• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Que faire contre ces sites voyous qui professent l’antisionisme (...)

Que faire contre ces sites voyous qui professent l’antisionisme ?

Alors que le monde a connu pendant la Deuxième Guerre mondiale le plus effroyable génocide de l’histoire de l’humanité, qui a conduit à l’extermination de 5,1 millions de Juifs, selon l’historien Raoul Hilberg (La Destruction des juifs d’Europe), le réseau Internet regorge de sites, blogs et forums plus ou moins haineux qui continuent à nier la réalité de la "catastrophe".
 
Ces anonymes, qui professent en toute impunité des idées négationnistes, amis de Dieudonné et de Robert Faurisson, critiquent alors à tout-va l’Etat d’Israël, dont la légitimité vient justement de la puissance de l’antisémitisme européen qui sévit encore aujourd’hui, fruit du programme démagogique d’une certaine gauche anticapitaliste inspirée des déclarations indignes de M. Jean Jaurès, qui voulait, à son retour d’Algérie en 1895, que "les Algériens abattent ces politiques funestes qui, avec l’appui de la juiverie, suppriment ici toute équité"...
 
Certes, il est possible de remettre en cause la politique oppressive israélienne, spécialement celle du premier ministre nationaliste Benyamin Netanyahou, en poste depuis le 1er avril 2009. Mais comment comprendre que la politique israélienne devienne le centre de toutes les préoccupations d’un certain nombre d’individus, à tel point que tous les problèmes internationaux s’expliquent pour eux par la simple existence de l’Etat du peuple juif ? 
 
Et d’ailleurs, peut-on même tolérer qu’on soit encore antisioniste plus de soixante ans après la création d’Israël ? Tout cela est grotesque et dramatique. Mais ce qui rend la situation plus ennuyeuse encore, c’est l’importance de ces sites qui, en louant les travaux des négationnistes et en mettant sans cesse l’accent sur l’"illégitimité" d’Israël, montrent bien que l’antisionisme n’est rien d’autre qu’une marque de fabrique populiste et démagogique, comme le montre bien Taguieff dans La judéophobie des Modernes.
 
De toute évidence, les travaux de cet historien ne sont pas lus par les responsables du site "L’Islam en France", qui diffuse sur toutes ses pages des publicités encourageant au boycott d’Israël et présentant le sionisme comme une politique criminelle, sans trop insister sur les souffrances de la population juive. Cela est tout à fait regrettable car un rapprochement entre Israéliens et Palestiniens ne peut être trouvé que dans un consensus qui implique le respect et la compréhension réciproques.
 
Un autre excès est atteint par le site d’extrême-droite antisioniste "Tout sauf Sarkozy", qui s’est permis de citer un de mes articles louant la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 (en plein débat sur l’identité nationale), en le transformant en un immonde papier, ajoutant ici et là des touches antisémites qui ne sont pas de moi et que je récuse totalement ! J’ai d’ailleurs tenté de faire retirer cet article calomnieux, en vain.
 
Et je ne suis visiblement pas le seul à voir mes articles humanistes pervertis sans mon autorisation par les responsables de ce site aux méthodes de voyou, dont l’origine a été clairement établie par Jean-Yves Camus dans un article publié sur Libération.fr. En prétendant que le président de la République, Nicolas Sarkozy représente, avec l’Etat d’Israël, "l’axe de la haine", ce site (qui serait dirigé par Michel Schneider), n’hésite pas à citer Dieudonné et d’autres histrions à des fins malveillantes et particulièrement dangereuses.
 
A l’heure où la seule solution au Proche-Orient est la coexistence de deux Etats, ce que des individus sensés ne cessent de défendre avec force à l’instar de Barack Obama, le regain d’antisionisme en France ne laisse pas de nous inquiéter, surtout quand ses défenseurs usent des méthodes que nous avons dénoncées plus haut. Cachés derrière l’anonymat des lâches, ils semblent au-dessus des lois et au-’dessous de toute réflexion sérieuse. C’est là le passage, symptomatique de la psychologie ultra-contemporaine, de l’ère des masses -qui a vu son apogée dans les années 1930 et 1940, à l’ère des "individus-masse" (cf notre dernier article) -qui voit son apogée aujourd’hui et sans doute pour une ou plusieurs décennies. C’est contre cette médiocratisation des débats que nous nous battons maintenant, en revenant sur notre décision de ne plus publier d’articles sur Agoravox.
 
Pour plus d’informations :
http://florentingastard.blogspot.com/
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (201 votes)




Réagissez à l'article

254 réactions à cet article    



    • Lucien Denfer Lucien Denfer 5 mars 2010 19:43

      Les responsables originels de la tragédie se sont dédouanés subtilement en créant de toute pièce une situation d’antagonisme géo-stratégique qui ne manquerait pas de dégénérer, ce qui est effectivement le cas depuis au moin 60 ans...

      Comme on peut le voir dans cet article, les passions se cristallisent autour d’une démarche binaire au sujet de laquelle les personnes sont sommées de choisir un camps, faisant fi de toute possibilité de réflexion et de résolution des problèmes.

      Les juifs et les arabes de France sont pris en otage dans une dynamique qu’ils ne maitrisent pas et qui ne les concernent pas directement. Encore et toujours la parole est donnée aux extrémistes de chaque camps qui ne démordent pas de leurs convictions et entendent imposer leur point de vue par la force.

      Où sont les apologistes d’une paix juste en Israel / Palestine ?


    • Gueudin 5 mars 2010 20:15

      Où sont les apologistes d’une paix juste en Israel / Palestine ?

      Ou comment prendre de la hauteur sur le débat et tous nous griller au lance-flamme.

      Merci. Vraiment. Je m’éclipse un peu honteux sur ce coup.


    • non667 5 mars 2010 20:25

      à J.P. Llabrés
      dans votre article « ............Les nations europeennes auraient du intégrer les juifs à égalité des autres citoyens plutot que de leurs creer un état ......... »
      1° Vous partez d’un postulat que les juifs ne sont en rien responsables de ce qui leur arrivent !
      que les goys leurs doivent tout , que PI XII aurait du mobiliser ses divisions pour les défendre (sujet récemment ressorti )
       2° intégrer les juifs  ? faudrait-il qu’ils le veuillent ! 5000 ans de leur histoire montrent que cela n’a jamais été possible . se pose la question pourquoi ???
      3°- La réponse se trouve dans le chapitre XVII de la genèse
      - qui fonde leur religion :.1°commandement 1000 ans avant les10 autres (à moïse )
      -qui fait des descendants d’abraham le peuple élu donc unique et à part
      -qui fait avec un dieu unique une alliance originelle et éternelle , alliance raciale(race est le mot qui revient souvent pour descendance ) au sens le plus restrictif du terme puisque est exclus de cette alliance ismael fils d’abraham mais avec une égyptienne !!
       - alliance spirituelle au début mais aussi militaire ensuite comme c’est une coutume assez générale « dieu est avec nous » ,c’est leur dieu qui disposait de leur sort suivant leur comportement !)
      -pour les juifs la terre d’israel ne leur a pas été donné par les européens mais avec des moyens détournés par dieu : c’est la terre promise ,même actuellement ils revendiquent leurs droits sur la palestine par rapport à la promesse divine .Leur demander d’y renoncer ,de s’intégrer ,ou d’intégrer en faisant des mariages mixtes avec des goyims pourtant seule solution pacifique , c’est leur demander de renoncer à leur religion  !!!!!!
      c’est pas demain la veille ! 


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mars 2010 22:54

      non667 (xxx.xxx.xxx.58) 5 mars 20:25

      « Vous partez d’un postulat que les juifs ne sont en rien responsables de ce qui leur arrivent !
      J-P LL :
      Il vous appartient de démontrer que c’est faux (avant la création d’Israel).

       »que les goys leurs doivent tout« 
      J-P LL :
      Je n’ai pas dit cela.

        »PI XII aurait du mobiliser ses divisions pour les défendre (sujet récemment ressorti )"
      J-P LL :
      On reproche à Pie XII de n’en avoir pas assez fait en faveur des Juifs. Et s’il en avait fait plus ?


    • Onegus Onegus 6 mars 2010 01:02

      Florentin Gastard, ou la descente aux enfers de la connerie humaine... 

      Cet article totalement stupide n’a peut-être pas d’autre objectif que d’obtenir une ou deux réactions réellement antisémites, histoire de tenter de justifier les thèses tout aussi stupides du père Taguieff... :D
      Ou alors l’auteur est réellement tombé sous l’emprise du pape français du conspirationnisme, ce grand idéologue néoconservateur, ardent propagateur de la théorie du complot islamique mondial ?
      Ou alors est-ce Taguieff lui-même qui se cache sous le pseudo ridicule de Florentin Gastard et qui vient ici éprouver ses théories débiles ? 

      Et merde, un tel niveau de connerie est forcément contagieux et peut rendre paranoïaque, ne traînons pas ici ! smiley

    • LeGus LeGus 5 mars 2010 10:26

      Pierre-andré taguieff lui aussi lèche du site de facho, un exemple :
      « drzz.info fait un travail remarquable. Ce site incarne la résistance intellectuelle à la menace islamiste mondiale. » visible sur le groupe de soutient facebook de drzzinfo.
      Plus d’info sur cette question du flou entretenu entre antisionisme et antisémitisme :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-andr%C3%A9_taguieff#Controverses_:_.C2.AB_Nouveau_r.C3.A9actionnaire_.C2.BB_et_.C2.AB_Nouvelle_jud.C3.A9 ophobie_.C2.BB
      Un extrait :
      Nonna Mayer, directrice de recherches au CNRS rattachée comme P.A. Taguieff au Cevipof, infirme, dans un article paru dans la revue Raisons politiques, les conclusions de l’auteur de La Nouvelle Judéophobie[35]. En utilisant des données statistiques, elle va à l’encontre des déductions de Taguieff sur une supposée progression de l’antisémitisme et son déplacement des sphères de l’extrême-droite à celles de l’altermondialisme : "S’il n’a pas progressé, l’antisémitisme a-t-il pour autant changé de nature ? Se pare-t-il maintenant, comme le suggère Pierre-André Taguieff, des couleurs de l’antiracisme, en prenant la défense des Arabes et des Musulmans ? Ce n’est pas le cas non plus. [...] [Au ...] sein de la population française dans son ensemble, l’antisémitisme au sens classique de préjugé contre les Juifs ne progresse pas, au contraire. Il ne semble pas pour l’instant avoir fondamentalement changé de nature. Il touche les mêmes milieux qu’hier, il reste structuré par le clivage gauche droite. Et il ne recoupe pas exactement les sympathies et les antipathies suscitées par les protagonistes du conflit israélo-palestinien [...]".

      Encore un pseudo-penseur qui roule pour les néo-cons et leur création française, sarko le petit...


      • morice morice 6 mars 2010 10:10

        Le Gus, le mec lui-même a écrit ça :

        mercredi 24 février 2010

        Fermeture du site
        Pendant quelques mois, j’ai voulu croire que la démocratie pouvait être améliorée grâce au média Internet. Toutefois, la publication d’une trentaine d’articles sur le « média citoyen » Agoravox m’a suffi pour voir qu’il n’en était rien. Parce que la domination d’Internet entraîne une médiocratisation considérable du débat politique, je ferme définitivement cette Tribune, et je laisse Internet aux extrémistes de la pensée, ceux-là même qui ont si souvent critiqué sans arguments mes réflexions humanistes et socialistes.
        S’il y a bien un problème qu’Internet ne peut régler, c’est précisément celui de son existence.
        Puisse ce dernier article, le seul que je laisse aux regards des internautes, le seul qui compte dans ma dénonciation du « déclin de la civilisation », inciter hommes et femmes amis du véritable progrès à suivre mon chemin.
        Au revoir.

        IL Y REVIENT QUAND MEME.... mais ici ....
        « dénoncer le  »déclin de la civilisation" en BON REAC qu’il est.

      • FALCO FALCO 5 mars 2010 10:27

        La légitimité de l’état d’ISRAËL est HISTORIQUE
        Une terre (ISRAËL) pour un peuple (ISRAËL)
        Les antisionistes sont des négationnistes.


        • LeGus LeGus 5 mars 2010 10:36

          Vous oubliez au moins 17 siècles dans intervalle Falco...


        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 5 mars 2010 13:51
          De quoi « les juifs » est-il le nom ? 

          S’agit-il d’un peuple, d’une nation, d’une communauté, d’une secte, d’une nationalité, d’une religion, d’une race, d’une culture, d’une ethnie, d’un amalgame de tout cela sous forme de caste, ou encore d’autre chose  ?

          « Si peuple juif il y a, il n’existe pas d’autre peuple du même type que lui », notait Raymond ARON dans ses Mémoires (chapitre XIX). « Une école, un peuple, une religion ou encore autre chose » s’interrogeait Jean-Michel Salanskis (Extermination, loi, Israël. Éthanalyse du fait juif, Paris : Les Belles Lettres, 2003).


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mars 2010 15:54

          @ SPQ


           Je ne veux plus perdre une minute de ma vie sur le sujet d’Israel. Pour répondre à la question de l’auteur, il n’y a rien à faire contre les sites antisionistes et en parler est déjà ridicule. On ne lutte pas contre des idées en les interdisant et faire taire n’empêchera personne de penser.


          PIerre JC Allard

        • morice morice 6 mars 2010 10:11

          La légitimité de l’état d’ISRAËL est HISTORIQUE

          les dinosaures ont de quoi revendiquer le droit à un bout de planète alors.....


        • Pierre93 7 mars 2010 10:26

          Il y a l’approche Cecil Blount DeMille, plus couramment appelé Cecil B. DeMille[1], ( né le 12 août 1881 à Ashfield, Massachusetts, États-Unis, mort le 21 janvier 1959 à Los Angeles (Hollywood), est un réalisateur et producteur américain de cinéma surtout connu pour avoir été l’un des premiers cinéastes à envisager le cinéma comme divertissement et à en faire un très grand spectacle, parfois avec des énormes budgets à l’image de son dernier film, Les Dix Commandements
          et il y a une approche plus scientifique avec l’historien Juif Israélien Shlomo SAND « COMMENT LE PEUPLE JUIF FUT INVENTE » (Fayard) qui décrit scientifiquement qu’il n’y eut jamais d’exode, que les Palestiniens actuels sont les réels descendants des Hébreux (restés sur la terre et convertis) que les Ashkénazes sont des tribus Slaves converties vers le Xème siècle, que les Séfarades sont quand à eux d’origine Nord Africaine. On décrit souvent SAND comme « post-Sioniste » cad qui sort du mythe et assume la réalité, dit que Israël existe maintenant depuis plus de 60 ans et est stabilisée mais doit maintenant se construire comme pays des Israéliens, du Peuple Israélien. SAND est très lu aux USA et en Israél, haï en France.



          • Ronald Thatcher xavier Orvaf 5 mars 2010 10:43

            Ca sent l’article provoc à plein nez !!!
            GOGOL le prophète prévoit + de 250 post pour cette article d’écolier polémiste...


            • jako jako 5 mars 2010 10:47

              Exact Xavier, comme celui de lexington plus bas sur jacques marseille


            • voxagora voxagora 5 mars 2010 16:36

              Il me semble que Florentin a écrit dans un article très ambigü
              le 24 février dernier,
              qu’Internet étant cause du déclin de notre civilisation,
              il n’écrirait plus sur Agora Vox ?


            • Antoine Diederick 5 mars 2010 10:44

              Florentin,

              si vous voulez vous protéger contre les détournements de vos textes, déposez-les auprès d’une société d’auteurs, bref garder un droit sur votre production de réflexions est peut-être une bonne chose.

              évidemment c’est une tracasserie, malheureusement le monde entier n’est pas bourré de bonnes intentions....un tracasserie, oui, car pour agir ensuite, il faut parfois aller vers la justice....


              • Gueudin 5 mars 2010 12:23

                Antoine,


                Toute oeuvre est automatiquement protégée dès sa production. Les sociétés d’auteurs ne sont la que pour faciliter les démarches lors de conflit.
                Dans le domaine d’internet, il ne devrait pas être compliqué de prouver l’antériorité d’un texte.

              • Antoine Diederick 5 mars 2010 13:31

                oui, d’accord, mais que dire de plus, Florentin avait juré ses grands dieux qu’il partait en vacances.... smiley


              • Gueudin 5 mars 2010 13:43

                Que dire de plus ? Que son article a effectivement été retiré puisque son lien pointe vers le système de cache de google (mais encore en ligne le 14 janvier 2010 tout de même).


              • Antoine Diederick 5 mars 2010 14:43

                il a tenu parole.....alors....

                restait cet article trainant chez Avox....

                Comme aurait dit un de mes maître : « Tâchez, dans le doute sur la qualité de vos productions, vous assurer que tout ce qui est peu abouti , disparaisse, afin que des traces ne puissent vous faire un jour honte ? » smiley


              • Antoine Diederick 5 mars 2010 14:45

                ceci écrit, peu importe, la recommandation est trop dure....et mon propos risque d’apparaitre comme un jugement....alors que, pfuittt, pas de quoi .....


              • nhjsenior 5 mars 2010 10:49

                Monsieur

                Ma judaité me permet de parler librement du sionisme sans concevoir de culpabilité.

                Mes convictions personnelles :

                Le sionisme né des idées radicales les plus violentes du 20me siece contient dans ses racines les ferments les plus racistes, les plus criminels que l’humanité à engendré.

                J’ai mal à ma condition humaine de voir ce que l’Etat d’Israel commet. Ma fierté d’appartenir au « peuple du livre » est bafouée par les crimes contre l’humanité de Tsahal.

                Je m’interroge chaque jour pour essayer de comprendre comment mon peuple qui vécut 2 000 ans dans l’oppression est devenu le pire des oppresseurs.

                Je n’y ai vu qu’une réponse : le sionisme. Depuis qu’il existe les hommes responsables de ce mouvement se sont prettés aux pires extrémités : meurtres, chantage, extorsion. Bref une belle caricature des idéologies telles que le marxisme, le fachisme, le capitalisme. QUe penser d’un gouvernement capable de transformer tout un territoire (Gaza) en ghetto !!! Israel voudrait il reproduire en Palestine ce que les Nazi imaginérent en Europe. Ma mère qui vécut dans ghetto me parla longuement des conditions de survie et il m’arrive souvent de comparer la vie des Palestiniens avec le témoignage de ma mère.

                En conclusion je souhaite au peuple israelien de faire sa révolution pour mettre fin une fois pour toute à cette idéologie du désastre. J’espère que le plus vite possible le peuple palestinien soit libéré du joug qui l’oppresse.


                • anti-oligarchie anti-oligarchie 5 mars 2010 12:24

                  Je suis profondément anti-sioniste.
                  Est que cela fait de moi un anti sémite ?
                  Bien évidemment que non.
                  Puisque la plus part de mes références culturels sont juives :

                  - Noam Chomsky
                  -Emmanuel Todd
                  -Et surtout...KARL MARX

                  Noam chomsky et Marx ayant un point commun,c’est à dire la conviction de créer une société anti-pyramidale.En supprimant toutes classes sociales.

                  Le sionisme pour moi est l’équivalent fasciste de l’islam avec les Wahabites. Pas pour rien que ces 2 la, marchent main dans la main pour détruire l’Iran.

                  Je pense qu’Israel est l’aboutissement ultime de diabolisation des juifs. Une grave erreur historique. Je ne sais pas quel sera l’avenir,mais cela ne s’annonce pas rose.Et tout cela grace à l’aide de la franc maçonnerie international qui grace à l’Onu(création Franc maçonnique) ,créa Israel.

                  Certaines personnes font remonter l’anti-sémitisme en flèche,je pense bien évidemment a des terroristes intellectuels comme Bernard Henry Levy ou encore Alexandre Adler,voir meme Krasfeld.

                  La communauté juive est pris en otage par ces ’gangsters’ de l’intellect.


                • appoline appoline 5 mars 2010 14:46

                  @ Anti,

                  Vaincre l’ascension pyramidale : pas facile. Regardez qui se trouve à la tête du bilderberger, du CFR et de la trilatérale . juif, juif, juif et encore juif. J’ai apprécié le commentaire de nhjséhior car il fait ressortir le désespoir ressenti par les personnes qui ont connu les ghettos, beaucoup pensaient : plus jamais ça. Malgré les commémos hypocrites servies par des sarko et consors et pour cause, tous voyons la dérive du sionisme, c’est une plaie qui n’a aucune excuse.

                • anti-oligarchie anti-oligarchie 5 mars 2010 20:03

                  Explique au gens que la franc maçonnerie a crée les usa(qui depuis le premier pied posé sur sol américain,détruit la planète et extermine les peuples,série en cours)

                  ...Explique leur que la franc maçonnerie a provoqué la (fausse) révolution française.
                  Ils ont détruit le catholiscisme pyramidale(pape) pour instaurer une autre pyramide façon droit de l’homme.
                  Explique leur que Beethoven le franc maçon a déchirée la partition qu’il lui avait écrite.,à Napoléon le franc maçon...Le plus grand traitre de l’Histoire de France. Qui se devait d’appliquer la révolution française,et instaurer la démocratie direct,dont Rousseau était le principale inspirateur.
                  Napoléon c’était le Hugo Chavez de l’Epoque,sauf qu’entre temps,on a oublié de nous expliquer que c’était un Traitre.

                  C’est pas pour rien que les gens aujourd’hui ont de l’admiration pour Napoléon,et que Rousseau est diffamé....trainé dans les poubelles de l’histoire.
                  Jamais ils ne t’expliqueront, à l’école de la république franc maçonnique tout ça...
                  Car il y a 2 types de franc maçonnerie.Celle De Simon Bolivar,et celle de Napoléon....
                  Le symbole du CFR,n’est il pas celui de Napoléon ? :)

                  C’est très très fort en plus,ils viennent de créer un magazine franc maçonnerie.


                • liberta 6 mars 2010 10:00

                  merci à nhjsenior pour sa réponse
                  il a écrit ce que je voulais donner comme réponse à l’article tendancieux qui pleure comme d’habitude sur ces pauvres israéliens non compris
                  à aucun moment il ne parle de Gaza et de ces enfants tués ou vivant dans la misère pourtant sur des terres leur appartenant mais volés par ces mêmes sionnistes

                  l’Histoire saura un jour enseigner les horreurs infligés à ces palestiniens à genoux


                • morice morice 6 mars 2010 10:04

                  En conclusion je souhaite au peuple israelien de faire sa révolution pour mettre fin une fois pour toute à cette idéologie du désastre. J’espère que le plus vite possible le peuple palestinien soit libéré du joug qui l’oppresse.

                  sentence parfaite.


                • morice morice 6 mars 2010 10:17

                  Je suis profondément anti-sioniste.
                  Est que cela fait de moi un anti sémite ?

                  ici c’est la norme, pourtant avec les trolls sionistes qui ont envahi l’espace tels que Calito-Vincent et l’ineffable Cosmic Dancer pour ne citer que les deux pires.


                • Pierre93 7 mars 2010 10:09

                  Pour mieux comprendre le problème il est bien sur indispensable de lire les écrits de l’historien Juif Israélien Shlomo SAND, mais il faut aussi s’intéresser à l’action de Lord BALFOUR qui, pour s’assurer des soutiens contre les Allemands pendant la guerre, promit à la fois l’indépendance aux Palestiniens et le pays aux Sionistes....

                  "Arthur Balfour Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.
                  Aller à : Navigation, rechercher
                  Arthur Balfour

                  Arthur James Balfour (25 juillet 184819 mars 1930), 1er comte de Balfour, Premier ministre du Royaume-Uni et chef du parti conservateur, célèbre pour son action en tant que ministre des Affaires étrangères pendant la Première Guerre mondiale.

                  Né à Whittingehame, en Écosse (East Lothian), il siégea à la Chambre des communes dans les rangs unionistes (conservateurs) de 1874 à 1905.

                  Il devint premier lord au Trésor et chef de la majorité gouvernementale à la Chambre des communes en 1891.

                  Lorsque son oncle, Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil, 3e marquis de Salisbury, se retira en juillet 1902, Balfour prit la tête du gouvernement. Des dissensions à l’intérieur du parti unioniste provoquèrent sa chute en décembre 1905.

                  La Première Guerre mondiale ayant éclaté, il oublia les querelles de parti et entra dans le premier cabinet de coalition dirigé par le Premier ministre Herbert Henry Asquith en 1915, en tant que premier lord de l’Amirauté. Lorsque David Lloyd George devint Premier ministre en décembre 1916, Balfour fut nommé au ministère des Affaires étrangères.

                  Chargé d’obtenir le soutien des États-Unis aux puissances alliées, il dirigea, en 1917, la mission de guerre britannique en Amérique du Nord.

                  En novembre 1917, il publia une lettre d’intention, devenue célèbre sous le nom de déclaration Balfour, qui indiquait que le Royaume-Uni favoriserait la création en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif. Il a été dit que l’objectif était de rallier le soutien de la communauté juive américaine à l’entrée en guerre des États-Unis au côté des alliés. Cependant, les U.S.A sont entrés en guerre le 2 avril 1917, tandis que la déclaration a été faite sept mois plus tard (le 2 novembre 1917). Néanmoins, durant cette période la Grande-Bretagne a mené une politique ambiguë visant à la fois, à rallier les Arabes de Palestine (contre l’Empire Ottoman) et les Juifs d’Amérique (contre l’Allemagne). Pour cela, la Grande-Bretagne promit à la fois l’indépendance au palestiniens et un état juif en Palestine aux Juifs du monde entier. La déclaration Balfour s’inscrit dans le cadre de cette diplomatie. Il a également été avancé que Lord Balfour avait de la sympathie pour un courant idéologique appelé sionisme chrétien.

                  Après la Première Guerre mondiale, il représenta son pays à la conférence de paix de Versailles, en 1919 (voir Traité de Versailles (1919)), puis l’année suivante, à la première conférence de la Société des Nations, et dirigea la délégation britannique à la conférence de Washington en 1921.

                  En reconnaissance de ses services, Balfour fut nommé chancelier de l’Université de Cambridge en 1919. En 1922, il fut fait Ier comte de Balfour." (Wikipedia)


                • dom y loulou dom 8 mars 2010 02:03

                  nhjsenior

                  bravo !!! merci pour ce témoignage


                • wesson wesson 5 mars 2010 10:49

                  Bonjour l’auteur,

                  dès le titre on associe l’antisionisme aux « voyous », et dès la première ligne, on nous ressort la Shoah, ce qui est très exactement l’approche de la tarte à la crème habituelle qui explique en gros que tout ceux qui critiquent le sionisme et la politique actuelle d’Israël sont des antisémites et aussi un peu révisionniste quand même.

                  Et evidemment, l’Islam et les anti-sarkozy au premier rang des accusés. ça en fait du monde ça maintenant ...

                  Bref, de l’Anti Defamation Ligue dans le texte.

                  Si Israël et son gouvernement souhaitent être appréciés au niveau international et par les populations Arabes et Islamistes, il faudrait qu’ils arrêtent de brandir la Shoah comme justification à toute les exactions qu’ils se permettent de commettre. Parler de cet holocauste à des populations qui sont nés 40 ans après, et qui n’ont connu que l’occupation colonialiste des Israéliens, ça ne va effectivement pas contribuer à les faire mieux apprécier.

                  Bref, un article de propagande assez bête, qui se paie le luxe d’atteindre le point Godwin dès la première phrase.


                  • kdb 5 mars 2010 14:12

                    encore un petit coup de : reparle moi de la Chouilla et persécution depuis 100.000 ans...mais curieusement ils sont complaisant sur l ISLAMISATION forcée de la France


                  • Talion Talion 5 mars 2010 10:59

                    Je peux me planter, mais il me semble que « antisionisme » et « antisémitisme » ont à peu près autant en commun que « socialisme » et « national socialisme ».

                    Bref, dès le départ on sent que cet article est légèrement (euphémisme) biaisé...

                    Mais bon, je dis ça, je dis rien...


                    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 5 mars 2010 12:32
                      Antisémitisme : Si l’antisémitisme était un délit selon Jean-Paul Sartre – qui en 1941 succéda néanmoins, en tant que professeur titulaire au lycée Condorcet, à un professeur juif révoqué ..., le n° 92 de la revue Commentaire en apportait confirmation –, l’historien Jules Isaac, plus compétent en la matière (co-auteur des célèbres manuels Malet-Isaac), et auteur de Genèse de l’antisémitisme, le considérait comme un courant d’opinion ; ce qui ne lui donne pas de consistance logique ou morale pour autant, bien entendu, cela devrait aller sans dire.


                      On a rangé sous la catégorie d’antisémitisme des choses fort différentes :

                      - un préjugé de type racial pouvant aller jusqu’à des discriminations et des persécutions

                      - un antijudaïsme qui n’est pas forcément chrétien (cf Schopenhauer et Nietzsche)


                      - une hostilité à la politique, voire à l’existence, de l’Etat d’Israël

                      - une hostilité au communautarisme incarné en France par le CRIF, qui est contraire au principe d’indivisibilité de la République française.

                      - une tentative de reexamen des méthodes et de l’ampleur des persécutions antijuives par les nazis (révisionnisme)


                      "Ce n’est pas à la religion hébraïque ou à l’État d’Israël que s’en prennent les antisémites, mais aux Juifs en tant que « race ».« Jean Pierre Bouyxou, »En compagnie de Chomsky", Siné Hebdo, n° 20, é& janvier 2009.


                      De quoi « les juifs » est-il le nom ? Jean-Paul SARTRE : "Je ne nierai pas qu’il y ait une race juive [...] Encore convient-il de se montrer prudent : il faudrait plutôt dire des races juives.". Jean-Paul Sartre, Réflexions sur la question juive, 3.

                      Pour le cinéaste Costa-Gavras, "les juifs, ce n’est pas une race, c’est une religion" (Le Figaro, 27 février 2002, page 27). Quid des juifs athées ? Car les Juifs, c’est plus ou autre chose qu’une religion ; Hitler, lui, parlait de « race » (Mein Kampf, tome 1er, chapitres 4 et 11).

                      Le philosophe Yves-Charles Zarka évoquait « une ethnie, un peuple ayant des traits communs bien qu’il ne réside pas sur un territoire unique. » (« L’antisémitisme en France aujourd’hui », Cités, n° 10, p. 5). ). Il semble y en avoir deux, les ashkénazim et les séfardim.... Afficher davantage


                      S’agit-il d’un peuple, d’une nation, d’une communauté, d’une secte, d’une nationalité, d’une religion, d’une race, d’une culture, d’une ethnie, d’une caste, ou encore d’autre chose  ?


                      « Si peuple juif il y a, il n’existe pas d’autre peuple du même type que lui », notait Raymond ARON dans ses Mémoires (chapitre XIX). « Une école, un peuple, une religion ou encore autre chose » s’interrogeait Jean-Michel Salanskis (Extermination, loi, Israël. Éthanalyse du fait juif, Paris : Les Belles Lettres, 2003).


                      "Un peuple dote d’une culture propre, défini d’abord par sa religion puis par l’histoire, dispersé entre les nations (moins de la moitié de ses membres appartiennent à la nation d’Israël) et perpétuellement inquiet pour avoir été poursuivi, à travers les pays et les siècles, par les persécutions, les haines ou les fantasmes hostiles." (Armand Laferrère sur facebook, 6 décembre 2009).

                    • Talion Talion 5 mars 2010 12:53

                      "Pourtant, le but des antisionistes est bien celui des nazis, et les non-encore-islamisés ne font que servir les islamistes : idiots utiles de ce terrorisme intellectuel particulièrement violent, comme le prouvent la plupart des commentaires sur ce fil.« 

                      Houla !... Mais je ne rendais pas compte que nous avions le professeur Xavier parmi nous !

                      Attention !... En exclusivité, mesdames et messieurs, nous avons ici un individu capable de lire dans l’esprit des gens !... Et de nous dire sans la moindre nuance  »voilà ce qu’ils pensent tous ces enculés !« 

                      A moins que ce ne soit tout simplement des conneries et une propagande fumeuse afin de tenter (pathétiquement je dois dire) de discréditer tous ceux qui ne pensent pas comme lui.

                      Ah, et au passage, si j’en crois la façon dont  »l’article" ici présent a été reçu, j’ai tendance à croire que bien peu de personnes partagent l’opinion (ultra-minoritaire) que toi et l’auteur défendez.
                      Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir rameuté tous vos partisans...

                      Comme quoi occuper l’espace médiatique sur Internet reste une chimère contrairement à la TV ou à la radio.
                      C’est con hein ?... Ici les gens peuvent s’exprimer démocratiquement et prouver que ton point de vue et toi vous ne représentez dans le fond personne.


                    • Talion Talion 5 mars 2010 13:44

                      Il n’est pas nécessaire d’être communiste pour comprendre que l’ultra-libéralisme nous a tous mené droit dans le mur, tout comme il n’est pas nécessaire d’être antisioniste pour comprendre que le sionisme est une fumisterie et que cet article est un tissu de conneries.

                      Mais en suivant votre logique, je vous suggère de monter un parti sioniste en France. Là on pourra effectivement constater combien vos thèses sont populaires.
                      A mon avis on devrait rire.


                    • kdb 5 mars 2010 14:14

                      en tous cas le : faux protocole des sages de sion s’est un faux...mais appliqué a la lettre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès