Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Peut-on vivre sans BHL ?

Peut-on vivre sans BHL ?

« la France a peur ! Et si BHL mourait ? »

Omniprésent dans la sphère politico-médiatique depuis de nombreuses années, notre élégant CHÉ « brunshingé », que l'hebdomadaire Marianne
qualifiait récemment de « chef de guerre », est sur tous les fronts,
Kosovo, Darfour, Libye, 71 Broadway Street à New york etc.

En contemplant la photo de couverture de ce magasine, datée du 23 avril
2001 et où l'on voit le grand philosophe entouré de soldats en armes,
j'ai soudain frissonné. Et s'il arrivait quelque chose à notre Saint
Bernard national ? Une balle perdue qu'il aurait retrouvée, un entrechat
de trop en lisière d' un champ de mines, un coup de caméra fatal, au
milieu de la cohue, une tarte avariée de chez Quick, en pleine figure.

Comment alors, ferions nous pour vivre ? Plus grave encore, comment les
pays où il est intervenu de façon magistrale et complètement
désinteressée, feront-ils pour résoudre leurs problèmes, sans lui ?

Et s'il était pris en otage, séquestré, pire, bâillonné...

Oui ! Cette photo m'a terrorisé.

S'imaginer, ne serait-ce qu'un instant, que je, que nous ne pourrions plus
entendre la voix du père des « nouveaux philosophes », m'est insupportable.

Car voyez-vous, j'aime les philosophes et notamment les grands. Ceux qui


sont capables de te donner des réponses, sur tous les sujets, avant même
que tu ne te sois posé les questions. Mais lui, fait encore mieux que
ses imminents confrères, Zemmour et Naulo, il t'évite d'avoir à te les
poser. C'est vrai que quand il a fini de parler, quoi dire d'autre,
après, qu'une grosse connerie ?

Ses apparitions télévisuelles, sont pour moi un véritable bonheur.
L'écouter philosopher sur les misères de ce monde, me prodigue de
monstrueuses érections, cérébrales s'entend. Je suis véritablement
électrisé, comme pénétré par une lumière divine qui éclaire tout mon
être.

A son écoute, je sens que Dieu n'est pas très loin, et ma vie prend
alors tout son sens. Ses connaissances sont si universelles , que je me
demande s'il n'est pas à l'origine de la création du monde. Trop
modeste, il ne voudra jamais l'avouer.

Parfois, j'ai honte de ne pas comprendre ce qu'il veut dire, comme, *« Je
n’ai jamais vu une armée aussi démocratique, qui se pose autant de
questions morales. Il y a quelque chose d’ inhabituellement vital dans
la démocratie israélienne ».* Mais ce n'est pas très grave, car même si
pour moi cela semble de l'hébreu, je me réjouis de penser que quelques
uns (es) sur la terre, arrivent à le décrypter.

Avant de le connaître, j'étais plutôt con, puis j'ai acheté tous ses
livres. Et ils sont là, sur l'étagère de mon studio à Montauban. Si je
les ai lus ? Vous êtes fou ou quoi ? Trop précieux, je les conserve
religieusement pour les revendre plus tard sur Ebay, si par malheur il
disparaissait. Certains spéculent sur l'or, moi je pense que la
philosophie nourrit bien son homme et continuera aussi longtemps que ce
dernier se demandera, comme certainement DSK, ce que l'ont fou là, avec
un cerveau entre les jambes.

Dieu soit loué, pour l'instant il est toujours bien vivant !

Comment pourrions nous le protéger, l'empêcher de prendre autant de
risques inutiles ?

En le faisant entrer de son vivant au Panthéon. Avec une Gamboy ou une
Playstation pour qu'il puisse continuer ses combats, sous les yeux
admiratifs de ses illustres prédécesseurs.

Alors la France n'aura plus peur de perdre l'une de ses plus grandes
figures et moi je pourrai retrouver le sommeil.

Peut-on vivre sans BHL ? Moi non et vous ?


Les réactions les plus appréciées

  • Alpo47 (---.---.---.120) 23 mai 2011 10:19
    Alpo47

    Un bien beau texte, hélas utopique.

    Comment le (s’en) protéger ?
    En le faisant taire, peut être ? Le « panthéoniser », bonne idée ...Mais, ça sera difficile, tellement cet auteur militant phagocyte tous les médias.
    Rêvons ensemble à des médias sans BHL ... et tous ceux qui viennent nous dire à quoi et comment penser ....
    Résultat : Bonhomie, prise de responsabilité des individus, appel à la réflexion individuelle ... Que du bien.

  • Giordano Bruno (---.---.---.154) 23 mai 2011 10:37

    Je l’ai entendu souvent parler (trop souvent), mais je ne l’ai jamais entendu philosopher.

  • BABAYAYA (---.---.---.169) 23 mai 2011 10:51
    BABAYAYA

    comme disais une pancarte je ne sais plus dans quelle manif récemment :


    « je pense donc j’ennuie »..........
  • kiouty (---.---.---.98) 23 mai 2011 16:11

    Oh bah dans la série des nuisibles idiots, y a en a d’autres aussi a baillonner :

    - le pontifiant Jacques Attali
    - le propre sur soi Olivier Mazerolle
    - le libéral Jean-Marc Sylvestre
    - la tête de con Pujadas et sa consoeur blondasse de TF1

    et bien d’autres tristes bouffons de la même souche, dont l’intégralité du staff de BFM Business (la radio pas la chaine TV).


Réagissez à l'article

25 réactions à cet article

  • Alpo47 (---.---.---.120) 23 mai 2011 10:19
    Alpo47

    Un bien beau texte, hélas utopique.

    Comment le (s’en) protéger ?
    En le faisant taire, peut être ? Le « panthéoniser », bonne idée ...Mais, ça sera difficile, tellement cet auteur militant phagocyte tous les médias.
    Rêvons ensemble à des médias sans BHL ... et tous ceux qui viennent nous dire à quoi et comment penser ....
    Résultat : Bonhomie, prise de responsabilité des individus, appel à la réflexion individuelle ... Que du bien.

    • Patrice DEUMIE (---.---.---.122) 23 mai 2011 10:30
      Patrice DEUMIE

      Résultat : Bonhomie, prise de responsabilité des individus, appel à la réflexion individuelle ... Que du bien.

      Je n’ai rien à rajouter...

    • Alpo47 (---.---.---.120) 23 mai 2011 10:43
      Alpo47

      Mais ... ce n’est qu’un rêve car nos « maîtres » savent très bien qu’ils doivent à tout prix nous empêcher de penser par nous même.
      Si cela se généralisait nous serions à même de considérer la société sous sa vraie apparence : Quelques centaines de familles qui usent de tous les expédients pour piller la société et surtout maintenir l’ordre établi et une large majorité qui subit.

      Il y a environ 2000 ans, c’était « du pain et des jeux », actuellement, c’est ... la même chose. Jeux télévisés débiles, grandes messes sportives où on flatte l’individualisme et l’esprit de compétition, mise en avant du mode de vie des « stars », loto et jeux pour nous faire rêver à rejoindre les riches sans rien faire, guerres extérieures, utilisation de la peur ... et BHL et consorts pour nous imposer leur vision du bien et du mal et surtout penser à notre place.

      J’ai bon espoir, je crois que nos concitoyens, partout, s’éveillent.

    • BABAYAYA (---.---.---.169) 23 mai 2011 10:51
      BABAYAYA

      comme disais une pancarte je ne sais plus dans quelle manif récemment :


      « je pense donc j’ennuie »..........
  • BABAYAYA (---.---.---.169) 23 mai 2011 10:24
    BABAYAYA

    moi je ne peux pas, je dirais même que ça remplace rire et chanson pour me faire rire...

  • Giordano Bruno (---.---.---.154) 23 mai 2011 10:37

    Je l’ai entendu souvent parler (trop souvent), mais je ne l’ai jamais entendu philosopher.

  • Georges Yang (---.---.---.65) 23 mai 2011 10:41

    Il ne faut pas qu’il meurre, comment pourrait-on continuer a l’entarter ?

  • Mondex (---.---.---.242) 23 mai 2011 11:04
    Mondex

    On pourrait aussi le momifier vivant...

  • Gonzague (---.---.---.207) 23 mai 2011 11:11
    Gonzague

    N’ayez crainte, vous n’êtes pas seul, cette photo, que je découvre grâce à votre entremise facétieuse, me plonge également dans l’effroi. « Il ne faut jamais assassiner l’insignifiance, attendu que sa disparition ciblée, volontaire, serait en mesure, par un tour d’esprit assez pervers, de lui conférer une importance qu’elle n’a bien évidemment pas » (Gonzague Loumintope, dans son Encyclique De Misericordiae et Clementiae apud Bernardus-Henri Lévytus, Cadaujac. 1997. P. 236. ISBN : 894367149)

  • Patrice DEUMIE (---.---.---.122) 23 mai 2011 11:23
    Patrice DEUMIE

    "Il ne faut jamais assassiner l’insignifiance, attendu que sa disparition ciblée, volontaire, serait en mesure, par un tour d’esprit assez pervers, de lui conférer une importance qu’elle n’a bien évidemment pas"

    Magnifique cette phrase, et au moins celle là, je la comprends. smiley

  • Cocasse (---.---.---.36) 23 mai 2011 11:41
    Cocasse

    Qui en a quelque chose a foutre de ce boulet ?
    Si c’était sa popularité, il existerait moins qu’un figurant dans une émission lambda.
    Seulement, ce squatteur n’en finit pas de parasiter les médias, et d’imposer sa présence et ses opinions nauséabondes.
    Aux chiottes, et prière de tirer la chasse !

  • homeground (---.---.---.132) 23 mai 2011 11:50

    Peut on vivre sans BHL  ? Oui. Et très bien même....

  • latortue (---.---.---.28) 23 mai 2011 13:35
    latortue

    BHL c’est lui faire trop d’honneur que de lui consacrer a lui et a lui seul un article entier ,car,voyez c’est sa nourriture, il n’existe que par ses prises de positions si débiles soient elle ,que ne ferait il pas pour qu’un petit article parle de lui, même 3 lignes suffisent a lui procurer le bonheur.Mon dieu mais qu’il retourne dans son pays d’origine qu’il chéri avec délectation, israel et surtout qu’il y reste .Ce type a asses fait de mal il est a lui seul responsable par ses prises de position de pas mal de mort ,qu’il se taise a jamais merci monsieur BHL ,qu’il retourne a l’étude de la vie sexuelle d’Emmanuel Kant avec son ami inexistant Botul ah le C..

  • Aafrit (---.---.---.89) 23 mai 2011 13:43
    Aafrit

    On dit que les hommes se demandent souvent ce qu’il y a après la mort.
    Avec BHL, c’est une autre affaire.
    C’est plutôt la mort qui se demande ce qu’il y a après BHL...
    Personne ne sait.. smiley

    • Cocasse (---.---.---.36) 23 mai 2011 15:05
      Cocasse

      Tiens, on est presque d’accord là !
       smiley

    • flesh (---.---.---.149) 23 mai 2011 15:40
      flesh

      Normal, le cas BHL fait l’unanimité contre lui. De l’extrême-gauche à l’extrême-droite, des athées aux cathos, des islamistes aux islamophobes, tout le monde le vomit. Malheureusement il est aussi indéboulonable médiatiquement et politiquement qu’un Staline.

    • Castel (---.---.---.22) 23 mai 2011 21:42
      Castel

      Il n’y a que DSK qui le soutient

  • kiouty (---.---.---.98) 23 mai 2011 16:11

    Oh bah dans la série des nuisibles idiots, y a en a d’autres aussi a baillonner :

    - le pontifiant Jacques Attali
    - le propre sur soi Olivier Mazerolle
    - le libéral Jean-Marc Sylvestre
    - la tête de con Pujadas et sa consoeur blondasse de TF1

    et bien d’autres tristes bouffons de la même souche, dont l’intégralité du staff de BFM Business (la radio pas la chaine TV).

    • LE CHAT (---.---.---.189) 23 mai 2011 22:52
      LE CHAT

      tu peux rajouter Arthur et Benjamin Castaldi pour l’ensemble de leur oeuvre de décérébration .
      Christophe Barbier et Roland Cayrol grand prêtres de la pensée unique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès