• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi le Front national peut l’emporter mais difficilement (...)

Pourquoi le Front national peut l’emporter mais difficilement gouverner

Marine Le Pen considère désormais que son parti, le Front national, est le premier parti de France. Elle est confortée par les résultats des sondages et des projections portant sur les prochaines élections. En effet, le front national est en tête dans les intentions de vote aux prochaines élections européennes avec 24 %, devant l’UMP à 22 % et le PS à 19 %. Marine Le Pen est surtout requinquée par la stratégie, payante, qu’elle a mise en place depuis son élection à la présidence du parti en janvier 2011. Elle est portée par une ardente détermination à accéder au pouvoir et à gouverner.

Trois facteurs au moins la mettent désormais en position de bousculer sérieusement l’échiquier politique.

Un parti comme les autres

Le premier, elle le doit à elle-même. En éloignant systématiquement les groupuscules qui ternissaient l’image du parti, et en évitant des provocations inutiles, elle reste ferme sur le socle idéologique du FN mais avec une rhétorique qui passe. Ecoutée sans arrière-pensée, on en arrive même à la trouver plus modéré que des « républicains » comme Nicolas Sarkozy et autres Manuel Valls. Bien entendu, elle sait que rien ne lui sera pardonné en cas de moindre dérapage sur des questions sensibles comme le racisme et la xénophobie, voire les « affaires » politico-financières. Savoir se discipliner… en voilà une qualité qui séduit au-delà des clivages politiques.

La fin des clivages classiques

Le deuxième facteur jouant en sa faveur est, sans nul doute, l’épuisement idéologique des partis classiques de gouvernement. On sait maintenant qu’un gouvernement de gauche mène à peu près la même politique qu’un gouvernement de droite. Ils sont tous socio-démocrates et entretiennent les mêmes relations avec le capitalisme financier. Nicolas Sarkozy n’a pas été battu à cause de ses résultats en matière économique et social. Il a été battu parce que sa personne exaspérait. Les Français avaient besoin d’un président un peu plus apaisé.

Une certitude s’est donc durablement installée dans l’opinion selon laquelle les grands partis du gouvernement sont interchangeables. On vote pour sanctionner des individus, et non pour escompter une nouvelle politique. Tant que la situation socio-économique était supportable, ce va-et-vient électoral pouvait encore durer. Mais à un certain niveau du chômage, de la pauvreté, et surtout face à un avenir désespérément incertain, trahissant l’impuissance des partis classiques de gouvernement, la tentation est grande d’essayer une autre recette. Et le Front national sait qu’il a une occasion historique à saisir.

Les Français votent

Le troisième facteur qui est à la fois un atout et un piège pour le Front national est que la France est quand même une démocratie. Les électeurs n’ont pas peur de voter pour n’importe quel candidat parce qu’ils savent qu’ils peuvent le « virer » aux prochaines élections. Même avec un président FN, la France ne risque pas de se transformer en dictature. Contrairement à certains peuples qui croupissent sous des régimes autoritaires, les Français peuvent manifester, s’exprimer librement et, aux prochaines élections, « virer » les dirigeants dont ils ne veulent plus. Le Front national qui traîne un bilan mitigé de la gestion des mairies qu’il a autrefois réussi à conquérir (Vitrolles, Marignane, Orange) pourrait être paralysé, une fois au pouvoir, par la hantise du faux pas.

Plus globalement, le Front national, s’il parvient aux responsabilités, pourrait être confronté à l’insurmontable difficulté de détricoter un ensemble des lois nationales, européennes et des traités internationaux qui empêchent la mise en place ne serait-ce que d’une partie de son programme politique. Les réformes ou les programmes de rupture portant sur des sujets comme la nationalité, la protection des frontières, la préférence nationale, la sortie de l’euro,… sont en théorie réalisables, mais à quel prix !

Toute une mandature pourrait s’épuiser avant qu’une seule de ces thématiques ne fasse l’objet d’une réforme en profondeur. Sachant, par ailleurs, que les adversaires politiques risquent d’être inlassablement vent debout, et que le parti frontiste, comme tout parti arrivé au pouvoir, veillera à ne pas perdre les élections à venir, un certain réalisme dictera de la modération dans le programme actuel.

Jouer à se faire peur

Finalement, l’avenir de la France avec ou sans le Front national au pouvoir (national ou local) ne mérite peut-être pas autant de passion. On s’amuse abusivement à se faire peur. Il n’y aura ni pogrom ni ratonnade à l’initiative des gens qui tiennent à gouverner.

Il est en revanche peu probable que le programme du Front national soit appliquer tel quel. Un travail de toilettage sera inévitablement réalisé, ne serait-ce que pour éviter à la France de s’offrir défavorablement en spectacle en Europe, et même sur le plan international.

« Nous ne sommes pas seuls au monde », finiront par se persuader les dirigeants frontistes. Autrement, ils pourront difficilement gouverner.

Boniface MUSAVULI


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • fcpgismo fcpgismo 10 octobre 2013 09:52

    « La femme est l’ avenir de l’ Homme » C’ était facile d’ être radicalement contre le Fhaine avant Marine.


    • Robert GIL ROBERT GIL 10 octobre 2013 09:57

      A chaque crise, les parties extrémiste et nationaliste sont porté par la montée rapide et puissante des mouvements fascistes et par leur capacité à susciter l’adhésion d’une partie de la classe ouvrière.
      C’est une constente qu’il est difficile de combattre, car en general dans ces cas là, les classes populaires deboussolés reclament de l’ordre et un chef fort, mais elles feraient bien de mediter cette phrase de B. Franklin : « qui prefere la securité a la liberté aura tot fait de perdre les deux ! »

      voir : LES THEORIES DE LA DOMINATION


      • bnosec bnosec 11 octobre 2013 08:05

        Il y a hélas de moins en moins de liberté et de sécurité.

        Vos citations sont décidément toujours hors contexte. Ca en devient ridicule.


      • Robert GIL ROBERT GIL 11 octobre 2013 08:40

        trés fort ton commentaire...relis le tout et essaie de reflechir...


      • Cécile Adamski Cécile Adamski 11 octobre 2013 10:46

        Il n’y a pas que les classes populaires qui constatent la crise économique de la zone euro tout particulièrement en France. Ce ne sont pas les pauvres, ou le Front National, qui sont responsables de la dette, mais l’incapacité de ceux que vous soutenez à gouverner le pays. Les non ouvriers paient des impôts de plus en plus intolérables et s’ils ne subissent pas l’insécurité en permanence comme « la classe ouvrière », ils la voient s’installer près de chez eux. 


      • CN46400 CN46400 10 octobre 2013 10:02

        Le FN l’emportera quand une fraction significative de la grande bourgeoisie décidera, le reste étant jugé usé ou inopérant dans la défense des intérêts bourgeois, de jouer cette carte ! Comme Hitler en 31, Marine devra, alors, mettre en veilleuse les oripeaux quelques peu « socialistes » de son programme.


        • Croa Croa 10 octobre 2013 12:45

          C’est déjà le cas : Le FN est le seul parti alternatif à passer sur les grands médias, sa carte est donc sur la table !


        • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 10 octobre 2013 14:37

          « Comme Hitler en 31, Marine devra,... »

           smiley smiley smiley ah les cocos et leur épouvantail en carton pâte


        • Onecinikiou 10 octobre 2013 16:42

          @ CN46400,


          La réalité historique devrait plutôt vous inciter à ne pas opérer cette comparaison malheureuse qui prouve à peu près l’inverse que ce que vous cherchez à montrer : les résultats économiques et SOCIAUX de l’Allemagne hitlerienne furent en tout point exceptionnels, de surcroit dans le contexte de marasme généralisé d’alors qu’il convient de rappeler, où tous les pays sans exceptions échouèrent à redresser leur économie, les Etats-Unis en tête.


          Revoyez par conséquent votre sophistique, sauf si évidemment vous souhaitez vous tirer une balle dans le pied.

        • CN46400 CN46400 10 octobre 2013 16:58

          « les résultats économiques et SOCIAUX de l’Allemagne hitlerienne furent en tout point exceptionnels »


          Tout dépends du moment où l’on mesure ces choses, 1938,1942,1945......

          Entre 1914 et 1918 l’économie française aussi était au taquet, un max de soldat, un max de commandes militaires, c’est à cette époque que fût développé le travail féminin de masse, aucun chômage. Le problème c’est que dans la guerre, il y a aussi des ...morts. A part cela c’est super pour l’économie. 

        • Le vengeur 11 octobre 2013 02:18

          @Onecinikiou : Merci j’ai bien ri en ouvrant votre article quand j’ai lu « La Lybie (de Khadafi), seule démocratie participative du monde, la suisse n’étant qu’une pâle copie... » Comment être crédible en affirmant une telle absurdité ? Sans approuver la guerre à Sarko, je ne peux laisser dire que Khadafi était un modèle de démocratie ! Cette pourriture a détourné tellement, que ce soit du fric ou du pouvoir !


        • ARMINIUS ARMINIUS 11 octobre 2013 07:48

          Votre démo à ses limites : le redressement de l’Allemagne sous Hitler est surtout due d’une part à l’aide américaine( Rockfeller, Ford, Bush &Co...) et d’autre part à la mobilisation de la capacité de courage du travailleur allemand ( avec en plus une épée dans le dos) Le redressement de L’Allemagne après la guerre s’est fait sans dictateur et sans épée dans le dos pour des résultats plus durables...
          De telles conditions ne peuvent être comparés à celles de la France d’aujourdh’hui...


        • HerveM HerveM 11 octobre 2013 10:02

          Arminius, quand vous dites :
          "L’Allemagne après la guerre s’est fait sans dictateur et sans épée dans le dos", vous perdez une bonne occasion de vous taire car, hormis le Japon, aucun pays au monde n’a eu à subir le quart des tourments infligés à l’Allemagne et à son peuple après guerre : massacres et famines organisés contre des millions de personnes, dépeçage du pays avec livraison d’une bonne moitié aux staliniens, remplacement des élites par de nouvelles à la solde de l’étranger, réparations financières que les Allemands d’aujourd’hui paient et paieront pour longtemps encore.


        • Alpo47 Alpo47 10 octobre 2013 10:15

          L’hypothèse de la venue au pouvoir du FN est tout de même très improbable car à peu près tout le monde est ligué contre lui. Il faudrait une conjonction d’abstention généralisée et de forte poussée du ras le bol des « partis de gouvernement ». Il est vrai qu’on n’en est plus très loin. Mais arriver à 50% ????

          Et dans l’hypothèse de l’élection à la présidence de Marine le Pen, une deuxième condition serait très improbable -sinon irréalisable- , c’est d’avoir une majorité d’élus à l’Assemblée Nationale pour pouvoir gouverner. Comment concevoir qu’un parti sans cadre capables -ils en sont à se congratuler de l’arrivée de Jean Roucas- puissent avoir plus de 300 (?) élus à l’assemblée ? Mission impossible.

          Par conséquent, dans la vie politique Française, le FN sert à la fois d’épouvantail et de moyen d’unir les autres partis. Autrement dit, à maintenir l’UMPS. Hélas.

          Enfin, inutile de se leurrer, tout au long de son histoire les forces de« la droite nationaliste » ont toujours oeuvré pour le grand patronat. Briseurs de grèves, casseurs de manifestations ... ils ont TOUJOURS défendu le capital. Qu’est ce qui pourrait nous faire croire qu’ils ont tellement changé ? Jusqu’à défendre les salariés et les plus faibles ? Il faut vraiment ignorer l’histoire pour y croire.

          Si les possibilités qui nous sont offertes sont des leurres, que nous reste t-il ? Aller à la pêche ce jour, pour décrédibiliser ces votations ... tout en sachant que cela ne les empêchera pas de gouverner.


          • Fergus Fergus 10 octobre 2013 10:31

            Bonjour, Alpo.

            Analyse lucide sur la réalité du paysage politique français.

            Ajoutons à cela que le positionnement social du FN est clairement un leurre destiné à attirer à lui les classes populaires déboussolées par la pérennité d’une politique de services des intérêts oligarchiques.

            Un FN dont on a, en outre du mal à croire qu’il a réellement conduit à son terme, au sein de ses instances, la mise à l’écart de tous ceux qui sont issus des idéologies fondamentales du parti, venues de l’OAS et du fascisant Occident.


          • le naif le naif 10 octobre 2013 11:13

            @ Alpo47 

            "Il faudrait une conjonction d’abstention généralisée et de forte poussée du ras le bol des « partis de gouvernement ». Il est vrai qu’on n’en est plus très loin. Mais arriver à 50% ????"

            Ce n’est pas que nous n’en sommes plus très loin, nous sommes en plein dedans !!! Quand ceux qui ont voté Hollande pour chasser Sarkozy en sont presque à regretter ce dernier, c’est dire le niveau de désespérance !!!

            "dans l’hypothèse de l’élection à la présidence de Marine le Pen, une deuxième condition serait très improbable -sinon irréalisable- , c’est d’avoir une majorité d’élus à l’Assemblée Nationale pour pouvoir gouverner. Comment concevoir qu’un parti sans cadre capables -ils en sont à se congratuler de l’arrivée de Jean Roucas- puissent avoir plus de 300 (?) élus à l’assemblée ? Mission impossible."

            Quand on voit comment le simple fait pour un amuseur de s’afficher à l’université d’été du FN lui a porté préjudice, on comprend que des cadres de bon niveau hésitent à s’afficher dans ce parti. Que Chouard participe à une conférence d’E&R et c’est immédiatement un Facho, Sapir n’est pas loin non plus de l’anathème.... Le cordon sanitaire de la bien bienpensance est encore bien présent. Mais ce terrorisme intellectuel ne durera plus très longtemps.

            "Par conséquent, dans la vie politique Française, le FN sert à la fois d’épouvantail et de moyen d’unir les autres partis. Autrement dit, à maintenir l’UMPS. Hélas."

            Il peut aussi servir à faire exploser définitivement ces deux formations.... de plus ce mouvement n’est pas Franco-français, nous verrons bien après les européennes si les partis souverainistes arrivent à infléchir la politique de l’UE

            "Enfin, inutile de se leurrer, tout au long de son histoire les forces de« la droite nationaliste » ont toujours oeuvré pour le grand patronat. Briseurs de grèves, casseurs de manifestations ... ils ont TOUJOURS défendu le capital. Qu’est ce qui pourrait nous faire croire qu’ils ont tellement changé ? Jusqu’à défendre les salariés et les plus faibles ? Il faut vraiment ignorer l’histoire pour y croire."

            C’est possible en effet, mais je pense que les pseudos gaullistes de l’UMP et les pseudos socialistes du PS, n’ont pas de leçons à donner en matière de trahison et je ne parle même pas du rôle de certains syndicats....

            "Si les possibilités qui nous sont offertes sont des leurres, que nous reste t-il ? Aller à la pêche ce jour, pour décrédibiliser ces votations ... tout en sachant que cela ne les empêchera pas de gouverner."

            Donc ce n’est pas une possibilité...


          • unandeja 10 octobre 2013 12:31

            je suis d’acord avec vous néanmoins, si la vie politique française évoluait enfin un peu, on pourrait avoir des coalitions....
            Il faudrait des assemblées réellement représentatives et intelligentes, capable de travailler au destin de soin pays au dela des clivages.....mais ça c’est une autre histoire....un peu bisounours, je le concède....
            (ça vient de ma nationalité suisse !)


          • Alexis Toulet Alexis Toulet 10 octobre 2013 12:33

            « L’hypothèse de la venue au pouvoir du FN est tout de même très improbable »


            Je ne suis pas tout à fait d’accord. Comme vous le dites, il faudrait une forte poussée anti-UMP & PS, et il faudrait encore une majorité FN à l’Assemblée. Nous en sommes loin, mais c’est la dynamique qui est importante, et surtout la possibilité qu’elle soit accélérée par les événements, avant tout la crise économique qui n’est en rien réglée et présente un fort risque de nouvelles ruptures avant 2017. L’Espagne a six millions de chômeurs, ce qui correspondrait à huit millions en France en ajustant par rapport à la population. Ce genre de situation peut arriver.

            Quant à avoir une majorité à l’Assemblée... une présidente Le Pen nouvellement élue demanderait aux Français la majorité nécessaire au gouvernement, et elle l’obtiendrait, même si son parti présentait des chèvres comme candidats ! Un peuple peut changer d’avis rapidement, mais tout de même pas en quelques semaines entre la présidentielle et la législative.

            Je vois trois scénarios principaux :

            1. La crise s’éternise, mais en gros le statu quo « tient » : pas de grande rupture à l’international ni en France, pas d’accélération de la crise.
            ===> Le Pen est au second tour en 2017, son adversaire est élu à 60 ou 70% qu’il soit PS ou UMP

            2. Rupture du statu quo, pour une raison quelconque. François Hollande s’élève à la hauteur de ses responsabilités et de l’Histoire. Il utilise les pouvoirs de la Présidence pour défendre les intérêts de la France et de son peuple, y compris s’il faut pour cela que Madame Merkel sorte d’une réunion « amicale » avec un oeil au beurre noir, ou que la France sorte de l’euro en urgence, ou que les principales banques soient nationalisées, ou autre décision de force.
            ===> Le capitaine du vaisseau est réélu dans un fauteuil, les cafouillages de début de mandat sont bien oubliés, son adversaire de second tour est de l’UMP

            3. Rupture du statu quo, pour une raison quelconque. François Hollande se comporte en capitaine de pédalo. Le pays plonge dans une crise approfondie. La population souffre.
            ===> Marine Le Pen est élue en 2017

          • Croa Croa 10 octobre 2013 12:56

            Les règles font qu’il ne peut y avoir que deux candidats au second tour des présidentielles donc Marine a sa chance (faible mais réelle) d’être élue. Une Majorité à la chambre étant par contre à exclure à 100% une grosse crise politique est possible... Quoique Marine pourrait se révéler bonne collaboratrice du système et tout continuera comme avant ! 


          • non667 10 octobre 2013 14:35

            à alpo 47
             la droite nationaliste » ont toujours oeuvré pour le grand patronat.

            vous savez très bien que jean marie lepen est fils orphelin d’un artisan patron marin pêcheur
            et qu’a ce titre il a toujours été un anticommuniste primaire

            si le pen à été proche des usa c ’était uniquement par ANTI- COMMUNISME PRIMAIRE qui à duré même après la chute du mur !
            son père étant artisan pêcheur , politiquement il a toujours(même étudiant )pour un « capitalisme » de boutiquier (Centre National des Indépendants et Paysans = aujourd’hui pme,pmi ) contre les multinationales ( industrielles ,commerciales ,agricole) mondialistes !
            sur l’échiquier politique comme anti N.O.M. personne ne lui est antérieur alors à moins d’être un sous marin /taupe du N.O.M. il est absurde de mettre en doute sa sincérité .ce que sont tout les souverainistes qui mégotent leurs soutiens au fn et là asselineau est en tête qui attaque + le fn que l’umpsmodemeelv

            le nom de F.N. est clair et franc ,sous entend un programme bien plus que les adjectifs démocrate ou républicain qui ne distinguent plus rien dans la mesure ou tout le monde l’est ! (oui même le fn qui respecte sans manifester le suffrage même quand celui ci lui est défavorable même quand le scrutin est magouillitaire

            donc pour ’en sortir il faut d’abord se rincer l’esprit de la propagande/manipulation du N.O.M. qui commence par le racisme du fn ,l’antirépublicanisme ,etc..... !

            il est plus vrai que ceux qui défendent/ aiment les étrangers haïssent la france (rappeur )
             que ceux qui défendent/ aiment la france haïssent les étrangers.

            on est dans le mur. en 2013 il n’y a que 2 alternatives : le N.O.M. avec ses valets ou le fn. !

            le ps et l’ump représentant une alternance pour une même alternative mondialo financière  !

            quand à alpo qui sait très bien tout cela est un sous marin /taupe/ troll du N.O.M. 

            une o..... de collabo comme d’autres de droite comme de gauche (bref = le front ripoublicain ) qui relais la propagande du N.O.M. 

             ( la pire que jai entendu étant celle que le F.N. n’aime pas la france ? relais de jj bourdin devant philipot ! )

             


          • CN46400 CN46400 10 octobre 2013 17:34

            @alexis Toulet


            C’est vrai que la France (et l’Allemagne) dispose d’un pouvoir de nuisance élevé sur l’UE. Mais de là à mettre les menaces à exécution, il y a un pas qu’une personnalité politique qui est contrôlée par la grande bourgeoisie ne franchira jamais. De l’autre coté de ma rue se trouve une usine de confiture (2000employés) qui travaille 5 jours sur six à l’export, et qui importe la plupart des intrans des divers autres pays européens. Allez parler de la sortie de l’euro au PDG et vous comprendrez ! 

            Plutôt que la sortie de l’euro, il faut utiliser notre position en Europe pour travailler à imposer aux capitalistes européens la convergence sociale qui profitera à tous les prolétaires européens. Seul les ignares peuvent compter sur la Le Pen pour cela.

          • Alpo47 Alpo47 10 octobre 2013 18:19

            @ Non667 (C’est mieux que 666 ?)

            "... quand à alpo qui sait très bien tout cela est un sous marin /taupe/ troll du N.O.M. ..."

            Que vous approuviez ou non mes commentaires, vous pourriez peut être, vous abstenir de ce genre de commentaire qui a, évidemment, pour objectif de dénigrer l’interlocuteur ...pour dénigrer ce qu’il vient de dire. Un peu infantile..
            Si vous cliquez sur mon pseudo,vous lirez tous mes commentaires sur avox et peut être ferez vous le constat de votre légèreté. A moins, évidemment, d’être vous même un provocateur de la DCRI , RG ou ... que sais je , qui pullulent de plus en plus dans les forums.

            Et pour ce qui concerne JMLP, ses origines ne démontrent rien du tout. C’est un fait que l’extrème droite a TOUJOURS servi les intérêt du patronat.


          • non667 10 octobre 2013 22:36

            à alpo 47
            l’extrème droite

            extrème droite et un qualificatif donné par les propagandistes mondialistes d’extrême capitalistes qui n’ose pas l’attaquer sur sa vrai nature qui est fn = nationaliste = patriote =les français d’abord 
            d’autre part il se revendique ni droite- ni gauche - français d’abord
            maintenant si vous mettez dans le même sac /complice l’épicier du coin défendu par le fn et son ennemi tueur la grande distribution ? c’est que vous mentez sciemment ........
            le fn est au centre droit à gauche du ps mondialo-libero-capitaliste  ! même les ouvriers sous la propagande gauchiste s’en aperçoivent et votent fn !
            et oui  ! toutes les voix qui dépassent les 0, 5 % d’avant 1981 viennent de la gauche ouvrière( c’est mon cas ainsi que quelques camarades de travail de + en + nombreux 


          • Attilax Attilax 11 octobre 2013 01:48

            CN46400,

            Changer les règles européennes ? Vous rêvez.
            Pour modifier les traités, il faut un vote à l’unanimité des 27 états membres, qui ont tous des politiques et des intérêts différents. Autant dire que c’est impossible. C’est d’ailleurs pour ça que personne ne le fait. Et même quand par miracle ils sont tous d’accord comme pour les 4 OGM Monsento dont personne ne voulait, la commission, non élue, les autorise malgré tout à la vente dans l’union ! Qui est à la tête de la banque centrale ? De la Grêce ? De l’Italie ? Des anciens de la Morgan Sachs. Ben voyons ! Rester dans cette Europe, c’est se condamner au chômage, à la misère et à l’impuissance. C’est se condamner à rembourser sans fin des banques qui n’en finissent pas d’abuser sans contreparties. C’est perdre tout contrôle sur sa politique nationale, monétaire et sociale, dixit Mme Viviane Reding, haute commissaire européen, pendant son discours à l’assemblée nationale. Ils veulent tout et ne s’en cachent même plus car ils ont déjà presque tout. Nous devons nous barrer, et vite, pendant qu’on peut encore grâce à l’article 51, seule issue possible du traité félon. Par la gauche, par la droite, on s’en fout, quittons cette pompe à fric horrible et reprenons les rênes de ce pays.
            Ouvrez les yeux : le bidule est en train d’exploser, et laisser le souverainisme au seul FN est aujourd’hui un véritable suicide politique.


          • Anaxandre Anaxandre 11 octobre 2013 02:09

             « C’est un fait que l’extrème droite a TOUJOURS servi les intérêt du patronat. »

             Mais toujours bien moins que la social-démocratie.


          • CN46400 CN46400 11 octobre 2013 08:36

            @ Attilax


            Aucune « règle » européenne n’impose les disparité sociales entre les états membres. D’ailleurs tous les peuples qui ont adhéré depuis 1960 l’on fait en espérant décrocher du même coup le statut social des six. 
            Tout est dans le rapport des forces entre les classes bourgeoises et prolétaires européennes. Pour le moment, du fait de la division des prolétaires, la bourgeoisie domine, mais cette situation n’est pas figée pour toujours. En 1848 un cycle de révolutions s’est répandu dans toute l’Europe et a balayé tous les restes de féodalisme. 
            Sauf à penser que les européens seraient définitivement attachés à la remorque des autres peuples, on peut prédire d’autres situations que la prolongation infinie de la domination des bourgeois les plus repus de la planète sur nos contrées. D’autant que la crise systémique du capitalisme va continuer de sévir dans tous les territoires où l’accumulation primitive du capital est réalisée (En gros l’Occident).

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:08

            non 667,
            C’est beau de rêver... !
            80% des Français ne font aucune confiance au FN et ne voteront pas pour lui, et encore moins si vous continuez à vous dire « de Gauche »... Pour arriver à 51%, courage !


          • Onecinikiou 13 octobre 2013 12:21

            L’Aficionado de sieur Asselineau, aussi appelé M. 0,58% (que l’on peut abréger en M. 0% donc), n’imagine quand même pas donner des leçons de stratégie politique en terme de conquête du pouvoir au Front national de MLP, lorsque l’on sait de surcroît la dynamique qui le porte actuellement et qui fait dire aux derniers sondages d’opinion en date qu’il serait dors et déjà le premier parti de France ?!


            Aller vous rhabiller, cher Pilou Camomille, vous êtes démasquée !

          • Constant danslayreur 13 octobre 2013 14:26
            Onecinikiou
            « L’Aficionado de sieur Asselineau, aussi appelé M. 0,58% (que l’on peut abréger en M. 0% donc), »

            Hé non, les nombres ne mentent jamais ... eux 0.58 et même 0.5 s’arrondit à 1. Mais je comprends que la vérité en l’occurrence aurait un peu cassé votre effet sur Asselineau, vous ne pouviez décemment pas diminuer un de ses fans supposés en lui disant quelque chose comme un français sur cent vous porte déjà…

            « n’imagine quand même pas donner des leçons de stratégie politique en terme de conquête du pouvoir au Front national de MLP, »

            Je confirme, salarier son copain 5000 euros pour une moitié de 35 heures c’était une idée de génie, si ça se trouve ça lui a gagné les cœurs et les voix des derniers ouvriers et/ou chômeurs qui votaient encore à gauche… avant déploiement de se « stratégie politique » 

            « Aller vous rhabiller, cher Pilou Camomille, vous êtes démasquée ! »

            Vous avez du rater un épisode mais pour jouer les cœur-purs ascendant oies blanches démasquant les imposteurs, il vaut mieux ne pas commencer par arrondir 0.58 à 0. Ensuite, ce sera « Allez » n’est-ce pas, être nationaliste a des exigences dont celle de la maîtrise de sa langue n’est-ce pas comme dirait le borgne qui lui maîtrise très bien sa langue… depuis qu’il sait qu’il doit la fermer par amour paternel, enfin ce sera « cher ... démasqué » ou « chère démasquée », j’ai bien compris que vous veniez de ficeler en deux clics trois clichés, une enquête de haut vol sur un crime de narnaque au pseudo. Il va falloir choisir parce que vos lecteurs dont je suis ne s’y retrouvent plus, l’asselineaulâtre c’est un garçon ou une fille ?

            « lorsque l’on sait de surcroît la dynamique qui le porte actuellement et qui fait dire aux derniers sondages d’opinion en date qu’il serait dors et déjà le premier parti de France ? ! »

            Si j’étais vous je me méfierais des leurres d’appel sexuel des sondeurs, de ceux qui sont derrière eux et des éminences grises qui aimeraient bien que vous croyiez que la victoire est déjà là qui sait avec un peu de chance, vous vous mettriez de nouveau à déraper genre durafour crème dépilatoire et alors jackpot pour l’UMPS qui récupère ses défections d’intersaisons… enfin je dis ça je ne dis rien hein.  

            Ensuite « dors » n’a pas d’autre sens que l’injonction à un moutard hyperactif d’aller fissa dans les bras de Morphée, ça ne peut pas non plus être « dorures et lambris » vous n’y êtes pas encore... c’est « d’ores » et déjà qu’il fallait écrire, mais quand bien même ce serait :

            1.  Avéré

            2.  Durablement établi

            Un premier parti de France s’il n’a que 24% des voix, a de très jolies gambettes, des élus ici ou là, mais sera en mesure de gouverner et surtout de peser sur votre quotidien, le jour où les poules auront des dents.

            PS : Merci de taire mon passage à Francesca smiley


          • Onecinikiou 13 octobre 2013 18:16

            « Un premier parti de France s’il n’a que 24% des voix, a de très jolies gambettes, des élus ici ou là, mais sera en mesure de gouverner et surtout de peser sur votre quotidien, le jour où les poules auront des dents. »


            On peut jouer longtemps, avec l’assurance qu’à ce petit jeu vous allez perdre : 24% seront toujours plus en mesure de « peser sur notre quotidien » que 0,58 malheureux % (et non pas 1 : en effet, les chiffres ne mentent pas !).

            D’autre part l’on ne sait toujours pas derrière vos quolibets (et accessoirement vos leçons d’orthographe), quels sont vos positionnements et opinions. Moins qu’à l’orthographe vous l’aurez noté, je m’attache à la qualité des raisonnements et réalité surtout que cette dernière se doit de vérifier.

            Que reprocheriez-vous par exemple au Front national et à ses dirigeants : d’avoir eu empiriquement raison a peu près sur tout - et a minima sur l’essentiel - depuis au moins trois décennies ?

            Sur la technostructure européenne ? sur l’euro ? sur les tentatives et dérives fédéralistes ? sur le patriotisme ? sur la mondialisation économique ? sur les frontières et le dépassement du cadre national ? sur l’immigration de peuplement et de substitution ? sur l’insécurité croissante que tout cela conjugué ne manque pas d’engendrer ? sur les questions et aspects géopolitiques où le Front national a fait la démonstration qu’il est de tous les partis politiques en présence, et non moins paradoxalement, de très loin le plus digne de l’illustre héritage gaulliste ?

          • verdad 13 octobre 2013 19:31

            Enfin, inutile de se leurrer, tout au long de son histoire les forces de« la droite nationaliste » ont toujours oeuvré pour le grand patronat. Briseurs de grèves, casseurs de manifestations ... ils ont TOUJOURS défendu le capital. Qu’est ce qui pourrait nous faire croire qu’ils ont tellement changé ? Jusqu’à défendre les salariés et les plus /faibles ? Il faut vraiment ignorer l’histoire pour y croire."

            **************************************************************************************************************
            Vous avez appris ça dans le Petit Antifa Libéré ?
            Les massacres d’Ouvriers dont-ils ont fait un Film ,Acteur Principal depardieux ;
            Germinal c’était aux temps bénits de la Troisième République ? Camarade  !
            Puis vinrent les saisies des Biens de l’église , dons du Peuple à l’église Catholique
            à travers les Siècles, saisie jusqu’aux chaises des églises imités en cela par la
            Trilogie du Crime LENINE + TROTSKI+ STALINE qui, se calquèrent sur
            1794, y compris le Génocide de Vendée-Bretagne que la République nous a
            caché durant Deux SIECLES .
            Et nous payons la Politique anticolonisatrice de Gauche effectuée par la Gauche
            dite >Républicaine héritière du grand Jules-Ferry, le Grand Colonialiste. qui
            prétendait éduquer les Races inférieures car, c’était notre Devoir ?



          • Constant danslayreur 13 octobre 2013 20:08

            OK Onecinikiou va pour l’échange, si vous êtres capable de me répondre sur une question une seule et toute simple en plus.

            L’extrait ci-après (accord sur le budget 2014-2020) oui déjà oui pourquoi vous l’ignoriez ?, provient de ce PDF-ci, la … réalité actuelle on va dire :
            http://www.robert-schuman.eu/fr/doc/questions-d-europe/qe-266-fr.pdf
            Un certain embarras français

            Si tout se passe comme il est indiqué dans cette note, les deux Etats vainqueurs seront le Royaume-Uni et l’Allemagne. Les deux pays avaient un objectif clair : le premier voulait garder le rabais et le second limiter le budget. Ils obtiendront gain de cause. La France aura été embarrassée par le manque de priorité simple. Au temps de l’ancienne majorité, la France visait deux objectifs : limiter le budget et garder la PAC « à l’euro près ». La nouvelle majorité a gardé ces deux anciens objectifs en leur adjoignant deux nouveaux : majorer les fonds structurels au bénéfice des régions françaises (les régions dites « intermédiaires ») et orienter le budget vers la relance.

            En dépit de contorsions de présentation, il s’agit de priorités contradictoires. La France ne peut, tout à la fois, avoir autant pour la PAC, plus pour les régions et plus encore pour la compétitivité tout en limitant le budget européen.

            Mais, dans cet éventail, les priorités n’ont pas le même poids. Il y a les priorités politiques, thématiques, officielles, et la priorité budgétaire et presque comptable, mais plus officieuse.
            La France est le pays de l’Union dont la dégradation du solde net a été la plus rapide de l’Union : autour de -2 milliards € au début des années 2000, -6,4 milliards en 2011. Dès lors que la France ne pouvait renégocier le système de financement des rabais – une illusion bien naïve un temps caressée, la France craignait par-dessus tout une augmentation de sa contribution brute. Sans le dire trop ouvertement, la France est assez satisfaite de la tournure de la négociation budgétaire.

            D’abord, la France n’a pas eu à « défendre la PAC » comme elle pouvait le craindre. Elle n’est plus seule contre tous, loin s’en faut. Ensuite, un budget contenu à 1,01% en CE, et encore moins en CP, lui donne la garantie que sa contribution au budget européen via son prélèvement sur recettes n’augmentera pas (19,6 milliards € en 2013). Elle a d’ores et déjà un des prélèvements par habitant les plus élevés d’Europe (300 € par habitant). Même si cela ne se dira guère, la priorité officieuse, budgétaire, l’a emporté sur les priorités officielles.
            Voyons maintenant ce que vous proposez :

            Dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne, il convient d’initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec.
            Un ministère des Souverainetés coordonnera la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu.

            Aux termes de ce processus, il faudra :

            ·  que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture.

            http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/
            Maintenant je remonte un peu plus haut

            La France ne peut, tout à la fois, avoir autant pour la PAC, plus pour les régions et plus encore pour la compétitivité tout en limitant le budget européen.

            … et en annonçant une réduction unilatérale de sa contribution de 6.4 milliards (2011 hein… )


          • Constant danslayreur 13 octobre 2013 20:50

            Je vous aide un peu,

            la PAC c’est 11.2 milliards pour la France

            Bref lorsque vous dites que la contribution nette de la France doit être nulle et donc que vous retirez du jeu, 6.4 milliards au moins il y aura évidemment des conséquences et comme vos théoriciens ne sont pas tout-à-fait idiots ils savent que le première d’entre elle sera la perte du rôle d’enfant gâté de la PAC. voila pourquoi ils disent je cite :

            « que la contribution nette de la France au budget européen soit nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture. » smiley

            Faisons simple, vous retirez 6.4 milliards d’apport, vos partenaires l’Allemagne et l’Angleterre notamment vous disent mais comme tu veux ma poule, mon coq, ta PAC sera désormais de 4.8 milliards.

            Au final vous aurez effectivement dégagé une marge (6.4 milliards) pour le soutien non pas « notamment » mais exclusivement de votre agriculture, vu que vous n’aurez jamais les nouilles de retirer la sucrerie à vos bons vieux paysans.

            Alors lorsque vous parlez à vos électeurs de « dégager des marges » sur un bilan déjà négatif que vous comptez ramener à 0, c’est déjà limite malhonnête, ensuite lorsque vous leur dites que vous allez « dégager DES marges » chouette, s’y connait vachement la Marine a va nous faire éconocroquer des sous, beaucoup beaucoup les argents au pluriel smiley et que vous rajoutez pour le soutien « notamment » de notre agriculture.

            Viens voir ça Marcel, la Marine elle va dégager tellement de sous qu’elle va aider NOTAMMENT les agriculteurs, bref les artisans aussi ainsi que les chômeurs, les petites entreprises, les services, les mamans au foyer, les SDF, la veuve et l’orphelin.

            De qui est-ce que vous vous payez le portrait au juste ?


          • Onecinikiou 14 octobre 2013 02:10

            C’est toujours un grand plaisir de vous répondre, malheureusement je crains que vos vitupérations tombent encore une fois à plat.


            Résumons.

            Vous rappelez vous même les chiffres : la France verse chaque année au titre du budget européen 19,6 milliards d’€. Sur ce montant ce qu’elle touche en retour, son solde, est négatif, de 6,4 milliards d’€. Elle récupère donc « en aides », couvert par ses propres financements (on a connu mieux comme philanthropie...) aux alentours de 13,2 milliards. Vous rappelez également que sur ce dernier montant, 11,2 milliards sont directement versés au titre de la PAC.

            Votre tentez a présent de décrédibiliser la proposition du Front national qui vise à un rééquilibrage dudit budget au motif qu’il se réaliserait à somme nulle. C’est on ne peut plus faux et, sauf votre respect, totalement inepte intellectuellement. 

            La logique formelle est la suivante : en refusant que notre participation soit négative, vous admettrez que nous économisons bien 6,4 milliards d’€ ? Vous admettrez également que, selon ce nouveau principe, notre participation financière demeure toujours bien supérieure (environ 2 milliards) au montant que nous récupérons en retour et allant au soutien de notre agriculture ? 

            Dans ces conditions je crains ne pas comprendre votre raisonnement. 

            Car dans tous les cas le montant de la PAC à notre intention conserve une enveloppe inchangée, nous conservons également les 2 milliards supplémentaires dont nous disposions déjà à l´heure actuelle, MAIS de PLUS vient se surajouter à ces montants les 6,4 milliards d’€ effectivement économisés dans le cadre du budget européen de nouveau à l’équilibre, ce qui sert incontestablement nos intérêts puisqu’aujourd’hui ces 6,4 milliards sont versés à fond perdus, c’est à dire en faveur d’autres entités nationales.

            Enfin réfléchissez deux minutes ! Nous versons 20, nous récupérons 13, dans tous les cas - j’insiste - nous avons intérêt à cesser de les verser pour limiter notre contribution a ce que nous touchons nous même. Ne pas le saisir instantanément laisse songeur je ne vous le cache pas. 



          • Constant danslayreur 14 octobre 2013 07:38

             smiley

            Donner 6.4 milliards en moins et espérer que les autres continueront à payer votre Pack PAC, à ce niveau ce n’est plus de la naïveté, vous ignorez simplement ce qu’est l’Europe. 

            Les 4 plus gros contributeurs au Budget de l’Europe, lequel budget va pour plus de la moitié à la PAC sont :
            Allemagne 19.56%
            France 17.6%
            Italie 13.4%
            Royaume uni 11.9%

            Et ils bénéficient de la PAC à hauteur de :
            Allemagne 12.16%
            France 17.38%
            Italie 10.7%
            Royaume uni 7.1% smiley

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_agricole_commune#Budget_de_la_PAC


          • Onecinikiou 14 octobre 2013 13:01

            Une belle pantalonnade à laquelle il fallait s’attendre : vous avez cru soulever des contradictions qui n’en étaient pas, vous vous retrouvez le bec dans l’eau. 

            Vous savez très bien que la technostructure bruxelloise ne paye rien du tout, la totalité de son budget elle le doit aux nations européennes et nul autre, nations qui ont le bon goût de mettre au pot et qui a tout moment, souverainement, pourraient décider de cesser cette gabegie sous couvert de « solidarités » et de lutter contre les « egoïsmes nationaux ». 

            En l’occurrence vous croyez que dans ce rapport de force le second contributeur justement - lui même sur une pente de faillite objective - ne peut pas peser pour récupérer tout ou partie de ce qu’il verse ? Une plaisanterie sans nul doute.

            « I want my money back » vous connaissez ? Le chèque anglais vous connaissez ? Pourquoi les anglais obtiendraient-ils par la négociation ce que nous serions incapables d’obtenir nous-même ? Drôle de conception de la politique et des rapports de force, surtout quand le rapport de force est infiniment entre votre faveur ! A moins bien entendu que de réduire la politique à un concert de bons sentiments... 

            Et de toute façon, si cela doit avoir pour conséquence la rupture avec le carcan idéologique et politique de l’Union et son éventuel démantèlement, ce serait certainement moins grave que d’y rester puisque :

            1/ Nous retrouverions alors notre souveraineté, politique, budgétaire, monétaire, que nous avons eu l’imprudence de céder à une technocratie non-élue, en plus de récupérer le contrôle de nos frontières et qui est impérieux dans le contexte actuel.

            2/ A contrario de certains Etats-membres nous ne serions nullement impactés en terme de financement car encore une fois nous sommes contributeur net, avec un solde négatif de plusieurs milliards d’€. Ce que nous touchons de la PAC et qui est votre marotte ressassée ad nauseam, nous nous la finançons nous-même. En cela, et d’évidence, votre argumentation se révèle parfaitement insane, en plus de se retourner indubitablement contre vous. Et vous m’en voyez désolé.

            Vous savez l’erreur est humaine, chacun peut se tromper. VOUS pouvez vous trompez. Encore faut-il ne pas pécher par orgueil et savoir le reconnaitre le cas échéant. Personne ne vous en voudra, bien au contraire...


          • Constant danslayreur 14 octobre 2013 13:13

            Je croyais sincèrement que vous étiez juste mal informé. Je viens de confirmer que vous êtes une petite menteuse ts ts ts

            Mais quand bien même, vous auriez du vous arrêter à mon dernier com, vous étiez déjà assez ridicule comme ça. Enfin je dis ça je ne dis rien hein smiley


          • Onecinikiou 14 octobre 2013 13:58

            Vous êtes visiblement à court d’arguments. Dont acte. Je reste évidemment disponible (et vigilant) afin de déconstruire méthodiquement vos inepties. 


          • Fergus Fergus 10 octobre 2013 10:24

            Bonjour, Musavuli.

            Si le FN doit accéder au pouvoir, ce ne sera pas avant 2022, ce qui laisse beaucoup de place à des rebondissements dans la vie politique française. Pourquoi le FN ne peut pas accéder au pouvoir dès 2017 ? Tout simplement parce qu’il serait battu au 2e tour de la présidentielle, quelle que soit la couleur de l’adversaire. Et le FN n’est pas près d’obtenir un nombre de députés suffisant pour espérer décrocher Matignon.

            Le FN est-il devenu le 1er parti de France ? Il faudra attendre les échéances de 2017 pour le savoir, les élections européennes étant, par leur nature et leur finalité, en passe de devenir un défouloir électoral, un moyen pour l’électorat de donner un violent coup de semonce aux partis de gouvernement UMP et PS.

            Les municipales seront, à cet égard, un révélateur beaucoup plus pertinent. Or, si est couramment admis que le FN va enregistrer une progression significative du nombre des voix qui se porteront sur lui, il est peu probable que ce parti puisse décrocher plus de 4 ou 5 villes petites ou moyennes. Des villes qui, comme cela a été le cas dans le passé, seront sous les feux des projecteurs et joueront un rôle déterminant, positif ou négatif, pour l’avenir du FN. Les précédentes expériences ont été désastreuses, qu’en sera-t-il cette fois ?


            • le naif le naif 10 octobre 2013 10:47

              @ Fergus

              « Si le FN doit accéder au pouvoir, ce ne sera pas avant 2022 »

              Vous voyez très loin... D’ici 2022 il peut se passer bien des choses, comme l’effondrement de l’euro, et/ou du dollar, la dislocation d’une nation voir de l’UE etc.... Autant d’évènements qui achèveraient de discréditer les partis au pouvoir actuellement.

              Impossible dans un avenir aussi incertain de faire des plans sur la comète.


            • wesson wesson 10 octobre 2013 11:35

              Bonjour Fergus,


              « si est couramment admis que le FN va enregistrer une progression significative du nombre des voix qui se porteront sur lui »

              non.

              Tout simplement parce que ce n’est pas ce qu’il se passe.

              Le FN conserve son électorat très mobilisé, mais en définitive progresse peu en nombre de voix. 

              Voir ce qui s’est passé à Brignoles, et lire aussi si vous le souhaitez l’éclairage de Jean-Luc Mélenchon qui décrit une situation pour le moins baroque. Le PS soutenant officiellement le candidat PCF avec l’appel de Harlem Desir en sa faveur, mais la section locale appelant à voter pour le candidat EELV. Le candidat PCF tractant avec le logo du PS et évitant la dénomination « Front de Gauche » qui déplait au PS, le candidat dissident X-droite qui était en fait le sortant FN mais qui a été viré comme un malpropre. Le candidat officiel FN est un illustre inconnu avec 0 expérience, et un clochemerle sur tous les parti du niveau de la fédé PS du Nord. Bref tous les ingrédients pour démobiliser un électorat de gauche déjà mis à rude épreuve par le gouvernement, ce qui s’est passé. 

              Même si le résultat là bas est déplorable, il n’est pas à mon sens généralisable à la France entière.

            • MUSAVULI MUSAVULI 10 octobre 2013 11:44

              Fergus, 

              Je partage globalement l’idée que vous exprimez dans le dernier paragraphe de votre réaction. En effet, le FN a encore besoin de recruter, de former et de fidéliser des personnalités éligibles pour espérer gouverner. Mais il a un aspect que vous semblez sous-estimer, du moins par rapport à l’élection présidentielle. Si l’UMP échoue à trouver un candidat charismatique, Marine Le Pen « marchera sur l’eau ». Or, Nicolas Sarkozy est mal en point. Jean-François Copé ne fait pas le poids et François Fillon manque de combativité. Quelqu’un a dû remarquer que le Président Hollande est en train de sombrer littéralement.
              Sauf d’importants rebondissements d’ici à 2017, le FN a tout à fait de quoi s’autoriser quelques rêves de gloire.

            • Fergus Fergus 10 octobre 2013 12:13

              Bonjour, Wesson.

              Je n’en pense pas moins qu’il y aura une « progression significative » aux municipales, ce qui ne veut évidemment pas dire « massive ». D’ores et déjà, le FN a commencé en 2012 à recueillir des voix dans l’Ouest où il était presque totalement absent. Et en 2014, il va présenter des candidats dans un nombre nettement plus élevé de villes que lors du scrutin précédent.

              Cela dit, vous avez raison, il faut relativiser le phénomène. Et regretter que les forces de gauche non socialistes ne parviennent pas à faire entendre leur voix pour amener vers elles les cocus du hollandisme.


            • Fergus Fergus 10 octobre 2013 12:17

              @ Musavuli.

              En admettant que Marine le Pen « marche sur l’eau » lors de la présidentielle de 2017, elle n’en sera pas moins nettement battue par son adversaire, même si elle enregistre une forte progression relativement à son père face à Chirac. Score prévisible à mon avis : quelque chose entre 60-40 et 70-30.

              Bonne journée.


            • MUSAVULI MUSAVULI 10 octobre 2013 12:40

              « quelque chose entre 60-40 et 70-30 ». Score raisonnable, j’en convient, pour 2017. Mais alors, quel retentissement dans le pays ! Les adhésions risqueront d’être massives, signe précurseur d’un « exploit » en 2022.


            • foufouille foufouille 10 octobre 2013 13:48

              « Si le FN doit accéder au pouvoir, ce ne sera pas avant 2022 »

              on aura un smic a 700€ bien avant
              et une TVA unique a 20%


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:11

              wesson,
              C’est un sac d’embrouilles, le candidat dissident du FN appelle à voter UMP et pas pour le FN.


            • Onecinikiou 13 octobre 2013 12:35

              Pas « généralisable » Wesson ? 

              Vous voulez dire que les 8 dernières élections partielles, législatives ou cantonales, qui ont vu l’ensemble des partis de gauche annihilés des le premier tour ne permettent aucunement d’en tirer des leçons politiques d’ordre général ?

              Tout à fait amusant, ce déni du réel...

            • reveil 10 octobre 2013 10:29

              Pour pouvoir gouverner, le FN serait obligé d’instaurer une dictature à l’instar du PS qui vérouille tous les rouages de l’état. Nous sommes dans une démocratie de façade. En attendant si Hollande voulait bien se bouger le cul et la cervelle et appliquer ce pourquoi on l’avait élu, nous nous sentirions mieux.


              • Fergus Fergus 10 octobre 2013 10:36

                Bonjour, Réveil.

                Les mots ont un sens, et il convient ni de les dévoyer, ni d’en faire un usage manipulateur. Malgré tous les griefs - et ils sont nombreux - que l’on peut faire au PS, il n’y a pas de « dictature » du PS ; et s’il « verrouille tous les rouages de l’état », c’est parce que les Français l’ont voulu ainsi, personne ne les obligeant à voter pour les candidats socialistes au différents niveaux du pouvoir.


              • Croa Croa 10 octobre 2013 14:07

                « Hollande voulait bien se bouger le cul et la cervelle et appliquer ce pourquoi on l’avait élu... »

                 smiley smiley smiley smiley smiley

                Il y en a qui ne renoncent jamais à leurs illusions !


              • Bernard Pinon Bernard Pinon 10 octobre 2013 10:31

                L’extrême-droite est déjà parvenue au pouvoir en Italie et en Autriche.

                Qu’est-ce que ça a changé ? Rien.

                Mais il faut au pouvoir un épouvantail inoffensif pour que les électeurs adoubent par leurs votes un candidat du système, qui pourra ensuite continuer la politique délétère actuelle en la justifiant par le choix du peuple. Le Front National remplit parfaitement ce rôle.

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:16

                  Pas mieux ! C’est même comme cela que Chirac a été élu avec plus de 80% des voix, le FN sert d’épouvantail pour assurer l’élection du candidat PS ou UMP arrivé au 2e tour.

                  Le problème pour les Etats Majors, c’est que dimanche à Brignoles, les électeurs n’aillent pas massivement aux champignons et veuillent bien continuer d’assurer le service « républicain » après vente...


                • Onecinikiou 13 octobre 2013 12:45

                  Il appartient à TOUS les sincères résistants et dissidents au Système oligarchique euromondialiste (pour les imposteurs et autres soumis dans votre genre, évidemment cela ne les concerne pas, sauf prise de conscience salvatrice), dont le pouvoir politico-médiatique n’est que la face explicite, d’affirmer haut et fort que, très précisément, le Front national n’a rien d’un épouvantail mais qu’il incarne au contraire un immense espoir - et en réalité le seul - pour une masse toujours plus grandissante de nos concitoyens. 


                  Les ouvriers ne s’y trompent d’ailleurs pas eux, qui sont près d’un sur deux à déclarer vouloir porter leur suffrage sur sa candidate aux futures élections (ils étaient déjà un tiers à le faire aux élections passées).

                • Bulgroz 10 octobre 2013 10:40

                  Si le FN monte, c’est parce qu’ Hollande n’a pas fait la fiscalité écologique, n’a pas taxé le diesel et que les maires refusent la mixité sociale. Les pauvres non mixés sociaux sont ainsi obligés de faire beaucoup de km dans leurs vielles autos en rejetant des milliards de micro-particules qui tuent les gens de basse extraction.

                  et aussi, parce que la France n’ouvre pas ses bras aux millions de gens qui viennent d’ailleurs (essentiellement des bons musulmans).

                  On sait donc ce qu’il reste à faire pour lutter efficacement contre le FN et redonner de la popularité à la gauche.


                  • jef88 jef88 10 octobre 2013 11:33

                    STOP ! ON ARRETE DE VOTER ! !
                    Se seront les sondages qui désigneront les zélus !
                    mais si la côte de popularité baisse : HOUSTE ! DEHORS !
                    pas beau ça ??


                    • Luc le Raz Luc le Raz 10 octobre 2013 16:04

                      Chouette idée !!! Et économique en plus ! Ça nous permettra de ne plus participer aux frais de campagne
                      Et si leur « indemnité » était indexée sur leur côte de popularité, ils feraient, sûrement, plus attention à nous !  :  smiley


                    • mario mario 10 octobre 2013 11:57

                      question : pourquoi le FN va etre probablement le premier parti de France ?

                      reponse : sortie de l’euro,Europe, Otan !

                      je me suis payé (d’occas ) une bien belle canne a peche........


                      • Attilax Attilax 11 octobre 2013 01:56

                        Reste une place dans ta barque ? J’amène le chablis...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:19

                        Mario,
                        « Sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN » , vous ne confondez pas avec l’ UPR d’Asselineau ?

                        Sur la profession de foi aux Présidentielles, pas un mot sur l’euro.
                        Et sur l’ UE, « Retrouver la souveraineté par une remise à plat des Traités ».


                      • Alexis Toulet Alexis Toulet 10 octobre 2013 12:59
                        Musavuli,

                        Je ne suis pas d’accord avec vous en ce qui concerne la nécessité pour un FN au pouvoir de grandement modifier voire abandonner les principales de ses propositions.

                        Si une présidente Le Pen tentait de « détricoter » une à une l’écheveau des lois et réglementations diverses qui surdéterminent la politique générale du pays, elle échouerait certes presque à coup sûr. Mais elle pourrait se rappeler que « les réformes ne se font pas avec de l’eau de rose » et choisir de trancher le noeud gordien. Et c’est bien la stratégie qu’elle annonce.

                        Voir l’article du chroniqueur britannique Ambrose Evans-Pritchard (en anglais) suite à sa rencontre avec Le Pen
                        J’ai traduit ce qui m’a paru le plus important :

                        « L’euro cesse d’exister au moment même où la France s’en va, et là est notre force incroyable. Que feront-ils, envoyer les tanks ? »
                        « L’Europe n’est qu’un grand bluff. D’un côté, le pouvoir immense des peuples souverains, de l’autre quelques technocrates »

                        Madame Le Pen dit que sa première décision à son entrée à l’Elysée sera d’annoncer un référendum sur l’appartenance de la France à l’UE « rendez-vous un an plus tard ».
                        « Je négocierai les points sur lesquels il ne saurait y avoir aucun compromis. Si le résultat ne convient pas, j’appellerai à voter pour le retrait »
                        Les quatre points principaux sont la monnaie, le contrôle des frontières, la primauté de la loi nationale, et ce qu’elle appelle le « patriotisme économique » la possibilité pour la France d’appliquer un « protectionnisme intelligent » et de sauvegarder son modèle social.

                        « La France n’est pas un pays qui peut accepter la tutelle de Bruxelles ».
                        Les dirigeants de l’Eurozone auront le choix : soit travailler avec la France à une « sortie concertée » de l’euro, soit subir leur destin.
                        Mme Le Pen craint que les autres Etats de l’Union monétaire résisteront et laisseront arriver un « Armaggedon financier » mais c’est un risque qu’il faut accepter.

                        On peut approuver ou rejeter ce programme. Mais il n’y a à mon avis pas grand doute que si Marine Le Pen est élue, il sera effectivement appliqué.

                        • le naif le naif 10 octobre 2013 14:15

                          @ Alexis Toulet

                          Je partage totalement votre analyse, sans la France l’UE est terminée, d’autant que côté GB, (déjà très peu européenne), l’UKIP de Nigel Farrage fait également de jolis scores... La Hollande & l’Irlande se sont fait violer pour adopter le TCE et je ne parle même pas des pays du « Club Med » qui n’ont pas les moyens d’agir mais qui n’attendent qu’un signe pour se sauver du piège de l’UE, sans parler des Brics qui aimerait trouver un soutien en Europe pour mettre fin à l’hégémonie américaine et établir un monde multi polaire. On ne cesse de nous donner en exemple l’Allemagne, mais cette dernière reste un nain politique. L’arrivée au FN d’un homme comme Aymeric Chauprade avec une vision géostratégique claire plaide également pour une sortie de l’UE en offrant de réelles perspectives et une vraie vision d’avenir.


                        • MUSAVULI MUSAVULI 10 octobre 2013 15:00

                          Alexis Toulet,

                          Je ne doute pas que Madame Le Pen puisse s’employer à appliquer le programme du Front National, si elle accède au pouvoir. Je m’interroge seulement sur les efforts dont elle aura besoin pour y parvenir. Rien que le fait pour la France d’initier un référendum portant sur son maintien ou son retrait de l’Union européenne provoquerait une crise politique majeure en Europe et une telle incertitude sur les marchés que la bourse pourrait s’effondrer. Mais on peut dire, « on s’en fout de la bourse ». Sauf que derrière la bourse il y a les banques, derrières les banques, les entreprises et derrière les entreprises, les emplois. Au sujet du référendum, je ne pense pas qu’elle soit aussi déterminée. Aucun dirigeant politique n’accepte de gré de céder son pouvoir au peuple. Parce que, justement, organiser un référendum signifie demander au peuple de décider à la place des dirigeants élus. Sachant aussi qu’elle peut essuyer un « non » au référendum. Que fait-elle ? Elle n’est pas De Gaulle pour penser qu’elle puisse décider de démissionner. Tout ça pour ça ! Au fait, je reste observateur sur le cas Le Pen. Tout ce que je sais, est que les politiques de tous bords, une fois au pouvoir, se retrouvent face à un dilemme. Rester fidèles à l’idéologie et risquer d’aller au casse-pipe ou se montrer réaliste et faire à peu près comme les autres, avec des nuances, bien évidemment.

                        • Ruut Ruut 10 octobre 2013 16:07

                          Au moins elle demandera l’avis au peuple sur les questions importantes, nous retrouverons une France démocratique.

                          ça changerait de ces 20 dernières années.


                        • juluch juluch 10 octobre 2013 22:39

                          Je suis d’accord avec Alexis pour cette analyse, par contre comme l’auteur, je pense que c’est trop tôt encore pour le FN de gouverner dans de bonnes conditions.


                          2017 sera assez juste d’ailleurs.

                          Mais bon, il peut avoir beaucoup d’événements d’ici là.

                          Et puis à des situations graves et exceptionnelles il faut des décisions énergiques.

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:24

                          Musavuli,
                          Si c’est la question de sortie de l’ UE et de l’euro par le FN qui vous préoccupe, cherchez une profession de foi où cela est écrit, avant de tirer des plans sur la comète...

                          Le FN ne l’écrit officiellement nulle part, et les paroles, comme les promesses, n’engagent que ceux qui y croient...


                        • Jelena XCII 13 octobre 2013 19:07

                          @Alexis Toulet >> Les quatre points principaux sont la monnaie, le contrôle des frontières, la primauté de la loi nationale, et ce qu’elle appelle le « patriotisme économique » la possibilité pour la France d’appliquer un « protectionnisme intelligent » et de sauvegarder son modèle social.

                          la monnaie >> Ce n’est pas vraiment la monnaie le problème, que l’on engraisse les banques avec des euros ou des francs, ça ne changera rien.

                          le contrôle des frontières >> mwé bof... Et d’un, c’est l’obtention de la nationalité qui donne des droits, de deux, ce sont les patrons qui embauchent au black qu’il faut punir.

                          la primauté de la loi nationale >> Ca ne veut pas dire grand chose en fait, c’est juste histoire de claquer le mot « nationale » sur le programme.

                          patriotisme économique >> C’est la version FR du « patriot act » ? Rien que l’appellation, ça me fait penser à du Merkel qui demande aux allemands de faire des sacrifices au nom de la nation.

                          protectionnisme intelligent >> Si toi pas travailler, toi crever sur le trottoir, c’est ce genre de protectionnisme « intelligent » qui a lieu un peu partout sur la surface du globe (USA compris).

                          Il y a une grosse odeur de libéralisme dans ce programme, je comprends pourquoi on parle de fusion avec l’UMP.


                        • fred74 fred74 10 octobre 2013 13:51

                          Alexis Toulet




                          Nous avons été trahis par une caste qui passe son temps à mentir à son peuple pour ses interêts propre...

                          Pourquoi devrions nous prendre des gants pour remettre tout à plat ????

                          Je suis convaincu que le peuple francais est pour une europe ...mais pas celle que l’on nous à vendu est imposé...contre notre volonté...

                          La plupart d’entre nous ainsi que les peuples d’autre contré sont dans le même cas...alors 

                          ainsi soit il ...pour ma part je suis prêt...à lui donner ma voix...quelque soit ce que cela nous coutera....

                          Combien nous coute l’europe aujourd’hui hein ???? 

                          • Nestor 10 octobre 2013 15:54

                            Salut Fred ...

                            Avant de mutiler un vert de terre à coup de pelle assure toi que t’aies pas ta bague au doigt ... smiley


                          • Klisthène 2017 Kxyz 10 octobre 2013 14:17

                            le F haine est un exécutoire pour les damnés français de la mondialisation.Pendant qu ils usent leur énergie à défendre le bleu marine pour une autre France ils ne se posant pas les bonnes questions..à qui profite cette mondialisation ..même si on leur explique qu il paye leur tee shirt à 10 euros et que si i l ’était produit en france il devrait le payer 15 euros..
                            ils sont les frustrés de cette société de sur consommation et du jetable , pour leur défense ils ont été eux même jetés des usines comme des voyoux alors qu ’ils ne demandaient qu à travailler ..

                            on a oublié de leur dire quand produisant ici on cotise aussi pour leur retraites futures pour le système de santé mais il faut le reconnaitre les défenseurs de ce qui aurait du être sont souvent les mêmes qui pactisent avec le grand patronat ..
                            Alors en attendant Godo le peuple français dont on sait son affection pour le pétainisme se jette dans les bras de la fille du milliardaire de St cloud..
                            après en terme de vote protestataire on ne peut pas mieux faire ...les médias en font les choux gras pour attirer le chaland qui de plus en plus choisit de s informer ailleurs que lors d eleur grand messe du 20 h ou dans leurs publications support de pub..


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 octobre 2013 15:24

                              que de spéculations hasardeuses.... moi je n’ai pas envie de « jouer » l’avenir de mon pays et de ses habitants... c’est un barrage radical qu’il faut ériger face au Front national et pour ma part je ferai pour cela alliance avec toute la partie fréquentable de l’UMP et des centristes si cela devient nécessaire.
                              Je n’arrive même pas à imaginer ou a faire des hypothèses sur un « gouvernement FN »

                               

                              Enfin pas de panique (pas encore...) pour l’instant 24 % cela ne fait que le quart des électeurs..

                               

                              http://jmpelletier52.over-blog.com/

                               


                              • Fergus Fergus 10 octobre 2013 15:38

                                Bonjour, Jean.

                                Mais surtout 24 % aux Européennes qui (à tort) ne signifient pas grand chose pour les Français en matière d’enjeu et serviront par conséquent de défouloir pour tacler l’UMP et le PS. Bref, un score qui est encore loin d’augurer des lendemains aussi riants pour le FN en 2017.


                              • Klisthène 2017 Kxyz 10 octobre 2013 15:39

                                24 % d intentions de vote dans un sondage .....


                              • foufouille foufouille 10 octobre 2013 16:39

                                « je ferai pour cela alliance avec toute la partie fréquentable de l’UMP et des centristes si cela devient nécessaire. »
                                ça existe ?
                                ce doit être des bobos de droite, alors


                              • Attilax Attilax 11 octobre 2013 02:19

                                « pour l’instant 24 % cela ne fait que le quart des électeurs.. »

                                Vous vous trompez de cible. Le problème n’est pas tant le nombre d’électeurs FN que le nombre d’abstentions. MLP n’aura pas besoin de plus de 24% si 76% ne votent pas.
                                Brignolles : 66,5% d’abstention = 49% pour le FN & Cie, et avec un inconnu complet !
                                Après les années Sarkozy, les magnifiques décisions prises en ce moment par « la gauche » achèvent de démolir la façade de notre gouvernance représentative qui prétend à la démocratie. Perso j’ai réservé ma barque et ma canne pour les prochaines élections :
                                Que les pompiers se démerdent.


                              • Jelena XCII 10 octobre 2013 17:58

                                @Musavuli Désolée de vous contredire mais ....

                                >> Mais à un certain niveau du chômage, de la pauvreté (...) la tentation est grande d’essayer une autre recette.

                                Sauf que ... Si les français votent majoritairement FN/UMP, ce n’est pas pour lutter contre le chômage, c’est parce que les « pauvres » coutent trop cher à la société.

                                >> les Français peuvent manifester, s’exprimer librement (...)

                                Faux, les français ne manifestent qu’avec l’accord des syndicats. 3 petits tours de la place en chantant « A la claire fontaine » puis tout le monde rentre chez soi.

                                Si un jour les français manifestent sans les syndicats, les flics seront beaucoup plus méchants.

                                >> On s’amuse abusivement à se faire peur.

                                Oui et non, le danger ce n’est pas tant le FN, c’est « la secte mafieuse du Siècle », ce sont eux qui dirigent la France. Quand on voit la mentalité de nombreux français (résignés, individualistes, libéralismes, voir fascistes), il est facile de deviner qu’ils obtiendront ce qu’ils voudront dans les années à venir.


                                • Jelena XCII 10 octobre 2013 20:06

                                  >> Si oui, vous vous considérez meilleure que ces nombreux Français ?

                                  Etant d’origine de l’Est, j’ai « l’avantage » de savoir ce qu’est la vraie misère sociale et ce que sera la France de demain.

                                  >> Si non, que faites-vous dans un pays où la mentalité des gens apparemment ne vous convient pas ?

                                  Parce que vous autochtones, vous êtes tous solidaires les uns des autres peut être ? Cette blague.


                                • Jelena XCII 10 octobre 2013 21:40

                                  >> c’est que donc il y a des avantages à le faire, ce dont vous profitez

                                  Merci de confirmer ce que j’ai dit plus haut. Vivement que l’on supprime RSA & CMU n’est ce pas ?

                                  >> Ce qui ne vous empêche pas de descendre la mentalité des Français.

                                  Parce que d’après vous les français ne sont pas individualistes peut être ? Vous habitez ou ? Mis à part TF1, quels contacts vous avez avec le monde extérieur ?

                                  >> ils préfèrent jouir des avantages d’un pays et cracher dans la soupe.

                                  En disant cela, vous pensez à nos présidents qui sont au service de Washington ou de Bruxelles plutôt que de Paris ?


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 octobre 2013 22:21

                                  Sabine ,ne pas s’enerver ,c’est la demie sœur à Deneb ...

                                  Z’ont pas fini l’apprentissage de la lecture en françois .


                                • Jelena XCII 10 octobre 2013 22:39

                                  >> Jelena, vous êtes vraiment très con.

                                  Très conne, Jelena, ce n’est pas vraiment un prénom masculin.

                                  Si il y a RSA & CMU aujourd’hui, ce n’est pas grâce à vous à des gens comme vous, visiblement ça vous débecte que des sales pauvres puissent en profiter.

                                  Sachez quand même, qu’en ce qui me concerne, je n’y ai pas droit, mon mari travaille et je suis donc trop « riche » pour profiter de ses « avantages ».

                                  Et enfin sachez que votre discours vaguement nationaliste de petite fille de la campagne ne m’émeut guère. Votre avatar tout gris est un reflet de votre âme.


                                • Jelena XCII 10 octobre 2013 22:48

                                  >> Je comprends mieux. Merci.

                                  Quel soutien merveilleux, un fossile du 4ème age sachant à peine écrire le céfran.


                                • Jelena XCII 10 octobre 2013 23:12

                                  Grosse vanne digne d’une collégienne pour ne pas donner l’impression de repartir la queue entre les jambes.

                                  [mode APP on]

                                  baune nuit sabine  smiley smiley smiley

                                  [mode APP off]


                                • francesca2 francesca2 10 octobre 2013 23:52

                                  Je viens en soutien aussi. 

                                  Je suis etrangère de naissance, française par choix.
                                  J’aime la France et j’emmerde les Jelenas.
                                  Bonne nuit à tous. 

                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 00:14

                                  Avec des vieilles peaux de ton acabit, la France est sauvée.... Manque plus que rocla pour que la clique de « Vol au dessus d’un nid de coucou » soit au complet.


                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 00:36

                                  J’oubliais... >> et j’emmerde les Jelenas.

                                  « les Jelenas » te pisse dessus la ritale, ainsi que sur la tombe de tes ancêtres.


                                • Agonymous23 11 octobre 2013 01:08

                                  Que de vilains mots ! smiley
                                   
                                   
                                  N’avez-vous pas lu la chartre, ou tout simplement le petit écriteau en dessous :
                                   
                                   « Evitez toutes les insultes ou tous les qualificatifs outranciers ».
                                  [...] smiley [...]
                                  « Evitez les contenus racistes, sexistes, homophobes, haineux. »

                                  Ceci vaut pour tout le monde mesdamoiselles ! smiley
                                   
                                  Et le respect des ancêtres alors, vous tombez bien bas là...
                                   smiley
                                  Allez, faites-vous un bisou et on n’en parle plus. smiley smiley


                                • morice morice 11 octobre 2013 08:14

                                  comment confirmez-nous l’authenticité de ce texte, Shawford ?


                                  faudra nous en dire plus pour convaincre...

                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 11:22

                                  Dédicace aux skinheads du 3ème age :

                                  Etre né sous l´signe de l´hexagone,
                                  on peut pas dire qu´ca soit bandant
                                  si l´roi des cons perdait son trône,
                                  y aurait 65 millions... de prétendants.

                                  (Renaud - Hexagone - 1975).


                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 13:11

                                  Quand je dénonce que les français votent FN/UMP pour qu’on supprimer RSA & CMU, je me fais moinsser. Quand Sabine menace de s’en prendre à mon RSA & CMU, elle se fait plusser.

                                  Qu’en déduire sinon que les céfrans font mumuse avec des petits + et des petits - sans lire les commentaires ? .....

                                  Toujours est-il, que je comprends pourquoi APP avec ses coms contenant 3 lettres et autant de smileys, jouit d’une certaine popularité sur ce site. 


                                • Agonymous23 11 octobre 2013 13:55

                                  Dédicace dédicace, pour tous les âges. smiley
                                   
                                   smiley
                                   smiley

                                  "Et ça continue encore et encore
                                  C’est que le début d’accord, d’accord...

                                  Quelque chose vient de tomber
                                  Sur les
                                   smiley smiley de ton plancher
                                  C’est toujours le même film qui passe
                                  …"

                                   

                                  Francis Cabrel (Album : Photos de voyages, 1985)

                                  L’avant et la suite et même la vidéosmiley

                                  Allez, un bisou on a dit, et on n’en parle plus, dak ? smiley


                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 14:31

                                  @Agonymous Ce n’est que le début, je confirme, quand je vois tous les immigrés qu’il y a sur ce site (Sabine, APP, francesca, deneb, etc...), en 2017 je vais voter FN. ^^


                                • Agonymous23 11 octobre 2013 15:10

                                  Moula voila, toujours le même combat, coups de pinces contre ouaf ouafsmiley

                                  Et le premier narrivé de bouesmiley smiley

                                  Et le bisou alors ? Montrez l’exemple. smiley

                                  Allez allez, un peu de tendresse s’il vous plait...
                                   
                                   
                                  smiley


                                • Jelena XCII 11 octobre 2013 18:30

                                  >> Allez allez, un peu de tendresse s’il vous plait...

                                  Pourquoi ils sont en manque d’amour les skinheads du 3ème age ? Ils n’ont qu’à se rouler des pelles entre eux dans ce cas.

                                  Ce sont des bons petits moutons qui agitent leurs drapeaux bleu/blanc/rouge et traquent les RSAstes sur ce site, des moutons au service du système.

                                  Ils jouent aux cow-boys derrières leurs claviers, mais face à face, ils se seraient fait tout petits, tout souriants, tout mielleux.

                                  Regardez les donc s’exciter en me moinssant, regardez la vieille francesca dire « Bonne nuit à tous », ces gens n’existent qu’à travers le web.

                                  Sympathiser avec eux m’apportera quoi ? Ils sont déconnectés du monde réel.

                                  *Bisous* Agonymous.


                                • Agonymous23 12 octobre 2013 01:23

                                   smiley
                                  Vous voyez, en trois pitits messages, nous y sommes arrivés.

                                  Avec quelques paroles empruntées qui plus est.
                                  N’est-ce pas profitable ?

                                  Regardez ceci, de simples actes de gentillesse, le monde en a grand besoin. smiley

                                  Merci pour l’exemple,
                                  bisous aussi Jelena XCII.
                                  smiley


                                • Jules Elysard Jules Elysard 12 octobre 2013 21:16

                                  Ah ! Une femme qui en traite une autre de CON, c’est un retour à l’origine du monde. Courbet ne dira pas le contraire.


                                • Jelena XCII 13 octobre 2013 15:12

                                  @Agonymous Pour ma défense le 11 oct, j’avais un verre dans le nez (j’ai tous les vices ^^), ce qui explique mes réponses un peu à coté de la plaque.

                                  Mais même si francesca n’est qu’un parasite qui est venue en France afin de profiter des allocs, je tiens à préciser que je n’ai rien contre les italiens.

                                  Quand à Sabine « l’intellectuelle », beaucoup de choses me dit qu’elle doit avoir une triste vie... C’est elle qui doit avoir besoin d’amour. smiley 


                                • Agonymous23 13 octobre 2013 18:53

                                  Mieux vaut un p’tit verre de temps à autres,
                                  que de passer sa vie le nez dans le verre, quoi que dans le vert. smiley

                                  Comme l’oiseau a besoin de ses ailes pour voler,
                                  on a tous besoin d’amour,
                                  et aujourd’hui sur l’Agora, au secours... smiley
                                  C’est en buvant n’importe quoi, qu’on chope n’importe qui.  smiley

                                  Pas besoin de défense, vous avez donné l’exemple, mais
                                  non non, pas parasite ni intellectualisation, pas de case ni de préjugé. smiley

                                  Voyez voyez, l’air de rien nous avons communiqué grâce au bisous (j’ai pas dit un monde de bisounours), loin des faux débats, c’est tellement plus tendre et puis il reste encore l’autre joue, and love again...
                                   smiley


                                • Jelena XCII 13 octobre 2013 19:47

                                  @Agonymous L’homme est un loup pour l’homme et les faibles se font manger tout crus. Entre les pauvres qui sont jaloux de toi et les riches qui te trouve un peu trop riche. Le danger est partout, c’est la jungle dehorssmiley 


                                • Agonymous23 13 octobre 2013 21:53

                                  Ouaip, j’ai déjà lu le livre smiley smiley puis j’préfère les roses au guns (mais j’aime le rock)...
                                  On peut voir ça comme ça, c’est vrai, mais y’a pt’êt d’autres nuances, moins smiley.
                                  Croyez pô non plus que smiley = smiley ... Hein, ben alors quoi ? smiley

                                  Allez, j’vous fais encore un kiss, car ainsi, il en faut peu pour être heureux,

                                  et ça change la vie. smiley


                                • Yohan Yohan 10 octobre 2013 19:20

                                  On n’est pas naïf, on sait bien que Le FN n’aura pas vraiment de prise sur l’essentiel (l’économie, la finance internationale, l’emploi, la dette), mais si vous considérez que la sécurité, l’immigration illégale, la protection de nos frontières, n’est pas un problème essentiel, elle aura probablement plus de prise sur ces questions « secondaires » que tous ceux qui l’auront précédé.


                                • Le421 Le421 10 octobre 2013 19:27

                                  Au fait !! Ca n’interpelle personne un dirigeant politique qui menace de poursuites le simple fait, pourtant bien réel, de dire que son part représente l’extrême droite ??
                                  Pour moi, c’est très simple. Ce sont des méthodes fascistes, je le dis et l’écrit haut et fort.
                                  A priori, c’est une honte d’être d’extrême droite. Pourquoi ??
                                  D’être copain avec le Bloc Identitaire ou des « gaziers » genre Serge Ayoub et consors, d’avoir des accointances avec tous ce qui sent bon l’OAS et ses descendants...
                                  Cependant, en tant que républicain et démocrate, j’accepte qu’il y ait des gens qui cautionnent cela.
                                  Qu’ils s’en cachent, ça me gène un peu.
                                  Nous, au Front de Gauche, quand on manifeste contre une fermeture d’hôpital, on n’a jamais vu le FN. Contre le mariage pour tous, ils sont là, même à Sarlat... Chacun ses priorités.
                                  Gauchement vôtre !!
                                  A vos « moins » le B.I. !! smiley


                                  • le naif le naif 10 octobre 2013 20:56

                                    "Nous, au Front de Gauche, quand on manifeste contre une fermeture d’hôpital, on n’a jamais vu le FN. Contre le mariage pour tous, ils sont là, même à Sarlat... Chacun ses priorités.
                                    Gauchement vôtre !!"

                                    Vous oubliez de préciser que vous empêchez le FN de manifester, quelque soit la lutte. Dans mon coin sauf à risquer une bagarre générale le FN n’a pas pu manifester avec les autres organisations contre la ferme des milles vaches. C’est aussi à ça que servent les antifas...

                                    Soyez un peu honnête et assumez vos positions


                                  • le naif le naif 10 octobre 2013 21:26

                                    @ Soleil

                                    J’ai longtemps été à gauche, je suis même allé voir du côté du NPA à sa création... j’ai vite compris. Des manifs j’en ai fait des dizaines, la première contre les missiles américains et les SS20,dans les années 80, les dernières justement pour les retraites, mais devant la trahison des syndicats, j’ai compris.
                                    Alors continuez à défiler en criant tous ensemble, tous ensemble, si ça vous chante, moi j’ai donné.

                                    L’exemple que je cite dans mon post précédent est très concret, libre à toi de me croire ou non, mais c’est tout de même la réalité,le combat contre la présence du FN dans les manifs avait prit le pas sur la lutte contre l’installation de la « ferme » des 1000 vaches.... et ensuite on vient dire, il n’y a pas eu beaucoup de mobilisation et personne du FN.... Cherchez l’erreur


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 octobre 2013 09:51

                                    soleil,
                                    Mais oui, le FN soutient les ouvriers ! Comme la corde soutient le pendu...

                                    Marion, députée du Vaucluse, petite dernière de la SARL Le Pen, a déposé des amendements lors du débat sur les licenciements boursiers, CONTRE le projet et POUR le maintien des licenciements :

                                    « ce n’est pas dans l’intérêt d’un bon fonctionnement du marché du travail »

                                    « Il convient de rendre inapplicables aux entreprises les dispositions durcissant les conditions de licenciements économiques. »

                                    « Il faut donc préserver ce mécanisme ».

                                    Source, le site marionlepen.fr


                                  • Yohan Yohan 10 octobre 2013 19:29

                                    Si j’avais une chose à lui demander à Marine, ce serait de faire comme en Suisse, organiser des votations sur les sujets importants. Le peuple a souvent plus de bon sens que les politiques. Le peuple a voté contre cette Europe lointaine, il avait raison, il s’est exprimé contre les interventions militaires douteuses (Irak, Syrie) il avait raison, contre la politique irresponsable d’immigration et ses dérives (Schengen), il veut plus de sécurité, il a raison et pourtant gauche, comme droite ne se sont pas gênés pour se passer de son avis.


                                    • Luc le Raz Luc le Raz 11 octobre 2013 14:12

                                      —> Soleil
                                      J’ai hâte de voir la blonde engager des parties de bras de fer avec l’UE, les 27 pays de la CE, le FMI, l’OMC, les agences de notation, les cartels financiers, etc... etc... smiley


                                    • Antoine Diederick 10 octobre 2013 20:01

                                      a Musavili,

                                      Bonsoir,

                                      Je pense que le FN va attirer de plus en plus d’électeurs et d’éléctrices, qu’au final la « droite classique » devra en tenir compte et même faire des alliances avec le FN dans certaines régions françaises.

                                      Pour autant ; est-ce la solution pour l’avenir de la France, j’en doute....


                                      • MUSAVULI MUSAVULI 11 octobre 2013 10:19

                                        Diederick,

                                        Je crois que ce rapprochement devient de plus en plus inévitable. Les électeurs UMP sont déjà nettement favorables. Je crois aussi que les « grands médias » y sont favorables, si on observe la façon dont ils s’emploient à préserver l’image de Marine Le Pen, contrairement à l’approche agressive dont ils étaient coutumiers vis-à-vis de son père.
                                        Mais comme vous le dite : « est-ce la solution pour la France » ?
                                        J’ajouterais de ma part, est-ce que cette alliance sera porteuse ?
                                        Car en politique, 1 + 1 n’est pas nécessairement égale à 2. 
                                        Les deux formations pourraient se « suicider » politiquement dans cette alliance aux allures d’un mariage conflictuel.

                                      • tf1Goupie 10 octobre 2013 22:38

                                        Le mieux c’est de les laisser gouverner : une fois qu’on aura vu que le FN n’a que de la gueule, le sujet sera clos.


                                        • alinea Alinea 11 octobre 2013 13:32

                                          Et si on commençait par le FdeG ? On verra, s’ils n’ont que de la gueule, le coup d’après on vire à droite ! smiley


                                        • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 10 octobre 2013 23:36

                                          Le FN n’a pas les cadres qualifiés pour gouverner ; on ne fait pas une révolution avec 25000 adhérents... de plus les gens votent pour ce parti juste pour gueuler, pas par conviction... de toutes les manières la « démocratie libérale » n’est que le régime des démagogues clientélistes et des arrivistes médiatisés... pas d’intérêt général chez ces gens-là. Français ne votez plus:100% d’abstention, montrez que vous ne voulez plus entretenir cette caste politico-médiatique de truands !


                                          • Laurenzola Laurenzola 10 octobre 2013 23:43

                                            Le FION NATIONAL de Marine rencontre un franc succès, moi qui croyait que les français étaient des veaux, aujourd’hui je dirais plutôt qu’ils sont des cochons.


                                            • HELIOS HELIOS 11 octobre 2013 00:17

                                              ...a l’auteur, sur sa réponse, juste au dessus...
                                              Vous supposez que MLP ne pourra peut etre même pas proposer un referendum.
                                              Je pense que vous vous trompez... excusez la franchise, mais cela est dû a deux phenomenes...

                                              — d’abord, c’est le ralliement de nombreux UMP qui viendront la soutenir, tellement avides de ne pas quitter le pouvoir... plus une miriade d’autres, eparpillés, mais liberés de la penséee unique par les faits... elle est sur le trone !

                                              --- ensuite, et c’est là ou des decennies de politique m...deuse nous ont mal habitue, la classe politique est veule, faible et interressée alors que le FN qui a des convictions fortes et qui ne s’est pas frotté a la corruption (on dit lobbies en ce moment) sera intransigeante et capable de mesures franches, directes et respectueuses des engagements pris.. une sorte de quitte ou double, risqué certe, adressé aux citoyens et non pas a une elite...

                                              En clair, elle fera ce qu’elle dit, mais evidement elle risque le refus. mais je ne crois pas sincerement que les français refuseront de jouer le jeu de la democratie, eux qui en ont été privé depuis si longtemps.


                                              • ykpaiha ykpaiha 11 octobre 2013 00:19

                                                Ce qui pas ou peu abordé,c’est l’effet boule de neige que comporterait une mimi majorité FN en France.
                                                Certes si l’environnement reste ce qu’il est un FN a peu . pas de possibilité de gouverner
                                                Mais dans un cadre tel qu’i nlous est imposé !!!.

                                                Qui pourrait décrire :

                                                Les forces sous-jacente des populations opprimées ou simplement désolées par 30 ans de nihilisme ne trouveraient elle pas la un cadre pour leur emancipation ?

                                                Quelle en seraient les conséquences je pense pour ma part que nul ne le sait, mais la contagion serait telle que rien ne laisserait prédire quelle forme de gouvernement en sortira.

                                                Voila bel et bien le scénario qui effraie aujourd’hui et bien plus que le FN lui meme.


                                                • eric 11 octobre 2013 07:03

                                                  Je pense qu’il y a un fort non dit dans votre article. Le truc que nous savons tous et qui nous fait peur a tous. Notre état est de facto entre les mains de forces organisées de gauche.

                                                  Suivant les sondages, ce serait a hauteur de l’ordre de 70% le refuge du cœur de tous les électorats de gauche, a peu prêt toutes fonctions publiques confondues. Ils sont nombreux, très disponibles ( 32 heures et décharges), très organises ( syndicats) très formes, connaissant a fond les rouages du truc. Ils ont le temps pour eux. Que peuvent peser des élus, des Ministres face a cela ?
                                                  Et surtout si il n’est pas lui même fonctionnaire. il fonctionne dans le court terme sur des chiffres, des info, des rapports fournis par les services. Il dépend entierement d’eux dans l’application, etc...
                                                  Ainsi, la dernière reforme des retraites Sarko, n’a pu passer qu’en accordant consciemment ou pas une amélioration de leurs situation aux fonctionnaires pendant que celle des autres se dégradait pour sauver le système ( voir la revue commentaire).
                                                  J’étais dans une administration lors d’une alternance cohabitatrice. Les services se raidissaient dans une résistance pas toujours passive contre le nouveau gouvernement.
                                                  Et on ne peut pas faire grand chose. Ils sont surprotégés par les statuts. Il n’y a pas vraiment d’alternative. En Pologne, Solidarnosc avait voulu se débarrasser des membres du parti, en oubliant au debut que tous les directeurs d’école l’étaient obligatoirement. On ne trouve pas du jour au lendemain des remplaçant au pied levé pour toute une profession. Il a fallu faire avec. De même, a la liberation, l’epuration est restée très superficielle dans les administrations. Il y a eu plus de mort globalement que lors de la terreur révolutionnaire, mais très peu de fonctionnaires sanctionnes pour avoir applique sans trop d’état d’âme les politiques vichyste qui leur convenaient. Ainsi, ils ont ainsi tres peu livre de franc mac demandes par les allemands, preuve de leur potentiel de resistance, mais assez efficacament les juifs etrangers ou francais.
                                                  Il y a la une épée de Damoclès au dessus de toute alternance gauche droite, quelle que soit la droite, mais plus encore avec le Fn, qui doit ouvrir une grande réflexion démocratique.

                                                  Comment remettre l’État sous le contrôle des élus du peuple. Pas simple.


                                                  • kéké02360 11 octobre 2013 09:35

                                                    Le FN c’est vraiment pas ma tasse de thé mais au point ou on en est ( en eurodictature ) qu’avons nous à perdre en virant la racaille ripoublicaine UMP-PS !!!?????

                                                     Certes il reste encore quelques amateurs de la sodomie UMP-PS qui a de plus en plus de mal à élargir le cercle de ses amis !!!

                                                    Pourtant le FN dit tout haut ce que les autres n’oseront jamais faire ( même les grandes gueules !!! )

                                                    un exemple : ( devant le lobby agricole de la FNSEA )

                                                     

                                                    regardez les, çà leur fait mal au cul, c’est ici :

                                                    http://www.youtube.com/watch?v=PrNyBmcdz4c 


                                                    • franck milo franck milo 11 octobre 2013 09:51

                                                      Le probleme du FN est qu’ils n’ont pas de programme et pas d’équipe.
                                                      A part quelques éléments qui tiennent la route les autres, la plupart sont des peintres.
                                                      c’est eux qui seraient censés nous gouverner ?
                                                      vous révez complétement.
                                                      plantage assuré.


                                                      • eric 11 octobre 2013 10:22

                                                        D’abord le FN a un programme. Quand on fait une étude comparative, il est en réalité moins grand-guignolesque que ceux du PS et même de Sarko. ( et j’ai vote Sarko quand même) Allez voir par exemple a la rubrique culture, la ou justement on attendrait un PS sachant, en principe, de quoi il parle.
                                                        D’autre part, vos propos, c’est un peu les conditions de diplôme ou d’expérience pour être élu voir, pourquoi pas dans ces conditions, pour voter. Quand on voit Delphine Batot, (bac plus zéro), et quelques autres ministres actuels, on se pose effectivement des questions.

                                                        En même temps, la décision politique et l’expertise sont deux choses différentes. Après tous, nous avons « l’administration que le monde nous envie », et si elle a un comportement démocratique, respect du suffrage populaire, « même le front aura suffisamment d’experts pour gérer le pays selon ses vues. Un ministre n’a pas vraiment besoin de connaitre la taille optimale des plumes dans un oreiller. Pour cela , il y a, ou il y avait en tout cas, au Ministère de l’agriculture, une »Direction des plumes et duvets". Il doit décider si c’est une priorité ou non.
                                                        Qu’un parti qui n’ait jamais gouverne manque d’expérience gouvernementale, ce n’est pas une révélation.... On voit aujourd’hui qu’un parti qui a peu gouverne est sensiblement dans le même cas...
                                                        A ce compte la, on embaucherai jamais de débutant dans les boites. Et puis sur le plan démocratique, Seulement les Sortant ? On se croirait dans la décision de choix des candidats hollandiste au futures municipales...Avec de tels principes, le changement....Ce serait ni maintenant ni jamais...

                                                        Peu attire par les idées du front, je suis beaucoup plus révulsé encore quand on lui oppose des arguments bureaucratiques, technocratiques et anti démocratiques. En un mot sectaire.

                                                        Et bien sur, je pense fort a Fillon en écrivant cela....


                                                      • HerveM HerveM 11 octobre 2013 10:39

                                                        Ne méprisez pas les peintres Franck Milo, l’un d’entre eux, un autrichien qui faisait de très jolies aquarelles, a régné pendant douze longues années sur une grande partie de l’Europe. Et il ne fallut pas moins que les armées du monde entier pour que les politiciens refassent main basse sur le continent...


                                                      • franck milo franck milo 11 octobre 2013 16:32

                                                        « Un ministre n’a pas vraiment besoin de connaitre la taille optimale des plumes dans un oreiller »
                                                        peut-être pas pour dormir mais pour se les foutre dans le cul si.


                                                      • franck milo franck milo 11 octobre 2013 16:37

                                                        « Ne méprisez pas les peintres »
                                                        je ne méprise pas les peintres. d’ailleurs je ne méprise personne ou si peu.
                                                        les Solfériniens, eux je les méprise. les l’Umpéistes eux je les ignore et les Frontistes je les plains.


                                                      • Duke77 Duke77 13 octobre 2013 20:16

                                                        Je ne vois pas comment le FN gouvernerait plus mal la France que des gens qui la pillent de façon volontaire. La plupart des responsables politiques de l’UMP et du PS défendant les intérêts américains au détriment du notre. Des « Young leaders » formés par des organisations américaines et atlantistes dont l’objectif est de laminer la France et ses progrès sociaux opposés aux profits des plus riches qui dirigent le monde : http://www.atlantico.fr/decryptage/gouvernement-hollande-formation-plus-atlantiste-qu-on-pourrait-croire-benjamin-dormann-366638.html


                                                        Même si le FN a ses défauts, au moins ses responsables ne sont pas issus de ces filiaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès