• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reconnaissance de la Palestine par la Suède : Le geste est fort... et après (...)

Reconnaissance de la Palestine par la Suède : Le geste est fort... et après ?

« Inscris ! Que je suis Arabe Que tu as raflé les vignes de mes pères Et la terre que je cultivais Moi et mes enfants ensemble Tu nous as tout pris hormis (...)Que je n'ai pas de haine pour les hommes Que je n'assaille personne mais que Si j'ai faim Je mange la chair de mon Usurpateur »

Mahmoud Darwich, immense poète palestinien

Un coup de tonnerre diplomatique : la Suède reconnaît l'Etat de Palestine ! Au-delà de l'enterrement de première classe organisé par les médias mainstream pour ce scoop, il faut bien reconnaître que cette reconnaissance est plus symbolique que décisive. Vendredi 31 octobre 2014 : la Suède prenait une décision historique en devenant le premier pays membre de l'Union européenne à reconnaître la Palestine :

 « Le gouvernement considère que les critères de droit international pour une reconnaissance de l'État de Palestine sont remplis : il y a un territoire, une population et un gouvernement », a déclaré la chef de la diplomatie suédoise Margot Wallström lors d'une conférence de presse. « Le président Abbas salue la décision de la Suède » qu'il juge « courageuse et historique », a déclaré son porte-parole Nabil Abou Roudeina. « M. Abbas demande à tous les États dans le monde qui hésitent encore à reconnaître notre droit à un État palestinien indépendant sur les frontières de 1967 et ayant Jérusalem-Est comme capitale à suivre l'exemple de la Suède. » (1)
« C'est un geste tout à fait fondamental qui dénote avec la violence des événements de l'été », souligne Jean-Paul Chagnollaud. professeur de sciences politiques à l'université de Cergy-Pontoise, et spécialiste de la question palestinienne. « Jusqu'à maintenant, tous les États du monde avaient reconnu la Palestine à l'exception des puissances occidentales. Cela dit, la reconnaissance suédoise démontre l'importance du droit international, qui semble être la seule voie pour débloquer la situation de ce conflit. »(2)

La réponse méprisante d'Avigdor Lieberman « Le gouvernement suédois doit comprendre que les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que le montage des meubles Ikea, et qu'il faut agir en ce domaine avec responsabilité et sensibilité ». a eu comme réponse élégante celle de la ministre des Affaires étrangères de la Suède : « Je serais heureuse d'envoyer un meuble Ikea empaqueté à Avigdor Lieberman pour qu'il l'assemble. Il découvrira qu'il faut un partenaire, de la coopération et un bon manuel », a répondu Mme Wallström »(3)

Jérusalem, capitale de l'apartheid, attend l'insurrection

Pour rappel, quelque 135 pays dans le monde ont reconnu la Palestine, dont, outre la Suède, sept autres membres de l'Union européenne. En Suède, la reconnaissance de la Palestine a soulevé la question de la reconnaissance par le gouvernement d'autres territoires, notamment le Sahara occidental, « Nous allons nous pencher sur le cas du Sahara occidental après un examen approfondi de la situation actuelle », a indiqué Mme Wallström.(3)

Justement, l'Union européenne n'a toujours pas reconnu l'Etat de Palestine, malgré le prix de consolation de l'admission de la Palestine à l'Unesco. Dans le courant du mois d'octobre, le projet de reconnaissance de l'État palestinien a été symboliquement débattu par la Grande-Bretagne et envisagé « le moment venu » par la France.

L'initiative suédoise « a un effet diplomatique qui peut éventuellement faire boule de neige », considère pour sa part le professeur de droit international Ove Bring, interrogé par l'agence suédoise. Federica Mogherini, la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a confié au Monde et à cinq quotidiens européens sa première interview et son projet. A la question : la Suède a reconnu récemment l'Etat palestinien, d'autres pays en débattent. L'Union pourrait-elle parler d'une seule voix à ce propos ? Elle déclare : je veux forger une stratégie, une vision et une politique commune mais je connais les limites de l'exercice : la question de la reconnaissance d'un Etat est une compétence des Etats membres... ma première visite sera pour Israël et la Palestine. L'action européenne peut y être déterminante à ce moment clé, sans doute le plus difficile que la région ait connu. Nous aurons une discussion au sein du Conseil sur notre stratégie pour la région - ce qui inclut aussi le Monde arabe, le Liban la Jordanie, l'Irak, la Libye etc. Nous pouvons faire partager à ces différents acteurs la perception d'une menace commune, d'un intérêt commun et d'une urgence. Le moment me semble venu de favoriser une approche concertée, incluant la question de la Palestine et des relations entre le Monde arabe et Israël. En réalité, l'important pour moi n'est pas que d'autres Etats, européens ou non, reconnaissent la Palestine. Je serais heureuse si, au terme de mon mandat, l'Etat palestinien existait. » (4)

Cette reconnaissance et nous le pensons, a valeur de symbole, elle a été annoncée dix ans après la mort de Arafat dans des conditions étranges. Ce que nous dit le PIR : « Le 11 novembre 2004, il y a dix ans, s'éteignait à Clamart, à l'hôpital militaire Percy, le leader palestinien Yasser Arafat. Une perte immense pour le mouvement national palestinien Traversant l'histoire pendant près d'un demi-siècle, défiant une incroyable coalition d'ennemis acharnés à sa perte, Abou Amar avait permis et incarné la renaissance d'un peuple promis à la disparition par l'impérialisme et le sionisme. Or, aujourd'hui, les circonstances du décès pour le moins troubles de celui qui, de Beyrouth au désert libyen, mille fois avait échappé à la mort, conduisent plus d'un observateur politique à évoquer sérieusement la piste d'un assassinat diligenté par Ariel Sharon lui-même. A ce propos, non seulement les explications fournies à ce jour par le gouvernement français ne sont pas convaincantes (...) un laboratoire suisse sollicité évoque, lui, explicitement un empoisonnement au polonium. »(5)

Vers une troisième intifada ?

C'est par ses mots que Gedeon Levy journaliste et écrivain israélien, membre de la direction du quotidien Haaretz, identifié avec la gauche, écrit Haaretz, le 23 octobre tire la sonnette d'alarme : « L'attaque terroriste de mercredi soir à Jérusalem écrit-il, n'aurait dû surprendre personne. Après tout, deux nations vivent dans le Pretoria de l'État d'Israël. Mais Jérusalem sombre dans les mensonges. Elle est devenue la capitale israélienne de l'apartheid. L'insurrection est en route. Quand la prochaine vague de terreur émergera des ruelles de Jérusalem Est, les Israéliens prétendront être surpris et furieux. Mais il faut dire la vérité : en dépit de l'incident choquant de mercredi, les Palestiniens se révèlent être une des nations les plus tolérantes de l'histoire. Arrestations massives, colons violents, privations, expulsions, manque de soins, dépossessions - et ils demeurent silencieux, excepté la récente manifestation des pierres. (...) » (6)

« Un résident palestinien de Jérusalem poursuit Gedeon Levy, est maintenant en bien plus grand danger d'être lynché qu'un juif à Paris. Mais ici, il n'y a personne pour réveiller Caïn. A la différence du juif parisien, le Palestinien peut être expulsé de Jérusalem. Il peut aussi être arrêté terriblement facilement. Après que le jeune Mohammed Abu Khdeir de 16 ans ait été brûlé à mort, provoquant une vague de protestations, Israël a arrêté 760 Palestiniens dans la ville, dont 260 enfants. Combien de temps encore verront-ils leurs enfants craindre de quitter leur maison de peur d'être attaqués dans la rue par des hooligans ? Combien de temps verront-ils leurs enfants arrêtés à chaque jet de pierre ? Combien de temps observeront-ils l'abandon de leurs quartiers ? Combien de temps consentiront-ils à leur expulsion tacite de la ville ? Entre 1967 et 2013, Israël a retiré le statut de résident à 14 309 Palestiniens de Jérusalem, avec d'étranges prétentions qui ne s'appliquent à aucun de ses résidents juifs. N'est-ce pas de l'apartheid ? » (6)

Le spectre d'une troisième intifada plane. Depuis quelque temps la fréquence des heurts a augmenté d'une façon significative du fait des provocations à la fois des extrémistes qui veulent annexer le dôme du Rocher mais aussi du gouvernement israélien qui n'arrête pas d'exproprier et de construire de nouvelles habitations à Jérusalem Est Des heurts ont éclaté mercredi matin sur le site sensible de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam à Jérusalem-Est où les policiers israéliens sont entrés pour disperser des manifestants masqués, a indiqué la police. Les incidents se sont étendus à l'extérieur de l'esplanade des Mosquées, dans la Vieille ville de Jérusalem qui jouxte le lieu saint.

Pourquoi la communauté internationale reconnaît maintenant l'Etat de Palestine ?

Les raisons de ce nouvel accès de fièvre n'étaient pas clairement établies. Mais des extrémistes juifs avaient appelé à se rendre massivement mercredi matin sur l'esplanade des Mosquées pour signifier leur soutien à Yehuda Glick. Cette figure de la droite ultranationaliste juive qui milite pour le droit des juifs à prier sur l'esplanade des Mosquées a été grièvement blessée par balles le 29 octobre à Jérusalem. Son agresseur présumé, un Palestinien, a été tué le lendemain par les policiers israéliens. Dans un climat de tensions exacerbées, la visite annoncée d'activistes juifs sur l'esplanade des Mosquées ne pouvait être perçue par les musulmans que comme une provocation supplémentaire. (7)

Norman Finkelstein dont les parents sont morts en déportation et auteur d'un ouvrage de référence : « L'industrie de l'holocauste », où il dénonçait l'instrumentalisation des massacres de masse du IIIe Reich à l'endroit des juifs a donné son point de vue dans un débat avec le journaliste Amir Oran, du quotidien israélien Haaretz Daily, sur la reconnaissance d'un État palestinien. Nous donnons ci-après quelques extraits de ses réponses : « Sur 193 Etats qui composent les Nations unies, 134 ont déjà reconnu formellement l'Etat palestinien. Dans cette intervention, Norman Finkelstein rappelle qu'Israël n'a jamais accepté de conclure la paix avec les Palestiniens, même aux termes les plus favorables, ayant toujours privilégié l'expansion au détriment de la sécurité. Selon lui, si de plus en plus de pays reconnaissent unilatéralement l'Etat palestinien, c'est parce que la communauté internationale a compris qu'Israël ne reconnaîtra jamais la Palestine et s'opposera toujours à ce qu'un Etat palestinien viable voie le jour. » (8)

A la question pourquoi la reconnaissance de la Palestine par la Suède maintenant, Norma Finkelstein déclare : « Je pense qu'il y a deux raisons principales à cela. La première est le dernier massacre israélien à Ghaza. Les Européens, en particulier, sont maintenant las de ces massacres qui se produisent régulièrement : l'un en 2008-2009, l'Opération « Plomb durci », l'autre en 2012, l'Opération « Pilier de défense », et maintenant cette dernière explosion de furie israélienne, l'Opération « Bordure protectrice ». Ils en ont également assez car tandis qu'Israël détruit, ravage et saccage, c'est l'Europe qui est censée prendre en charge les factures et payer la note régulièrement. Israël a cette étrange conception selon laquelle les seules personnes au monde qui méritent des réparations pour les crimes qu'ils ont subi sont les Israéliens ou les juifs, alors que pour les crimes qu'ils infligent régulièrement aux Palestiniens, ceux de Ghaza en particulier, les factures doivent être payées par d'autres pays, notamment les Européens ». La seconde raison est l'effondrement de l'initiative de paix de Kerry. Bien que Kerry ait offert à Israël tout ce qu'ils souhaitaient officiellement, à savoir l'annexion des principaux blocs de colonies, et la liquidation de la question des réfugiés palestiniens, Israël refusa l'offre dont les termes lui étaient si favorables. »(8)

« Vous demandez inerroge Norman Finkelstein pourquoi est-ce que la communauté internationale réagit maintenant. Eh bien l'une des raisons, si vous avez suivi le débat de la Chambre des Communes (britannique) - et (...) Les faits qui importent, ce qu'il faut retenir est très simple : les Palestiniens, leurs dirigeants, durant les 20 dernières années déjà - en réalité plus de 20 ans -, ont exprimé leur accord aux termes du droit international pour la résolution du conflit. Israël, sous TOUS les gouvernements, Israël n'a jamais accepté un Etat palestinien dans toute la Cisjordanie incluant Jérusalem-Est et Ghaza, ce que le droit international détermine comme le territoire réservé à l'autodétermination des Palestiniens. Aucun des gouvernements israéliens n'a accepté de solution juste à la question des réfugiés palestiniens conforme au droit international, qui a également reconnu cela. » (8).

« Un politologue israélien, Avner Yaniv, avait trouvé une belle expression : il parlait des « offensives de paix » palestiniennes. Ce fut la volonté de paix palestinienne, qui s'exprimait déjà au début des années 1980, ce fut la volonté de paix palestinienne qui poussa Israël à attaquer l'OLP en 1982, tuant entre 15 et 20.000 Palestiniens et Libanais, dont une écrasante majorité de civils. C'est lorsque le Hamas honora un cessez-le-feu qui fut négocié en Juin 2008, c'est lorsque le Hamas honora le cessez-le-feu qu'Israël l'attaqua, espérant provoquer une réaction qui puisse justifier une attaque contre Ghaza. C'est après que le Hamas ait rejoint le gouvernement de réconciliation, en avril 2014, il y a quelques mois de cela, et que [Mahmoud] Abbas ait accepté les termes de résolution du conflit, c'est à ce moment que Netanyahu s'est déchaîné, espérant provoquer une réaction violente de la part du Hamas.(8)

Comment Norman Finkelstein voit-il la solution si tant est qu'elle puisse exister ? : « Je pense dit-il que ce qu'il faut faire est évident. Premièrement, il doit y avoir une reconnaissance du droit des Palestiniens à l'autodétermination et à avoir un Etat. Deuxièmement, l'Occupation des Territoires palestiniens doit être déclarée illégale selon le droit international. Israël doit être mis en demeure du fait que s'il continue à violer le droit international, des sanctions vont être imposées contre Israël. »(8) Israël a créé 250 colonies, occupées par 520 000 colons, depuis la guerre des Six-Jours en 1967. Le rapport du Conseil des droits de l'homme du 31 janvier 2013 soigneusement étouffé par les médias occidentaux stipule « Un nombre important de droits de l'homme des Palestiniens sont violés de manières et de façons diverses en raison de l'existence de ces colonies de peuplement », stipule le rapport. « Conformément à l'article 49 de la quatrième Convention de Genève, Israël doit cesser toute activité de peuplement dans les colonies, et ce sans conditions préalables, soutient le rapport. Il doit immédiatement commencer un processus de retrait de tous les colons des territoires occupés ». (9)

Où est le droit ? Où est le Conseil de sécurité chargé de la paix du monde ? Quand on pense que le lynchage d'El Gueddafi a commencé avec une fausse résolution, on est plus que jamais convaincu que les faibles ont toujours tort. La Palestine a été reconnue par 134 Etats et non des moindres ; Cependant qu’on le veuille ou non tout est lié à la position américaine et ce n’est pas demain la veille que l’on verra ce pays dicter le droit.

 Zbigniew Brzeziński l’ancien conseiller d pour la sécurité du président Carter, l’a bien dit : « Ou bien je définis la politique étrangère américaine ou bien c’est l’Aipac qui le fait ». Nous le confortons. C’est l’Aipac qui la fait. Dans trois ans, les Palestiniens boucleront un siècle de calvaire après que Lord Balfour ait promis à l’instar de Dieu , une Terre qui ne lui appartient pas à un peuple lui-même cananéen comme les Palestiniens, sauf qu’il est du bon côté de l’histoire . Il est fort à parier que nous fêterons une énième intifada et une énième invasion de la prison à ciel ouvert qu’est Gaza.

1.http://www.lorientlejour.com/article/893871/-le-souvenir-de-lassassinat-du-comte-bernadotte-nest-peut-etre-pas-tout-a-fait-etranger-a-cette-decision-.html 31/10/2014

2.http://www.lorientlejour.com/article/894239/quand-la-suede-brise-la-frontiere-qui-separe-loccident-du-reste-du-monde.html 03/11/2014

3.http://www.lorientlejour.com/article/893925/reconnaissance-de-la-palestine-stockholm-sattendait-a-une-reaction-israelienne.html31/10/2014

4.Federica Mogherini : « Je serais heureuse si l'Etat palestinien existait au terme de mon mandat » Le Monde 04.11.2014

5.http://indigenes-republique.fr/10-ans-apres-sa-mort-rendons-hommage-a-yasser-arafat-et-exigeons-la-verite/4 novembre 2014

6.Gideon Levy http://www.haaretz.com/opinion/.premium-1.622206

7.http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/ 20141105.AFP9983/jerusalem-est-heurts-sur-l-esplanade-des-mosquees.html

8.Norman Finkelstein http://www.mondialisation.ca/pourquoi-la-communaute-internationale-reconnait-elle-maintenant-letat-de-palestine/541088330 octobre 2014

9.http://www.mleray.info/article-palestine-114943789.htm

Article de référence http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_ chitour/205034-le-geste-est-fort-et-apres.html

 

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Massada Massada 6 novembre 2014 13:41
    La vérité, on n’en a rien à foutre si tel ou tel pays reconnait l’Etat palos. 
    Qu’est ce que ça peut nous faire ? 
    On aura le monde sur le dos ? 
    Et alors ? On en a l’habitude.

    En revanche, si un pays, disons la France commet l’irréparable de reconnaitre l’Etat palos, alors on pourra faire l’oraison funèbre de la France. Il sera trop tard pour faire machine arrière et sauver ce pays qui a été un grand pays. 

    Voilà le suicide de la France pour de vrai, qu’Eric Zemmour a cruellement omis de mentionner dans son bouquin du même titre.

    Vous allez me dire « où pourra-t-on alors avoir un souvenir de ce qu’était ce grand pays, la France ? » 

    Et bien ici en Israël, c’est nous qui avons sauvé les vraies valeurs de la bonne France et les préserverons ici pour l’Histoire, pour les générations à venir.


    • soi même 6 novembre 2014 14:51

      A force de vous lire, on ce demande si vous n’avez pas un don comique dans le cynisme ?


    • aimable 6 novembre 2014 18:42

      l’oraison funèbre de la France !
       grâce a la 5éme colonne Israélienne qui est sur le territoire Français !


    • lsga lsga 6 novembre 2014 18:48

      wao... les théories complotistes néo-nazi sont de retour, tout va bien, on est en France, en 2014...


    • Massada Massada 6 novembre 2014 19:04

       « grâce a la 5éme colonne Israélienne qui est sur le territoire Français ! »


       l’arabe est la deuxième langue la plus parlée en France pas l’hébreu smiley

      vos mensonges sont tellement gros qu’il faut être idiots pour y croire, mais vu l’état de l’enseignement en France l’idiotie s’y porte bien.
      Allez retourne à ton Coran.

    • lsga lsga 6 novembre 2014 19:28

      Massada, allons allons, on est en Europe. Les juifs sont le plat préféré de la Réaction dans ses contrées. Vous ne croyez quand même pas que vous allez refourguer aux néo-nazi des petits enfants arabes et basanés à brûler ?


      Quoi qu’en pense Zemmour, comme toujours, en Europe, au final, ce seront les juifs qui seront bouc émissaires de ses copains réactionnaires. 

    • aimable 6 novembre 2014 19:34

      Massada

      pour l’instant la menace c’est vous qui la proférée  !


    • Bergegoviers Bergegoviers 7 novembre 2014 06:53

      «  ... ici en Israël, c’est nous qui avons sauvé les vraies valeurs de la bonne France et les préserverons ici pour l’Histoire, pour les générations à venir ».

      Si Israël chérissait tant l’immigration (la France est terre d’immigration), le métissage (les Français de souche n’existent pas), la construction de mosquées (l’islam fait partie de l’histoire française), l’importation massive de populations africaines (nous sommes tous originaires d’Afrique noire), la diminution budgétaire de l’armée et la soumission à une autorité supranationale (Bruxelles), on penserait que vous luttez pour la vérité et vous en seriez parfaitement respectable.

    • hellpast hellpast 7 novembre 2014 13:32

      Massada

      Hey le triso, tes propos sont plus nuisibles aux juifs que toutes les inepties néo nazis. Tu leur fais de la pub alors calmes toi avec tes conneries.


    • Gambetta03 11 novembre 2014 18:14

       @massada - Beaucoup de mépris dans vos propos - beaucoup de stupidités aussi -


    • colere48 colere48 6 novembre 2014 13:57

      Massada votre commentaire mérite un H’Mar d’or !!


      • hasch885 hasch885 7 novembre 2014 07:42

        Moi je dirai un aghioul d’or


      • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 6 novembre 2014 19:41

        @massada , al chemia = chimie « l’ art des mélange » , al jabr=algebre mathematique basé sut « l’ art de reduide des equation » , (NB : les juif apportent également énormément de leur coté ...)


        • Massada Massada 6 novembre 2014 19:54

          Les bases fondamentales des mathématiques modernes ont été établies, non pas des centaines, mais des milliers d’années avant l’islam, par les Assyriens et les Babyloniens qui connaissaient déjà le concept de zéro, le théorème de Pythagore, ainsi que de nombreux autres développements que les Arabo-musulmans se sont appropriés.


          D’autres part, la mathématique indienne se manifeste brillamment dès le 5e siècle avec Aryabhata, premier grand mathématicien et astronome indien ou encore, Brahmagupta qui est sans doute le premier, dans des calculs commerciaux, à user des nombres négatifs. 

          Il emploie les chiffres décimaux (graphisme très proche de nos chiffres actuels dits « arabes ») et principalement le zéro dont l’apparition est un pas de géant en algèbre.

          L’Inde subira les invasions musulmanes et les arabes adopteront les travaux des mathématiciens indiens. C’est ainsi que ces travaux indiens en mathématique, que les musulmans se sont appropriés, nous seront transmis par les Arabes (Maures) lors de leurs occupation de l’Espagne.


        • lsga lsga 6 novembre 2014 20:19

          La révolution des mathématiques modernes, si je peux me permettre, c’est Frege. C’était un Nazi, personne n’est parfait... 


          Après lui, les mathématiques abstraites, considérée comme une juiverie par les Nazi, devront fuir de Vienne à Cambridge. 


        • Bergegoviers Bergegoviers 7 novembre 2014 07:01

          Massada, ne me soupçonnez pas d’antisémitisme (j’aime bien Eric Zemmour et beaucoup Gilad Atzmon, que je trouve plus viril, je ne peux donc pas l’être), mais j’ai comme l’impression que seul vous intéresse la défense des intérêts de votre communauté.

          Cette communauté ayant un pays à elle, pour elle et uniquement pour elle, ne serait-elle pas bien inspirée de s’occuper d’icelui plutôt que de s’obstiner à vouloir imposer chez les autres l’exact opposé de ce qu’elle pratique chez elle ?


        • Massada Massada 6 novembre 2014 19:45

          Pour en revenir au sujet cette reconnaissance n’a aucun effet sur la réalité du Proche-Orient… 

          Et la paix ne se fera que quand les palestiniens accepteront enfin de faire la paix avec leurs voisins juifs !

          • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 6 novembre 2014 19:49

            @massada , le projet de troisième temple , prevoyant la demolition de l’ esplanade des mosquée risque peut etre de ne pas vraiment faire avancer un projet de paix mutuel entre israel et la palestine ...


          • Massada Massada 6 novembre 2014 20:13

            Le conflit qui touche au Mont du Temple est de base religieuse et je ne suis pas religieux !


            Actuellement les Juifs sont interdits de prier, d’arborer des insignes religieux ou même de remuer les lèvres dans l’endroit le plus saint du judaïsme. Ce n’est pas acceptable même si perso cela ne me concerne pas.

            Le projet de troisième temple , prévoyant la démolition de l’ esplanade des mosquée est un hoax qui est totalement faux.


          • lsga lsga 6 novembre 2014 20:21

            bwo, vous inquiétez pas, lors de la prochaine guerre mondiale, les Chinois s’occuperont de raser toute cette cochonnerie au Buldozer. 




          • Bergegoviers Bergegoviers 7 novembre 2014 07:02

            Si vous n’êtes pas religieux, vous vous basez sur quoi pour vous déclarer juif ?

            David Duke serait ravi d’avoir votre réponse.

          • Massada Massada 7 novembre 2014 07:46

            Je suis juif parce que ma famille est juive, tout simplement. Et je ne suis pas religieux ce qui ne m’empêche pas de reconnaître que la religion a joué un rôle historique et culturel essentiel contribuant à forger le peuple juif. Mais je ne m’appuie pas sur elle pour me définir.


            Je suis un juif laic.
            Le judaïsme laïc est né de la modernité en rupture avec la tradition religieuse. La démarche est profondément athée puisqu’elle défend la dimension humaniste justifiant l’Homme par l’Homme. 
            Les juifs laïcs s’inspirent des philosophes du XVIIIème siècle. 

            Beaucoup de juifs ne pratiquent pas ou ne pratiquent plus. 
            Mais attention, ils ont une conscience juive et expriment vis-à-vis de la religion des degrés d’implication tout simplement différents.



          • Cyrus (TRoll de DRame) cyrus 7 novembre 2014 11:45

            Je suis juif parce que ma famille est juive, tout simplement. => donc soit toute l’ humanitee est juive (car descendant de noe qui était lui même juif ), soit ce n’ est pas un critère suffisant pour se dire juif.... quid alors du racisme anti-goy ou de l’ islamophobie de certain israelite ?

            « Mais je ne m’appuie pas sur elle pour me définir.  »=> c’ est certainement ton ressentis , mais le fait d’ argumenter par des psaume est un reflexe pour toi , un peut de la meme maniere que je cite systématiquement wikipedia comme référence dans le premier mouvement , on as tous des influence mentale culturellement presente.
            ce n’ est pas une question de foi , mais de culture societale.

            « juif laique », ca semble donc pour le moins compliquer , « de tradition juive et non pratiquant » semble deja plus parlant .

            concernat le troisieme temple , non ce n’ est pas un hoax c’ est un projet d’ une toute petite minoritee , qui envisage de « deplacer pierre par pierre » ce qui pour les arabe revient a une destruction (puisque le coeur c’ est la pierre d’ envol de mahomet suppose rester a sa place ... )

            pierre qui doit aussi avoir son role dans le temple de salomon , donc en toute logique le reglement du conflit passe par un partage de cette pierre et de ce lieu , par les trois religion abrahamique , pas si dissemblable en fait a la base , un temple oecumenique , ou tout le monde serait bienvenu en paix pour prier , quelque chose d’ un peut plus reussit que le partage de la mosquee d’ hebron (l’ acces au tombeau des patriarche est interdit au musulman ) , de meme les juif ont droit a un lieu securise pour prier dans l’ enceinte du temple , jerusalem devrai etre une « suisse » a la neutralitee religieuse garantie et ou les armes ne parlerai pas.


          • Didier 67 Didier 67 7 novembre 2014 20:12

            « Juif laïque », ça ne veut rien dire.

            « Vous serez pour moi un peuple de prêtres.... », ça ne vous rappelle rien ?

          • Didier 67 Didier 67 7 novembre 2014 20:24

            Le projet de troisième temple n’a rien d’un canular, voyez par exemple le site http://templemountfaithful.org/




          • Didier 67 Didier 67 7 novembre 2014 23:39

            Bonsoir Sampiero,

            Vous dites "Amusant de lire que Dieu n’est pas troublé par l’existance de l’esclavage". Ce commentaire n’engage que vous. Je ne vois dans le passage cité qu’une reconnaissance du fait de l’esclavage, rien d’autre. Mais c’est en totale contradiction avec votre propre affirmation ici même plus haut "Dire le contraire c’est ne prendre de la Bible que ce qui convient et rejeter ce qui dérange ce qui n’est pas possible."

            Bref, vous n’avez pas les idées très claires, comme l’illustre encore ce propos concernant votre « christ » qui n’a rien changé à la loi tout en l’améliorant. Comment pouvez-vous vivre avec de telles contradictions logiques en vous ? Peut-être l’appartenance à une tradition est-elle le plus important pour vous (et non la recherche de la vérité).

            Et vous confirmez ainsi ce point : seuls des chrétiens s’imaginent à tort « héritiers » des juifs. Pour les juifs, pas de « nouveau testament », et pour cause : Dieu n’est pas mort et ça n’est pas dans ses projets.


          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 00:16

            Sampiero, je ne voulais pas vous insulter.

            Mais comment un athée peut-il écrire cela : "La religion chrétienne est donc bien la religion juive améliorée sur certains points par le christ."

            Améliorée, dites-vous ? Vous en connaissez assez sur la religion juive, en tant qu’athée, pour prétendre que Paul et ses suiveurs nous ont légué une religion « améliorée » ?


          • Xenozoid Xenozoid 8 novembre 2014 00:44

            Je donne mon opinion en m’appuyant sur les textes. mais ne cherche à convaincre personne. Gardez les vôtres si elles vous conviennent.

            excelent, j’ai presque rit


          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 00:56

            Sampiero, merci pour ce témoignage sur votre itinéraire. Le mien y ressemble, mais n’aboutit pas au même endroit.


            Avant d’aller vous coucher...., parlez-vous hébreu, lisez-vous l’araméen ?
            Comment prétendre sinon avoir abordé la mystique juive ? Avec « l’aide d’un rabbin », pour quel résultat ! Avoir accouché d’un athée, il eut mieux valu qu’il se cassât la jambe.

            Vous donnez « votre opinion sans chercher à convaincre personne »....
            Cela me rappelle quelque chose : « Ps.18.2 »

            Bonne nuit à vous.

          • Massada Massada 8 novembre 2014 09:06

            En tant qu’athée je considère que les textes religieux en apprennent surtout sur l’homme.


            Tout y est dans la Torah, l’amour, la trahison, le meurtre, la fraternité, l’infidélité, la guerre, le désir de pouvoir, le génocide, la superstition tout ...... mais aussi le désir de se surpasser et devenir meilleurs.

            Voilà, c’est tout, Dieu n’est que le reflet de l’âme humaine.



          • Laurent 47 6 novembre 2014 20:25

            Il y croit, Massada, au troisième Reich israélien ! Ca en devient comique, qu’un pays aussi minuscule qu’Israël puisse se croire à l’abri en cas de conflit généralisé au Moyen-Orient, voire plus ! Mais je serais plutôt pour un embargo total sur l’exportation et l’importation au niveau mondial, voté par l’ONU, et se passant de l’avis des Etats-Unis qui deviendraient ainsi les seuls partenaires commerciaux de cet état fasciste ! Et la liste des entreprises françaises qui travaillent en sous-main avec Israël circule sur le Net, ce qui permet à tout un chacun de boycotter leur production.

            En voila une idée qu’elle est bonne, non ?

            • lsga lsga 6 novembre 2014 20:27

              Ca en devient comique, qu’un pays aussi minuscule que la France, puisse se croire à l’abri en cas de conflit généralisé entre les USA et la Russie, voire plus ! 


              Mais, je serais plutôt pour une démocratie mondiale, se passant de l’avis des nationalistes et des fascistes. 

              En voilà une idée qu’elle est bonne, non ?

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 09:28

              lurent,
              Le conflit généralisé au Moyen Orient, c’est lui qui l’organise avec les USA !
              «  Le projet du Grand Moyen Orient - Le plan américano - israélien »


            • lsga lsga 7 novembre 2014 11:32

              C’est la simple conséquence de la dynamique d’agrandissement des marchés dans le cadre du Capitalisme. Un marché de taille réduite rentrant très rapidement en crise, les Capitalistes sont obligés d’agrandir leur marché, et le plus souvent par la guerre. Napoléon, Bismarck, Hitler : 3 tentatives d’agrandir les marchés en Europe par la Guerre.


              Mais bon, je suppose que pour vous, la guerre de 1870, c’était aussi un complot judéo-américano homosexuel aussi ?



            • COVADONGA722 COVADONGA722 6 novembre 2014 20:55

              @isga 



              premier commentaire 00h45mm
              80 commentaires depuis z’etes une brigade !!!
              Stakanov à coté de vous c’était un sacré branleur !!


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 09:29

                Covagonda,
                Faut bien gagner sa vie ! Pour une fois que l’ UE crée des emplois au lieu d’en supprimer...


              • lsga lsga 7 novembre 2014 11:29

                Fifi : redemande à Asselineau, moi, c’est la CIA et les James Bond Girls.


              • Dany romantique 7 novembre 2014 01:07

                La reconnaissance de l’Etat Palestinien ? foutaise, on se donne bonne conscience. L’Etat Hébreu n’acceptera jamais pas plus que le partage de Jérusaleim. Vous voyez Israël rendre les territoires occupés ? démonter les cheik points, casser le mur de la honte ? rendre une continuité territoriale à ce pays ? avec une police, une armée (des chars, des avions, des bombes, des hélicoptères) ? faut pas rêver. Tout cela se fera sans l ’Europe et les US, par la guerrilla, la révolte armée, des larmes et du sang. Il n’y pas d’autres issues objectivement. En outre ces deux communautés ethnico-religieuses sont exaltées l’une contre l’autre depuis 2000 ans. Les juifs ont compris qu’il y avait une communauté de trop en terre de Palestine et ils vont aller au bout c’est clair. A moins que les résistants Palestiniens ne les renversent. Mais la force des armes et des bombardements est du côté de David pour encore longtemps. Le processus de paix restera une chymère de salon de discussion pour progressistes de salon de sioxante huitard attardés (si vous écoutez Bhl et Kouchner ils vous diront qu’ils sont pour deux états en mixité avec des potentiels d’Etats équivalents. Baliverne c’est injouable car les nouvelles populations juives sont européennes et n’aiment pas les arabes -et qu’ils ne respectent pas- fort de leur démence doctrinaire de la thora.ou talmudique. Les références religieuses sionistes justifient l’anéantissement d’un peuple musulman coranique, au motif que celui ci est soumis à la Charia.car exalté par le Hamas traditionnaliste.

                Puff ! quel bordel  

                • Massada Massada 7 novembre 2014 07:56
                  Puisque les Suédois viennent de reconnaître l’Etat « Palestinien », moi Silgfried Fernandes, chef de l’Organisation de Libération de la Laponie, exige que cette minorité qu’est le peuple Saami (Lapon), méprisée et opprimée par les Suédois depuis des siècles, recouvre son entière souveraineté sur ses terres ancestrales du Saami.
                   
                  Le tout avec Stockholm-Est pour capitale, étant donné la présence dans le parc zoologique de Skansen, à l’Est de la capitale suédoise, de l’un des plus vieux sanctuaires dédié à la plus grande des divinités saamis, l’Ours.
                   
                  Il va de soi que tout refus de reconnaître le bien fondé de cette juste demande se traduira par des actes, non pas de terrorisme, mais de résistance…

                  Organisation de Libération de la Laponie

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 09:44

                    La Russie aussi soutien la création d’un Etat palestinien.

                    La question d’un Etat palestinien mijote, mais peut-être pas là où l’on croit... ??
                    L’ Egypte serait d’accord pour donner des terres au Palestiniens... dans le Sinaï.


                    La religion a bon dos... Il y a du gaz sous la Cisjordanie, et dans les eaux territoriales de Gaza..
                    Pousser les Palestiniens dans le Sinaï, ferait d’une pierre deux coups, se débarrasser des Palestiniens et mettre la main sur les réserves gazières...

                    Gisements d’hydrocarbures au Levant. Que veut Israël ? Tout.

                    • lsga lsga 7 novembre 2014 11:27

                      Waooo...

                      La Russie, comme les USA, comme la France, soutient la solution a deux États, et soutient Israël.


                      Mais quand c’est les USA, c’est mal ? et quand c’est la Russie, c’est bien ?

                      Et sinon, pour la Tchétchénie, Poutine soutient la solutions à deux États ?

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 09:54

                      Laissez donc tomber les histoires de religions !

                      Ce sont des conflit artificiels qui ne servent qu’à alimenter le rideau de fumée « du choc des civilisations », derrière lequel se cache des intérêts pétroliers et gaziers, et la question de qui va contrôler quoi ? Rien d’autre.


                      « Géopolitique des hydrocarbures au Moyen Orient »

                      • lsga lsga 7 novembre 2014 11:26

                        Bien fifi ! 


                        Il en va de même pour TOUS les conflits culturels, y compris les conflits de « nations »

                      • Henri Diacono 7 novembre 2014 19:35

                        Inexorablement exact Fifi,et puis il y a des richesses au Liban en Syrie, en, Irak....en somme dans Le Grand Israël d’antan, celui du fameux (et sacré emmerdeur) Abraham.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 20:00

                          Henri,
                          T’as tout compris !
                          Chacun des membres de cette coalition militaire a des intérêts parfois convergents, parfois divergents. Il est difficile de s’y retrouver... , c’est un panier d’oursins !


                          La Turquie ne veut pas aider les Kurdes du PKK. , mais elle veut bien aider les autres kurdes, bien que le Califat soit aussi son oeuvre et qu’elle n’a pas envie de leur tirer dessus...

                          « Docteur Folamour dans le désert... »

                        • yvesduc 7 novembre 2014 20:05

                          On peut regretter que cette décision soit sioniste, c’est-à-dire ne remette pas en cause le principe de la séparation des peuples sur la base de leur religion (Apartheid). Cependant, on salue tout de même la Suède, dont le courage devrait donner à réfléchir aux autres états européens.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 novembre 2014 21:58

                            yvesduc
                            Rien n’empêche les Palestiniens de devenir un pays multiculturel comme l’était le Liban.
                            Israël, c’est l’affaire des israéliens.


                          • Ouallonsnous ? 7 novembre 2014 23:29

                            Non fifi, l’entité sioniste doit disparaître et la Palestine libre, une et indépendante voir définitivement le jour, aprés désionisation totale pas comme la dénazification de l’Allemagne aprés 1945 !


                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 00:37

                            Bonjour Ouallonsnous,


                            Cela ne va pas être facile de faire le tri entre les juifs sionistes et les juifs non-sionistes....Comment comptez-vous faire concrètement ?
                            Il vous faudra aussi penser aux chrétiens sionistes, et aux musulmans sionistes, comment les différencier des chrétiens et musulmans non-sionistes ?
                            Et cette « Palestine libre, une et indépendante », tenez-vous à ce qu’elle soit aussi être démocratique, d’économie libérale de marché ou pourra-t-elle être collectiviste et pyramidale ? 
                            Comment ferez-vous pour qu’elle soit « une » ? Préférerez-vous la « déshamassifier » ou la « défatahier » ?
                            Que prévoyez-vous comme peine capitale ? La pendaison ou l’éviscération ? Faites-nous partager votre rêve !....

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 2014 07:58

                            Ouallons-nous,
                            Je ne m’intéresse qu’au respect du Droit International et à son application. Comme Poutine.
                            Les Palestiniens ont droit à un Etat, indépendant et souverain. Point.


                          • Ouallonsnous ? 8 novembre 2014 08:40

                            Oui, fifi, « Les Palestiniens ont droit à un Etat, indépendant et souverain. Point. », cela signifie en clair récupérer leurs terres et reconduire à la frontière les envahisseurs qui depuis 68 ans, sous les auspices du colonialisme anglo-yankee, les spolient .

                            La réponse est aussi destinée à Didier 67 !


                          • Massada Massada 8 novembre 2014 08:57

                            Dans tes rêves smiley


                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 09:55

                            Ouallonsnous,


                            Il faut tout de même signaler qu’il serait impossible pour les Palestiniens d’établir un Etat sur les frontières du précédent puisque -c’est un fait historique- il n’a jamais existé d’Etat palestinien. Un Etat par exemple, cela suppose une monnaie, comme le franc, le yen, le mark, la lire... Vous ne pouvez pas nous donner le nom de la monnaie palestinienne historique, convenez-en ! (Vous pouvez chercher longtemps). Et si vous acceptez d’en convenir, commencez à réfléchir aux implications et on pourra avancer.

                            J’ai moi aussi cru qu’il fallait défendre le faible contre le fort, le gars avec ses pierres contre le gars dans le char. Beaucoup de gens qui soutiennent la cause palestinienne le font en partant de ce « bon » sentiment. Mais c’est une monstrueuse erreur typique de la société hélléno-chrétienne. Dans le procès du faible contre le fort, c’est la justice seule que l’on doit rechercher. La justice, dans cette histoire d’Etat (1 Etat ?, 2 Etats ?, 3 Etats ?, 0 Etat ?), ça commence là : savoir qu’il n’a jamais existé d’Etat palestinien mais que, par contre, des vieux shekels on en trouve en grattant un peu le sol. Avec ceux qui persistent à nier cela, il est impossible d’avancer.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 2014 10:11

                            Didier,
                            C’est le Droit International qui dicte ce que doivent faire les Etats.
                            Voici la liste des résolutions de l’ ONU qu’ Israël n’a jamais respectées.


                            Jamais respectées, parce qu’il n’y a jamais eu de sanctions contre Israël, alors que d’autres pays sont sanctionnés, pour bien moins que cela. : Deux poids, deux mesures !

                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 10:37

                            Oh Fifi !...Il y aurait trop à répondre....


                            Des pays sanctionnés pour moins que cela, vraiment ? Lesquels ? Quelles sanctions autres que des résolutions ?
                            Les Etats Unis, sanctionnés combien de fois pour plus que cela ? 
                            Et le Royaume-Uni ? L’Arabie Saoudite ? La Birmanie ? L’Australie ? La France ? Le Congo ?

                            La réponse la plus simple, c’est que le droit international est un ensemble de concepts, une grille de lecture du monde, mais pas un moyen d’action ; ça ne pèse rien. 
                            Le droit international ne dicte rien du tout, les Etats ne se l’appliquent que quand cela les arrange, (je crois que c’est tout mais j’avoue ne pas en être un spécialiste).


                          • Ouallonsnous ? 8 novembre 2014 18:07

                            Didier, vous n’avez rien compris, c’est un cas d’humanité, c’est à dire d’existence des populations vivant depuis les temps immémoriaux sur cette terre spoliée par des gens venus d’ailleurs !

                            Si vous ne pouvez pas vous passer de références à la doxa de la communauté internationale, la vraie pas le gang anglo-USraélien et ses valets de l’UE, à défaut de bon sens, alors comme vous l’indique fifi, référez vous au droit international !


                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 18:38

                            Ouallonsnous,

                            Je suis d’accord avec vous : des populations y vivent depuis des temps immémoriaux. La preuve : on trouve dans le sol des shekels du 1er siècle de l’ère vulgaire en ancien hébreu, pas des dinars, dirams ou dollars....

                            Car vous n’avez rien répondu sur mon objection à caractère historique. Vous prétextez un « cas d’humanité » mais ce n’est pas avec du sentimentalisme que nous ferons avancer les choses. C’est peut-être regrettable pour vous, mais les populations arabes qui vivent là n’y ont jamais exercé la souveraineté, jamais. Ni il y a 2000 ans - y étaient-elles seulement ?-, ni en 1150, ni en 1850, ni en 1948, ni maintenant.

                            Pourquoi le devraient-elles ? Au nom de quoi ? Un cadeau tombé du ciel ? 

                            (Et sinon, je crois que je me fous de la « communauté internationale » car soit dit en passant si vous croyez vraiment à une « communauté internationale », c’est que vous êtes encore bien formaté par " le gang anglo-USraélien et ses valets de l’UE". Quant au droit international,  je trouve çà super-cool mais je ne m’illusionne pas sur sa portée opératoire, je l’ai dit plus bas...)


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 2014 19:34

                            Didier,
                            Si vous ouvriez les liens, vous auriez la réponse.


                          • Ouallonsnous ? 8 novembre 2014 19:38

                            Didier67 ou Didier la mauvaise foi ; "La preuve : on trouve dans le sol des shekels du 1er siècle de l’ère vulgaire en ancien hébreu, pas des dinars, dirams ou dollars...."

                            Didier pourquoi trouver des pièces de monnaie dans le sol donnerait des droits sur le dit sol ?

                            Quant à vos Shekels, dollars, etc... il aurait fallu qu’ils existassent au premier siècle de l’ère non pas vulgaire mais chrétienne !

                            On y trouverait plus probablement des sesterces de l’époque de l’occupation romaine, pour ce qui est que vous vous foutez de la « communauté internationale », cela ne nous surprend pas, vous êtes un hasbariste borné comme le sont tous les sionistes !


                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 19:55

                            Au nom du « Droit International », je suppose....Quelle blague !


                            Voyez-vous Fifi, le Droit International, c’est comme le Communisme, très beau sur le papier mais pas franchement applicable à l’humain. Moi aussi j’aimerais bien croire à une communauté de nations réfléchissant ensemble à un avenir radieux, mais comme ça ne marche pas (vous n’avez pas besoin de liens internet, là j’espère), je passe à autre chose, c’est mon côté intelligent, il ne faut pas m’en vouloir.

                          • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 20:20

                            Ouallonsnous,


                            Pour info, l’ère vulgaire et l’ère chrétienne, c’est la même ! Avez-vous ouvert le lien concernant la pièce de monnaie ? 
                            Vous dites : « pourquoi trouver des pièces de monnaie dans le sol donnerait des droits sur le dit sol ? » 
                            Parce que c’est la preuve d’une occupation du dit sol, non ? 
                            Non, je ne suis pas borné, je vous pousse dans vos retranchements pour voir s’il n’y aurait pas un peu de vérité dans ce que vous dites mais vous ne m’aidez pas beaucoup.
                            Si vous ne voulez pas de la pièce de monnaie, je vous donne une autre chance : citez-moi un roi palestinien, quelqu’un dont on puisse trouver quelque souvenir, même de seconde main. De n’importe quelle époque avant 1948. J’attends....
                            J’attends.....j’attends....Alors, elle remonte à quand cette souveraineté palestinienne sur cette terre ? Elle n’a jamais existé !!!! Vous niez l’évidence et vous prétendez encore discuter par la suite ? Je vous fais bien trop d’honneur déjà !

                          • chems eddine Chitour 8 novembre 2014 09:20

                            Tout y est dans la Torah, l’amour, la trahison, le meurtre, la fraternité, l’infidélité, la guerre, le désir de pouvoir, le génocide, la superstition tout ...... mais aussi le désir de se surpasser et devenir meilleurs.


                            Dieu n’est que le reflet de l’âme humaine Je suis d’accord et je propose de discuter à partir de ce postulat 

                            Pr ;C.E. Chitour

                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 2014 10:29


                              Chems Eddine,
                              Discutez plutôt à partir du Droit International qui fait consensus, plutôt que des religions qui divisent. On s’en fout des religions de Pierre, Paul ou Jacques, nous sommes dans un pays laïque, on s’est déjà tapé assez de guerres de religions comme ça !


                              La position diplomatique traditionnelle de la France, qui était équilibrée vis à vis des pays arabes et d’ Israël, a été abandonnée au profit du soutien aux intérêts géostratégiques des USA et d’ Israël. « Asselineau, Israël et le Proche Orient ».

                              C’est lié au fait que l’OTAN a été introduite par le Traité de Maastritch, article 42, qui dit que les Etats européens ont leur défense et leurs politiques étrangères soumises à l’ OTAN, donc aux USA.

                              Pour comprendre la politique diplomatique de la France pendant longtemps, vis à vis d’ Israël, des Palestiniens et du Moyen Orient : « Discours de De Gaulle »

                            • Didier 67 Didier 67 8 novembre 2014 10:40

                              Le Droit International, avec Majuscules, le Dieu de Fifi !...


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 2014 19:35

                              Didier,
                              Et oui, car le Droit est un grand progrès de civilisation.
                              En l’absence du droit, c’est la loi du plus fort.


                            • ELCHETORIX 8 novembre 2014 22:55

                              Bien répondu Fifi
                              L’état d’israèl est une création de l’Empire judéo-protestant après la deuxième guerre mondiale pour contrôler les ressources gazières et pétrolières du Moyen et Proche Orient .
                              Et l’autre qui veut faire croire qu’il existerait des schekels , pièces de monnaie israélienne remontant à l’antiquité , pourquoi pas des livres Egyptiennes du temps des Pharaons !
                               Les descendants des Cananéens sont les sémites dont les Palestiniens étaient majoritaires par rapport aux Israélites Sépharades , ces deux peuples vivaient en harmonie du temps de l’administration Egyptienne de l’époque , puis sous administration Romaine les Chrétiens vivaient aussi en harmonie avec les Palestiniens et les Israélites de l’époque .
                              Les colons Israélites actuels viennent d’Europe , ces Askhénazes n’ont rien de Sémites , ce sont des descendants du peuple KHAZARD installé en Europe centrale ( ancien empire Austro-Hongrois et en Rus de KIEV ) .
                              En résumé le problème actuel entre le peuple Palestinien et le peuple Israélite est causé par les colonialistes sionistes judéo-protestants qui ont par ailleurs la main-mise sur l’Empire Occidentaliste actuel .
                              Dans un premier temps , nos responsables politiques de l’Hexagone devraient reconnaitre l’état PALESTINIEN avec comme capitale JERUSALEM en entier et pour l’état israélien revenir à ses frontières de 1967 !
                              RA.


                            • Didier 67 Didier 67 9 novembre 2014 09:41

                              Bonjour Elchetorix,


                              Je ne veux pas faire croire qu’il existe des shekels du 1er siècle de l’ère vulgaire, je veux le faire reconnaître comme étant une des données à prendre en compte. Ouvrez le lien, ça ne vous fera pas de mal. Ensuite, soit vous l’admettez et on peut avancer, soit vous le refusez et on avancera sans vous.

                              Votre contribution est importante car elle formule enfin le reproche implicite de beaucoup d’anti-sionistes (pour ne pas dire autre chose) : que les Israélites de religion juive ne forment pas un groupe ethnique homogène. C’est la principale contribution au débat du livre de Shlomo Sand, non ? Et bien soit (et encore, il y aurait aussi à redire, concernant par exemple les familles juives qui vivaient là bien avant la vague sioniste et qui l’acceptèrent d’ailleurs très mal) mais admettons. Prenons cette donnée en compte pour avancer.

                              N’êtes-vous pas en train de formuler un argument de type nazi : « vous n’avez aucun droit sur cette terre parce votre groupe n’est pas ethniquement pur » ? (Et cela malgré les preuves archéologiques et historiques d’une présence continue d’une part importante de ce même groupe sur cette même terre). Réfléchissez à cela. C’est recevable, en Droit International, un argument pareil ?

                              Maintenant une question pour vous : les Palestiniens sont-ils des Arabes ?
                              Si oui, leur présence en Palestine ne remonte pas à l’Antiquité, loin s’en faut, mais en 630 de l’ère vulgaire environ.
                              Si non, si vous croyez vraiment qu’ils descendent des Cananéens, retournez demander à Shlomo Sand qu’il vous ouvre les yeux.
                              Quelle que soit la réponse à cette question, il demeure vrai qu’il n’y a jamais eu aucune souveraineté palestienne en tant que telle sur la région, et pour cause, la nation palestinienne n’existe que depuis 1948. Elle est née dans les camps de réfugiés.

                              La question reste donc : qui est légitimement fondé à exercer la souveraineté politique sur cet espace ? J’avoue que cela m’ennuierait que ce soit quelqu’un comme vous, qui nie les évidences : la situation ne pourrait être que pire.

                            • ELCHETORIX 9 novembre 2014 14:26

                              Bonjour Didier
                               Je savais que vous alliez me répondre , car , en effet , la grande question est qui peut se evendiquer historiquement pour la souveraineté de la Cisjordanie ou judée-Samarie pour administrer ou gouverner comme état d’Israèl actuellement .
                              Je soulignerais d’abord que je n’apprécie pas ce que vous appelez les débuts de l’ère Chrétienne comme l’ère vulgaire ( soit depuis l’avènement du CHRIST ) ce qui en dit long sur votre probable judaïté reléguant le Christ à un simple prophète Israélite , ce qui pour moi Catholique d’éducation et de conviction comme valeur spirituelle non négociable , est inadmissible !
                              Ceci étant posé , pour vous répondre à la question concernant les PALESTINIENS s’ils seraient tous Arabes et donc Musulmans de confession Islamique , qui légitimerait leur présence uniquement qu’à partir de 730 ans après JC, est erronée car le peuple Palestinien est aussi bien composé de citoyen de confession Chrétienne que de confession Musulmane qui ont la foi en l’ISLAM , que d’athée ou d’agnostique .De plus les douze tribus Israélites peuplaient la grande Palestine de l’époque Egyptienne montrant que la Palestine est de composition multi-ethnique donc de brassage de population au gré des envahisseurs successifs jusqu’à l’Empire Ottoman en passant par celui des PERSES et ainsi de suite jusqu’à la domination colonialiste Occidentale ( Française et Britannique en particulier ).
                              N’ayant pas terminé le livre de Shlomo SAND ( « Comment le peuple juif fut inventé ? ), je ne vais donc pas continuer à remonter dans le temps (l’histoire) , pour savoir qui est le légitime propriétaire de cette contrée , mais promis je vais m’atteler à connaitre plus profondément l’historique de cette contrée aussi bien biblique que dans les faits vécus et rapportés par les » savants « historiques .
                               Mais d’ors et déjà , comme le comportement des » responsables" politiques de l’état actuel d’Israèl , est un comportement odieux pour ne pas dire criminel , je penche évidemment pour le sort des Palestiniens dont vous ne pouvez pas nier le tragique de leur situation actuelle , avec récemment plus de 2500 victimes dont 80% de civils causées par la politique agressive et génocidaire de l’entité israélienne qui relève de crimes contre l’humanité .
                              Merci de m’avoir lu .
                              RA .


                            • Didier 67 Didier 67 9 novembre 2014 17:13

                              Merci Elchetorix pour cette réponse,

                              J’espère que vous lirez encore ce message même si le post disparaît du fil d’actualité.

                              Je veux bien, par égard à vos croyances, utiliser désormais l’appellation « ère commune », que vous agréerez, j’en suis certain.

                              Je ne nie bien sûr pas le tragique de la situation de milliers de Palestiniens. Le peuple palestinien a besoin de la paix pour améliorer sa situation matérielle, c’est évident, et beaucoup la souhaitent.

                              Mais là aussi, prendre en compte l’histoire (récente, forcément) donne des pistes. Les tentatives de prise du pouvoir au Royaume de Jordanie fomentées par les dirigeants palestiniens en septembre 1970, dit « septembre noir », sont une des causes de la misère du peuple palestinien en même temps qu’elles ont contribué à la naissance de son identité propre.

                              Le peuple palestinien a beaucoup souffert et souffre encore beaucoup de la médiocrité de ses dirigeants. Mais c’est un mal général. Les peuples français, américains, israéliens (et beaucoup d’autres) souffrent aussi énormément de la médiocrité de leurs dirigeants. Toutefois, quand vous prêtez au gouvernement israélien des intentions génocidaires, vous délirez (et donc vous desservez votre cause). Avec la puissance de l’armée israélienne, un génocide décidé à 21 h serait terminé pour l’impression des journaux du lendemain, sans aucun doute.

                              Ni Netanyahou, ni Abbas (ni les autres) ne veulent la paix et ils réussissent très bien.

                              Ceux qui veulent la paix doivent la faire malgré nos dirigeants (et leurs pseudo-plans). 


                            • ELCHETORIX 9 novembre 2014 20:28

                              Bonjour Didier et merci de votre post ,
                               Déja nommer ère commune depuis l’avènement du CHRIST me convient mieux car , après tout de notre ére comme des autres , il y a plusieurs civilisations et leurs croyances comme la Chinoise et d’autres de l’ASIE et d’ailleurs dont les Chrétiens orthodoxes d’Europe centrale et orientale .
                              Donc oui , on peut appeler cette période comme ère commune qui correspond aux valeurs universelles de mon pays la FRANCE ., valeurs que je souhaiterais qu’elles perdurent , les valeurs découlant de la Déclaration des droits de l’homme ET du citoyen de 1789 , pas celles de la République « franc-maçonne » et sioniste de nos « élites » actuelles , la plupart inféodées au suprémacisme du bloc Américano Atlantiste Occidental !
                               Oui , tout comme vous j’adhère à votre réflexion qui montre l’incompétence de la plupart des « gouvernants » qui ne parlent que de paix et n’agissent que pour les intérêts des multinationales comme par exemple l’industrie militaire .
                              Quant à revenir au sujet principal , bombarder des immeubles et tuer des civils , femmes enfants , personnes agées et hommes tout court relève pour moi d’un début de génocide tout comme ce qui se passe en Ukraine Est dans le DONBASS où les bombardements de la junte néo-nazie sur DONETZ et autres aglomérations de la NOVOROSSIA relèvent du méme principe criminel soit le choc par le chaos ou la destruction de touts opposants à cette junte de KIEV soutenue par l’UE et les Etats-Unis complices de ces monstruosités .
                              J’ose espérer que si , ici en FRANCE , nous expurgions la cinquième colonne sioniste et suprémaciste de nos organes dirigeants , ce sera le début d’un renouveau où l’ère Humaniste dominera ce monde de chaos et de « domination » dont une infime partie de la population tient à s’ accaparer les richesses et les biens d’autrui afin de vivre égoïstement et cupidement pour conserver un train de vie insultant pour la majeures partie des peuples de la planète .
                              RA .


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 novembre 2014 10:53

                              Accepter le complot et le ridicule du partage de la Terre de Palestine, c’esdt vouloir consolider la perfidie de la France, de l’Angleterre, de la carcasse périmée de l’ONU et des USA !

                              Reconnaitre deux « États » lorsqu’il ne peut y avoir qu’un seul, c’est vouloir aller perpétuellement dans l’impasse et donc refuser la paix !

                              La Palestine est indivisible et plus on va dans le sens du morcellement insolite et idiot de ce pays, plus l’humanité plongera plus profondément dans la merde de le médiocrité !

                              N’oubliez pas cet abcès est crée par l’Occident et bien qu’il serve jusqu’à présent les intérêts de cet Occident, il finira par se retourner contre lui !

                              L’HISTOIRE SE LAISSE SOUVENT FALSIFIER, MAIS LA VÉRITÉ HISTORIQUE N’EST ACCESSIBLE A PERSONNE ET SURTOUT ELLE NE PARDONNE PAS !


                              • chems eddine Chitour 8 novembre 2014 12:44

                                Ok Fifi !

                                 

                                Parlons droit international opposable aux puissants comme aux faibles !

                                L’ONU ce grand machin dont parlait si bien de Gaulle s’est fendu par le conseil de Sécurité d’une quarantaine de résolutions condamnant Israël . Notamment celles du 22 novembre 1967 parlant d’évacuer les territoires occupés et Jerusalem Est. Aucune de ces résolutions n’est passée du fait du véto de l’Empire et de ses vassaux français et anglais 

                                500.000 colons installés par la force au nom du droit du plus fort narguent le monde mettent en place un mur d’apartheid de 700 km ( une autre résolution  pertinente bafouée..)

                                 

                                Quand je parle de la dimension spirituelle il y a peut être là pour la parole désarmée, un gisement de compréhension mutuelle qui fera peut être son chemin. Il est vrai qu’on en est loin...

                                 

                                Pr ;C.E. Chitour


                                • Ouallonsnous ? 8 novembre 2014 18:17

                                  Chems Eddine Chitour, « Quand je parle de la dimension spirituelle... »

                                  N’avez vous pas compris qu’il n’y a aucune spiritualité là dedans, les sionistes occupant la Palestine n’en ont aucune, leur seule motivation est de servir de tête de pont et de « gendarme » au proche orient pour l’empire anglo-USraélien, la protection du judaïsme n’est qu’un rideau de fumée pour l’opinion internationale.

                                  Nous vous avons connu bien plus perspicace et sensé de jugement, est ce bien vous qui avez écrit cet article et ces commentaires ?


                                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 8 novembre 2014 13:50

                                  Bonjour,

                                  Intéressante question de l’auteur :

                                  « Pourquoi la communauté internationale reconnaît maintenant l’Etat de Palestine ? »

                                  Ben on n’a pas trouvé du gaz, récemment à Gaza ?
                                  On fait toujours bien de poser des questions, Chems.
                                  (c’est pas le soleil, chems ?)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès