• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pour le référendum d’initiative populaire

Pour le référendum d’initiative populaire

La finance internationale doit être mise au pli. Il est urgent de donner la parole aux peuples et notamment au notre !

Il y en a assez des réformettes au jour le jour, les solutions sont politiques les peuples doivent être maitres de leur destin, grâce au référendum d'initiative citoyenne qui doit être instauré AVANT LA PRESIDENTIELLE, il est hors de question de donner un chèque en blanc pour 5 ans à qui que ce soit...

Il y en a marre de la politique des réformettes prises au jour le jour, d’une classe politique, française européenne et mondiale , au service de la finance internationale, qui permet que les spéculateurs puissent ruiner des états et des peuples pour faire de l’argent.

 Il est urgent que les peuples puissent siffler la fin définitive de la récréation..

 Mais pour cela les peuples doivent disposer de l’initiative et du vote de la LOI c’est-à-dire du référendum d’initiative citoyenne que tous les partis avaient promis lors des législatives de …1993.

Le RPR l’avait même promis dans l’année ! N.SARKOZY s’est fait élire avec cette 4ème de 20 promesses. Mais Ministre d’Etat s’ il a bien réuni un congrès en juillet 93 ce ne fut pas pour tenir promesse sur le RIC, mais pour instaurer la Cour de justice de la république pour que les ministres socialistes soient jugés par leur copains parlementaires dans l’affaire sordide du sang contaminé . Alors pourtant que le 19.11.1992 un sondage Sofres –Le Monde avait indiqué que 80% des Français souhaitaient que les Ministres soient jugés comme les autres citoyens.

En 2007 à la fin de son discours d’investiture 12ème minute http://www.elysee.fr/president/mediatheque/videos/2007/mai/discours-d-investiture-du-president-de-la.4734.html?search=discours+investiture+2007&xtmc=&xcr=&offset=0&context=null

 N.SARKOZY a évoqué :

« Ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place. »

 C’est tout à fait vrai ! Mais pour cela le peuple doit impérativement disposer du référendum d’initiative citoyenne (RIC) souhaité par 82 à 88% des Français ! Or la révision constitutionnel de 2008 ne prévoir nullement le RIC contrairement à ce qui est souvent dit, il suffit de lire l’article 11 de la Constitution qui est très clair.

 Il faut que le peuple Français à qui appartient, en théorie !!! « la Souveraineté nationale » c’est-à-dire le Pouvoir avec un grand «  » , exige la mise à l’ordre du jour de l’assemblée nationale d’un texte constitutionnel instaurant des modalités réalistes de référendum d’initiative citoyenne,(RIC) qui lui permettrait de prendre – immédiatement - les mesures très sévères pour contrôler la spéculation financière et sur les matières premières et d’enfin contrôler son destin.

 Il faut impérativement qu’avant les élections de 2012 la Constitution dispose qu’entre deux élections de même nature les citoyens peuvent reprendre la parole pour décider de ce qui les regarde en toutes matières et d’abord constitutionnelle et de ratification des traités.

 Les médias doivent se réveiller et au lieu de servir la soupe à leurs invités politiques leur demander, notamment aux candidats déclarés à la présidentielle ! de se prononcer sur l’opportunité de d’instaurer avant la présidentielle une procédure réaliste de RIC .


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 12 août 2011 09:36

    Il y a un grand malentendu entre ceux qui pensent encore être en démocratie et ceux qui nous gouvernent.

    La ratification du Traité de Lisbonne par le Congrès de Versailles avec la complicité particulièrement hypocrite de l’autre parti de gouvernement, le PS, a marqué la fin de l’illusion démocratique.

    La réalité est que l’oligarchie financière nous gouverne et ce n’est pas nouveau. L’illusion démocratique est une nécessité pour gouverner sans s’exposer aux émeutes telles qu’elles ont eu lieu au 19ème siècle. La grande boucherie de la jeunesse française de 1914/1918 militairement orchestrée par la grande bourgeoisie européenne a fortement réduit les velléités de résistance du peuple.

    La trahison des élites, déjà, après l’accession au pouvoir du Front Populaire, qui après avoir laissé Hitler réarmer l’Allemagne, mena la drôle de guerre et amena l’incroyable défaite de la France face aux Allemands, a renforcé le pouvoir de la grande bourgeoisie.

    Après la brève période de pouvoir du Conseil National de la Résistance qui réunissait des personnes ayant acquis une légitimité par leurs actes, les politiques au service de la grande bourgeoisie ont vite reconquis les palais de la République.

    Depuis, nous vivons sous l’autorité de coquins menés plus ou moins consciemment par l’oligarchie financière dont la préoccupation principale est de garder ses privilèges de classe voire depuis les années Reagan/Thatcher/Balladur, de les étendre.

    Il est donc vain d’attendre une quelconque issu dans un référendum à venir que le pouvoir refusera toujours d’organiser.

    L’Histoire montre que tout ce qui a été donné aux classes populaires l’a été dans l’intérêt de la grande bourgeoisie comme les lois sociales de 1848 qui visaient à préserver le capital humain sévèrement atteint par le libéralisme forcené de la révolution industrielle, par de grande grève et par des émeutes violentes inquiétant les intérêts de la grande bourgeoisie, comme en 1968.

    A vous d’en tirer les conséquences en tant que citoyen libre et responsable.

     


    • YVAN BACHAUD 12 août 2011 10:49

      Daniel ROUX ecrit :
      Il est donc vain d’attendre une quelconque issu dans un référendum à venir que le pouvoir refusera toujours d’organiser.
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      C’est vrai.
      Il faut donc exiger le référendum d’initiative citoyenne qui a permis aux suisses le 07 MARS 2010 d’abroger en 3 mois sans un jour de grève une loi qui allait baisser les retraites.
      En Italie le 12 JUIN 2011 TROIS lois abrogées avec 95% de OUI
      Une qui relançait le programme nucléaire électrique, une qui allait privatiser l’eau, une qui donnait l’immunité judiciaire aux ministres en fonction.

      Il faut faire mettre le RIC a l’ordre du jour du parlement IMMÉDIATEMENT et on verra qui votera contre..


    • devphil30 devphil30 12 août 2011 09:46

      Référendum initiative citoyenne à inscrire dans la constitution 


      Le RIC plutôt que des formules financières d’endettement qui ne sont que des mesures politiques en trompe l’oeil 

      Philippe 

      • Narbonne Narbonne 12 août 2011 11:48

        Il est urgent que le peuple puisse reprendre le contrôle de la situation car on nous dirige vers un mur ( Wall Street) . Il faut arrêter cette spéculation financière et de faire de l’argent avec n’importe quoi, L’Etre Humain doit être replaçé au centre des préoccupations.

        Le RIC est, me semble t’il, un excellent outil pour cela. Il devrait exister au niveau local, régional et national et pourquoi pas, un jour, au niveau européen.

        Il faut et on doit l’obtenir avant l’élection présidentielle, sinon il sera trop tard et une fois de plus on aura fait un chèque en blanc.


        • David Meyers 12 août 2011 14:54

          Les satrapes qui ont pris le pouvoir ont tellement saccagé l’organisation des corps d’état qu’il semble tout naturel de graver dans la constitution les petites lois passagères du buzz.


          Je suis ouvertement contre le Référendum d’initiative populiste comme toute modification profonde de la constitution (style la règle d’or du non déficit, un os à ronger ridicule), qui ne soit pas ratifiée par soit un référendum soit un Congrès. La république et les équilibres et contrôles des pouvoirs sont un sujet trop fragile et épineux pour qu’on se permette la moindre fantaisie.

          Cela dit, si vous mettez des voy... des copains dans les ors des palais du pouvoir, aucune constitution, si forte soit-elle, ne pourra résister.

          Enfin, sans un système financier fort et puissant, vous ne pourrez plus rien entreprendre dans votre vie (sauf à avoir un crédit du montant de ce que vous possédez déjà), ni vous, ni votre entreprise ou votre caisse sociale.

          • YVAN BACHAUD 12 août 2011 15:33

            C’est bien d’avouer que pour vous la démocratie c’est donner une chèque en blanc a des élus qui depuis 30 ans au moins font n’importe quoi.. SANS pouvoir reprendre la parole ;

            C’est pourtant une VIOLATION PATENTE de la Constitution que vous défendez qui attribue la souveraineté nationale c à d le POUVOIR avec un grand « P » AU PEUPLE.. !

            Sauf a être de mauvaise fois. : donner une chèque en blanc a des gens DÉSIGNÉS par les commissions d’investiture de droite et de gauche SANS pouvoir exercer son CHOIX et ne plus pouvoir reprendre la parole ce n’est pas avoir l’exercice de la souveraineté nationale..


          • David Meyers 13 août 2011 00:21

            Pas tout à fait d’accord avec vous

            Bien sur Election = Piège à con (dans le sens où tu votes mais pour qui on te dit)

            Cela dit le chèque n’est pas en blanc puisque les élections ne sont pas tous les 30 ans mais beaucoup plus rapprochées en réalité avec tous les corps représentatifs soumis au suffrage universel.

            D’autre part, bien des contrôles non élus sont chargés de contrôler l’executif (et dans une moindre mesure le legislatif) avec notamment le Conseil d’Etat, la Cour des Comptes et le Conseil Constitutionnel (qui s’oppose carrément aux représentants du peuple ce qui est un comble dans l’absolu). Et il y en a bien d’autres des contre pouvoirs ou des modérateurs de pouvoir.

            Ces équilibres sont extrêmement fragiles et s’ils peuvent résister 5 ans (à une législature) ils ne pourraient garantir la république contre des attaques graves et inutiles dans le marbre constitutionnel.

            Pour exemple, le mandat du Président passant de 7 à 5 ans, réforme constitutionnelle moderne et mineure, a eu un effet pervers de faire correspondre exactement la legislature parlementaire avec l’exercice présidentiel d’où une perte de contrôle en cours de mandat.

            Cela dit, un Référendum d’Initiative Populaire sur des sujets extrêmements précis et restreints, pourquoi pas, mais certainement pas une ouverture au remaniement pour un oui ou un non des fondements de la république.


          • non667 12 août 2011 15:13

            yaqu’à RIC , y faut qu’on RIC  ?????????, puis plus rien !!!
            foin des imprécations !! du concret ? du simple ! smiley smiley
            2012

            n’accorder aucunes voix aux mondialistes = oui à mastrich = €=shengen = lisbone càd :umps + modem =cohn bendit +......

            voter pour les antimondialistes = : fn ou ,( pc, melanchon ,chevenement ,cheminade ,+C N R ,.dupont-aignan ,de villiers ,upr ASSELINEAU ) ) pour ces drniers il faut se poser la question :sont -ils des antimondialiste sincère ? ou sont ils des taupes financées par les mondialistes pour émietter les voix anti-mondialistes ?? 

            par exp :s’intéresser à un test de sincérité, de mise au pied du mur ! : en cas de duel marine / ps ou sarko mondialistes . pour qui vous « désistez »vous ? sachant que l’abstention vaut vote mondialiste !

             pour mélanchon ,il a repondu à marine :à gauche

            si les députés mondialistes sont ultras minoritaires 

             il en sortira une majorité antimondialiste (de « droite » ou de « gauche » ) sans marge de manœuvre capable d’élaborer un programme donnant quelques espoirs de s’en sortir avec d’énormes difficultés alors qu’avec les mondialistes les sacrifices seront les mêmes mais les espoirs nuls

            . mais avant tout se débarrasser de ceux qui nous ont amenés la ou nous en sommes c’est a dire l’umpsmodemeelv !

            j’ajoute la partie institution du programme du FN (voir son site )

            ) MESURES

            La souveraineté du peuple français :

            1°- Réformer par voie référendaire et créer le référendum national d’initiative populaire.

            - Rétablir la souveraineté de la France en tant qu’État-Nation, maître de ses frontières, en renégociant les traités européens.

            - Introduire le scrutin proportionnel intégral à un tour aux élections législatives, européennes, régionales, cantonales et municipales.

            - Inscrire dans le préambule de la Constitution le principe de préférence nationale.

            - Transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle composée de juristes confirmés, élus par le Parlement, avec une modification des modes de saisine, notamment par le peuple.

            - Inscrire dans le préambule de la Constitution le devoir de mémoire vis-à-vis des civils et militaires morts pour la défense de l’ancien Empire Français, afin de garantir la solidarité de la Nation à tous les Français rapatriés, quelle que soit leur race ou leur religion.

            vu le scrutin magouillitaire des législatives et le peu de chance du fn d’avoir un député ,marine présidente cohabitant avec une majorité umps  n’aurait que le RIC pour voir appliquer ses idées .

             


            • YVAN BACHAUD 12 août 2011 16:06

              Voila du concret :

              Eva joly m’a écrit être pour le RIC.

              J.L MELENCHON l’a dans son programme .

               Mais les promesses ne suffisent pas nous voulons des ACTES et bien sûr AVANT la présidentielle.
              Nous avons demandé à EVA JOLY de FAIRE ce qui est en SON pouvoir ACTUEL/

              1° Faire déposer par ses 4 députés une proposition de loi en faveur du RIC , cela est possible même pendant les vacances.
              2° Demander à ces 4 députés de mettre leur proposition à l’ordre du jour de l’instance qui décide de la mise à l’ordre du jouer d’une proposition à la première niche parlementaire.
              3° De nous communiquer les résultats du vote du groupe quel que soit le résultat.

               Si elle fait cela nous appellerons à voter pour elle.

              Nous pourrions également appeler à voter MELENCHON ;

              Si les communistes qui le soutiennent et qui sont largement majoritaires dans leur groupe mettent à l’ordre du jour - à leur prochaine niche à l’A.N ou au Sénat - la proposition de loi de ANDRE GERIN membre du groupe ou une autre. ( Celle déposée par A.GERIN n’a été signée par personne du groupe ni en 99 , ni en 2002, ni en 2007.. smiley

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
              Il est hors de question de faire confiance aux promesses du F.N sur le RIC pour des raisons très concrètes. Il n’a jamais rien fait dans le passé..
              Certes le RIC est depuis très longtemps dans un coin du programme du FN 4 lignes sur 500 (?)pages j’ai cela qq part..
              MAIS
              1° jamais dans une de ses profession de foi présidentielle JMLEPEN a inscrit le RIC/RIP ;

              2° Jamais les très nombreux soir d’élections sur toutes les chaines en direct avec beaucoup d’audience ; Il n’a dénoncé le fait que le RIC souhaité par plus de 80% des Français, n’était pas instauré et que les Français ne pourraient plus reprendre la parole quoiqu’il arrive pendant 5 ou 6 ans !
              Que ses plus de trois millions d’électeurs n’avaient pas le RIC pour s’exprimer.

              3° En 1995 les 4 maires du midi qui avaient été élus avec un programme sous forme de 20 Chèques dont un pour le RIC à la demande de 5% des inscrits, ont tous refuser de l’instaurer !

              (Comme le maire SOCIALISTE de VILLERS LES NANCY qui en 2008 avait signé avec 9 ADJOINTS deux conventions de RIC.. !!!)

              Il n’est donc pas question de faire confiance au F.N à qui on ne peut rien demander de FAIRE pour garantir sa volonté d’instaurer le RIC ;

              Nous attendons les réponses des candidats socialistes nous les rendront public.

              A ce jour, PAS QUESTION d’appeler à voter SARKOZY qui n’a pas répondu a notre demande d’instaurer le RIC avant la Présidentielle..

              A suivre..


              • non667 12 août 2011 18:51

                à yvan
                vous avec votre RIC + joly avec en plus la lutte contre le pipi de chat et les éoliennes vous comptez avec ce programme renverser le NOM ?

                Nous attendons les réponses des candidats socialistes nous les rendront public.
                vous attendez quelque chose du PS ??? préparer la vaseline ! smiley smiley smiley

                quand au FN n’ayant pas été au pouvoir et sans député on ne peu l’accuser de rien sauf procès d’intention alors que pour l’umps  ! 30 ans de faits


              • Narbonne Narbonne 12 août 2011 17:24

                J’ai bien aimé la phrase : « La république et les équilibres et contrôles des pouvoirs sont un sujet trop fragile et épineux pour qu’on se permette la moindre fantaisie. »

                Quand on voit la confusion actuelle entre pouvoir executif et pouvoir legislatif (le gouvernement fait passer toutes les lois qu’il souhaite aux parlements) et sans parler de la quasi non indépendance de la justice, on ne risque pas de rompre l’equilibre par le RIC, il y a longtemps que cet équilibre a été rompu et ,en réalité, il faut le rétablir.

                De plus, il n’ y a aucun contrôle réel, si ce n’est un chèque en blanc tous les 5 ans. Avec le RIC, cela serait un contrôle réel. Pensez vous que les citoyens n’auraient pas demandé un RIC pour annuler l’accord de la France à la « constitution » européenne après que les parlements l’aient acceptée en marchant sur la décision du Peuple.

                C’est cela qui fait peur ? que le peuple puisse réellement s’exprimer et ne plus faire de chèques en blancs.


                • David Meyers 13 août 2011 00:31

                  Ne confondez pas les institutions et les acteurs politicards.
                  Le système n’est pas parfait mais il est plus solide que des « citoyens populaires » qui ont quand même envoyé le Président de Neuilly sur Seine siéger à l’Elysée.

                  Pour le traité de Lisbonne, le texte était si obscur et confus que je ne pense pas que les francais auraient été assez nombreux pour atteindre le « quorum » d’un référendum. Et puis annuler un traité voté par le congrès par un référendum, c’est la porte ouverte à du n’importe quoi et certainement pas à une République.

                  Je pourrai râler moi aussi en disant que la loi Hadopi a été rejetée à l’assemblée et qu’elle est malgré tout appliquée par une procédure à l’encontre du règlement de cette même assemblée. :)))


                • Narbonne Narbonne 13 août 2011 09:18

                  J’ai bien peur qu’en affirmant « Et puis annuler un traité voté par le congrès par un référendum, c’est la porte ouverte à du n’importe quoi et certainement pas à une République » c’est avoir oublié ce qu’est la République. C’est Le Peuple qui est souverain, ce n’est pas ses représentants.

                  .Article 3 de la DDHC 1789 : Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément

                  Article 6 de la DDHC 1789 : La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation.

                  Article 2 de la constitution de 1958  :..Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple....

                  Pour le fun :

                  Article 16 de la DDKC1789 : Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution


                   

                   


                • YVAN BACHAUD 13 août 2011 11:12

                  Annuler le traité de LISBONNE, cela nous aurait remis avec le Traité de NICE adopté par JOSPIN+CHIRAC ; Ce n’était pas la fin du monde car les progrès démocratiques n’étaient pas bien grands..

                  Et cela aurait permis de dire que nous voterions CONTRE toute Constitution ne donnant pas la souveraineté européenne aux citoyens européens par la voie de leurs représentants et du RIC européen.. smiley


                • Gargantua 12 août 2011 18:32

                  Tout a fait d’accord avec l’idée qui est des référendums Populaire , et comme le pouvoir se veux que pour lui même et que chacun pence que le pouvoir doit être personnel et si possible Pharaonique, le culte du Dieu vivant. Je ne voie pas comment du jour au lendemain ces puissants accepteraient que ce qui nous considèrent comme étant leurs sujets économiques, condescendraient à perdent leurs prestiges ? 


                  • YVAN BACHAUD 12 août 2011 19:40

                    Je vais essayer de vous ouvrir les yeux.. smiley

                    Il faut savoir qu’en 1993 tous les partis du PCF au FN en tous cas avaient le référendum d’initiative populaire ou citoyenne dans leur programme.
                    Le PS avait adopté un projet de loi de RIC le 10.03.1993 mais 4 jours avant sa mise a la porte annoncée et réalisée ! Le RPR l’avait promis dans l’année.
                    N.Sarkozy s’est fait élire sur cette promesse et vous avez vu son discours d’investiture rappelant que le peuple ne veut pas que l’on décide a sa place.

                    A 9 mois des Présidentielles si un groupe parlementaire METTEZ a l’ordre du jour de l’AN une proposition de loi en faveur du RIC , comment les députés pourraient ils voter contre alors que 82 à88% des Français sont pour. Et que voter NON signifie indiscutablement donnez moi un chèque en blanc pendant 5 ANS VOUS NE POURREZ PLUS REPRENDRE LA PAROLE pour décider de ce qui vous regarde.. Vous pourrez signer des pétitions, faire grève , gesticuler mais sans conséquence..
                    Je pense que ce serait suicidaire.. Il faut donc tout faire auprès des groupes politiques et des candidats a la présidentielle pour qu’une loi RIC/RIP soit mise a l’ordre du jour.

                    Ce n’est pas impossible , mais il faut intervenir auprès des groupes par mail et téléphone dès la fin aout.. Car le temps presse.

                    Il faut intervenir dans les médias inter actifs pour poser la question du RIC aux candidats..

                    Cela vous semble t il tout à fait impossible ?
                    C’est en tous cas la meilleur chance car pas de RIC sans vote d’un article de la Constitution..


                  • Gargantua 12 août 2011 20:37

                    Les référendums Populaire n’est pas un plébiscite pour un partie.
                    que PCF Et le FN cela n’étonne pas, il non jamais brillé pour l’ouverture.


                  • sparte sparte 12 août 2011 21:38

                    Bravo, voilà un sujet bien intéressant
                    Le référendum d’initiative populaire est le recours du peuple lorsque les élus ne font pas leur travail et le peuple n’est il pas souverain ?
                    Dans ma fiche j’écris : "la souveraineté des états est une condition nécessaire de la liberté des individus, des familles et des peuples ; c’est pourquoi les oligarchies s’acharne à les détruire afin de dominer des individus isolés et perdus. Le peuple est souverain quand il s’exprime dans sa langue, fabrique ses propres outils, mange sa propre nourriture, et assure sa défense avec ses moyens propres. " en toute modestie.

                    On comprend que les partis n’en veulent pas, car ils nous préfèrent isolés pour faire leur cuisine ... et si on se mettait à rêver à un référendum lancé sur internet par un groupe de citoyens du peuple ? Quel loi permettrait de le réaliser ?
                    (des Américains se préparent à élire les candidats aux élections primaires directement par internet, pour éviter es magouilles qui permettent aux plus riches de barrer la route aux petits candidats ; je n’ai plus lien mais vous devriez trouver cela sur le net , en langue US )
                    Merci pour votre beau projet.
                     

                     


                    • YVAN BACHAUD 13 août 2011 07:58

                      Sue le site « notre sésame » vous trouverez les modalités de RIC du groupe droite populaire de l’ UMP qui serait soutenu par 76 députés.
                      Et les modalités du Rassemblement pour l’initiative citoyenne ;www.ric-france.fr. sur ce site dans « présentation » vous avez des modalités « réalistes » de RIC à tous les niveaux territoriaux.
                      Vos critiques et si possible suggestions seraient les bien venues..

                      Il faut proposer des modalités inattaquables pour que les députés n’aient AUCUN argument pour s’y opposer sauf à être de mauvaise foi évidemment..
                      Cordialement Y.B


                    • jeanclaude 12 août 2011 22:29

                      Nouvel avatar de l’utopie.

                      La réalité est bien trop complexe et les liens entre le national et l’international trop nombreux et importants pour qu’une telle démocratie directe puisse être efficace dans la durée.

                      En disant cela, je ne dis pas que la manière actuelle de gouverner n’est pas détestable, sur certains points. Mais votre proposition n’est pas la bonne réponse.


                      • YVAN BACHAUD 13 août 2011 08:30

                        Le RIC existe dans 50% des États des USA, il existe abrogatif seulement en Italie j’ai donné les trois dernières lois abrogées les 12-13 juin 2011.
                        Il existe également dans toutes les communes et Länder .
                        Il n’y a qu’en SUISSE qu’il existe en toutes matières
                        Vous écrivez :
                        La réalité est bien trop complexe et les liens entre le national et l’international trop nombreux et importants pour qu’une telle démocratie directe puisse être efficace dans la durée.

                        La réalité est bien comme vous dites mais pourquoi les citoyens ne pourraient-ils pas demander l’abrogation d’une loi qui ne leur convient pas ?
                        Les 22% qui ont préféré éliminer S.ROYAL n’étaient pas d’accord avec TOUT le programme UMP..N’est il pas naturel qu’ils puissent demander à voter sur certains projets importants pour eux, s’ils démontrent avoir un large soutien ?

                        Le R.I.C propose que pour « présélectionner » pour un RIC annuel ,une proposition il faut sur un « échantillon représentatif » limité obtenir la signature de 30% de l’échantillon. ( En fait 50% de la participation aux législatives en 2007. (60% également en 2002).

                        (Aux Régionales EELV a fait 5,56% et Le Front de gauche 2,8%..)

                        Vous pensez qu’avec ses 45 millions d’adultes le pêuple français n’a pas - dans tous les domaines - tous les niveaux de compétence pour élaborer des réformes profondes dont la France a besoin ?
                        Vous pensez qu’être « le Souverain » c’est donner tous les 5 ou 6 ans à des candidats désignés
                        par d’autres( commissions d’investiture de droite et de gauche qui placent leurs copains !) et qui peuvent faire le contraire de ce qu’ils avaient promis pour être élus sans intervention possible ?
                        Quelle est la bonne réponse selon vous ?


                      • Xavierperez Xavierperez 24 août 2011 00:28

                        Bonjour,

                        En réaction à cet article, je souhaiterai vous faire partager ma réflexion sur l’inscription dans la constitution d’une représentation civile et citoyenne à côté de la représentation politique. Bien des points y sont développés dans ceux que vous exprimez, mais j’en évoque bien d’autres sur l’accès aux droits pour les citoyens. J’ai essayé de construire une réflexion dégagée des débats partisants et notamment en sortant des critiques des uns sur les autres. Aujourd’hui, il faut avancer, j’entame cette initiative et échange aussi souvent que cela est possible.
                        https://sites.google.com/site/representationcivile/home
                        http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N12733
                        http://www.xavierperez.fr/general/la-representation-civile-dans-les-institutions/

                        Xavier Perez
                        http://www.xavierperez.fr/


                        • YVAN BACHAUD 24 août 2011 08:42

                          Bonjour,
                          Vous avez fait un gros travail pour présenter une réforme complète de la Constitution . C’est très bien mais il vous faut AVANT TOUT faire campagne pour l’instauration du référendum d’initiative citoyenne en toutes matières qui est le SEUL OUTIL qui VOUS permettrait de TENTER de soumettre au peuple votre proposition.

                          J’espère que vous et vos amis vous présenterez aux législatives sur votre programme en vous « rattachant administrativement » au R.I.C pour qu’il puisse accéder à la campagne officielle radio TV...( Il faut 75 candidats +suppléants.. !) et faire la promotion du RIC qui VOUS donnerait la parole !
                          Vos critiques et suggestions mêmes acerbes.. ! sur nos MODALITÉS de RIC national seraient les bien venues !
                          A charge de revanche si vous m’envoyez vos modalités détaillées de représentation civile que vous proposez. !!
                          Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires