Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sarkozy : moi je ne suis pas propriétaire de 40 hectares !

Sarkozy : moi je ne suis pas propriétaire de 40 hectares !

Lors de la visite désastreuse du lâche Sarkozy du côté de Bayonne, il y a une intervention de vingt secondes qui est tout aussi symptomatique de Sarkozy et infiniment plus choquante encore. Cela n'intéresse pas les media, comme d'habitude, et pourtant …

… et pourtant il faut regarder cela de très près. Dans cette vidéo à 1 mn 15 il faut que vous écoutiez avec attention :


Journée mouvementée pour Sarkozy à Bayonne par BFMTV

Le contexte est le suivant. Les deux agriculteurs disent qu'à eux deux ils ne gagnent pas le SMIC. Ce que l'on entend pas dans cette vidéo. Ensuite l'agricultrice dit qu'elle ne fait pas les 35 heures, et Sarkozy répond comme dans une mauvaise plaidoirie d'avocat minable, moi non plus. Alors elle dit qu'eux ils n'ont pas son salaire, et lui répond : Franchement, franchement moi je ne suis pas propriétaire de 40 hectares, OK, on parle d'accord, OK, OK - et là d'un geste extraordinairement méprisant, il repousse la femme de sa main - OK OK … j'ai le même tempérament.

Cette séquence de si petite durée est tout ce qu'il y a de plus détestable en Sarkozy, tout pour la forme, l'incapacité à écouter, à comprendre, la volonté de toujours se comparer pour en sortir le plus beau, le plus fort, se croire en permanence dans l'affrontement pour ensuite avec son sourire croire qu'il a gagné et que ce sourire peut tout effacer et le montrer en fin de compte si sympathique car si authentique. Sa dernière phrase veut dire : quand on me cherche on me trouve. Une réaction de voyou, non de Président de la république. Comment peut-on être aussi dénué d'intelligence de cœur, de ne pas se rendre compte du ridicule de sa réaction ? Les 40 hectares ne sont pas le château de Versailles, mais leur outil de travail. Lui il vit dans des palais et en vacances comme un gigolo dans le palais de la femme de son mari ou à Wolfeboro payé par de riches amis. Eux ne gagent pas le SMIC, lui gagne 20 000 euros par mois et a réussi à augmenter son patrimoine pendant sa présidence et paye l'ISF. Qu'il faut être médiocre pour réagir ainsi. Et dire qu'il se présente comme le candidat du peuple, lui qui n'a jamais quitté les beaux quartiers et qui n'a jamais rien fait de ses dix doigts. Lui qui nous a raconté qu'il ne pouvait se déplacer qu'en avion et avec 19 gardes du corps, ce qui était l'argument suprême, repris en cœur pendant 5 ans par ses thuriféraires et qui peut, pendant cette campagne, prendre ce train qu'il était impossible de prendre avant. De cet autre détail que les journalistes auraient dû monter en épingle afin de démontrer aux Français à quel point il s'est moqué d'eux, à quel point en pleine crise il a vécu comme un roi, pas un mot, pas un article en une. Il n'aurait plus manqué que Carla soit là et dise à cette femme : si vous ne pouvez manger du pain tous les jours, mangez donc de la brioche.

 

Il nous reste six semaines pour nous débarrasser de ce pouvoir. Souvenons-nous à chaque instant de cette campagne qu'Eric Woerth a été mis deux fois en examen dont une pour recel de financement illégal de parti ce qui est une forte suspicion de l'illégalité de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et donc l'illégalité de son élection. Trouvez aussi ici la vraie timeline de Sarkozy (journal Facebook) Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible. Et votez en conscience après avoir lu ce livre des méfaits du clan Sarkozy Le Sarkozyland et ses méfaits(epub) ou Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 24é version du 9 février 2012) :
 

 

 N’oublions jamais :

  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l'affaire Facebook
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les affaires Djourhi, Takieddine
  • les possibles mallettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • l'affaire Dexia près de 12 milliards d'euros de pertes
  • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation, la protection du fils Pierrot, son rapatriement d'Odessa
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle des stylos, celle de la déclaration de patrimoine …
  • l’affaire Pérol
  • l'affaire Yannick Blanc
  • l’affaire de l’Epad (et des deux scooters)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Squarcini, Courroye, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président, les 12 000 € de frais de bouche par jour, chaque jour, la baisse des œuvres sociales de l'Elysée passées de 300 000 € en 2006 à 165 000 en 2010
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20
  • la possible affaire Clara Bruni
  • l'affaire Facebook

Vignette salon de l'agriculture


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (152 votes)


Réagissez à l'article

140 réactions à cet article


  • bakerstreet bakerstreet 3 mars 2012 08:42

    THE ARTIST !

    Certaines mauvaises langues prétendent que l’arrivée du parlant a été une catastrophe pour cet acteur qui été fait pour le cinéma muet :
     Il suffit c’est vrai de regarder son jeu de jambes, ses déhanchements, ses mimiques pour se convaincre de ses talents de mime.

    On voit bien que « The artist » n’est pas un amateur, et qu’il a travaillé toute cette gestuelle devant sa glace, en se rasant chaque matin.

    C’est gaché tant de talent que d’être obligé de parler.
    Et n’est pas Charlie Chaplin qui veut, lui qui dans « le dictateur », réussit très bien l’amorce d’une nouvelle carrière.

    « Moi, j’ai pas quarante hectares ! »
    Fallait tout de même la sortir, cette petite phrase. Cinq mots, j’ai compte, exactement comme dans Shakespeare. Richard Trois, je précise, hein, pour ceux qui veulent des comptes :
    « Mon royaume pour une cheval ! »

    Donc, n’attendez pas de notre homme un scénario à la Jean Dujardin, sombrant dans la débine, avec l’invasion des mots.
    Il sait rebondir, lui, et se mettre à la hauteur de l’événement.

    C’est décidé, avec cette formule choc, folfdingue, surréaliste, qui prend à contrepied même les esprits les plus blasés : « Moi j’ai pas quarante hectares ! »

    Il va faire maintenant une carrière à la Marx Brothers !


    • lagabe 3 mars 2012 15:18

      La suis désolé pas d’accord , tu insultes les Marx Brothers , eux qui étaient de grands comiques
      Groucho, Chico et Harpo


    • lagabe 4 mars 2012 11:27

      je compléterais sur les Marx Brothers , tu dis C’est décidé, avec cette formule choc, folfdingue, surréaliste, qui prend à contrepied même les esprits les plus blasés : " Moi j’ai pas quarante hectares !"

      Les marx avaient un humour folfdingue, surréaliste et étaient trés apprécié des surréalistes

      Dire que la réflexion de sarko est folfdingue, surréaliste est un contre sens , je dirais que ça prouve plus une immaturité , le contraire de l’empathie et je veux pas rajouter deux autres mots qui irait trés bien avec


    • bakerstreet bakerstreet 4 mars 2012 14:12

      Lagape, tout à fait d’accord.
      Mais l’humour est la meilleure alternative au désespoir.
      C’est la meilleure alternative pour crever les baudruches, bouffies d’orgueil et de vanité.
      Les régimes autoritaires ont horreur de l’humour.
      Un truc qui fait tomber leur château de cartes patiemment assemblés.
      C’est pour ça que Chaplin fit mouche.

      Excusez les fautes : Mon royaume pour « une » cheval"
      Qouique....
      est ce un lapsus ?


    • epicure 4 mars 2012 20:48

      il a été capable de citer du Jaurès pour son compte alors qu’il se présentait comme le candidat de la droite décomplexée, rien ne l’arrête, donc il est bien capable de faire du Marx... euh Brothers.


    • JPhilippe 5 mars 2012 18:17

      Citer du Jaures quand on lit un texte écrit par des gens cultivés, c’est pas bien difficile


    • Sabine Sabine 3 mars 2012 09:15

      Son geste. Quand il touche le paysan, à 1m27.


      • Pépé le Moco 4 mars 2012 13:57

        Et avec ses « ok, ok, ok,... » on croirait « Leo Gets » (Joe Pesci) dans l’Arme Fatale, les talonnettes en plus et les deux fics remplacés par des PDG du CAC 40.
        Si Naboléon repasse en 2012, alors nous aurons certainement le droit au rôle de « Tomy » (Joe Pesci) dans Les Affranchis, avec les français dans le rôle de serveur.
        Le pire c’est que les citoyennes et citoyens français semblent apprécier ce genre de Président !


      • Tall 3 mars 2012 09:18

        Il a répondu n’importe quoi car il ne pouvait pas répondre honnêtement.

        Un gars comme ça ne peut plus être président, il faudra le dégager dès le 1er tour.

        • HELIOS HELIOS 3 mars 2012 22:36

          .... il faudra le dégager dès le 1er tour ....

          Vous avez raison, alors prenez vous par la main, ayez des c... et soutenez ceux qui peuvent etre DEVANT lui a ce premier tour.

          A force de taper sur Melanchon et Le Pen, les deux qui pourrait l’eliminer, vous le placez déjà d’office au second tour.

          Faites comme moi, qui pense que ce n’est effectivement plus possible, et que tout compte fait il vaut mieux n’importe qui a sa place, surtout que, si vous suivez bien, Hollande est loin d’avoir gagné.

          Exprimez vous de facon constructive plutot que destructive :

          Votez pour Marine le Pen
          Votez pour Jean-Luc Melanchon
          (rayez celui qui ne vous plait pas mais surtout ne le combattez pas, c’est votre allié)


        • Tall 3 mars 2012 23:26

          Booster Mélenchon et Le Pen, c’est la meilleure façon de rejouer 2002 en empêchant la gauche d’arriver au 2e tour. Et c’est bien là qu’est l’espoir désespéré des stratèges de Sarkozy.

          Mais je ne crois pas que ça marchera cette fois, les écarts sont trop grands.

        • HELIOS HELIOS 3 mars 2012 23:40

          ... je pense que vous vous trompez... en soutenant la « concurrence », dans le but d’eliminer definitivement Sarkozy, le scenario 2002 aurait un tres tres grand avantage :

          Hollande vs Melanchon, je pense que Hollande sera élu...
          Hollande vs Le Pen, je pense que Hollande sera élu

          Ce qu’il faut c’est un regroupement massif sur ces trois candidats pour que Sarkozy ne soit pas au second tour. J’ai choisi mon camp et je voterai fort probablement pour Marine Le Pen car le changement, comme les guerisons, sont toujours lentes et douloureuses et doivent etre faites a petits pas. A moins de faire la revolution, la vraie, dans la rue, il faut d’abord eliminer les plus dangereux, puis utiliser au moins deux ou trois scrutins presidentiels ET legislatifs pour revenir a une republique plus respectueuse de ses citoyens.

          Maintenant si vous ne voulez pas non plus de Hollande, comme moi, alors, je vous le dis entre Sarkozy et Hollande, nous avons deja perdu, ce sera, helas, l’un des deux.

          Le seul espoir serait un revirement des medias en faveur des petits candidats, on peut toujours rever de democratie, non ?


        • Tall 3 mars 2012 23:52

          Pour être + précis, booster Le Pen, en fait, c’est bon, car c’est à Sarkozy qu’elle prendra des voix. Mais il faut que quelqu’un de gauche reste devant aussi. Et le mieux placé à gauche, c’est Hollande, et de loin.

          Un 2e tour Hollande - Le Pen est alors possible.

        • noodles 4 mars 2012 07:09

          Bonjour ! il y a tant de remarques si justes parmi les « agoranautes ».

          Puisqu’il a placé aussitôt la conversation au niveau de la seule valeur de référence pour lui : L’ARGENT, voici cependant une notion -au moins- que Sarkozy ne peut ignorer en tant que propriétaire lui-même à Neuilly-sur-Seine : Prix moyen du m2 = 10 000 € http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/neuilly-sur-seine-92200/ 

          Ce couple d’agriculteurs avec ses 40 ha possède au maximum 200 000 euros

          JUSTE ASSEZ POUR ACQUERIR 20 M2 A NEUILLY

          Sans commentaires.


        • BlackMatter 4 mars 2012 13:15

          Exact.


          Avec sa fortune, NS peut virtuellement être possesseur de 500 ha.
          Ce qui prouve qu’il est très bête et n’a aucune notion de la valeur des choses.

        • Imhotep Imhotep 3 mars 2012 09:34

          La conversation selon le NouvelObs :


          L’éleveuse évoquait la pénibilité de son travail et ses problèmes financiers :

          L’agricultrice : « Ecoutez, on n’est pas aux 35 heures, hein. »

          Nicolas Sarkozy : « Moi non plus. »

          L’agriculteur : « Oui, mais on n’a pas le même salaire. »

          L’agricultrice : « Nous, on n’a rien. On vivote. »

          Nicolas Sarkozy : « Moi, je ne suis pas propriétaire de 40 hectares, hein, ok ? »

          L’agricultrice : « Mais vous avez autre chose en banque peut être. »


          • pissefroid pissefroid 3 mars 2012 11:34

            Ce dialogue est hallucinant.
            Cet individu est indigne.
            Ce n’est pas étonnant, cet individu est inculte (que ce soit pour le travail de la terre ou pour le travail de l’esprit) et sa répartie sur la surface montre son ignorance du monde agricole.


          • chantecler chantecler 3 mars 2012 16:18

            Ce qui est surprenant c’est son absence de distance :
            Cette agricultrice essaie de parler de son travail , de la quantité qu’elle fournit .
            Elle lui tend m^me la perche : « je ne suis pas au 35 h » , alors que c’est un de ses leitmotiv concernant le PS ...
            Et il lui répond en ramenant les choses à lui : « moi non plus... ! »
            On pourrait penser qu’il a pigé mais non il faut qu’il en rajoute : je n’ai pas 40 ha non plus ...
            Autrement dit quand les électeurs vont à lui , donc sur un plan général ,politique lui répond au premier degré , sur le ton de l’agression , comme s’il était un particulier et non le représentant du pouvoir .
            Purée il en tient une couche .... !
            Comme politicien manipulateur n actionnant tous les filtres et protections à sa disposition : médias, justice , il a pu faire illusion mais dans un débat sur le réel , il est incapable de répondre correctement , de tenir la route .


          • lagabe 4 mars 2012 09:47

            faut pas oublier , l’affaire Véolia
            Chassez e naturel , il revient au galop


          • Dolores 4 mars 2012 17:50

            Je ne trouve rien de surprenant dans ce dialogue.

            Tout le monde a eu au moins 10 ans pour se rendre compte que ce personnage est arrogant,méprisant, narcissique, vulgaire ; sans la moindre éducation et qu’il souffre d’un énorme complexe de supériorité.

            Par contre, il démontre qu’il est de très loin moins intelligent qu’il ne semble le croire et que ses aficionados ne l’imagine.

            Mais ne vous leurrez pas, nombre de politicards pensent comme lui sans le dire. Etant plus malins ; ils sont plus hypocrites.
            Leur rapacité sait utiliser la naïveté du peuple !


          • JL JL1 3 mars 2012 10:08

            C’est clair, ce type est un voyou ! Et de la pire espèce.

            Un tel personnage qui a pu accéder à la présidence de la République est un témoignage vivant de la puissance des médias, car sans eux, il ne serait même pas un avocat respectable.


            • Fergus Fergus 3 mars 2012 10:56

              Bonjour à tous.

              Je partage totalement l’avis de JL1. Cette séquence, qui met de manière éclatante en évidence le comportement minable de Sarkozy, ne fait que conforter mon opinion.

              Sarkozy n’aime pas les gens. Pire, il méprise tous ceux qui appartiennent aux classes populaires et qui galèrent pour simplement vivoter comme dit l’agricultrice.


            • Fergus Fergus 3 mars 2012 12:02

              Pour montrer la muflerie de Sarkozy, j’ai oublié de préciser que le prix de l’hectare agricole dépend de sa finalité, un simple pâturage ne valant évidemment pas la même chose qu’une surface de maraîchage. Or le pays basque est avant tout une terre de polyculture à la rentabilité moyenne.

              Pour mieux comprendre la goujaterie du candidat UMP, il faut savoir que le prix moyen d’un ha agricole doit actuellement tourner autour de 4500 euros, les terres les plus productives atteignant en moyenne 7000 euros et les plus pauvres 2000 euros. Je ne sais pas ce qu’il en est du Pays basque, mais le prix doit tourner autour de 4000 ou 5000 euros maximum.

              Autrement dit 40 ha représentent tout au plus 160 000 à 200 000 euros, soit pas grand chose pour un outil de travail, et en tout état de cause rien à voir avec le patrimoine de Sarkozy qui est assujetti à l’ISF !


            • FRIDA FRIDA 3 mars 2012 12:31

              @Bonjour Fegrus

              Je ne pense pas qu’il soit idiot au point de ne pas connaître le prix de l’hectare comme vous l’avez si bien expliqué. Son but est d’avoir le dernier mot, et surtout de noyer la parole qui n’est pas la sienne. Dans l’oreille d’un urbain non averti du prix des terres argicoles et de leur finalité, 40 hectares c’est comme un ranch des Ewing

              http://www.youtube.com/watch?v=Ffo2Oqt8bIM&feature=related

              40 hectares ça sonne très riche pour ceux qui ont un chez soi qui se compte en m2.

              Il joue sur les ignorances et les ambiguïté comme d’habitude, avez-vous remarqué comme il met sa main pour empêcher la femme de parler, et il finit par dire que ses remarques sont à mettre sur le côté mauvais caractère


            • c est comme si UN CRS EN CIVIL ALLAIT SE VANTER DE CASSER DU BASQUE DANS LE QUARTIER CHAUD ET BASQUE DE SAN SEBASTIAN...

              2000 CRS ETAIENT EN ALERTE POUR CE BOUFFON DEBILE....

              il est avec son écervelée proprietaire d’un chateau dans le 8ème NON ?
              A QUI LES 40 HECTATES PAS AUX 40 VOLEURS DE CHOUCHOU...pauvre sot arrivé par la betisE des senilo-fascistes donC...élu par des malades de la sécurité en 2007

              CITOYENS CE TYPE VOUS TROMPE IL...N A PAS LA CARRURE POUR UN COSTUME DE PRESIDENT DE NOTRE FRANCE. c’est un gamin attardé...

              ne refaites pas cette grosse betise.en 2012


            • Yvance77 3 mars 2012 10:10

              Salut,

              C’est là ou l’on voit toute la différence entre un Jacquou le Croquant aka Chichi et lui ! Le premier savait vraiment causé aux agriculteurs, et était dans son élément au salon de l’agriculture.

              Le second n’est qu’un imposteur, et le masque tombe. Quoi que à ce niveau c’est la maison qui se lézarde, et tout va bientôt s’écrouler.

              Même lerna n’a pas réussi à nous faire le bilan flatteur de la politique pipolesque c’est dire !


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 3 mars 2012 12:28

                Salut Yvance, salut tout le monde.

                C’est vrai ça, ils sont où les supporters de Sarkozy ? Il n’y a donc vraiment plus personne pour défendre son « bilan » ?

                 smiley


              • Fergus Fergus 3 mars 2012 13:29

                Bonjour, Peachy.

                Marché des Lices (le 2e de France) à Rennes ce matin : alors que la gauche est là toutes les semaines, je n’y ai toujours pas vu le moindre militant UMP depuis que la campagne a été véritablement lancée en janvier. Auraient-ils, dans un regain de lucidité, honte du bilan de Sarkozy ? Honte de cette candidature ?


              • bigglop bigglop 3 mars 2012 13:41

                Bonjour à tous,

                On le savait déjà, mais aujourd’hui tous les citoyens, ayant un peu de bon sens, peuvent constater que Sarkozy est un personnage « vulgaire », un pervers narcissique à tendance paranoïaque.
                A Bayonne, Itxassou, il a gravement dérapé avec son « épuration » et les propos tenus au couple d’agriculteurs.
                Il ignore que les 40 hectares qu’ils possèdent, ne leur appartiennent plus. En fait, les propriétaires sont des banques comme le Crédit Agricole qui possèdent des hypothèques sur ces terrains en garantie des prêts accordés.
                Il montre au plein jour, son ignorance crasse et son mépris du peuple qu’il « promet » de protéger et défendre.


              • Cortomaltese Cortomaltese 3 mars 2012 15:27

                @Peachy


                « Marché des Lices (le 2e de France) à Rennes ce matin : alors que la gauche est là toutes les semaines, je n’y ai toujours pas vu le moindre militant UMP »

                Avez-vous bien regardé chez les marchands de légumes ? Au rayon choux par exemple !!!


              • Cortomaltese Cortomaltese 3 mars 2012 15:31

                Erratum,


                message initialement prevu pour Fergus

              • bakerstreet bakerstreet 3 mars 2012 18:03

                Biglop

                Vulgaire est un mot sympa, puisqu’il signifie « ordinaire »

                Ce « Moi je suis pas propriétaire de quarante hectares ! » est un cru exceptionnel.... A peu près même veine que de ces déclarations antérieures :
                « Casse toi, pov........
                Etc......A quand une anthologie

                Un peu étonnant de l’entendre se la jouer modeste, ( c’est tout juste s’il ne nous dit pas qu’il n’a pas les moyens d’accéder à la propriété......)
                on sait que la France si je me souviens bien fait 550 000 km carrés, et qu’il l’arpente comme un propriétaire le fait de son champs, lourdant les indésirables, se confisquant les voies d’accès pour son usage personnel.

                C’est pas le »right man at the right place"
                Les conseillers doivent être catastrophés.

                Que va pouvoir sortir Géant comme énormité, genre passage du mur du son avec un tracteur, pour tenter de déplacer les regards ailleurs. 
                Car c’est tout le métier d’un magicien de bouger une main, et attirer l’attention du public, pendant que l’autre vous fait les poches.


              • FRIDA FRIDA 3 mars 2012 10:17

                Ce type et sa personnalité sont connus avant même le premier quinquennat, ce qui est curieux, c’est qui des hommes et des femmes politiques, des intellectuels de tous bords l’on soutenu, cela en dit long sur la décadence de notre société, quand on porte au pouvoir un type comme lui juste pour des récompenses. Parce qu’il faut le dire, lui c’est le genre qui monnaye bien l’instinct de cupidité, il lui donne une valeur et une reconnaissance.

                qu’il ait consititué une cour autour de lui, cela peut à la limite se comprendre, mais de là à ce que les gens vote une fois de plus pour lui, cela sera une énigme des temps modernes que nous devons résoudre.

                Après « casse toi pauv’con » et d’autres perles, les annales retiendrons également « moi je n’ai pas 40 hectares »

                 

                Remarquez le « O.K », cela lui donne la classe et la distinction que le bon peuple n’a pas.


                • Sabine Sabine 3 mars 2012 10:29

                  Exact. Il ne fallait pas être grand clerc ni Docteur Es Psychologie pour voir quel genre d’homme était un certain mininstre de l’Intérieur. Et comme le temps aggrave toujours certaines choses...


                • Jicé Jicé 3 mars 2012 15:20

                  "qu’il ait constitué une cour autour de lui, cela peut à la limite se comprendre, mais de là à ce que les gens vote une fois de plus pour lui, cela sera une énigme des temps modernes que nous devons résoudre."
                  2 pistes à explorer selon moi :
                  -une forme de pathologie nationale, à l’échelle d’un pays et d’un peuple qui se perçoivent comme dévalués, déconsidérés, déboussolés (un peu comme l’Allemagne des années 30 rongée par l’humiliation et le désir de revanche qui a élu Hitler) ...
                  -une puissante entreprise de décervelage via la caste politico-médiatique qui laisse le citoyen sans ressources et incapable de détricoter le story-telling dévastateur qui s’impose jusqu’à anestésier tout esprit critique...


                • wesson wesson 3 mars 2012 16:02

                  bonjour Frida,


                  « Remarquez le »O.K« , cela lui donne la classe et la distinction que le bon peuple n’a pas. »

                  Ses O.K. étaient en fait les équivalents fonctionnels et à peine plus poli de « bon maintenant tu commences à me chauffer avec tes problèmes, alors tu fermes ta gueule et tu souris à la Caméra ».

                • chantecler chantecler 3 mars 2012 16:22

                  OK c’est la culture de NS .
                  A l’américaine ....
                  Devrait manger du chewing gum et porter bottes et stetson .


                • Sabine Sabine 3 mars 2012 16:40

                  I s’rait trop mimi en cow-boy (sur un poney).

                   


                • Tall 3 mars 2012 17:31

                  .. ou sur un cheval de bois. Même si ça lui rappelle de mauvais souvenirs, car il n’attrapait jamais la floche quand il était petit.

                  Un traumatisme d’enfance qui, selon certains experts, aurait générer son obsession à accéder aux + hautes fonctions.

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès