• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Philippe Val, « un sacré paquet de sales cons » à lui tout seul

Philippe Val, « un sacré paquet de sales cons » à lui tout seul

Amalgame et insultes dans sa chronique sur France Inter.

valDans sa chronique matinale hebdomadaire sur France Inter du 20 février dernier, qui nous avait échappé, Philippe Val, le patron de (ce qu’il reste de) Charlie Hebdo, abordait le thème du négationnisme. Après des considérations générales sur l’état d’esprit de ceux qui nient les génocides et sur le fait que "la négation des crimes de masse est aujourd’hui tendance" (ah bon ?), il cite le déni de la shoah (mentionnant l’évêque Williamson et Faurisson "montant triomphalement sur la scène du Zénith", à l’invitation du triste Dieudonné), des livres qui contestent le génocides des Tutsis, "les dizaines de millions de morts de la révolution culturelle chinoise passés sous silence" et les Khmers et les Arméniens, "obligés de se battre pour prouver qu’on les a bien massacrés".

Passe encore à la limite, jusque-là, même si on se demande bien qui consteste l’existence des victimes des communismes chinois et khmer et quel livre nie le génocide des Tutsis, craignant en l’occurrence qu’il ne songe à celui de Pierre Péan - cible à la mode des néo-cons depuis son attaque de Kouchner -, alors que ce dernier ne nie évidemment pas le génocide mais accuse Paul Kagamé, l’actuel chef de l’Etat rwandais, d’être également un génocidaire (de Hutus, lui). Ce qu’il est assurément. Mais comme Val ne nomme pas Péan, accordons-lui le bénéfice du doute. Reste de sérieux dans sa liste, qu’il précise pourtant non-exhaustive, la négation des génocides dont furent victimes les juifs et les Arméniens - ignoble révisionnisme s’il faut le préciser. Mais il fallait à Val une longue énumération, pour montrer à quel point le négationnisme était "tendance" (son postulat de départ), embarquant du coup avec lui la révolution culturelle de Mao et les crimes de Pol Pot, pour faire nombre, avant d’en arriver au dérapage final : "Il parait que les thèses consistant à nier la réalité des attentats du 11 septembre convainquent à peu près 10% de la population française ce qui, sauf leur respect, fait quand même un sacré paquet de sales cons." Suit pour conclure le réquisitoire d’Internet, habituel chez Val, qui l’accuse d’être l’ "égout idéal par où s’écoule cette pourriture".

 

Alors d’abord, ce n’est pas la réalité des attentats qui est niée mais la version offcielle qu’en a donnée l’administration Bush. La phrase de Val est scandaleusement mensongère, et c’est du reste ce qui lui permet de faire zerol’abject amalgame entre la négation de l’holocauste et la contestation des thèses à dormir debout qu’on nous a servies à propos du World trade center. A ce sujet est sorti récemment le film italien Zero, enquête sur le 11 septembre, du réalisateur Franco Fracassi, journaliste et documentariste, avec la participation du député européen Guilietto Chiesa, du prix Nobel de littérature Dario Fo et du dramaturge américain Gore Vidal. Qu’en dit la presse de la péninsule ? « Zéro car il démarre du néant qu’a constitué l’explication officielle proposée par le gouvernement américain sur la tragédie du 11 Septembre… » : La Stampa ; « Un ensemble de contradictions, de lacunes et d’omissions d’une gravité impressionnante. Confirmant que la version officielle prend de plus en plus l’eau de toute part » : Il Corriere della Sera ; « Une enquête journalistique rigoureusement menée » : Il Quotidiano della Sera ; « La méthode d’argumentation est redoutablement bien pensée. D’une grande lucidité et détermination, les idées sont développées de manière très claire » : Mario Sesto, directeur de la partie "hors compétition" du Festival international du film de Rome 2007 ; « Un film à voir ! Pendant deux heures, les voix du prix Nobel Dario Fo, et celles de Lella Costa, Moni Ovadia et Gore Vidal relient images et témoignages, attaquant la version officielle et la réduisant à une mauvaise plaisanterie... » : La Repubblica (2e quotidien italien) ; « La tragédie du 11 Septembre est un sujet toujours brûlant. ZÉRO - Enquête sur le 11 Septembre aide à faire preuve de bon sens vis-à-vis de ce thème » : journal télévisé de la RAI 1 ; « La bombe, à la Festa del Cinema le Festival de cinéma de Rome, s’intitule Zéro. Un documentaire incendiaire. Un rythme à couper le souffle. La leçon du documentaire américain est retenue : il est possible de divertir et d’informer dans un même élan dramatique… Les personnes interviewées sont des ingénieurs, pilotes, hommes politiques et ex-agents américains sincèrement patriotes, qui n’ont pas du tout le look d’extrémistes de gauche favorables à ben Laden » : Il Messaggero.

pvY aurait-il ainsi "un sacré paquet de sales cons" dans la presse italienne ? On voit bien qu’il règne en France sur ce sujet tabou une omerta assourdissante. Mais Val est-il vraiment obligé d’insulter 10% de la population française, sur une radio publique financée par leurs impôts, non pas dans l’emportement d’une discussion mais dans une chronique écrite, pensée sciemment ? Et finalement, qui est le plus un "sale con", celui qui remet légitimement en doute l’abracadabrante version officielle ou celui qui l’avale toute crue, se permettant en outre d’excommunier ses contradicteurs, avec toute sa morgue et son mépris, en les comparant aux négationnistes de génocides ? Tout bien pesé, Val est vraiment "un sacré paquet de sales cons" à lui tout seul.
 

PS : L’illustration représentant Val en uniforme est le dessin réalisé par Plantu en réaction au licenciement de Siné pour antisémitisme, affaire dont l’épilogue fut la relaxe du caricaturiste poursuivi à ce titre par la Licra.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (146 votes)




Réagissez à l'article

256 réactions à cet article    


  • sisyphe sisyphe 13 mars 2009 10:23

    Il est plus que temps de renvoyer Val au néant dont il n’aurait jamais du sortir, s’il n’avait, (avec Cabu ; cf le récit de Delfeil de Ton sur la « reprise » de Charlie Hebdo par les deux sus-cités), opéré un véritable coup de jarnac pour s’emparer du glorieux charlie hebdo, et en faire la merde que c’est devenu. 

    Boycot total de Charlie hebdo, donc, et procès, ou lettres de protestations, pétitions, contre Val à chacun de ses mensonges, et à chacune de ses insultes. 


    • viking 13 mars 2009 12:48

      Val est un négationniste, il nie le génocide des Amérindiens par les Américains. On pourrait donc l’attaquer ici pour le transformer en arroseur arrosé. 


    • glouglou 13 mars 2009 13:26

      Val est un usurpateur !


    • bek 13 mars 2009 13:45

      J’ai envoyé un mail à inter pour leur annoncer mon boycot, ainsi que mon entourage tant qu’il emploie cette tâche de Val.


    • masuyer masuyer 13 mars 2009 14:28

      Sisyphe,

      je pense que la stratégie que tu appelles de tes voeux est une erreur. Car Val, comme ceux qui font de l’histoire un outil idéologique, à tout intérêt à être attaqué. Il est évident qu’en se donnant la peine d’étudier les faits, d’analyser un minimum le discours, sa thèse s’effondre d’elle-même. En l’attaquant par voie de justice, ou par des courriers réclamant sa tête, il aura beau jeu de se poser en victime de la "pensée unique". Il pourra hurler à l’atteinte à SA liberté d’expression. Et il ne sera plus possible de démonter sa thèse qu’au près de ceux qui étaient déjà convaincus.



    • nanou 13 mars 2009 15:18

      Il nie aussi le génocide des Irakiens perpétré par les Américains et celui des Palestiniens par les Israéliens.


    • Petitpois Petitpois 14 mars 2009 00:12

       Le lien pour écouter la chronique de Val est ici :
      http://www.dailymotion.com/video/x8hwn0_10-de-sales-cons_news


    • sisyphe sisyphe 14 mars 2009 03:20

      @ Mazuyer

      Tu as certainement raison. Je reagis d’une facon epidermique, mais, surtout, parce que, tant dans son journal que sur les ondes, il perore sans contradiction, sans qu’il y ait jamais un interlocuteur a la hauteur pour lui foutre son pif dans sa m....

      C’est d’ailleurs pour ca qu’il ne cesse de vomir sur internet ; parce que la, il ne serait pas protege par cette absence de droit de reponse a ses petites contre-verites foireuses, et ses insultes minables

      Allez ; a Godin et sa bande de passer a l’action ; qu’est-ce que ca soulagerait de le voir entarter

      Quant a Charlie Hebdo, dommage pour Cavanna et quelques autres qui n’y sont pour rien, mais a force de ne pas reagir, tant pis pour eux ; ils s’en font complices ; donc, boycot total...


    • sisyphe sisyphe 14 mars 2009 04:09

      Entartons les tartuffes !
       smiley


    • Julie Dep Dep 14 mars 2009 10:12

      Ca risque de déplaire à l’auteur.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 mars 2009 10:17

      Vous voulez m’entarter ? Que reprochez-vous exactement à mon article ?

      PS : J’ai une visibilité médiatique légèrement inférieure à celle de Val ! smiley


    • Julie Dep Dep 14 mars 2009 10:48

      Il est bien écrit, votre article, adroit, efficace, d’où le consensus qu’il provoque auprès de ceux qui ne cherchent ici qu’une proie sur laquelle fondre ensemble joyeusement.

      Je n’ai pas entendu cette chronique, mais je lis Charlie, les chroniques de C. Fourrest, celles de Val, que je trouve généralement courageuses parce que nuancées. Et que la nuance n’est pas la tasse de thé de la gauche française. Le procès qu’il a mené (pas contre Siné, c’était une erreur) contre l’intégrisme, personne ne l’avait osé. Des types comme lui sont essentiels à la liberté de débattre, et peut-être de penser.

      Quand il qualifie le négationnisme de "tendance" il est bien évident que c’est par ironie. Il y a effectivement comme une mode à nier ou à déguiser, à amoindrir tel ou tel génocide (mais surtout la Shoah). Pour ce qui est du 11/9, il y a effectivement un gros paquet tendance Cotillard persuadés qu’il est le fait d’une administration cherchant un prétexte à la guerre au pétrole.

      Qu’il se trompe sur tel ou tel détail n’autorise pas à mon avis la curée systématique dont on fait ici l’objet dès qu’on s’éloigne des thèses officielles de tel ou tel camp.


    • masuyer masuyer 14 mars 2009 10:57

      Dep,

      la chronique est toujours écoutable, un peu de recherche permettra de voir à quels raccourcis s’est livré Val.

      Après à chacun de se faire "sa religion" smiley


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 mars 2009 12:23

      Mon verbatim est rigoureux mais voici le lien pour écouter directement la chronique : http://www.dailymotion.com/video/x8hwn0_10-de-sales-cons_news


    • John Nada John Nada 16 mars 2009 12:03

      Ce n’est pas suffisant, il faut que ce menteur sans vergogne soit immédiatement licencié de France Inter, et interdit de parole sur tous les services publiques ; je me contrefous qu’il passe pour une victime : il est intolérable de payer un type sur le service public pour insulter et calomnier les auditeurs qui payent son salaire. Il faut réagir avant qu’une loi interdise de contester la version médiatique du 11 Septembre. Car c’est à cela que Val prépare l’opinion avec ses copains Vitkine Fourest etc bref la racaille néo conservatrice qui passe son temps à endoctriner les Français pour le soutien à la guerre « sans fin contre le terrorisme ». Vitkine a déclaré récemment que contester la version officielle sont des soutiens au « terrorisme islamique » : je cite « il faut combattre cette théorie du complot dont les conséquences politiques sont graves. Car elle mène à confondre l’identité des coupables. En innocentant Al Qaeda, en allant jusqu’à remettre en question son existence, ces imposteurs font le jeu du terrorisme » Envoyez tous vos mails à France Inter pour exiger de virer Val du service public : c’est un minimum !


    • Fergus fergus 13 mars 2009 10:29

      Pour paraphraser Chirac, "si les cons volaient, Val serait chef d’escadrille". Cela dit, on est toujours le con d’un autre, ce qui ne peut qu’inciter à l’humilité. Une humilité dont le péremptoire Val est à l’évidence fort dépourvu. Dommage car ce type est incontestablement intelligent. Dommage qu’il s’égare régulièrement dans la vaine provocation et l’anathème gratuit !


      • 13 mars 2009 12:24

        Val intelligent...Elle est bien bonne celle-là !!!!


      • bek 13 mars 2009 13:50

        "Val intelligent"
        pour quelqu’un qui avale les contradictions de l’administration "Bouche" sans macher, son intelligence ne doit pas dépasser celle de son chef "le roi de l’esquive"...
         


      • bluebeer bluebeer 13 mars 2009 19:42

        Moi j’aime bien "Si les cons volaient, il dirigerait la patrouille acrobatique".

        Merci pour lui


      • Julie Dep Dep 14 mars 2009 10:21

        C’est Audiard que vous paraphrasez. Pauvre Val, ce consensus dans la curée est révélateur de l’ hystérie collective que fait jaillir ici quiconque s’éloigne tant soit peu du politiquement-correct à la Bonnet.


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 mars 2009 12:09

        Amusant retournement de la réalité : le politiquement correct, c’est par la bouche de Val (entre autres) qu’il se propage ! Remettre en question la version officielle du 11/9 est ainsi clairemzent tabou dans les médias officiels. Prétendrez-vous le contraire ? Défendrez-vous l’odieux amalgame entre négationnistes et reopenistes ?


      • goc goc 13 mars 2009 10:32

        quand on pense que sur cette radio, on risque de voir disparaitre stephane Guillon qui a le tord de deplaire , et de continuer a entendre les vociferations du copain de fons,

        comme quoi decidement tout fout le camp, a commencer par notre liberté de penser

        albanel a raison, il y a bien quelque chose de la gestapo dans ce gouvernement !!


        • abdelkader17 13 mars 2009 13:13

          Et surtout l’excellente émission de Daniel Mermet ,la ba s si j’y suis.
          Pour une vision singulière du monde.
          http://www.la-bas.org/


        • paul muadhib 13 mars 2009 10:35

          si l on veut nous revendre les attentats du WTC, cela signifie, peut etre qu on nous prepare une autre gentillesse. partout en france les gentils neocons se moquent des personnes qui ne croient pas la version bushienne, des le jours des attentats je n ai pas compris la disparition des images du pentagone, pour quelqu un d attentif ,ce que je pretends etre, ca n avait pas de sens alors que repassaient en boucle les images des twin towers. Allons plus loin, censure des tele americaines sur ces images c est possible, restaient quand meme des enregistrement du pentagone, or rien..et tout est comme cela.
          Au dela de la polemique, si vous avez connu des gens de pouvoir en politique ou dans des grand groupes industriels, ce qui est mon cas, rien ne peut surprendre, inquieter oui, mais pas surprendre
          salutations aux gens sympa de cette planete...majoritaires ..mais les gens sympa ne recherche pas de pouvoir..alors....
          quand a val ,franchement sans forcer , rien a dire.


          • Fergus fergus 13 mars 2009 10:41

            Je crois qu’il faut tout simplement voir dans la rareté des images du Pentagone l’illustration de la prudence maladive des Américains pour tout ce qui touche à leurs installations militaires. Une simple pissotière dans une caserne doit elle-même être soumise au secret défense !


          • Mmarvinbear mmarvin 13 mars 2009 14:56

            Paul, Le Pentagone est un batiment militaire ultra-défendu. C’est le coeur du ministère de la défense américaine. Il n’est pas étonnant que pour des soucis de protection et de discrétion, très peu d’images de ce lieu aient été diffusées. Quand aux images disparues, les plans diffusés l’ont été dans le feu de l’action, aucune censure militaire n’était possible et ce n’est que quelques heures après que l’administration a compris le risque et fait retiré des chaines d’infos ces images.


          • Olga Olga 13 mars 2009 16:37

             smiley 
            Pour sûr, c’est un bâtiment ultra-défendu ce Pentagone !
            Sauf le 11 Septembre 2001... Quelqu’un avait dû oublier de brancher l’alarme certainement...
            D’ailleurs tout était débranché ce jour-là... une coïncidence extraordinaire :
            Surveillance de l’espace aérien -> Débranché
            Les radios des avions de chasse (enfin, pour ceux qui ont décollé, un poil à la bourre...) quand il fallait leur indiquer vers quel point se rendre -> Débranchées
            Les caméras de surveillance du Pentagone -> Débranchées
            George W Bush -> Débranché
            ....

            Par contre les trois démolitions contrôlées ont fonctionné à merveille (un peu trop parfaitement même) ce jour-là -> Les systèmes de mise à feu étaient bien branchés... smiley 


          • Harry 13 mars 2009 18:21

            Jean-Marc Morandini,lui, n’est toujours pas débranché.

            Il a affirmé à l’antenne de je ne sais plus quelle radio (gros network) que les caméras du pentagone avaient bien filmé l’impact du Boeing, que tout le monde les avaient vue et qu’en conséquence ceux qui soutenaient une autre version n’étaient que des manipulateurs.

            Ça c’est du journaliste ! Qui résiste à tout, même aux faits !


          • Mmarvinbear mmarvin 15 mars 2009 13:17

            Pour etre exact le Pentagone a laissé filtrer des images d’une caméra de surveillance. On voit effectivement un corps massif passer juste avant l’impact.

            Les images sont cependant de mauvaise qualité, la caméra ne filmant qu’avec une faible résolution et une faible fréquence.

            De plus, un genre de casemate se trouve en plein milieu du champ et rend l’appareil quasiment invisible...

            Je ne suis pas dupe, il est certain qu’il existe de meilleures vues que celles la.

            Mais ces images suffisent à démentir l’hypothèse du missile.

            Je vous trouverai le lien mais là je ne suis pas chez moi et je l’ai pas trop le temps...


          • Algunet 13 mars 2009 10:36

             Je fais parti des cons car je mets en doute la "thèse officielle" et dans le domaine de la connerie, Val est mon chef !


            • alberto alberto 13 mars 2009 11:01

              Algunet : moi aussi, grâce à Val j’ai découvert que j’étais un pauvre con...

              Mais sur le site de France Inter, il y a une rubrique "nous écrire" : donc leur écrire pour les remercier de nous avoir conforté dans notre statut de "pauvre con".

              Bien à toi.


            • LE CHAT LE CHAT 13 mars 2009 11:13

              @alberto et algunet

              y’a t il un place pour un con de plus , qui veut avoir le droit de lire des choses pas politiquement correct et pas pensée unique ?


            • alberto alberto 13 mars 2009 12:58

              Pas de problème Le Chat : plus on est de cons, plus on déconne !


            • Emile Red Emile Red 13 mars 2009 13:26

              Je me joins à la bande, plus qu’à trouver un nom et on pourra faire une tournée...


            • Algunet 13 mars 2009 13:34

               Et comme diirait Brassens, "Quand on est..... (tout le monde connait la suite !) smiley



            • Emile Red Emile Red 13 mars 2009 15:30

              Reviens à ton discours Jacob tu as dit Arabo-Musulman et te connaissant bien, c’est bien sûr musulman que tu voulais dire, Arabe n’était que secondaire vu que 99% de tes interventions comportent les mots "islam", "islamiste", "islamo-fasciste", "musulman" et que sais-je en rapport avec l’islam.... ah oui j’oubliais tu dis aussi, mais là c’est un toc, "antisémitisme"...

              Au royaume alcoolique, tu loges dans la région des piquettes et ça se sent...


            • Emile Red Emile Red 13 mars 2009 17:13

              Tu es une fois de plus ridicule, regarde tes posts sur ce fil, c’est du concret tu cites en gros 12 ou 13 fois des mots dérivés d’islam ou de musulman, 5 ou 6 fois le mot antisémitisme ou dérivé, et je ne compte pas tous les noms d’oiseau qu’on pourrait assimiler à ton islamophobie, sur 21 posts à l’instant où j’écris, c’est tout de même une bonne moyenne, quasi du 100%....


            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 13 mars 2009 20:00

              Démonstration impeccable, par Émile, que le cerveau d’Hal est bien malade, atteint de monomanie obsessionnelle et de paranoïa aigüe.


            • abdelkader17 13 mars 2009 10:48

              En s’alignant sur l’idéologie dominante au pouvoir Val entretient son fond de commerce,amalgames grossiers et une vision néoconservatrice du monde voilà ce qui fait son contenu de pensée, "anticonformisme et originalité", et oui ces idiots ont toujours un train de retard.
              Malgré la catastrophe majeure qu’à produit cette idéologie (économique et militaire) il reste néanmoins quelques thuriféraires zélés pour en propager les idées nauséabondes, et sauver ce qu’il reste du même coup de sa minable entreprise.
              Il restera comme l’artsan du saccage et de la mort définitive d’un journal satirique, le symbôle du triomphe de la contre révolution conservatrice néo libérale, de la mort des idées et de la mise au placard de l’esprit critique.
              Le défunt professeur Choron doit se retourner dans sa tombe.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès