• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pourquoi nous ne serons jamais d’extrême droite

Pourquoi nous ne serons jamais d’extrême droite

Petite leçon à l’égard des sourds et des mal entendants qui depuis quelques semaines manient à l’égard de Riposte Laïque et de Résistance républicaine les anathèmes et faciles et lâches qui montrent leur inculture politique. Le paradoxe ? Ils sont légion dans le monde du journalisme… ce qui n’est pas rassurant pour les lecteurs qui dépendent d’ignares qui, qui plus est, confondent leurs engagements politiques personnels et leur dogmatisme, avec leur métier.

L’extrême droite, stricto sensu, c’est ou plutôt c’était les partis politiques qui se situaient à l’extrême droite dans l’Hémicycle et qui défendaient les thèses les plus à droite. On pouvait être en accord ou en désaccord avec eux, ils avaient leur place dans le système politique français.

Là-dessus le fascisme et le nazisme (national-SOCIALISME) des années 20-45 ont fait du mot extrême droite un synonyme de "droite extrémiste" et en ont fait un mot nauséabond qui évoque au mieux un pouvoir totalitaire usant de la violence et de la censure, opposé à la démocratie, au système parlementaire, au socialisme comme au capitalisme, accordant à des hommes reconnus comme supérieurs le droit de diriger les autres avec l’aide de la religion et au pire un nazisme qui prône la supériorité de la race aryenne et à ce titre persécute et extermine juifs, Roms, homosexuels, handicapés et opposants. A cela s’ajoute la notion d’espace vital qui fait du nationalisme un courant destiné à envahir les autres pays pour permettre aux Aryens de se développer et de dominer le monde. 

Alors, faire de nous, femmes et hommes majoritairement de gauche par choix, par cœur et par atavisme (lire l’article que j’ai écrit il y a deux ans, je n’ai rien à en retirer) des gens d’extrême droite, c’est de la diffamation. Je mets nos détracteurs au défi, publiquement, de prouver que nous sommes d’extrême droite.

Quand avons-nous soutenu que certains hommes étaient supérieurs aux autres ? JAMAIS.  Nous avons dit, à juste titre, que la civilisation française, qui prône dans sa constitution la liberté de penser, de croire, de parler, était supérieure à une civilisation qui prend sa source dans le Coran et donc punit de mort l’apostasie, considère que celui qui naît musulman le reste à vie, qu’il le veuille ou pas (voir l’affaire de l’athée Amar Bergham) et fait du blasphème un crime passible de mort (voir les affaires Redeker, Theo Van Gogh et les caricatures danoises). Nous avons dit, à juste titre, que la civilisation française qui prône dans sa constitution l’égalité des hommes et des femmes était supérieure à une civilisation qui prend sa source dans le Coran et fait de la moitié de l’humanité un sous-être ne valant pas la moitié d’un homme, dont le témoignage ne vaut rien en justice, qui doit avoir honte d’elle-même, se cacher et s’enfermer.

 Est-ce être criminel que de décrire la situation dans tous les pays islamisés du monde et de dire que nous préférons vivre en France et que nous ne sommes pas les seuls si on en juge aux milliers de gens qui chaque année quittent les Eldorados du monde coranique pour venir vive chez les mécréants que nous sommes ? 

Quand avons-nous soutenu qu’il fallait enfermer au goulag les Mamère, Besancenot, Aubry, Strauss-Kahn, Sarkozy… qui ont des positions politiques aux antipodes des nôtres sur la laïcité, l’Europe ou le rôle des financiers dans le système ? JAMAIS. On a pu, de temps en temps, regretter qu’ils n’en fassent pas l’épreuve, par boutade, on n’a jamais appelé de nos vœux un système politique qui le permette. 

On pourrait ainsi décliner à l’envi tous les stéréotypes et démontrer, avec les milliers d’articles que nous avons publiés, que les vieilles lunes de la droite extrémiste nous sont complètement étrangères, n’en déplaise à nos détracteurs. Hélas pour eux, nous ne sommes ni nostalgiques d’un passé révolu (je n’ai absolument pas envie de retourner vivre à l’époque où les femmes devaient aller au lavoir et servir l’homme à table, merci beaucoup) ni antisémites (d’ailleurs, l’antisémitisme historique de l’extrême droite est relayé actuellement par les musulmans…) et si nous réclamons par pragmatisme l’arrêt de l’immigration dont nous n’avons plus les moyens, nous n’avons absolument aucune haine pour les immigrés ; au contraire, nous les encourageons à s’assimiler pour participer pleinement à cette belle aventure qu’est celle de la nation française constituée de tant d’apports étrangers au fil des siècles.

Alors ? Comment expliquer ce déferlement de noms d’oiseaux sur nous, contre toute objectivité ?

Elémentaire, mon cher Sopo, le procédé a été mis à la mode dans les années 80 en France, par pure tactique politique, cela s’appelle la reductio ad hitlerum. Comment assurer à la gauche élections et réélections sinon en fissurant le bloc de la droite ? Comment fissurer le bloc de la droite ? En faisant peur avec le FN, catalogué extrême droite, afin de lui faire de la publicité et augmenter ainsi son vivier d’électeurs. Bien sûr les provocations et dérapages de Jean-Marie Le Pen, surfant sur la vague, ont participé au phénomène et ont conduit à ce que le FN soit devenu le repoussoir absolu, assimilé, dans la tête des gens de gauche, au nazisme, sans que quiconque aille voir si le programme du dit parti ressemblait à ce dernier, d’ailleurs, ni si depuis 30 ans les choses, le programme et les gens n’avaient pas changé, mais tel n’est pas notre propos aujourd’hui.

Il se trouve que, depuis 1945, à chaque fois que des opposants veulent s’élever contre un système qui ne leur convient pas on les baptise extrême droitiers d’office. Ce fut même le cas, on ne rit pas parce que c’est tragique mais il y aurait de quoi, en 1956, pour les révolutionnaires qui se sont soulevés contre le régime stalinien lors de l’insurrection de Budapest !

Est-ce un hasard si on assiste à un retournement historique des valeurs ? Est-ce un hasard si, actuellement, en France, les tenants du fascisme islamique sont majoritairement à gauche et s’ils sortent donc leur revolver avec la balle mouillée de l’extrême droite ?

Est-ce un hasard si ce qui distinguait traditionnellement la gauche et la droite, le rôle de l’Etat, les services publics, la liberté d’entreprendre, la concurrence, l’immigration… les rassemble au sein de ce grand parti qu’est l’UMPS ? Savez-vous que même au parti communiste on ne veut plus parler de nationalisation, qui serait devenu un gros mot ? 

Alors quand, le temps d’une action, nous travaillons, comme plus de vingt autres associations, avec le Bloc Identitaire, les vieilles haines compulsives se déchaînent et nos vieux ennemis qui ne nous pardonnent pas d’avoir raison contre eux nous mettent dans le même panier, celui de l’extrême droite. Double erreur. D’abord parce que si le Bloc Identitaire appartient à la droite populiste il ne fait pas partie de cette extrême droite dont j’ai donné plus haut les caractéristiques (et seule la présence de plusieurs de ces caractéristiques peut justifier l’étiquette), ils n’appellent à enfermer ni exterminer personne, ils sont démocrates par essence et aiment la France. Ensuite nous avons avec eux des divergences idéologiques et politiques fondamentales qui nous empêcheraient de faire partie du même parti politique si l’on devait se poser cette question qui n’est pas à l’ordre du jour : ils croient à une Europe abstraite, une espèce de nation européenne que nous refusons catégoriquement, nous les républicains attachés à l’Etat-nation comme à la pupille de nos yeux ; ils ont aussi une conception "racialiste" de l’Europe qui serait, selon eux, héritière des Lumières et ferait des Européens des hommes supérieurs parce que détenant cet héritage quand nous considérons qu’il n’y a pas d’homme européen, et qu’il n’est de supériorité que civilisationnelle ; ils défendent les identités régionales, ce qui hérisse le jacobin qui sommeille au fond des républicains que nous sommes, attachés à un Etat fort et centralisateur, seul capable d’assurer l’égalité sur tout le territoire ; ils sont attachés à la famille traditionnelle et opposés au mariage homosexuel et à l’adoption par les homosexuels alors que, même si le débat fait rage chez nombre de républicains et qu’il n’y a pas consensus, je peux dire que nous sommes nombreux à considérer que l’union homosexuelle doit être reconnue comme celle des hétéros, avec tous ses droits, y compris celui d’avoir des enfants.

Ces divergences forment-elles un casus belli ? Font-elles de nous des gens incapables de se parler, de lutter face à l’ennemi commun, le fascisme du XXIe siècle ? Non, bien évidemment non, le Bloc Identitaire n’est pas constitué de fascistes ni d’assassins, et il est, parce qu’attaché à la France, bien plus fréquentable et plus clair à propos du fascisme islamique, que les collabos du NPA, des Verts, du PC, de PG, du PS, du Modem ou du PS qui nous ont vendus et à Bruxelles et au pouvoir des mollahs. Cela ne m’empêche pas, à l’occasion, de soutenir partager les revendications sociales de ces partis de "gauche", parce que je suis un esprit libre et que je refuse les ghettos cloisonnants. 

D’ailleurs, je suis perplexe devant la haine véhémente et définitive de ces derniers, censés incarner la tolérance, la compassion et la compréhension, qui font d’anciens assassins des agneaux ayant droit à la rédemption mais mettent la tête sous l’eau de tous ceux qui manifesteraient la volonté de passer de la droite extrême à une droite populiste pour ne pas parler d’un virage à gauche. Pourquoi, alors que régulièrement on retrouve des anciens communistes passés au FN, ne pourrait-on pas admettre le chemin inverse et que des gens étiquetés "droite dure" se mettent à défendre des valeurs de gauche ? Pourquoi refuserait-on, par exemple, à une Marine le Pen, sous prétexte qu’elle porte son nom et qu’elle est au FN, le droit de tenir un discours sur la laïcité et les services publics oublié par la gauche dont c’est pourtant le rôle historique ?

Les lignes bougent. Les étiquettes sont trompeuses et réductrices quand le manichéisme n’est plus de mise. Les dangers ne sont plus ceux du XIXe siècle. Il nous appartient de prendre position face au fascisme islamique et de former un mur infranchissable. 

Alors je suis prête à recommencer la lutte, ponctuellement, auprès de Fabrice Robert du B.I.comme je l’ai fait auprès d’Henry Afonso de l’Union Gaulliste ou d’Anne Zelensky de la Ligue du Droit des femmes et de tous les autres signataires de l’appel. C’est là qu’est l’esprit du Conseil National de la Résistance. C’est là qu’est l’urgence. Et tout le reste n’est que malveillance contre la France et l’héritage dont nous sommes les dépositaires.

Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • non666 non666 22 juin 2010 15:03

    Je ne savais pas que Chevenement etait dans Debout la republique.
    Que fait il avec un agent de la Fondation Franco-americaine ?

    Ce que vous appelez la « reductio ad hitlerum » c’est une forme d’une des plu vielles methodes rhetorique , peut etre la plus vielle methode de manipulation de foule , la diabolisation :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-diabolisation-21997

    Quand a l’opeartion saucisson pinard , elle est syuffisament caricaturale pour recreer une division droite gauche sur des postulats faux.
    Si les sondages indiquent que la population suit la revolte des « franchouillard » Sarkozy montrera ses petits poings et suivra le mouvement en promettant de « Karcheriser » les occupants de la Mosquée de voirie...
    Si l’opinion suit la diabolisation FN-esque , il prononcera avec viguieur le interdiction d’apero saucisson pinard...

    Vous avez été piegé.
    Mais surtout, vous avez été trahis par votre camps depuis des années.
    Rassurez vous, à droite c’est encore pire.


    • morice morice 22 juin 2010 15:28

      Vous l’êtes, pourtant ; et on en a la preuve.... LES preuves, même.... à vous acoquiner avec un mouvement par essence RACISTE, vous l’êtes amplement !


      • LeGus LeGus 22 juin 2010 18:49

        Vous avez des ces références culturelles vous !
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_ricin#Huile_de_ricin_en_tant_qu.27instrument_de_terreur

        Vous non plus, vous n’êtes pas fasciste...bien sûr.


      • Nobody knows me Nobody knows me 23 juin 2010 16:56

        De toute évidence, vous ne pouvez pas en dire autant...

        Et il en est fier en plus, le bougre...
        Il fait le beau !


      • morice morice 22 juin 2010 15:47

        Vous avez célébré Batskin, madame Tasin ; Batskin : on va vous rafraichit la mémoire, puisque que vous semblez avoir déjà oublié qui il est et son nombre de séjours en prison !!!!


        « seul le dernier, Serge Ayoub, a un véritable talent et, aussi bon tribun que poète. » Un gars si sympa, c’est vrai, ça, avec son bomber camouflé et ses gants noirs.... un homme si charmant, selon Riposte Laïque....

        voilà qui vous promotionnez, TASIN....

        honte sur vous !

        • LeGus LeGus 22 juin 2010 17:33

          Bien vu morice,

          Batskin qui doit son surnom à son utilisation dans le débat démocratique de la batte de baseball.
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Ayoub
          Condamné pour trafique de drogue, et qui fait des émules si sympathiques :
          http://www.liberation.fr/histoires/0101262224-skins-tueurs-a-la-biere-empoisonnee-les-meurtriers-d-un-mauricien-au-havre-demasques-huit-ans-apres
          Une petite vidéo avec défilé aux drapeaux et messe à saint Nicolas du Chardonnet fièrement présenté par le manieur de batte, qui n’est donc pas d’extrême droite à vos yeux.
          http://rutube.ru/tracks/3206119.html?v=1c169770966ef9a3b9b0d9f49c9e9851


        • LeGus LeGus 22 juin 2010 17:52

          Même Caroline Fourest, qu’on ne peut pas suspecter de sympathie pour les islamistes (j’ai dit islamiste et pas musulman) parle de NEO-NAZIS.
          http://carolinefourest.wordpress.com/

          C’est assez clair.


        • non666 non666 22 juin 2010 19:02

          Momo.
          De Krivine a Dray , le maniement de la batte de baseball, n’est pas le monopole de « l’extreme droite ».
          Chez d’autres des « jeunesses socialistes » aussi.
          Quand aux racailles rouges de 1968 , cela a été a eux aussi la marque de fabrique.
          Avant d’etre en cravate rose , ils lancaient les pavés, utilisaient les barres de fer comme ceux du GUD d’assas, en face.
          Et il n’y avait pas le camps des « gentils » qui ne faisait que se defendre et l’odieux camps des mechants facistes qui etaient forcement agressif et offenssif...
          Quand aux manifestations des 20 dernières années , toutes controlées par la gauche, le lancement de pavé et les barres de fer etaient aussi presente..

          Donc designer un camps par la barre de fer est au minimum de la mauvaise foi.


        • jaja jaja 22 juin 2010 19:14

          Krivine n’a toujours pas de cravate rose... et la majorité des ex soixante’huitards ne sont pas des traitres avec des postes de planqués.

          Le problème est que dans les organisations en général règne une oligarchie dont le but est de diriger. Peu lui importe au final qui elle dirige et pourquoi...

          C’est par la démocratie directe, au sein même des organisations, que l’on peut combattre ce processus inéluctable en son absence.


        • jaja jaja 22 juin 2010 15:57
          « Pourquoi nous ne serons jamais d’extrême droite »Nous savons que vous l’êtes déja.... Personne n’est dupe....

          • LeGus LeGus 22 juin 2010 17:35

            La hasbara est sur le coups
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Hasbara
            pourquoi on est pas étonné.


          • jaja jaja 22 juin 2010 17:59

            Stalinien ? Laissez moi rigoler...


          • morice morice 22 juin 2010 15:58

            Alors, faire de nous, femmes et hommes majoritairement de gauche par choix, par cœur et par atavisme (lire l’article que j’ai écrit il y a deux ans, je n’ai rien à en retirer) des gens d’extrême droite, c’est de la diffamation. Je mets nos détracteurs au défi, publiquement, de prouver que nous sommes d’extrême droite.


            c’est fait, y"a qu’a faire paraître ici....

            • Rounga l’unique Roungalashinga 23 juin 2010 08:29

              « islamophobe », mot utilisé pour la première fois par Khomeini et ses sbires

              C’est faux. A notre connaissance, la première utilisation de ce terme remonte à...1921. C’est dans L’Orient vu de l’Occident que Etienne Dinet et Sliman Ben Ibrahim qualifient de « délire islamophobe » une pièce sur Mahomet écrite par le père Lammens.


            • eric 22 juin 2010 17:58

              Madame, à ma grande tristesse, en tant qu’homme votant généralement à droite et donc en quelque sorte expert en la matière, je suis obligé de vous dire que vos opposants ont raison. Vous dérivez dangeureusement à droite voir à l’extrême droite (tout homme de gauche raisonnable vous confirmera qu’il n’y a pas de grande différences et qu’en tous cas, elles sont à tous le moins complices).
              Droite, dans la cosmogonie de la religion un peu primitive qu’a toujours été la pensée de gauche, cela veut dire, ceux qui ne pensent pas comme nous.cela veut dire : les méchants. Le mal, au sens théologique du terme en quelque sorte. Ceux à cause de qui cela va mal dans la société. Les responsable de toute « négativité dans le monde » ( citation Toulouse le mirail...)
              Pas de dialogue, pas de cohabitation possible dans aucun domaine.

              Bien sur, l’insulte peut être utilisée en interne. On se souvient des hilarantes accusation de dérive droitières trotskisto titistes en leur temps. Il s’agît en général d’effet de manche. De savoir qui est VRAIMENT, ou TOUT A FAIT, ou complètement ou le plus à gauche. Bien sur, la vrai question est en réalité de savoir qui commande au sein de l’une ou l’autre gauche.

              On a pu voir les trois folldinguo, Lénine, Staline Trotskiste se traiter mutuellement d’hommes de droite, mais vu de droite, il n’y a pas l’ombre d’un doute qu’ils étaient « vraiment de gauche ».
              Ils savaient où se localisait le mal et comment l’éliminer.

              Là ou vous avez franchie la frontière de l’irréparable, ce qui fait que vraiment, oui, vous avez dérivé à droite, c’est que vous avez parlé avec des gens qui ne sont pas « vraiment à gauche », que vous prétendez pouvoir avoir certaines valeurs communes au delà des divergences politiques. C’est évidemment vrai, mais le refus tatillon de cette vérité est LE marqueur de la VRAIE gauche.
              Parler d’UMPS est aussi un effet de manche à usage interne de gauche. N’importe quel militant du PS vous confirmera qu’il a en général plus de facilité à voter pour un Besancenot ou une Arlette qui ne sont d’accord sur rien ou presque politiquement avec lui mais qui partagent leur vision des méchants, que pour un Bayrou avec lesquels les positions sont communnes sura peu prêt tout mais qui ne parviens pas à dire qui est responsable du mal.

              Vos tentative de vous justifier en évoquant vos positions sur l’homosexualité sont attristantes. Elle montre que vous n’avez pas encore tout à fait découvert la droite. Voyez vous, un de ses charmes, c’est que l’on peut y trouver des veuves cyclistes bretonnes catholiques traditionalistes, favorables au mariage homo et détestant les immigrés hollandais. Vous restez infestée par votre passé de gauche en imaginant que la simple adhésion de forme aux vulgates à la mode, à un moment, à gauche, suffiront à vous justifier.

              Ne vous faites pas d’illusion. Dès lors que vous avez au moins en partie renoncé au manichéisme un peu puéril qui consiste à « connaître » l’origine du mal et ceux qui le porte, vous avez commencé à sortir de la gauche.

              Un peu comme en Islam, la gauche en veut plus aux apostat qu’aux réacs de base. Rien ne vous sera épargnés dans l’insulte, la médisance, l’agressivité.

              Mais vous verrez, la droite, c’est sympa, ouvert, généreux, humaniste, républicain et patient. Nous avons l’habitude. vous n’êtes ni la première ni la dernière. Nous supporterons les leçons de morale que vous continuerez à nous donner au début au nom de votre ex appartenance à « la gauche », jusqu’à ce que pleinement désintoxiquée, vous partagiez réellement notre idéal de démocratie, de tolérance et d’ouverture aux autres, même quand ils n’ont pas les mêmes idées.

              Bienvenue !


              • Yohan Yohan 22 juin 2010 23:50

                Faites leur plaisir madame Tassin dites leur que vous êtes de droite et même d’extrême droite,, ça les rassure vu la vacuité de leurs idées.


              • Yohan Yohan 22 juin 2010 23:53

                Assumez même, vous vous sentirez libérée du poids du dogmatisme et de la bien pensance...de la gauche


              • Jan Luc Jan Luc 22 juin 2010 18:09

                Bien trop tard pour tenter un rétropédalage Madame Tasin.

                Tout le monde sait ce qui vous anime et le pourquoi de votre alliance avec les skinheads hooligans identitaires.

                C’est le racisme et rien d’autre.


                • Jan Luc Jan Luc 22 juin 2010 18:55

                  L’alliance de l’association de Madame Tasin avec les skinheads identitaires ne date pas d’aujourd’hui :

                  le Bloc identitaire est coutumier de ce genre de manipulation où il fait croire que la grogne naît de simples riverains. Il y a deux ans, quand 300 caravanes s’installent à Triel dans les Yvelines, prétendu collectif des habitants s’oppose à l’arrivée des gens du voyage. Démasqué par des militants d’extrême gauche, le Bloc identitaire finira par revendiquer la paternité de cette action.
                  Les anciens renseignements généraux auront beau enquêter, ils ne trouveront jamais trace de sympathisants du BI à Triel. En revanche, y habite un membre de l’association Riposte laïque, fondée à l’origine par des gens de gauche et d’extrême gauche. Une association également greffée à l’apéro anti-musulman. Interrogée, elle aussi évoque le hasard.

                  http://www.francesoir.fr/faits-divers-police/qui-se-cache-derriere-loperation-saucisson-et-pinard


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 22 juin 2010 18:16

                  Bonjour,

                  il est une phrase inscrite dans votre texte qui contient la naissance du sujet : «  d’ailleurs, l’antisémitisme historique de l’extrême droite est relayé actuellement par les musulmans… » Nous pouvons constater là comment ce problème complexe du moyen orient éclabousse nos sociétés jusqu’au centre de nos villes et jusqu’à nos débats, y compris sur d’autres thèmes. Il provient du fait que dans ces contrées, la séparation de la religion et de la politique ne s’est pas faite comme chez nous. Alors, évidemment dès qu’il est question de laïcité, c’est la pluie de scuds. Rendez vous compte que toute la dimension noble du sport de masse avec ses célèbres gladiateurs est réduite à l’état de débat politique / religion / financier / affairiste... Laissez retomber le soufflé, et bon courage à vous. L.S.


                  • jaja jaja 22 juin 2010 18:33

                    « Les lignes bougent. » nous dit la dame qui descend dans la rue avec les fachos désireux de « nettoyer » la Goutte d’Or et les quartiers populaires où vit une population qui ne leur convient pas.

                    Non ce ne sont pas les lignes qui bougent, ce sont les politicards derviches-tourneurs comme elle et qui se font les relais de l’actuelle campagne raciste du Bloc identitaire, chose qu’ils n’auraient jamais osé auparavant... Il suffit de lire les commentaires postés sur Agoravox pour se rendre compte combien le racisme suinte sur les fils où sévissent les « Résistants à la colonisation islamique »...
                    Pur délire que certains prennent pour argent comptant....

                    Et la dame se prétend bien sûr toujours de gauche avec ses « nouvelles » valeurs de haine exprimées sans retenue...

                    Et elle ose nous traiter nous de « collabos » elle qui fricote avec les néo-nazis de Batskin qui étaient comme chez eux lors du petit pogrom avorté de la Place de l’Étoile....

                    Non nous ne prendrons pas des vessies pour des lanternes. Vous êtes bien Madame Tasin dans le camp de l’extrême droite fasciste...


                    • anty 22 juin 2010 19:35

                      La vodka est toujours moins cher en russie que chez nous.....


                    • jaja jaja 22 juin 2010 19:41

                      Je préfère le pinard et la Chartreuse à la Vodka mais je ne bois pas avec les porcs ni avec les petits rascos...

                      Aussi je ne te dis pas à la tienne !


                    • Ali 22 juin 2010 18:45

                      allons enfants de la Patrie

                      bientôt le jour de gloire


                      • Ali 22 juin 2010 19:14

                        notre auteur devrait se pencher sur le Noble Coran et l’étudier sérieusement !

                        l’islam ne punit pas de mort les apostats

                        ce que vous avez retenu entre deux lignes représente un cas particulier, à l’époque de la révélation, concernant des personnes qui se convertissaient pour ensuite rapporter à leurs petits copains polythéistes les positions défensives des musulmans d’ou ce « tuez les tous » ; choississez un Coran traduit ailleur qu’à Tel Aviv et achetez le ici : 
                        www.islam-france.com

                        tous les états punissent de mort l’espionnage

                        l’Islam n’interdit pas à des gens d’élever des orphelins, mais ils doivent conserver le nom de leurs parents biologiques ce qui me paraît raisonnable


                        • anty 22 juin 2010 19:37
                          Pourquoi nous ne serons jamais d’extrême gauche ?That is the question....

                          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 22 juin 2010 19:59

                            « Extrême droite » est une stigmatisation émise par la gauche, qui en 1958 traitait de Gaulle de « fasciste » ; il s’agit aujourd’huit en fait de « droite nationale », ou « nationaliste ».

                            Par ailleurs l’UMP est bien davantage un parti centriste qu’un parti de droite.

                            http://laconnaissanceouverteetsesdetracteurs.blogspot.com


                            • armand armand 22 juin 2010 21:51

                              Le plus cocasse c’est qu’on s’étrangle à l’évocation de l’extrême-droite, alors qu’on tolère très bien les disciples, passés et présents, des grands massacreurs de l’humanité qu’étaient Lénine, Staline, Trotsky et Mao...


                            • jacques jacques 23 juin 2010 09:06

                              @Par armand (xxx.xxx.xxx.223) 22 juin 21:51

                              On ne dit pas de mal de Mao ça pourrait nuire aux intérêts français en Chine qui est devenu LA référence de la liberté de faire des affaires !


                            • Nobody knows me Nobody knows me 23 juin 2010 15:03

                              Le plus cocasse c’est qu’on s’étrangle à l’évocation de l’extrême-droite, alors qu’on tolère très bien les disciples, passés et présents, des grands massacreurs de l’humanité qu’étaient Lénine, Staline, Trotsky et Mao...

                              J’imagine que vous parlez là de nos « rouges » tricolores (« rouge tricolore »... Pas mal hein ?)...
                              Votre tentative de défense de vos amis d’extrême droite sous couvert des méchants d’extrême gauche est louable.
                              Tiens, voilà le genre d’argument qu’on se renvoie à la face indéfiniment : on n’excuse pas les méfaits de qqn par les méfaits de son ennemi.

                              C’est vraiment abusé de comparer l’extrême gauche française (j’imagine qu’en poussant un peu vous arriverez à y caser les anars et pourquoi pas les pacifistes puisqu’on est en si bon chemin), qui pour bon nombre d’entre eux, a fait son mea culpa par rapport aux crimes commis sous la bannière du communisme.

                              En revanche, l’extrême droite n’en a pas fait autant, que je sache.
                              Jean Marie Le Pen considère toujours les chambres à gaz comme « un détail de l’histoire » (sic)...

                              Concernant De Gaulle, il est effectivement parti avec des royalistes et des nationalistes à Londres, les premiers résistants français ayant été effectivement des royalistes... La situation était « légèrement » différente si je peux me permettre un « euphémisme »... Nous étions en guerre et la France était réellement envahie par une armée d’occupation.
                              De là à le traiter de fasco... J’aurais plutôt attendu la guerre d’Algérie ou mai 68 pour le désigner ainsi.

                              Cdlmt


                            • Annie 22 juin 2010 20:03

                              L’argument choc : le bloc identitaire est beaucoup plus fréquentable que les collabos .....qui sont tous les autres qui ne pensent pas comme lui. Comment la gauche a-t-elle pu produire une telle aberration ? J’accuse les mauvaises fréquentations. En tout cas, je préfère la gauche qui se fourvoie à un esprit d’ouverture qui ne tolère que les idées d’extrême droite et qui surfe sur les idées les plus populistes. 


                              • anty 22 juin 2010 20:19

                                L’extrême gauche genre npa et autres ne sont que de minables fascho rouges


                              • anty 22 juin 2010 20:49

                                Je me demande si dans l’état il est encore possible de lutter contre l’islamisation de la France

                                Nous ne pouvons pas les mettre dehors

                                nos lois nous l’ interdisent

                                A mon avis à l’heure actuelle il faut essayer de fondre cette religion dans la culture française par l’intermédiaire des lois républicaines intelligentes


                              • anty 22 juin 2010 22:51

                                Nous avons un avantage sur cette religion

                                elle ne peut-être appliquée dans sa totalité chez nous

                                et nous aussi nous avons le temps devant nous

                                l’islam primitive ne peut-être appliquée nulle part et en tout cas pas dans les démocraties

                                et un jour il devra composer avec les lois humaines...


                              • agent orange agent orange 22 juin 2010 21:02

                                Oriana Fallaci ressuscitée.... ?


                                • anty 22 juin 2010 21:05

                                  Oriana Fallaci ressuscitée.... ?

                                  elle dirait

                                  rien n’a changé


                                • foufouille foufouille 22 juin 2010 21:11

                                  sufit de pas etre UMPSS pour etre d’extreme droite
                                  les verts sont des fachos car ils defiles avec LEPEN pour le fromage au lait cru

                                  pour les immigres, on en a besion pour 2 raisons
                                  payer nos retraites
                                  et surtout niquer la mondialisation en leur faisant envoyer une partie de leur salaire chez eux
                                  ils deviennent « riches » et achetent des trucs
                                  les autres font greves et augmentent leur salaire
                                  et un jour ils ont notre smic


                                  • anty 22 juin 2010 21:20

                                    Tu élargies le cercle des faschos

                                    méfie toi

                                    si tu continues comme çà on sera bientôt tous dans le cercle.....


                                  • foufouille foufouille 23 juin 2010 10:34

                                    @ anty
                                    vu le saucisson interdit ...........


                                  • Ali 22 juin 2010 21:27

                                    quelques grands noms de souche musulmans :

                                    Eva de Lamacque Vitray-Meyerovitch
                                    René Guénon Abd al-Wahid Yahyâ
                                    Titus Burckhardt
                                    Marti Lings Abu bakr Siraj Ad-Din
                                    Corbin
                                    Chuon

                                    des livres d’Eva en vente www.mollat.com

                                    un maître spirituel vivant n’est pas celui duquel tu entends de beaux discours mais celui dont la présence te transforme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires