Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Saint Augustin aux couleurs algériennes

Saint Augustin aux couleurs algériennes

Te voir habillé ainsi du vert et du blanc confirme le rouge algérien de ton sang, le rouge de l'étoile et du croissant de la bannière de ta vraie patrie, ta belle et anachronique Algérie.

Que c'est beau ton tombeau avec les couleurs du pays qui t'a vu naître et grandir et devenir cet immense génie qu'aujourd'hui bien des États et des contrées nous envient. Comme cette gourmande Italie qui par ce grand hommage qu'elle te consacre ces jours-ci veut s'accaparer non seulement de ton héritage culturel et philosophique qui reste toutefois universel et mondain mais aussi et surtout de ton lignage qui pourtant algérien et très loin d'être romain et italien.

Faut-il encore leur rappeler que tu es né de la poussière de cette terre belle et rebelle de la berbèrie qui s'appelle aujourd'hui l'Algérie qui naguère et à une certaine époque se prenommait autrement. Peu importe comment on appelle un pays. Le nom n'est pas important et il n'est finalement qu'une dénomination conjoncturelle qui change avec le temps. Tiens, par exemple depuis quand existe cette Italie ? 

 La patrie est d'abord et surtout une histoire et une géographie. Une situation précise, un peuple, des traditions, une langue, un amour, une famille, des amis, une enfance, des souvenirs, une fidélité, un vécu et une admiration sans limites 

Ô Augustin ben Monique qui d'hier et d'aujourd'hui aime son pays plus que toi mon ami ? Qui par patriotisme hérité de ta chére maman, tu as préféré tout abandonner pour revenir aux couffins de chez toi pour y vivre en démuni et laisser ainsi les honneurs , la richesse et la belle et très prometteuse carriere milanaise que tu aies eu et quitter ce paradis lombard sans regret et t'éloigner ainsi du foyer culturel de l'ancien monde civilisé. 

Que je suis heureux et très ému à la fois de voir ton sarcophage sorti de son séculaire cénotaphe, enveloppé et emmailloté dans un tissus aux couleurs du bled, ton cher patelin comme tu aimas ainsi et non sans fierté l'appeler comme si pour ne pas oublier d'où tu venais, toi qui sus où aller.

Que je suis content et honoré de scruter le regard medusé et eberlué de ceux qui sont venus aujourd'hui des quatre coins du monde faire leur pèlerinage et te visiter, en voyant le croissant de l'Islam talonné par son étoile recouvrir ta bière dorée qui rappelle ainsi à ceux qui ont oublié que Milan n'est pas ta vraie patrie et qu'on t'a fait venir ici malgré toi d'un autre pays que tu aimas par dessus tout et qui s'appelait de ton vivant, la Numidie, patrie de tes ancêtres Jughurta et Apulée et aujourd'hui qui se prénomme fièrement l'Algérie, pays de tes dignes descendants Hassiba Ben Bouali et Larbi Ben M'hidi.

Tout au long de cette semaine commémorative, le tombeau de Saint Augustin sera enveloppé du drapeau algérien. Merci à l'archevêque de Milan.

MELLOUK Kamel 

Documents joints à cet article

Saint Augustin aux couleurs algériennes Saint Augustin aux couleurs algériennes

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Le prophete Mani 28 mars 16:50

    Augustin d’Hippone appelé faussement « saint augustin »
    Celui qui a renié Mani le sceau des prophètes qui faisait renaitre la plus ancienne de toutes les religions, celle de la LUMIERE
    Augustin qui s’est soumis aux forces des ténèbres et du MENSONGE
    Puisse t-il etre pardonné de tout le MAL qu’il a fait


    • Pascal L 28 mars 18:28

      @Le prophete Mani
      Le Manichéisme se présente comme un synchrétisme, mais les manichéens n’ont pas senti les contradictions entre les différentes religions dont ils s’inspirent. En affirmant que l’Esprit de l’homme fait parti de la lumière, ils s’opposent au Christianisme qui sépare l’homme de Dieu. Pour un Chrétien, l’homme ne peut obtenir son salut sans l’intervention de Dieu et cette altérité fonde la possibilité de l’amour entre l’homme et Dieu qui ne serait pas possible autrement.


      Que Augustin d’Hippone s’en soit rendu compte, je dirais que c’est tout à son honneur. Toute pensée religieuse ou philosophique évolue lors de la vie d’un individu. Ne pas reconnaître à quelqu’un la possibilité de choisir ou de changer sa religion, c’est nier la valeur de cette personne.
      Quand au titre de Saint, il est chrétien et les Manichéens n’y peuvent rien. Ils ne peuvent donc le retirer, mais il est légitime de ne pas l’utiliser.

    • popov 29 mars 14:11

      @Le prophete Mani

      D’autres reprochent à Augustin exactement l’inverse : d’avoir converti l’église au manichéisme.


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 28 mars 17:56

      Si Augustin avait été un peu meilleur en Grec, Origène aurait pas pu vendre ses salades orthodoxes aux Russes !

      Comme quoi la flemme d’un écolier peut avoir des conséquences durables dans le monde !

      • cedricx cedricx 28 mars 18:05

        J’ai comme l’impression que votre billet ne va pas plaire à grand monde ! J’ai eu à visiter la magnifique basilique de Saint Augustin à Annaba, récemment restaurée, j’en garde un très bon souvenir.


        • OMAR 29 mars 20:45

          Omar9

          Salut @cedricx

          Il fallait aussi visiter Notre-Dame d’Afrique ou encore Santa-Cruz, (Oran) de pures merveilles.
          https://www.google.com/search?q=Notre+dame+d%27afrique&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwj5076mw-bLAhWsKJoKHafuDVoQsAQIKA&biw=1366&bih=608

          Oui, je suis fier de notre St-Augustin, comme je le suis de Massinissa, Jughurta, Kahina ou M. Benboulaid.

          J’aurai eu les mêmes sentiments pour Gaston Ghrenassia alias E. Macias ou Patrick Benguigui, alias P. Bruel, mais le premier se déclare "pieds-noirs, alors que c’est un authentique algérien (ou amazigh) de souche, et le second préfère chanter Tunis ou Haifa que Tlemcen...

          Heureusement qu’il nous reste notre grand, notre admirable Roger Hanin qui repose pour l’éternité dans son pays, l’Algérie...


        • hermes1234 29 mars 09:58

          Aurelius Augustinus avait des origines latines, phéniciennes et amazighs mais certainement pas arabes, l’affubler d’un « Augustin ben Monique » est donc un horrible anachronisme qui me semble relever du plus pur colonialisme arabe


          • MAIBORODA MAIBORODA 29 mars 10:21
            Libre à l’auteur de considérer l’intéressé comme un Algérien remarquable méritant d’être honoré en conséquence. Nous ne saurions le contester sur ce point. Mais, au delà des ratiocinations d’ordre théologique, retenons tout de même que ce fut aussi un Berbère colonisé, romanisé et christianisé.
             

            • md.salah ould el djidjli 29 mars 11:38

              @MAIBORODA
              c’est un clin d’oeil du createur,st.augustin,st.francois d’assise,jean paul deux,on atteint l’universels a partir de la ils appartiennent a toute les ames sans frontiere...peut importe la marque ou l’imatriculation...tout finira en poussiere et bien-heureux qui a bien semée.( je suis née juste en face de( lala bouna) le nom de la cathedrale en arabe musulman sobre et tres fiere de saint augustin, le christianisme,judaisme,islam sont une medications a la seule condition de respecter les dose et les proportion...comme l’amour on peut devenir fou...


            • popov 29 mars 14:01

              @MAIBORODA

              Bonjour

              La mère d’Augustin était Berbère et chrétienne, mais son père était « païen ». C’est sous l’influence de sa mère qu’il est devenu chrétien, après s’être intéressé au néo-platonicisme et au manichéisme.

              Au Ve siècle, l’Afrique du Nord était intégrée dans l’empire romain comme la Gaule et autres provinces. On ne peut plus vraiment parler de colonie.

              Au second siècle déjà, un homme d’origine mixte punique, gauloise et berbère, Septimus Severus devient empereur romain. Un peu comme un Corse pourrait plus tard devenir empereur de France.

              Voici une liste de dignitaires romains d’origine berbère.


            • MAIBORODA MAIBORODA 29 mars 16:28

              @popov


              Mon cher Popov

              1. Pardonnez-moi de vous donner du « mon cher ». Cette familiarité est due au fait que votre pseudo slave me parle agréablement. Le mien n’est autre que mon patronyme ukrainien.

              2. Ayant séjourné en Algérie, j’en connais la population et j’ai pour elle une grande estime. Pour m’éclairer sur son histoire j’ai lu notamment, en son temps, un ouvrage qui me paraît capital : "Histoire de l’Afrique du Nord", de Charles André Julien. Néanmoins j’apprécie votre éclairage et je vous en remercie.

              3. Il se trouve aussi que je suis Corse par filiation maternelle. Le fait qu’un petit Corse soit devenu empereur des Français m’a toujours amusé. S’agissant de Napoléon je préfère néanmoins, à son propos, les appréciations d’Henri Guillemin à celles de ses thuriféraires.

              P.S : pour l’ALGERIE, cf http://www.wmaker.net/u-zinu/

              Pour Napoléon et la Russie, cf http://www.kalinka-machja.com/


            • MAIBORODA MAIBORODA 29 mars 16:31

              @md.salah ould el djidjli


              Votre modération, votre sens de la mesure et votre grande tolérance vous font honneur.
              Salutations cordiales.

            • Très bon article qui rappelle les influences romaines et chrétiennes du Maghreb, d’où étaient natifs St Augustin et Tertullien, docteurs de l’église.

              Il est regrettable que la re-christianisation de l’Algérie ne fut pas au programme de la colonisation, doctrine Lyautey oblige. On connait la suite...

              • Henriette_PN 29 mars 15:47

                @Le point de vue du chartrain

                Petite précision. En plus du vandalisme, terrorisme, crimes , le colonialisme a tenté de Christianiser le peuple autochtone d’Algérie mais..ce fut l’échec éclatant.
                L’Algérien a l’Islam qui circule dans ses veines et ce ne sont pas nos militaires avec leur baillonnette et leur sauvagerie digne d’un certain Hitler , qu’il soit possible de faire renier la religion à ces braves .

              • MAIBORODA MAIBORODA 29 mars 16:56

                @Le point de vue du chartrain

                Plutôt qu’une re-christianisation impensable et aléatoire, il eût été judicieux , à l’époque de suivre les conseils et les préconisations des Saint Simoniens.
                Même si, actuellement, certains Algériens portent sur eux un jugement catégoriquement négatif, il n’en reste pas moins qu’à l’époque de la conquête et de la colonisation, les Saint Simoniens ont exprimé des idées qui, si elles avaient été mises en application , auraient sans doute changé bien des choses. 

              • popov 29 mars 13:21

                @MELLOUK Kamel

                Une petite correction :

                ...que tu aies eu et quitter ce paradis lombard sans regret...

                Milan n’était pas encore en Lombardie, les Lombards n’ayant envahi l’Italie du Nord que plus d’un siècle après la mort d’Augustin.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

MELLOUK Kamel


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès