Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi Hollande perdra

Pourquoi Hollande perdra

Hollande est un homme instable, imbu de lui-même, sans foi, conviction ni talent. C’est un opportuniste comme Ségolène Royal. Porteur d’un immense espoir, il déçoit ses sympathisants au fil des jours. Il dit puis se contredit et trahit ses alliés de gauche. Piètre sincérité ! Pas bon tout ça !

L’équipe divisée de la rue de Solférino boude le QG de campagne m’as-tu-vu qui fait ce qu’il peut pour donner l’illusion d’un PS uni. En réalité, tout le monde débine tout le monde en coulisse dans cette assemblée. Une telle atmosphère ne respire pas la victoire mais dissipe un parfum de mauvaise comédie interprétée par des acteurs qui ne concourent pas avec enthousiasme pour l’Oscar des meilleurs rôles dans la prochaine version du Président et ses valets.

Leur patron, Hollande, a commis l’erreur fondamentale d’imiter le Sarkozy détesté des masses populaires. En roulant des mandibules et des « Moi ! Je » égocentriques à chaque bâillement du clapet, il éloigne les électeurs. Tout ça pour débiter, sur des paroles molles à l’avenir incertain qui ne l’encouragent pas lui-même, un projet bidon qui se trompe d’élection. Tout cela transpire l’homme souffrant d’une infériorité maladive et qui se jette dans le fleuve en comptant sur le courant. Dommage au lieu de s’accoupler au corps électoral en le rassurant et le cajolant, il flirte avec le ridicule et la médiocrité des promesses éculées. Comme son adversaire il joue les tyrans avec les petits et les faibles de son équipe. Déjà plus personne ne le supporte.

Les paysans, qui savent depuis toujours prévoir le temps et d’où vient le vent, ne l’apprécient pas et le bétail le fuit. Cet homme est sans aura et sans avenir. Loin de rassembler, il divise et marche sur les flots, défrayé moitié-moitié par le contribuable et les braves gens qu’il trompe par ses projets utopiques.  

Côté Parlement, le rôle des élus PS pendant la treizième législature, à commencer par le premier congrès de Versailles en 2007, a été misérable ou plutôt lamentable. Ces gens ne sont en général pas crédibles et, une poignée mise à part, bien peu compétents. Quand ils ne sont pas corrompus par un pouvoir prévaricateur, ils ne font pas très sérieusement leur boulot et ne représentent pas le peuple qui leur a confié mandat, mais l’intérêt du parti que le contribuable subventionne. Voici qui agace et déçoit.

Tout ceci ne fabrique pas une image très sereine et très forte qui puisse soutenir les ambitions légitimes d’un prétendant. Bien au contraire cette situation façonne le sentiment d’une meute affamée de mandats et de charges qui se soucie fort peu du peuple si ce n’est, à distance, en période électorale. En majorité, la prétendue élite socialiste se moque de l’électeur et le méprise avec suffisance derrière son dos, selon la technique Sarkozy du vous pouvez compter sur moi.

Les associés du candidat ne nous le vendent pas ou très mal, mais le jalousent assurément. Compte tenu de la situation misérable du pays, cette conjoncture interne communique tacitement le message que le PS et son candidat ne veulent nullement la direction politique du pays et préfèrent plus confortablement les bancs de l’opposition.

Les électeurs sont de plus en plus nombreux à comprendre l’avertissement diffusé entre les lignes par les orateurs du parti. Chaque jour qui passe voit fondre l’avance dans les sondages. Les dés sont jetés, la surprise n’en sera pas une si comme celle de Lionel Jospin l’aventure de François Hollande s’achève au premier tour et n’atteint pas la dernière ligne droite. C’est dur d’être un mauvais candidat. 
 


Les réactions les plus appréciées

  • Michel DROUET (---.---.---.24) 2 mars 2012 11:12
    Michel DROUET

    Article trop à charge pour être honnête.

    Vous auriez du écrite sur les mérites (ou tares) comparés de l’ensemble des candidats, cela aurait été un peu plus objectif.

  • Fergus (---.---.---.109) 2 mars 2012 10:56
    Fergus

    Bonjour, Jowurz.

    Bien assayé, mais votre discours, tellement caricatural qu’on le croirait sorti d’une officine UMP, se heurte aux faits : Hollande tient largement la route, et le PS est nettement plus uni qu’en 2007. Quant aux sondages, ne vous réjouissez pas trop vite, le dernier de BVA était excellent pour Hollande et celui de l’Ifop (le plus défavobale) montrait hier Hollande en hausse tant au 1er qu’au 2e tour et un Sarkozy en baisse. 13 points d’écart entre un challenger et un sortant le 1er mars, du jamais vu !

    Dernier point : pour ce qui est de la personnalité, Hollande est un enfant de choeur par rapport à Sarkozy, et même par rapport à Bayrou, en matière d’ego. Quant sa conviction et sa volonté, elle sont impressionnantes aux dires de tous ceux qui ont vu Hollande se préparer à cette campagne depuis un an et dérouler une stratégie de fer sous un air bonhomme.

  • morag (---.---.---.127) 2 mars 2012 12:00

    Bof, psychologie de bazar, tout cela n’est pas très intéressant.

  • Richard Schneider (---.---.---.76) 2 mars 2012 17:13
    Richard Schneider

    Bonjour Fergus,

    L’auteur de l’article, par son manque de rigueur intellectuelle, dénature la portée de ses propos : Hollande serait à la fois incompétent, opportuniste, veule, démago etc ..., bref « il ment matin, midi et soir » ... 
    Quant aux sondages, comme vous le faites remarquer, ils sont remarquablement stables depuis plusieurs semaines ; l’effondrement des intentions de vote du socialiste espéré par les sakozystes tarde à se manifester (au contraire).
    Moi, je me méfie toujours des descriptions de la personnalité des politiques. Surtout en pleine campagne électorale ! D’abord, parce qu’on ne les connaît pas personnellement, ensuite, parce que subjectivement on trouvera qualités et défauts selon ses convictions ... Seuls le temps et les historiens pourront nous éclairer d’une façon objective sur la personnalité de tel ou tel personnage politique.
    J’irai plus loin que vous, Fergus : cet article est un article de popagande anti-Hollande. Que Jowurz n’aime pas ce dernier : c’est son droit - et ça ne me dérange pas. Dommage qu’il présente ses propos sous un faux-air objectif.
    Bonne fin d’après-midi,
    RS

Réagissez à l'article

83 réactions à cet article

  • Fergus (---.---.---.109) 2 mars 2012 10:56
    Fergus

    Bonjour, Jowurz.

    Bien assayé, mais votre discours, tellement caricatural qu’on le croirait sorti d’une officine UMP, se heurte aux faits : Hollande tient largement la route, et le PS est nettement plus uni qu’en 2007. Quant aux sondages, ne vous réjouissez pas trop vite, le dernier de BVA était excellent pour Hollande et celui de l’Ifop (le plus défavobale) montrait hier Hollande en hausse tant au 1er qu’au 2e tour et un Sarkozy en baisse. 13 points d’écart entre un challenger et un sortant le 1er mars, du jamais vu !

    Dernier point : pour ce qui est de la personnalité, Hollande est un enfant de choeur par rapport à Sarkozy, et même par rapport à Bayrou, en matière d’ego. Quant sa conviction et sa volonté, elle sont impressionnantes aux dires de tous ceux qui ont vu Hollande se préparer à cette campagne depuis un an et dérouler une stratégie de fer sous un air bonhomme.

    • minusabens (---.---.---.77) 2 mars 2012 11:47

      Salut Fergus,

      La caricature est par définition exagérée. Je ne suis pas persuadé que le personnage brossé par l’auteur soit très différent de la réalité.

      Quant aux sondages et à la communication « PS plus uni que jamais » que vous évoquez c’est le résultat de la propagande électorale . Comme l’écrivait Ariane Walter, je crois tous les conseillers sortent du même institut et usent des mêmes ficelles. Les arguments que vous évoqués n’ont pas une fiabilité à toute épreuve. Votre analyse est sincère et argumentée mais exprime-t-elle la réalité ? Je n’en suis pas convaincu. L’avenir bien sûr nous le dira. Souvenez-vous de 2002 ...

      Bonne journée !

    • Fergus (---.---.---.109) 2 mars 2012 13:08
      Fergus

      Bonjour, Minusabens.

      Permettez-moi de rectifier : je n’ai pas écrit « le PS, plus uni que jamais », mais « le PS, nettement plus uni qu’en 2007 », ce qui n’est pas la même chose, les caciques ayant alors savonné la planche de Royal. J’ai simplement voulu exprimer qu’il n’y a rien de tel cette année.

    • 59jeannot (---.---.---.211) 2 mars 2012 14:44

      Si le PS paraît uni, je ne suis pas sûr que toute la gauche le soit ; et encore, quand je parle de la gauche, le PS en fait-il toujours partie ?
      Si Hollande appelle à voter pour le candidat le mieux placé à gauche au second tour, on peut entendre : voter pour Poutou, Joly, Artaud ou Mélenchon si Hollande est éliminé (ce qu’il mérite), par contre si nous avons un second tour Sarko-Hollande, la gauche ne sera plus représentée, donc il est à prévoir beaucoup de vote blancs ou nuls.
      En tous cas, jamais je ne voterai pour un parti qui a trahi ses électeurs, en plus, par deux fois :
      -le 4 février 2008, laissant entrer le traite de Lisbonne dans la constitution,
      -les 21 et 28 février 2012, à l’assemblée et au sénat, en s’abstenant, les traites du PS ont laissé pas le M.E.S, qui enlève un dernier pan de souverainté qui restait à la France. Nous sommes désormais, pieds et mains liés devant la commission de Bruxelles.
      Si le peuple se réveille et reprend le pouvoir, certains devront rendre des comptes face à la république.

    • Jowurz (---.---.---.3) 2 mars 2012 14:56

      Bonjour Fergus,

      Merci de votre commentaire. Votre opinion est des plus respectables. Je ne me réjouis ni des sondages ni de la situation du pays et du peuple. Je place Sarkozy et Hollande dans la même catégorie. Pour ce qui concerne Hollande c’est un caméléon qui possède la faculté de dire ce que son interlocteur souhaite entendre. Il roule pour lui et se moque des autres, mais semble préparé à tout et son contraire pour parvenir à ses fins.... S’il est vrai que F.Mitterrand a décimé le PCF, il a payé le prix de l’alliance conclue en lui confiant quelques ministères. Hollande qui quémande le soutien de toute la gauche crache dessus dès qu’il a franchi la Manche. Belle intégrité ! Ceci est un exemple de la moralité du candidat. Sarkozy, lui-même, a tenu ses engagements vis à vis de ses alliés, Boutin, Borloo, Morin et autres. Il ne les a pas reniés, c’eut été l’aveu de son manque de discernement. 

      La sincérité c’est être conséquent. Hollande ne l’est pas. Je doute pourtant que son ambition soit de gouverner. Si c’est le cas, il tente sa chance au mépris de la Constitution et se trompe de scrutin, un chef de gouvernement n’est pas issu d’une présidentielle, mais d’un consensus ou d’une majorité à l’Assemblée .(Voir les cohabitations).

      Vous le voyez, rien ne distingue apparemment cet ambitieux de son prétendu concurrent. Quant au monde de la finance, son ennemi, il ne saurait s’en passer. Sa déclaration de guerre est irresponsable et ses propos des plus incohérents.

      Je ne parle pas de ses calculs budgétaires et des ressources envisagées. Nous sommes en plein cloud gaming ou computing. Ceci ne remplit pas les assiettes et ne paie pas les retraites.

      Permettez-moi de douter de l’enfant de choeur Hollande, Ses proches au PS, à commencer par Ségolène Royal, l’ont cru longtemps. Ils se sont trompés. L’homme est plus imprévisible et aussi vaniteux que Sarkozy. Comme tous les faibles il est à craindre.

      Je n’essaie pas de vous convaincre mais d’expliquer ce qui, selon moi, mérite de l’être.

    • Richard Schneider (---.---.---.76) 2 mars 2012 17:13
      Richard Schneider

      Bonjour Fergus,

      L’auteur de l’article, par son manque de rigueur intellectuelle, dénature la portée de ses propos : Hollande serait à la fois incompétent, opportuniste, veule, démago etc ..., bref « il ment matin, midi et soir » ... 
      Quant aux sondages, comme vous le faites remarquer, ils sont remarquablement stables depuis plusieurs semaines ; l’effondrement des intentions de vote du socialiste espéré par les sakozystes tarde à se manifester (au contraire).
      Moi, je me méfie toujours des descriptions de la personnalité des politiques. Surtout en pleine campagne électorale ! D’abord, parce qu’on ne les connaît pas personnellement, ensuite, parce que subjectivement on trouvera qualités et défauts selon ses convictions ... Seuls le temps et les historiens pourront nous éclairer d’une façon objective sur la personnalité de tel ou tel personnage politique.
      J’irai plus loin que vous, Fergus : cet article est un article de popagande anti-Hollande. Que Jowurz n’aime pas ce dernier : c’est son droit - et ça ne me dérange pas. Dommage qu’il présente ses propos sous un faux-air objectif.
      Bonne fin d’après-midi,
      RS
    • lulupipistrelle (---.---.---.25) 2 mars 2012 17:48

      Si l’électeur faisait toujours preuve de rigueur quand il vote ... non, c’est aussi au feeling...


      Pas besoin d’être d’une officine UMP pour dégoiser sur ce petit personnage fallot, pas très finaud mais qui s’accroche...
    • Fergus (---.---.---.109) 2 mars 2012 18:00
      Fergus

      Bonjour, Lulupipistrelle.

      « Falot », Hollande ? C’est ce que croyaient ses adversaires de la primaire, et ils ont été nettement battus. C’est aussi ce que croyaient Sarkozy et ses amis, persuadés qu’il allait s’effondrer en... décembre, et il est toujours là, nettement en tête des intentions de vote, et en passe d’infliger à Sarkozy sa pire déculottée.

      « Pas très finaud », Hollande ? Même ses adversaires reconnaissent qu’il possède une grande intelligence.

    • alainbibou (---.---.---.99) 2 mars 2012 18:31

      "Les paysans, qui savent depuis toujours prévoir le temps et d’où vient le vent, ne l’apprécient pas et le bétail le fuit. Cet homme est sans aura et sans avenir"
      je suis d’accord, je pense même que ce rédacteur est tout droit sorti de sa cambrousse et de son syndicat pourri, j’ai nommé la FNSEA. tu sais, c’est ces types qui passent leur temps à saccager les préfectures, les bureaux des ministres écolos, et se défoulent en balançant des porcs par dessus les grilles des institutions étatiques, sans jamais être inquiétés bien entendu. par contre, va donc essayer de faucher un champ de ce putain de maîs OGM....Jowurz, ton torche-balle dégage des remugles nauséabonds.

    • lulupipistrelle (---.---.---.25) 2 mars 2012 22:26

      @Merci de ne pas confondre militant socialo et citoyen français...


      Ces gens-là vivent couper du reste de la population depuis des décennies... une secte en somme... On les a déjà vu plébisciter l’ex, dans son numéro de madone inspirée... 

      A mon avis les critères du socialiste commun sont exactement à l’opposé des miens... 

      L’ex-gros mou patelin, ce faux limousin s’est cru malin de se payer la tête des anti- nucléaires... comme c’était subtil son « sortir du tout-nucléaire »... et ses sorties à la City de la même veine, pour bloquer les sympathisant du FDG et du NPA...


      François Hollande révulse un paquet de gens , qui auraient dû être ses alliés naturels... S’il était élu , ce serait avec des appuis du côté de la droite modérée...

      Et puis symboliquement, porter un président avec un patronyme qui est le nom d’un pays voisin... moi je ne le sens pas. 
    • Dunizel (---.---.---.47) 3 mars 2012 01:02

      Hollande, une stratégie de fer ? smiley Il le cache bien hein !

      Entre l’appel à l’abstention dynamique pour le MES et l’annonce surprise d’une tranche d’impôts à 75%, loiiin derrière la tranche précédente, et ne touchant que 0,01% de la population ?

      Je suis impressionnée en effet ... smiley

    • bakerstreet (---.---.---.81) 3 mars 2012 08:20
      bakerstreet

      ....................est un homme instable, imbu de lui-même, sans foi, conviction ni talent.

      Exercice à trou : A vous de trouver.

  • Michel DROUET (---.---.---.24) 2 mars 2012 11:12
    Michel DROUET

    Article trop à charge pour être honnête.

    Vous auriez du écrite sur les mérites (ou tares) comparés de l’ensemble des candidats, cela aurait été un peu plus objectif.

    • minusabens (---.---.---.36) 2 mars 2012 12:02

      Michel Drouet bonjour,

      Votre opinion est respectable ! C’est vrai cet article semble avoir été écrit au pas de charge par un Uhlan. De là à être malhonnête c’est un avis que je ne peux partager.
      Une opinion clairement exprimée (c’est le cas) est par définition intègre.

      En ce sens votre verdict reflète votre avis sincère comme celui de Jowurz que vous condamnez.. Vous me suivez ? 

      Pour le reste, je laisse à l’auteur le soin de vous répondre. Mais je vous engage à réaliser vous-même cette idée remarquable. Nous aurons ainsi loisir de comparer les opinions des rédacteurs sur tous les candidats. L’idéal serait d’attendre la publication officielle des concurrents retenus .

      Bien à vous. 

  • Ariane Walter (---.---.---.52) 2 mars 2012 11:13
    Ariane Walter

    Bonjour

    Il ne perdra peut-être pas mais la France perdra sûrement.

    Elle a déjà perdu le 28 février avec le vote du MES au Sénat.
    Avez-vous lu les détails de cette loi ?
    Est-il suffisant de dire « on la revotera » pour que cela soit crédible ?

    le problème de Hollande , c’est qu’il n’a aucun charisme et des discours tissés de lieux communs. Ca c’est gênant.
    mais comme il l’a dit pour encourager ses partisans :
    « Il y aura des postes ! Bcp de postes ! »
    La classe...

    -Il est aussi favorable aux gaz de schiste.
    -Ses conseillers appartiennent à la banque Rothschild.
    -Un journaliste de Canal révèle qu’un de ses émissaires est allé rassurer les riches stars et footballeurs.

    Ca en fait beaucoup pour ce candidat.
    Non ?

    Et là, ce n’est pas de la caricature. ce sont des faits.

    • Jowurz (---.---.---.2) 2 mars 2012 15:24

      Bonjour Ariane,

      F.Mitterrand avait créé 182.000 emplois dans la fonction publique. A cette époque la France était aisée, elle n’appartenait pas à la Zone Euro. En quelques mois le franc s’effondrait dopant notre compétitivité.. En deux septennat la dette cumulée sous Mitterand se montait à 550 milliards €, un record ! Il est pulvérisé par Sarkozy en 5 ans. Avec quelles ressources dans un pays qui, lessivé, produit de moins au moins et importe de plus en plus, l’honorable Hollande veut-il parvenir à honorer les engagements pris successivement par le PS et l’UMP vis à vis de l’U.E ?

      L’incompétence de la rue de Solférino est patente. Depuis Mauroy, Fabius Rocard et Berégovoy les principes n’ont pas évolué et les résultats ont toujours été misérables. La période Chirac n’a rien arrangé malgré l’intervention du génial Jospin.

      Soyons sérieux ! avec ou sans casquette Hollande pédale dans la choucroute. En supplément cet humoriste n’a aucune valeur morale ou la cache bien. Il prétend proposer une politique du « Moi, je.. » et le mandat qu’il convoite est celui de juge-arbitre entre les pouvoirs... L’ENA lui a tourné la tête ou il prend les Francais pour des thons.

      Puisse votre Mélenchon préféré gagner quelques points dans l’opinion pour dans l’intérêt de la France dégommer un tel imposteur ! 

  • morag (---.---.---.127) 2 mars 2012 12:00

    Bof, psychologie de bazar, tout cela n’est pas très intéressant.

    • minusabens (---.---.---.84) 2 mars 2012 12:09

      Bonjour Morag,

      C’est exactement ce que l’auteur pense du candidat concerné... Pour ce qui concerne la psychologie elle est au niveau de la campagne des Sarkozy, Hollande et consorts, Eva Joly et Mélenchon mis à part puisque ce sont des petits candidats. qui n’ont pas leur place dans les rayons du souk électoral comme dirait Marine..

    • minusabens (---.---.---.35) 2 mars 2012 12:20

      Cogno abonde dans le sens de l’article,
      Hollande copie Sarkozy à cette différence que le dernier trahit le peuple qui, à en juger par Bayonne, n’est pas son allié..
      Cette nuance est la différence. Nous n’avons pu éviter Sarkozy. Ne rééditons pas l’erreur de 2007 avec le candiat du PS en 2012..

      Quitte à changer autant le faire pour de vrai ! Les faux semblants ne mènent nulle part.

    • Abou Antoun (---.---.---.181) 2 mars 2012 14:03
      Abou Antoun

      Sarkozy est un homme instable, imbu de lui-même, sans foi, conviction ni talent. C’est un opportuniste.
      Et pourtant il s’est fait élire ...
      C’est une compétition où les plus mauvais ont leur chance. Il ne faut jamais désespérer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jowurz


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès