• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand le peuple dit NON

Quand le peuple dit NON

LE PEUPLE A PARLÉ. En ce jour de grande victoire pour la démocratie, ne serait-il pas temps de se poser des questions sur la démocratie, notre mode de gouvernance... et notre avenir, qui est celui de l'Occident ? Car ne nous leurrons pas : le resultat des ces europeennes, abstention et protestation bien en tête, est SURTOUT de prendre acte que le peuple a perdu la foi.

 Si le citoyen perd la foi en la démocratie, les jours de tyrannie seront lourds avant qu'une croissante complémentarité n'impose à tous le respect de chacun. Que pouvons-nous faire pour rendre notre démocratie plus crédible, tout en la gardant efficace ?

Répétons, d'abord, qu'il est exclus que quidam lambda puisse passer du droit de dire ce qu'il veut à un droit de décider de la façon de l'obtenir. Seuls les experts idoines peuvent le lui obtenir. Le citoyen ne peut avoir qu'un droit de regard sur les moyens utilisés pour ce faire, une regard qui lui permet de mieux voir et au besoin de réévaluer la pertinence des voeux qu'il a exprimés. De réfléchir surtout à l'intensité de ses désirs, et àleur importance relative au vu des conséquences des gestes qui devraient être posés pour les satisfaire.

De ce droit de regard sur les moyens à prendre doit découler un droit de veto sur les décisions elles-mêmes. Un droit de dire NON dès le départ à ce que le gouvernement propose - c'est ce droit qui a été bafoué lors du Traité de Lisbonne, péché originel dont la rédemption ne se fera pas sans grands sacrifices - mais le droit, aussi, de dire NON en cours de route, si et quand le peuple veut que s'éloigne de lui un calice dont il prend conscience qu'il n'avait pas imaginé toute l'amertume.

C'est ce droit de veto, imprescriptible, qui est l'essence même de la vraie démocratie. C"est ce droit de veto qui est le seul exercice possible et nécessaire du seul pouvoir qu'il est raisonnable que le DEMOS détienne. Et il faut expliquer clairement au peuple que si l'exercice de ce droit signifie un dédit ou un changement de parcours, il a toujours un coût qui n'est pas nul, mais qui souvent vaut son prix.

Ce pouvoir de veto - en fait, une responsabilité d'acquiescence formelle, car on ne devrait pas présumer ici que celui que ne dit mot consent ! - doit être la pierre angulaire d'une reconstruction de nos institutions qui redonnera sa valeur à notre démocratie. Il faut que le peuple puisse toujours dire OUI ou NON et, surtout, qu'il comprenne que le peuple ne doit jamais dire que "oui" ou "non" à quoi que ce soit.

Comme le démontre bien tout ordinateur, une séquence de 0 et de 1 peut décrire toute la complexité de l'univers... Mais c'est dans les détails de ces combinaisons et des amalgames qu'on peut en faire que "se cache le Diable", comme disent les Anglais. Toute la fourberie des futés et des élites autoproclamées se délecte de ces choses ambiguës qu'on ajoute au "oui ou non" et qui font qu'on peut toujours faire voter une population pour ou contre n'importe quoi.

N'IMPORTE QUOI, car les mots ont tous les sens que veut Humpty Dumpty, la majorité, c'est la moitié plusun... et la moitié d'une population normale, par définition, a une intelligence inférieure à la moyenne. La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a.

Défendre la démocratie contre les manipulations de ceux qui en abusent, c'est refuser qu'on demande au peuple autre chose que OUI ou NON. Libre aux questionneurs de poser plus de questions ; mais toujours sous le même contrainte d'un choix sans ambiguité et qu'il soit toujours clair que "OUI, SI... " veut dire NON. Non, aussi longtemps que le "si" n'aura pas été défini. précisé et ne sera par devenu un élément inconditionnel du choix à faire.

Cela bien compris, on peut intercaler des choix démocratique à toutes les étapes et à tous les segments du processus décisionnel de la gouvernance, sous réserve de me pas chercher à extrapopler à un ensemble plus vaste les souhaits exprimés par une de ses composantes, et à ne surtout pas permettre que soit appliquée au palier d'une partie une politique donc certains aspects contrediraient celle globale convenue au palier de l'ensemble de référence.

La démocratie est optimale quand elle permet le maximum de dissidence que la société peut pratiquement accepter, mais refuse complètement toute incohérence. Démocratie aléatoire clérocratie, stochocratie, bien des vocables et des idées circulent, dont celle de Chouart qui a eveillé récement beaucoup d'intérêts. Voyons les toutes sans préjugés.

Ceux qui pensent que la démocratie a besoin de se refaire une beauté sont invité a lire ce bouquin maintenant en ligne et tout a fait gratuit. Facile ? Non... Utile ? A vous d'en juger.

http://nouvellesociete.wordpress.com/2014/05/26/tome-9-gouvernance-et-administration-de-letat/

 

PIerre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • gruni gruni 27 mai 2014 09:30

    Bonjour Pierre JC Allard


    Changer de démocratie, vaste programme. On commence par quoi !

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:08

      @ Gruni


       Je l’explique plus en detail dans ce bouquin, mais pour un schema rapide des problemes les plus graves et des solutions, c’est au lien ci dessous :


       PJCA



    • Alpo47 Alpo47 27 mai 2014 10:03

      Il faut bien reconnaitre cependant qu’une partie trop importante de nos concitoyens n’a guère de capacité d’analyse individuelle et vote par intérêt personnel et immédiat, soumission, obéissance ou après s’être faits manipuler par les communicants des politiques.
      La psychologie sociale nous montre bien comment on parvient à manipuler les esprits.

      Par conséquent, ce qui est prioritaire, c’est la liberté et pluralité de la presse afin que toutes les opinions puissent avoir le même traitement et etre analysées en public pour que tous fassent un choix « éclairé ». Nous n ’avons pas (plus) cela. La presse est dépendante et aux ordres.

      Deuxième condition, les électeurs devraient avoir un pouvoir de révocation -évidemment dans des conditions définies et restrictives- des élus qui ne respectent pas leurs engagements ou la volonté des électeurs. De cela non plus , il n’est jamais questions dans les déclarations des politiques. On comprend facilement pourquoi.

      Les conditions « primaires » d’un vrai système démocratique ne sont donc aucunement présentes. Illusion de démocratie.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:23

        @Alpo47


        « Par conséquent, ce qui est prioritaire, c’est la liberté et pluralité de la presse »

        Vous avez raison. Mais justement pour cette raison, il est un peu illusoire de crore que le Systeme renoncera a son controle total des médias, J’ai bien peur l’on ne puisse pas proceder par etapes et que couper seulement quelques tetes de l’Hydre ne suffira pas... Il faudra que tout tombe d’un coup....


        Mais on peut toujours essayer...

        PJCA



      • robin 27 mai 2014 10:15

        Le peuple a peut être dit NON mais les oligarches dont HOLLANDE est le laquais local continueront exactement comme avant sans se soucier le moins du monde du résultat des élections comme en 2005, mais la matrice en prend un sérieux coup, bientôt il ne sera même plus nécessaire de prendre la pilule rouge pour la voir.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:31

          @ Robin


           Sans doute. Mais la structure du systeme est extraordinairement fragile et précaire. Il suffitrait que le citoyen moyen VEUILLE faire tomberle systeme et il tomberait en quelques jours, sans violence. La question est de savoir si Quidam Lambda veut vraiment scier la branche sur laquelle il est assis et esperer qu’il sera porté par les anges pour atterir en douceur.... et ca, ca ne se dicsute pas sur un blogue

          PJCA

        • Allexandre 27 mai 2014 11:21

          La réforme de la démocratie et de nos institutions doit commencer par la France elle-même. On nous a fait croire à coups de propagande que la France était une démocratie. Il n’en est rien. Et on a aussi voulu nous faire croire que le suffrage universel en était l’expression première. Tout aussi absurde. Entre deux scrutins, nous ne pouvons rien dire. Même si les politiques nous ont mentis pendant la campagne. Ceci n’est pas une démocratie. Et comme le dit E. Chouard, tant que la constitution sera rédigée par ceux-là mêmes qui exercent le pouvoir, rien ne changera.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:41

            @Allexandre


             Personne mieux que Castoriadis n’a montré la supercherie de notre pseudo démocratie. Mais le savoir ne regle pas le probleme. Le probleme est la dictature incontestable de la competence. Il y a du travail serieux a faire pour faiire la part du feu .... et on ne pourra faire ce travail qu’en mettant hors d’état de nuire ceux qui profite de la situation actuelle.


            PJCA




          • julius 1ER 27 mai 2014 11:36

            @JC Allard 

            j’ai lu avec bcp d’intérêt vos écrits en profitant des liens que vous donnez, je trouve que vous donnez bcp de poids et d’importance à la forme des choses qu’il s’agisse de la gouvernance, de la Constitution, du Droit mais je trouve que la rubrique Droits du citoyen est assez mince et manque drastiquement de poids ...... car le citoyen malmené dans ses droits tous les jours durant par le chômage, la précarité, la force des lobbys, etc.. aurait
            besoin d’un sérieux remontant si je puis dire... mais je suppose que vous avez prévu de nombreux avenants ?????

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:50

              @ Julius 1er


               J’ecris depuis longtemps ; c’est une course contre la montre.Je vieux de compléter une collection de 9 bouquins qui resument, la problematique, mais ce n’est encore qu’une ébauche mal léchée qui devrait elle-meme être résumée... d’autres la complèteront. Une nouvelle société est un travail d’équipe.

              PJCA

            • julius 1ER 27 mai 2014 11:44

              @jc allard

              je souscris à votre programme de gauche, par bien des aspects il est juste et nécessaire et
              devrait être le « programme commun » de toute gauche qui se respecte..... mais c’est le socle nécessaire au jour d’aujourdhui à la gauche pour sa refondation, bien sûr on peut trouver à redire sur de nombreux points, mais on peut en faire un programme à minima, base sur laquelle tous les gens de progrès peuvent se réunir......... à diffuser de toute urgence !

              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 01:54

                @ Julius 1er


                 Si on pouvait se mettre d’accord au moins sur ca ....



                PJCA

              • Diogène diogène 27 mai 2014 12:24

                à l’auteur


                vous écrivez :
                « et notre avenir, qui est celui de l’Occident ? »

                Ouahhhh !
                c’est quoi, cet occident ?

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:07

                  @ Diogene


                  ’Occident, c’est une civilisation qui commence avec Athenes, passe par Rome, le Christianisme, l’esprit scientifique, la Renaissance, le concept de liberté, la notion de progres, la prise de conscience de la solidarité dans l’interdependance... puis une quête de sens dans l’univers et l’eternité qui n’est pas encore résolue. L’Occident se definit par les question qu’il s’est posées.

                  PJCA




                   :



                • wesson wesson 27 mai 2014 12:27

                  bonjour l’auteur, 

                  pff, la gauche est malade de ce faux gens de gauche que vous incarnez avec une telle perfection. 

                  C’est presque de l’Attali dans le texte : un constat accablant, pas faux sur certains aspects mais qui force le trait, bref un diagnostic sévère. Et pour déboucher sur quoi ? en fait pas grand chose, des trucs au pistolet à bouchon, qui tiennent plus de l’astuce ou du gadget que d’autre chose.

                  Alors que préconisez-vous ? Un droit de véto sur on ne sait pas vraiment quoi, par on ne sait pas vraiment qui, et organisé on ne sait trop comment. Bref, un gadget en pratique très peu applicable, mais l’essentiel est quand même de garder la structure intacte, pour vous il ne s’agit que de pouvoir dire non une fois de temps en temps au terme d’un processus compliqué, mais rien de proactif, rien de décisionnaire.

                  En d’autre terme, vous êtes juste un conservateur de plus occupé à vous planquer derrière des petites réformettes qui donnent l’impression d’un changement sans que en définitive rien du tout ne change, et laissons la politique à ceux qui en profitent. De la poudre aux yeux quoi.

                  Et ce type de discours fait beaucoup plus de mal à la crédibilité de la gauche que tous les « gauchistes » que vous ne cessez de conchier.

                  Au passage, j’ai bien aimé le « moitié d’une population normale, par définition, a une intelligence inférieure à la moyenne. », c’est une des phrases préférés de ceux qui « à gauche » considèrent qu’il faille gérer les peuples par une « dictature éclairée ».

                  • Diogène diogène 27 mai 2014 12:42

                    Ah merci Wesson, j’avais pas compris que parler de l’avenir de l’occident pouvait être de gauche !


                  • OmegaDG OmegaDG 27 mai 2014 20:08

                    @Wesson

                    Habituellement j’apprécie vos commentaires depuis plusieurs années.
                    Je trouve votre remarque aussi sévère que le constat de PJCA.

                    Des réformettes ! voilà votre conclusion sur les milliers de pages de la série de livres sur les propositions sérieuses de PJCA qui abordent tous les sujets que vous avez exprimés au fil des ans, des réflections en détails dans tous les aspects du fonctionnement de notre société qui méritent attention et analyse, non pour réformer mais pour refonder toute l’organisation de notre contrat social.

                    J’ai déjà exprimé à PJCA mes réserves sur les solutions concernant le « travail » dans le Tome 3 « Le Travail et l’Argent » de l’oeuvre de PJCA. Son analyse est judicieuse mais non les solutions.
                    L’ensemble des analyses et des projets de solutions de la collection Nouvelle Société mérite une lecture en profondeur dans tout projet de refondation, des propositions que l’on peut rejeter accepter modifier ou anexer à d’autres propositions. Une oeuvre magistrale de générosité des idées.

                    DG


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:26

                    @ Wesson 


                    Je respecte votre opinion. Mais, pour une solution complete, je ne puis que vous inviter à lire les 1 600 textes et la douzaine de bouquins que j’ai écrits et diffusés depuis 30 ans. A defaut de cette approche globale, je ne puis que répondre de mon mieux aux questions que vous me poserez. Je le ferai avec plaisir. 

                    Pour linstant, vous ne soulevez que celle de l’exercice pratique du droit de veto. J’y reviendrai ici dans une heure ou deux quand j’aurai terminé de repondre aux commentaires deja postés sur cet article. Soyez sur que je serai présent.

                    Sur la question de l’intelligence, dire que la « moitié d’une population normale, par définition, a une intelligence inférieure à la moyenne »  est mathematiquement indéniable. Les conclusions que l’on peut en tirer varient. Je crois que la solution que je propose est la plus respectueuse de la liberté de tous.

                    PJCA




                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:54

                    @ Diogene


                     smiley

                     PJCA



                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 03:16

                     Comme je l’écrivais a Julius 1er plus haut, ce que j’ai écrit demeure une ébauche et éminemment perfectible, jour après jour. J’accueille avec reconnaissance les critiques er remarques que l’on me fait. Celles de Omega DG sont de celles qui m’ont le mieux orienté et continuent de le faire


                    PJCA

                  • wesson wesson 29 mai 2014 22:16

                    « vous ne soulevez que celle de l’exercice pratique du droit de veto. J’y reviendrai ici dans une heure ou deux quand j’aurai terminé de repondre aux commentaires deja postés sur cet article. »


                    Faites mon bon ami, faites. Et je vous y répondrait ... ou pas. 

                    Car contrairement à vous, mon temps sur Agoravox est totalement désintéressé : Je n’ai rien de ma production à y vendre.

                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 27 mai 2014 16:53

                    @Auteur «  »LE PEUPLE A PARLÉ. En ce jour de grande victoire pour la démocratie, ne serait-il pas temps de se poser des questions sur la démocratie, notre mode de gouvernance...«  »
                    C’est ce que je préconise depuis 2003, il faut bannir le LEURRE DÉMOCRATIQUE !

                    Le 22 avril 2002 était aussi un jour de grande victoire pour la démocratie, jamais le peuple français n’aurait du marcher dans la supercherie de Chirac et accepter la lâcheté des faux socialistes, ce qui a conduit à la naissance illégitime de l’UMP !


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:30

                      @ Madjour 


                      Ouff !,,, si on peut regler le probleme d’aujourd’hui, je pense qu’on pourra remonter a Chirac une autre fois, vous ne croyez pas ? smiley

                      PJCA



                    • gotjy gotjy 27 mai 2014 16:58

                      je n’ai qu’un seul mot ECOEURE,de tous,ou sont passées les idéologies sociales pour lesquelles nos anciens se sont battus,que dire de ces MENTEURS qui prétendent servir la France, tous partis confondus,la tâche est énorme et la seule chose qui les motive,c’est leur carrière politique,donc leur gagne pain,ils se foutent de la vraie vie de chacun d’entre nous,mensonges,trahisons,manipulations,corruption,sont leurs maîtres mots,alors qu’attendre de tous ces traîtres à la démocratie, ??????????????je n’ai pas de réponse hélas.


                      • Allexandre 27 mai 2014 22:58

                        Nous sommes nombreux à penser la même chose que toi. La vie politique est à gerber. Le dernier à avoir agi pour la France et avoir défendu les intérêts du pays et de la Nation, c’est de Gaulle. Certes, il n’a pas fait que des bonnes choses, mais au moins il était intègre, avait des principes qu’il a mis en pratique aussi en politique. Il a eu les couilles de parler haut et d’envoyer chier les Etats-Unis. Aujourd’hui, tout le monde se plie en deux et leur lèche le cul. Et derrière les EU, il y a Israël et les sionistes. Pour cette raison je suis écoeuré par les politiques. Hollande me dégoûte encore plus quand je le vois lécher le cul d’Obama, Merkel et Netanyahou. Mais courage, tout cela ne durera pas.


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:32

                        @ Gotjy


                        « qu’attendre de tous ces traîtres à la démocratie, ??????????????je n’ai pas de réponse hélas. »

                        J’en ai une : RIEN

                         PJCA

                      • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 2014 17:19

                        Bonjour Pierre,

                         Ce n’est peut-être pas un bouquin mais vous pouvez déjà lire ce que j’ai écrit au sujet de la démocratie à l’européenne.
                         Je vais lire ce qu’il y a derrière votre lien.

                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:34

                          @ L’enfoiré 


                          Je vais lire aussi ce qu’il il y a derriere le votre. Ce que j’ai lu de vous en valait la peine

                          PJCA

                        • L'enfoiré L’enfoiré 28 mai 2014 13:55

                          Globalement d’accord avec ce qui y est dit.

                          Dommage qu’il y ait quelques fautes de frappes, pour un bouquin.
                          Un correcteur orthographique pourrait déjà en pointer quelques unes.
                          Si ce tome 9 n’est paru sur papier ce serait une bonne initiative de passer à cette moulinette.
                          Bien à vous 

                        • L'enfoiré L’enfoiré 28 mai 2014 18:18

                          Mais, Pierre, vous voulez, peut-être, en savoir plus ?

                          Alors, c’est « Oui, mais non »....
                          Et ça c’est notre manière très particulière de faire de la démocratie à la belge, une fois. Nous y sommes de nouveau confronté, non peut-être. smiley

                        • soi même 27 mai 2014 19:29

                          Quand un peuple perd la foi et bien c’est un signe infaillible que l’on va dans un abîme.
                          Ce qui étrange avant c’était une majorité qui remportait une élection aujourd’hui , ce n’est plus le cas !
                          Car avant de décréter que le peuple c’est exprimer, il faut toujours voir qui détient les clés du pouvoir, et dans ce cas de figure, même si le pouvoir est éphémère, c’est Walls qui le détiens et au vue de son discourt nous avons encore rien vue !


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2014 02:51

                            @ Soi-meme

                             
                            Rien de tel pour perdre la foi que de voir la réalité se deformer sous nos yeux. Cest le modele de ’1984’ Il est impossible de lire les journaux aujourd’hui sans vivre cette expérience. C’est l’application du principe de Humpty Dumpty : les mots ont le sens qu’on leur donne ; il suffit d’avoir le pouvoir. Je place au moment de l’operation contre la Libye la perte DEFINITIVE de credibilité de nos pseudo démocraties occidentales


                            PJCA






                          • mekanik mekanik 27 mai 2014 22:55

                            les non sont convertis en oui alors tout cela est bien logique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès