses gènes à sa progéniture. [...] L’idéal est donc, du point de vue de l’ADN, que l’enfant soit sexuellement actif très tôt, qu’il ait une enfance hautement sexualisée avant d’entamer sa puberté ».

Pour ce groupe à l’idéologie (parfois raciste, homophobe, néolibérale et très conservatrice en tout point)  souvent archaïque dans leurs manière les femmes et les hommes. Il y aurait un plan concerté où magistrats, politiciens, journalistes… seraient complices pour évincer les pères des familles. Le discours sur la paternité est bon outil marketing, émouvant, et qui laisse rapidement place à un discours plus dur sur la place des femmes et des hommes dans la société.

Que risque un pédophile ?

Concrètement pas grand-chose je dirais, le rapporteur de l’ONU montre qu’en France les mentalités n’ont pas beaucoup évolués la parole de l’enfant est remise en question toujours, ça reste une chose et non un être pensant et capable de communiquer.

Ils sont des prédateurs dangereux et que personne ne peut soigner et les peines vont de 6 mois à 12 ans de prison pas grand-chose pour la destruction d’une vie. On peut voir que dans l’un des scandales, celui de la Casa Pia « Le principal accusé du plus long procès de l'histoire judiciaire du Portugal, qui répondait à lui seul de plus de 600 crimes d'abus sexuels et d'incitation à la prostitution, a été condamné à une peine cumulée de 18 ans de détention ».

La justice ne condamne pas à vie les prédateurs ils ressortent et recommencent tout simplement, la majorité des articles de faits divers parlant des violeurs on y lit le mot récidiviste à côté pour la gamine violée en plein centre-ville à Marseille c’était un récidiviste…Certain trouveront intéressant de parler de les soigner et de mettre nos impôts là-dedans, alors que la seule solution sans risque est la prison à vie.

Une civilisation se juge surtout à la façon dont elle traite ses enfants… et sur terre on les traite plutôt mal, le dégradé des traitements va de l’abrutissement à travers des drogues en passant par toutes sortes de maltraitance allant jusqu’au viol et tortures.


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

227 réactions à cet article    


  • anty 18 août 2011 11:09

    en France les mentalités n’ont pas beaucoup évolués la parole de l’enfant est remise en question toujours, ça reste une chose et non un être pensant et capable de communiquer.

    Entre temps il y a eu Outreau et pourtant contreraiment à
     a ce que vous prétendez la parole de l’enfant à encore beaucoup de poids auprès de la justice


    • Renaud Séchiant 18 août 2011 14:04

      Bonjour,

      La parole de l’enfant a selon vos dires plus de poids depuis outreau... Je ne peux vous laisser insinuer que les choses vont mieux.

      Histoire personnelle :

      J’ai été victime dans ma jeunesse (CP - Ce1) d’attouchement sexuel répétés (tous les jours scolaire pendant une heure et ce, pendant au moins deux ans) par un instituteur ancien ami et collègues de mes parents. Lui faisant confiance, mes parents nous ont mis en étude dans sa classe après la journée scolaire, ce qui leur laisser le temps de recevoir les parents d’élèves en fin de journée (etc) tout en nous permettant parallèlement de faire nos devoirs.

      Petite précision : Mon frère et moi ne sommes qu’une infime parties des victimes de ce pervers. quasiment la totalité de ces éleves (garçons uniquement il me semble) ayant eu droit à pareil traitement.

      Un jour, nous avions abordés le sujet avec deux cousins plus agés qui ont de suite avertis leur parents (mon oncle côté paternel et sa femme). Ils ont avertis nos parents mais ces derniers n’ont rien voulu croire.

      Plus tard, c’est à dire il y a peu de temps (2 ans peut être je devais en avoir 26 pour 28 aujourd’hui), le fils d’un autre collègue instituteur et amis de mes parents qui avait été victime lui aussi dans son enfance à décider de porter plainte suite à la naissance de son enfant (événement qui l’a fait réfléchir sur le fait qu’il ne fallait pas rester silencieu face à ces crimes). Or, il y avait prescription. Mon père qui en a entendu parler nous a donc demander si nous avions été victime. nous lui avosn répondu par l affirmative et rappelé que par le passé il en avait eu vent. Aucun souvenir de cela bien sûr. Mon frère, moi, mes cousins et leurs parents ont du avoir de faux souvenirs induits.

      Bref, premier constat ;, déja les propres parents des victimes n’accorde pas de crédit aux enfants face à la pédophilie.

      Ensuite : Que fait la justice ?

      J’ai donc été porter plainte, ainsi que mon frère. les policiers ont également enquêté auprès de nombres des anciens éléves de ce pervers. Ses enfants ont également été entendus. J’ai été le seul à avoir accepter la confrontation à ce Monsieur qui bien sûr à nier faroucement les faits.

      Les policiers n’ont aucun doute sur sa culpabilité. Bien sûr cela remonte à deux ans. La justice ne me tient pas au courant du sort qui lui a été reservé. Je n’ai même pas été averti de l’audience de justice (a-t-elle eu lieue ?). Tout ce que je sais c’est que ce Monsieur n’ira pas en prison. Qu’il est encore payé par l’éducation nationale à rester chez lui (je ne pense pas que ce soit à plein traitement mais tout de même). Je le croise souvent au magasin. Au PMU. Aucun pb de conscience. Il se proméne comme si de rien été.

      J’ai eu moi même affaire à la justice comme victime qui se transforme (suite à la plainte de l’agresseur, à de faux témoignage et à son médecin complaisant sur les ITT) en agresseur : résultat = 8000 euros de dommage et intêret pour mon agresseur (qui lui n’a pas eu à payer d’avocat... moi je dépasse le plafonds mais n’en avait pas les moyens) et autant à verser à la CAF, justice etc. J’ai également été victime de nombreuses agressiosn dans ma jeunesse : Résultat : aucune enquête. Aucun auteur retrouvé. Et quand ce fut le cas simple rappel à l’ordre malgrés des aveux de tabassage pour le délire ! Mon nez cassé et tordu à vie n’aura rien fait quand au sort des agresseurs avouant leur forfait (Explication des flics : Ils sont réguliérement au poste pour baggare et ne sont pas solvable).

      Bref en tant que victime (et cela à des conséquence sur l’ensemble de mon vécu... depuis mes 20 ans je souffre de trouble de la personnalité clairement identifiés comme provenant de ce traumatisme) je ne peux vous laisser dire que les choses vont mieux en France sur le traitement des affaires pédophiles. Des victimes il y en a tous les jours et je sais de sources sur que ce Monsieur continu ses forfaitures sur d’autre petites victimes innocentes. c’est plus fort que lui. tant qu’il ne sera pas enfermé ou castré il continura. C’est pire qu’une drogue pour ces gens la. C’est plus fort qu’eux.

      La justice a toujours était complaisante avec les pédophiles, préférant enfermé les petits dealer de banlieue et les gens ’politiquement’ incorrect ou à contre-courant du systéme (anarchistes, personnes au look non conventionel...). D’ailleurs la justice est elle même soupconné de faire partie de ces réseaux de pouvoir s’adonnant à la pédophilie. Plusieurs affaire laisse à penser que pas mal de magistrat trempent la dedans et couvrent des gens influent. Car il ne faut pas se voiler la face, de tels réseaux de gens fortunés se payant des enfants existent bels et bien.

      Pour approfondir ce sujet je vous propose de googler ’affaire roche’ ’enfants roche’ ou de vous ré-interéssés à l’affaire ’dutrou’. Egalement, je vous enjoint à vous interessé au love boy day et au love girl day qui sont deux manifestations annuelel (dont les manifestants, si on peut les appeler ainsi, ne se cache même pas de leur préférance sexuelle pour les garcons ou fille). Je pense même mais c’est à vérifier que ces organisations ont des sites internet et ne se cache même pas.

      Bref, la pédophilie est défendue. Ce n’est pas possible autrement. comment expliquer les traitements que j’ai recu de la part de la justice pour des broutilles (j’étais victime même quand on m’ a condamné une fois... à 8000 euros pour un coup de point donné en légitime défense aprs un coup de bouteille qui la aussi m a laisser une ballafre a côté de l oeil... la fausse vitcime à eut 8 jours d’ITT pour ce coup de point et moi 3 pour un coup de bouteille qui m ’a ouvert jusqu au crane. Nous avions le même médecin qui était son médecin de famille. hélas je venais d’emménager dans la ville et je connaissais peu ce nouveau médecin).

      Bref la justice est une vrai farce et une décision de justice ne se joue à rien. C’est un dossier à traiter rapidement et à expédier le plus vite possible. Avant même l’audience les décisions sont déja prise. Il n’y a que ceux qui n’ont jamais eu affaire à la justice en tant que victime ou accusé qui croient encore en ses vertues.

      En attendant, je ne sais toujours pas les suite de l’affaire mais ca n empêchera pas ce pervers de déménager dans le sud pour se refaire une façade d’honnéte homme et de recommencer. A ce titre, mon père qui surveille ce Monsieur de près l’a empêcher de créer une association sportive pour ses éléves le mercredi. Bien sûr le projet avait été accepté. Il a fallu faire pression pour l’annuler....

      Bref arrêtez de répéter ce que la TV à voulu vous faire croire suite au scandale d’outreau. C’est comme pour la crise financiére : ’On va remoraliser le capitalisme’... battage médiatique dont on sait que la réalité dans les faits est inverse. Ca a même empiré. Pour le traitement de la pédophilie par la justice c’est pareil. Que dire de nos ministres et politiciens pédophiles avoués ou du soutient incodnitionnel de la doxa à Roman Polanski ? Pourquoi ces gens ne sont pas inquiétés ? La pédophilie est un tabou et certain ont tout intêret à garder ce phénomène tabou ou à faire croire que cela reste marginal et rare.

      quelques chiffres qui en témoignent sur le site d’une association :

      Les chiffres

      En France 70 % des plaintes pour viols sur mineurs échappent à toute poursuite.
      Seulement 1 abuseur sur 50 est condamné à la peine de prison !
      Il bénéficie trop souvent de non lieu ou de peines de principes pour 80%.
      Les professionnels qui reçoivent les victimes considèrent que 92 à 98 % des cas d’incestes dénoncés sont vrais.
      82% des abuseurs n’admettent pas leur responsabilité (53% nient même totalement les faits)

      lien : http://www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm

      De tels criminel (il n’y a pas d’autre mot) devrait être traités à la hauteur de leur actes. Pour une barette de shit vendu à la sauvette tu prend de la taule. mais pour des agressions sexuelle sur mineur il n’en est jamais question sauf si l’affaire est médiatisée, que les faits sont avérés (et encore.. .outreau) et qu’ils sont plus graves que des attouchements et actes sexuels (il faut de la barbarie en plus, de la torture...). Bref qu’on ne me dise pas que la pédophilie est un problème pris à la hauteur de son importance. Combien de policier traquent les pédophiles ? et maitenant combien traquent des petits dealer (qui au passage ne font pas rentrer la drogue... il faut avoir plus d’argent pour faire rentrer des grosses quantité et le bras long pour influencer les douanes, la police voir la justice au cas ou les personnes en question seraient inquiétées : On comprend l’inutilité de la chose sans compter que les dealer une fois sortie de prison n’ont plus qu’une seule solution : Recommencer à dealer)

      J’espère que mon témoignage servira à certain. Le pédophile détruit ses victimes au fin font de leur âme. Jamais je ne trouverai la sérénité. J’ai beau assumer le passé, parler sans problème de ce qui m’est arrivé, affronter mon passé, incosciemment une blessure reste et me pourrie la vie. Une des conséquences directe de ces traumatismes : l’automutilation et la haine de soit. Voilà ce que cette personne m’a fait en m’astiquant la queue (zizi conviendrait plutôt pour cet age la) pour assouvir ses phatasmes de dégénéré. s’exiter en touchant le sexe des petits garcon... faut vraiment être à la masse. je suis contre la peine de mort mais quand je vois ces personnes nier jusqu ’au bout et ne pas se remettre en question. Quand je sais qu elle continu malgrés des démarches effectués en justice et des quantités faramineuse de témoignages confondant.... Je me dit qu’on se fout vraiment de la gueule du monde et que l’affaire d’outreau n’est que la pointe de l’Iceberg.

      PS : Désolé pour l’orthographe. j’ai écrit sous le coup de l’émotion et je ne souhaite pas trop me relire. Ca tuerai la spontanéité du récit.


    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:04

      faux la France s’est fait tapée sur les doigts par le rapporteur à l’onu...


    • TOHT 18 août 2011 16:20

      Mais arrete d’entendre après l’état, moi c’était pour des coups en CP, croise cet individus par hazard moi 20 ans lui plus de 60 ans pour reprendre ses concepts  : « oeil pour oeil » ayez un peu de fierté


    • Renaud Séchiant 18 août 2011 14:13

      En effet le sujet est intéressant mais l’article part un peu dans tout les sens et on ne sait pas vraiment ou veut en venir l’auteur.


    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:05

      bof de votre part perseus ça ne m’etonne plus sachant que vous avez donné un point godwin car je qualifiais l’eugénisme de nazisme et que vous ne lisez vraiment pas les articles et que même si parfois il y a une faute ça ne change rien au fond...


    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:01

      oui perseus si ça peut vous aider....


    • sonearlia sonearlia 18 août 2011 14:30

      Quand on a rien a dire sur le fond, on attaque sur la forme.


    • Louise Louise 18 août 2011 20:18

      Je n’ai eu aucun problème pour comprendre du premier coup...


    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:22

      c’est ok louise on comprend mais voilà certain n’aiment pas le sujet en vienne à dire que les femmes sont toutes des pédophiles car elles donnent le sein etc...vous voyez la maternité pour eux c’est de la pédophilie car j’ai ecris que la majorité de ses actes sont le fait d’hommes ce qui est juste mais à priori pour un petit groupe il y a une énorme empathie pour les violeurs et pédophiles...de toute evidence..

      il y a de ses malades sur le net..


    • Louise Louise 19 août 2011 13:16

      Je suis sidérée de voir les réactions à cet article... Même si, malheureusement il y a des femmes pédophiles, tout le monde sait bien que la majorité des pédophiles sont des hommes (et pas forcément des prêtres, parce que là, tout à coup, vous obtiendriez un large consensus !) J’ai eu l’occasion de rencontrer des victimes de pédophiles, mais aucune n’avait été victime d’une femme. De toutes façons le problème n’est pas dans une histoire de proportions, mais dans le fait que ces crimes ne sont pas assez reconnus, et leurs auteurs peu ou pas sanctionnés.


    • Lorelei Lorelei 19 août 2011 13:22

      bjr louise pour comprendre lisez ce post sachez que j’ai decouvert en faisant cet article qu’il y a un mouvement de petit nazillon eugéniste et adepte de la pédophilie qui sévissent sur le net

      http://www.lepost.fr/article/2011/08/19/2571201_les-theses-et-les-origines-du-masculinisme-ou-hominisme_1_0_1.html

      comprenez qu’il y a des millions de pédophiles donc automatiquement cet article ne pouvait faire que l’objet d’attaques...


    • plumedange plumedange 18 août 2011 13:10

      La pédophilie est un problème importante à notre époque. La maturité sexuelle d’un enfant n’est pas comme celle de l’adulte et ça ne peut pas être mélangé. Mais dans le passé quand on mourrait beaucoup plus jeune qu’aujourd’hui, les enfants se mariaient à 12,13,14 ans, s’ils avaient attendus 25 ans ils seraient presque tous morts !

      Et aujourd’hui on commence aussi à dévoiler la pédophilie féminine.

      http://programmes.france2.fr/documentaires/index-fr.php?page=infrarouge&id_rubrique=35&id_article=57

      Article aussi sur Marie-Claire : « Une explosion de la pédophilie féminine »


      http://www.marieclaire.fr/,femmes-pedophiles,20258,408762.asp

      On ne sait pas toujours ce que vous voulez dire, des phrases commencent d’une manière et terminent autrement.

      Je ne comprends pas pourquoi mettre la pédophilie avec des problèmes de masculinisme.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 14:52

        car vous n’avez pas lu et pourtant c’est clairement ecrit et on peut cliquer sur les liens


      • plumedange plumedange 18 août 2011 15:16

        Non je ne vois pas défendre la pédophilie sur les liens que vous metter. Ils parlent de l’aliénation parentale. Ce sujet est discuté, des psy y croient, d’autres pas. Ils disent aussi que l’accusation de pédophilie est utilisée parfois pour un procès ou pour donner une mauvaise image des hommes.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:22

        faux je donne deux liens et le nom du fondateur du masculinisme leurs theoris etc..et c’est un groupe raciste homophobe et qui clairement remet en question la parole de l’enfant et on peut acceder à 6 vidéos aussi

        Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. En France qui est http://www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm, suffit de cliquer que france

        Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme.

        L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ". 

        Viol, inceste, pédophilie : les hommes toujours innocents et les femmes coupables (de mensonge au moins...) Et surtout le fameux Syndrôme d’Aliénation Parentale. Voir les 6 vidéos édifiantes sur la propagande dont le but est de rendre les crimes sexuels contre les enfants comme acceptable..

        On y trouve la fameuse théorie des fausses allégations, lus près de nous, comme l’a souvent dénoncé Léo Thiers Vidal : « le psychologue belgo-canadien, Hubert Van Gijseghem qui représente selon de nombreux observateurs un des courants les plus réactionnaires sur la question des violences faites aux enfants répand le concept de«  Syndrome d’aliénation Parentale  » (SAP).

        La théorie a pour but à l’instar de Richard Gardner, pédopsychiatre américain, expert auprès des tribunaux, inventeur du S.A.P. et auteur de ces lignes : « L’enfant attiré dans des interactions sexuelles dès l’enfance est susceptible de devenir hautement sexualisé et de rechercher activement des expériences sexuelles durant les années précédant la puberté. Un tel enfant « chargé à bloc » est susceptible de devenir plus actif au plan sexuel après la puberté et donc susceptible de transmettre rapidement ses gènes à sa progéniture. [...] L’idéal est donc, du point de vue de l’ADN, que l’enfant soit sexuellement actif très tôt, qu’il ait une enfance hautement sexualisée avant d’entamer sa puberté ».


      • plumedange plumedange 18 août 2011 16:00

        J’ai relu et revu, cherché, et je ne trouve pas ce que vous écrivez. Il y a un article sur des conversations entendues mais sans conversation alors qu’en penser ? Moi je pense qu’on doit prover ce qu’on dit. Aucun de ces hommes ne soutient la pédo et je nai pas trouvé de groupe pédo sur les documents.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:57

        Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme.

        Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

        L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ". 

        Viol, inceste, pédophilie : les hommes toujours innocents et les femmes coupables (de mensonge au moins...) Et surtout le fameux Syndrôme d’Aliénation Parentale. Voir les 6 vidéos édifiantes sur la propagande dont le but est de rendre les crimes sexuels contre les enfants comme acceptable..

        On y trouve la fameuse théorie des fausses allégations, lus près de nous, comme l’a souvent dénoncé Léo Thiers Vidal : « le psychologue belgo-canadien, Hubert Van Gijseghem qui représente selon de nombreux observateurs un des courants les plus réactionnaires sur la question des violences faites aux enfants répand le concept de«  Syndrome d’aliénation Parentale  » (SAP).

         Philippe D. Jaffé, professeur de psychologie à l’université de Genève et président de la Société Suisse de Psychologie légale (SSPL), déclare (cité par Vidal)" l’aliénation parentale est un concept qui est souvent récupéré par des avocats et des parents peu scrupuleux et même brandi par plusieurs milieux associatifs actifs dans la promotion des droits du père ".

        bon si c’est pas clair pour vous, c’est grave...


      • plumedange plumedange 18 août 2011 17:44

        Lorelei, pourquoi m’agressez-vous ?

        Je ne vois pas la preuve de ce que vous dites : vous répéter 3 fois votre article ,mais où est la preuve ?

        J’ai été cherché ailleurs finalement. J’avais lu quelque chose sur les faux souvenirs. C’est une psychologue américaine, madame Loftus.

        A lire ici sur ce site :

        http://psychotemoins.veille.inist.fr/spip.php?article251

        Mais ce que vous dites m’interpelle : « Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme. ». Oui, je veux bien vous croire, mais il n’y a aucune preuve. Ils sont combien dans ces groupes ? Comment on les reconnaît ? Ca doit se savoir si quelqu’un peut le dire. Et ça doit être dénoncer.

        Le mot masculinisme a été inventé, je viens de le lire sur internet, par une femme féministe qui s’appelle michèle le Doeuff.

        Les pères qui veulent voir leurs enfants quand il y a une séparation sont des pédophiles ?

        Je ne comprends rien parce que vous dites des choses mais je n’en trouve pas la proeuve.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:54

        à ce niveau d’aveuglement bon on va mettre en gras

        Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme.

        Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

        le gras souligné exprime l’apologie de la pédophilie et le personnage en question est le fondateur de cette idéologie

        L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ". 

        note  : certains des hommes filmés se disent « masculinistes », d’autres refusent l’appellation ou préfèrent « hoministes » ou encore « homistes  ».

        Le masculinisme est l’ensemble des idées qui défendent la position dominante des hommes dans la société et les privilèges qui y sont associés. Il combat toute idée d’égalité entre les hommes et les femmes.

        Il réaffirme les différences culturelles les plus archaïques entre hommes et femmes qu’il justifie par des arguments biologiques.

        Il affirme la primauté du père sur la mère, de l’homme sur la femme. Il tend à nier ou parfois justifier la violence conjugale en culpabilisant les victimes.

        Dans sa version la plus extrême, il relativise ou défend la pratique pédophile.

        là c’est clair et c’est en français...

        Le masculinisme, dit aussi anti-féminisme, est souvent considéré comme idéologie réactionnaire, donc classée à droite ou parfois à l’extrême-droite.

        Les injustices systémiques dont les hommes seraient victimes de la part du système judiciaire (dans les cas de violence conjugale par ex) seraient le fruit d’un « véritable complot » (Georges Dupuy) assimilé à la persécution des juifs par les nazis (idem).

        Pour voir l’influence de cette pensée, lire l’édifiant article de Vidal et Palma à propos du rapport de l’ONU sur les violences sexuelles contre les enfants sur ce même site.

        http://www.ladominationmasculine.net/themes/42-masculinisme/152-definition-du-masculinisme.html


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:56

        je ne sais pas c’est clair pour avoir les enfants on nie sa parole et on fait l’apologie de la pédophilie ben voyons c’est tres logique comme idéologie...d’extreme droite

        Pour ce groupe à l’idéologie (parfois raciste, homophobe, néolibérale et très conservatrice en tout point)  souvent archaïque dans leurs manière les femmes et les hommes. Il y aurait un plan concerté où magistrats, politiciens, journalistes… seraient complices pour évincer les pères des familles.

        Le discours sur la paternité est bon outil marketing, émouvant, et qui laisse rapidement place à un discours plus dur sur la place des femmes et des hommes dans la société.


      • plumedange plumedange 18 août 2011 20:24

        Lorelei,

        Puisque je suis aveugle selon vos propos dont je ne comprends pas l’agressivité, je me suis ouverts les yeux. J’ai visité des sites masculinistes pour savoir ce qu’ils disent.

        http://patschef.wordpress.com/

        http://www.menweb.org/

        http://www.rhquebec.org/

        http://www.philo5.com/Feminisme-Masculisme/Feminisme-Masculisme.htm

        http://www.paternityfrauddna.com/

        sont quelques sites que j’ai trouvés. Je n’ai rien vu de ce que vous écrivez comme : « Le masculinisme est l’ensemble des idées qui défendent la position dominante des hommes dans la société et les privilèges qui y sont associés. Il combat toute idée d’égalité entre les hommes et les femmes. »

        Où avez-vous trouvé des arguments contre l égalité ? Je n’en trouve pas.

        « Dans sa version la plus extrême, il relativise ou défend la pratique pédophile.
        là c’est clair et c’est en français...

        Non, je n’ai rien trouvé, ni site ni document, qui défend la pratique pédophile. Je ne trouve aucun site ou propos de masculiniste qui défend M. Underwager ou ses théorie.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:27

        c’est cela bis repetita, le rapport de l’onu ment et le site a inventé tout ça, je crois c’est en français et lisible par tous..apres que l’idéologie raciste homophobe et pronant la pédophiie vous semble anodine ok

        es pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme.

        Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

        le gras souligné exprime l’apologie de la pédophilie et le personnage en question est le fondateur de cette idéologie

        L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ". 

        note  : certains des hommes filmés se disent « masculinistes », d’autres refusent l’appellation ou préfèrent « hoministes » ou encore « homistes  ».

        Le masculinisme est l’ensemble des idées qui défendent la position dominante des hommes dans la société et les privilèges qui y sont associés. Il combat toute idée d’égalité entre les hommes et les femmes.

        Il réaffirme les différences culturelles les plus archaïques entre hommes et femmes qu’il justifie par des arguments biologiques.

        Il affirme la primauté du père sur la mère, de l’homme sur la femme. Il tend à nier ou parfois justifier la violence conjugale en culpabilisant les victimes.

        Dans sa version la plus extrême, il relativise ou défend la pratique pédophile.

        là c’est clair et c’est en français...

        Le masculinisme, dit aussi anti-féminisme, est souvent considéré comme idéologie réactionnaire, donc classée à droite ou parfois à l’extrême-droite.

        Les injustices systémiques dont les hommes seraient victimes de la part du système judiciaire (dans les cas de violence conjugale par ex) seraient le fruit d’un « véritable complot » (Georges Dupuy) assimilé à la persécution des juifs par les nazis (idem).

        Pour voir l’influence de cette pensée, lire l’édifiant article de Vidal et Palma à propos du rapport de l’ONU sur les violences sexuelles contre les enfants sur ce même site.

        http://www.ladominationmasculine.ne...


      • plumedange plumedange 18 août 2011 23:32

        J’abandonne Lorelei...

        Vous recopiez trois fois le même passage. Vous ne répondez pas à la question.

        A mon avis M. Underwager n’est pas un masculiniste. Il ne le dit pas et aucune site ne le dit ou se réclame de lui. Les faux souvenirs ont été dénoncés par Elisabeth Loftus, psychologue réputée et respectée.

        Je ne trouve rien qui confirmerais que les masculinistes veulent la domination sur les femmes et qu’ils encouragent la pédophilie.

        J’insiste parce que j’aime la justice et parce que si c’était vrai ce serait pénalement condamnée.

        J’abandonne, j’ai l’impression que vous ne pouvez pas montrer ce que vous dites. C’est dommage.


      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 23:38

        il est clair le passage et tres documenté si vous appreciez une idéologie dont le fondateur est un pédophile..ben oui la mauvaise foi va trop loin...

        Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.


      • plumedange plumedange 19 août 2011 00:05

        Qu’il a-t-il de masculiniste dans ce que vous écrivez ? Je ne vois toujours pas. Il n’y a rien. Je ne suis pourtant pas bête, je sais lire un document.

        Je ne vois nulle part Underwager dire qu’il est masculiniste.

        Mais je trouve très osé ce que vous écriver à mon sujet :

        « si vous appreciez une idéologie dont le fondateur est un pédophile..

        apres que l’idéologie raciste homophobe et pronant la pédophiie vous semble anodine ok »

        Ce n’est pas très joli de dire cela d’une personne que vous ne connaissez pas. Vos manières sont choquantes. Ma seule faute est de poser des questions. Vous n’y répondez pas.


      • plumedange plumedange 19 août 2011 00:06

        Vous ne sembler pas connaitre Elisabeth Loftus, qui a dénoncé les syndrome des faux souvenirs ?


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 00:11

        oui et ?

        il y a toujours des gens qui adoreraient faire croire que les enfants mentent...ça permet le déni.


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 00:34

        http://www.europrofem.org/contri/2_07_fr/fr-masc/02fr_mas.htm
        http://www.ladominationmasculine.net/themes/42-masculinisme/148-masculinisme-origines.html

        A la fin du XIXème siècle, aux Etats-Unis, en quelques années, les hommes qui se composaient à 90% de travailleurs indépendants (artisans, commerçants, agriculteurs) ne le sont plus qu’à 35% en raison de l’industrialisation.

        La machine a fait son apparition, rendant moins nécessaire la force physique. « Pour revaloriser la masculinité viriliste, des hommes mettent sur pied des associations pour garçons, comme les scouts. Certains prétendent que l’habileté mécanique est un attribut masculin, justifiant ainsi l’exclusion des femmes des emplois en manufactures. » (Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri, « Qu’est-ce que le masculinisme », in Le Mouvement masculiniste au Québec, éditions Remue Ménage.)

        L’Europe est aussi traversée par des discours sur une prétendue crise de la masculinité mais la première guerre mondiale puis le nazisme remettront au goût du jour l’exaltation de la masculinité ostentatoire.

        Au XXème siècle

        C’est dans les années 80 que ces mouvements refont surface, à la faveur de l’émergence du conservatisme à la Thatcher ou Reagan d’une part, et d’autre part en réaction à la transformation de la société où les femmes obtiennent plus de liberté.

        Il s’agit bien d’une réaction d’une classe qui perd du pouvoir sur une autre, et que l’on pourrait comparer à la réaction de blancs américains lors de l’abolition de lois raciales.

        Le psychologue Guy Corneau.

        En 1989, le québécois Guy Corneau publie un ouvrage à succès (actuellement recommandé dans certaines écoles pour travailleurs sociaux en Belgique par exemple), « Père manquant, fils manqué » où il dénonce la mère devenue dominante et castratrice « qui s’ingénie à briser la masculinité du fils au moyen de gestes et d’arguments souvent violents. » Il s’agit à travers tout le livre de revaloriser une virilité perdue

         tous les sites disent la même chose l’hominisme où le masculinaisme a une origine nazie..extreme droite ben oui le norvégien avait les mêmes délires


      • plumedange plumedange 19 août 2011 00:35

        Je crois que vous n’avez pas étudier Elisabeth Loftus. Sinon vous n’auriez pas répondu comme ça. Vrai ? Ce serait bien pour documenter les faux souvenirs.


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 00:40

        je n’aime pas le négationniste surtout quand il s’agit des enfants...et je déteste les théories dont le but est de permettre à un pédophile de s’echapper les reacts c’est pas mon truc si même ceux qui en sont les idiots utiles...De la théorie des « fausses allégations » au « Syndrome d’aliénation parentale » ou comment étouffer la parole des victimes

        L’origine de ces dénis de justice est vraisemblablement à chercher du côté de théories d’origine nord-américaine qui font la part belle au soupçon. Ainsi le belgo-canadien Hubert Van Gijseghem, professeur de psychologie, intervenant à l’Ecole Nationale de la Magistrature et expert près des tribunaux, affirme : « On assiste depuis plusieurs années à une augmentation notable d’allégations là où d’ex-époux, parents de jeunes enfants (de moins de cinq ans), sont impliqués dans des litiges relatifs à la garde ou aux droits d’accès. Diverses études suggèrent qu’environ la moitié de telles allégations ne sont pas fondées sur des faits réels ... » (12).

        http://sisyphe.org/spip.php?article1772

        je viens de faire les 2 premieres pages de google tous les sites disent que le masculinisme est un machin archaique basée sur une idée nazis de la virilité etc..



      • plumedange plumedange 19 août 2011 00:56

        Quoi ? Parce que la guerre aurait relancé la virilité, la virilité serait nazie ? Mais non. On ne peut pas dire cela. On pourrait dire alors : parce qu’il y a des groupes de rock nazis, le rock est nazi ? Ou bien ? La musique celte a poussé à la guerre Braveheart, alors c’est de la musique mauvaise ?

        L’avis de l’auteur que vous citez semble assez dirigé.

        Je trouve très étonnant d’associer la virilité avec le nazisme. J’ai étudié un peu l’anthropologie. L’image de virilité est ancienne, bien plus ancienne, elle est identique dans toutes les sociétés qui ont survécu. La fin de l’empire de Rome va avec la fin de la virilité.

        Et si Monsieur Corneau avait raison ? Pourquoi ne pas analyser sa thèse avant de la critiquer ? L’avez-vous lu ? Avez-vous lu l’ouvrage en lui-même ou faites-vous seulement du copier-collé ? Si vous l’avez lu parlons-en, ou détailler sa thèse et faites une critique précise de chaque point de sa thèse.

        Si vous voulez faire un travail de fond c’est ça qu’il faut faire.

        PS : Je serais bien de recevoir vos excuses pour ce que vous avez dit de moi plus haut.

        PS 2 : je ne trouve aucun texte au 19e siècle qui parle de crise de la masculinité.


      • plumedange plumedange 19 août 2011 01:04

        Mais Madame, Google c’est pas la vérité !

        C’est de sites qui sont l’avis de gens dont on ne sait pas ce qu’ils ont étudié, où, avec qui, qui contrôle leurs connaissances. On ne peut s’improviser. Et souvent ce sont des sites féministes. Pourquoi pas, oui, mais que disent les masculinistes, eux ? Ils ne disent pas ce qui leur est attribué, du moins dans ce que j’ai lu.

        La culture Google c’est pas la culture. Il faut citer les sources et voir lesquelles sont sérieuses. Le site La domination masculine est fait par quelqu’un qui est pro-féministe, et qui a un film à vendre. Ce n’est pas de l’information. On voit bien d’ailleurs comme il coupe les interviews dans une des videos. Vous avez déjà fait de la video ? On fait dire ce qu’on veut avec un bout de phrase coupé de son contexte. C’est pas très sérieux. Presque de la propagande blochévique. Vous devriez regarder les films communiste de l’époque. A mourir de rire. Le meilleur des mondes !


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 01:15

        lol lol lol lol lol vous me faites rire, vous savez google n’est qu’une banque de donnée une banque de savoir...et étrangement tous les auteurs disent la même chose...ecrivains philosophes etc..

        c’est basée sur du nazisme, c’est déplaisant, mais c’est une réalité de plus lisez et ayant ecouté les propos des ces .hoministes lol, on peut dire que c’est gratiné et sur le fait de voir des prémisses à cette idéologie au cours du 19eme siecle l’eugenisme etc.toute cette merde est né à la même période..

        c’est une idéologie malade et c’est tout apres que ça vous déplaise c’est le même prix entre nous, ce qui ressemble au nazisme et ça j’ai largement etudié pour avoir eu la finesse de reconnaitre le bullshit sur le renouveau de la virilité et comment ils se servent des enfants pour s’infiltrer dans le monde.


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 01:21

        il y a une virilité des caractères de courage etc..qui sont commun aux deux sexes..au passage

        http://1libertaire.free.fr/masculinisme.html

        La mâle assurance de l’ordre social


        Le national-socialisme a « démontré les effrayantes possibilités de la virilité moderne », portée à l’extrême. Le communisme a échoué à inventer un homme nouveau. Reste à savoir si le « mâle bourgeois » a encore de beaux jours devant lui. En fin de parcours, Mosse s’interroge sur le devenir d’un modèle défié comme jamais par le mouvement des femmes, l’évolution des moeurs, la diffusion d’une culture juvénile et les revendications des homosexuels. Sa conclusion est prévisible : si l’érosion de l’idéal masculin est un phénomène sans précédent, la force du stéréotype et son rôle structurant ne sont pas défaits pour autant. Bref, « la question n’est pas de savoir si la virilité sera renversée, mais jusqu’où elle pliera ».

        NICOLE LAPIERRE

        L’IMAGE DE L’HOMME

        L’invention de la virilité moderne
        de George L. Mosse.

        http://www.europrofem.org/contri/2_07_fr/fr-masc/02fr_mas.htm

      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 02:07

        L’argent est aussi le nerf de la guerre dans le dossier du viol. Les intérêts des agresseurs sont ici notamment défendus par la False Memory Syndrome Foundation (Fondation du Syndrome des faux souvenirs), qui regroupe essentiellement des hommes accusés d’inceste par leurs enfants et désireux de se prémunir contre des poursuites civiles (CMCS 1994). Riche d’un budget annuel évalué à un million de dollars américains, la FMSF multiplie les pressions sur les médias et les corporations professionnelles pour faire discréditer ce qu’elle allègue être les « faux souvenirs » de toute personne témoignant contre son violeur. Le CMCS a pris une part active à la confrontation d’un des cadres de la FMSF par une vaste coalition d’organisations montréalaises qui, après s’être renseignés sur ce dossier auprès de féministes américaines, ont chahuté M. Howard Leif, forçant l’université McGill à mettre un terme à son exposé particulièrement raciste et sexiste (Kristiansen 1994).

        Dans la même veine, des sites Web du lobby masculiniste dirigent les hommes vers de soi-disant « témoins experts » - payés jusqu’à 2000$ par jour malgré une absence patente de qualifications professionnelles - qui parcourent le monde pour témoigner aveuglément à l’appui de n’importe quel accusé de viol au nom de statistiques et de « syndromes » inventés de toutes pièces au sujet de l’incidence des fausses allégations dans les plaintes déposées pour viol (Salter 1989 ; Jones 1994 ; Smith et Coukos 1997).

        On peut parler d’un véritable lobby des agresseurs, non seulement à cause de la défense systématique des agresseurs sexistes par les masculinistes - notamment sur les groupes féministes de discussion Internet qu’ils envahissent et occupent pour les paralyser23 - mais parce que bien des militants de ces groupes ont eux-mêmes des antécédents criminels.

        http://1libertaire.free.fr/masculinisme.html


      • plumedange plumedange 19 août 2011 09:41

        Et bien voilà j’ai passé du temps à rechercher des preuves de ce qui se dit ici. J’ai lu l’article de Monsieur Dufresne. J’ai aussi lu sur lui : il est très contester et sa position n’est pas neutre.

        Tout ce que j’au lu n’est dit pas par des groupes masculinistes (je mets là dedans des pères, des hommes battus, et autres) mais par des féministes ou des proféministes.

        J’ai passé un bout de nuit à chercher, tant les accusations semblent graves, je n’ai pas trouvé dans ces groupes masculinistes un texte qui recommande la domination sur les femmes, la pédophilie. Rien au 19e siècle ni au 20e. Vous ajoutez l’eugénisme : je ne vois pas le lien avec pédophilie ni groupes d’hommes.

        n vous lisant j’ai recherché des preuves des accusations contre ces hommes, sur les faux témoins par exemple : je n’ai rien trouvé. Aucune preuve.

        Vous ajouter à chaque fois quelque chose, je crois que vous aller sur internet à chaque critique pour trouver de quoi y répondre. Beaucoup de copié-collé, mais visiblement pas d’étude personnelle sur le sujet. Goggle banque de savoir ? Vrac d’information à trier sérieusement.

        Je travaille dans l’enseignement en littérature entre autres et on développe l’esprit critique. Quand on se lance sur de tel sujet il faut le maîtriser, connaître la valeur des sources, avoir de la rigueur, et ne pas injurier ou traiter de raciste et homophobe une personne qui pose des questions sur votre article. Vos méthodes sont très regrettables. Je ne m’attendais pas à cela en m’inscrivant sur ce site.

        Je ne sais pas pourquoi il y a tant de sites qui affirment que les hommes qui critiquent le féminisme sont des nazis et des pédophiles. Cela me semble déraisonnable.

        On peut critiquer les hommes, les femmes, les théories. Moi je fais cela avec mes élèves. La critique doit être étayée par des sources fiables. Ici rien de sérieux. Des gens qui parlent sur d’autres sans donner un seul texte d’origine.

        J’ai trouvé à force de chercher aussi des textes sur les femmes et le nazisme : elles ont beaucoup aidé le régime nazi.

        Les femmes du IIIe Reich, de Anna Maria Sigmund

        « Comme Les Femmes d’Hitler de Knopp, Les Femmes du IIIème Reich (en allemand, Die Frauen der Nazis - « les épouses des nazis » - publié à Munich en 2000) est un ouvrage de synthèse et de vulgarisation sur les figures féminines de proue du régime hitlérien. Généralement mariées aux dirigeants du Reich, admiratrices inconditionnelles du Führer, elles partagèrent la vie, la foi, les heures de gloire et d’épreuve des chefs nazis. »

        Mon père est avocat. Il me dit toujours : la vérité est toujours meilleure que la théorie. On doit prouver une accusation ou se taire. Il ne suffit pas que quelqu’un dise une chose pour qu’elle soit vraie. Il faut prouver.

        Et à la vérité je ne trouve aucun texte écrit par des groupes masculinistes pour revendiquer le nazisme, la pédophilie, le pouvoir sur les femmes. Il y a des gens qui disent ou écrivent cela oui, mais ils ne donnent aucune preuve formelle de ce qu’ils disent.

        Vous auriez peut-être du rester uniquement sur la pédophilie parce qu’en mélangeant tout l’article devient critiquable.


      • Lorelei Lorelei 19 août 2011 11:48

        N’ayez pas peur ce n’est pas en donnant le nom d’un nazi que ça va compter..

        hélas pour vous je lis l’anglais donc j’ai cherché à la source c’est bel et bien une idéologie nazis et pédophilie que l’hominisme....

         ce site on peut lire que : selon Warren Farrell, auteur à succès masculiniste (The Myth of Male Power) et figure de proue du lobby américain National Coalition of Free Men (NCFM), pour qui le viol marital est un non-sensl’inceste devrait bénéficier du label plus guilleret de « family sex »31, vu ce que Farrell appelle ses aspects « positifs », qu’il vante notamment aux adeptes du magazine pornographique Penthouse32. Le lien entre le masculinisme et l’industrie pornographique - le média le plus lucratif aux USA (Lederer 1983) - est significatif. Dans The Hearts of Men, Ehrenreich relie les débuts de la vague masculiniste actuelle - il y en a eu d’autres au moment de chaque vague féministe33 - à des essais parus à la fin des années 1950 dans la revue pornographique Playboy, où l’on invitait les hommes à se percevoir comme opprimés en tant que pourvoyeurs. Les idéologues masculinistes les plus lus aux USA sont d’ailleurs les chroniqueurs Asa Baber et Sidney Siller, eux aussi affiliés à la NCFM, dont les appels aux armes tirent à plusieurs millions d’exemplaires chaque mois dans Playboy et Penthouse ».


      • anty 18 août 2011 13:13

        90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.

        Comment avez vous trouvé ce pourcentage ?
        C’est encore une estimation , un pourcentage lancé pour ce qui veulent bien y croire.


        • foufouille foufouille 18 août 2011 14:07

          c’est DIEU qui parle


        • Renaud Séchiant 18 août 2011 14:16

          Foufouille. Il n’y a pas de statistiques officielles sur le sujet. Seules quelques associations on fait ce travail. Et leur chiffres semblent se recouper. Ayant été victime et m’intéressant à ce problème de société (je suis devenu papa et je ne veux pas que ma fille vivent ce que j’ai vécu) depuis déjà un bon moment, je sais qu’ils sont proches de la réalités.


        • foufouille foufouille 18 août 2011 14:24

          donc c’est une hypothese
          ca ferait beaucoup de couple malades
          au quebec, certains croit que 75% des femmes se font battre


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 14:49

          cogno vous ne savez pas lire en effet


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 14:52

          le déni pour toute arme si vous aviez lu vous auriez vu les liens


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:02

          vous ne savez toujours pas lire....relisez bien mot à mot...toi devoir apprendre lire urgent

          Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. /www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm">En France les chiffres avancées montrent que :

          Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

          Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.


        • Renaud Séchiant 18 août 2011 14:29

          Je n’ai également pas compris le parallèle pédophilie/masculinité qu’à essayer de mettre en avant l’auteur. Il est claire que les femmes pédophiles existent —> les membres du love boy day et love girl day ne sont pas uniquement masculin. Loin de la. il y a même des associations uniquement féminine. Et les femmes ne sont pas les seules victimes de la pédophilie. Il faut se méfier des statistiques et savoir les décortiquer sinon on leur fait dire n’importe quoi. Si plus d’homme sont condamnés et accusés que les femmes il doit sûrement y avoir une part de vérité et un penchant biologique (après tout les hommes sont bourrés de testostérone et chez eux les envies sont physiques plus que mentales) mais je ne pense pas que cela suffise à expliquer les gros écarts mis en avant par les stats. Il y a des explications simples à explorer ou à proposer (je n’énonce pas des vérités mais je lance des idées) : les hommes osent plus facilement enfreindre la loi, ils sont physiquement plus solide... voit-on beaucoup de dealeuse sur le macadam ? Les femmes sont plus victimes que les hommes : La encore, un homme osera moins parler de ces choses la... question de virilité ! Etc etc


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 14:50

          de la part d’un sexiste connu pour ses propos...


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:00

          Ces pervers sont prosélytes et se trouvent facilement dans les manifestations de groupe nommé le masculinisme. cliquer que sur le lien et lire

          Une des origines de cette « pensée » remonte à un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

          L’adage de Ralph Underwager est : "Il est préférable qu’un millier d’enfants dans des situations d’abus ne soient pas découvert qu’une personne innocente soit condamnée par erreur ".

          ce groupe raciste homophobe etc..affirme clairement son opposition à la parole de l’enfant etc..

          c’est bien de critiquer mais il faut lire


        • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:01

          Concernant l’argument biologique de la testostérone je sais bien que c’était débile. C’est pour cela que j’ai précisé que je n’établissais pas de vérité mais lançais des idées. Le but était justement de provoquer ce genre de réactions. D’ailleurs dans mon commentaire je dit que même si c’était possible que ce soit biologique (j’ai précisé que si c’était le cas ce devait être minime dans l’explication d’un tel écart des chiffres), il y a sûrement d’autres explications qui tiennent plus la route.


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:08

          propos sexiste et un classique de plus oui l’idéologie du masculinisme a été inventé par un taré, et en sus ils disent clairement que pour eux la pédophilie c’est pas grave et ils ont mis au point des théories tellement immonde qu’elles ont commencés aux oreilles des rapporteurs de l’onu...

          vos haines des femmes faut l’a soigner...


        • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:08

          J’ai trouvé un site super intéressant qui dénonce le syndrome d’aliénation parentale ainsi que la théorie des faux souvenirs. Source de tout ce qui est avancé à l’appuis !

          http://www.enfancebrisee.fr/theories-pro-pedo.htm

          Si on s’intéresse aux pères de ces théorie, on comprends mieux la nécessité de créer de tels syndromes.

          Le site est celui d’une victime. Il est bien fait et reprend également une section « chiffres » basés sur les statistiques mondiaux (comme il n’y en a pas en France).

          Cordialement,


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:13

          c’est clair cogno arrivé à ce niveau d’incapacité et de haines...consulté et sérieux


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:15

          zut alors vous n’avez pas du tout lu article, c’’est le site en lien dans l’article

          Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. En France les chiffres avancées montrent que :

          Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

          Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.


        • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:19

          Votre histoire de testotérone est (pardonnez moi) ridicule, ca n´a rien à voir ... Vous etes peut trop proche du sujet et n´avez pas encore pris assez de recul dessus, vous avez été aussi abusé par un homme ...

          Je pense au contraire avoir pris assez de recul pour en parler. Pour aller affronter l’agresseur en face a face et discuter de çela a de parfait inconnus, je pense justement avoir du recul.

          De plus, je n’abonde pas dans le sens ’les hommes sont plus pédophiles que les femmes ou prédisposés’. N’empêche que dans les faits, les hommes sont plus criminels que les femmes. Que ce soit pour de la pédophilie, du braquage ou n’importe quel crime ou délit. Alors de la à dire qu’aucune cause biologique ne peut expliquer les faits ! Ok, les femmes en sont capables autant que les hommes. Sauf que à la barre des tribunaux, on verra toujours plus d’homme que de femmes. Et ne me dites pas que les hormones que sont la testostérone et les oestrogéne n’engendre pas de différence de caractére propres aux hommes et aux femmes.

          Donc merci de garder vos jugements de valeur sur la débilité de mes arguments. Que je sache un homme est plus fort physiquement qu’une femme grace à la testosterone qui est l’hormone de la croissance musculaire (anabolie musculaire pour les puristes). Que je sache, cette hormone joue un rôle sur l’agressivité. Les culturistes qui ont essayé de se supplémenter en testostéronne deviennent infect et violent, c’est un des effets secondaires connus. Et jusqu’à preuve du contraire la testosterone est présente en grande quantité chez les hommes (c’est variables mais ca joue sur la virilité ou la féminité de certains homme qui en ont en moindre quantité) que chez les femmes (ca reste variable aussi certaines femmes étant plus masculine, plus poilues, une voix plus roque que d’autres femmes plus féminine et à la pilosité moindre voir quasi inexistante).

          Donc argument bidon selon toi ?? Ben reprend mon raisonnement et dis moi ou c’est débile (tu as même employé pire je crois comme adjectif) comme tu le dis si bien.


        • foufouille foufouille 18 août 2011 15:26

          a capacite musculaire egale, les deux se valent
          ca se voit tres bien chez les animaux
          plus mince, on est aussi plus agile


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:33

          Votre histoire de testotérone est (pardonnez moi) ridicule

          réponse

          vous avez raison c’est d’un ridicule ce hors sujet...où avez vous lu ça...faut arreter les champignons là on parle d’une idéologie née au canada fondée par un pasteur et psychologue américain, Ralph Underwager, inventeur du " Syndrome des Faux Souvenirs " (des femmes adultes qui s’inventeraient des souvenirs d’abus sexuels subis pendant leur enfance). Underwager a été accusé de violences sexuelles par sa propre fille et défendait publiquement des thèses pro-pédocriminelles, appelant les « pédophiles » à " affirmer fièrement et courageusement leur choix.

          humm pourquoi vous êtes d’accord avec cette idéologie qu’est le masculinisme qui exprime clairement via un de ses grands penseurs son apologie pour la pédophile

          vous voyez le mot testostérone où ça ??? c’est intéressant de voir un homme inventer des mots et lier une hormone avec la pédophilie evidemment soit vous ne savez pas lire soit vous projetez un probleme...


        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:10

          ne l’accusez pas sans lire...il se pose des questions et c’est en plus un mec alors...


        • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 14:11

          La pédophilie c’est mal. Repentez vous mécréants.
          Amen ...


          • anty 18 août 2011 14:45

            A ce propos je voudrais signaler que 90% de victimes des attouchements au sein de l’église sont des garçons et que 100% des coupables sont des prêtres hommes

            Que doit on logiquement conclure dans ce cas ?


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:02

            On en conclura que les églises sont rarement mixtes !


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:04

            Enfin on parle plutôt de monastère dans ces cas là. Je suis sûr que dans les couvents 100% des pédophiles sont des femmes et que 100% de leur victimes sont des femmes ! —> cqfd !


          • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 15:05

            Qu’il n’y a pas de prêtre femme ...


          • anty 18 août 2011 15:05

            même conclusions


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:11

            est ce une forme de déni que nous avons là 98 pour cent des viols sont commis par des hommes et deux pour cent par des femmes et ça n’a rien à avoir avec l’eglise, cette dernière n’est pas responsable de l’ensemble des viols dans le monde c’est une part infime...


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:14

            une logique basée sur une incapacité à lire correctement un simple chiffre, donc à partir de là on peut tout craindre chez vous


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:16

            anty s’agit il de bêtise simplement ??


          • anty 18 août 2011 15:20

            Où on se défile devant l’évidence de la réponse....


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:24

            non c’est si stupide désolé que j’en reviens pas que vous ayez ecrit ça...je veux dire sérieux, c’est tres bête et ça montre que vous n’avez pas lu...


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:27

            humm
            http://www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm

            Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. En France les chiffres avancées montrent que :

            Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

            Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.

            les agresseurs

            98% des agresseurs sexuels sont des hommes, âgés de moins de 18 ans pour 19% d’entre eux.

            Dans 70 à 85% des cas, l’agresseur est connu de la victime.

            72% des auteurs de violences sexuelles sur mineurs signalés sont des personnes de la famille mais 74% des personnes interrogées supposent que les violences sexuelles sont infligées aux enfants par des inconnus.

            Les victimes

            80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

            20% des femmes et 7% des hommes subiront une agression sexuelle avant l’âge de 18 ans.

            45% des violences sexuelles concernent des enfants de moins de 9 ans.

            Le risque relatif d’infractions sexuelles chez les handicapés est multiplié par 3 par rapport à la population générale.

            50% des victimes d’inceste appartiendraient à des familles touchées par l’alcoolisme.


          • anty 18 août 2011 15:28

            Ce n’est pas stupide pour tout le monde et surtout pas pour les victimes


          • foufouille foufouille 18 août 2011 15:29

            il y a d’autres parametres
            le celibat forces, la solitude, le pouvoir, les histoires de l’isoloir, le sexe interdit par la religion ........

            un joggeur qui court a cote du perif a pas besoin de fumer de clopes


          • anty 18 août 2011 15:36

            Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.

            Comment peut-on avancer un tel chiffre avec une telle certitude c’est impossible,sur quelle base ,sur quelles données.. ?


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:40

            ah oui c’est pas possible sans rire, donc ils mentent tous savez vous que la majorité des viols dans ce pays ne sont pas déclarés faut se reveiller

            http://www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm

            et vous devriez de temps en temps allez sur aminsty international les associations type child watch etc...


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:41

            Ce n’est pas du déni. Juste que nous les hommes avons du mal à accepter que les femmes nous balance à la figure des différence intrinséque hommes-femmes alors qu’elles réclament une parfaite égalité homme-femme. Dans ce cas la arrêtons les érpeuves sportives mixtes. Je ne pense pas qu’on verra encore beaucoup de femme en compétition sportive à la télévision.

            Bref je pense que les hommes ont du mal à accepter que les femmes (ou plutôt les féministe) leur assène d’un côté des arguments de différences intrinsèques hommes/femmes (notamment ici sur les tendances au viol...) et que de l’autre elle réclame l’abolition de toutes différences.

            Les hommes et les femmes sont différents. Et les femmes sont par exemple mieux défendu en matière de droit parentaux j’en fait actuellement les frais. Donc a mon avis nous avons à faire là a des hommes qui en ont marre des féministes. Car une féministe c’est très con pour tout dire (je vais m’attirer les foudres des amazones modernes). je viens de le démontrer. Ça veut le beurre, l’argent du beurre et la beurette. En gros : ’Nous on veux les mêmes droit que les hommes.... mais ils sont plus fort que nous en sport donc la par contre on veut bien des épreuves séparés.. oh et puis on veut légalité mais tout de même 98% des viols sont perpétrés par des hommes (ce sont des stats je rappel... sans approfondir le comment ont étaient faites ces stats, ou les raisons de tels écart 98%-2% on peut leur faire dire que les femmes ne violent jamais) donc il faudrait se méfier des hommes. Idem sur l’avortement : Je suis un homme et j’aurai aimer avoir eu mon mot à dire sur ce choix. l’enfant est certes porté par la femme mais ne lui appartient pas. Il possède 50% de mon bagage génétique. Les droits parentaux n’en parlons même pas. Je ne vois plus ma fille depuis 6 mois parce que ça emmerde Madame d’entretenir le minimum de relation nécessaire avec moi pour assurer une relation père fille (ben faut s’organiser, prévoir des dates...c’est dure). La maman ne travaille pas (ou par ci par là au noir si besoin). Vie des aides. Moi je travail depuis 10 ans. Je paye une maison seul. Mais bon apparemment je ne mérite pas d’être papa. J’oubliais : C’est surtout pour m emmerder que la maman me fait ça... pourtant je ne l ai pas trompé et ce n’est pas moi qui suit parti.

            Bref ok, les hommes sont pas des anges. Mais les femmes savent aussi être de belles ordures. Et je ne me fait aucun soucis sur le fait que les femmes sont tout à fait capables de torturer, violer, martyriser, ou agresser sexuellement des enfants. Disons que malgrés des rêves de libération de la femme (en réalité elles ont juste gagné le droit de baiser a droite a gauche, de ne pas subir les conséquences grace a l’avortement, de s’habiller comme des putes et de se faire payer au lance pierre et exploiter comme les hommes... avec 20% de salaire en moins pour le même poste) elles n’ont toujours pas acquis le même statut que l’homme dans la société. Si la femme dominaient le monde, ce fameux chiffres de 98% de viol s’appliquerait sûrement aux femmes : va savoir !


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:50

            lol lol lol lol lol

            c’est malheureux mais vous confondez masculin et masculinisme qui est une idéologie venant du canada et qui est raciste homophobe en gros ce sont des malades qui font l’apologie via leur fondateur et penseur principale comme on peut le lire...

            apres au nom de quoi les femmes commettre autant de crimes et ça pour c’est l’’egalité non en fait l’égalité c’est en droit que c’est demandé pas en quotas de crimes, c’est bizarre vous voulez qu’il faut autant de tueurs en série que chez les hommes, de violeurs, de pédophiles, de tueurs en masse, de dictateur etc..

            ça n’a rien à avoir avec l’egalite qui ne concerne que le droit et pas le crime...oui les hommes commettent plus de crimes dans tous les domaines, et oui 98 pour cent des viols et des actes de pédophilies sont le fait des hommes on trouve la même proportion chez les tueurs en masse type bin laden le norvegien etc..

            et ? en quoi ça vous gene que l’on dise ça ?


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:52

            ecris hyper vite mais vous comprendez ...l’egalité entre homme et femme concerne les droits et non le crime


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 16:08

            Lorelei

            En quoi ca géne que tu dises que les hommes sont plus criminels que les femmes ?

            Ça gène dans le sens ou tes chiffres sont balancés comme des certitudes sans même chercher à les nuancer ou à les expliquer. Je suis d’accord avec toi et je l’ai même écrit en commentaire : les hommes sont en effets plus criminel que les femmes. Pour échapper à la police nous sommes meilleurs sur 100m, 200m, 1000m etc. Pour agresser on est physiquement plus fort (sinon on combatterait face à face avec les femmes en sport de combat). Pour violer aussi : Bon courage à une femme qui voudrait me violer : quoique nous les hommes nous n’en ferions pas un fromage ! Au contraire j’aimerai être victime de viol plus souvent, mais c’est ma femme qui serait moins contente (j’espère que cette touche d’humour de goût douteux ne blessera personne).

            Mais il serait bon de nuancer les chiffres.

            De quoi nuancer tes propos justement :

            Criminalité féminine en hausse (ça tend bien à démontrer que la tendance peut changer) :

            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/03/01016-20110203ARTFIG00792-le-crime-au-feminin-un-phenomene-en-hausse.php

            Couverture médiatique moins forte des cas d’agressions femmes sur hommes que homme sur femmes :

            http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-violence-feminine-les-chiffres-tronques-de-la-violence-conjugale-3343.html

            Article sur la criminalité féminine : On y lis que l’infanticide est trés trés majoritairement féminin.

            http://crimefeminin.free.fr/qui-sont-criminelles.html

            Article sur l’augmentation de la criminalités féminine, cette fois ci en Algérie :

            http://www.algerie360.com/algerie/6-des-auteurs-de-delits-et-crimes-sont-de-sexe-feminin1-041-femmes-arretees-dans-la-capitale/


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:09

            bien sur que c’est en hausse la criminalité féminine mais ça reste un fait la pédophilie le crime des tueurs en masse, le viol sont le fait d’hommes en majorité pourquoi le nier où le rejeter d’où viens cet peur enfin ce truc consistant à amalgamer homme humanité et criminels ?

             maintenant pourquoi les hommes n’arrivent pas à accepter qu’un million de mecs criminel ne représentent pas l’humanité ni 100 000 criminelles femmes, le fait que cela soit des nanas et j’ai aucune empathie pour elles, car femmes, m’en fiche royalement...à mettre en taule à vie point final.

            je veux dire c’est comme parler d’insectes où d’autres choses se sont des statistiques...hors certains hommes ont l’air de se sentir coupable pourquoi ??


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 15:38

            90 pour cent pendant que l’on y est ecrivez 100 pour cent j’ai clairement ecris, et si pour vous c’est un sujet abscons tant pis, je ne vais passez ma vie à expliquer d’où viennent ses chiffres surtout qu’ils sont claires...

            et l’eglise entre nous n’est responsable à hauteur de 90 pour cent de actes de pédophilies soyez tres loin de là...

            il s’agit de rester correct sur ce sujet , c’est un sujet tres grave

            Sur ce site on parlera de la pédophilie incestueuse. En France les chiffres avancées montrent que :

            Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin.

            Ø 90 % des cas d’infractions sexuelles faites sur les enfants ne sont pas déclarées aux autorités.


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 15:51

            Lorelei,

            Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles sont de sexe féminin

            Je le nuancerai comme ça et ce serait d’autant plus exact :

             Ø 80% des victimes d’infractions sexuelles déclarés sont de sexe féminin

            Qui me prouve que dans la réalité les femmes sont plus victimes que les hommes ?

            Un homme battu qui va voir la police ... J’ai du mal à me mettre à sa place.. .sa virilité en prend un sacré coup si ce n’est pas carrément les flics qui l’envoient chier en se foutant de sa gueule et le le traitant de tafiole. Idem pour un viol... un homme violé (exemple classique : prison) n’osera jamais le dire. Il préférera se taire et vivre seul avec cette douleur que de le dire. Un homme ca a tendance à se blinder et à se montrer solide, fort. C’est ce qu’une femme et la société attendent de lui.

            Bref ok pour des chiffres. Mais merci de nuancer. Je comprend la réaction de certain. Tu donne l’impression de vouloir criminaliser les hommes.


          • anty 18 août 2011 15:56

            Vous êtes têtue
            C’est une prouesse pour vous de ramener les mêmes chiffres sans expliquer le fond

            Et n’oubliez pas
            J’aime que l’on analyse des sujets... faire la liaison des concepts voir plus loin que le bout de mon nez et des apparences.

            Les anathèmes les tabous ne m’interessent pas, ce sont selon moi les mamelles de la fin de toute liberté d’expression. .


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:04

            humm ces chiffres concernent la pédophilie et non le viol d’adultes

            il s’agit de chiffres venant du site http://www.enfancebrisee.fr/chiffres.htm et ses chiffres qu’ils plaisent où pas sont une realité, c’est certainement pire dans le monde car les petites filles sont mariées dès le plus jeune âge, 9 ans voir 8 ans...

            de plus tres peu de femmes portent plainte pour abus sexuelle et viol et encore moins quand le mari où petite ami les tabassent alors au final on arrive à quoi à dire qu’il y a des hommes adultes qui sont taper dessus oui mais soyez la proportion c’est quoi  ?

            vous le savez bien...que l’on pourra jamais atteindre le 50/50 on a à peine le 1 pour 10...

            et en plus les chiffres que j’ai concerne la pédophilie incestueuse...et si on regarde dans le monde il y a officiellement pres de 200 000 millions d’enfant victime d’abus sexuels de pédophilie, que là dedans la majorité soit des petites filles n’a rien d’étonnant...non plus, des bébés de sexe féminin en sont victimes car ils protégeraient du sida et autres trucs de fous

            à votre place je relirais l’article car je l’ai bien ecris avec un ligne directrice au contraire de ce que certains pensent, je sais que j’ai pas eu le temps de relire mes phrases auraient pu être mieux ponctuées mais le probleme est la peine de prison, quand tous le monde luttera pour dire on met les pédophiles et violeurs à vie en taule le monde ira mieux et cet article tacle une idéologie haineuse et le fait que l’on remet en liberté des prédateurs


          • foufouille foufouille 18 août 2011 16:18

            « 200 000 millions d’enfant » ???


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 16:41

            Lorelei,

            et en plus les chiffres que j’ai concerne la pédophilie incestueuse...et si on regarde dans le monde il y a officiellement pres de 200 000 millions d’enfant victime d’abus sexuels de pédophilie, que là dedans la majorité soit des petites filles n’a rien d’étonnant...non plus, des bébés de sexe féminin en sont victimes car ils protégeraient du sida et autres trucs de fous

            Ca n’empêche que je suis un homme et que j’ai subis la pédophilie.

            Votre tendance à masculiniser ce crime est ahurissante. Que ce soir un homme ou une femme qui viole, tortue ou pratique la pédophilie  : Expliquer moi en quoi est ce si important pour combattre la pédophilie que de tirait un portrait robot du parfait pédophile ? Et quid des 2% de femmes dans ce cas ?

            Bref on ne sait pas si vous vous servez du combat contre la pédophilie pour condamner les hommes ou si vous condamner les hommes à causes de la pédophilie.

            Toutefois je vous invite à réfléchir à cela : Sur la totalité des hommes sur la terre, combien sont pédophiles ? un pourcentage ? A mon avis ça doit être inférieur au demi pour cent. Donc merci pour les 95.5% d’hommes non pédophiles qui n’ont pas forcément envie qu’on les criminalise alors qu’ils n’ont rien fait d’autre que de naître avec une excroissance dans le slibard.

            J’espère avoir résumer le mécontentement de mes homologues masculin et t’avoir fait réfléchir sur ce dernier.


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 16:56

            au final on arrive à quoi à dire qu’il y a des hommes adultes qui sont taper dessus oui mais soyez la proportion c’est quoi ?

            On arrive a dire... ben c’est une réalité pourtant. les hommes battus existent. Ils ne se sont pas amusés à créer un blog et une associations juste pour faire comme les femmes.

            http://soshommesbattus.over-blog.com/

             Et ce n’est pas parce que les proportions sont différentes que le problème ne mérite pas d’être pris en compte. A vrai dire on se fout pas mal des proportions. Mais apparemment pas toi et c’est là tout le mécontentement et les vives réactions à l’encontre de ton article (et de toi) trouve leur source.


          • Renaud Séchiant 18 août 2011 17:09

            à votre place je relirais l’article car je l’ai bien ecris avec un ligne directrice au contraire de ce que certains pensent, je sais que j’ai pas eu le temps de relire mes phrases auraient pu être mieux ponctuées mais le probleme est la peine de prison, quand tous le monde luttera pour dire on met les pédophiles et violeurs à vie en taule le monde ira mieux et cet article tacle une idéologie haineuse et le fait que l’on remet en liberté des prédateurs

            Merci de ne pas oublier les violeuses et les prédatrices ! 98% ne pouvant effacer les 2% restant qui ensemble forment 100. C’est le principe même du pourcentage.

            Vous avez beau soutenir le contraire : à vous lire, on sent vraiment une haine contre le pédophile (homme) et non pas contre la pédophilie en général.

            Je ne pense pas que ce soit vraiment le cas. Je pense plutôt que votre article est un copier coller maladroit d’un peu tout le site que vous avez cité et qui parle en effet du masculinisme. Idéologie (théorie) dégueulasse il est vrai. Mais comme l’article est mal construit et que le sujet du masculinisme et mal introduit et rattaché au sujet principal, les lecteurs ont vu là un féminisme intégriste déguisé sous couvert de combattre la pédophilie.


          • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:13

            hé oui et ce sont les chiffres officielles ça

            http://www.liberation.fr/tribune/0101285786-une-recente-circulaire-restreint-les-possibilites-d-adopter-un-etranger-une-fois-encore-l-interet-de-l-enfant-est-oublie-l-adoption-bafouee

            http://www.droitsenfant.com/alaune_archives.htm

            On estime que 2500 000 enfants soldats - des garçons et des filles de moins de 18 ans

            300 000 millions d’enfants esclaves etc..etc..


          • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 15:57

            Et sinon ? Je crois que l’on est tous assez d’accord sur la question mais concrètement, ça donne quoi ?
            Quelqu’un aurait-il le pourcentage de gens qui s’impliquent spontanément dans la lutte contre ce genre de problèmes : pédophilie, femmes battues, droit à mourir dans la dignité, etc...

            A défaut de trouver ce chiffre, si vous voulez on peut tenter de se faire notre petite estimation maison. Je commence.
            Bien que n’ayant jamais été vraiment plus confronté que ça au sujet, j’ai participé activement pendant plus d’un an à un forum de femmes battues et/ou violées par un proche -(généralement leur compagnon ou un parent) ...
            Qui d’autres ?


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:09

              yéti

              ce n’est pas mes chiffres mais ceux d’enfance brisée et on trouve des chiffres pour le monde, la pédophilie est un fléau mondial, sur internet, via la prostitution, de l’abattage d’enfants, des mariages etc...c’est vraiment un fleau et beaucoup d’enfants sont violés par des proches, j’ai fais un article qui amene à faire des recherches qui montrent que toute la planete est atteinte tous les domaines, éducation religions eglise et mosquee, education nationale où on a protégé le pédophile aussi on ne faisait que renvoyer le prof responsable il n’y a encore pas si longtemps..

              même dans le monde d’ hollywood c’est le fleau numero 1, avant la drogue, on touche là aux enfants du monde partout...et ceux qui est incroyable ce sont les peines rien où presque rien en europe, un mec qui appele à manifester sur facebook en grande bretagne aura 4 ans de taule un violeur pédophile s’en tire souvent avec moins...


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:11

              cogno au passage relisez bien et vous verrez à qui est adressée les termes propos sexistes et haine des femmes, et vous avez pris ça pour vous...alors que le bonhomme se reconnaitrait toute de suite, enfin ne sortait pas de chiffres qui n’ont aucun sens...et qui ne démontre rien.


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:18

              cogno

              le fait que les hommes soit en sur majorité représenté dans les crimes comme pédophilie et crimes de masses, viols, tueries etc...ne fait pas de tous les hommes des monstres, dites moi je prends 100 millions d’hommes sur ses 100 millions on trouve 1 millions de tarés hommes violeurs etc.. sur 100 millions de femmes on en trouve disons 100 000 mille bon et est ce que le 100 000 et le 1 million représentent tous les hommes et toutes les femmes..

              j’arrive pas à comprendre votre logique, si on me dit qu’il y a deux voir 5 pour cent de femmes pédophiles je ne me sens aucune empathie pour elles ce sont des criminelles le fait qu’elle soit des femmes m’en fiche royalement..

              ce 1 million de mecs criminels ne sont pas des hommes ce sont des criminels c’est tout, c’est comme pour les femmes...ce sont des criminelles c’est tout


            • Renaud Séchiant 18 août 2011 16:29

              Je pense qu’il y a d’autre sujet plus urgent dans lesquels s’impliquer. La pédophilie par exemple. Une femme adulte est en capacité de se rendre au commissariat et de parler. Un enfant c’est déjà moins évident ! Déjà faudrait il qu’il est conscience que ce qu’on lui fait est criminel !

              Une femme adulte est normalement en capacité d’agir. Pas un mineur, encore moins un enfant de 5 ans ou un nourrisson (oui oui ça existe !).

              Je pense qu’avec le battage médiatique de « autant de femmes meurent tous les jours sous les coups de leur conjoint », la cause des femmes battus ne manquera pas de bénévole et d’implication de la part des citoyens.

              Par contre QUID de la pédophilie dont jamais je n’ai entendu parler ou vu une seule campagne de ma vie (j’ai quand même 28 printemps mine de rien) dans les médias.

              Concrètement je me vois mal intervenir dans un couple ou la marie bat sa femme... dénoncer au risque de me mêler de ce qui ne me regarde pas (on a déjà vu des cas de femmes qui ont nier de telles dénonciations pour protéger leur maris) ? Aller lui péter sa gueule au risque que ça me retombe dessus ? Informer (je ne pense pas que ça changera les choses... les hommes violent ne vont pas se transformer en chantre de la tendresse sur un coup de com’ ou une affiche visant a sensibiliser sur le phénomène). Et comme je le dit la première concernée est en capacité de réagir. Il y a des foyer pour acceuillir ces femmes (et leurs enfants) quand elles n’ont pas de moyens de subvenir à leur besoin seule et se sentent coincées à la maison pour le bien matériel de leurs enfants.

              Par contre il y a quoi pour lutter contre la pédophilie ? Quel choix ont ces enfants ? Quelle liberté d’action ?

              Et le phénomène est plus grave qu’on ne le croit. Vos enfants ne sont pas à l abris de la pédophilie. Ils sont nombreux (plus qu’on ne le croit), malins, savent passer inaperçu et se sentent moins en danger qu’un petit dealer de shit dans la banlieue. Normal il prennent moins de risque de se faire attraper (ils sont moins traqués) et au cas ou cela arriverait ils savent qu’ils ne feront probablement pas de prison (ou alors à condition d’être innocent cf outreau). Et on les médiatise moins, sauf pour enfumer le péquin moyen avec une nouvelle loi sécuritaire sur la récidive et le repérage des ’déviances’ (on englobe maladie mentale avec bien sûr et les victimes comme moi se retrouve potentiel agresseurs dès la maternelle ou la primaire... au passage il prendront des psychotropes pour faire marcher les labos et étendre leur part de marché ’psychotrope’ aux enfants).


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:43

              les femmes n’osent pas dénoncer un acte de viol d’où d’ailleurs une grande majorité de viols non dénoncés c’est pas moi qui le dis et c’est logique...personne n’a envie de le dire en realité, c’est tres tres dur d’en parler c’est comme ça et perso je peux comprendre ça...

              Par contre pour le reste je vous rejoins la pédophilie est un fleau si grave que faire des campagnes de prévention avertir les enfants et avoir des peines de prisons exemplaire la prison à vie il n’y a pas d’autres solutions et je ne vais pas pleurer pour ses monstres...toucher à l’intimité d’autrui sans sa permission est un acte qui détruit et en effet des bébés en font les frais..


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:48

              humm vos insultes representent votre niveau...bon à part plaindre les pédophiles en disant que la prison à vie c’est de trop autres chose ?


            • Renaud Séchiant 18 août 2011 16:50

              C’est simplement qu’on ne voit pas l’intérêt d’indiquer que 98% des crimes pédophiles sont le fait des hommes. Qu’est ce que ça ajoute comme plus value à l’article ?

              De plus l’article étant pas très bien construit, on ne sait pas ou vous voulez en venir. Et ça ressemble plus à un manifeste contre les hommes qu’à un manifeste contre la pédophilie. La moitié de l’article quasiment tend à démontrer que les pédophiles sont des hommes en grande majorité. Choses dont je pense que tout le monde le savait déja et qui, je trouve, n’apporte absolument rien à larticle. Une phrase aurait suffit, avec un lien vers le site donnant ces chiffres. Ou alors une approche plus objective genre :

              Profile dominant du pédophile : Homme, connaissant la victime ou proche de la victime, le plus souvent de la famille etc...

              Les autres caractéristiques ayant leur importance aussi (proche de la victime etc).

              Enfin, j’ai ressenti la même gêne que mes homologues à bites !


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:22

              Pourquoi face à des statistiques sommes toute logique pourquoi ressentez vous de l’empathie pour ses gens ? je veux dire perso si c’etait 98 pour cent de femmes à l’origine des faits de pédophilies, viol et crimes de masse je m’en taperais royalement, elles ne me représentent pas donc je m’en fiche, on parle de criminelles..

              quand une femme tue un bébé à la naissance et en majorité ses crimes sont dû aux femmes, qui les mettent dans un frigo etc...hé bien c’est une realité, en quoi l’ecrire fait de moi une anti femme, comme le fait d’ecrire que 98 pour cent des actes de pédophilies sont le fait des hommes..

              il y a quelque chose de bizarre dans les reactions comme si les criminels nous representent ? 
              on sait bien dans toutes les polices du monde que tel où tel crime à plus de chance d’être le fait d’un homme où d’une femme d’un blanc où d’un noir etc..bon et ?


            • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 17:49

              « yéti
              Ce n’est pas mes chiffres ...
               »

              Bonjour Lorelei.

              LES chiffres annoncés plus hauts, que ce soit par toi ou d’autres, ne me gêne pas. Il sont forcément approximatifs et même s’il ne sont pas rigoureusement exacts, je pense qu’il reflètent assez bien la réalité de la situation.

              Mon message qui s’adresse à TOUS est le suivant : OK, on a un bon état des lieux du problème mais avant d’envisager des solutions, quel est l’état des lieu des engagements réels (de quelles forces vives disposons nous vraiment) ?
              Autant cela ne sert à rien de dénoncer si on ne propose pas d’alternative, autant ça ne sert à rien d’échafauder des stratégies si de toutes façon personne n’est disposé à pousser à la roue ...

              Si je n’ai pas révolutionné le monde, en revanche par mes actes je n’ai que rarement cautionné (par laisser faire) ce qui me dérangeait le plus. Après, je ne m’appelle pas Don Quichotte non plus !

              « Le meilleur moyen de faire triompher le mal est que les gens bien ne fassent rien. »
              Philo Yétite : « Ne le dis pas, fais le. »

              D’ailleurs Lorelei, TU illustres parfaitement mes propos et je te remercie non seulement d’aller au bout des débats comme tu le fais mais en plus de le faire honnêtement. Honnêtement envers toi même en restant ferme vis-à-vis de tes opinions et honnêtement envers les autres en respectant et en écoutant leurs propos sans les déformer. Tu vois, tu ne révolutionnes pas le monde, certes, mais pourtant tu le changes déjà, modestement, simplement en ne restant pas que spectateur.


            • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 17:59

              « Une femme adulte est en capacité de se rendre au commissariat et de parler. »
              Ben justement, non. De même que pour la pédophilie (pour les parents des victimes.)
              Du moins globalement. Si la possibilité existe d’un point de vue formel, en pratique c’est loin d’être aussi simple. Avant d’être catégorique ou sûrs de vous, ne vous contentez pas des infos officielles ou trouvées ici et là au gré du Web mais allez donc faire un tour sur les forums d’entraide pour voir la situation de l’intérieur.
              Qui plus est ce ne sont pas les symptômes qu’il faut traiter mais la cause du mal.

              « La mort d’un homme est une tragédie. La mort d’un million d’hommes est une statistique. »
              J.Staline.


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 18:05

              perso j’ai eu une copine qui a été violée par son compagnon, c’est monstrueux en fait c’est quasi impossible de le prouver et ça passe, enfin ce type a osé en plus dire que s’il ne pouvait plus l’a toucher il toucherait la petite leur enfant et ça je l’ai entendu moi même donc ...
               
              à l"uni on en entends entre filles et c’est fou comme les filles ont du mal à aller à la police car la police reste encore trop peu éduquée à l’accueil des victimes


            • Le Yeti Le Yeti 18 août 2011 19:11

              "à l’union en entends entre filles et c’est fou comme les filles ont du mal à aller à la police car la police reste encore trop peu éduquée à l’accueil des victimes« 

              En me basant sur plus d’un an de témoignages sur un forum (hélas aujourd’hui fermé) de soutien aux femmes battues et/ou violées, je confirme tout à fais ces propos et j’ajouterai qu’il n’était pas rare (il y a 2-3 ans) que la police minimise et décourage les tentatives de déclaration (lorsqu’elle ne les négligent pas.). Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui.
              Et oui, une fois la machine judiciaire lancée, la preuve est extrêmement difficile à apporter.

              Pour aller au bout de mon témoignage, ce qui m’a le plus marqué lors de mon passage sur ce forum, hormis quelques »coup de sang" face à certaines situation, c’était la dignité et la retenue de ces dames qui ne manquaient d’ailleurs pas de saluer les efforts des quelques mecs que nous étions à participer à ce forum et ne nous mettait pas tous dans le même panier. Belle leçon de vie et exemple à suivre.


            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 19:22

              je parlais de l’université entre fille pas d’une union...


            • TOHT 18 août 2011 16:17

              Sincèrement Lorelei, je ne vous comprends pas. Même si nous sommes en désaccord sur beaucoup de sujet, la condamnation de l’abject pédophilie devrait être un combat d’humain tout simplement. Et là je relis votre article et c’est du contre-emploi, vous mélangé, on a le sentiment que vous utilisez ce qui reste d’humanité d’individus normalement constitué pour votre croisade anti-mec. Qu’importe votre aversion sur la patriarcat mais là enfin on parle d’enfant, de tourisme sexuel, de propagande culturel encensé par des individus qui se croivent porteurs d’un niveau culturel que l’on ne peut vulgaire commun comprendre, qui deviennent ministre.


              • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:28

                thot

                il ne s’agit en aucun cas de croisade vous devriez relire j’ai dû ecrire la même chose pour les autres, le masculinisme est une idéologie fondée par un pasteur raciste et homophobe dont les théories atteignent les tribunaux ce qui est tres grave

                extrait

                La théorie a pour but à l’instar de Richard Gardner, pédopsychiatre américain, expert auprès des tribunaux, inventeur du S.A.P. et auteur de ces lignes : « L’enfant attiré dans des interactions sexuelles dès l’enfance est susceptible de devenir hautement sexualisé et de rechercher activement des expériences sexuelles durant les années précédant la puberté. Un tel enfant « chargé à bloc » est susceptible de devenir plus actif au plan sexuel après la puberté et donc susceptible de transmettre rapidement ses gènes à sa progéniture. [...] L’idéal est donc, du point de vue de l’ADN, que l’enfant soit sexuellement actif très tôt, qu’il ait une enfance hautement sexualisée avant d’entamer sa puberté ».

                cette idéologie ne vaut pas mieux que le nazisme ça veut quoi que si je parle de cette théorie et de ses effets c’est mal donc le rapporteur de l’onu qui a dénoncé cette idéologie on devrait le tuer car il parle d’une chose abominable qui fait apologie du viol, j’ai la vague impression de lire les mêmes propos que l’on lisait lors de l’avènement du nazisme, où on demandait à des gens qui ont dénoncés une grave idéologie en leurs disant qu’ils avaient tort et qu’ils mettaient en péril la paix etc..

                ainsi je devrais ne pas ecrire qu’une idéologie nommée masculinisme prône l’homophobie le racisme et la pédophile en quoi est ce anti mec ?

                j’aimerai bien savoir qui aura le courage de m’expliquer le lien entre homme et cette chose ?

                et c’est juste un fait la pédophilie comme le viol est le fait d’hommes en majorité, en quoi est ce anti mec de le dire, à moins de considérer qu’un million de pédophile homme où 100 000 femmes pédophile nous représentent tous ?

                je ne comprendrais jamais cette empathie pour un sexe rien à faire un criminel c’est un criminel basta et le fait qu’il y en est plus dans un sexe oui bon et ??


              • TOHT 18 août 2011 17:30

                Ce Gadner est effectivement un fumier, il faut se méfier de ces soit disant « messie » outre-atlantique, où n’importe qui peut s’attribuer un titre honorifique de professeur es psycho quelque chose. et je vous dirai de prendre garde aussi aux statistiques Nord-Américaine, ils n’utilisent pas les mêmes protocoles que ceux d’europe de l’ouest. Mais je me permets de vous signaler vos contradictions entre ce que prone l’association communautariste que vous soutenez en filigrane et l’idéologie infecte de même origine de ce déchet de l’humanité. Maintenant je vous parle d’ici, maintenant en France, sois disant pour le bien être de ces petits proner des cours d’éducation sexuel à des enfants en primaire, ... Mais je ne veux pas changer le sujet tout ce qui permet de dénoncer ces ordures est le bienvenus.


              • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:38

                ce n’est le seul ils sevissent dans un certain nombre de tribunaux, cette idéologie est entrain d’investir la justice pour nier la parole d’enfant et sachez qu’en france on a eu ça

                lisez...voir

                « Une lettre ouverte fut publiée dans Le Monde en 1977, la veille du procès de trois Français tous accusés d’avoir eu des relations sexuelles avec des filles et des garçons de 13 et 14 ans. Deux d’entre eux ont été en détention temporaire depuis 1973 et la lettre évoque ce fait comme scandaleux. La lettre fut signée par 69 personnes, dont Jack Lang , Bernard Kouchner , Michel Bon (précédemment P-DG et président du conseil d’administration de Carrefour et France Télécom et anciennement vice-président de l’Institut Pasteur), et des intellectuels publics comme Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Gilles Deleuze, Roland Barthes, André Glucksmann et Guy Hocquenghem, ainsi que 9 spécialistes – 5 psychiatres, 1 médecin, 1 psychologue, 1 psychanalyste et 1 spécialiste des sciences humaines. Le document déclare qu’il y a une disproportion entre la qualification de leurs actes en tant que crime et la nature des actes reprochés... »

                « En 1977, une pétition fut adressée au Parlement, appelant à l’abrogation de plusieurs articles de la loi sur la majorité sexuelle et la dépénalisation de toutes relations consenties entre adultes et mineurs de moins de quinze ans (la majorité sexuelle en France). Le document fut signé par les philosophes Michel Foucault, Jacques Derrida, Louis Althusser, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et André Glucksmann, par le philosophe et sémioticien Roland Barthes, par le romancier/activiste en faveur des homosexuels Guy Hocquenghem, l’avocat et professeur de droit Jean Danet, l’écrivain et cinéaste Alain Robbe-Grillet (élu membre de l’Académie française en 2004), l’écrivain Philippe Sollers, la pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto, et également par des gens appartenant à divers courants politiques »

                (source Wikipédia)


              • anty 18 août 2011 16:28

                Ils sont des prédateurs dangereux et que personne ne peut soigner et les peines vont de 6 mois à 12 ans de prison pas grand-chose pour la destruction d’une vie.

                Avez vous fait de la prison pour dire pour affirmer de telles certitudes.

                Sachez que la peine de prison est toujours trop lourde quelque soit sa durée.
                Elle peut détruire la vie d’un homme ou d’une femme d’ailleurs
                Le suicide en prison est un exemple éloquent pour confirmer mes dires


                • JL JL 18 août 2011 16:33

                  « la peine de prison est toujours trop lourde quelque soit sa durée » (anty)

                  Peut-être, quoique ...

                  Mais ça, les délinquants devraient y penser avant, non ?


                • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:35

                  anty

                  je m’en fiche les prédateurs sexuels femmes où hommes ne sont plus des humains, je ne me sens aucune empathie avec ceux qui violent et detruisent des vies, vous savez l’affaire de
                  la Casa Pia 600 abus sexuel et le mec a juste 18 ans de prison rien nada et en plus certain sorte libre et ont des peines de penauts

                  vous savez ce qui arrive à ses gamins et gamines violés, on les tue à l’interieur on casse leurs corps, on les détruit et vous me dites que c’est trop dur la prison et ben non je ne pense pas, c’est trop sympa même, ils violent des enfants et on devrait les plaindre non rien du tout...en taule à vie et encore je suis sympa car je pense qu’une prison type cayenne serait plus juste...

                  vous voyez ce qui arrive à ses gamins et certains bébés violés meurt tout est détruit et alors quand vous lisez ça vous arrivez encore à penser que la prison à vie cayenne c’est de trop...

                  Troubles multiples : une étude du Comité de protection de la jeunesse canadienne sur les cas de 85 filles ayant subi l’inceste qui a été signalé, démontre que ces filles présentaient en moyenne huit sortes de problèmes, soit d’ordre familiaux (86%), psychologiques (85%), de relations sociales (49%), scolaires (46%), de nature sexuelle (34%), de délinquance (26%), de fugue (25%) et de santé (23%).

                  Préjudice physique : le sondage national mené auprès des hôpitaux Canadiens par le Comité Badgley a permis de recueillir que plus de sept filles sur dix (71,9%) et près d’un garçon sur deux (47,4%) victimes d’agressions sexuelles avaient subi une pénétration ou une tentative de pénétration. D’après le résultat des examens médicaux, environ un enfant sur quatre (23,1%) avait besoin de soins médicaux pour des préjudices physiques ou des états pathologiques (qui n’étaient pas tous imputables à l’agression sexuelle).

                  L’automutilation : le nombre des victimes d’inceste présentant des gestes d’automutilations (brûlures, entailles, coupures) atteint 58 % dans certaines études


                • anty 18 août 2011 16:39

                  psychologiquement parlant....


                • anty 18 août 2011 16:47

                  Pour moi la prison ne résout rien
                  car souvent les prisonniers sortent plus enragé et détruit qu’avant
                  la prison dans un état démocratique est un crime et je pèse mes propos
                  Je ne sais pas quel peine mérite un délinquant mais pas la prison
                  C’est une conviction persopnnel


                • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:52

                  Bon à part insulter et plaindre les pédophiles violeurs et assassins qui méritent la taule à vie autres choses vous allez dire quoi à ceux qui se sont vu détruire leurs vies que la prison c’est trop dur ben voyons...pfff ça ne vous parle pas les troubles et les conséquences de ses actes...la prison est trop dure pour la lie de l’humanité ben voyons vous irez dire ça aux gamins et gamines violés par des sur récidivites et pas la peine de me sortir les faux stats de la justice sur cette engeance


                • sonearlia sonearlia 18 août 2011 16:41

                  Pour répondre a cogno3, j’ai aucun problème pour lire et comprendre l’article, après c’est sur que tout le monde n’a pas la plume d’un écrivain.


                  • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:46

                    moi non plus je n’ai pas aucun probleme à lire l’article mais il est vrai qu’il manque de ponctuations et j’aurai pu ecrire avec d’autres mots plus percutants..etc...mais bon le sujet est si violent en realité que j’ai eu du mal, sachant que l’on parle d’enfants là


                  • anty 18 août 2011 16:49

                    Les adultes peuvent être aussi victimes d’un délinquant(e) sexuel(le)


                  • Lorelei Lorelei 18 août 2011 16:59

                    correct anty mais pour autant ça se sera toujours différent entre un adulte et un enfant , viol est un viol mais les enfants les bébés c’est voilà personne au monde ne peut penser que violer un enfant ça merite pas la prison à vie


                  • anty 18 août 2011 17:43

                    Une civilisation se juge surtout à la façon dont elle traite ses enfants… et sur terre on les traite plutôt mal, le dégradé des traitements va de l’abrutissement à travers des drogues en passant par toutes sortes de maltraitance allant jusqu’au viol et tortures.

                    Pas forcément
                    Dans notre civilisation occidentale pourtant très avancée démocratiquement, techniquement et spirituellement le phénomène pédophilique est très présent et éclabousse un peu toutes les couches de la société ,hommes et femmes,églises et les instances des états comme par exemple l’éducation nationale...


                    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 17:48

                      ils touchent toute la terre....c’est un fleau mondial, le fait d’etre en occident n’y change rien....la différence est que peut être dans certains pays le mariage d’enfants est autorisé...et c’est pour ça que je suis pour mettre dans des prisons speciales les pédophiles et faire de l’information pour avertir les enfants


                    • anty 18 août 2011 17:56

                      Ce fléau touche donc toute l’humanité et il n’y a pas pas d’exception (bouddhiste par exemple)
                      Et au lieu de mettre les gens en prison n’y a pas un travail à faire en amont madame la bourelle ?..


                    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 18:01

                      faire le travail en amont oui et en taule à vie ceux qui tuent ceux qui violent c’est ce que je dis être buddhiste c’est pas etre bisousnours...non plus....

                      j’ai dis clairment qu’il faut des campagnes pour avertir les enfants mais je ne vois pas au nom de quoi on devrait laisser les criminels comme les pédophiles dehors et les aider en plus ah oui, ils tuent violent torturent et on devrait en plus aider des gens qui ne peuvent pas l’être désolé moi mes impots doivent servir à la majorité honnete et aux victimes de ses monstres


                    • anty 18 août 2011 18:07

                      Est -ce que à ces conditions là le problème sera résolu définitivement ?

                      Si oui pourquoi pas

                      Sinon il faut passer à autre chose je crois


                    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 18:52

                      non mais le message sera touche à un gosse tue viole et tu finiras ta vie en prison et les impôts ont s’en sert pour des choses positifs


                    • anty 18 août 2011 19:02

                      La prison tout comme la peine de mort naguère n’a vraiment rien résolu positivement.......


                    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 19:35

                      ben entre une seule personne qui risque de se faire violer par un recidiviste et les garder tous en taule hé bien je choisis de garder cette engeance en taule, désole mais si je regarde 98 pour cent de l’humanité et deux pour cent de criminels hé bien je penche pour préserver la majorité, sans parler que j’ai aucune empathie pour ses monstres


                    • anty 18 août 2011 19:41

                      Attention tu fais peut-être partie de ces monstres que tu juges si facilement

                      Statistiquement c’est possible


                    • Lorelei Lorelei 18 août 2011 19:45

                      je parle de faits pas d’imaginaires ni de minority report quiconque viole tue commet un acte de pédophilie merite la taule à vie, les stats concernent des actes commis et non des actes imaginaires...


                    • anty 18 août 2011 19:37

                      Encore un chiffre à l’emporte pièce

                      Comment l’ont -ils trouvé les spécialistes ce pourcentage ?
                      Quelles sont les données chiffrées de base ?


                    • anty 18 août 2011 19:52

                      Tout ce qu’on peut dire que certain métiers proche des enfants favorisent le phénomène pédophilique
                      Les enseignants de tout temps sont sur la première lignes(en Afrique il n’est pas rare de voir de gamines engrossées par leur maître )
                      mais aussi les parents et les proches de la famille (une féministe à même affirmé que toutes les mères ont des tendances pédophiliques )


                      • Lorelei Lorelei 18 août 2011 19:56

                        on s’en fiche des délires de x où y c’est comme dire que l’on veut tous coucher avec son père et sa mère, seul les faits comptent...et les actes


                      • anty 18 août 2011 19:59

                        Élisabeth Badinter nous dit que Le lien érotique entre la mère et l’enfant ne se limite pas aux satisfactions orales. C’est elle, qui, par ses soins, éveille toute la sensualité, l’initie au plaisir, et lui apprend à aimer son corps. La bonne mère est naturellement incestueuse et pédophile.[1] Ainsi la pédophilie féminine est une vertu. Celle de l’homme un désastre. Elles ont chassé le mâle et se satisfont de leur progéniture sans que l’on ne dénonce cette perversion. Au contraire, elle s’affiche comme naturelle et bénéfique. Où est le père qui doit faire de son fils un homme et lui apprendre à devenir autre chose que l’objet de sa mère ? Le père doit sortir son fils des jupons de sa mère, disait-on à l’époque. Cette perversion ne fait pas moins de ravages aujourd’hui, mais on ne le dénonce plus.


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:03

                          confondre la maternité et la pédophilie en dit long sur votre dérive...ça craint de voir des mecs venir faire d’un acte hyper criminel une chose anodine, votre propos ressemble à quelque chose qui a le désir de faire croire que la pédophilie c’est de l’amour maternelle où paternelle ben dis donc, je comprends mieux votre défense de la pire racaille de la terre


                        • anty 18 août 2011 20:04

                          La bonne solution serait si on suit votre raisonnement
                          de mettre toutes les mères en prison


                        • anty 18 août 2011 20:07

                          Ce texte je le pêchait sur internet chez les féministes que vous affectionnez tant


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:14

                          votre bêtise confine à la haine et au negationnisme, si on vous lit donc donner le sein à un bébé est de la pédophilie etc..vous êtes si ....et en plus vos propos sont une insulte aux victime d’actes de pédophlie, comment osez ecrire des choses qui vont de vous un être immonde

                          dites le donc que pour vous les violeurs les pédophiles sont des gens biens allez droit au but plutôt que d’écrire des bêtises sans nom...en plus c’est si nul d’ecrire ça de la haine encore contre les femmes car elles ont le pouvoir d’avoir des enfants, vous êtes vraiment taré


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:18

                          non si on suis mon raisonnement on met les violeurs et les pédophiles en prison pas les gens qui donnent une affection normal à leurs enfants, vous melangez tout et vous êtes dangereux car vous mettez sur le même plan l’acte le plus immonde de la terre avec l’amour des parents homme où femme au passage vos propos de manière détournée semble dire que la pédophilie c’est comme donner le sein etc..en gros vous êtes pire que cinglé...un malade ça il y a aucun doute.


                        • anty 18 août 2011 20:27

                          vous déraillez visiblement(que du bonheur)
                          Comme d’habitude dans ce cas je préconise une rasade de vodka on the roks
                          et après ça ira mieux


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:29

                          vos propos indigne et haineux mettant sur le même plan l’amour d’un parent et le fait de se servir d’un enfant comme objet sexuel montre à quel point vous êtes cinglé...et c’est sympa de ne dire que ça d’autres vous aurez qualifiez de tous les noms


                        • anty 18 août 2011 20:36

                          vos propos indignes et haineux mettant sur le même plan votre addiction pour l’alcool et des monstrueuses revelations sur le féminisme pédophile


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:37

                          ça delire de plus en plus...


                        • anty 18 août 2011 20:43

                          ça delire de plus en plus...


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:30

                          en effet c’est une monstruosité


                        • anty 18 août 2011 20:32

                          rien à craindre
                          ici ce n’est pas un forum sur les homo
                          mais sur les pedophiles
                          et actuellement sur les mères pédophiles


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:36

                          hum on a compris que pour vous la pédophilie ce n’est pas se sévir d’enfants comme objets sexuel mais c’est donner le sein au bébé, la tendresse etc...

                          enfin les cinglés courent sur le net...


                        • anty 18 août 2011 20:41

                          hum on a compris que pour vous la pédophilie c’est de se sévir d’enfants comme objets sexuel


                        • Lorelei Lorelei 18 août 2011 20:47

                          soignez vous anty à ce stade personne ne peut rien faire pour vous...


                        • anty 18 août 2011 20:53

                          soignez vous à ce stade personne ne peut rien faire pour vous
                           même pas tout une bouteille de vodka..


                          • Louise Louise 18 août 2011 20:53

                            Je suis sidérée de voir jusqu’où va la solidarité masculine smiley


                            • anty 18 août 2011 20:56

                              Je suis sidérée de voir jusqu’où va la solidarité féminine.(Lorelei prétend être une femme)


                            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 21:01

                              vous avez un probleme de toute evidence jamais je ne défendrai une nana qui est pédophilie, pour moi ça serai la taule à vie et pour cause je ne me sens pas solidaire des criminels, par contre vous êtes un paquet de mecs à tout mélanger, à croire qu’un million de pédophile par exemple c’est juste un exemple, car hommes doivent être défendu...ça craint ce genre de solidarité...


                            • anty 18 août 2011 21:21

                              Si la moitié de l’humanité (selon E.Badinter) a des tendances pedophiliques naturelles
                              Cà ferait un paquet de gens que tu vas détester (y compris ta mère et peut-être toi même )
                              Allez tous au mitard.


                            • Lorelei Lorelei 18 août 2011 21:27

                              c’est clair que votre confusion entre pédophilie et maternité est à soigner au plus vite pédophilie comme le viol c’est se servir d’un enfant sexuellement...et il est evident que vos propos sont ceux d’un malade et ce n’est pas parce que badinter dit une saloperie que c’est vrai...

                              « En 1977, une pétition fut adressée au Parlement, appelant à l’abrogation de plusieurs articles de la loi sur la majorité sexuelle et la dépénalisation de toutes relations consenties entre adultes et mineurs de moins de quinze ans (la majorité sexuelle en France). Le document fut signé par les philosophes Michel Foucault, Jacques Derrida, Louis Althusser, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et André Glucksmann, par le philosophe et sémioticien Roland Barthes, par le romancier/activiste en faveur des homosexuels Guy Hocquenghem, l’avocat et professeur de droit Jean Danet, l’écrivain et cinéaste Alain Robbe-Grillet (élu membre de l’Académie française en 2004), l’écrivain Philippe Sollers, la pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto, et également par des gens appartenant à divers courants politiques »

                              (source Wikipédia)

                              la preuve tous ce peuple a signé en 1977

                              « Une lettre ouverte fut publiée dans Le Monde en 1977, la veille du procès de trois Français tous accusés d’avoir eu des relations sexuelles avec des filles et des garçons de 13 et 14 ans. Deux d’entre eux ont été en détention temporaire depuis 1973 et la lettre évoque ce fait comme scandaleux. La lettre fut signée par 69 personnes, dont Jack Lang , Bernard Kouchner , Michel Bon (précédemment P-DG et président du conseil d’administration de Carrefour et France Télécom et anciennement vice-président de l’Institut Pasteur), et des intellectuels publics comme Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Gilles Deleuze, Roland Barthes, André Glucksmann et Guy Hocquenghem, ainsi que 9 spécialistes – 5 psychiatres, 1 médecin, 1 psychologue, 1 psychanalyste et 1 spécialiste des sciences humaines. Le document déclare qu’il y a une disproportion entre la qualification de leurs actes en tant que crime et la nature des actes reprochés... »

                              vous suivez tous ce peuple qui a dit qu’il fallait dépenaliser les actes sexuels avec les enfants...faut vous soignez anti ce n’est pas parce qu’un type dit quelque chose fut il ministre que c’est vrai

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès