Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Qui veut descendre Georges Frêche ?

Qui veut descendre Georges Frêche ?

On se demande qui veut la peau de Georges Frêche, omnipotent Président de la région Languedoc-Roussillon ?
Est-ce qu’il a vraiment « dérapé » lorsqu’il a déclaré que Laurent Fabius avait : "une tronche pas très catholique ?

Que veut dire en fait l’expression : Il a une tête pas très catholique ! 

En bon français, cette expression qui prend ses racines dans la plus pure tradition de la culture gauloise ou franque, signifie que le sujet en question n’a pas l’air franc, qu’il n’inspire pas confiance, qu’il a l’air malhonnête ou du moins qu’il a l’air pas très honnête.

Cela n’a en aucun cas un caractère raciste, antisémite ou xénophobe.

Notre pays étant depuis l’an 496 chrétien et catholique, nos ancêtres ont pris coutume de qualifier de « pas très catholique » tous ceux qui se conduisent mal, de manière fausse, qui ne dise pas la vérité, qui fomentent des complots, tout ceci en contradiction avec les paroles de l’évangile, en contradiction avec la bonne conduite en société, avec le bon comportement vis-à-vis de ses frères que ceux-ci soient chrétiens, catholiques, bouddhistes, juifs, musulmans, agnostiques ou autres.

Or donc, pourquoi cette polémique vis-à-vis de Georges Frêche ?

Certes, celui-ci n’a pas dit tête mais « tronche », ce qui est pour le moins péjoratif.

Bon, mais à part cela, tout connaisseur en langue française a bien compris que Georges Frêche ne reprochait à son « ami » Laurent Fabius que son côté pas très honnête qui est nécessaire à tout homme politique pour pouvoir faire son chemin dans cette jungle infernale.

Ce côté nécessaire pour se faire élire dans toutes les circonstances et faire carrière malgré les aléas des différentes conjonctures traversées et les contradictions qu’elles entraînent en fonction des moments, des postes occupés et des ambitions affichées.

Un grand connaisseur en matière d’attitude pas « très catholique », Charles Pasqua ne disait-il avec son savoureux accent marseillais et fort justement : « Les promesse n’engagent que ceux qui les écoutent ».

Il semblerai que l’accent languedocien est moins bien accepté par nos journalistes qui ne comprennent plus le français trop habitué sans doute au rap des banlieues plus primaire et mieux enraciné dans le temps présent.

Quant aux hommes politiques, dont la culture est également, semble-t-il, assez sommaire, ils ne pensent qu’à une seule chose : Tuer l’autre !

Peut-être qu’avec Georges Frêche, cela sera dur !

Pauvre Martine Aubry, pauvre Laurent Fabius, pauvre Hélène Mandroux, pauvre parti socialiste…Pauvre France.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)


Réagissez à l'article

14 réactions à cet article


  • Céphale Céphale 5 février 2010 11:47

    Pour s’en tenir aux faits, chaque fois que cet homme ouvre la bouche c’est un scandale. On comprend que le PS veuille se débarrasser à tout prix d’un allié aussi incontrôlable. 


    • marie 5 février 2010 12:01

      viendra un jour ou nous aurons des robots impassibles ; vive frèche, sa grande gueule ; ah bas lezs ptits trous du cul hypocrites et prétentuieux ! on manque de mecs qui en ont ! excusez-moi, mais c vrai.


      • joelim joelim 5 février 2010 12:35

        Fabius qui accuse Frêche d’antisémitisme, c’est pas bien grave apparemment, pour les auto-élus qui dirigent le parti socialiste.


        • alibaba alibaba 5 février 2010 13:22

          « En bon français, cette expression qui prend ses racines dans la plus pure tradition de la culture gauloise ou franque, signifie que le sujet en question n’a pas l’air franc, qu’il n’inspire pas confiance, qu’il a l’air malhonnête ou du moins qu’il a l’air pas très honnête. »
          N’est-ce pas le cas de 80% des dirigeants au PS ? Pas catholique tout ça.


          • ASINUS 5 février 2010 15:01

            @alibaba
             je dirais meme mieux 80%des dirigeants de ce pays


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 février 2010 15:02

              Par contre, Ségo, elle ne m’a pas répondu à prpos de l’article d’Alain Jules de hier ...


              • LePetitSauvage 5 février 2010 17:05

                Pauvre Parti Socialiste...

                Socialiste depuis 30 ans, je suis parti...
                Trop de conflits d’intérêts et de course au pouvoir
                Trop de rivalités, de divisions...
                Plus de programme, rien qui ne soit rassembleur, fédérateur, si ce ne sont que des « figures »

                Comment peut on encore parler de Démocratie, de Politique, lorsqu’on se préoccupe d’abord de désigner un candidat, avant même d’avoir un projet porteur ? Ou est l’intéret du peuple là dedans ?

                Quand au Georges en question, quand il y a une connerie à dire, il ne la rate pas... Mais est-ce vraiment le seul ? Ce n’est pas la première fois qu’il se fait lyncher par ses « amis », et ce n’est sans doute pas la dernière... Ce qui est certain, c’est qu’il ne mérite vraiment pas que l’on parle autant de lui !

                Quand donc soufflera ce vent de renouveau que tous les sympathisants socialistes attendent ? Quand donc pensera-t’on à focaliser sur un projet plus que sur un nom ? A quand le « cimetière des éléphants » ?

                La machine à perdre est à nouveau en route... Décidément, au PS, l’expérience du passé ne profite pas !


                • finael finael 5 février 2010 17:48

                  Personnellement je ne suis pas socialiste, ni encarté nulle part, mais cela ne me gênerais pas de descendre George Frêche pour l’avoir vu à l’oeuvre.

                  Entre pressions, chantage et corruption, « petits services » et magouilles à tous les étages, il s’agit plus d’un « baron » que d’autre chose.

                  Je ne saurais nier, pour avoir vécu à Montpellier, qu’il a fait beaucoup de choses pour « sa » ville, mais la façon dont il les a faites est plutôt nauséabonde.

                  Ceci étant, les autres ne valent pas mieux.


                  • bonnes idees 5 février 2010 18:21

                    Moi je veux bien des cendres de Georges « fraîches ».


                    • xray 5 février 2010 21:48


                      POLITIQUE 

                      En politique, rien de se qui se dit et se fait n’est le fruit du hasard. 

                      En politique, on observe un parallèle dans les conflits de la droite et de la gauche. 
                      Ces conflits internes donnent de l’importance à des personnages politiques illusoires. 

                      Le Grand Guignol politique 
                      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

                      Le bourbier européen 
                      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 



                      • Axel de Saint Mauxe Nico 5 février 2010 22:16

                        Le vieux principe du lynchage médiatique. Parmi les dernières victimes :
                        - Allègre
                        - Dieudonné
                        - Frêche

                        et bien d’autres...


                        • Axel de Saint Mauxe Nico 5 février 2010 22:16

                          J’oubliais : Benoît XVI


                          • Christian Delarue Christian Delarue 5 février 2010 23:23

                            A près les « sous hommes » aux harkis, et d’autres voilà « gueule pas catholique » à Fabius. A qui va-t-on faire croire l’entourloupe que propose l’auteur. C’est un propos bien calculé dont l’auteur maîtrise l’art tout comme Le Pen.
                            Antisémite, raciste donc.

                            Ce qui ne l’empêche pas d’être sioniste !
                            Vous faites confiance à ce type ? Beurk  !


                            • l’arbre 28 février 2010 13:32

                              Que fait -on de la région ? A quelle sauce les quidams vont’il être mangés  ? On s’en fou  ! ! ! Le problème est qui sera le plus  ? ? ? Dégats co-latéraux . Point !

                              Ajouter une réaction

                              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                              FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jules Vireviale


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès