Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi Michèle Alliot Marie passe-t-elle au travers des gouttes de (...)

Pourquoi Michèle Alliot Marie passe-t-elle au travers des gouttes de l’affaire Clearstream ?

Plus le procès Clearstream avance et plus il semble que Villepin a du biscuit pour se défendre, et plus il apparaît que la justice a eu un étrange comportement. On a pu déjà s’étonner que les accointances de Lahoud avec les proches de Sarkozy - et même Sarkozy lui-même ce qu’il dément mais sa parole a déjà été de nombreuses fois mise en doute et encore récemment avec le CIP - n’aient amené aucune réflexion du côté de Dupont et Dupond (ou Zig et Puce selon certains joyeux drilles). Ce ne sont pas moins des liens nombreux et répétitifs : déjeuners et dîners avec Pérol dés février 2004 (on en compte 17 en tout), des rencontre avec Woerth, avec Emmanuelle Mignon. On apprend également que la femme d’Imad Lahoud, née Heilbroner, a même travaillé en 2004 avec Sarkozy lui-même. Tous ces faits sont stupéfiants, comme l’on dit en Colombie, en soi, ce qu’il l’est plus c’est que la justice n’en ait absolument pas tenu compte et également que la presse n’ait jamais parlé que des supposés liens entre Lahoud et Villepin, démenti par Villepin mais aussi par le témoignage troublant du beau-frère de ce dernier et voisin du falsificateur de listing d’une tentative d’intrusion de ce même Lahoud et de la fille d’un proche collaborateur de Squarcini, un certain Casanova, dans l’ordinateur de Piloquet.

 Nous voilà donc dans une affaire très étrange. Tout d’abord un déséquilibre d’une ampleur rare (devra faire partie du Guiness Book of records) entre une partie civile défendue par le célèbre Herzog, et toutes les autres possibles victimes, un déséquilibre aussi énorme et rare de droit entre cette même partie civile et celui qui est dans le box des accusés car celle-ci est tout à la fois le garant de l’indépendance de la justice, le président du conseil de la magistrature, celui qui nome le parquet et celui qui déclare coupable avant même le procès les prévenus, un déséquilibre inimaginable entre la durée de la procédure, l’éclat médiatique et le préjudice subi ainsi que les peines encourues. Il y a au début de tout cette question simple : En quoi Sarkozy est-il une victime ? En quoi cela est-il si grave ? En effet Sarkozy s’est posé en martyr et la presse, l’Union des Menteurs Professionnels ont claironné cette vérité impérissable et on n’a semble-t-il fait aucune analyse réelle du préjudice subi par Nicolas the first. En effet on juge un préjudice aux torts réels subis. Or toute cette affaire n’a, en résultat d’une part, apporté strictement aucun préjudice : Sarkozy en novembre 2004 est confortablement élu à la tête de l’UMP, trois ans plus tard il est président de la république et mieux il a eu droit à une couverture médiatique de guerre mondiale avec une image du Saint Sébastien percé des flèches empoisonnées de ses ennemis implacables et déterminés à sa perte, lui apportant un soutien inespéré de Thémis. Cela lui a permis des colères homériques et des tirades vengeresses multiples et puissantes. Les faits montrent qu’au contraire cette affaire a été pour lui une excellente affaire de communication, une excellente affaire de présence médiatique, une excellente affaire de martyrisation avec palmes et auréole. On arrive, donc, à penser que la victime a dans les faits subi, comme il dit, un extraordinaire coup de pouce pour sa carrière grâce à Clearstream. Mais d’autre part, si on approche la réalité elle-même, c’est à dire le préjudice premier on se rend compte qu’il est aussi lourd qu’un grain de sable du désert de Gobbi. Tout d’abord ce n’est pas son nom qui a été mis dans ces fameux listings, du moins ce sont les patronymes de son père. Et c’est la première réaction de l’enquête (Selon la DST, le père d’un ministre en exercice - Nicolas Sarkozy - était susceptible d’être mis en cause. ). Ensuite la justice a fait des vérifications et il n’a eu à subir aucun interrogatoire (à l’inverse de Dumas qui lui a fait 2 jours de garde-à-vue) et la presse a aussi vite dit que ces listings étaient faux qu’elle en a appris l’existence. Enfin il n’y a pas eu de dénonciations de Sarkozy dans une démarche individuelle, mais bien un listing complet fourni à la justice, ce qui est très différent, considérablement différent car la recherche de la justice n’était pas limité au seul Sarkozy mais aussi à DSK, Laetitia Casta, des membres nombreux d’EADS etc.
 
Cette affaire n’est dans la presse qu’en juillet 2004 mais le nom de Sarkozy père n’est apparu qu’en Septembre 2004. Or si vous lisez ce témoignage de Villepin (Le Figaro) : • La saisine de la DST, le 5 juillet 2004. « Le journal Le Point s’apprêtait à publier des informations sur l’affaire. En partance pour Londres, j’ai demandé au directeur de la DST, Pierre Bousquet de Florian, de s’y intéresser. Puis, le 19, j’ai convoqué le général Rondot, lui donnant l’instruction de communiquer à la DST tout ce qu’il savait. Je précise que s’il a pu faire état de doutes, c’était sous la forme d’interrogations, pas de certitudes. Selon la DST, le père d’un ministre en exercice - Nicolas Sarkozy - était susceptible d’être mis en cause. J’ai avisé Matignon et l’Elysée, qui m’a répondu que le garde des Sceaux avertirait Nicolas Sarkozy. » Et qui était le premier ministre de l’époque ? Jean-Piere Raffarin. Pourquoi n’a-t-il pas averti Nicolas Sarkozy si tant est qu’il ne l’ait pas fait ? Même question pour Perben, garde des sceaux. Pourquoi seul Villepin alors que tant d’autres sont au courant de cette liste et des noms qui y sont est-il inquiété et pourquoi ne voit-on pas dans ce box d’autres ministres de l’époque ? On a l’impression que la France politique dans son ensemble était au courant, du moins au pouvoir, mais le seul Sarkozy comme le cocu de vaudeville serait le seul à l’ignorer. Seule la justice semble le croire.
 
Si ce procès ne fait pas de révélations extraordinaires pour la justice elle-même, il y en a au moins deux qui le sont :
Pourquoi la justice a-t-elle ignoré des faits d’une importance extrême comme les liens avérés, et d’un nombre incalculable, entre Lahoud et ses proches et Sarkozy et ses proches et ce dès février 2004 ?
Et pourquoi la presse n’a-t-elle dévoilé que des accusations de Villepin mais non des faits qui contredisaient ces révélations ?
Un exemple tout aussi stupéfiant que le reste est celui-là : la presse, et même un livre, affirment des contacts entre Lahoud et Villepin et des rendez-vous secrets entre Gergorin et ce même Villepin. Pour le premier fait ce serait par les relations entre son beau-frère et Lahoud qu’ils seraient en contact, ce que dément ce dernier et qui, en plus, annonce que Lahoud a voulu pirater son ordinateur. Pour le second fait les journalistes, l’auteur de livre, utilisent comme preuve des rencontres secrètes entre Vilepin et Gergorin le témoignage de ce dernier et celui de deux vigiles d’une entreprise privée qui obéit aux ordres de Gergorin car employée par EADS. Or : • Les visites secrètes Jean-Louis Gergorin place Beauvau. « Trop, c’est trop. 26 officiers de sécurité du ministre de l’Intérieur ont démenti, de même que les huissiers qui accueillent tous les visiteurs. Je trouve curieux que leur parole pèse moins que celle d’employés d’une officine de sécurité recrutés par EADS. Pour accéder à mon bureau, il faut en traverser d’autres, ainsi que des antichambres. Comment aurais-je pu recevoir M. Gergorin discrètement ? » Si on est étonné que la justice préfère le témoignage à charge de deux employés contre celui de 26 autres personnes on est encore plus étonnés que la presse ne se fasse l’écho que de l’affirmation de Gergorin et non du démenti de tout le personnel du ministère des affaires étrangères. Le moins qu’on puise dire c’est que c’est tronqué et que cela crée un climat de culpabilité avant l’heure. C’est déontologiquement peut acceptable et c’est d’une malhonnêteté rare. Reste à savoir si la presse n’a pas fait son travail d’investigation, si c’est volontaire de sa part ou si la justice n’a laissé fuiter qu’une partie des informations ce qui serait gravissime.
 
A toutes ces questions légitimes, à ces rencontres jamais exploitées par la justice entre Lahoud et des proches de Sarkozy sinon Sarkozy lui-même, à ces rencontres à l’Elysée entre Sarkozy et Marin le procureur de la République qui change d’avis et propose un complément d’enquête qui ne révèle rien de plus, on peut s’étonner avec stupeur que Michèle Alliot-Marie soit complètement absente de toute cette histoire. On en est frappé par la foudre. Voici des éléments du témoignage de Villepin dont on peut isoler des faits :
Le tête-à-tête du 1er janvier 2004 avec Jean-Louis Gergorin. « Je suis dans mon bureau, au Quai d’Orsay. Un huissier me demande si je suis prêt à recevoir Jean-Louis Gergorin. Il était en train d’organiser, avec mon cabinet, un déjeuner avec Henry Kissinger. Je le reçois une quinzaine de minutes. Il évoque divers sujets, dont la situation au sein d’EADS et, à la fin, l’existence d’un système occulte qui le préoccupe et qui est dans les mains du général Rondot, chargé d’une enquête par le ministère de la Défense. Je demande à mon secrétariat d’organiser une réunion avec le général Rondot pour connaître les éventuels prolongements internationaux, c’est une question vitale. »
• La réunion du 9 janvier 2004 avec Jean-Louis Gergorin et le général Rondot. « Jean-Louis Gergorin s’empare de la parole, et se lance dans un exposé long, assez décousu. Le général Rondot estime qu’il est nécessaire d’approfondir, présentant l’importance de ce système inquiétant. Je l’encourage en ce sens et conclus en rappelant que la prudence est nécessaire. Je m’inscrivais dans le cadre des grandes orientations données par le président de la République dans le cadre de la moralisation de la finance internationale. A aucun moment je ne mentionne des “instructions” du chef de l’Etat. Je lui ai rendu compte quelques jours après, spécifiant que le général Rondot enquêtait. Je ne cherche pas à “couvrir” M. Chirac, mais il n’y a jamais eu d’instructions présidentielles dans ce dossier. Il n’a par ailleurs, à aucun moment, été fait référence à Nicolas Sarkozy en liaison avec le système occulte. Son nom a été évoqué en tant que ministre de l’Intérieur. Je sais qu’il existe des rivalités entre services, c’est la raison pour laquelle il a été décidé qu’il n’était pas opportun, à ce stade, de communiquer les éléments à l’Intérieur. »
• La lettre du 12 janvier 2004 du général Rondot à Dominique de Villepin, faisant référence à “la source” et aux “propos du président de la République”. « Je sais qu’il y a un informateur. Pour moi, il s’agit d’une source officielle relevant du ministère de la Défense. Il est interdit de demander le nom d’une source. La lettre évoque en effet des “propos” du président de la République, et non d’ ““instructions”. »
• Les notes du général Rondot, pierre angulaire de l’accusation. « Elles ne sont pas conformes à ce qui s’est dit, ce n’est pas un compte rendu, mais des notes évolutives qui ont pu être complétées au fil du temps. C’est pour moi un salmigondis. Ces notes ont été distillées pour désigner une cible. »
• La garde à vue d’Imad Lahoud, le 25 mars 2004, dans une affaire d’escroquerie. « Je n’ai jamais fait d’intervention d’intérêt personnel de ma vie. J’appelle le général Rondot de ma voiture, me rendant à l’aéroport pour rejoindre un Conseil européen. Le général, ému, l’indique qu’il est victime d’une indélicatesse de Jean-Louis Gergorin [ndlr : le vrai/faux sauf-conduit retrouvé sur M. Lahoud, mentionnant les coordonnées du général]. Je lui ai indiqué de voir ce qu’il en était. Le nom d’Imad Lahoud n’a jamais été cité devant moi, jamais. Pour moi, c’est le problème du général et du ministère de la Défense. Ce 25 mars 2004, une source, et pas n’importe laquelle, a “explosé”. C’est la quatrième fois qu’elle pose problème (Imad Lahoud est sorti de prison en octobre 2002, la DGSE a estimé qu’il n’était pas fiable, il est compromis dans une affaire de fuites au bénéfice d’un hebdomadaire). Il aurait fallu couper court avec cette source. Non seulement ce n’est pas fait, mais personne ne s’interroge sur l’avenir d’Imad Lahoud et on tente d’impliquer un ministre pour conférer à la source un intérêt supérieur. Tout aurait pu, tout aurait dû s’arrêter ce 25 mars. Or, tout s’accélère. »
 
Faisons un résumé de ce qui apparait dans ce témoignage : le ministère de la défense, dont le ministre est Michèle Alliot-Marie, lance une enquête sur le listing de Clearstream avant-même que Villepin ne soit au courant. Tout au long de cette affaire, le général Rondot, qui dépend de Michèle Alliot-Marie est au courant, enquête et est donc au fait de tous les détails et de l’avancée de l’enquête. Il existe une source qui est traitée par la DGSE. Or cette source qui dépend du ministère de la défense est Lahoud.
 
Il est hallucinant dans cette histoire que Michèle Alliot-Marie soit passée entre les gouttes. Elle est en rapport direct avec le général Rondot qui fait une enquête sur Clearstream depuis avant la connaissance de Villepin de cette affaire. Elle est en rapport avec la DGSE qui traite Lahoud (on croit rêver). Si Sarkozy n’est soi-disant au courant de rien c’est bien aussi donc parce qu’Alliot Marie ne lui dit rien alors qu’elle est au courant de tout.
 
Voilà une question d’une importance capitale, question qui s’ajoute aux nombreuses autres ? Pourquoi Michèle Alliot-Marie est-elle spécifiquement exclue de ce procès tant par la justice que par la presse ? Elle pourrait être accusée de non dénonciation par exemple pour le moins. On peut émettre quelques hypothèses :
- parce que, si elle était aussi dans le box des accusés, cela diminuerait l’importance de Villepin de façon considérable et ruinerait la belle théorie d’une guerre Villepin vs Sarkozy
- parce que Nicolas Sarkozy et ou la justice et ou la presse la protège pour des raisons inconnues de nous
- parce qu’elle a une monnaie d’échange
 
Et l’on voit que d’une part Bertrand accuse indirectement Sarkozy d’être pour le moins au courant bien plus tôt dans cette histoire qu’il veut bien le faire croire, mais que d’autre part en contre-point le général Rondot tend à impliquer Villepin. On peut légitimement se poser la question, puisque le ministère de la défense, la DGSE, le général Rondot lui-même, sont impliqués dans la connaissance des faits, de savoir si son rôle n’est pas de dédouaner ses patrons, et lui-même, en enfonçant Villepin. Reste aussi que jusqu’à fin mars 2004 Sarkozy est ministre de l’intérieur on imagine mal qu’Alliot Marie, de ministre à ministre, ne lui parle pas d’une enquête d’une telle importance.
 
En plus de toutes les révélations des faits connus de la justice, faits troublants, qui n’ont pourtant pas fait dévier celle-ci d’un pouce de son extravagance qui a consisté à faire d’une souris (un préjudice mineur, très mineur) une montagne sacrée, déséquilibrant d’un seul côté ses enquêtes vers un seul plaignant quand il y a plusieurs centaines de personnes concernés et 40 autres parties civiles, et acceptant un déséquilibre en droit entre un immunisé absolu et d’autres qui seuls peuvent subir son fléau, elle ignore délibérément un très gros poisson, en l’occurrence un(e) ministre de longue présence au pouvoir, actuel garde des sceaux. Pourquoi ?
 
Vignette Michèle Alliot-Marie (Wikipédia)
 
 


Sur le même thème

Chiffres truqués de la délinquance à Paris
Poor Little Thing ! Monsieur de Villepin !
L’UMP c’est fait pour ça !
UMP : le scalpel tranchant de Bernard Debré
Trop, c’est trop, un jackpot de 100 000 euros pour De Villepin


Les réactions les plus appréciées

  • Par just_a_life (---.---.---.26) 2 octobre 2009 12:00
    just_a_life

    Et pendant ce temps,les taxes arrivent de toutes part en augmentant, pour permettre au troupeau de vaches à lait que nous sommes, de leur assurer leur réélection,leurs comptes en banque,leur avenir de parasites......Ils se tirent dans les pattes ,certes,pfffffff..... mais eux,se gavent comme jamais.....................................
    HO......... réveillez vous car ce que l’ont vit maintenant n’est rien comparé a ce qu’ils vont nous faire subir plus tard.....

  • Par Fergus (---.---.---.163) 2 octobre 2009 11:19
    Fergus

    L’inimitié qui existe entre Sarkozy et Alliot-Marie ne fait aucun doute comme le montrent les fréquents propos injurieux et les réccurrentes accusations d’incompétence proférés par Sarkozy envers sa ministre (cf. Canard Enchaîné). Dès lors, il semble évident qu’Alliot-Marie dispose de dossiers suffisamment compromettants pour éviter d’être éjectée à coups de bottes dans les fesses comme en rêve régulièrement notre Hyperprésident.

  • Par clostra (---.---.---.17) 2 octobre 2009 13:26

    Bon, allons à l’essentiel : il existe ou non ce compte du père de Mr Sarkozy ?

  • Par non666 (---.---.---.18) 3 octobre 2009 02:16
    non666

    Il existe un autre dossier entre Mam et Sarkozy.

    Mam a fait croire aux gaullistes, jusqu’a la fin , qu’elle irait aux primaires internes de l’UMP contre le candidat des etats unis et d’Israel.
    On la croyait proche du clan Chirac-Devillepon à l’epoque et la criminalisation progressive de devillepin et de Chirac par la presse Dassault en faisait une roue de secours possible.

    ...Saiuf qu’elle était déjà passée à l’ennemi et que son seul role en multipliant les declarations sur son« envie d’y aller » etait d’empecher tout autre candidature interne.
    Fillon et Borllo avait en fait le meme role aupres d’un autre electorat  : les chretiens democrates rebaptisés pour l’occasion « gaullistes sociaux ».

    Mam Connait donc les dessous de la manipulation depuis le depart, la compromission de la presse , ce qui detruirait sa credibilité si cela etait révélée par une pointure de la Sarkozie comme elle.
    Etant egalement à la source de la l’affaire Clearstream , on commence a comprendre le role trouble qu’elle joue de Leurre , d’apporteuse de « révélations » pour discrediter DeVillepin et saborder au départ l’opposition interne au coeur de la droite.

    Il ne faut oublier non plus que l’unité de facade affichée par les barons de la Sarkozie cache en realité toute une generations de nouveaux predateurs qui ne pouvaient pas percer sous Chirac et qui avaient besoin d’un Brutus pour tuer Cesar.

    Tous complices d’avoir participer à la livraison de la France à l’agent des etat unis qui nous a remis sous tutelle de l’Otan, qui nous a imposé le TCE « malgrès nous » , qui se prepare a faire entrer la Turquie et israel en Europe via l’Union pour la mediterranée, ils ont tous une partie des dossiers a nous exhiber pour se racheter une conduite, à la Liberation....

    Car le comportement de Sarkozy, aussi bien a l’egard de la France qui a accceuillie ce fils d’ immigrés austro-hongrois qu’a legard de ses vassaux qu’ils traite comme des chiens et des laquais commence a laisser des traces et a faire l’unanimité contre lui.

    ils ont accptés l’elimination de Juppé mais ils savent tous que si Sarkozy s’attaquent à une autre pointure , ce sera le debut d’une purge stalinienne et tous ont des munitions en reserve. L’episode du 92 ou Sarkozy n’hesite pas a marcher sur la tete des barons du departement pour imposer son fils leur a montré a tous jusqu’ou le bonhomme etait capable d’aller.

    Et il ne manque pas de pions à placer....

Réactions à cet article

  • Par Fergus (---.---.---.163) 2 octobre 2009 11:19
    Fergus

    L’inimitié qui existe entre Sarkozy et Alliot-Marie ne fait aucun doute comme le montrent les fréquents propos injurieux et les réccurrentes accusations d’incompétence proférés par Sarkozy envers sa ministre (cf. Canard Enchaîné). Dès lors, il semble évident qu’Alliot-Marie dispose de dossiers suffisamment compromettants pour éviter d’être éjectée à coups de bottes dans les fesses comme en rêve régulièrement notre Hyperprésident.

    • Par joelim (---.---.---.104) 2 octobre 2009 12:48
      joelim

      Ou alors c’est beaucoup plus simple : MAM n’est pas perçue comme un danger.

    • Par Fergus (---.---.---.125) 2 octobre 2009 15:38
      Fergus

      Admettons, Joelim, mais dans ce cas, quel intérêt Sarkozy aurait-il à conserver à un poste de ministre d’état une personne qui l’insupporte autant et qu’il juge incompétente ?

    • Par Imhotep (---.---.---.113) 2 octobre 2009 15:45
      Imhotep

      Hypothèse : MAM a tout dévoilé à Sarkozy dès le début (genre février 2004) ou sait que Sarkozy est impliqué dans Clearstream par les enquêtes de la DGSE et sait donc pertinemment que son témoignage peut faire basculer le procès elle exerce une pression amicale pour rester au gouvernement en échange de son silence. Ce n’est qu’une hypothèse bien sûr. Mais il faudra bien nous expliquer un jour pourquoi elle est si hors circuit dans ce procès quand Lahoud est « traité » par la DGSE qui dépend de son ministère et depuis longtemps, quand Rondot fait des enquêtes sur les révélations de ce gars-là.

    • Par Fergus (---.---.---.125) 2 octobre 2009 17:11
      Fergus

      Oui, Imhotep, c’est principalement à ce type d’arrangement que je pensais.

    • Par non666 (---.---.---.18) 3 octobre 2009 02:16
      non666

      Il existe un autre dossier entre Mam et Sarkozy.

      Mam a fait croire aux gaullistes, jusqu’a la fin , qu’elle irait aux primaires internes de l’UMP contre le candidat des etats unis et d’Israel.
      On la croyait proche du clan Chirac-Devillepon à l’epoque et la criminalisation progressive de devillepin et de Chirac par la presse Dassault en faisait une roue de secours possible.

      ...Saiuf qu’elle était déjà passée à l’ennemi et que son seul role en multipliant les declarations sur son« envie d’y aller » etait d’empecher tout autre candidature interne.
      Fillon et Borllo avait en fait le meme role aupres d’un autre electorat  : les chretiens democrates rebaptisés pour l’occasion « gaullistes sociaux ».

      Mam Connait donc les dessous de la manipulation depuis le depart, la compromission de la presse , ce qui detruirait sa credibilité si cela etait révélée par une pointure de la Sarkozie comme elle.
      Etant egalement à la source de la l’affaire Clearstream , on commence a comprendre le role trouble qu’elle joue de Leurre , d’apporteuse de « révélations » pour discrediter DeVillepin et saborder au départ l’opposition interne au coeur de la droite.

      Il ne faut oublier non plus que l’unité de facade affichée par les barons de la Sarkozie cache en realité toute une generations de nouveaux predateurs qui ne pouvaient pas percer sous Chirac et qui avaient besoin d’un Brutus pour tuer Cesar.

      Tous complices d’avoir participer à la livraison de la France à l’agent des etat unis qui nous a remis sous tutelle de l’Otan, qui nous a imposé le TCE « malgrès nous » , qui se prepare a faire entrer la Turquie et israel en Europe via l’Union pour la mediterranée, ils ont tous une partie des dossiers a nous exhiber pour se racheter une conduite, à la Liberation....

      Car le comportement de Sarkozy, aussi bien a l’egard de la France qui a accceuillie ce fils d’ immigrés austro-hongrois qu’a legard de ses vassaux qu’ils traite comme des chiens et des laquais commence a laisser des traces et a faire l’unanimité contre lui.

      ils ont accptés l’elimination de Juppé mais ils savent tous que si Sarkozy s’attaquent à une autre pointure , ce sera le debut d’une purge stalinienne et tous ont des munitions en reserve. L’episode du 92 ou Sarkozy n’hesite pas a marcher sur la tete des barons du departement pour imposer son fils leur a montré a tous jusqu’ou le bonhomme etait capable d’aller.

      Et il ne manque pas de pions à placer....

  • Par Mami (---.---.---.196) 2 octobre 2009 11:20

    A connaitre, cette affaire d’Etat entre les mains de MAM, et relative à la survie de la Presse..
    On va bien voir si tous ceux qui sont impliqués passent encore entre les gouttes
    Ou bien si comme dit Sarkozy on met fin aux combines

    http://www.lepost.fr/article/2009/09/28/1715860_parce-qu-ils-enquetent-sur-cette-affaire-d-etat.html


  • Par just_a_life (---.---.---.26) 2 octobre 2009 12:00
    just_a_life

    Et pendant ce temps,les taxes arrivent de toutes part en augmentant, pour permettre au troupeau de vaches à lait que nous sommes, de leur assurer leur réélection,leurs comptes en banque,leur avenir de parasites......Ils se tirent dans les pattes ,certes,pfffffff..... mais eux,se gavent comme jamais.....................................
    HO......... réveillez vous car ce que l’ont vit maintenant n’est rien comparé a ce qu’ils vont nous faire subir plus tard.....

  • Par clostra (---.---.---.17) 2 octobre 2009 13:26

    Bon, allons à l’essentiel : il existe ou non ce compte du père de Mr Sarkozy ?

  • Par Kdm (---.---.---.26) 2 octobre 2009 15:02
    Kdm

    on est en pleine affaire ’ état avec une collusion flagrante de la presse aux ordres d un homme de paille des interets de grandes fortunes.....
    les états unis avec l ère Bush a connu le même phénomène avec une administration et un politique ménée aux profit d interet particulier ...
    notre République est morte il est urgent de refonder une vrai Démocratie avec une véritable séparation des pouvoirs et surtout un pouvoir judiciaire indépendant ...

  • Par cariboo (---.---.---.16) 2 octobre 2009 17:14
    cariboo

    Il est clair que MAM, mine de rien, est au centre de bien des choses.
    Voilà une femme qui devient ministre des armées (ce n’est pas courant)
    puis ministre de l’intérieur (ça ne l’est pas davantage)
    et maintenant ministre de la justice (même si elle est loin d’être la première, c’est quand même un poste à la fois élevé et de confiance)

    Par ailleurs, on sait aussi que cette femme a été un élément essentiel de la Chiraquie (et qui peut affirmer que ce clan ne s’intéresse plus aux affaires ?)

    Enfin j’ai entendu ce matin sur Europe, que Madame Chirac, (dont tous connaissent l’aversion ancienne pour le « divorcé » Sarko) dire un bien fou de notre cher Président !

    Peuple, on est en train de se foutre de ta gueule, de sombres magouilles se trament à ton insu, mais tu es tellement occupé par ailleurs que lorsque tu t’en rendras compte, il sera trop tard. Il n’y a que dans « Erreur de la banque en votre faveur » que les méchants sont punis.

    • Par paOptiMiste (---.---.---.55) 4 octobre 2009 09:24

      Bonjour, on le sait qu’on est en train de se foutre de notre gueule. Arrêtez de croire que nous sommes des moutons ; chacun dans son coin est conscient de se qui se passe. Plutôt que de fustiger la population vous avez des solutions ? parlez autour de vous et vous verrez que les gens sont de plus en plus conscients de ce qui se trame. Et après ???? savoir est une chose mais AGIR ? Enfin si vous avez des solutions je suis preneuse. Le peuple est moins con que ce que vous laissez entendre.

  • Par Bulgroz (---.---.---.167) 2 octobre 2009 17:32

    Cet article est certifié « émission Zéro de CO2 ».

    Déplacements : Zéro
    Frais de taxis, d’avion ou de vélo : Zéro
    Interviews des protagonistes de cette affaire : Zéro
    Interviews des avocats de cette affaire : Zéro
    Frais de téléphone auprès des témoins : Zéro
    Frais d’abonnement à la partie payante de Mediapart : Zéro
    Achat de journaux, papeterie, gommes, crayons, ciseaux : Zéro

    Recyclage de matières repêchées sur le Net via Monsieur Gogol : 100%
    Utilisation du tabouret permettant d’être assis devant le PC : 100%

    or donc, Monsieur Imhotep est capable de pondre un article (que personne ne lit, je dis bien personne) sans avoir à dévisser son derrière de son tabouret et sans émettre le moindre gramme de CO2. Un véritable exploit que seul jusqu’ici Morice était capable de réaliser.

    Moi j’y vois une psychose chronique développée par un gugus désœuvré (il ne peut plus nous vendre la soupe indigeste du Modem et de son bedeau anti-pédophile Biroute), caractérisée par un délire systématisé et d’apparence cohérente, une fausseté de jugement à prédominance interprétative (délire de persécution, délire de pouvoir expliquer et justifier tous les tenants et aboutissants de la moindre affaire), s’accompagnant d’un d’affaiblissement intellectuel, évoluant lentement pour aboutir à la démence.

    Imhotep, votre logorrhée est à l’image de celle de votre sinistre collègue de Mediapart, qui apparaît partout dans les media. Celui qui parle comme un moulin à vents et qui nous soûle.

    Dans les 2 cas, on zappe.

    • Par Imhotep (---.---.---.113) 2 octobre 2009 18:24
      Imhotep

      Commentaire certifié 0 émission de CO2.

      Mais zappez donc au lieu de perdre des calories à taper de vos petits doigts musclés sur votre clavier. Zappez. Zappez.

      Au fait au-delà de votre maître à adorer (Nicolas the first) votre maître à récations serait-il au choix :
      Lefebvre
      Morano
      Mitterrand (l’actuel et vivant ministre)
      Tapie
      ou enfin Bertrand ?


    • Par Bulgroz (---.---.---.167) 2 octobre 2009 18:54

      Vous vous rendez compte, Imhotep, que vous êtes encore condamné aux peines du purgatoire pour encore 7 ans et demi ?

      Qu’avez vous fait de votre temps ?

      Ouvrez la fenêtre.

    • Par Imhotep (---.---.---.113) 2 octobre 2009 19:05
      Imhotep

      Et bien moi je vais vous dire une chose : Sarkozy est foutu et cela date de peu. En très peu de jours :

      - problème loi ADN
      - problème Hortefeux
      - problème coupable
      - problème mensonge CPI (rappel de Ballamou et vidéo à l’appui)
      - problème taxe carbone
      - problème Mitterrand et Kouchner qui ont indigné une très grande partie de la France
      - problème Morano
      - problème jungle de Calais
      - problème ma’âme Chabot
      - problème greffe de la foi et 250 000 euros
      - problème cocktail à 2 millions d’euros
      - et ce qui va l’achever : Villepin blanchi

      Toutes la droite réunie maintenant à l’UMP (avec Villiers et Nihous) et élargie à une certaine gauche (Bockel) créditée de seulement 32 % (et ne pourra plus augmenter ses voix au second tour ayant fait tout le plein au premier) à comparer aux 47 % de 2007 (législative 1er tour).

    • Par Paul Cosquer (---.---.---.141) 2 octobre 2009 19:20

      Sarkozy foutu ? Mais mon fond de commerce alors ? J’ai prévu des messes et des requiems pour sa tronche. S’il est foutu, je (*) vais cesser de lui tirer dessus avec mes chansonnettes. Car je descends pas les descendus.

      (*) « est un autre » : Voris Bian.

    • Par Bulgroz (---.---.---.167) 2 octobre 2009 19:35

      Vous avez oublié les suicides de FT, les lunettes Bling Bling, les déficits publics, les talonettes, l’influence grandissante de l’Islam, le RSA pour les riches, son divorce et l’histoire de son fils avec la mobylette de Mohamed.

      Si vous saviez comme la majorité des Français se fout de tout cela !!!

      Les prenez pas pour des billes !!!

      Sarkozy fera un 2ième mandat s’il le souhaite, les doigts ans le nez et vous n’aurez rien compris au film.

    • Par Imhotep (---.---.---.113) 2 octobre 2009 19:43
      Imhotep

      Je ne parie jamais quand je suis sûr de gagner.

    • Par Philou017 (---.---.---.176) 2 octobre 2009 21:14
      Philou017

      Récapitulons :
      Déplacements : Zéro 
      Frais de taxis, d’avion ou de vélo : Zéro
      un article ne vaut que s’il y a des frais ?

      Interviews des protagonistes de cette affaire : Zéro
      Qui s’aventurerait à dure quelque chose de vrai sur cette affaire à un rédacteur (voire à un journaliste)

      Interviews des avocats de cette affaire : Zéro
      Quel avocat s’aventurerait à dure quelque chose d’intéressant sur cette affaire à un rédacteur (voire à un journaliste)

      Frais de téléphone auprès des témoins : Zéro
      Peu probable qu’un témoin s’aventurerait à dure quelque chose de solide sur cette affaire à un rédacteur (voire à un journaliste)

      Frais d’abonnement à la partie payante de Mediapart : Zéro
      Médiapart n’est pas la bible. D’autre part, toutes les infos importantes de médiapart sont connues.

      Achat de journaux, papeterie, gommes, crayons, ciseaux : Zéro
      Toujours des frais ?

      Dans une affaire comme celle-ci qui est déjà en cours depuis un moment, il est extrêmement difficile de dénicher un élément nouveau. Il me parait donc tout à fait pertinent d’examiner la masse de faits disponible pour en tirer des aspects caché ou peu mis en valeur.
      A ce niveau, Internet est un excellent moyen d’enquête.

      Quand aux journalistes avec carte de presse, l’histoire de cette affaire qu’il est illusoire d’espérer d’eux une enquête approfondie, à l’exception notable et originale de Denis Robert.

      Bulgroz. Zéro.

    • Par pierrix (---.---.---.26) 7 octobre 2009 21:10

      Je ne parie jamais quand je suis sûr de gagner.

      Il n’y a que la foi qui sauve.

  • Par Gil Blas (---.---.---.101) 2 octobre 2009 18:18

    L’article de Imhotep sur le Procès du jour est le meilleur qu’il m’ait été donné de lire. Et Dieu sait si je suis cette affaire depuis deux ans et qu’aujourd’hui, j’ai le loisir de lire attentivement les verbatim à ce sujet ( dont celui de Pascal Junghans dans la Tribune. fr). 

    Je n’ai jamais pris Dominique de Villepin pour un naïf ou un enfant de choeur, mais je l’ai toujours considéré comme un homme correct et honnête. La crédibilité des Gergorin, Lahoud et consorts est bien plus douteuse. Villepin se défend avec panache et efficacité, il a toutes les puissances du jour contre lui ( le procureur Jean-Claude Marin etc ), mais il obtient progressivement l’adhésion des Français, pourtant intoxiqués depuis belle lurette par presque tous les médias. J’espère que ses brillants avocats pourront l’aider à enlever le morceau et à convaincre le tribunal. Après un repos bien mérité, l’ancien Premier Ministre sera en mesure de commencer une nouvelle carrière, prometteuse. 
  • Par LOKERINO (---.---.---.60) 2 octobre 2009 19:20
    LOKERINO

    Villepin a deux cotés, clair et obscur .

    certes il a fait et fait preuve de panache et de combativité

    mais c’est aussi un intriguant adepte des hommes de l’ombre et des manoeuvres obscures

    Et il est tombé bêtement dans un piège ...
    qui lui avait tendu ?
    Sarko ? peut être ?
    mais qu’importe , il s’est étalé en long et large dans ce type de manoeuvre et malheureusement pour lui et son destin, n’a pas su éviter l’écueil...

    Il est comique de voir aujourd’hui ces intervenants ci dessus défendre ce politique arsto d’un autre âge , jamais élu , puisque c’est un moyen encore de taper sur la Sarkozie...

  • Par Christoff_M (---.---.---.170) 2 octobre 2009 20:21
    Christoff_M

    je suis toujours étonné qu’une chiraquiste soit toujours la, alors qu’ils ne peuvent pas se voir avec Sarkozy, qu’elle obtienne ce qu’elle veut, poste de ministre d’état mieux, au moment du remaniement, elle est très peu douée pour la communication.....

    Un seul moyen de tenir le petit Napoléon, le chantage, n’oublions pas qu’elle était ministre de la Défense et potentielle candidate en 2007... on sait comment négocie Sarkozy pour neutraliser les personnes !! postes ou promotions ou argent à la clé...

    la société Tapie Guetta Audiger, pas tout à fait le style de la mère Alliot, plutot directrice d’école privée ou d’institution catholique...

    N’oublions pas que mister Rondot était sous ses ordres, les services secrets n’étaient pas encore dissolus, comme maintenant avec Sarkozy, pour passer sous controle américain...

    Elle ne pouvait pas ne pas etre au courant en tant que ministre des armées et de la Défense, vu la structure des renseignements à l’époque !!

    Question pourquoi n’est elle pas mis en examen, puisque mister Rondot, général, quand même !! était sous ses ordres et devait lui rendre compte !! Elle devrait encore plus comparaitre dans ce procès, surtout en tant que ministre directement touché par l’origine de Clearstream, voir affaires suivies par Van Ruymbeck, les ventes de frégates et leurs commissions juteuses, et surtout le passage de ses commissions occultes par la machine à blanchir l’argent sale de l’Europe...

    Clearstream bien sur, la blanchisseuse des malfrats politico financiers européens en col blanc !! mieux vaut parler du Bichon maltais des Chirac, en cette période de procès pour noyer le poisson...

    imaginez toute la classe politique française UMPS, gaulée la main dans le sac, à toucher des commissions occultes, pour bons services rendus à l’étranger, ou tarif bradés sur les armes, en période de crise dans notre pays, ça la foutrait mal !!! ou contrats de session de sociétés en faveur de grands groupes étrangers... Les Bolloré, Lagardère, Pinaut et autres, s’en donnent à coeur joie... primes et bonus à la clé...

    Mais on comprendrait mieux comment les caisses de l’état se vident, alors que rien n’est investi en France, et que par contre les grandes entreprises internationales sont généreusement dotées, allégées, alors qu’elles délocalisent, grâce à la générosité douteuse de nos avocaillons et conseillers d’affaires au pouvoir !!!!!

    Dernier point pour ceux qui croient que j’affabule, madame Alliot Marie était avocate dans la société qui a négocié les indemnités aux victimes, dans l’affaire Lockerbie, Khadafi...

    • Par Christoff_M (---.---.---.170) 2 octobre 2009 20:33
      Christoff_M

      A noter aussi que la femme de Lahoud était membre du cabinet de Woerth à une autre époque pas si lointaine... le pére de celle-ci était directeur de cabinet de Chirac

      Et que son frère fait partie maintenant de la direction d’EADS !! alors que son frère a déjà été condamné pour escroqueries financières.... Villepin était proche de Lagardère père, et nombreux étaient hostiles au fils, Gergorin, Delmas et autres, trop occupé à se bouffer le nez, se sont fait pièger par la nouvelle génération, pro Sarkozy...

      Cet affaire a permis de faire le ménage de grands cadres anciennes génération, qui auraient été moins malléables à l’opération de méccano de Sarkozy dans les directions des grandes boites françaises...

      Villepin Lagardère père, faisaient partie de l’ancienne génération de l’aristocratie politico financière française !! Sarkozy, petit sans grade, n’a jamais supporté les « pointures » et les grandes familles, d’ou son envie de torpiller Chirac, De Gaulle, Debré et Villepin....

      Lui n’est entouré que d’héritiers, de « nouveaux riches » et il les promeut par jalousie contre les autres, son mariage lui a donné l’illusion de faire partie d’un « milieu »... quand on est lucide on oublie pas ses origines, surtout en politique !! madame Marie pourrait bien lui faire sentir un jour que la mégalomanie, et l’oubli de sa place, fait perdre toute lucidité....

      En tous les cas je pense que comme beaucoup de politique, elle est trop lisse, et nous cache des bottes secrètes...

    • Par Christoff_M (---.---.---.170) 2 octobre 2009 21:16
      Christoff_M

      La méthode Sarkozy, c’est de désigner à la hate, il faut toujours courir, donner l’impression d’avancer !!

      Désigner une tete de turc à la hâte, et enterrer les affaires, tout le contraire d’une justice mature !!

      Je commence à comprendre pourquoi il préfère être entouré de djeun’s, il peut paraitre important avec des gens moins matures et moins cultivés, quoique.... il a de plus en plus de mal à « paraitre » ce qu’il n’est pas...

      il devrait suivre l’exemple des femmes, Alliot et Merkel, qui se taisent et n’en rajoutent pas trop, plutot que de passer pour un petit roquet prétentieux au coté d’un Obama calme, et pas du tout impressionné par les gesticulations exagérées d’un homme qui se prend pour Napoléon, et qui a du mal à ressituer la France dans le monde en 2009, un petit royaume !!

  • Par Christoff_M (---.---.---.170) 2 octobre 2009 21:21
    Christoff_M

     Etrange aussi l’acharnement sur Gergorin, alors que Delmas et Forgeard, ont été gratifiés pour quitter EADS et coulent des jours heureux, monieur Forgeard étant parti avant les remous de la crise avec plus de huit millions d’euros et ayant vendu toutes ses actions au « bon moment »....

  • Par moebius (---.---.---.96) 2 octobre 2009 23:06

     Pouvoir c’est pouvoir désigner des bouc émissaires et réussir a faire l’unanimité contre eux parce que ça fait chaud au coeur d’etre ensemble pas vrai ? contre... Sarkosy par exemple .
     Sarkosy ou un autre, évidemment en homme de pouvoir qui sait ce que c’est le pouvoir réagit en désignant ailleurs des leurres qui aleur tour réagissent..etc.. dans une démocratie il n’y a jamais unanimité parce que la démocratie n’est pas une totalité et donc...je vais pas me coucher

  • Par moebius (---.---.---.96) 2 octobre 2009 23:08

    Parce que pour pouvoir dormir j’ai bessoin de la totatlité et de mon doudou

  • Par moebius (---.---.---.96) 2 octobre 2009 23:09

     C’etait « du rapport de l’insomnie et de la démocratie »

    • Par Christoff_M (---.---.---.102) 3 octobre 2009 03:13
      Christoff_M

      Je remarque que depuis Sarkozy et Dati, le bouc émissaire ou la tête de turc, méthodes bien franchouillardes qui rappellent et appellent à des comportements délateurs....

      Reviennent à la mode !!

      Et les médias de gratifier la « collaboration » avec le régime en place... sous les socialos il y avait les grands frères.... sous Sarkozy, il y a le penser juste, avec des experts et des « grands esprits » genre Gaino, pour indiquer au bon peuple abruti de travail, stressé et médicalisé, le bien penser et le penser droit...
      quand on voit Fillon et ses discours d’enterrement et de morale, on a plus envie de penser du tout, on est directement déprimé !!!

      Estimez vous heureux, vous êtes dans un « pays démocratique », on dit au brave gars qui mange devant sa télé, après une rude journée de labeur... on dit aussi, catastrophes dans le monde, guerre des gangs ici, misère en Afrique, sales barbus en Iran, donc on a vraiment de la chance d’etre dans un pays démocratique et généreux dirigé par un président comme Sarkozy...

      Ah j’oubliais les pauv chinois qui travaillent dans les usines et les champs !! mais eux ils ont encore des usines, plutot flambant neuves...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires