Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielle 2012 : Je suis candidat !

Présidentielle 2012 : Je suis candidat !

Lassé de toutes ces affaires, de toutes ces magouilles, de voir toujours les mêmes têtes à la télé nous dirent ce qu'il faudrait ou ce qu'il ne faudrait pas faire et s'apercevoir par la suite qu'ils ont fait exactement le contraire de ce qu'ils préconisaient...

Blasé d'écouter les beaux discours des candidats de tous bords, s'échanger des petites phrases assassines pour nous distraire, nous amuser, nous détourner des vrais sujets qui nous intéressent...

Dégouté d'assister à des débats entre des pseudos meilleurs ennemis du monde, de droite comme de gauche, qui prennent ensuite le thé ensemble à la terrasse du Fouquet's où autres brasseries Parisiennes...

Et bien oui, je suis candidat !

Nos femmes et hommes politiques sont tous formatés dans le même moule. Ils sont pour la plupart issus des mêmes grandes écoles où ils apprennent très tôt comment nous diriger, nous manipuler. Comment voulez vous que les choses changent ?

Oui mais ! Me direz-vous... il y en a de gauche et d'autres de droite. Ce ne sont donc pas tout à fait les mêmes. Détrompez-vous... ceux qui se dirigent vers la gauche c'est bien souvent parce que la voie de droite était encombrée et inversement... ( Demandez à Éric Besson ! )

L'alternance aussi, l'a suffisamment démontré...

C'est pourquoi je suis candidat à la création d'un nouveau parti citoyen,

le PARTI DES INTERNAUTES.

C'est le parti des anonymes, des acteurs de la société civile, des compétences individuelles qui ne sont pas utilisés à leur juste valeur, de tous ceux qui ont des idées pour améliorer le sort de la France, mais qui n'ont aucun moyen de se faire entendre...

Nous avons suffisamment d'économistes, de professeurs, d'intellectuels, de médecins, d'architecte, de juristes, d'ingénieurs, de bâtisseurs, de têtes pensantes etc, pour faire avancer les choses.

Ils n'y connaissent rien en politique ! Crieront sans doute les hommes en place.

Tant mieux ! Répondrais-je.

Car justement, le parti des internautes, c'est le parti de ceux qui n'ont jamais appris à faire de la politique, mais qui ont un sens politique.

Je ne pense pas que David Douillet, fraichement nommé ministre des sports, ait appris sur les tatamis, à faire de la politique... Ce qui est possible pour lui peut l'être pour d'autres dans de multiples secteurs.

Le formidable moyen de diffusion et d'échange d'idées qu'est internet permet de réunir très facilement des gens de bonne volonté. D'où l'idée du PARTI DES INTERNAUTES, administré et géré à partir d'internet. Les outils techniques dont nous disposons sur la toile, permettent aisément de réaliser un tel projet, sans avoir recours aux sempiternelles valises Africaines.... .

Et les clivages des uns et des autres ? Sans intérêt !

Le but n'est pas d'opposer des sensibilités de droite, de gauche, extrêmes etc. et de refaire la même « soupe » que l'on nous sert depuis des lustres politiques . Mais de réunir des compétences, des idées, des solutions intelligentes et honnêtes, allant dans le sens de l'intérêt commun.

Croyez-vous qu'embarqué sur une chaloupe qui prend l'eau, on s'interrogerait sur les opinions politiques de celui qui nous tend une corde pour nous secourir ?

Ces femmes et hommes de bonne volonté sont-ils disponibles pour relever le défit ? A vous de me le dire...

Utopie ? Peut être ! Matière à réflexion ?...J'espère !



Sur le même thème

Anatomie du pouvoir politique - partie 1
Union européenne : s'emparer du possible !
La question du politique dans la lutte des classes
La sélection printanière en primeur
Européennes la |L|E|F| réagit à chaud


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires