• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui gouverne réellement ?...

Qui gouverne réellement ?...

 QUI GOUVERNE LA FRANCE ?

Qui nous gouverne ? Des énarques, certes, mais peu savent qu’ils sont nombreux à l'UMP, comme au PS a être membres de deux clubs sulfureux, ‘’le Siècle’’ et la ‘’French American Foundation’’, deux clubs parmi les plus discrets mais les plus influents dans le monde et en France.

A la lecture des liens et informations ci-après à découvrir ou à redécouvrir, on peut comprendre pourquoi L'énarchie française qui s’est ralliée depuis longtemps au dogme du mondialisme libéral et à l’économie monétariste a besoin d’un système qui lui permette de maintenir une opposition artificielle entre UMP et PS, alors qu’en fait nous vivons à quelques nuances près dans le régime du parti unique. En jouant l’alternance droite - gauche, on fait croire au peuple qu’il y a une autre politique possible. Un leurre qui permet surtout d’entretenir un système de consanguinité d’une partie du milieu Politique avec le monde des affaires.

 Cela renvoie au système oligarchique français. Cette oligarchie est une couche sociale insubmersible qui résiste à toutes les alternances. Elle édicte les mêmes recommandations conformes à ses intérêts, quel que soit le gouvernement. L’imbrication entre les élites politiques de Gauche du Centre et de Droite entre eux et avec ces milieux là est une réalité quand on sait, par exemple, que ceux qui conseillent aujourd’hui le ministre de l’Économie Pierre Moscovici, ce ne sont que des militants UMP à la direction du Trésor. Qui a rédigé le rapport Gallois sur la compétitivité ? C’est un cadre de l’UMP. Qui conseille Hollande en économie ? C’est la banque Rothschild. La liste de ces exemples est longue et n’exclue d’ailleurs pas certaines baronnies locales… Il arrive un moment où l’alternance Droite Gauche n’étant plus lisible pour la population, l’oligarchie décide d’y mettre un terme. Ne pas s’étonner dès lors du matraquage Médiatique pour laver et préparer les cerveaux (ou ce qui en reste) du ‘’bon peuple’’ à une Gouvernance technique d’union Nationale, seule formule selon eux pour faire face à une crise qu’ils ont par ailleurs créé … Mais attention, à terme cela conduit inexorablement des peuples à choisir la formule suicidaire du replis Nationaliste avec le Parti Politique le plus radical et extrémiste en la matière.

‘’LE SIECLE’’ ET ‘’LA FRENCH AMERICAN FOUNDATION’’ organisations servant d’imbrication des élites Politiques entre elles et le milieu des affaires …

Le club ‘Le Siècle’’ http://www.lesiecle.asso.fr/ existe depuis 1945, il a été fondé par un franc-maçon, Georges Bérard-Quelin, mais seulement de 20 à 30 % des membres sont actuellement connus comme étant francs-maçons. Il espérait rester anonyme, son existence a été révélée pour la première fois en 1977 par un article de l'Humanité. La liste de ses membres a été publiée contre sa volonté en 2011.

‘’Le Siècle’’ est une filiale du club de ‘’Bilderberg’’ http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html , ‘’La ‘’French American Foundation’’ est de son côté une filiale du ‘’Council on Foreign Relations’’, dont le programme 2008-2013 est connu sous le nom de "Nouvel Ordre Mondial". Plusieurs des membres du Siècle sont, Lionel JOSPIN, également membres du club de ‘Bilderberg’’.

Le ‘’Bilderberg’’ ne veut pas d'une co-gestion franco-allemande de l'Europe, mais d'une co-gestion Américano-européenne de monde occidental. Sur ce point il rejoint l'objectif de la ‘’French American Foundation’’.

Le Siècle a aussi un objectif plus concret : placer le maximum de ses membres au gouvernement, peu importe qu'ils soient PS ou UMP. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Si%C3%A8cle Outre Manuel VALLS et Aurélie FILIPETTI actuels Ministres PS, c'est la raison pour laquelle SARKOZY qui en est membre avait fait "l'ouverture" avec des membres du club, PS ou proches du PS comme Eric BESSON, Bernard KOUCHNER, Martin HIRCH

En plus de quelques "invités" de la politique, de nombreux membres du Siècle, sont issus de la finance et des affaires. Presque tous les Inspecteurs généraux des finances (énarques) en activité (114 sur 120 en 2009) appartiennent au Club... la liste ne serait pas complète sans des syndicalistes, qu’il s’agisse de syndicats ouvriers ou patronaux y soient également ‘’invités’’ ...

‘’La French American Foundation’’ http://www.french-american.org/ Elle a réussi à placer certains de ses membres dans le gouvernement Hollande, Pierre Moscovici membre depuis 1996, Marisol Touraine membre depuis 1998,  Arnaud Montebourg membre depuis 2000 et Najat Vallaud-Belkacem membre depuis 2006, et Hollande lui-même membre depuis 1996 à la présidence de la République. Joli coup ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_franco-am%C3%A9ricaine

En fait, les dirigeants énarques de l'UMP et du PS mènent le pays vers la même direction : l’intégration à un bloc Euro - Atlantique, à direction unique. Pourquoi pas, si cela se traduisait par une gouvernance vraiment efficace et l'amélioration des conditions de vie de la population dans la liberté, notamment celle de penser ?

L'ennui, c'est que ce n'est pas le cas, on va plutôt vers Le meilleur des mondes ou 1984 d'Orwell.

D’ailleurs, est-ce pour cela qu’ils ont jugé Hollande plus docile aux suggestions du ‘’Bilderberg’’ que Sarkozy, trop "électron libre" et trop proche d'Angela Merkel ? L’actuelle relation aigre - douce ave notre voisin Allemand s’expliquerait donc…


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • JL JL 2 mai 2013 10:15

    Toujours les mêmes refrains qui se résument en gros : ’’ceux qui gouvernent ce sont les autres, ceux qui font partie des cercles où j ne vais pas ! ’’

    A la veille de l’élection présidentielle, Éric le Boucher écrivait dans Le Monde : ’’ « Nicolas Sarkozy, réélu risque de voir le combat contre lui se déplacer dans la rue. (...) François Hollande n’a pas l’avenir plus rose. Il n’aura pas à choisir entre la Bastille [comprenez le peuple] et la City. La dette a voté : ce sera la City. Il devra imposer à son puissant allié d’extrême gauche d’aller dans le sens churchillien, à l’opposé des fadaises. Ça se passera mal ».’’

    La suite ne lui a pas donné tort.

    ps. Je déteste généralement ce qu’écrit Éric Le Boucher.


    • JL JL 2 mai 2013 10:17

      ’’ Parler des problèmes de dette sans parler de la question de l’émission de la monnaie, c’est comme changer de chaussettes sans se laver les pieds. ’’ (Jacques Cheminade)


    • JL JL 2 mai 2013 10:47
      Bruxelles, le vrai pouvoir

      Vidéo. Extraits : ’’Trois scènes spectaculaires incitent à penser que, pour paraphraser le titre du film, le vrai pouvoir est à Bruxelles. 

      - La première a lieu à Paris, à l’Assemblée nationale. La Luxembourgeoise Viviane Reding, vice-présidente de la Commission, est reçue par des parlementaires français. Sur le ton de l’évidence, elle leur assène : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune. »’’

      - ’’ La deuxième scène se passe dans les bureaux de la Commission, à Bruxelles. Bruno Le Roux, le président du groupe parlementaire socialiste à l’Assemblée nationale, est reçu par Joaquín Almunia, commissaire à la Concurrence. Le Roux vient expliquer que Paris veut pouvoir aider ses entreprises en difficulté. Impossible, lui répond le commissaire espagnol. Si certaines entreprises françaises en sont là, c’est dû à leur manque de compétitivité sur les marchés étrangers. Une aide de l’Etat français équivaudrait à fausser la concurrence. Comment mieux dire que le libéralisme économique prime désormais le volontarisme politique ?’’

      - La troisième scène est la plus choquante, diront ceux qui croient encore à la politique et au rôle de l’Etat. Elle se déroule elle aussi à Bruxelles, dans les bureaux de la Commission. Ce sont des experts qui vivent dans leurs bureaux, loin des réalités du terrain. Ils sont une quinzaine chargés de scruter jour après jour l’économie française. Ils surveillent, conseillent, suggèrent. Comme onze autres Etats de l’Union, la France, jugée mauvaise élève, est l’objet de leur attention toute particulière. L’un deux, un Français de 32 ans, brillant technocrate, explique froidement que, en 2012, ses collègues et lui-même ont fait cinq recommandations pour aider la France à sortir de la crise. Leur diagnostic met notamment en lumière la trop grande protection des salariés quand les entreprises veulent débaucher, et la nécessité de réduire les allocations des chômeurs ! Si leurs recommandations sont suivies par la Commission et si la France n’obtempère pas, elle risque une amende de quatre millions d’euros. Comment mieux dire que désormais notre pays est sous surveillance ?’’

      Sur la polémique : est-ce Bruxelles, ou Washington qui mène la danse ? Je dirai les deux mon colonel, puisque l’un comme l’autre travaillent pour la même oligarchie qui réside de part et d’autre de l’Atlantique et partout dans le monde.

      C’est le néo-jesuispartout !


    • gegemalaga 2 mai 2013 20:13

      oui , peut etre , mais ...qui a su resister à Bruxelles ?


      qui a su remettre la fameuse « miss redresseuse de tords » à sa place ?

      aider nos entreprises lors de la crise ?

      ...finalement , E le Boucher etait predictif ( au sujet du choix que ferait Hollande ) ..et moi je l’ai aussi ete , en annonçant : l’ouverture du « bal des cocus »

    • King Al Batar King Al Batar 2 mai 2013 10:47

      Pour ma part, je considère que les politiciens n’ont pas le pouvoir qu’il avait. En fait, ceux qui nous gouverne ne gouverne finalement plus.
      Lorsqu’on regarde le monde (libéral mais est il utile de le préciser), on peut constater que certains marchés (légaux et meme illégaux) emerge par dessus tous et represente de « poles de direction ».
      Ainsi, on peut considèrer que les milieux qui rapporte le plus de fric sont :
      - Les matières premières
      - La finance
      - L’industrie pharmaceutique
      - l’Armement
      - La drogue (je ne plaisante pas, interesser vous à ce marché, vous verrez qu’il est aussi puissant que l’armement, qui lui est légal, et certainement plus mortel).

      A partir du moment ou l’on estime que ces secteurs génère plus de 70% des echanges de pognon de la planête, on peut comprendre que les representants de ces marchés imposent leur désir aux che d’état.

      Ainsi, lorsque Servier vend de la mort, un rapport indique que les médicaments ne sont pas nocif, quand un mec qui implante des faux seins non homologués « Servier » (et donc potentiellement cancérigène), il se retrouve avec interpol au cul, sans avoir eu le moindre cas de cancer concret.

      En fait, il faut bien comprendre que ces marchés dictent ce qu’ils veulent aux état et que ce sont eux qui ont le pouvoir. Ainsi, si l’on est un peu méfiant, on peut tout a fait imaginer que :

      - On maintient des maladies pour vendre des médicaments
      - on crée des conflits pour vendre des armes, permettre le refinancement d’une économie, et relancer l’emploie (donc les financements d’entreprises et de particuliers)
      - on crée de la famine pour vendre de la bouffe ailleurs, exploiter des peuples et surtout leur ressource minière ( je crois que par an, on cultive de quoi nourrir 9 milliards d’habitants, mais l’afrique meurt de faim alors que leur ressource minière permettent de commercialiser des ordinateurs pour tout le monde cf Koltan)
      - On crée des ghetto pour y vendre de la drogue et on développe le marché de la drogue pour sacrifier des populations non désirés (les enfants né du regroupement familial)
      - On crée de la dette (et donc la popérisation des citoyens Européens) pour favoriser la spéculation.

      Quand on lit cela on pourrait penser que je suis complotiste, ce qui n’est pas vraiment le cas, car je ne désigne aucune caste, aucun groupe ni ethnique, ni macon, simplement que c’est l’interet du puissant qui domine. Si aujourd’hui le puissant est juif ou macon, ou de bonne famille (comprenez avec la particule De quelquechose par exemple) ce n’est pas lui le problème, car il dégagerait qu’un autre le remplacerait. C’est le système qui est comme cela, nous vivons dans une ploutocratie totale, ou ceux qui ont le pouvoirs sont ceux qui brassent du pognon.

      Les gouvernant ne sont que des petits outils pour ceux qui brassent, presque des tampon entre ces groupes d’interets et les peuples... De la vaseline en sorte.
      C’est pour ca que leur champs d’intervention dépasse rarement le cadre du futile... Mariage des gays, port interdit de la burqa, etc... Bref des conneries en barre qui ne changeront certainement pas le monde dans lequel nous vivons, mais que voulez vous, ils font ce qu’ls peuvent pour se rendre important.


      • robin 2 mai 2013 11:30
        Qui gouverne réellement ?...

        Cette blague ! .....les banksters évidemment, au premier rang desquels Goldman Sachs...dont il est ainsi aisé de comprendre pourquoi il n’a jamais eu à payer la crise de 2008 dont il est pourtant un des principaux acteurs.

        • Albar Albar 2 mai 2013 20:31

          La réponse est simple, les sionistes bien évidemment !


        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 2 mai 2013 18:38

          dura machin,
          Vous n’avez pas dû lire le programme de l’ UPR...

          * Interdiction du cumul des mandats et des rémunérations en cours.
          * Limitation à un seul renouvellement quel que soit le mandat ;
          * Inéligibilité à vie pour corruption.
          * Reconnaissance du vote blanc
          * Cadrage des Thing Thank
          * Interdiction des lobbys
          * Examen périodique des conflits d’intérêts etc

          Où voyez -vous que l’ UPR est favorable à la professionnalisation de la vie politique ?


        • babeuf babeuf 2 mai 2013 12:25

          le président hollande est un valet de la troika , la citoyenneté est un mot que l on conserve , tout ,
          comme des mots république , liberté , égalité , droit de l homme , démocratie , pour les retrouver
          ils faudrait de la fraternité , mais ils le détruise a petit feu, est pourtant c est un mot qui mis en
          pratique pourrais redonner un sens a tout nos maux , que nous subissons depuis 30ans
          sans rapport de force , nous pouvons encore subir cette politique la pendant 30ans encore !!!!!!!!


          • maxime 2 mai 2013 19:01

            Merci à Mr Martin d’avoir rédigé cet article...article documenté qui apporte du crédit à certaines thèses automatiquement dites complotistes par « les nouveaux chiens de garde ». 

            Dans ce contexte, la légitimité de la démocratie libérale n’est-elle pas un régime autant évolué, innégale que la démocratie Athénienne ? Plus de deux millénaire plus tard, c’est triste... Nos éducations véhiculent l’idée qu’il n’y a pas mieux. L’idée est bien implantée...



            • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 2 mai 2013 19:11

              Qui gouverne la France et l’ Europe ? Ben... en autre un Parti dont personne ne parle jamais : « Le Mouvement européen ».

              Il a été créé en 1949 par la CIA pour propulser l’UE et l’euro, grâce à Monnet et Schuman, payés aussi par la CIA.. Bizarre, personne ne dit en faire partie....

              Dans ce Parti on y trouve.... Cohn Bendit, Vice président pour la section française.... Et hop ! Une petite révolution en 68, histoire de se débarrasser de de Gaulle, fortement opposé à tout transfert de souveraineté, et l’UE est en route...

              Les Verts sont maintenant le fer de lance de la disparition des Nations. Ils soutiennent les Euro Régions, destinées à faire disparaître les frontières. De la Mer du Nord à l’ Alsace ; de la Savoie à la Ligurie, et d’un bout à l’autre des Pyrénées. Diviser pour mieux régner....

              Pourquoi les USA ont créé l’UE et l’euro ?
              Mais pour mieux nous ficeler les uns aux autres, et neutraliser l’ Europe après l’avoir libérée. Les 27 ne sont d’accord sur rien, donc rien ne fonctionne.

              Comme l’explique Asselineau, il s’agit pour les USA d’empêcher que l’ Europe avec ses 500 millions d’habitants, ses cultures, ses entreprises, ses peuples, ne deviennent la région dominante du Monde, à la place des USA et du dollar...

              L’UE n’a pas été faite pour faire contrepoids aux USA, comme on a essayé de nous le vendre, mais pour nous asservir à l’ Empire.
              La preuve ? Les euro régions et les accords transatlantiques, pour finir de nous achever....

              David Rockefeller, 1991 à la réunion de la Trilatérale :
              « La souveraineté supranationale (comprenez, le Nouvel Ordre Mondial) d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés. »


                • Nous sommes tous des pantins. Discutons sans cesse, dénonçant et vociférant. Nous défilons dans les rues, calicots et casseroles au vent, gueulant comme des fous puis nous retournons dans nos pénates, drapeaux repliés et contents de leur avoir dit ce que nous pensions, la rancœur que nous avions en nous à leur égard.
                • Et le lendemain retour au turbin.... ou à pôle emploi. Les semaines passent, les mois puis les années défilent, souvent dans la galère, et alors, comme des automates on recommence.
                • On fait la queue devant des mairies et, petits bouts de papier à la main après avoir cru se faire une opinion à travers tous les discours vibrants entendus çà et là, sans même nous apercevoir qu’ils étaient farcis des mêmes mensonges et promesses d’hier et avant hier, on rempli des boîtes à cons que l’on pense être les outils de la démocratie....
                • Et pendant ce temps, quelque part, au frais, devant un café - car ils sont sobres et discrets ceux là - sans même sourire, car ils sont tristes également, quelques individus impersonnels, souvent insignifiants, presque faméliques, tirent des ficelles et font se tortiller ainsi des marionnettes qui croient représenter le peuple. Celles ci ne savent même plus qu’elles sont elles mêmes, aux ordres, des jouets (comme nous mêmes) pour ces inconnus... qui ne se feront jamais connaitre et qui adorent « avoir le pouvoir suprême dans l’ombre ».

                • colza 3 mai 2013 10:14

                  D’accord avec vous.

                  Les politiciens disent : « c’est quand la musique joue qu’il faut danser »
                  Ce ne sont pas les danseurs qu’il faut changer, mais la musique.
                  Changer la musique ne se fera pas sous une pluie de pétales de roses, loin s’en faut, car les musiciens ne se laisseront pas faire...

                • folamour folamour 24 décembre 2016 14:11
                  Pour bien comprendre la problématique quelques articles fort utiles : 

                  Qui gouverne RÉELLEMENT la France et l’Europe ?

                  L’Union européenne était une idée AMÉRICAINE...

                  L’Union Européenne, une Dictature démasquée...

                  Bon visionnage ; )

                  f.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès