• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand les francs-maçons se disputent leurs parts de marché

Quand les francs-maçons se disputent leurs parts de marché

Quatre-vingt pour cent des francs-maçons dans le monde respectent les critères de reconnaissance établis par la Grande-Loge Unie d'Angleterre en 1813, à savoir : être homme, reconnaître une transcendance, s'abstenir en Loge de discussions politiques ou religieuses.

La GLUA ne reconnaît qu'une seule Obédience maçonnique (autorité administrative qui coiffe les Loges) par pays. En France, ce fut la Grande Loge Nationale Française.

La GLUA, c'est plus d'un million de membres en Angleterre, celle d' Ecosse compte deux-cent mille membres.

C'est dire qu'à côté de ces mastodontes, le Grand Orient de France (irrégulier, donc non reconnu par la GLUA) et ses cinquante-cinq mille membres ne pèse pas lourd. Pas plus que les Obédiences mixtes et les autres de sensibilités diverses qui regroupent les cent-dix mille maçons en France.

Depuis que la GLNF, suite à une série de scandales et de frondes parmi ses membres, a perdu sa reconnaissance, des grandes manœuvres se déploient pour que la Grande Loge Unie d'Angleterre reconnaisse l'une ou l'autre obédience sur place.

C'est ainsi que la Grande Loge de France (34,000 membres), troisième obédience du pays, s'est alliée à une Grande Loge de l'alliance maçonnique française (8,500 membres) qui recueille en son sein des membres de la défunte GLNF. Au deux premiers s'est jointe la Grande Loge Traditionnelle et symbolique Opera (4,000 membres). Et cette nouvelle alliance espère bien être reconnue comme régulière par Londres.

Le Grand Orient de France qui a signé un pacte d'amitié avec la Grande loge de France n'est pas content, on le comprend. Si cette manœuvre réussit, il se retrouve, dans le paysage maçonnique français, dépassé par cette coalition qui, une fois reconnue, ne manquera d'attirer vers elle les derniers rescapés de la défunte GLNF.

Les critères de régularité qui, entre autres, interdisent toute discussion politique en Loge sont d'une d'une hypocrisie patente quand on sait que la franc-maçonnerie est née en 1717 en Angleterre précisément pour réconcilier les peuples du Royaume-Uni autour de la nouvelle dynastie régnante, les Hanovre. Si ce n'est pas une manœuvre politique...

En France, le Grand Orient, se dit et se veut le « gardien des valeurs républicaines », de quel droit ?

N'y a-t-il pas, en République, des institutions, un Parlement, une Constitution, qui, précisément, jouent ce rôle ? Faut-il pour ce faire mettre un tablier et enfiler des gants blancs ?

La franc-maçonnerie, société initiatique occidentale pour reprendre l'expression de Mircea Eliade, devrait se consacre uniquement à cette tâche. Les hommes étant ce qu'ils sont et les maçons ce qu'ils ne devraient pas être, les obédiences, régulières ou non, tournent le dos à leur vocation première et succombent à la tentation de faire accroire qu'elles ont une influence que, dans les faits, elles n'ont pas.

Ce ne sont pas ces quelques diversions qui vont changer fondamentalement la mentalité de nombreux francs-maçons, plus préoccupés par leurs affaires et les relations qui vont avec que d'émulation spirituelle.

Ce faisant les obédiences maçonniques resteront ce qu'elles sont : des clubs regroupant des hommes d'affinités diverses mais sans aspérités et qui cultivent des relations à caractères essentiellement profane.

Avec le mystère qui va autour, histoire de se donner quelques frissons bon marché !


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • YAOB 12 juillet 2012 12:10

    Pas très documenté comme article :

    - L’alliance GLDF, GLAMF, GLTSO ? C’est une projet, loin d’être une réalisation pour l’instant.

    - La GLNF est certes moribonde mais défunte, c’est beaucoup dire

    - Le GO a signé un pacte d’amitié avec ls GLDF. Ah bon ? Quand ça ?

    - Qu’est- ce qui vous permet de dire que de nombreux francs-maçons sont « plus préoccupés par leurs affaires et les relations qui vont avec que d’émulation spirituelle. » ?

    etc... etc...


    • Mytso Mytso 12 juillet 2012 22:25

      Le GODF a signé des traités avec les autres obédiences irrégulières françaises qui permettent l’inter-visite, la reconnaissance mutuelle etc.
      Le fait que certaines de ces obédiences s’unissent dans une qui les regroupent et soient reconnus par la Grande Longe Unie d’Angleterre, verra son prestige diminué en France.

      Beaucoup trop de maçons ont troqué l’aspect initiatique des rituels maçonniques pour se contenter des relations sociales que ces dernières impliquent. C’est du moins ce que dénoncent bien des francs-maçons déçus par l’aspect mercantile ou intéressé des obédiences.

    • justice99 justice99 12 juillet 2012 12:58

      Franc-macon, amusez vous bien tant que vous le pouvez, car vous finirez votre vie dans la Synagogue de Satan.


      • stanh 12 juillet 2012 13:51

        Justice, ça n’est pas satan.
        C’est baal ou autre dieu des juifs de l’époque (qui étaient polythéistes, comme tout le monde).
        Savais tu que ton dieu, yahvé, n’est qu’un dieu parmi d’autres , choisi par les juifs comme « sponsor officiel », bien avant de devenir monothéistes ? Et que d’autres dieux, reconnus par les juifs de l’époque, nommé baal, marduke etc existaient également et étaient sponsors d’autres peuples ? Baal par exemple était UN des dieux d’une moitié des juifs de l’époque, il est ensuite tombé en disgrâce et seuls les disciples de yahvé ont perduré.
        Quand ils ont décidé que leur petit yahvé minable devait être Dieu, le seul le vrai l’unique, ils ont taxé de « maléfiques » tous les autres.
        Ainsi, toi, andouille chrétienne qui vénère un dieu polythéiste, qualifie de « satan » un dieu concurrent, dieu que les franc maçons vénèrent si ça leur chante.

        Lis le livre de Jean Soler « qui est dieu ? », tu vas comprendre d’où viennent vos ridicules croyances et tu risque d’avoir du mal à t’en sentir proche après .


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 juillet 2012 13:58

        Il suffit de voir le feuilleton actuellement sur France2 « Inquisitio » pour s’en convaincre. smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 juillet 2012 14:01

        Extrait d’un billet que j’avais écrit en 2009 :
        La franc-maçonnerie ne connaît pas la crise, elle pourrait même l’a créer si elle suit ses principes énoncés officiellement. Le Grand-Orient de France serait à l’offensive contre le fichier liberticide d’Edvige et pousserait à retourner à l’esprit républicain. Un « État dans l’État » sous le chapeau de la laïcité et des idéaux de la démocratie ou plutôt pour la recentrer dans des mains particulières ? Frères en business, c’est sûr. Les sociétés mystérieuses comme la Franc-maçonnerie ne manque pas de susciter la curiosité. Elle a son musée à Bruxelles, vu son passé très présent dans le pays. Légendes, secrets, idées farfelues et icônes entretiennent toujours les mythes. Issue des corporations de métiers de la construction en Écosse et en Angleterre au 18ème siècle, la franc-maçonnerie avait, initialement, un objectif de « construire une société meilleure en s’améliorant soi-même ». Temples avec cérémonial qui ne s’écartent pas tellement de ceux qui ont le principe religieux comme maître. Styles pyramidaux avec l’Égypte comme modèle. Fierté que Buzz Aldrin a poussé au paroxysme, en posant le premier pied maçon sur la Lune.


      • stanh 12 juillet 2012 14:12

        premier pied maçon sur la lune

        Seuls les judéo/chrétiens seraient autorisés sur la lune ?


      • L'enfoiré L’enfoiré 12 juillet 2012 14:32

        Ici, en Belgique et particulièrement à Bruxelles, la franc-maçonnerie est partout.
        La Grand-Place est pleine de symboles Francs Maçons.
        Dans le gouvernement, on en compte quelques uns.
        Mais, on ne cite pas de noms....


      • spartacus spartacus 12 juillet 2012 18:13

        C’est bien connu les contrats publics des rond points et autres stades de foot ou de réfection immobilière se négocient dans les loges.


        Une mafia d’affairistes très « rose ». 
        Juges, avocats professions libérales sont harcelées pour en devenir « membres ».
        70% des institutionnels des tribunaux administratifs en sont membres...c’est dire si les marchés truqués peuvent se porter bien. Avec des copains partout, les risques sont faibles...

        Lisez « rose Mafia » vous serez édifiés !

        • Robert Lediable 12 juillet 2012 20:21

          Pour se réunir il y a effectivement le Parlement, des institutions et une costitution.. Néanmoins, discuter et se considérer gardiens des valeurs républicaines, les piliers de bistrot ne font que çà (en buvant leur Ricard).Il semble évident que, comme eux, certains rédacteurs de ce (notre ?) blog se considèrent détenteurs de ces importantes valeurs. Avant d’écrire des bétises (ce qui m’arrive parfois) essayez d’étayer vos arguments d’autres choses que des ragots de certains journalistes en manque de lecteurs et de talent. Ce ne sont pas les meilleurs représentants de la profession. Il y a plus de gens se réclamant des trois grandes religions monothéistes que de Franc-Maçons dans la politique et..... dans les prisons !

           Même s’ils ne sont pas ma tasse de thé , lâchez un peu les Franc-Maçonset retournez à vos chères études.


          • Mytso Mytso 12 juillet 2012 22:31

            Effectivement, on prête à tort aux francs-maçons une influence, occulte ou non, QU’ILS N’ONT PAS OU PLUS. L’âge d’or de la franc-maçonnerie française, celui de la troisième république, pour ne pas parler de l’Empire, est révolu. La franc-maçonnerie regroupe surtout d ’inoffensifs adeptes de diverses sensibilités qui pratiquent en général une fraternité de bon aloi alliée à un sentiment d’élitisme quelque peu suranné et qui peut prêter à sourire plus qu’à s’indigner.


          • bert bert 13 juillet 2012 00:03

            c’est sur on en viendrait presque a oublier les exactions des templiers

            .....
            et les guerres mondiales 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires