• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sécurité européenne. Le danger n’est pas la Russie, c’est (...)

Sécurité européenne. Le danger n’est pas la Russie, c’est l’Otan

Dans l'espèce de frénésie qui s'empare ces jours-ci des médias français, face aux évènements d'Ukraine, pour condamner les réactions de défense de la Russie, pourtant menacée d'encerclement, personne le souligne que le plus grand danger pour la sécurité de l'Europe ne sont pas « les chars russes », mais l'offensive menée depuis des années par l'Otan pour faire reculer l'influence de la Russie, voire la dissuader militairement.


Il y a deux jours c'était le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, qui appelait la Russie « à la retenue » autrement dit qui la menaçait d'une réaction militaire de l'Otan. C'est le même qui écoute sans réagir les appels à intervention venant de l'actuel gouvernement occidental de l'Ukraine. C'est le même qui depuis des mois travaille à consolider, en Europe même, des bases de missiles (le BMDE ou Ballistic Missile Defence in Europe) lesquelles sont directement tournées vers la Russie pour désarmer une frappe en retour de celle-ci en cas d'agression. Ce sont, avec le soutien implicite du Secrétaire général, les plus anti-russes des membres de l'Otan, qui multiplient les intrusions, au coeur même de la Russie, par le biais d'associations et d'organisations visant à mener une véritable guerre civile interne contre les institutions.

Mais l'Otan, cela ne fait de secret pour personne, a toujours été le faux- nez européen des Etats-Unis. Ce faut nez était peut-être acceptable pour les Européens du temps où le stalinisme menaçait l' « Occident ». Aujourd'hui, cette menace, contrairement aux propos des va-t-en guerre, n 'existe plus. Cependant, pour l'Amérique du lobby militaro-diplomatique, la Russie, nous l'avons souvent écrit ici, continue à être présentée comme un danger, du fait qu'elle possède l'arme nucléaire. Les Etats-Unis voudraient être les seuls à disposer de la bombe, au service de leur entreprise pour dominer le monde. Il leur faut donc, quels que soient les risques pour l'Europe, placée en première ligne, provoquer de plus en plus la Russie dans l'espoir qu'elle finira par envoyer les chars, non seulement en Ukraine, mais dans les pays de l'Union européenne limitrophes. Alors les Etats-unis pourront anéantir militairement la Russie, prétendument en toute légitimité.

Dans l'immédiat, Obama, fort de l'appui des gouvernements européens membres de l'Otan, menace aujourd'hui la Russie de rétorsions économiques. Il invite ces gouvernements, au mépris de leur intérêt évident, à boycotter le prochain G8 devant se tenir à Sotchi et à ne plus acheter de pétrole aux Russes (?). Il fait par ailleurs tout ce qu'il peut pour pousser les membres de l'Otan à refuser le dialogue avec Moscou, à soutenir les plus extrémistes des européophiles en Ukraine et en Crimée, à refuser à tous prix une partition de l'Ukraine qui serait pourtant le seule solution pour ramener le calme dans ce pays divisé. Bien tranquille à Washington, Obama peut le faire sans risques. Ce serait moins risqué pour lui qu'affronter en Asie le nouvel ennemi que s'est donné le lobby militaro-diplomatique américain, la Chine.

Mais pourquoi les quelques voix clairvoyantes qui avaient demandé, en France comme dans d'autres pays européens, une sortie de l'Otan, ne sont-elles pas plus écoutées ? Pourquoi ces mêmes voix qui demandent, en substitution au prétendu parapluie de l'Otan, la mise en place d'une véritable force de défense européenne, pouvant permettre à l'Union de choisir ses alliées et ses adversaires en toute indépendance, sont-elles de plus en plus inaudibles ? Pourquoi en France le gouvernement socialiste ne se distingue-il aucunement des autres dans l'acceptation de la servilité ? Parce que l'Amérique ne le veut pas, et aussi parce que, dans l'Union européenne, les intérêts politiques et économiques inféodés au grand allié atlantique se sont donné pour mission, avec un esprit collaborationniste qui devrait évoquer des souvenirs dans les pays de Vichy et de Sigmaringen, de suivre en tous points ce que demande Washington.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (177 votes)




Réagissez à l'article

221 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 2 mars 2014 12:25

    « Il y a deux jours c’était le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, qui appelait la Russie « à la retenue » autrement dit qui la menaçait d’une réaction militaire de l’Otan. »


    Poutine est encore mieux placé et mieux informé que nous, pour ne pas confondre une gesticulation lingualo-labiale avec une menace. 

    Par ailleurs, on peut se demander s’il y a, en dehors du soldat Lévy, des troufions occidentaux qui sont prêts à se bigorner avec des Russes, donc à mourir, pour la plua grande gloire de néonazis ukrainiens.

    En 2014, la mutinerie, ce n’est plus ce que c’était en 1914, où on avait le peloton d’exécution facile. Et il faudrait encore que les opinions publiques suivent...

    Conclusion : il ne se passera rien du tout, quoi qu’en pense l’inénarrable Cheminade, que je m’en vais écouter de ce pas...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 mars 2014 10:10

      Depuis 1989, quant tombèrent le Mur de Berlin et le Rideau de Fer (il y a 23 ans déjà) et que l’Empire Soviétique disparut, en 1991, les USA semblent continuer de vouloir considérer la Russie comme un ennemi potentiel ainsi qu’au temps de l’URSS.

      Si cette attitude américaine devait persister, les pays de l’Europe de l’Ouest devraient quitter l’OTAN et s’allier à la Russie pour constituer une Union Européenne de l’Atlantique à l’Oural (et au Pacifique, via la Sibérie).

      Dans ce cas de figure, si le Royaume-Uni persistait à se refuser d’être résolument plus europhile qu’il l’est aujourd’hui, il devrait être contraint de quitter l’Union Européenne.

      En revanche, si les USA venaient à considérer la Russie comme un allié potentiel, la Russie pourrait intégrer l’OTAN, qui deviendrait l’Organisation du Traité de l’Atlantique et du Pacifique Nord (OTAPN), ainsi que l’Union Européenne.

      L’intégration de la Russie à l’Union Européenne, ainsi que celle du Bélarus, de la Moldavie et de l’Ukraine exigerait une période transitoire durant laquelle ces quatre pays se mettraient en conformité avec toutes les valeurs de l’Union Européenne.



    • diogene 3 mars 2014 11:41

      Hé oui... le soldat Lévy, sûrement le plus abruti des connards contemporain, et de loin.
      Ecoutez le se prendre pour un tribun, ce taré.

      http://www.nouvelordremondial.cc/2014/03/03/bhl-a-poutine-nous-pouvons-user-contre-poutine-des-memes-methodes-que-contre-ianoukovitch/#comment-117402

      Comment dire... heu ? ce n’est même plus consternant, c’est... bon ya plus de mot pour l’exprimer, il faudrait en inventer.
      Vivement un tribunal pour l’envoyer, lui et ses semblables dans un cul de basse fosse pour le reste de sa misérable existence.


    • appoline appoline 3 mars 2014 18:15

      Si les amerlocs arrêtaient de faire chier la terre entière avec sa trilatérale et son CFR, tout le monde pourrait enfin respirer et calmerait tous les esprits


    • Martha 4 mars 2014 10:21


       Après le nième coup tordu OTANesque de Kiev et le discours révoltant de BHL - Pas un instant dénoncé par nos élus - C’est le devoir civique de tout Français normalement constitué de rejeter ces manières de faire immondes. Le plus tôt possible.

       Le 25/5/2014 les élections Européennes, en un tour, nous permettent de le faire de façon apaisée et légale : il faut voter massivement pour les candidats UPR. C’est très important de ne pas rater cette occasion qui a l’avantage d’être assez proche : 82 jours et qui ne se reproduira pas avant 2 et 5 ans.
       Ce message sera très clair.
       Ce sera le moyen le plus efficace de faire perdre toute légitimité à ces cinglés qui croient avoir autorité sur nous, qui se permettent, en notre nom, n’importe quoi et qui nous ont rendu responsable, malgré nous, de massacres, de souffrances atroces et du chaos civil, dans chacun des pays qu’ils ont attaqués.

       Que l’UPR nous communique par l’intermédiaire d’AGORAVOX la liste des candidats de chacune des régions de vote.


    • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:01

      Pas un instant dénoncé par nos élus(parceque vous les avez élus vous ? et bien pas moi , 2 derniéres présidentielles vote blanc au 2émé tour ,non au traité de lisbonne etc , donc ça ne sont pas mes élus) - c’est ça avoir le nez fin - et pour cause

      http://allainjules.com/2014/03/05/delirium-tremens-diner-du-crif-quand-son-president-roger-cukierman-franchit-le-rubicon/ ça n’est pas pire que la honte ça.


    • Martha 5 mars 2014 09:59

       @Cass.
       Le vote nul, ou ne pas aller voter, c’est, en fin de compte, la même chose. Donner la majorité à Hollande, aux Présidentielles, a permis de virer Sarkosy (ce qui est un énorme + . Imaginez 5 ans encore avec cette équipe de branquignoles.... pas possible !). Les Français lui ont donné ensuite une large majorité à l’assemblée pour qu’il puisse gouverner librement.

       Et on a vu : tout est clair maintenant. Rien de neuf pour la relance industrielle, des lois sociétales, inutiles, contre le sens commun, politique OTANesque va-t-en guerre odieuse en Syrie et maintenant que va-t-on faire en Ukraine ? Serions-nous tombé sur la tête ? Quel Français peut-il écouter BHL sans frémir et clamer son indignation ?

       Le vote est un choix positif : entre deux (ou plusieurs) voies, il s’agit de choisir celle qui nous paraît être la meilleure. Le vote nul = zéro, c’est ce retirer de ce choix. Pour moi il ne dit rien. La seule chose que l’on peut en déduire c’est qu’il est : soit indifférence soit inexistence. Dans nullité de choix, c’est la même chose : il ne fait rien avancer.

       Après avoir voté Hollande, puis ensuite « pour » « notre » député Socialiste, comme l’ont fait la majorité des Français, qui se sont exprimés par leur vote. Aprés avoir manifesté 4 fois contre le « mariage pour tous » et contre le projet de N-D-d-L. Je dois considérer que cela n’a pas été nul, puisque tout est clair maintenant. Et le pire : la Syrie (après la Libye), puis maintenant l’Ukraine, c’est bon, là on nous transforme en criminels et si on ne dit pas de façon franche et claire STOP !, ça suffi, on en a mare ! Non seulement on accepte d’être responsable de ces Horreurs, on en devient manifestement responsable. Et cette dérive nous amène droit à une guerre mondiale.

       C’est pour cela qu’il faut le 25/5/2014 voter massivement pour les candidats UPR.


    • la vergonha 5 mars 2014 10:14

      @Martha

      « Quel Français peut-il écouter BHL sans frémir et clamer son indignation ? »
      Osef de BHL, vous lui donnez une importance qu’il n’a pas.

      « c’est ce retirer de ce choix »
      Oui, et ne pas voter, c’est apporter son soutient à celui qui aura le plus de voix.

      « la Syrie (après la Libye) »
      On voit le très bon résultat de la Syrie, ne pas y avoir été a rétabli la démocratie en un temps record. Résultat de la non intervention, un nombre de morts comparable à la seconde guerre d’Irak ! On peut spéculer sur ce qui se serait passé si on y avait été, mais le résultat actuel n’est pas probant !

    • Laurent 47 7 mars 2014 23:25

      Non, j’ai une autre idée, pour Bernard-Henri Lévy !

      Puisqu’il est prêt à se battre pour instaurer la démocratie et faire respecter les résolutions de l’O.N.U., on pourrait l’envoyer en Cisjordanie pour obliger les israéliens à respecter la résolution 242, et à restituer aux palestiniens les territoires qui leur ont été volés !
      En voila une idée qu’elle est bonne ! Non ?

    • Abou Antoun Abou Antoun 2 mars 2014 12:54

      Cheminade ne représente que lui-même (voir son score aux élections).
      La Russie récupère son bien dont elle n’aurait jamais dû être privée et fait front contre les fascistes, il n’y a rien à redire. L’attitude du gouvernement français, empêtré lui-même dans d’interminables guerres coloniales est une fois de plus ridicule.
      Ce faut nez était peut-être acceptable pour les Européens du temps où le stalinisme menaçait l’ « Occident ». Aujourd’hui, cette menace, contrairement aux propos des va-t-en guerre, n ’existe plus.
      l’OTAN aurait du être dissoute en même temps que le Pacte de Varsovie, n’ayant plus d’objet. Pourquoi les peuples européens se laisseraient entraîner dans une guerre contre la Russie qui est le partenaire naturel (échange matières premières contre technologie).


      • caramico 3 mars 2014 10:02

        Pourquoi les peuples européens se laisseraient entraîner dans une guerre contre la Russie qui est le partenaire idéal ?


        Parce-que ce sont des traîtres, y compris notre gouvernement dit « socialiste ».

      • la vergonha 3 mars 2014 12:22
        « La Russie récupère son bien dont elle n’aurait jamais dû être privée »
        Mais vous avez raison, quand est ce que la France récupère l’Algérie et l’Indochine dont elle n’aurait jamais du être privée ?
        Non cet argument n’en est pas un, désolé.

        « la Russie qui est le partenaire naturel [de l’Europe] »
        C’est un partenaire naturel qui ne souhaite pas que l’Ukraine soit partenaire de l’Europe.

      • appoline appoline 3 mars 2014 18:16

        Ce n’est pas pour rien que le Grand Charles nous avait sorti de ce nid de vipères qu’est l’Otan


      • Laurent 47 8 mars 2014 18:03

        C’est sûr ! Les russes ne veulent absolument pas qu’un gouvernement illégitime, mis en place par un coup d’état ( organisé en sous-main par Washington et par Catherine Ashton, commissaire européenne ), et composé de ministres néo-nazis ( il y en a huit, et leurs noms sont sur Internet ), dirige l’Ukraine à ras des frontières russes !

        C’est une raison qui a le mérite d’être étayée par une flopée de reportages ( notamment quand on voit le « 1er ministre » faire le salut nazi, entouré de ses sbires, sur le Maïdan ). Ce qui m’étonne, c’est l’aveuglement de François Hollande, et surtout de Manuel Valls, qui voient la quenelle de Dieudonné comme un geste antisémite, alors qu’ils voient le salut nazi ukrainien comme une quenelle !
        Est-ce une ruse de sioux, ou sont-ils vraiment idiots ?

      • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 mars 2014 13:04

        Bonjour,

        La France doit quitter l’OTAN qui est devenue une organisation criminelle qui risque de nous entrainer dans des sales guerres ...

        Voici le vrai visage de l’OTAN !

        L’UPR propose de sortir de l’Euro, de l’Europe et de l’OTAN.

        Programme de Libération Nationale - UPR


        • Pyrrhos 2 mars 2014 15:21

          Autarcie ?!

          Excellente idée si nous voulons vivre comme en Corée du Nord...


        • politzer politzer 2 mars 2014 17:08

          tout à fait d accord il faut sortir au plus vite de ce « machin » et ceux qui veulent se battre « pour le roi de Prusse » , qu ’ils y aillent et bon vent !


        • Ouallonsnous ? 2 mars 2014 18:59

          La France doit quitter l’OTAN qui est devenue une organisation criminelle
          et illégitime, s’en prenant aux pays non alignés sur la politique néo-coloniale anglo-yankee !

          Car, qui est légitime actuellement en Ukraine en Syrie et au Vénézuela ? Certainement pas les fauteurs de guerre américains et leurs valets à la tête des Etats-Unis ( ? ) d’Europe, s’ingérant partout dans le monde en fomentant des troubles fabriqués pour diviser les populations !

          En fait, toute personne sensée se demande ce qu’est cette histoire totalement débile ou des ukrainiens, visiblement réduits à la situation de la Mongolie d’après les merdias de l’ouest rapporteurs des consignes que leur donne le propaganda-staffel de l’OTAN, préfèrent 600 millions et la Troika avec son austérité à la grecque qui tue les vieux, les enfants, et rends à la misère 50% des jeunes, contre 15 milliards offert par Poutine, sans aucune condition !

          Faut être accrocs aux mérdias meanstreams et JT pour croire à cette révolution débile, organisée par des fachos néo-nazis assistés de sionistes payés par Georges Soros, Kissinger et autres vieilles merdes du siècle dernier, dont David Rockefeller et les autres collaborateurs du Bilderberg, encadrés par la CIA et le Mossad sioniste !

           

          Si le conseil de sécurité et l’ONU doit se réunir et statuer, c’est sur le coup d’état fomenté par l’UE et les USA contre la république d’Ukraine, comme ils auraient dus le faire à propos de la Cote d’Ivoire, la Libye, la Syrie ou encore la Yougoslavie et l’Irak ! S’ils ne l’ont pas fait c’est parce que l’ONU n’est pas impartiale, elle ne représente qu’une communauté d’états tous clients des anglo-yankees.

           

          Le rééquilibrage des pouvoirs mondiaux par l’Eurasie s’appuyant sur la Russie et la Chine et tous les pays non alignés sur l’axe Washington, Londres, Paris, Tel-Aviv est ce qui peut arriver de mieux à l’humanité !

           


        • l auteur@ et eau du robinet / GRANDS NAIFS VOUS NOUS FERIEZ CROIRE QUE POUTINE EST UN ANGE ET NON UN OFFICIER DU KGB TRES MOYEN !!!!!! qui a magouillé pour prendre le pouvoir qu’il ne quittera plus « tel un dictateur »

           L OTAN POUR VOUS C EST LE DIABLE ARRETEZ DE BOIRE DE LA VODKA AVEC VOS PILLULLES ROSES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          ACCUSEZ AUSSI L U E QUI N A MEME PAS UNE BRIGADE DE SOLDATS......D ENVAHISSEUR on va faire la quete a agora pour vous offrir un manuel de geopolitique ( ne revez pas...pas neuf.....une occas  pour 2  !!!!)


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 mars 2014 20:10

          Bonjour Par TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE,

          Pensez vous, SÉRIEUSEMENT, que Charles DE GAULLE, été naïf, quand la France à quitté le OTAN en 1966 ?

          Voici le message que De Gaulle adressait à l’ancien président des États-Unis Lyndon B. Johnson :

          ’’ La France, écrit-il, se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté, actuellement entravé par la présence permanente d’éléments militaires alliés ou par l’utilisation qui est faite de son ciel, de cesser sa participation aux commandements intégrés et de ne plus mettre de forces à la disposition de l’OTAN. ’’

          Fort de la légitimité que lui confère sa récente réélection à la tête de l’État, De Gaulle décide ainsi de faire un coup d’éclat diplomatique. Cette décision s’inscrit en fait dans la volonté de doter la France d’une « politique de défense indépendante  » , lui permettant de s’émanciper de la tutelle de l’OTAN. Attaché à la souveraineté nationale, le général est hostile à l’idée de faire jouer à la France le rôle de satellite de la puissance américaine. Le retrait de la France est officiellement prononcé le 8 juin 1966 lors de la conférence de Bruxelles.

          Le président Nicolas SARKOZY (atlantiste et pro-sioniste http://oumma.com/16932/decouvrez-sarkozy-hollande-lobby-israelien ) annonce en 2009 le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN mais elle n’intègre pas le comités des plans nucléaires.

          Voyez vous, la France à réintègre depuis 2009 l’OTAN mais n’est pas associé aux décisions clés !!!

          Mois naïf, certainement pas, mais lucide, naïf sont ceux qui veulent rester dans l’OTAN !!!

          Avez vous regardé cette vidéo : Michel Collon : L’Otan est une organisation de criminels

          Regardez la bien et surtout écoutez bien ce que Michel Collon dit au sujet de l’OTAN !!!


        • baldis30 3 mars 2014 08:49

          @Politzer

          lorsque tu écris « le roi de Prusse » tu serais encore plus près de la vérité en écrivant « la reine du IVème reich », car c’est bien de cela qu’il s’agit ..... couronnée par toutes les sectes économico-religieuses U.S. 


        • et combien de MILLIARDS A T ON PERDU EN ESSAIS DE MISSILE ATOMIQUES DE SOUS MARINS ET D ETUDES DE PORTE AVIONS ,,,,, ????

          on serait pas dans une merde AUSSI NOIRE SI ON ETAIT RESTE DANS L OTAN
          au lieu de jouer au grand pays payant mal ses fonctionnaires infirmiers et ses instituteurs
          ET PERDANT SES ELITES QUI S EXPATRIENT CAR PAYES 2200 EUROS EN FRANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          NOTRE DEFENSE ATOMIQUE APPLAUDIE PAR 650000 ELUS LOBBYISTES soit du nucleaire....des banques du pétrole des armesqui nous coutent la « peau des fesses »


        • Denis Rémi 3 mars 2014 17:53

          trop simpliste comme affirmation. C’est oublier le rôle que l’OTAN a joué dans le passé, ne vous en déplaise


        • appoline appoline 3 mars 2014 18:19

          Nous avons foutu la merde un peu partout, ça n’a rien arrangé d’ailleurs, les pays en question claquent du bec ; les état unis, donneurs de leçons veulent faire de même alors que eux, comme nous, ferions bien de regarder dans quel état se trouve notre économie et notre peuple. Le reste : chacun se démerde


        • xantrius 4 mars 2014 15:01

          @sainte-injuste, le troll antisémite ne rate pas une occasion pour verser son délire de complot des juifs. Avec le conseil de lire cette énormité des « Protocoles des Sages de Sion » la masque est tombé. Lecteurs d’avox, réveillez vous. No pasaran ! 


        • Gaston La Baffe Gaston 4 mars 2014 15:18

          Etre antisémite parce qu’on s’en prend à BHL, ça laisse de la marge. smiley Je dirais même qu’alors la Shoa n’eut jamais eu lieu smiley


        • CASS. CASS. 5 mars 2014 03:38

          Risque de nous entrainer dans des sales guerres c’est déjà fait afghanistan, Libye,Syrie etc etc. Matez -ça http://allainjules.com/2014/03/05/delirium-tremens-diner-du-crif-quand-son-president-roger-cukierman-franchit-le-rubicon/ ç ’est insupportable,



        • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:12

           Wesson ne sait pas d’où venaient les mossad qui étaient aux côtés des néonazis ukrainiens, bien évidemment pas d’isra el wesson ils venaient d’une autre planéte.


        • cedricx cedricx 5 mars 2014 04:45

          A regarder sans modération...
          https://www.youtube.com/watch?v=a19...


          C’est tout simplement dramatique, l’intervention de ce sinistre personnage n’augure rien de bon, préfigure d’une longue période de chaos pour les Ukrainiens...

        • Laurent 47 7 mars 2014 23:35

          C’est quand-même du plus haut comique ! Un juif orthodoxe qui condamne la solution finale et les S.S., et qui va soutenir le gouvernement illégitime de Kiev, composé notamment de huit ministres néo-nazis du parti Svoboda, ou de bendéristes,

          les mêmes qui, alliés des S.S., ont fait envoyer les juifs d’Ukraine dans les camps de la mort durant la dernière guerre !
          Il n’existe pas de tribunal de Nürenberg pour ce genre d’individu ?

        • Laurent 47 8 mars 2014 18:18

          O.T.A.N. : Organisation du Traité de l’Atlantique Nord.

          Cette organisation, créée pour faire contrepoids à l’U.R.S.S. à l’époque de la guerre froide, n’a plus aucune justification de nos jours. La Russie n’est plus communiste, loin s’en faut, et la menace ne vient pas non plus de l’Allemagne, qui n’est plus nazie. Le seul intérêt de ce « bidule » est pour les américains qui peuvent ainsi asseoir leur hégémonie sur le continent européen, glisser un coin entre la Russie et la Communauté Européenne pour empêcher à tout prix la création d’un bloc européen à la puissance décuplée, indépendant des U.S.A.
          Point n’est besoin de sortir de l’E.N.A. pour comprendre le coup-fourré !
          Je n’ai que mon Certificat d’études primaires, mais je les ai vu arriver de suite, Barak Obama, John Kerry, et François Hollande, avec leurs gros sabots

        • Mowgli 2 mars 2014 13:07

          Encore une belle carte muette ! C’est devenu la mode chez agorapox. Ce coup-ci on n’a plus qu’une couleur, le dernier on en avait deux. Le prochain nartique sera-t-il noir sur noir ou blanc sur blanc ?


          • Gaston La Baffe Contagious971 2 mars 2014 13:09

            Tout rose, fils de l’âme/homme smiley


          • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 2014 17:52

            celle est plus parlante


          • baldis30 3 mars 2014 08:58

            @ Père Plexe

            Ô que oui.... qu’elle est plus parlante... et encore elle ne dit pas tout sur les investissements allemands dans les pays portés en rouge .... meuh non la délocalisation ça n’existe pas.... meuh non !.....

            Même si la France paraît moins touché il faut dire de façon claire que ce ne sera pas avec quelques importations méthanières à partir de l’Algérie que le trou sera comblé ( d’abord il y aura de la concurrence sur les prix, et la disponibilité des bateaux .....) 


          • lisca lisca 2 mars 2014 13:14

            A la France, puissance maritime et (de façon très affaiblie) militaire européenne, revient de démarrer une nouvelle alliance, évidemment avec la Russie, en se dégageant de l’Otan, en récupérant ses soldats éparpillés pour les consacrer à la défense du territoire français, de consacrer l’essentiel de ses ressources à la réorganisation d’une défense digne de ce nom et d’une instruction publique rigoureuse et nationale.

            La France est complémentaire de la Russie : elle est ouverte sur la mer, elle est gardienne (bien que très affaiblie moralement) de la tradition de Montaigne et de tant d’autres gloires de la raison, de climats tempérés, elle fut douce à vivre, agréable à voir et peut le redevenir. Elle le veut profondément, c’est dans l’air.


            • Bernard Pinon Bernard Pinon 2 mars 2014 13:43

              A la France, puissance maritime et (de façon très affaiblie) militaire européenne, revient de démarrer une nouvelle alliance, évidemment avec la Russie, en se dégageant de l’Otan...

              Vous rêvez.
              Nos élites dirigeantes sont toutes atlantistes et nous subissons depuis plus de dix ans des gouvernements de traîtres et de collabos qui s’accommodent très bien du fait que la France soit devenue un protectorat américano-bruxellois. Notre presse répète ad nauseam le narratif de l’OTAN (Poutine pas bien, Assad méchant, Chavez caca...) et à force ça finit par imbiber une majorité de cerveaux Même si on peut percevoir un petit frémissement patriotique, on est encore loin du jour de la Libération. J’espère me tromper...

            • Pyrrhos 2 mars 2014 15:23

              Vous vous prétendez patriote ? Vous vous faites le complice d’une puissance étrangère. Il est manifeste que vous défendez les intérêts du Kremlin et non ceux de la France.


            • politzer politzer 2 mars 2014 17:13

              Les Russes ne sont pas les putchistes ce sont les néo nazis et leurs dupes qui sont sortis de la légalité ! on voit bien qui se démasque ici , le nazillon émule de Goebbels . 


            • Pyrrhos 2 mars 2014 21:06

              Loi de Godwin... Ca ne rate jamais !


            • baldis30 3 mars 2014 09:01

              @Pyrrhos

              pour la défense des intérêts d’un pays étranger tu es un fin connaisseur , au fil de tes réponses, on voit avec quel brio tu finiras par soutenir les épigones de laval .


            • Francis JL 3 mars 2014 09:15

              baldis30,

              c’est exactement ce que j’ai pensé en lisant son post. Et à voir le moinssage massif, nous sommes nombreux apparemment à penser que est Pyrrhos est un bhl.


            • nous faisons une union ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;avec l AFRIQUE.....

              AU MOINS LA MEDITERRANEENNE ET EN COURS L AFRIQUE NOIRE


            • Laurent 47 7 mars 2014 23:49

              On est patriote, pas américain ! Que nous apportent les Etats-Unis, à part une multitude de problèmes stratégiques, financiers, économiques et militaires ?

              Quant à dire qu’ils ont libéré la France, c’est un peu léger comme analyse. Il leur fallait absolument foncer vers l’Allemagne par le chemin le plus direct pour empêcher l’Armée Rouge qui descendait du Nord vers le Sud d’envahir tout le Reich.
              Si vous croyez qu’ils sont venus pour nos beaux yeux, ou pour protéger notre camembert, notre baguette de pain et notre vin rouge, là, vous rêvez !
              Un pays n’a pas d’amis, il n’a que des intérêts, disait le général De Gaulle.
              Les U.S.A. savent très bien défendre les leurs ! Et nous ?

            • Laurent 47 8 mars 2014 18:29

              Je préfère défendre la Russie de Poutine, que faire l’apologie du nazisme comme le font sans vergogne nos dirigeants en flirtant avec les ministres issus du coup d’état ukrainien, presque tous membres du parti néo-nazi Svoboda. Ce que j’affirme, toute la presse internationale l’admet, et les preuves filmées ne manquent pas !

              Qu’il y aie des nazis en Ukraine, après tout pourquoi pas ? Ils étaient alliés des S.S. durant la dernière guerre. Mais que nos dirigeants les embrassent sur la bouche, moi ça me donne envie de vomir !

            • jocelyne 11 mars 2014 18:55

              pirros, loie libertarienne, ILS ne la loupent jamais


            • ST JUST@

              arretez de fantasmer sur la grandeur de la FRANCE QUI N’ EST QU’ UNE CHIURE DE MOUCHE SUR LA NAPPEMONDE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


            • Lou Lou 2 mars 2014 13:53

              L’ Ukraine est encore un de ces évènements marqueurs qui confirme la main mise de USraël atlantiste sur les merdias ...


              • modesto modesto 2 mars 2014 21:31

                @lou : je vois qu’on a la forme, par ici, par les temps qui courent !...
                après plusieurs mois sans être venu sur a.vox, je retrouve la qualité de réflexion (et d’expression), le sens de la mesure et de la nuance qui font la célébrité de ce forum pour complotistes paranos et géopoliticiens à deux balles !
                donc je repars, et je vous laisse à vos brillantes réflexions...


              • berry 3 mars 2014 22:11

                bon vent

                 


              • michel 4 mars 2014 16:56

                @a modesto, 


                souhaits de bon voyage et long retour(1 siecle si possible)

              • gadax 2 mars 2014 14:18

                De Gaulle était loin d’être un saint, mais il avait une vision de l’indépendance de la France en politique extérieure qui nous fait cruellement défaut aujourd’hui. La diplomatie Française ne devrait pas s’abaisser à un tel suivisme, surtout que derrière le voile élégant et noble de la liberté se tapit le désir d’étendre l’Europe du travail à coût minimal.


                • sophie 3 mars 2014 19:15

                  Gadax, bonsoir, vous êtes dans un autre monde, aujourd’hui c’est mondial vous comprenez ? pour en sortir cela sera très chère trés trés.


                • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:29

                  De Gaulle avait viré les yenkees viré l’otan etc,si De Gaulle (l’helleniste) était la il serait un très grand allié de La Russie de Poutine et n’aurai jamais accepté cette UE, anti - Europe


                • Laurent 47 8 mars 2014 00:03

                  Ca n’a pas l’air de poser beaucoup de problèmes aux pays qui ne suivent pas aveuglément les Etats-Unis dans leur décadence. Beaucoup de pays européens, à commencer par la Grande-Bretagne, ne sont pas dans la zone euro, et ça ne les empêche pas de vivre. On remet le Franc avec une bonne dévaluation, on fait tourner la planche à billets à la mode yankee, et le tour est joué ! Nos exportations seront facilitées, et nous importerons moins de produits puisqu’étant devenus plus chers, ils pourront à nouveau être fabriqués en France. Et le tout sans un protectionnisme qui deviendrait totalement inutile. Et on dégage l’O.T.A.N. qui ne sert qu’à faire la guerre pour le compte des Etats-Unis, mais pas à défendre la France ! 


                • BA 2 mars 2014 14:57
                  Dimanche 2 mars 2014 :

                  Ukraine : la Russie « déclare la guerre », assure Kiev.

                  Le Premier ministre ukrainien a estimé que la menace russe d’intervenir militairement en Ukraine était « une déclaration de guerre ».

                  L’Ukraine se « trouve au bord du désastre », à la suite de la « déclaration de guerre » de la Russie, a déclaré dimanche le Premier ministre Arseni Iatseniouk. 

                  « C’est l’alerte rouge. Ce n’est pas une menace, c’est en fait une déclaration de guerre à mon pays », a-t-il dit. 

                  « Nous appelons le président russe Vladimir Poutine à retirer ses forces armées et à s’en tenir aux obligations internationales et aux accords bilatéraux et multilatéraux entre la Russie et l’Ukraine », a-t-il ajouté.

                  « Si le président Poutine veut être le président qui a commencé une guerre entre deux pays voisins et amis, entre l’Ukraine et la Russie, il est tout près d’atteindre son objectif. Nous sommes au bord du désastre », a-t-il dit, s’exprimant en anglais lors d’un point presse au Parlement.

                  « La Russie n’avait aucune raison d’envahir l’Ukraine, et nous pensons que nos partenaires internationaux et toute la communauté internationale soutiendront l’intégrité territoriale et l’unité de l’Ukraine et feront tout ce qu’ils peuvent pour arrêter le conflit militaire provoqué par la Russie », a-t-il dit.

                  L’Ukraine a annoncé dimanche le rappel de ses réservistes après la menace-choc de la Russie d’intervenir militairement sur son territoire.


                  • baldis30 3 mars 2014 09:04

                    L’Ukraine devrait rappeler d’urgence les restes de l’armée Vlassov.... au risque que cela motive un peu plus les russes...


                  • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:33

                    Le point et bien torchez vous avec ce pq idem avec figaro le monde etcetc.


                  • Grandloup74 2 mars 2014 15:03

                     D’accord avec l’article à ceci près :
                     Les US ne peuvent pas détruire la Russie sans être détruite elle même. La preuve, elle menace de pressions financières ou politiques, mais ne se risque pas à attaquer la Russie.
                     Même si leur bouclier était opérationnel, il ne leur permettrait pas cette agression.
                     La plupart des missiles russes de dernière génération sont en mesure de percer ce prétendu « bouclier » et de frapper le territoire US. Le nombre de têtes assurerait la vitrification quasi totale du territoire des USA. De plus, les sous marins nucléaires ont prouvé il y a peu, qu’ils pouvaient entrer dans le golfe du Mexique sans être repéré... De là, l’envoi de missile nucléaire sur les US sont assurés d’un strike imparable. Et les systèmes de S300, S400 et plus encore S500, combiné avec des systèmes Pantsir et autres, intercepteraient une majorité de missiles US. Donc guerre de missiles pas tentante pour l’oncle sam...
                     Quant aux armes plus conventionnelles, les dits sous marins équipés de torpilles Skwall, mettraient quelques dizaines de minutes à envoyer la quasi totalité de la flotte US, porte avions compris par le fond.
                     Les USA n’ont qu’une carte à jouer face à la Russie, celle d’ailleurs qu’ils ont toujours employée : Les coups tordus, traitrises, et autres fausses révolutions ou envois d’extrémistes fanatisés. Les US se sont toujours distingués par leur lâcheté : En 1944 ils bombardaient les positions nazies en France depuis l’altitude la plus élevée pour ne pas risquer la DCA, résultat, il y eut plus de victimes et déstructions Françaises que militaires nazies. Idem au Viet-Nam, avec leur Napalm, brûlant vifs plus de civils femmes et enfants que de militaires ennemis, pareil en Irak etc. De piètres soldats malgré leur suréquipement et dont les Afghans avec de simples armes portables sont venus à bout !


                    • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:40

                      De plus la nazie avait déjà perdu la guerre grace aux russes , quand les yenkees et des english d’ailleurs ont débarqué, les yenkees uniquement dans le but de faire main basse sur la france.



                    • ST JUST@ ARRETEZ DE FUMER LA MOQUETTE DE L ETAGE DIRECTION

                      DE VOTRE ENTREPRISE ou de votre milice.....


                    • la vergonha 5 mars 2014 10:54

                      « De plus la nazie avait déjà perdu la guerre grace aux russes »
                      C’est sous estimer la contribution des USA sur le Front nord africain. De plus, une guerre ne se gagne pas uniquement militairement, mais économiquement aussi.
                      Mais il faut reconnaître que les Allemands ont eut beaucoup plus de pertes face aux Russes que face aux Américains !

                    • Jelena XCII 2 mars 2014 15:10

                      C’est qui Obama ? Ce n’est pas ce guignol qui a perdu la face en Syrie ? Il veut une deuxième claque derrière les oreilles ?

                      L’Otan n’est pas parvenu à s’emparer de la petite Syrie et ils osent menacer la Russie ? Notre capitaine pédalo veut nous faire le coup de « Napoléon la revanche » ? ^^

                      Vu que même l’Iran c’est devenu un trop gros morceau pour l’Otan, que les amerloques se contentent de faire un embargo sur Cuba.


                      • tf1Groupie 2 mars 2014 16:03

                        Toi Jelena tu regrettes qu’Obama n’ait pas balancé la bombe sur Damas...


                      • alinea Alinea 2 mars 2014 19:18

                        Vous étiez où Jelena ? Vous manquiez !


                      • sirocco sirocco 2 mars 2014 22:47

                        Oui.
                        Quand on lit dans l’article :
                        « Alors les Etats-unis pourront anéantir militairement la Russie, prétendument en toute légitimité. »
                         on se dit que la pensée de l’auteur va un peu vite en besogne !


                      • epicure 3 mars 2014 01:53

                        Ou alors il est moins con que le va t en guerre bush.
                        Il n’a pas envie d’envoyer son armée dans n’importe quel bourbier peut être.

                        L’Irak et l’Afghanistan ça a laissé des traces chez les américains je pense.

                        Il a appuyé les milices libyennes avec l’aviation mais n’a pas mis un GI sur le terrain. Sinon depuis son début de mandat il a pas fait de grosses opérations militaires comme son prédécesseur.

                        En temps de disette financière, les USA n’ont plus les moyens de faire des grosses guerres à droite et à gauche.
                        Les changements géopolitiques, et les risques de se trouver face à une résistance plus forte, font que les USA ne sont plus l’hyperpuissance d’antan.

                        Combiné aux moindres velléités guerrières par rapport à bush, du coup Obama se retrouve avec une attitude que l’on avait perdue depuis bien longtemps pour son pays.
                        Faut pas oublier qu’il s’était fait élire en annonçant qu’il allait changer la politique internationale, surtout l’interventionnisme militaire.

                        Et si poutine fait le coup de la démonstration de force, c’est qu’il sait tout ça.
                        Il va pouvoir négocier des arrangements en sa faveur.


                      • Fergus Fergus 3 mars 2014 09:10

                        Bonjour, Sirocco et Epicure.

                        Vous avez raison, Obama n’a pas la moindre intention de s’engager dans une escalade militaire. Les européens non plus, évidemment. Nous assistons à un jeu de lutte d’influence dont l’Ukraine pourrait faire les frais par une partition du pays déjà engagée, la Crimée ayant d’ores et déjà quasiment signé son retour dans le giron russe.


                      • sirocco sirocco 3 mars 2014 11:07

                        @ epicure

                        Votre analyse est pertinente.
                        A la liste des déculottées subies par les Etats-Unis, vous pouvez ajouter le Vietnam qui ne leur avait pas servi de leçon.

                        Les USA restent toutefois des impérialistes dans l’âme, ils ont toujours pour but d’asservir et de soumettre le monde entier à leur volonté, à savoir : faire main basse sur les réserves énergétiques, remodeler le Moyen-Orient, encercler et affaiblir la Russie, empêcher la Chine de devenir la première puissance mondiale... Ils ont donc toujours une série de guerre en cours ou en préparation dans tous les coins (sauf chez eux).

                        Mais comme ils rechignent maintenant à envoyer leurs boys au casse-pipe, ils préfèrent agir de telle sorte que ce soient les autres qui fassent le sale boulot à leur place.

                        Chacun connaît plusieurs exemples de cette nouvelle stratégie yankee :
                        - on encourage le Qatar et l’Arabie Saoudite à recruter des cohortes de jeunes, aveuglés par la propagande, et à envoyer des soudards se battre en Syrie ;
                        - on menace de couper les vivres à l’armée égyptienne pour qu’elle fasse replonger le pays dans une dictature militaire aussi oppressante que sous Moubarak ;
                        - on fomente des émeutes là où il faut (Syrie, Ukraine, Venezuela...) et on laisse une partie du peuple provoquer les renversements attendus ;
                        - on ordonne aux Etats vassaux d’aller faire la guerre - à leurs frais, bien sûr - quand il n’y a plus que l’option militaire, le plus obéissant vassal en ce moment étant la France du caniche Hollande (Libye, Mali...).

                        Tiens, au fait, n’aurions-nous pas encore quelques centaines de soldats en Afghanistan (prétendument restés pour « former » l’armée afghane) ? Si oui, combien continuent-ils à coûter au budget français ? Parce que c’est plutôt le silence radio sur ce sujet...


                      • Jelena XCII 3 mars 2014 12:14

                        @Alinea Ou j’étais ? En prison, pour avoir des tags (très grossiers, je l’admets) sur les locaux de TF1. smiley


                      • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:48

                        Il n’a pas envie d’envoyer son armée dans n’importe quel bourbier peut être. Lui c’est en faisant envoyer des milliers de terroristes, des mercenaires ricains et cie , des mossad. ;...
                         des coups fourrés.


                      • Rincevent Rincevent 2 mars 2014 16:46

                         @ Par Saint Just

                        Iatseniouk ex Goldman Sachs ? Hypothèse intéressante mais malgré une recherche rapide je n’ai pas trouvé confirmation de ça. http://www.europe1.fr/International/Ukraine-Arseni-Iatseniouk-leader-de-la-contestation-1782565/ et http://fr.wikipedia.org/wiki/Arseni_Iatseniouk Vous avez une référence à l’appui de cette affirmation ?


                      • Rincevent Rincevent 2 mars 2014 22:41

                        @ Par Saint Just

                        Merci pour le lien mais il ne confirme rien. Il n’est pas fait mention dans l’article d’une appartenance à G&S. Juste un commentaire (sylchri) comme vous.


                      • Rincevent Rincevent 2 mars 2014 23:56

                        « Ils » ne gobent pas n’importe quelle affirmation qui n’aie pas un minimum d’étayage.


                      • CASS. CASS. 5 mars 2014 04:56

                        c’est la preuve que nous sommes dirigés par des fous criminels
                        eh bien c’est le cas http://allainjules.com/2014/03/05/delirium-tremens-diner-du-crif-quand-son-president-roger-cukierman-franchit-le-rubicon/

                        c’est la preuve que nous sommes dirigés par des fous criminels
                        eh bien c’est le cas, Libye , Syrie etc etc .



                      • juluch juluch 2 mars 2014 16:07

                        La réaction de la Russie était prévisible après ce « putch » organisé en Ukraine.


                        Vouloir à tout prix intégrer l’Europe...............ça me laisse rêveur. 
                         smiley

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mars 2014 20:11

                          Tain Juluch ,pour une fois que ton char Leclerc aurait pu servir à ce pourquoi il était conçu ...J’te vois bien roulant à fond en allumant tout ce qui passe dans les grandes plaines ukrainiennes ... smiley ....Nan j’déconne ...


                        • Constant danslayreur 2 mars 2014 20:17

                          Pas claire votre histoire, pas nette en tout cas, son Leclerc à Juluch, j’le trouve plutôt sombre moi et même bariolé kaki ou bariéli kakou me souviens plus

                          Son com par contre... comme de l’eau de roche... du bonheur en barre smiley


                        • CASS. CASS. 5 mars 2014 05:04

                           Intégrer L’UE ,qui n’a rien à voir avec L’Europe. cette UE est justement anti Europe. l’ennemi de l’ Europe.


                        • oncle archibald 2 mars 2014 16:23

                          Poutine va passer pour un saint et un sage parce qu’il n’attaquera pas militairement l’Ukraine. Il a complètement verrouillé et va cueillir comme un fruit mur la « république autonome de Crimée » qui deviendra un satellite de la Russie.

                          Qui pourrait croire que Poutine accepterait que les bases navales de la Russie en Crimée se trouvent dans une Ukraine qui chercherait un rapprochement vers l’Europe ?

                          Les européens et les USA vont se féliciter d’avoir par leur menaçante intervention réussi à éviter la guerre en Ukraine, et la partition du pays se sera faite d’accord entre tous dans la plus pure hypocrisie.

                          Et au suivant va se dire Poutine en rigolant de voir qu’il est si facile d’annexer un territoire dont il a besoin. Ca ne vous rappelle rien ?

                          • politzer politzer 2 mars 2014 17:17

                            Complètement faux et stupide au regard des traités existants entre la Russie et l Ukraine qui est en état de cessation de paiement et a un urgent besoin du gaz russe à bon marché !De la désinformation made in UE mais faible , j espère que ce sera mal payé !lol


                          • oncle archibald 2 mars 2014 17:32

                            Ah bon ? L’Ukraine a besoin de gaz et la Russie n’a pas besoin de la Crimée ? C’est bien ça que vous dites ?


                          • oncle archibald 3 mars 2014 09:11

                            « Complètement faux et stupide »

                            Oui, en effet, je n’aurai pas du écrire que Poutine « va annexer » la Crimée à la Russie, ça c’est déjà fait. Ce que va faire Poutine à très bref délai également c’est d’annexer à la Russie toute la partie Est de l’Ukraine qui est russophone et russophile. Ensuite il va attendre et suivant les réactions ou bien plus probablement les absences de réaction, il va peut être aussi mettre sous sa botte le reste de l’Ukraine. 

                            N’a t-il pas dit clairement qu’il voulait revenir à la « Grande Russie » ? Qui peut ignorer que KIEV fit la première capitale des Tzars. Donc je ne me fais guère d’illusions ni sur la suite des événements ni sur les réactions façon « couille molle vociférante » des états Européens et des USA. Finalement tout le monde s’en fout de l’Ukraine, comme de la Pologne en d’autres temps.

                            Au fait ça vous fait penser à quoi des soldats qui agissent visage masqué ?

                          • baldis30 3 mars 2014 09:14

                            @Politzer

                            oui pour le gaz mais pas seulement le gaz ... qu’en est-il du lignite qu’on ne peut raisonnablement que brûler dans des centrales thermiques..... surtout en volonté de fermer le nucléaire... Et la récolte de blé qui pourrait bien être catastrophique en Amérique du Nord en raison des TRES grands froids ayant sévi cet hiver ( le très célèbre réchauffement climatique...).


                          • CASS. CASS. 5 mars 2014 05:08

                            La crimée était russe , elle est russe , point barre.


                          • la vergonha 5 mars 2014 09:02

                            L’Aslace était allemande, elle est allemande, point barre.

                            Nice était sarde, elle est italienne, point barre.
                            L’Algérie était Française, elle est Française, point barre.

                            On peut continuer comme ça longtemps et ça n’a aucun sens...

                          • un st nitouche ce DICTATEUR TUEUR DE JOURNALISTES ET DE JEUNES A

                            KIEV PAR LACHETE DE SES SNIPERS............POUTINE 1ER

                            POUTINE=ASSAD


                          • mario mario 2 mars 2014 16:25

                            si j’ai bien suivi les dernieres infos, il n’y a plus que KIEV qui represente...KIEV ! et encore , sous la nenace des nazis cagoulés .

                            Poutine a fait un cadeau a Obama sur la Syrie en lui sauvant la face avec le désarmement des armes chimiques...

                            ce n’est pas sur qu’il recidive.....

                            les gesticulations d’Obama sont la pour impréssionner les quidams convaincus de la force le l’US army en ignorant le potentiel de la Russie .

                            attention aussi au silence de la Chine qui sait parfaitement «  » apres l’ours Russe «  »c’est elle qui sera visée. elle n’a donc aucun interet a ce que la Russie soit affaiblie .


                            • baldis30 3 mars 2014 09:15

                              Et la Chine est cliente de la Russie en matière de gaz ....


                            • epicure 3 mars 2014 21:35

                              La chine a annoncée qu’elle épousait les points de vue de la Russie.

                              La chine, a tout intérêt à ce que poutine tienne tête aux occidentaux, et qu’il ne cède rien où l’accessoire.

                              Tout bras de fer où les occidentaux plient , est une victoire indirecte pour la chine.
                              Cela lui donnera le signal que les occidentaux s’affaiblissent et qu’ils peuvent moins imposer leurs intérêts tout le monde entier.

                              De toute façon d’un côté ou de l’autre la démocratie, les droits de l’homme etc... on s’en fout, sauf dans les médias et dans les conférences , donc ça n’entre pas en compte dans les problèmes.


                            • wesson wesson 2 mars 2014 16:33

                              Bonjour l’auteur,
                              je dois avouer que votre article mets hélas dans le mille.

                              Et c’est vrai que le gouvernement Ukrainien - qui s’est lui-même qualifié de Kamikase - a parfaitement trouvé le bon qualificatif.

                              Sur tous les domaines ils sont complètement dingues.

                              Sur la prise de pouvoir, alors qu’un protocole de sortie de crise avait été négocié avec les 3 ministres Européens (Allemagne, Pologne et France) aurait permis une sortie de crise sans trop de casse, ils ont préféré le coup de force et fait « voter » une destitution du président par une assemblée qui avait le fusil sur la tempe. Résultat : quelques soient les griefs très justes que l’on peut adresser à l’ancien gouvernement, le nouveau ne jouit pas de la légitimité d’une élection populaire.

                              Sur la gestion du pouvoir, ils enchaînent âneries sur âneries. Comme de rendre illégal l’usage du Russe dans des régions ou il est parlé de manière ultra-majoritaire. Ou alors, dissoudre sans aucune préparation les unités de Berkout qui sont maintenant livrées à elles-même.
                               
                              Sur l’économie, les échanges de l’Ukraine avec la Russie représente 60% de son PNB. Vu comme c’est parti demain ça sera zéro. Et si ils comptent sur l’Europe ou les USA pour y suppléer, ils s’exposent à de cruelles désillusions.

                              Bref, plutôt que de rassembler leur pays afin de pouvoir passer la crise, ils semblent s’employer à le diviser. A mon avis, ces types là n’ont pas plus de 15 jours avant que leur population décident de redescendre dans la Rue pour leur débrancher la prise.


                              • Fergus Fergus 2 mars 2014 16:49

                                Bonjour, Wessson.

                                Débrancher quelle prise ? Pas sûr que la population cherche à nouveau à évincer ce pouvoir, aussi illégitime soit-il.

                                A mon avis, nous allons tout droit vers une partition de l’Ukraine qui permettrait à la Russie de garder le contrôle, non seulement de la Crimée (déjà très largement russe dans son autonomie) mais aussi, probablement, des provinces russophones de l’est et du sud-est du pays hors Crimée. Exactement comme en Géorgie avec l’Ossétie. Résultat : les Russes conserveront leurs positions militaires sur la mer Noire et garderont un glacis de sécurité relativement à la zone d’influence pro-Otan de l’Union Européenne. En Géorgie, Sarkozy avait bombé le torse de manière ridicule car Poutine avait obtenu ce qu’il voulait. Cette fois-ci, personne ne bombera le torse (il n’y a plus de matamores sur la scène politique), mais le résultat sera le même.

                                Cela dit, je peux être complètement à côté de la plaque, la géopolitique réservant parfois des sacrées surprises.


                              • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 2014 17:23

                                Bien d’accord avec vous deux.

                                La partition est le scénario le plus probable qui permettrait à chaque camp d’affirmer sa victoire.A moins que Poutine parfaitement conscient de l’incapacité des occidentaux à réagir militairement ou même diplomatiquement (le silence de Merkel est révélateur) se fasse plus gourmand...

                                Pour la partie occidentale de l’Ukraine le réveil risque d’être douloureux.USA ou UE n’ont ni les moyens financiers ni la volonté de financer un pays en ruine.
                                Il y a fort à parier que si ce scénario se réalise le peu d’état disparaîtra laissant place à des mafias prospérant sur la misère et la déliquescence des pouvoirs régaliens.

                              • wesson wesson 2 mars 2014 17:53

                                Bonjour Fergus,

                                « Débrancher quelle prise ? Pas sûr que la population cherche à nouveau à évincer ce pouvoir, aussi illégitime soit-il. »

                                Vous avez probablement raison, et pourtant c’est à mon sens ce qui pourrait arriver de mieux au vu de la situation actuelle.

                                Il y a des tas d’Ukrainien à l’Est du pays mais pas seulement qui ont objectivement peur de ce nouveau pouvoir. L’origine des manifestations sur Maidan étaient réellement l’objet d’un large consensus, mais la réalité du pouvoir et du maintient de l’ordre est actuellement assuré par les éléments les plus extrémistes de ce qu’as été ce mouvement. C’est même plus Svoboda dont Tiagnibhok a appelé un temps à la retenue, mais c’est le Pravyi Sektor qui constitue l’essentiel des milices chargé du maintient de l’ordre. Parti non constitué, il s’installent en fait dans les locaux du Parti Communiste Ukrainien, profitant d’ailleurs de l’occasion pour l’interdire. Et c’est eux qui patrouillent maintenant partout dans Kiev, mais aussi dans les autres villes du pays, à l’exception des grandes villes de l’Est ou ils ne sont pas les bienvenus.

                                Et c’est cette ambiance de chasse au sorcière qui fout la pétoche et force la population a organiser une résistance. Déjà selon les chiffres officiels des services de l’immigration Russe, c’est 675.000 Ukrainiens qui ont franchi la frontière ces 2 derniers mois, avec 143.000 demandes d’asile et/ou de nationalité durant les 15 derniers jours. Là dedans il y a beaucoup de fonctionnaires qui craignent des sanctions pour avoir fait leur boulot. Mais c’est aussi une armée Ukrainienne qui s’interroge sur la conduite qu’elle doit avoir.

                                Tout ça laisse une impression de gouvernement de jusqu’auboutistes, ce à quoi le gouvernement Russe réponds tant bien que mal, mais je suis convaincu que au fond, les Russes veulent réellement éviter toute confrontation, mais n’hésiteront pas à y aller si celle-ci devenait inéluctable. Il feront comme en Géorgie, ou ils ont attendu qu’on les attaque pour déclencher une quelconque contre offensive.

                                Mais entre-temps, il faut avoir l’espoir que la rue qui a porté ces gens au pouvoir s’aperçoivent de l’ornière dans laquelle ils se font engager. Si ils ont pu les y mettre, ils devraient pouvoir les en sortir.

                                En une phrase, une solution purement Ukrainienne sera toujours meilleure qu’une solution incluant une puissance étrangère, quelle qu’elle soit. C’est bien la malédiction des révolutions : il faut s’en sortir par soi-même.


                              • jmdest62 jmdest62 2 mars 2014 19:51

                                salut Wesson

                                « ...une solution purement Ukrainienne sera toujours meilleure... »

                                A mon avis il est déjà trop tard pour cette solution ...maintenant Vladimir va jouer sa partition après avoir regardé (d’un oeil amusé) , depuis Sotchi , les Otaniens s’enfoncer dans un « merd..r » sans nom.
                                N’oublions pas que les « Russes » sont « un peu » chez eux en Ukraine (ils ont les réseaux) ...si je ne me trompe ...jamais un empire n’a pu imposer durablement son influence à des milliers de Km de ses bases....cela à coûter très cher à la France (Napoléon) , à l’allemagne (Hitler) (1) et les Ricains paieront bientôt la facture.
                                Barak veut « pourrir » le G8 de Vladimir , la belle affaire ! G8 , G20 , Davos etc...ce ne sont que des « clubs » illégitimes....même la légitimité de l’ ONU (« le machin ») est à remettre en cause.

                                @+
                                see you soon !
                                (1) liste non exhaustive >of course !< smiley


                              • Jelena XCII 3 mars 2014 14:17

                                @Wesson >> Sur la gestion du pouvoir, ils enchaînent âneries sur âneries.

                                Pas vraiment, car c’est un gouvernement fantoche au service de l’occident qui a pour but de diviser l’Ukraine en deux.

                                La moitié Est sera dépendante de la Russie, ils ne peuvent rien faire contre cela (à moins d’affronter militairement les russes... mauvaise idée).

                                La moitié Ouest deviendra un nouveau pays d’esclaves ou il sera bon pour les multinationales d’investir (salaires très bas, euro/dollar vs monnaie de singe).

                                Car il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas demain la veille que l’Ukraine fera partie de l’UE, un pays dont les caisses sont vides n’intéressent pas nos banksters (cf Bosnie, Albanie, Macédoine, Moldavie...).


                              • ykpaiha ykpaiha 2 mars 2014 16:58

                                Dans leurs discours tout ce beau monde qualifie le pouvoir de Kiev comme légitime.

                                Il est vtai que la notion de légitimité a largement évolué depuis quelques temps par chez nous, enfin pour ce qui est de la démocratie goldman-sachs.

                                La rapidité de la réaction de la Russie, est éloquente, de la connaissance de leur statégie et je suis convaincu que bien d’autres rebondissements sont a envisager.

                                Apres avoir plongé le monde dans le chaos, puis la faillite,ils s’attaquent au monstre dans l’espoir d’un effet domino.
                                Quelle ignorance, quelle vanité, a croire que Hollywood est un centre de formation.

                                Loin d’admirer telle ou telle politique il est indéniable que la destruction sauvage de sociétés va a un moment ou un autre se retourner contre leur initiateurs.

                                En attendant ont ils le choix ? Faillite ou l’expansion difficile de choisir, que de s’appuyer sur le pire et le plus vil de l’humanité pour arriver a ses fins puisque les arguments et l’exemple ne sont pas suffisants.

                                Une stratégie ? Un destin ? non que nenni une espece de paranoia morbide de trisomique infantile capricieux.

                                En attendant les détenteurs provisoires préparent le comité d’accueil a BHL et autres ministres de notre bonne république tout aussi soumise que sioniste.

                                A moins d’un improbable revirement, L’Allemagne, la Pologne l’UE vont dépecer un reve qui s’est appelée Ukraine, le tout avec le label d’un Prix Nobel de la Paix...Pathétiques, tristes et humiliants sires.


                                • jmdest62 jmdest62 2 mars 2014 20:02

                                  bonsoir ykpaiha

                                  "....Il est vrai que la notion de légitimité a largement évolué depuis quelques temps par chez nous, enfin pour ce qui est de la démocratie goldman-sachs....."

                                  pas seulement  !(1) .....Un président Français , élu sur un programme qu’il jette ensuite aux orties , n’est plus légitime non plus ...à mes yeux (et pas qu’aux miens !  smiley)

                                  @+

                                  (1) à moins que ...NON ! vous croyez que François a fait son stage de fin d’étude chez G...S... j’y crois pas !  smiley


                                • baldis30 3 mars 2014 09:20

                                  @jmdset62

                                  effectivement il n’a pas fait son stage chez GS... dans cette boite ils étaient tous pourris mais pas fous au point d’accepter un tel stagiaire !


                                • Stof Stof 2 mars 2014 17:20

                                  Peut être parcequ’on a le président le plus soumis et le plus collabo à l’empire anglo-américain.


                                  • alinea Alinea 2 mars 2014 17:53

                                    Obama fait pire que ça ! il menace la Russie de l’exclure du G8 !
                                    Il y a de l’émigration dans l’air ; perso, j’échangerais bien ma petite maison et mes terres avec un Ukrainien qui bande pour l’UE !!


                                    • totor101 totor101 2 mars 2014 18:01

                                      Pourquoi ceux qui s’opposent à l’empire russe sont-ils aussitôt qualifiés d’odieux fascistes ?
                                      Pourquoi ne voir que le conflit potentiel Russie USA ?
                                      Pourquoi ne pas penser au peuple ukrainien qui vit dans la misère et dans un état sans le sou alors que les oligarques pettent dans la soie et ne savent que faire de leur fric ?

                                      Une seule conclusion s’impose :
                                      « vive De Gaulle »


                                      • almodis 2 mars 2014 18:28

                                        POURQUOI ?

                                        les réponses sont - en grande partie - dans ce texte déjà ancien -1999 - de Zinoviev :

                                        http://www.toupie.org/Textes/Zinoviev_2.htm


                                        • cblacquebelair 2 mars 2014 18:29

                                          Est-ce que l’Ukraine ne sert pas de « bouclier » à la Russie contre l’Europe ?


                                          • baldis30 3 mars 2014 09:23

                                            Evident ..... ils ont été envahi plusieurs fois par l’ouest ( et pas seulement deux fois) , ils se méfient !


                                          • Hijack Hijack 2 mars 2014 18:34

                                            L’Ukraine est en presque faillite et est sous perfusion russe ... qui peut croire que l’Europe va aider un pays encore plus mal que ne l’a été la grèce ? Ce que bcp ne comprennent pas, c’est l’intérêt US à enchaîner la petite barque nommée Ukraine lestée du poids russe au bateau Europe, qui fuit de partout ... Qui pourra croire que le bateau avancera ??? surtout pas les USA qui y voient leur intérêt économique.

                                            .

                                            Le nouveau plan de domination US

                                            .

                                            Extrait.

                                            .

                                            L’administration de Barack Obama mène une offensive sur tous les fronts de la confrontation internationale, dans une tentative visant à modifier les équations qui ont permis de faire tomber l’hégémonie unilatérale des États-Unis. L’objectif est d’imposer un partenariat international sous la direction de Washington. 

                                            .
                                            L’offensive américano-européenne en Ukraine a pour objectif déclaré de saper l’influence russe dans ce pays pour le soustraire à l’espace politico-géographique dirigé par Moscou, et de l’intégrer à la sphère d’influence occidentale. Les États européens ont fourni un soutien considérable à l’opposition ukrainienne, et il est intéressant de noter que les États-Unis ont renforcé leurs relations avec l’Allemagne, qui ne cache pas ses ambitions économiques en Ukraine. Ce comportement a miné le rapprochement apparu entre la Russie et l’Allemagne après la décision d’Obama d’attaquer militairement la Syrie, l’été dernier. De la sorte, l’« Empire américain » a entrainé toute l’Europe dans la bataille contre la Russie, à travers l’Ukraine. 

                                            .
                                            Le but dépasse l’Ukraine et vise à asséner des coups à toutes les zones d’influence traditionnelle de la Russie. Les stratèges états-uniens savent que si la Russie parvient à remporter le bras de fer en Ukraine, elle réussira à renforcer son influence dans l’ensemble de l’Europe de l’Est.

                                            .

                                            Suite et source ... 

                                            .

                                            Retour de Russie

                                            Je reviens d’un séjour de trois semaines en Russie, pays que j’ai visité pour la dernière fois il y a une dizaine d’années.

                                            .

                                            Suite et source.



                                            • jmdest62 jmdest62 2 mars 2014 20:10

                                              salut Hijack

                                              "...Les stratèges états-uniens savent que si la Russie parvient à remporter le bras de fer en Ukraine, elle réussira à renforcer son influence dans l’ensemble de l’Europe de l’Est.....« 
                                              Pourquoi les »stratèges Uniens" ont_ils engagé le bras de fer  ?  ????

                                              @+


                                            • luojie 2 mars 2014 22:37

                                              pour moi, mais je me trompe peut-être, c’est comme au billard : jeu à 3 bandes (au moins)

                                              je me souviens que les USA n’vaient pu attaquer directement la Syrie à cause de la base maritime Russe en Crimée. donc, garder l’unité de l’Ukraine laisse espérer de chasser la Russie de Crimée, et ainsi d’avoir les mains libres pour écraser la Syrie.


                                            • Hijack Hijack 2 mars 2014 22:52

                                              jmdest62
                                              .
                                              Pour de nombreuses raisons :
                                              .
                                              parmi elles :
                                              - Enchaîner l’Union Européenne à une nation en train de couler ... pour des motifs évidents.
                                              - Affaiblir la Russie politiquement et militairement dans la Région.
                                              - etc ... entre bien d’autres motifs.


                                            • Werner Laferier Werner Laferier 2 mars 2014 18:41
                                                Ce qui est inadmissible, c’est que tout le monde laisse faire. L’Ukraine a toujours été le souffre-douleur de Moscou pour des raisons bassement matérialistes. Sans faire de cours d’Histoire, il serait temps que l’ONU serve vraiment à quelque chose. Que les politiques de poids international se réunissent et remette le tsar rougeWladimir Putin à sa place. La Crimée n’a jamais été russe que par ses annexions répétées par Moscou. Les tatars ont subi la colère du précédent tyran Staline, les Ukrainiens continuent de subir la colonisation soviétique et russe depuis le 19e siècle.
                                              Des bombes plutôt que le laisser aller, il est préférable de voir Moscou en ruine que de voir les soviétiques annexer la région du Caucase et l’Europe toute entière.
                                              Les soviétiques ont une influence à Cuba, en Syrie, au Venezuela, en Argentine, en Bolivie, en Biélorussie, en Iran, en Corée du Nord, au Soudan, tout ses états qui représentent une grave menace pour les démocraties doivent disparaitre un a un, la guerre de libération déclenché par on excellence, le prestigieux George W Bush doit se poursuivre, la guerre contre le terrorisme doit suivre son cours.
                                              Le communisme représente une plaie pour le monde, les vieux démons qu’on croyait disparue resurgissent à nouveaux, heureusement, on peut compter sur la jeunesse pour combattre ce fléau à travers les protestations, la jeunesse venezuelienne, ukrainienne offre un merveilleux combat, un combat digne des jeunesses en 1968 en France, en Pologne, en Espagne contre De Gaulle, l’URSS et Franco, on remarquera aisément que le communisme est de même nature que le fascisme, à savoir la violence et l’oppression.
                                              La Russie n’est pas un pays démocratique, a partir de ce fait connu de tous, nous ne devrions même pas discuter avec Poutine. La situation économique de la Russie est catastrophique, à côté notre crise n’est qu’un petit problème passager...
                                              Une intervention militaire est la clé du succès en Europe, ne perdons pas une seconde de plus en bavardage, agissons en Russie et dans tous les états voyous qui ne respecterons pas le droit international et les droits de l’homme.

                                              • bubu123 2 mars 2014 19:21

                                                haha poutine communiste la bonne blague !



                                              • agent ananas agent ananas 2 mars 2014 19:32

                                                Enlève ton masque Botul, on t’a reconnu.
                                                Entre temps, instruit toi ignare.

                                                Ukrainian nationalism - its roots and nature

                                                Ukrainian nationalism - its roots and nature (suite)


                                              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 2 mars 2014 21:38

                                                Ce salmigondis qui désire assassiner tout ce qui n’est pas « démocratique », c’est-à-dire tous ceux qui ne pensent pas dans le sens du système USA-UE, est une illustration de l’hybris néocon qui irait jusqu’à détruire la planète et tout ce qui s’y trouve pour ne pas perdre la face.

                                                Cela prouve que nous sommes dirigés par des psychopathes caractériels incapables de voir en l’autre un être humain dont la raison peut être respectée.

                                                Ce sont ces pensées nécrophiles qui agitent les cerveaux dérangés des potentats actuels de Kiev, mais aussi des extrémistes euro-atlantiques.

                                                Il est temps de les faire entendre raison et de prendre le maximum de distance avec ces fous dangereux.


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 mars 2014 18:51

                                                La présence de la France dans l’ OTAN est liée à notre adhésion à l’ UE.
                                                C’est l’article 42 qui subordonne tous les pays européens à l’OTAN (sauf 6 pays militairement neutres) et nous subordonne aux USA, à ses objectifs colonialistes et ses guerres de pillages.

                                                Sortir de l’ UE par l’article 50, comme le propose l’ UPR, nous fait sortir du même coup de l’euro et de l’ OTAN (en entier, et pas seulement du Commandement intégré).

                                                C’est Brzebrinski, en 1997, dans son livre « Le grand échiquier », qui a planifié les étapes de l’annexion de l’ Ukraine à l’ OTAN :

                                                « Si la Russie reprend le contrôle d l’ Ukraine, de ses 52 millions d’habitants, des richesse de son sous-sol et de son accès à la Mer Noire, elle redeviendra une grande puissance s’étendant sur l’ Europe et l’Asie. »

                                                « Entre 2005 et 2010, l’ Ukraine soit être prête à des discussions sérieuses avec l’ OTAN. » 
                                                D’où en 2005, la révolution orange. expliquée par Michel Collon à propos de Timochenko.

                                                « Après 2010, le principal noyau de sécurité eu Europe sera la France, l’ Allemagne, la Pologne et l’ Ukraine. »
                                                Voilà quel était le plan pour l’ Ukraine, suivi point par point par Washington.

                                                En matière « d’échiquier », Brzezinski, a juste oublié quelques détails.

                                                * Les Russes sont des joueurs d’échecs. Ils ont observé les méthodes militaires des armées US et en ont tiré les bonnes conclusions.

                                                * L’US Navy et la France n’ont pas pu tirer un seul missile sur la Syrie, à cause des armes défensives russes. « Echec et Obamat en Syrie »

                                                * La Chine et la Russie sont en train de mettre au point un panier de monnaies pour contourner le dollar dans les transactions financières.
                                                « Moscou et Pékin s’attaquent au dollar ».

                                                * Les Russes n’ont pas besoin de la bombe atomique pour faire tenir tranquille cette bande de banskters, ils ont des armes comme ISKANDER, que pour l’instant les armées de l’ OTAN sont incapables de neutraliser.

                                                Sur la soumission de la France à l’ OTAN et l’état pitoyable de l’armée française actuelle, l’ UPR a réuni une table ronde en novembre dernier.


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 mars 2014 19:08


                                                  @l« Auteur.
                                                  Très bien vu, je vous cite : »Pourquoi ces mêmes voix qui demandent, en substitution au prétendu parapluie de l’Otan, la mise en place d’une véritable force de défense européenne, pouvant permettre à l’Union de choisir ses alliées et ses adversaires en toute indépendance, sont-elles de plus en plus inaudibles ? Pourquoi en France le gouvernement socialiste ne se distingue-il aucunement des autres dans l’acceptation de la servilité ? Parce que l’Amérique ne le veut pas, et aussi parce que, dans l’Union européenne, les intérêts politiques et économiques inféodés au grand allié atlantique se sont donné pour mission, avec un esprit collaborationniste qui devrait évoquer des souvenirs dans les pays de Vichy et de Sigmaringen, de suivre en tous points ce que demande Washington.« 
                                                  Il y a en France et dans l’UE une collection de petits V. Quisling qui s’ignorent et qui sont prêts à délocaliser le gouvernement aux Antilles au premier cliquetis de chenilles.Un vrai chef d’Etat se serait vraiment fâché en écoutant Victoria Nuland déclarer »Fuch the EU !" http://www.youtube.com/watch?v=CL_GShyGv3o Victoria Nuland & Geoffrey Pyatt.

                                                  Deux analyses intéressantes :



                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 mars 2014 19:10
                                                    @l’ Auteur.
                                                    Très bien vu, je vous cite : »Pourquoi ces mêmes voix qui demandent, en substitution au prétendu parapluie de l’Otan, la mise en place d’une véritable force de défense européenne, pouvant permettre à l’Union de choisir ses alliées et ses adversaires en toute indépendance, sont-elles de plus en plus inaudibles ? Pourquoi en France le gouvernement socialiste ne se distingue-il aucunement des autres dans l’acceptation de la servilité ? Parce que l’Amérique ne le veut pas, et aussi parce que, dans l’Union européenne, les intérêts politiques et économiques inféodés au grand allié atlantique se sont donné pour mission, avec un esprit collaborationniste qui devrait évoquer des souvenirs dans les pays de Vichy et de Sigmaringen, de suivre en tous points ce que demande Washington.« 

                                                    Il y a en France et dans l’UE une collection de petits V. Quisling qui s’ignorent et qui sont prêts à délocaliser le gouvernement aux Antilles au premier cliquetis de chenilles.

                                                    Un vrai chef d’Etat se serait vraiment fâché en écoutant Victoria Nuland déclarer »Fuck the EU !" http://www.youtube.com/watch?v=CL_G... Victoria Nuland & Geoffrey Pyatt.

                                                    Deux analyses intéressantes :

                                                    • alinea Alinea 2 mars 2014 19:21

                                                      J’ai quand même idée qu’il y a du parasitage dans cette histoire ; comme dans toutes d’ailleurs ; si on laissait se débrouiller le peuple ukrainien qui veut virer ses malfrats du pouvoir, sans que les papes du monde occidental s’en mêlent, ni même le tsar russe, les choses seraient peut-être plus simples !
                                                      Mais voilà, tous les mouvements populaires sont récupérés et du coup, comme par hasard, rendus débiles !


                                                      • wesson wesson 2 mars 2014 19:32

                                                        Je mets en lien le papier de Jacques Sapir qui synthétise tout ce que j’ai pu dire avec beaucoup plus de talent et de clarté.

                                                        J’espère également que l’armée Ukrainienne qui semble ne pas vouloir aller à l’affrontement arrivera à débrancher ce pouvoir d’aventurier qui poussent à la confrontation.

                                                        Il faut que ce pouvoir se mette à la table et apporte des garanties réelles aux populations Russophones, et surtout qu’il fasse désarmer sa frange radicale (pravyi sektor) qui est le principal vecteur d’instabilité du pays.


                                                        • wesson wesson 2 mars 2014 19:35

                                                          En attendant, la Russie a de facto annexé la Crimée, et - personne ne le remarque - sans tirer un coup de feu, ni même un seul mort.

                                                          Pas mal pour les si affreux Russes....



                                                        • rocla+ rocla+ 2 mars 2014 19:56

                                                          Si si , on a dénombré plusieurs morts dans l’ âme . 


                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mars 2014 20:50

                                                          Salut Wesson . Hors cette opposition est -ouest de l’Ukraine qu’on nous présente comme russophobe-russophile ,il serait interessant de connaître les positions de chacuns en terme de place ou classe dans la société ,du petit proprio foncier de l’ouest au prolo de l’est ,en passant par le « bobo » de la capitale qui me semble être celui qui supporte le « maïdan ».
                                                          Les temps ne sont pas aux sondages sérieux et impartiaux...Dommage .


                                                        • wesson wesson 2 mars 2014 21:16

                                                          bonsoir atai,

                                                          "il serait interessant de connaître les positions de chacuns en terme de place ou classe dans la société [...] qui me semble être celui qui supporte le « maïdan »."

                                                          Ce n’est pas pertinent maintenant. Je pense sincèrement que Maidan était un mouvement spontané, qui faisait largement consensus dans la population qu’elle soit de l’est ou de l’ouest de l’Ukraine. Et à ce titre là les populations de l’Est et de la Crimée l’ont approuvé.

                                                          Mais de par la composition du gouvernement de transition, et surtout de par ses toutes premières décisions et ses toutes premières actions, il a transformé ce qui était un conflit pour un mieux-disant social en un conflit national-ethnique.

                                                          Maidan voulait arrêter la corruption endémique du pays et trouver une issue à la crise économique, son gouvernement fait de la chasse aux Russes, et nomme des néo-nazis à tous les postes ayant trait à la sécurité.

                                                          Dans ces conditions là, il ne s’agit plus d’une lutte de classe, mais d’un conflit ethnique.


                                                        • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 2 mars 2014 21:48

                                                          Le texte de Sapir est très bien, et analyse la situation avec intelligence.

                                                          C’est hélas ce qui manque chez les décideurs USA-UE. A moins qu’ils ne cherchent délibérément la confrontation.

                                                          Mais rien ne dit que le résultat ne soit pas catastrophique pour eux. Ceci sur bien des aspects.


                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 mars 2014 23:22

                                                          J’ai tout de même du mal à croire que les ouvriers et petits exploitants agricoles n’aient pas su ce qu’il en adviendrait de leur sort ,qu’ils soient d’est ou d’ouest ,si les accords avec l’UE avaient été signés . Et le PC local a du faire le boulot ...(peut être pour ça qu’il est visé en priorité ) . Quant à la déviation sur un caractère ethno-confessionel ...un classique ,oui .


                                                        • wesson wesson 3 mars 2014 00:22

                                                          "J’ai tout de même du mal à croire que les ouvriers et petits exploitants agricoles n’aient pas su ce qu’il en adviendrait de leur sort ,qu’ils soient d’est ou d’ouest ,si les accords avec l’UE avaient été signés "

                                                          Là clairement ils se sont fait enfumer un peu par les Allemande et surtout par les Polonais, qui leur ont raconté - à juste titre - combien ils avaient reçus.

                                                          Sauf que à l’époque c’était Reagan qui voulait se faire l’union soviétique, et qui était prêt à tout pour y arriver. Alors c’est exact que la Pologne a croulé sous le pognon.

                                                          Mais maintenant les temps ont changé. L’Urss n’est plus, la Russie s’est convertie à l’économie de marché, l’Europe s’est économiquement suicidée et les USA n’ont plus les moyens de se payer un conflit de cette envergure. Alors qu’ils fassent la guerre aux Russes ou pas, ils n’auront pas un pélo ! Ils feraient mieux de le comprendre assez vite, justement pour leur éviter une guerre.


                                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mars 2014 07:11

                                                          Wesson,
                                                          Sapir n’a pas compris qu’il ne s’agit en aucun cas d’une révolte populaire.

                                                          Mais d’un coup d’Etat fomenté de longue date par les 40 000 pseudo ONG financées par la Fondation Soros avec le soutien constant aux formations néonazies.

                                                          Voilà les divers membres du gouvernement fantoche :
                                                          « Qui sont les nazis au sein du gouvernement ? »


                                                        • baldis30 3 mars 2014 09:36

                                                          @wesson

                                                          les mots « pouvoir d’aventurier » sont en parfaite adéquation avec l’intervention du parti néo-nazi ukrainien. On a l’impression que les politiciens occidentaux n’ont aucun souvenir de ce qui se passa il y a 70 ans ... aucun.. aucun !


                                                        • lsga lsga 3 mars 2014 16:36

                                                          oui enfin, faut surtout qu’ils décident à qui ils vont vendre les contrats pour l’exploitation des matières premières de Crimée ? Aux entreprises Russes, aux entreprises Françaises, ou aux entreprises US ? 

                                                           
                                                          Parce que franchement, les questions culturelles, nationales, linguistiques, et religieuses : elles n’ont aucune sorte d’importance. 

                                                        • filo... 2 mars 2014 19:45

                                                          J’ai l’impression que B. Obama est un être immature et qu’il n’a pas supporté que Putine siffle fin de la partie avec la Syrie. Alors son ego blessé voulait soigner en lui donnant une gifle avec Ukraine.

                                                          Mais seulement voilà son copain Vladimir est tout sauf un con et il a eu le temps de bien apprendre à connaître « son cher » Barak et ses pensées standardisées et formatés.

                                                          Donc, in fine dans ce duel ça sera 2:0 pour Putine !


                                                          • Yohan Yohan 2 mars 2014 20:14

                                                            Le danger, c’est BHL, Fabius et toute la clique des je ne comprends rien à rien....et des je me mêle de tout


                                                            • baldis30 3 mars 2014 09:41

                                                              lorsque pour les deux que tu cites on n’a aucun résultat positif dans les actions que l’on entreprend , il est de nature psychologique classique qu’on se tourne vers les destructions que l’on peut faire immédiatement pour laisser croire que l’on existe. C’est d’un classicisme absolu en matière psychologique !

                                                              «  je ne réussis rien, alors je vais détruire ailleurs, comme cela j’existe »


                                                            • wesson wesson 2 mars 2014 21:43

                                                              La blague du jour par John Kerry :

                                                              « Au 21ème siècle, on ne se comporte pas comme au 19ème siecle en envahissant un pays sous un faux prétexte »

                                                              Ben voyons !


                                                              • agent ananas agent ananas 3 mars 2014 04:16

                                                                Pour l’Oscar de la blague du jour, il y a aussi Zbig Bzrezinski et Madeleine Albright qui ont déclaré sur CNN que « le nouveau gouvernement ukrainien était légitime ».


                                                              • Vipère Vipère 2 mars 2014 21:50



                                                                Après la place de l’Indépendance à Kiev, c’est la Crimée qui est au centre des préoccupations ces derniers jours, en Ukraine. Une région au statut particulier, à l’histoire chahutée, et autour de laquelle se concentrent plusieurs intérêts, économiques et géopolitiques.

                                                                Les évènements semblent se précipiter en Crimée, ces dernières heures. La péninsule située à l’extrême sud est de l’Ukraine suscite autant d’inquiétudes que d’interrogations.

                                                                Au centre de la crise ukrainienne depuis la fuite du président déchu Viktor Ianoukovitch, cette région jouit du statut de "république autonome". Qu’est ce que cela signifie ?

                                                                L’autonomie de la Crimée n’est pas un argument pour une intervention russe

                                                                Pour Olivier Corten, Professeur de droit international (ULB), "L’Ukraine a admis qu’il y avait une région autonome de Crimée, tout comme le Kosovo avait, à un moment donné, une autonomie au sein de la Serbie. Ca ne veut pas dire pour autant que ces régions ont une souveraineté et pourraient appeler un état à l’aide pour intervenir militairement. Donc la Russie ne pourrait pas se baser sur une espèce d’appel des autorités de Crimée pour intervenir. Et, je parlais du Kosovo, il faut rappeler que la Russie a été la première a critiquer les Européens quand ils sont intervenus en Serbie et en Yougoslavie, pour « aider » disaient-ils le Kosovo. Et ici, pourtant, c’est un petit peu ce que la Russie fait, par rapport à la Crimée".

                                                                Géopolitique subtile

                                                                La péninsule de Crimée, de 27 000 km² et de près de 2 millions d’habitants, est un exemple de la complexité géopolitique qui a suivi la chute de l’empire soviétique en 1991.

                                                                « C’est une péninsule qui, au fil des siècles, a appartenu a différents empires ou États », explique la politologue française Marie Mendras. A majorité peuplée de russophones, la Crimée a en effet été territoire russe depuis 1783, et la conquête de Catherine II, qui en a délogé la Turquie. Elle acquiert son statut de république autonome en 1921. Mais ce n’est qu’en 1954 qu’elle se voit rattachée par l’URSS à l’Ukraine soviétique. Tant l’empire russe que soviétique vont en outre en chasser les Tatares, population majoritairement musulmane de la région ; population qui est à nouveau une composante importante de la Crimée aujourd’hui.

                                                                Manifestation pro-russe à Donetsk - Alexander KHUDOTEPLY - BELGAIMAGE

                                                                A la chute de l’empire soviétique, la Crimée gardera son statut au sein de la république ukrainienne, au détriment de la volonté de ses habitants, majoritairement favorable à un rattachement avec le voisin russe. "On ne peut donc pas dire que c’est une péninsule qui appartient plus à l’Ukraine qu’à la Russie d’aujourd’hui. La réalité est que, depuis l’effondrement de l’URSS en 1991, la Russie en a fait une vraie base militaire avec la base navale de Sébastopol", ajoute Marie Mendras.

                                                                Et, de fait, au-delà des explications ethniques ou historiques, l’aspect géopolitique est central pour comprendre la lutte qui oppose les autorités ukrainiennes et russes à propos de ce territoire. La Russie garde en effet un intérêt profond pour la Crimée. La plus grande partie de sa flotte navale se trouve en Mer Noire, et les autorités russes ont pris soin de signer avec l’Ukraine, depuis 1991, un bail permettant la présence de leur base militaire de Sebastopol. Cet accord, prolongé par le Viktor Ianoukovitch en 2010, court jusqu’en 2047, en échange d’une rente annuelle de 100 millions de dollars.

                                                                Pour la Russie, la présence de sa flotte dans la Mer Noire est primordiale. Elle permet, outre un contrôle du Caucase et de l’Ukraine, l’accès en Méditerranée.

                                                                Mais, ajoute Libération, un autre aspect, économique celui-là, entre également en ligne de compte. La présence des militaires russes y assure le développement de l’économie locale. La base de Sebastopol y est considérée comme le poumon économique, social et culturel.

                                                                =======================================================

                                                                Au vu de l’article, on comprend que V. POUTINE se défende légitimement contre l’hégémonie yankee, et veuille défendre les intérêts militaires et la sureté de la Russie, sans céder cette place forte qui l’affaiblirait non seulement militairement et économiquement mais également aux yeux du monde, en tant que puissance mondiale, face aux poids lourds que sont l’Amérique et la Chine.

                                                                V. POUTINE ne peut pas céder aux injonctions d’Obama, il y va de la survie de la RUSSIE. Un échec et mat pour OBAMA. Il ne peut pas faire la guerre à la RUSSIE, il est laminé économiquement et ne dispose pas des montants colossaux qu’exige une guerre qui menace de durer dans le temps.

                                                                Donc, nous assistons en direct à une guerre médiatique d’intimidation entre les deux maîtres du monde, à laquelle à pris part la France.


                                                                • Vipère Vipère 3 mars 2014 00:45


                                                                  Vidéo : Etats Unis à la conquête de l’Est.

                                                                  Les leaders révolutionnaires de l’ex URSS, serbes, géorgiens, ukrainiens formés et financés par les Etats Unis  :


                                                                  https://www.youtube.com/watch?v=2dSfJ6V8OWg
                                                                  ,


                                                                • Vipère Vipère 3 mars 2014 00:56


                                                                  ETAS UNIS A LA CONQUETE DE L’EST

                                                                  Vidéo :

                                                                  https://www.youtube.com/watch?v=RJV1NzgHuPM


                                                                • filo... 2 mars 2014 22:51

                                                                  La sournoiserie occidentale dans toutes sa splendeur : profiter de Jeux Olympique de Sotchi pour s’attaquer à L’Ukraine.

                                                                  En sachant très bien que Putine a des poings et pieds liés pendant cette période, qu’il ne peut pas et ne veux pas provoquer un boycotts ou départ précipité des participants occidentaux.

                                                                  Et maintenant les « mérdias officiels » prétendent contraire. Ils accusent Putin d’avoir attendu la fin de ces jeux pour « envahir » Ukraine.

                                                                  Les journaliste cette bandes des vendus. Et la vérité dans tout ça ; la première victime.

                                                                  Honte à ce monde occidental qui se dit civilisé et démocratique !


                                                                  • simplesanstete 2 mars 2014 23:57

                                                                    Il était une fois la révolution et le .....cinéma
                                                                    http://imageshack.com/a/img811/521/p79u.jpg


                                                                    • molloy molloy 3 mars 2014 00:10

                                                                      "Les Etats-Unis voudraient être les seuls à disposer de la bombe, au service de leur entreprise pour dominer le monde. Il leur faut donc, quels que soient les risques pour l’Europe, placée en première ligne, provoquer de plus en plus la Russie dans l’espoir qu’elle finira par envoyer les chars, non seulement en Ukraine, mais dans les pays de l’Union européenne limitrophes. Alors les Etats-unis pourront anéantir militairement la Russie, prétendument en toute légitimité."

                                                                      Depuis que je viens sur ce site, j’en ai lu des c... mais alors celle-là, elle est hors catégorie.

                                                                      Anéantir militairement une Russie encore largement nucléarisée et pouvant atteindre le territoire américain avec ses missiles stratégiques ?

                                                                      Va falloir donner votre recette magique


                                                                      • Klums 3 mars 2014 01:19

                                                                        Ce qu’il faut retenir :

                                                                        - La secrétaire d’Etat adjointe américaine pour l’Europe, Victoria Nuland à dit :
                                                                        «  Ce serait bien je pense de contribuer à rassembler, et d’amener l’ONU à contribuer à ce rassemblement et puis tu sais, que l’UE aille se faire foutre ! », dit-elle [séquence commençant à 2 min 57 s].
                                                                        « Absolument, lui répond l’ambassadeur Pyatt. Et je pense que nous devons faire quelque chose pour maintenir cette cohésion, parce que tu peux être sûre que si cela ne prend pas, les Russes s’activeront en coulisse pour le torpiller. »

                                                                        - que le but de la manœuvre de l’OTAN est de priver bloquer le port russe de Crimée qui donne l’accès à la Russie à la :

                                                                        la Mer noir -> Bosphore via Constantinople (Turquie) -> Mer Méditerranée -> Syrie et Israël
                                                                        Si le chrétienté oriental (orthodoxe russe et co) ne peut plus rester en contact et rester allié avec les arabes amis (apparemment cela exclus les salafistes au moins) alors la chrétienté occidental (ami chrétien et juif judéo-chrétien, surtout l’OTAN) pourra permettre l’extension de la « terre sainte » de l’Égypte (du Nil) à l’Irak (Euphrate) par la déstabilisation de la Syrie, gardant le contrôle de Damas.

                                                                        J’ai bien regardé les médias cette semaine, c’est moort les gars, la propagande contre Poutine est trop forte, deja préparé avec Sochi et les pauvres journalistes dans leurs hôtel pas fini et autres (tous ?) doc diffusé sur les ondes.
                                                                        Autre exemple faire passer l’arrivé de 10’000 militaires en Crimée pour un acte de guerre alors que cette mobilisation a été demandé par le parlement Ukrainien (non encore condamné pour trahison certes, mais par qui) et accordé par le parlement Russe au préalable, et porte à 15’000 soldats mobilisé sur les 25’000 convenus par l’accord.

                                                                        En France vous proposez quoi ?
                                                                        Distribuer des tracts pour expliquer que quelque soit le mal en Poutine, avec son veto et celui de la Chine à l’ONU ils ont ironiquement évité que la Syrie soit renversé comme la Libye ?
                                                                        Que la possession de Damas n’est pas juste une lubie de l’OTAN, mais sert un dessin plus grand.
                                                                        Mais je suis pas sur que sa servirai, la pluie permanente sur le France, fait que le gens ne lisent pas les tracts et non pas le temps de penser, il y a cette peur qui revient ha ha
                                                                        Malgré tout émigrer en Russie ça me parait plus extrême que foutre le feu à l’Élys3e non smiley ?


                                                                        • la vergonha 3 mars 2014 13:09

                                                                          « que le but de la manœuvre de l’OTAN est de priver bloquer le port russe de Crimée qui donne l’accès à la Russie à la : [...] Mer noir »

                                                                          Mais la Russie a accès à la mer noir même sans la Crimée. Voir Sotchi par exemple.

                                                                          « avec son veto et celui de la Chine à l’ONU ils ont ironiquement évité que la Syrie soit renversé comme la Libye ? »
                                                                          Résultat 136 000 morts en 3 ans (45 000 par an en moyenne) et une islamisation de l’opposition. Les USA ont fait 500 000 morts en 11 ans en Irak (45 500 par an) ! Et en Irak les USA ont vraiment fait tout leur possible pour avoir de mauvais résultats !
                                                                          Pour une comparaison raisonnable, en Irak en 2003 il y avait environ 25 000 000 de personnes et en Syrie 22 000 000 de personnes max. C’est à dire 0.205% de la population par an pour la Syrie et 0.182% pour l’Irak. Bon j’avoue que mes calculs sont un peu fumeux, mais c’était juste vite fait pour comparer Syrie et Irak. On pourrait aussi faire la comparaison en nombre de déplacés.
                                                                          Du coup, je ne suis pas certain que le veto de la Russie et de la Chine ait été une bonne chose pour le peuple Syrien.

                                                                        • mortelune mortelune 3 mars 2014 03:09

                                                                          Les sionistes sont en guerre depuis 1933. Ils ont pris plusieurs masques (nazis, socialistes, mondialistes, capitalistes, humanistes, anti communistes, etc...). Ils se veulent maitres du monde et ils le seront puisque nous refusons de mourir pour nos droits et nous l’acceptons pour protéger les leurs.

                                                                          Merci pour l’article.


                                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mars 2014 07:23

                                                                            J’ai entendu hier soir BHL dire que « Poutine, c’est Hitler envahissant les Sudètes... ! »
                                                                            Et qu’il fallait « éviter un nouveau Munich » !!
                                                                            Je finis par me demander s’il n’est pas gravement atteint sur le plan psychiatrique ?

                                                                            « Déclaration de BHL à Kiev »


                                                                            • filo... 3 mars 2014 09:30

                                                                              @Fifi Brind_acier

                                                                              Il a dit pour Milosevic à l’époque la même chose et même ses acolytes ont placardés des posters de ce dernier avec des moustaches à la Hitler.

                                                                              Un pseudo intellectuel (je dirais même pseudo de tous ses titres dont il se vente) mais qui tient les politicards français bien en main.

                                                                              Par quels moyens ?


                                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mars 2014 19:38

                                                                              filo,

                                                                              Lisez le livre « Une imposture française », vous comprendrez !

                                                                              BHL a un carnet d’adresses épais comme un annuaire de téléphone, particulièrement dans les médias.

                                                                              Quand il apprend que quelqu’un a un problème, il propose ses services, avec « retour d’ascenseur », la moitié de Paris lui doit quelque chose, il en fait ses obligés...

                                                                              Vous remarquerez que Hollande l’a repris à son service comme Ministre des Affaires étrangères, exactement comme Sarkopipo...


                                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 mars 2014 07:49

                                                                              L’usage permanent de l’expression « Communauté internationale », sans plus de précision, laisse entendre que le monde entier est euro-atlantiste...

                                                                              A l’ ONU, c’est en partie vrai, de nombreux pays endettés jusqu’au cou par le FMI et la Banque Mondiale sont obligés par les USA de les soutenir dans leurs votes, alors que c’est contraire à leurs intérêts. C’est ce qu’explique John Perkins dans son livre « les Confessions d’un assassin financier ».

                                                                              Mais silence radio quand 29 pays qui représentent la majorité de la population mondiale se réunissent en août 2012, à Téhéran sur la Syrie.

                                                                              Et se démarquent de la ligne belliqueuse euro-atlantiste. A ce moment là, « la communauté internationale » des médias évitent soigneusement de relayer l’info.
                                                                              ---------------------------------------
                                                                              Le cas du Bahreïn est assez comparable à Sébastopol

                                                                              Les USA y ont installé le quartier général de la Ve flotte américaine.

                                                                              Des mouvements de contestation de la famille régnante ont été réprimés violemment.
                                                                              La démocratie vs US ne concerne pas les pays où sont installées les bases militaires stratégiques américaines.

                                                                              Et l’alignement de la France et de l’ UE sur Washington a été total, encore une fois !


                                                                              • claude-michel claude-michel 3 mars 2014 08:28

                                                                                Les petits laquais (l’UE) au service des USA se veulent être les garant de la démocratie (made in USA qui veulent la domination de la planète)..Depuis Hitler je n’ai rien vu d’aussi dangereux...Depuis le fin de la seconde guerre mondiale..ils ont fait plus de morts que le 3eme Reich.. ?

                                                                                Bizarre cette démocratie...

                                                                                • rakosky rakosky 3 mars 2014 08:45

                                                                                  La questionne peut être réduite à sa dimension militaire,pour comprendre de quoi Obama,Hollande...et Poutine ont peur,voici le récit de ce qui s’est passé en Bosnie

                                                                                  Depuis le 5 février, les manifestations contre la pauvreté et contre la corruption du pouvoir se multiplient en Bosnie. Le pays atteint un taux de chômage de 44%.
                                                                                  Dans de nombreuses villes, Sarajevo, Bihac, Tuzla, Mostar, les manifestants remettent en cause le gouvernement et ses représentants et se constituent en « plénum », assemblée populaire où ils s’organisent et élaborent leurs revendications.
                                                                                  C’est à Tuzla (nord-est du pays) que les premières assemblées citoyennes plénières ont été organisées, quelques jours après les manifestations du début du mois.
                                                                                  Le fonctionnement du plénum de Sarajevo est très organisé : deux minutes par intervention, un vote à main levée pour chaque décision, pas de leaders mais des modérateurs.
                                                                                  Chômeurs, étudiants, retraités se succèdent au micro. « Je viens de l’entreprise des transports en commun, un nid des mafieux qui depuis sept ans n’ont pas payé nos charges sociales », dénonce une femme. « Je suis la veuve d’un militaire tué pendant la guerre, la mère d’un enfant qui a aussi été tué. Je n’ai peur de personne et plus rien à perdre », s’insurge-t-elle.. « Nous réclamons le respect du code du travail. Je travaille dans le secteur privé où les gens sont transformés en esclaves », déclare un jeune homme que la foule acclame.
                                                                                  Ces « assemblées du peuple » réclament notamment le plafonnement des salaires des hauts fonctionnaires de l’administration et leur emploi sur des critères professionnels. A Tuzla, les dirigeants démissionnaires de l’administration régionale ont renoncé, sous la pression du « plénum » local, à leur droit de continuer à toucher le salaire pendant un an après la fin du mandat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès