• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui se cache derrière Hillary Clinton ?

Qui se cache derrière Hillary Clinton ?

Elle est en train de regrimper dans les sondages. 8% d'avance ce matin selon france-Inter (ça vaut ce que ça vaut). A coup de pub tous azimuts.

Mais qui finance les affiches, les réunions publiques, la pub, par millions de dollars, et dans quel but le font-ils ?

C'est ça qui est intéressant, parce que quand cette criminelle déjantée sera au pouvoir, il faudra qu'elle rembourse leur investissement en nature (comme Obama, et tous ses prédécesseurs), ce qui veut dire guerres tous azimuts, et pourquoi pas mondiale et nucléaire, droits du travailleur et du citoyen encore plus restreints, mondialisation toujours plus poussée, déréglementations sans fin.

Sans surprise, Soros lui file modestement 6 millions$. Quatre autres 3 millions$. Cinq autres 1 million$. Mais il y en a beaucoup d'autres. On peut supposer que ce n'est pas par bonté d'âme.

C'est ce que nous explique d'une manière lumineuse James Petras, par l'intermédiaire du Saker francophone, bien sûr, que je remercie. Pendant ce temps, Donald Trump s'auto-finance, avec infiniment moins de moyens : mais lui ne devrait rien à personne, ce qui lui donnerait une liberté d'exercice du pouvoir sans comparaison aucune, en particulier les lobbies sionistes ne pourraient rien réclamer. Intéressant, non ?

 

Qui se cache derrière Hillary Clinton ?


Par James Petras – le 9 mars 2016 – Source : Global Research

James Petras
James Petras

Le plouto-sionisme est le mariage à trois de la ploutocratie, du sionisme d’extrême-droite et de la candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton, une criminelle qui a une série de guerres à son actif, une raciste et une servante zélée de Wall Street. Où donc ce ménage-à-trois mortel va-t-il nous conduire ? La réponse est qu’un groupe de donateurs richissimes, entièrement dévoués à la cause de la domination israélienne au Moyen-Orient et à l’intensification des interventions militaires américaines dans la région, a garanti le soutien inconditionnel de Clinton pour les ambitions de Tel Aviv, en échange de millions de dollars pour financer une armée de colleurs d’affiches et de votants pour sa campagne au sein du Parti démocrate.

 

Le plouto-sionisme et Clinton

Les plouto-sionistes représentent les principaux financiers qui soutiennent Clinton. Ses soutiens millionnaires, parmi les nababs et les requins de la finance les plus puissants, comptent : George Soros [$6 millions au moins, NdT], Marc Benioff, Roger Altman, Steven Spielberg, Haim et Cheryl Saban [$3 millions et plus], Jeffrey Katzenberg, Donald Sussman, Herb Sandler, Jay et Mark Pritzker, S. Daniel Abraham [$1 million], Bernard Schwartz, Marc Lasry, Paul Singer, David Geffen, Fred Eychaner, Norman Braman et Bernie Marcus.

Dans la file d’attente, on trouve aussi les millionnaires Républicains faiseurs de rois, Sheldon et Miriam Adelson, les frères Koch aux côtés du multi-millionnaire libéralMichael Bloomberg, qui a versé $11 millions lors des élections de 2012. Ces bailleurs de fonds Républicains à l’ancienne sont de plus en plus effrayés par la rhétorique anti-libre-échange et anti-interventionnisme du quasi-candidat de leur parti, Donald Trump, et se retournent vers la candidate fermement pro-Israël, pro-guerre et pro-Wall Street, Madame Clinton.

Les idéologues du Israël d’abord et Clinton

En plus de ces puissants plouto-sionistes, toutes les cohortes d’idéologues Israël d’abord sont derrière Clinton. Citons les habituels avocats de la guerre en chambre, comme Victoria Nuland, son mari Robert Kagan, Donald Kagan, Robert Zoellick, Michael Chertoff, Dov Zakheim parmi tous ces promoteurs des guerres continuelles de Washington un peu partout dans le monde. Madame Nuland, Secrétaire d’État adjointe pour les Affaires d’Europe orientale, s’est vantée ouvertement d’avoir utilisé des centaines de millions de dollars, pris sur l’argent des contribuables, pour financer le coup d’État ukrainien au profit de l’extrême-droite. Michael Chertoff, directeur de la Homeland Security après le 11 septembre, a jeté en prison des milliers de musulmans innocents tandis qu’il libérait cinq agents du Mossad israélien arrêtés par le FBI, pour leur implication ou leur pré-connaissance des attaques sur New York, parce qu’ils ont filmé l’effondrement des tours et célébré l’événement sur le toit d’un entrepôt dans le New-Jersey ! [Plutôt de leur camionnette, NdT]

Les plouto-sionistes et les idéologues d’Israël d’abord soutiennent Mme Clinton pour la récompenser pour ses activités militaires et économiques intenses qui favorisent les ambitions de domination régionale de Tel Aviv. Ses réalisations pour l’État juif vont de la promotion de guerres à grande échelle, qui ont détruit l’Irak, la Syrie, la Libye et l’Afghanistan ; les sanctions économiques et le blocus contre l’Iran (elle a menacé de faire disparaître l’Iran en 2007) ; et ses déclarations répétées de soutien inconditionnel à Israël pour ses destructions contre le peuple palestinien emprisonné dans Gaza, destructions qui ont coûté la mort de milliers de civils et fait perdre leur toit à des centaines de milliers d’autres. Dans une lettre à son banquier, Haim Saban, Hillary a déclaré : « Israël n’a pas donné une leçon suffisamment dure au Hamas (le peuple de Gaza) l’an dernier. »

Clinton vs Trump : quand les menteurs se prétendent modérés

Les plouto-sionistes, les idéologues du Israël d’abord, les médias de masse américains et leurs acolytes de Wall Street, l’élite des Partis républicain et démocrate entonnent tous la même rengaine contre le premier prétendant à la candidature républicaine, Donald Trump, le proclamant danger pour tout ce pourquoi l’Amérique se bat (sic). A part se moquer de lui, le chœur des anti-Trump oppose son extrémisme au pragmatisme de la va-t-en guerre Clinton.

Hillary et Donald

Un examen minutieux des faits révèle qui est ultra-extrémiste et qui tient compte de la réalité :

Les femmes

Mme Clinton a approuvé beaucoup de guerres, contre les peuples d’Irak, d’Afghanistan, de Syrie et de Libye, guerres qui ont tué ou mutilé des centaines de milliers de femmes et d’enfants et ont jeté hors de leurs maisons des millions de familles. Ce record de chaos sanglant et indéniable a été cité par Donald Trump quand il a soutenu que sa politique serait bien meilleure pour les femmes que celle de la pourtant féministe Clinton.

En fait, les pires attaques de Trump contre les femmes sont ses propos et ses blagues vulgaires et misogynes, qui paraissent toutefois bien pâles devant les dévastations soutenues et défendues par Clinton.

Les Afro-américains

Clinton est soutenue par les politiciens Noirs les plus influents, qui depuis longtemps ont été maternés par le Parti démocrate et vont à la soupe quand ils vendent Clinton à l’électorat noir en tant que protectrice des droits civiques. En fait, comme Steve Lendman l’a écrit, Hillary a parlé des jeunes Noirs marginalisés comme « des super-prédateurs sans conscience, ni empathie ». Sous le mandat de son mari Bill, elle a participé au débat pour soutenir ses lois draconiennes sur le crime, dites « des trois coups », lois qui ont permis l’incarcération en masse de centaines de milliers de jeunes Noirs ; et elle a soutenu son programme de réforme de la protection sociale, lequel a réduit en lambeaux le réseau social pour les pauvres et obligé des millions de mères appauvries à travailler pour des salaires de misère, mettant encore plus en danger la stabilité des ménages dirigés par des Noires. Concernant les affaires africaines, la guerre à la Libye de la Secrétaire d’État « Ma Sœur » Hillary a provoqué la fuite, le viol et le massacre de dizaines de milliers de femmes africaines d’Afrique noire, prises dans les serres des seigneurs de la guerre djihadistes qui étaient ses alliés. Des millions d’immigrés originaires d’Afrique subsaharienne vivaient et travaillaient depuis des années dans la Libye de Kadhafi, des dizaines de milliers en devenant même citoyens. Ils ont subi l’horreur de l’épuration ethnique non déclarée dans la Libye libérée par Clinton.

Trump, au pire, n’a rien fait pour nuire aux Afro-américains et personne ne sait ce qu’il pense de la question noire. Il s’oppose à la guerre de Clinton en Libye et a sévèrement critiqué sa politique, disant qu’elle était responsable du chaos et de la misère dans la Libye d’après les bombardements de l’OTAN.

Les Hispaniques

Sous l’Administration Obama-Clinton, près de 2 millions d’immigrants hispaniques ont été arrêtés, chez eux et sur leur lieu de travail, arrachés à leurs familles et expulsés sans procès. Secrétaire d’État, Clinton a soutenu le coup d’État au Honduras qui a renversé le gouvernement démocratiquement désigné du Président Zelaya et qui a conduit directement à l’assassinat de plus de trois mille activistes, féministes, indigènes, défenseurs des droits civiques et de l’environnement, comme Berta Caceres. Clinton a soutenu activement des coups d’États ratés contre les gouvernements bolivien et vénézuélien, arrivés démocratiquement au pouvoir.

Trump s’est lancé dans une surenchère verbale, menaçant d’étendre et d’alourdir les expulsions de l’équipe Obama-Clinton aux 11 millions d’immigrés hispaniques illégaux travaillant sur le territoire des États-Unis. Qui s’ajouteraient donc aux 2 millions déjà expulsés par Obama, et aux centaines de milliers qui sont rentrés volontairement chez eux. Sa vision extrémiste est complètement sur la même ligne que celle de sa concurrente soi-disant pragmatique, dont le Département d’État a promu la destruction de tant de familles hispaniques aux États-Unis.

Politique étrangère

Clinton a lancé ou soutenu plus de guerres concomitantes que n’importe quel autre Secrétaire d’État dans l’Histoire des États-Unis. Elle a été l’instigatrice des bombardements américains sur la Libye et du changement de régime brutal qui a brisé ce pays. Elle a soutenu l’escalade militaire en Irak, soutenu la prise de pouvoir violente en Ukraine, conçu la mobilisation militaire contre la Chine – le pivot vers l’Asie – et négocié la présence permanente de milliers de soldats américains en Afghanistan.

Clinton a régulièrement promis à son soutien financier Haim Saban et au premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qu’elle donnera à Israël « tout le soutien militaire, diplomatique, économique et moral nécessaire pour vaincre le Hamas », peu importe le nombre de victimes civiles chez les Palestiniens. Hillary la féministe pragmatique est une supportrice fervente des despotes saoudiens et de leur guerre génocidaire contre les forces populaires au Yémen. Elle pousse à la poursuite de dures sanctions commerciales contre la Russie.

Trump s’oppose à toute nouvelle intervention des États-Unis au Moyen-Orient. Lors de son débat en Caroline du Sud, il a dénoncé à plusieurs reprises l’invasion de l’Irak par le Président George W. Bush – comme étant fondée sur « des mensonges délibérés au peuple américain », ce qui a pétrifié l’élite du Parti républicain. Il a refusé le financement plouto-sioniste, expliquant qu’étant seulement un « honnête courtier » indépendant, il ne prenait pas le parti d’Israël dans son conflit avec les Palestiniens et pouvait donc être l’homme de la situation pour conclure un accord. Il s’oppose à l’envoi de troupes terrestres en Europe ou en Asie, envoi qui imposerait un énorme fardeau financier aux contribuables américains. Il est allé jusqu’à suggérer que les puissances européennes et asiatiques devraient payer pour leur propre défense. Trump explique que les États-Unis pourraient s’allier avec Poutine contre le terrorisme islamique radical, et il considère la Russie comme un possible partenaire commercial. Son anti-interventionnisme a été qualifié d’isolationnisme par les idéologues plouto-sionistes et les seigneurs de la guerre militaristes réfugiés dans leurs think tanks à Washington, mais le slogan de Trump « l’Amérique d’abord » résonne profondément dans l’électorat américain, lassé de la guerre et économiquement dévasté.

Israël

Clinton s’est engagée totalement et inconditionnellement à élargir et approfondir la subordination des États-Unis aux buts de guerre d’Israël au Moyen-Orient, et à défendre les crimes de guerre israéliens contre le peuple palestinien dans les territoires occupés et à l’intérieur-même de cet état d’apartheid. Résultat, Clinton a construit une coalition composée de millionnaires répugnants, liés à la mafia, joueurs, propriétaires de médias et spéculateurs, dont la loyauté première ne va pas à l’Amérique mais à Israël. Elle dénonce les critiques d’Israël comme des antisémites.

Netanyahou présentant la bombe iranienne
Netanyahou en train de mentir

Trump n’a jamais été un adversaire d’Israël, mais il a appelé à une plus grande impartialité, ce qui est un anathème dans les milieux sionistes. C’est pour cette raison qu’il ne compte pas un seul plouto-sioniste dans ses rangs. Et s’il n’a pas été étiqueté comme antisémite… c’est peut-être parce que sa propre fille s’est convertie au judaïsme à la suite de son mariage. Mais son manque de chaleur philo-sioniste l’a rendu non fiable aux yeux de l’État juif. Profitant de son manque de servilité envers Tel Aviv, les écrivaillons sionistes du parti Démocrate mettent en avant son racisme et ses tendances fascisantes

Élections démocratiques : les vraies ordures

Clinton mène actuellement devant Sanders dans la course à l’investiture démocrate, surtout grâce aux délégués non élus, ceux que l’on appelle les super-délégués, qui sont des loyalistes au parti, payés par les politiciens au service des patrons et de l’élite. L’appel de Sanders à « une révolution politique en Amérique » ne peut déboucher sur rien, sauf s’il y a d’abord une révolution politique au sein du Parti démocrate. Mais le Parti démocrate est comme les écuries d’Augias – le nettoyer demande un effort digne d’Hercule et un dirigeant fort et déterminé avec un gros balai. Le sénateur Sanders n’est pas Hercule.

Pourtant Sanders avait bien démarré sa campagne : il a mobilisé la base du parti, élaboré des politiques progressistes sur la santé, l’éducation et les impôts qui affectent les soutiens millionnaires de Clinton à Wall Street (le grand financier Jaime Diamond a appelé Sanders « l’homme le plus dangereux d’Amérique »), et reçu des millions de contributions venant de petits donateurs. Mais il a échoué à cibler et à exiger le départ des plouto-sionistes, des banquiers de Wall Street, des spéculateurs et des politiciens noirs corrompus qui contrôlent le Parti démocrate. Ils font les élections des Présidents des États-Unis et s’assureront que Hillary Clinton soit sûre d’être désignée, par tous les moyens.

Clinton est soutenue par cette formidable machine électorale, autoritaire et profondément anti-démocratique. Elle est totalement embarquée dans le processus. Clinton a l’habitude de soutenir la barbarie avec enthousiasme – riant, plaisantant au sujet de la mort terrible du Président libyen Kadhafi. Dans la poursuite des guerres et des crimes de guerre, Hillary Clinton ne connaît pas de limite, et n’a montré aucune conduite responsable. Ce qui la rend si épouvantablement dangereuse est qu’elle pourrait devenir le Commandant en chef d’une grande puissance militaire. Bien que Clinton ne soit pas Hitler, les États-Unis sont beaucoup plus engagés dans la politique mondiale que ne l’était la République de Weimar. Ses décisions pourraient entraîner la destruction du monde.

bernie Sanders et Hillary Clinton
Sanders et Clinton, les deux faces du parti démocrate

Si les primaires démocrates sont aussi profondément antidémocratiques qu’elles l’ont été par le passé, les Républicains et leurs partenaires ploutocratiques sont ouvertement en train de planifier un complot « Descendez le Donald » pour empêcher Trump de décrocher la victoire électorale. Ils ont discuté des possibilités d’utiliser les procédures des conventions pour miner le vote majoritaire, et mettre en place une convention négociée, où les délégués, les règles et les procédures de vote priveraient le grand favori populiste de son investiture.

Pour conclure

Les primaires américaines révèlent dans tous leurs aspects l’agonie et la corruption de la démocratie dans un contexte de déclin impérial. L’importance prise par une oligarchie financière au sein du Parti démocrate, oligarchie qui soutient une militariste psychopathe comme Hillary, ne peut dissimuler son bilan sous l’étiquette depragmatique  ; la majorité des partisans de Sanders n’a aucune illusion sur Mme Clinton. La panique et l’hystérie qui règnent dans une élite répugnante au sein du Parti républicain et les efforts de celle-ci pour bloquer un Républicain de convictions personnelles conservatrices et non interventionnistes montrent la fragilité de l’autorité impériale.

Si Clinton, l’avocate psychopathe de la guerre, reçoit l’investiture du Parti démocrate, il n’y aucune raison pour qu’elle puisse être considérée comme le moindre mal par rapport à Donald Trump ou tout autre Républicain – qui que ce soit que les chefs du parti décident d’envoyer dans la course. Au mieux, elle peut être le mal égal. Dans ce cas, plus de 50% de l’électorat ne votera pas. Si, après avoir été dépouillé de son mouvement ascendant pour l’investiture démocrate, Bernie Sanders ne fait pas de percée avec un programme indépendant pour la Maison Blanche, je rejoindrai le 1% ultra-minoritaire qui vote pour le candidat du Parti Vert, le Dr Jill Stein.

Pr James Petras

Traduit par Ludovic, vérifié par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone.

 

Article original : http://lesakerfrancophone.fr/qui-se-cache-derriere-hillary-clinton


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

131 réactions à cet article    


  • roman_garev 2 août 2016 18:46
    Vous allez rire, mais c’est Poutine qui se cache derrière Killary :

    http://www.wsj.com/articles/the-clinton-foundation-state-and-kremlin-connections-1469997195

    • roman_garev 2 août 2016 18:52
      Et ce n’est pas tout, Killary a aidé la Russie à acheter la plus grande compagnie d’uranium à l’Amérique du Nord :

      http://www.breitbart.com/hillary-clinton/2016/05/01/one-year-silence-hillary-clinton-uranium-deal/

      À suivre...

      • Bertrand Loubard 2 août 2016 18:56

        Aux milliers de morts d’Afghanistan, aux milliers de contaminés aux armes à uranium appauvri d’Irak, aux milliers d’enfants sacrifiés en Iran, aux milliers d’affamés de Syrie (sans parler de la guerre des Balkans et de celle d’Ukraine) il faudrait aussi ajouter d’une manière motivée les 6 millions de morts d’Afrique Centrale. Ce carnage a été initié par le dictateur Paul Kagamé du Rwanda soutenu et couvert en cela par Bill Clinton et son clan (dont Hillary). Mais pour la maffia Clinton : "Ils savaient ce qu’ils avaient à faire....nous n’avions, en attendant, qu’à regarder ailleurs" (Susan Rice, conseillère de Paul Kagamé - Intellibridge) lors de la guerre du M23 (2009) en RDC, menée par le dictateur de Kigali, le « visionnaire » comme le qualifie son ami et conseiller personnel Tony Blair (et son épouse Cherie, avocat du criminel de guerre Karenzi Karake, un des bras droits du Dictateur du Rwanda) ..... Madeleine Albright, au moins, a eu le tact de ne pas porter ostensiblement des broches façonnées avec les diamants du sang.....du Nord Kivu....qui sont mieux à Anvers

        Merci pour la traduction !


        • Thorgal 2 août 2016 19:16

          « Qui se cache derrière Hillary Clinton ? »

          Le Deep State.


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 4 août 2016 09:45

            @Thorgal

            PAS UNE MAFIA GENRE AL CAPONE MAIS UNE PIEUVRE INTERNATIONALE GENRE WALL STREET GOLDMAN SACHS ET AUTRES MULTINATIONALES FINANCIERES DRAGHI PRODI SARKOZI BARRRRRRRRRRRRRRRRRRROSO ET CIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • Thorgal 4 août 2016 12:03

            @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

            La 1ère couche de parasites qui se planquent (à peine) derrière Clinton :


            Ce n’est pas le noyau, juste les satellites. 

          • hunter hunter 2 août 2016 19:24

            Très bonne article bien documenté et pertinente intervention de Roman_Garev.

            Doc, je ne crois pas que ce soit votre spécialité, mais vous n’auriez pas un copain qui pourrait analyser les pathologies psy de la virago, car perso je ne suis pas psy, mais je sais reconnaître un(e) fada quand je le(la) vois, et surtout s’il s’agit d’un fada dangereux !

            Mais pour le plaisir d’apprendre, j’aimerais bien lire les analyses d’un professionnel impartial (c’est à dire pas payé par un média queconque) !

            Adishatz

            H/


            • hunter hunter 2 août 2016 19:26

              @hunter
              oh con !!!!

              bon article, pas bonne !

              il y a des fois où je patine moi, veuillez m’excuser !

              Adishatz

              H/


            • berry 2 août 2016 19:59

              @hunter
              Hervé Ryssen s’est penché sur le sujet.

              http://herveryssen.hautetfort.com/psychanalyse-du-judaisme-entretien.html

              ,


            • doctorix doctorix 2 août 2016 20:03

              @hunter

              Psychose, manie, démence sénile, exacerbation du moi, paranoïa, et quelques autres, elle est un cocktail à elle toute seule.
              Mais un mot simple la résume : frappadingue.
              Avec en plus des connections sataniques, adorateurs de Moloch et autres joyeusetés.

            • hunter hunter 2 août 2016 20:17

              @Berry

              Ok je vais aller voir ça, mais c’est une feuj Killary ?
              J’ignorais complètement !
              C’est bizarre, car sur wikipedia US ils écrivent qu’elle est issue de la sphère méthodiste !
              C’est pas des feujs les méthodistes !
              Bon enfin wiki c’est pas mal manipulé, donc si t’as d’autres sources cmarade, please share !
               https://en.wikipedia.org/wiki/Hillary_Clinton&nbsp ; ( voir early life)

              Bon en tout cas, c’est une fada, et je ne pense pas que ça soit lié à une possible « feujitude » !

              Tiens je viens de créer un substantif rigolo !

              L’autre zéro neurones de TF1 machin, ne va pas comprendre, vu que plouto-sionisme ( très bien vu je trouve), ça lui semble compliqué.....

              Eh l’autre naze, l’agrégée de « mode et merchandising » ( Reese Witherpoon has all the copyrights), t’en es resté au dico du CM2 ou quoi ?

              Eh beh, tu t’arranges pas ma pauvre dame !
              T’as oublié que la richesse de notre langue réside dans la manière dont les locuteurs la font évoluer en l’utilisant ?
              La créativité, ça te dit quelque chose ?

              C’est vrai que le niveau de langue de TF1.....allez, j’arrête là, t’adresser la parole c’est déjà trop te considérer !

              Continue à pourrir dans ton ignorance crasse, dans le niveau zéro de la pensée, qui te caractérise si bien ici !

              Adishatz pour les autres camarades !

              H/


            • hunter hunter 2 août 2016 20:22

              @doctorix

              Ok je vois !
              Frappadingue j’aime bien comme terme ! Ça correspond au « fada » de chez moi !

               smiley

              Allez, tu permets que je te mette un petit smiley, mais juste un, je ne vais pas en abuser comme l’autre décérébrée que nous connaissons tous ici, depuis des lustres.

              Adishtatz

              H/


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 2016 21:03

              @hunter
              On peut dire aussi, sans grand risque de se tromper :
               « Hillary la Reine du Chaos ! » par Diana Johnston.


            • doctorix doctorix 2 août 2016 21:31

              @hunter

              Juive, je ne crois pas, d’ailleurs c’est sans intérêt.
              Mais bouffant les dollars des sionistes, ça c’est certain. Avec l’assurance d’un remboursement d’une façon ou d’une autre, mais pas en dollars.
              C’est le principe même des élections américaines.
              Je ne sais même pas pourquoi j’ajoute américaines, c’est pareil partout.

            • JBL1960 JBL1960 2 août 2016 21:35

              @doctorix = Frappadingue est vraiment le terme qui la qualifie le mieux...
              Y paraît que Bill n’est pas du tout pressé de devenir le 1er first gentleman de toute l’histoire de l’Amérique... Et sur ce coup, Pepe Escobar, comme très souvent, aura bien décrit le truc = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/07/3-harpies-en-exceptionnalistan/ D’ailleurs son dernier billet traduit par Le Saker Francophone est encore plus abouti et sur Killary et sur Trump...


            • doctorix doctorix 2 août 2016 23:33

              @berry

              Je ne connais pas bien les juifs, mais ceux que je connais correspondent bien à cette description, qui ne manquera d’être qualifiée d’antisémite. Pourtant il s’agit bien de la description fine d’une véritable pathologie, telles que les religions et tout spécialement la religion juive, peuvent en induire chez des personnes nées normales, mais éduquées de travers. L’islamisme, et le christianisme intégristes poussent aussi à ces dérives.
              Le mieux serait d’interdire toutes ces conneries qui nous pourrissent la vie.
              Dieu, il sera toujours temps de nous en occuper quand nous serons morts. Contentons nous de nous aimer les uns les autres, je crois qu’il n’en demande pas plus.
              Je rappelle votre lien, à lire absolument :

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2016 07:48

              @doctorix
              Bof..., les élites juives ou musulmanes ne font que copier ce qu’a fait l’ Eglise Catholique pendant 1000 ans en se répandant sur la terre entière. Toutes les conquêtes coloniales ont embarqué des missionnaires dans leurs soutes. Le Vatican n’a été qu’une transnationale inventant le Nouvel Ordre Mondial avant les autres.

              Il a utilisé les textes religieux utiles aux intérêts bien compris des colons...Exactement comme les xénophobes et islamophobes d’aujourd’hui, qui sortent sans cesse les sourates du Coran qui les arrangent.


              « Le rôle des missionnaires en Afrique » par exemple :
              "Votre rôle consiste, essentiellement, à faciliter la tâche aux administratifs et aux industriels. C’est donc dire que vous interpréterez l’évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde. Pour ce faire, vous veillerez entre autres à :

              . Désintéresser nos sauvages des richesses matérielles dont regorgent leur sol et sous-sol, pour éviter que s’intéressant, ils ne nous fassent une concurrence meurtrière et rêvent un jour à nous déloger. Votre connaissance de l’évangile vous permettra de trouver facilement des textes qui recommandent et font aimer la pauvreté. Exemple : "Heureux sont les pauvres, car le royaume des cieux est à eux« et »Il est plus difficile pour un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau d’entrer par le trou d’une aiguille". Vous ferez donc tout pour que ces Nègres aient peur de s’enrichir pour mériter le ciel.


              . Les contenir pour éviter qu’il ne se révoltent. Les administratifs ainsi que les industriels se verront obligés de temps en temps, pour se faire craindre, de recourir à la violence (injurier, battre...). Il ne faudrait pas que les Nègres ripostent ou nourrissent des sentiments de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez de tout supporter. Vous commenterez et les inviterez à suivre l’exemple de tous les saints qui ont tendu la deuxième joue, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu sans tressaillir les crachats et les insultes.(...) etc etc

              NB : L’Église Catholique a utilisé le mêmes citations et les mêmes méthodes en France, et partout, pour éviter que paysans et ouvriers ne s’organisent et ne se révoltent. L’Église Catholique était une puissance économique et financière, elle défendait aussi ses intérêts, en même temps que ceux des riches.

            • doctorix doctorix 3 août 2016 08:48

              @Fifi Brind_acier

              On est bien d’accord la-dessus.
              Les religions sont toutes des nuisances basées sur des mensonges.

            • L'enfoiré L’enfoiré 3 août 2016 12:23

              @doctorix bonjour,


                Il faut se mettre dans la tête d’un américain pour voter et ce n’est pas simple avec nos yeux d’Européens qui sont souvent à l’opposé de ce qu’on pourrait faire.
                J’ai trouvé intéressant la vision de Michael Moore 

            • Bartneski bartneski 3 août 2016 12:27

              @doctorix

              « Contentons nous de nous aimer les uns les autres, je crois qu’il n’en demande pas plus. »

              Merci.

            • doctorix doctorix 3 août 2016 13:48

              @L’enfoiré

              Que d’erreurs sur Clinton...
              Là où il ne se trompe pas, c’est quand il dit qu’elle va perdre.
              C’est vrai que l’américain est un drôle d’animal primitif. Mais à un moment, toutes les espèces ont fini par évoluer, à part l’ornithorynque et le crocodile.

            • doctorix doctorix 3 août 2016 13:50

              @bartneski

              Ben oui, c’est tellement simple, et ça remplace tous les versets de la bible de la torah et du coran.

            • Ouallonsnous ? 3 août 2016 16:32

              @L’enfoiré

              Désolé, mais si vous voulez être lu, il faut mettre à disposition des textes en français !


            • Yanleroc Yanleroc 3 août 2016 17:01

              @Fifi Brind_acier


              Oh oui, mais ça va pas être possible, personne n’aime personne, pour l’instant, et les gens semblent vouloir se taper sur la gueule d’abord, pour mieux s’embrasser ensuite 
              ..les survivants. 

            • Yanleroc Yanleroc 3 août 2016 17:03

              mon com s’adresse à Doctorix.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2016 20:05

              @Yanleroc
              Pour l’instant ce n’est pas la division qui gagne.
              Les attentats n’ont pas fait le tri, on trouve dans les victimes depuis Merha, aussi bien des Musulmans, des Juifs, des athées, des Protestants, des Catholiques ...
              Ils ont tous bien compris, je crois, que toutes les religions étaient visées, et plus si affinités, et qu’il fallait se serrer les coudes, pourvou qué ça doure... !!


            • L'enfoiré L’enfoiré 4 août 2016 08:18

              @Ouallonsnous 


              Bien sûr.
              J’ai eu l’idée que vous Français étiez comme nous des multi-linguistes, que je devais donner la version originale et que je ne pouvais pas toujours mentionné ce que j’ai fait.
              La traduction, voyez-vous, je l’avais déjà écrite le 25 juillet 
              Maintenant, je peux le traduire en une autre langue...
              Mais n’oubliez pas que comme les Italiens disent : « Tradittore, traditore » smiley

            • chantecler chantecler 4 août 2016 09:50

              @doctorix
              Ouais c’est bien beau mais ça rapport pas un sou .
               smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 4 août 2016 14:12

              @chantecler A lire « L’utilité de l’inutile » dont le résumé est :

              "Il n’est pas vrai – pas même en temps de crise – que seul ce qui est source de profit soit utile. Il existe dans les démocraties marchandes des savoirs réputés « inutiles » qui se révèlent en réalité d’une extraordinaire utilité. Dans cet ardent pamphlet, Nuccio Ordine attire notre attention sur l’utilité de l’inutile et sur l’inutilité de l’utile.

            • chantecler chantecler 4 août 2016 14:52

              @L’enfoiré
              Merci l’enfoiré mais je déplore que tu n’aies pas compris ce qu’il y avait de sarcasme dans mon commentaire .
              Maintenant je ne savais pas que tu t’inscrivais dans ce courant .
              Finalement tu aurais renoncé à ton statut d’enfoiré ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 4 août 2016 16:27

              @chantecler,


               Sarcasme à l’encontre de l’auteur, je suppose ?
               Dans quel courant m’inscrirais-je ? Celui de Hillary ou de Donald ? 
               Non, je n’ai pas perdu mon statut, mais pour répondre correctement, il faudrait que j’en sache un peu plus.
               ici, je répondais d’une manière très générale.

            • tf1Groupie 2 août 2016 19:43

              Le plouto-sionisme smiley  smiley  smiley

              C’est Toon-ville ici ?  smiley


              • doctorix doctorix 2 août 2016 20:09

                @tf1Groupie

                Le mec qui a inventé les smileys, il est vachement fort : il est arrivé à faire croire aux gens qu’ils avaient de l’humour, ou qu’on pouvait le remplacer par ça quand on n’en avait pas.
                C’est bien d’avoir eu cette petite attention pour les minus habens, je trouve.
                Un rien paternaliste, mais charitable.

              • hunter hunter 2 août 2016 20:27

                @doctorix

                Ben tu sais, quand on se lessive la cervelle à longueur d’années avec la télé et qu’on s’en vante en plus, qu’est-ce que tu veux, mettre des smileys c’est le top de la participation aux fora !

                J’aurai aimé aussi un petit « lol » ou bien un « mdr », mais je crois que ça fait partie de sa prochaine leçon, la numéro deux, de son nouveau cursus intitulé « je suis une grosse naze qui ne sait pas quoi faire, alors apprenons à pourrir Agoravox »  !

                Kikou Tf1, grosse merdasse aliénée, no-life de l’écran plat ex-cathodique, quand est-ce que tu vas enfin dégager d’ici ?

                Adishatz  !

                H/


              • tf1Groupie 2 août 2016 20:47

                @doctorix

                C’est comme le mec qui a dessiné une fiole pour faire croire qu’il a inventé un élixir qui rend intelligent smiley  smiley  smiley

                Pluto, au pied ! Viens mon gentil chien-chien antisioniste. smiley  smiley


              • tf1Groupie 2 août 2016 20:52

                 @hunter

                « grosse merdasse aliénée »

                Oh oui Hunter, encore ! J’adore quand tu me fais mal !!

                Y a pas un smiley avec un fouet ?  smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                Ou avec des menottes. Bref un smiley pour sado-masos.
                On se comprend hein, mon hunter-mechant-adoré qui se prend sa pilule Doctorix avant de se coucher.


              • Yanleroc Yanleroc 3 août 2016 11:48

                @tf1Groupie

                Bon ben alors là, on sait vraiment qui vous êtes !
                 
                Comme le dit Hunter ! 

                En pire !

                Déjà l’autre fois, vos attaques en dessous de la ceinture envers Doctor, sont loin de vous avoir grandi, elles vous ont en fait, précipité dans des abîmes infernales !

                Restez y, 
                ou faîtes des efforts pour avoir l’air humain parmi les humains, 
                pas comme Hillary, qui aurait bien besoin de Hunter pour lui apprendre les bonnes manières : une semaine enfermée avec lui dans son havre bucolique. Tu vois que quoi je veux parler Hunter, elle a besoin qu’on s’occupe d’elle personnellement, sur le plan sexuel quoi, c’est ce qui lui manque en tant que Scorpione mal baisée.
                 C’est pas pour rien que Bill se faisait un peu tirer l’oreille, et c’est ce qui la rend folle...le manque.
                d’ailleurs on devrait tous s’y mettre. 
                C’est un truc que l’humanité n’a pas encore essayé, tout le monde, tous en même temps, histoire de se débarrasser des mauvaises vibrations de la planète, une fois pour toutes. 

                Hillary est une folle oui, 
                mais elle a parlé de faire le jour, au moins en partie, sur les dossiers Ovnis, c’est peut-être une bonne manœuvre pour se faire élire, et certainement un bon moyen d’augmenter ses chances de mourir à la ménopause, mais ça peut lui donner l’avantage, si elle est suivie par des gens qui réclament la vérité sur les UFO, et ils sont nombreux aux USA. 
                Trump s’est-il exprimé sur le sujet ? ( FiFi, bonjour, merci de ne pas répondre..sur ce point qui va vous refiler de l’urticaire comme à Asselineau, merci aussi pour le cahier des charges des missionnaires, à mettre au dossier de Nuremberg « Le Retour » puisque nos Maîtres appliquent à la lettre les directives de ces religieux : « ne pas leur dire..leur faire croire que.. » 




              • doctorix doctorix 3 août 2016 12:09

                @Yanleroc

                Fifi n’aime pas ce sujet, alors je vais vous répondre.
                Le dossier OVNI est extrêmement explosif, parce qu’il contient la preuve qu’il n’y a pas de Dieu, mais des dieux (élohim est pluriel : les élohim).
                Ces élohim nous ont créés il y a des millénaires par manipulation génétique, et nous surveillent comme on élève des escargots ou des vers de terre.
                Ce qui implique que les religions ne reposent sur rien de concret : on n’a pas à adorer des êtres qui ont juste quelques centaines de milliers d’avance sur nous dans le domaine de l’évolution, et on ne leur doit ni soumission ni adoration.
                Les OVNIs révélés, cela veut dire que le projet juif est absurde, que l’Islam est du flan, et que le christianisme s’en sort parce que Jésus était un homme avec une belle vie exemplaire, que l’on peut suivre en tant qu’Homme et non en tant que Dieu, tout comme Bouddha. On peut parfaitement être chrétien sans être catholique.
                Ce sont toutes les utopies religieuses, cléricales, qui tombent à l’eau.
                Et ça n’arrange pas les politiciens.
                Hilary Clinton ne sait bien sûr rien de tout ça, c’est pourquoi elle est prête à ouvrir la boite de Pandore, par pure démagogie. 

              • Yanleroc Yanleroc 3 août 2016 14:10

                @doctorix


                Ah ben quand-même, on a bien du lui expliquer le risque qu’il y avait pour les institutions, les croyants, et le peuple, à révéler la vérité ET. 
                Elle a bien du être mise en garde, sur tout ça à un moment donné, après tout, cinglée qu’elle est, elle est bien capable de nous dire un jour qu’elle a eu des révélations et des messages par chanelling. En tant que Scorpione allumé et démoniaque, elle en est capable. Reste à voir si elle est capable de gérer. L’as pas très bonne mine..

                Mais la pression sur ce dossier qui domine les autres au final, se fera peut-être au bon moment.

                Cette demoiselle est Scorpion Asc. Lion, comme Valls et..Hollande. 
                C’est un hasard..si si.

                Merci pour votre réponse, entièrement d’accord avec vous (ou presque, il y a matière à réflexion, pour savoir quelle est la part de l’intervention Et dans nos gênes, et quels ET nous auraient créés et à quelles fréquence), ceux là sont-ils eux-mêmes des produits d’êtres supérieurs....

                Obama, clinton, tous reptiliens, à minima hybrides de base, hollande, Valls, en tout cas dans l’esprit. 
                Mais nous nous sommes là, bien humains, d’anciennes machines affranchies et en quête d’indépendance vis à vis de son créateur, ce qui n’arrange pas les culs bénis de tout poil évidemment.

                Les autres sont au courant ?, il faut taper dans la fourmilière et faire se lever les perdreaux.
                Trump, un milliardaire qui foutrait la pâtée aux autres milliardaires, ça existe doc ?
                Je ne voudrais pas vous monopoliser, mais que pensez vous de Fulford ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès