• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarko K.O dès le premier tour ? Yes we can !

Sarko K.O dès le premier tour ? Yes we can !

Sarkozy sera-t-il le Jospin de dimanche prochain ? Le parier serait audacieux, mais l’hypothèse ne semble pas totalement farfelue.

Force est de constater que cinq candidats risquent de se retrouver dans un string brésilien. Mélenchon, un temps mis en avant par la presse de droite dans l’idée de propulser un troisième homme susceptible de damer le pion à François Hollande, semble avoir pris le mord aux dents. Il vient de réaliser un excellent meeting à Marseille, et même les plus dubitatifs doivent reconnaître aujourd’hui que son discours est sincère, son programme tient la route, et sa base électorale en train de se multiplier dans des proportions que certains doivent juger inquiétantes. Conformément aux théories inflationaires relatives au Big Bang, la nature nous enseigne qu’un phénomène peut prendre des proportions démesurées en très peu de temps… Et le rouge du Front de Gauche, qui devait être une proie facile à écraser au second tour, pourrait bien être le candidat fatal, dès le premier tour, pour le jogueur de Neuilly qui semble être resté bloqué dans ses starting block.

« Il suffirait tout simplement que Nicolas Sarkozy fasse le score que les sondages lui prédisaient il y a quelques mois pour qu’il tombe à la merci d’une Marine Le Pen ou d’un Mélenchon qui attendent à ses profondeurs prêts à lui manger le caleçon » reconnaît un analyste.

"Les sondages tout le monde s'en moque", répond aujourd’hui l’intéressé, comme s’il commençait à se rendre compte qu’il remuait les jambes dans des eaux qui n’était plus très sures, et dans lesquelles bien malin celui qui verrait le fond. Un Nicolas Sarkozy qui a passé son quinquennat à commander des sondages et qui aujourd’hui n'y croit plus, c’est un automobiliste qui sait que l’aiguille est passée au dessous de la gauge et ne veut plus regarder son compteur.

Nicolas Sarkozy va-t-il se mordre les doigts d’avoir trouvé Mélenchon sympathique et intelligent ? Les éditorialistes Folamour des médias pro sarkozystes qui l'ont d'abord monté en sucette, vont-ils tomber de leurs trônes et perdre leur perruques avant d’avoir le temps de retourner leurs vestes ?

Résultat dimanche soir dans les urnes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (90 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Yvance77 18 avril 2012 09:14

    Salut,

    Pour que ceci arrive, il faudrait que F. Bayrou réalise le même score qu’en 2007, et que Nicolas Dupont-Aignan soit autour des 5 %. MLP au niveau de son géniteur. Là cela pourrait être envisageable, mais en tout état de cause, nous n’en prenons pas le chemin.

    Ceci dit, si j’ai l’assurance qu’il soit viré au second tour, et bien je signerais des deux mains !


    • Fergus Fergus 18 avril 2012 09:25

      Bonjour à tous.

      Même avis qu’Yvance sur le 2e tour. Pour ce qui est du premier, on voit mal comment Sarkozy pourrait ne pas être qualifié, eu égard à la cohérence des sondages. En réalité, les doutes qui subsistent sont :

      - Qui terminera en tête, de Hollande ou Sarkozy, les deux étant dans la marge d’erreur quelque part entre 25 et 30 % ?

      - Qui décrochera la 3e place entre Le Pen, Mélenchon et Bayrou, et notamment les deux premiers, situés dans la marge d’erreur entre 13 et 17 % pour Le Pen, et 13 et 15 % pour Mélenchon ?


    • Romain Desbois 18 avril 2012 09:56

      Ne nous laissons pas manipuler pas les sondages !

      Le résultat du premier tour sera celui que nous voudrons tous ensemble.

      En allant voter ou pas


    • NEPNI NEPNI 18 avril 2012 10:56

      Vous avez déjà oubliez 2002 ? Sarko peut très bien se faire éjecter dès le 1èr tour ! Rappelez-vous Jospin qui avec « une imagination normale » rigolait du journaliste qui lui posait la question de ce scénario.


    • Pierre Pierre 18 avril 2012 13:44

      Le clash entre Nicolas Dupont-Aignan et les « journalistes » du Grand Journal a dû lui faire gagner quelques points chez les électeurs de droite et chez les indécis au détriment de Nicolas Sarcozy.
      Vous ajoutez à cela les manipulations des sondages et les écarts de fiabilite alors, effectivement, cinq candidats peuvent se retouver dans un « string ».


    • Mandrake 18 avril 2012 09:33

      hollande 24%

      lepen 20

      sarko 19

      mélenchon 16

      joly 2

       


      • mbdx33 mbdx33 18 avril 2012 12:17

        Moi je vous annonce ceci Mandrake :

        Blanc / nul 1 Jacques Cheminade 0.5 Nathalie Arthaud 1 Philippe Poutou 1 Nicolas Dupont Aignan 1,5 Eva Joly 2,5 François Bayrou 9,5 Marine Le Pen 14,7 Jean-Luc Mélenchon 17,3 Nicolas Sarkozy 23,5 François Hollande 28
        Avec un deuxième tour 53,15 44,45  2.40 % avec votes blancs/nuls au second tour

      • Jean_R Jean_R 18 avril 2012 18:00

        Qu’on appelle Gérard Majax !! Mandrake a encore fait des siennes.


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 avril 2012 23:01

        Mandrake, les études d’opinions secrètes (et bidon) des ex-RG servent Sarko pour remobiliser son électorat.


      • Mandrake 18 avril 2012 09:35

        bayrou 10 %


        • hollande 2ème tour avec MELENCHON...60%


          • Tall 18 avril 2012 10:25
            Confirmation sur confirmation >

            Hollande a réuni 15.000 personnes à Lille hier, contre 20.000 pour Mélenchon au même endroit il y a 3 semaines.

            Que signifient encore les sondages ?

            • justice99 justice88 18 avril 2012 10:31

              Ces chiffres ont aucun sens, sarkozy en a réuni encore plus dimanche dernier, cela ne lui garantie pas une victoire.


            • Mandrake 18 avril 2012 10:33

              Mélenchon est une illusion et Marine est sous estimée.

              hollande-lepen. 


            • wesson wesson 18 avril 2012 11:03

              bonjour Justice88,


              « sarkozy en a réuni encore plus dimanche dernier »

              Dans tes rêves, il y avait 30.000 personnes à tout péter, invités du Crillon compris.

              Même la Croix, qui ne sont pas des bolchéviques l’écrit !

            • Tall 18 avril 2012 11:05

              Il ne faut pas comparer Lille à Paris.

              A Paris, c’était 120.000 pour Mélenchon il y a un mois.

            • mbdx33 mbdx33 18 avril 2012 12:18

              marine est dégagée au premier tour avec même pas 15% Mandrake.


            • Bracam Bracam 18 avril 2012 20:15

              Les incantations des partisans, tous bords confondus, seraient presque attendrissantes ; on les comprend, chacun voudrait voir son héros ailleurs que ne le disent ses adversaires et les sondages. Ainsi, les sondages valent aussi longtemps qu’ils sont favorables puis, soudain, ne valent plus rien. Une foule de 30000 personnes est tour à tour poignée de curieux ou marée humaine traduisant une prise de conscience populaire forte. Tel programme de candidat est si bien fait que personne ne peut plus ignorer désormais sa qualité, et les indécis ne peuvent que se rallier. C’est cela...

              J’aimerais qu’il en aille ainsi pour Jean-Luc Mélenchon. Mais pourquoi oublier les sondages, qui ont aussi pu auparavant démontrer une qualité d’analyse au point près ? On ne lâche rien, soit, mais l’incantation, elle, fait toujours mauvais effet, surtout chez l’adversaire qui la détecte facilement comme telle. Moi qui pensais que MLP avait perdu pied, je déchante. On aurait pu espérer qu’elle subisse la même dégringolade que celle dont on parle pour le président candidat ; il semble que le danger est toujours très grand, et je comprends mieux pourquoi Mélenchon ne l’oublie jamais.


            • @TALI 35000 POUR SARKO.....85000 POUR HOLLANDE A PARIS

               120000 POUR MELUCH A MARSEILLE DONC MELUCH FAIT SEUL AUTANT QUE LES 2 DITS PRINCIPAUX CANDIDATS

              si ca pouvait etre pareil......20+2O % ...meLuch 50 %

              en bretagne sarko a reuni 2000 persones dont 2:3 de cartés ump

              pauvre chouchou ...c’est la dégringolade....carla peut se rhabiller...attention que le bouffon lui pique ses bijoux comme pour cécilia...


            • nono 18 avril 2012 10:58

              2ème tour :

              Hollande : 56 %
              Lepen : 44 %


              • Attilax Attilax 18 avril 2012 16:40

                Vous me faites marrer les frontistes (nationaux) : vous n’avez toujours pas compris que même si vous arrivez à 20-25% (ce qui ne sera pas le cas) vous aurez TOUJOURS 70-80% de gens qui voteront contre vous, quel que soit le gars en face. Vous savez pourquoi ?
                Parce que vous êtes les seuls à croire que l’extrême droite, c’est chouette... Sarko a vaguement essayé de jouer sur cette corde, on dirait bien que ça ne lui a pas trop réussi.
                Et heureusement, dites-donc !


              • Manumission Manumission 18 avril 2012 11:04

                Que fera l’UMP en cas d’élimination de Sarko !!! et MLP au 2e tour face à Flamby...desistement total et republicain ???


                • Traroth Traroth 18 avril 2012 13:41

                  J’en serais surpris.

                  L’entre-deux tour serait des plus savoureux, avec Sarkozy, encore président, obligé de boire le calice jusqu’à la lie !


                • Talion Talion 18 avril 2012 11:05

                  Personnellement je rêve d’un deuxième tour Mélenchon / Le Pen...

                  Les deux grands partis pourris que sont l’UMP et le PS enfin anéantis... Mon Dieu que ce serait bon !  smiley 

                  Et puis avouez qu’au second tour ce serait assez Rock’n Roll ! ^_^


                  • Romain Desbois 18 avril 2012 11:12

                    Oui mais ce ne serait pas équitable pour la droite (quoique intéressant de voir le comportement de l’UMP par rapport à 2002)

                    Non le plus équitable serait :

                    Bayrou/Mélenchon ou

                    Dupont-Aignan/Mélenchon


                  • justice99 justice88 18 avril 2012 11:15

                    J’ai le même rêve que vous, imaginez l’UMP qui appel à voter FN smiley


                    Cela reviendrait à glisser une grosse quennele à l’UMPS.

                  • XanderDjiff XanderDjiff 18 avril 2012 14:09

                    @justice :
                    Dans ce cas de figure, ça paraitrait étonnant de voir Sarko appeler a voter Lepen, qui représente une réelle et trop importante rupture avec le système en place, en particulier avec la deconstruction européenne et le retour à la Souveraineté Nationale. Si sur les questions d’immigrations (finalement assez marginales, en ces temps de crise économique) il peuvent aisément s’entendre, leur vision économique est grandement opposé, et Hollande ferait figure d’allié peu discutable, dans ces conditions, son point de vue étant bien plus traditonnel que celui de MLP.


                  • sleeping-zombie 18 avril 2012 16:37

                    C’est clair que ça donnerait un bon coup de fouet...

                    Rien que pour voir la pauvre tronche que tireraient les faiseurs d’opinion, je me remettrait a regarder la télé.


                  • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 20 avril 2012 09:38

                    Ah ce serait bien oui. Le peuple souverain contre la franc-maçonnerie internationaliste, la France contre l’étranger quoi. On a déjà vécu cela dans l’histoire avec la Commune en 1871 et ce serait intéressant de voir si les français ont retenu les leçons de l’histoire.

                    L’oligarchie votera pour l’Europe, le peuple votera pour la France


                  • wesson wesson 18 avril 2012 11:33

                    Bonjour l’auteur, 

                    Effectivement, dégager Sakozy au 1er tour, c’est possible.

                    En fait, voici comment on pourrait analyser les vagues de sondages. Tous les instituts sont détenus par les soutient objectifs de Sarkozy, c’est pourquoi il l’ont à mon sens largement surcoté, et cela depuis des mois.

                    Par contre, l’élection approchant et la campagne de com n’ayant aucunement entamé le rejet de Sarkozy lui-même, il devient nécessaire pour les instituts de sondage de remettre la côte de Sarkozy là ou elle se situe réellement, ne serait-ce que pour préserver leur crédibilité. Voilà donc l’explication du gadin de Sarko, et vu son ampleur, je pense qu’il n’est pas encore au niveau réel. 

                    Donc à l’évidence, les instituts de sondage ont menti sur Sarkozy, ce qui m’amène à traiter le cas du FN. 

                    Si on se rappelle l’élection de 2007, au 1er tour Jean-Marie Le Pen avait été coté entre 18 et 20% par les instituts de sondage, ce qui avait permis de justifier le fameux « vote utile », de peur de revivre la situation de 2002. Dans les faits, il a réalisé 10.4%, soit 8 points de moins que sa cote. On avait alors expliqué que l’effet vote utile avait joué à plein, que l’UMP avait siphonné les voix du FN, etc etc.

                    Si on en revient à aujourd’hui, je crois que le poids politique réel du FN est bien aux alentours de10%, voire moins. Et vu le discours de campagne de l’UMP, l’opération main basse sur ses électeurs va encore fonctionner. Ce qui a changé, c’est le FDG qui a démasqué l’imposture de ce FN qui n’est là que pour cristalliser le vote des mécontents et figer les 2 partis majoritaires dans une alternance parfaitement inoffensive pour le système actuel. C’est bien principalement au FN que le FDG est allé prendre des voix, diminuant d’autant la réserve de la droite.

                    Bref, Sarkozy est out, et il suffit de prononcer son nom n’importe ou en public pour s’en apercevoir, le rejet est massif. Mais une fois de plus, on essaie de nous vendre un FN qui est à mon avis en train de mourrir, faute à les Le Pen d’avoir voulu en faire une affaire familiale. Si il font plus de 10%, ce sera déjà très beau. 

                    L’électorat de droite déçu du sarkozisme va se reporter sur les deux François (Hollande, Bayrou), avec le désavantage pour ce dernier d’avoir fait avec le parti centriste exactement ce que Le Pen a fait avec le FN, en construisant le parti autour de sa personne. 

                    Pour moi la véritable surprise viendra du front de gauche, dont j’estime maintenant très plausible qu’il soit qualifié pour le second tour. Mais cette éventualité est tellement porteuse de crainte pour la médiacratie, mais également toute la classe politique Européenne qu’ils ne voudront jamais admettre cela, préférant soutenir indirectement un FN dont ils ont la certitude qu’il n’ira jamais au pouvoir plutôt qu’un FDG qui a non seulement la capacité de gouverner, mais aussi peut mobiliser suffisamment le peuple pour faire réellement changer les institutions et structures qui ont été jusqu’alors mises en place dans le but de servir le libéralisme.

                    Pour le dire plus simplement, en plaçant Sarkozy à la portée de Le Pen, la droite pourra appeler au vote utile et remobiliser ses troupes. 

                    En le plaçant à la portée de Mélenchon, c’est les électeurs de Gauche qui s’en trouveraient instantanément mobilisés - tout en faisant éclater cette fadaise de vote utile - et vu la dynamique qui s’est instaurée autour du FDG, sa victoire au second tour ne serait pas non plus à exclure !

                    Voilà pourquoi les instituts de sondages vont bien passer Sarkozy par profits et pertes, et une fois battu les médias seront impitoyables avec lui. Mais il continueront à mentir sur Le Pen, quitte à perdre un peu plus de crédibilité encore pour éviter l’arrivée au pouvoir d’une force qui veut réellement changer les choses. 

                    Ou pour le résumer en une phrase, ils nous rejouent à « plutôt Hitler que le Front Populaire ».

                    Pour Dimanche, le vote utile c’est le vote du Front de Gauche

                    • justice99 justice88 18 avril 2012 13:14

                      C’est une analyse d’un militant du front de gauche, tout s’explique.


                    • stephane 18 avril 2012 15:49

                      Je partage aussi votre analyse Wesson.

                      Ce matin, en voyant les sondages, je me suis dit qu’ils gonflaient artificiellement les chiffres du FN pour remobiliser le vote « utile ».

                      On peut se tromper mais le week-end dernier a pourtant confirmé la considérable mobilisation que suscite le FDG. Peut être que, sans le vouloir, Mélenchon a réveillé les pires instincts primaires des français en évoquant les « berbères et les arabes qui sont nos frères et nos soeurs » dans son discours de Marseille. Mais j’en doute fortement : face à « l’attroupement de la Concorde et la réunion du Bois » la plage du Prado avait une autre gueule. Quel discours, quelle ambiance ! Pour avoir été de la Bastille, je sais quel grand moment cela a du être : communion d’esprits et sourires sur tous les visages ! La campagne qui m’a fait le plus m’impliquer, et pas la plus ennuyeuse !

                      En face, Marine le Pen continue sa campagne quasi insipide et n’a pas réellement fait parler d’elle ces jours ci. Alors soyons confiants !

                      Tout comme on peut faire confiance aux médias pour mettre sur le dos de la volatilité du vote FN quand leurs sondages s’avèreront une fois de plus foireux ...
                       
                       
                      Mélenchon/Hollande au 2nd tour, çà devient possible.


                    • Tall 18 avril 2012 16:06

                      Je commence à croire que c’est toute la droite qui est en train de boire le gros bouillon.

                      Au point qu’un 2e tour : Hollande - Mélenchon n’est pas impossible.


                    • abelard 18 avril 2012 16:26

                      Le seul vote utile au premier tour de la présidentielle c’est le Front de Gauche.

                      Nous sommes d’accord.

                      Mais je crois que le pari du Front de Gauche ne concerne pas l’élection présidentielle. Malgré le grand talent de JL Mélenchon et la lucidité de sa vision politique, les médias des banques et des marchands d’armes réussiront à empêcher son élection, même s’il peut parvenir à figurer au deuxième tour, ce que j’espère évidemment.

                      En revanche, quid des élections législatives qui suivront ?

                      Si, comme nous l’annoncent les sondages, F Hollande est élu président, alors il y a de grandes chances pour que les véritables socialistes qui votent encore pour le PS dans la crainte de voir minus 1er reconduit, se déterminent pour les candidats du Front de Gauche.
                      Leur aide ajoutée à la dynamique créée par JL Mélenchon fera du Front de Gauche la composante dominante de la nouvelle majorité...

                      Chers amis, chers concitoyens, chers camarades, nous sommes proches du but !

                      La vague du Front de Gauche ne s’arrêtera pas à l’élection d’un président, elle ne fera que prendre son élan...


                    • Pyrathome Pyrathome 18 avril 2012 18:59

                      Mon Tallchounet,

                      Au point qu’un 2e tour : Hollande - Mélenchon n’est pas impossible.


                      C’est ce que je m’époumone à dire depuis des lustres ici......
                      Au vu de sa très brillante campagne, ce serait que justice.....
                      Et là, « ensemble, tout devient possible ».....ah ah ah !!
                       

                    • Bracam Bracam 18 avril 2012 20:19

                      En quoi pourrait-on préférer voir Mélenchon opposé à Hollande face à le Pen ? Face à Hollande, ses chances sont bien limitées, tandis que face à MLP, la victoire est très probable...


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 avril 2012 23:12

                      @ Bracam.

                      Je n’ai rien compris.

                      @ Wesson

                      Ta théorie tient, peut-être, la route. Nous verrons.


                    • Bracam Bracam 19 avril 2012 00:35

                      Rien compris, Peachy Carnehan ? Allons !

                      Ma grande crainte, si Mélenchon se retrouvait face à Hollande au 2ème tour, c’est qu’il se trouve face à une grosse machine qui lui laisse bien peu de chance de succès. Le fameux mouvement populaire, la rage qui monte, tout cela existe ; mais dans le urnes, qui peut parier pour la victoire de l’un plutôt que l’autre ? Et comme je ne pense pas que la France aie 5 ans devant elle pour tester le programme PS avant de prendre l’option révolution citoyenne, il vaudrait mieux ne pas laisser passer cette opportunité démocratique.

                      Il me semble que face à MLP, 2ème tour donc, Mélenchon a de beaucoup plus grandes grandes chances d’être élu. N’est-ce pas votre sentiment ?


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 18 avril 2012 12:56

                      @ Wesson

                      Bonne analyse.Abandon ship !


                      • cathy30 cathy30 18 avril 2012 13:18

                        oui Sarkosy est KO dès le premier tour, et beaucoup de déçus du sarkosysme vont se rabattre sur Hollande ou Lepen. Même le Medef appelle à voter pour Hollande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires