• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sécurité Routière : l’inquiétant silence des candidats

Sécurité Routière : l’inquiétant silence des candidats

Les victimes de la route et leurs famille attendent, en silence, un signe d’intérêt dans candidats à la présidentielle pour leur cause.

Chaque jour, la route continue à tuer, et à mutiler.

Plus exactement, les comportements de ceux qui se trouvent aux commandes des véhicules et qui les conduisent.

Qu’on le veuille ou non, le bilan de l’insécurité routière est digne du bilan des guerres connues par ailleurs. Quiconque côtoie les services hospitaliers, les centres de rééducation, les familles des victimes ne peut que se résoudre au fait que cette hécatombe serait le prix d’une fatalité insurmontable, ou le prix à payer pour détenir une industrie automobile florissante.

L’histoire politique récente a démontré que seule la volonté politique de premier ordre pouvait faire changer les comportements et alléger le poids de l’insécurité routière.

 Entre 2002 et 2007, le Président Chirac a su, à force d’une volonté inébranlable, mettre en place une politique très volontaire et aussi – et surtout – une mobilisation de l’ensemble de la société civile.

Grâce à une mobilisation générale allant du gouvernement aux média, en passant par le système judiciaire et associatif, le défi a été temporairement relevé : mourir sur la route, à cause de la vitesse excessive, de l’alcool, des stupéfiants, et plus généralement de la bêtise, n’était plus acceptable.

Cette mobilisation a payé : plus de 40.000 vies ont été épargnées depuis le 14 juillet 2002, date à laquelle Jacques Chirac a décrété la sécurité routière au rang de grande cause nationale.

Aucun esprit intègre, suffisamment éclairé sur le sujet, ne pourrait nier le poids du renforcement des contrôles dans l’infléchissement sans précédent de la courbe de la violence routière. La route ne pouvait plus être le seul espace de la société où la violation de la loi était acceptable.

Tout cela aurait-il été vain ?

La même objectivité impose aujourd’hui de reconnaitre que le cercle vertueux qu’a connu cette cause s’essouffle : les derniers bilans de la Sécurité Routière sont mauvais, le nombre victimes stagne quand il n’augmente pas. Le constat est identique dans les centres de rééducation que je côtoie quotidiennement : le nombre de nouveaux entrants repart à la hausse.

Les détracteurs de la lutte contre l’insécurité routière organisés sous forme de quasi-syndicats, dont la démagogie n’a d’égal que leur omniprésence dans les médias, usent habilement des résultats actuels pour affirmer que la politique menée est inefficace, pire qu’elle serait contre-productive.

Le débat est ouvert et fort logique dans un système démocratique.

Ce qui m’inquiète davantage, c’est l’absence quasiment totale de la sécurité routière dans le discours de l’ensemble des candidats à la présidentielle.

Aucun d’eux n’a réellement exprimé son point de vue sur le sujet et ce qu’il entendait faire pour permettre à la courbe de la mortalité de repartir à la baisse. Pas une phrase dans un discours, pas un mot pour les victimes de la route qui, pour celles qui n’ont pas perdu la vie, votent encore.

Rien hormis une série de réponses très succinctes au questionnaire d’un magazine de motards. Preuve du désintérêt calamiteux des candidats pour le sujet, François Fillon n’a même pris la peine d’y répondre. Marine Le Pen dénonce un système inéquitable, Benoît Hamon annonce sa volonté de relancer la machine sans dire comment, Emmanuel Macron fait de même tandis que Nicolas Dupont Aignan reprend sa rengaine électoraliste de système de racket organisé…

A la vérité, la sécurité routière ne les intéresse pas.

Leur silence, aussi déplorable qu’il soit, est avant tout inquiétant.

Il traduit leur désintérêt pour la question et laisse à penser que, quel que soit le futur président de la République, la sécurité routière ne serait qu’un dossier secondaire de l’action publique. Or, seule une action interministérielle coordonnée et dynamique permettrait d’arriver à l’ambitieux objectif des 2000 tués.

Pourtant tant serait à faire : refonte de l’éducation routière, renforcement de la lutte contre l’alcool et les stupéfiants au volant, lutte contre la conduite sans permis, réflexion autour de l’essor des nouvelles technologies dans les véhicules, amélioration du traitement judiciaire des infractions routières…

Mais sans volonté, la France est condamnée à renouer avant son statut de mauvais élève européen.

Les récents chiffres publiés par la Commission européenne ne laissent d’ailleurs aucun doute : la France évolue à contre-pied de la tendance générale affichée par nos voisins. Par rapport à la moyenne européenne, qui est de 50 tués par millions d’habitants, la France détient un taux de mortalité de 54, du même niveau que celui de l’Italie et légèrement inférieur à celui de la Belgique.

Tous ceux qui croyaient avoir gagné contre l’indifférence ne peuvent d’observer, pétrifiés, les Français continuer de s’entretuer dans une indifférence quasi parfaite.


Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 16:34

    Bonjour,
    Je crois que vous confondez deux élections, la Présidentielle et les Législatives. Le Président n’a aucun pouvoir législatif. Le rôle du Président est défini par l’article 5 de la Constitution :

     "Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »

    La question, dimanche, se pose donc de savoir qui est à même de garantir la continuité de l’ Etat, et le respect de la souveraineté. Les autres questions relèvent des élections législatives.Ce sont les députés qui votent les lois.


    • rogal 19 avril 16:57

      @Fifi Brind_acier
      Très juste. Surtout si le Gouvernement issu de la nouvelle Assemblée ne se met pas aux ordres du Président.
      Ceci vaut également pour toutes les demandes catégorielles (retraités, handicapés, etc.).


    • sarcastelle sarcastelle 19 avril 16:59

      3000 morts par an sur la route, on les avait déjà en 1930, avec un million de voitures. On en a trente millions maintenant. Il y a du progrès, non ? 

      .
      Au début il était facile de réduire spectaculairement la mortalité : suppression du verre ordinaire, des colonnes de direction à empaler, instauration de la ceinture de sécurité...
      .
      Mais il est de plus en plus dur de faire des gains sur un chiffre de tués de plus en plus bas, si bien que pour tenter de tenir l’objectif d’une diminution chaque année, on balance tous les ans un paquet de nouvelles mesures de rendement toujours décroissant (sinon on les aurait prises avant) telles que défense de se gratter le nez au volant, ou à peu près. 
      .
      C’est un refus politique de comprendre que lorsque la courbe des tués tend vers son asymptote horizontale, il est illusoire d’espérer un gain chaque année puisque les fluctuations possibles pour mille motifs deviennent de l’ordre de grandeur du gain espéré.
      .
      Alors, comme un politique est un bonhomme qui croit la volonté politique plus forte que les mathématiques, on a droit à des trains de mesures comme la défense de se gratter le nez. 


      • Osis Osis 20 avril 08:15

        @sarcastelle
         

        La majorité des morts routiers impliquent des camions.

        Or, l’époque des routiers sympas est définitivement et irrémédiablement révolue.

        Les camions ont remplacé les trains de marchandises à cause, pour partie, d’une politique SNCF tout TGV ...
        Sauf erreur, un train de marchandises remplaçait une centaine de camions...

        Question : avez vous déjà vu un wagon en doubler un autre ?

        Interdisons aux camions de se doubler ailleurs que sur des bandes réservées et nous sauverons beaucoup de vie.

         


      • Zip_N Zip_N 20 avril 10:16

        3000 morts par an....Il y a du progrès, non ? 

        Je crois qu’Assad dit pareil, moins de morts avec plus de militaire, « continuons à ce régime ».


      • Zip_N Zip_N 20 avril 10:20

        Je sais pas si pour le mort c’est plus violent d’être tué par arme a feu ou par accident de voiture, il faudrait lui demander pour faire une réponse.


      • Etbendidon 19 avril 18:09

        Voici l’article le plus ridicule d’aujourdhui
        La semaine dernière radio france désinfo nous alertait avec une immense détresse dans la voix qu’il y avait eu 11 morts de plus le mois de mars que l’an passé
        CATASTROPHE ...........
        Rapporté à 66 MILLIONS d’habitants c’est pipi de chat
        3000 morts par an
        Et alors comme dirait fillon !
        Dans le meme temps : 15000 SUICIDES par an et tout le monde s’en fout (mal vivre, mal être, insécurité sociale, chomage, peur des EHPAD, artisans ou paysans endettés ....)
        150000 morts par an par accidents cardio vasculaires
        je ne parle meme pas du cancer
        Bref on meurt en France et ça c’est nouveau
        mais l’insécurité routière ça c’est vendeur
        Quand les chiffres baissent on fait croire aux veaux qu’on s’occupe de leur sécurité
        Et en avant plus de controles alcoolémie. Du coup les villes moyennes sont devenues des déserts à 19H00 tous les bistrots étant fermés. Plus de vie sociale plus rien à part la télé
        Ou vivre dans les grands centre ville bobos où il y a des transports en commun jusqu’à minuit
         smiley
        Et bien sur, plus de radars, plus d’amendes plus de fric pour l’état surendetté
        Crevons tous mais surtout crevons heureux car les temps qui viennent seront tourmentés
         smiley


        • Zip_N Zip_N 20 avril 10:28

          @Etbendidon

          je ne parle meme pas du cancer

          Si vous pourriez en parler et le mettre dans le panier car beaucoup sont comme les accidents de voitures induit et généré par l’homme et non pas par le soleil.



        • marmor 19 avril 18:48
          La vitesse étant drastiquement limitée en France, en Belgique et en Italie, les mauvais élèves de l’Europe, alors qu’en Allemagne la vitesse est quasi libre et les allemands ont moins de morts. Comment pouvez vous nous expliquer cela ?
          Pas par l’état des routes et autoroutes qui sont en France les plus en état d’Europe, alors ?
          Peut-être que les allemands n’usent pas de stupéfiants, et ne boivent pas d’alcool ?
          A moins qu’ils soient moins réprimés qu’ailleurs et cette liberté améliore leur responsabilité ?
          Je rappelle que le parc auto français réalise plus de deux cent mille millions de kilomètres par an sur les routes françaises et l’on ne déplore que 3000 morts ? C’est peanuts !!

          • Zip_N Zip_N 20 avril 10:44

            @marmor

            qu’en Allemagne la vitesse est quasi libre et les allemands ont moins de morts. Comment pouvez vous nous expliquer cela ?

            Je peux vous l’expliquer, Les allemands préfèrent acheter allemand, et si vous additionnez les véhicules allemands et ensuite la même chose avec les françaises, vous vous apercevrez que le prix d’un véhicule allemand est le double d’un français (ce qui signifie du matériel plus performant et plus précieux). l’Allemagne à une économie et des salaires plus élevés qu’en France, ils peuvent s’acheter à grande échelle les véhicules qu’ils fabriquent. Dans le prix la sécurité est aussi présente ! 

            Vous faites fausse route en disant qu’en Allemagne la vitesse est quasi libre, la vitesse doit probablement être limitée a plus de 97% de ler territoire étant donné que les routes sont limitées et seule quelque portions d’autoroute ne le sont pas. Vous avez des questions très mal réfléchies.


          • Zip_N Zip_N 20 avril 12:27

            @marmor

            Un autre facteur important, les accidents mortels se font sur les routes à 85% et beaucoup de français préfèrent utiliser la route (mortalité 85%) plutôt que de payer les péages d’autoroutes (mortalité 15%). En Allemagne ils circulent à frais limité sur leur autoroutes. Dès lors qu’ils peuvent acheter un véhicule plus performant et plus cher ils paient sans contrainte une petite taxe pour les autoroutes, alors qu’en France, vous traversez une seule fois le pays et vous dépassez déja le prix de la taxe que paie les allemands pour 1 an d’utilisation sur leur autoroutes. Ce facteur est pas négligeable !


          • spearit 20 avril 14:38

            @Zip_N Blablabla....zzzzzzzz zzzzzzzz

            Hein, quoi


          • baron 19 avril 20:09


            3000 morts c’est beaucoup, mais si l’on ramène cela au nombre de kilomètre parcourus, la France est le 1er pays touristique et es points de passages de toute l’europe, c’est un chiffre exceptionnellement bas pour une activité humaine aussi pratiquée, les accidents domestiques c’est 20 000 et pour les suicides les chiffres récents ne sont même plus publiés.
            Et tout, ces camions qui rendent les routes incirculables, il y a pa moyen là de gagner des vies ???
            Sinon, ne vous inquiétez pas, des lois sortiront, des radars seront implantés et si cela ne sufit pas on pénalisera ou surtaxera pour les accidents que le conducteurs aurait pu avoir ou pour celui qu’il est susceptble d’avoir.
            La voiture est encore une valeur sure pour se faire du beurre, subventionné si possible.
            En faisant baisser le prix du train, il est sur que l’on peut encore sauver des vies,
            Je ne parle pas de l’amélioration des routes ?????
             parce qu’il y a des morts même à 30 à l’heure, c’est peut être même la majorité


            • Zip_N Zip_N 20 avril 10:58

              @baron

              « 3000 morts un chiffre exceptionnellement bas »...« les accidents domestiques c’est 20 000 et pour les suicides »

              Surréaliste ! Il se plaint que la route ne fait pas assez de mort par rapport au reste. Vous devriez faire un nouveau sujet pour expliquer quelle est la mort intelligente et celle qui est stupide. Vous faites peut-être partie de ceux qui préfèrent mourir sur la route qu’ailleurs.


            • Zip_N Zip_N 20 avril 11:10

              Peut-être qu’en crééant des routes plus étroites pour faire augmenter les morts de la route il y aurait moins de suicidés ? je comprend pas votre convergence entre suicide et route.


            • Zip_N Zip_N 20 avril 11:30

              Vous comptez 3000 morts, c’est parce que vous êtes comme sur une photo figée sur une année mais si vous comptez l’ère de l’automobile moderne vous vous apercevrez que vous avez oublié quelque centaines de milliers de morts en plus pour vos statistiques.


            • spearit 20 avril 14:40

              @Zip_N

              Hein quoi encore du blablabla


            • Zip_N Zip_N 20 avril 15:03

              @spearit

              Le blabla il est dans votre tête, « c’est pas parce qu’on a rien à dire ni a penser qu’il faut fermer sa gueule » smiley


            • baron 19 avril 20:20

              Sinon, ce n’est pas par millions d’habitants que l’on compte les accidents, c’est aux kilomètres parcourus.
              Avec l"étendu du territoire, les 100 millions de touristes, les personnes en transit et les camions ?????
              A 3000 ont s’en sort plutôt bien et on est certainement très en dessous de l’allemagne déjà et si l’on supprime des stats les touristes et chauffeurs étrangers qui se tuent au volant.
              Si vous ne le savez pas, dans les 3000 combien de suicides déguisés ? 1000 ou plus ?


              • HELIOS HELIOS 19 avril 23:04

                Mr l’auteur, vous devriez lire ceci, puisque vous pensez que les candidats ne se sont pas exprimés...

                LA... ou bien ICI


                et rappelez vous bien, si en France il y a moins de morts qu’avant, c’est grace aux radars, n’est-ce pas ? il faut donc en augmenter le nombre... et si il y a plus de morts qu’avant, c’est qu’il n’y a pas assez de radars... il faut donc en augmenter aussi le nombre.... avec un soupçon d’intelligence et une peu d’arithmetique vous en concluez que les radars ne servent arien... mais pour ce raisonnement, il faut faire preuve d’honnêteté !

                Au fait c’est bien la vitesse qui tue n’est-ce pas, puisque c’est la seule cible de la répression routière.

                • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 19 avril 23:08

                  Mon Dieu, mais c’est vrai ! Ce sujet est la pierre angulaire de l’élection présidentielle !

                  Pourquoi diable donc parler de ce sujet non important maintenant ? Il y a beaucoup plus de morts du cancer, des guerres illégales ou de malnutrition mais pour s’en rendre compte il faut éteindre la télé et s’intéresser à ce qu’il se passe en dehors du champ de vision.

                  Ca me semble infiniment plus importants que ces quelques milliers d’occidentaux perdant la vie au volant de leur carrosse de privilégié, c’est tragique mais il y a des priorités à définir.

                  D’ailleurs j’ai toujours trouvé démesuré cet énorme battage médiatique pour si peu de morts et un ami m’a apporté sa réponse, si simple et pourtant évidente : << Mais c’est parce que nos élites vénales et traîtres à la patrie utilisent aussi les routes dans leurs grosses berlines, tout comme ces roturiers incultes et ivrognes qu’il faut matraquer de prévention à outrance >>.


                  • Ouam Ouam 19 avril 23:10

                    @Mr L’auteur...
                    qui amha se fout royalement de SES concitoyens mais eouvre piour son BUISNESS !!
                    Je m’explique, j’aurai pu croire à la bonne foi de cet intervenant SI dans cette phrase ET da,ns l’article il avait AUSSI parlé de l’état catastrophique (hélas plus que connu) des points noirs des infrastructures.
                     
                    Mais que nennu, rien, nada...sur l’etat des routes catastrophique, des panneaux carréments avec des dates de replacement plus que dépassés (*), des barrieres de sécurité coupe tete pour les 2 roues, des bandes de sol de stop carrément éffacés, des panneauyx publicitaires immenses qui troublent le conducteur et masque les pannaaux de signalisation (etc...supêr longue liste)
                     
                    Je comprends bien ce Mr, car ceci ne rapporte pas, cela coute.
                     
                    (*) Et oui, un panneau designalisation à une durée de vie limité à cause de la peinture qui se dégrade
                     
                    Certes3000 Morts c’est bien trop, mais SI nous devions nous organiser sur UNE prioroté (pour sauver des vies), nous choisirions sans conteste de lutter contrele suicide qui fait lui 15.000 morts par an, cad rien que 5 fois plus, un paille, itou cela ne rapporte rien, cela coute donc on s’en moque.
                     
                    Les accidents de travail idem, supprimons le travail qui est encore plus dangeureux dans ses effets collatéraux que celui des déplacements.
                     
                    Les autres intervenants dessus ont tout dit, inutile d’en rajouter.

                    Ah si une chose, l’auteur devrais etre ma foi content, lorsqu’il regarde le nombre de jeunes voulant passer le permis (et accessoirement acheter un véhicule) qui est en chute libre, dégouté par cet aveuglement répréssif constant, j’espere jusque que un de ses membres de sa famille qui travaille dedans (ou dans un de ses dérivés) se retrouvera sans emploi suite à sa logique, il y réfléchira.
                     
                    Pareil, si un jour il y à une « grosse merde » par exemple style une centrale qui foire comme au japon ou en russie etc...
                    Jj’espere que ce mr attendra bien gentiment un train (ou un car macron) pour pouvoir sortir au plus vite de la zone radioactive, et que bien sur fidèle à ses convictions il n’utilisera jamais LUI un véhicule nommé « voiture » et ne monetra pas à bord d’un de ces « trucs »
                     


                    • Ouam Ouam 19 avril 23:13

                      @Ouam
                      la phrase en question :
                      "Pourtant tant serait à faire : refonte de l’éducation routière, renforcement de la lutte contre l’alcool et les stupéfiants au volant, lutte contre la conduite sans permis, réflexion autour de l’essor des nouvelles technologies dans les véhicules, amélioration du traitement judiciaire des infractions routières…"
                       
                      Si qqun ici voit que ca parle d’infrastructure (et de tout ce que j’ai nommé précédemment) je vais voir mon opticien derechef  smiley


                    • Ben Schott 20 avril 07:27

                       
                      Moi je veux bien essayer de rouler un peu moins bourré, si ça peut aider !
                       


                      • phan 20 avril 07:55

                        @Ben Schott
                        Moi je me drogue et je bois pour croire à ces candidats qui me roulent dans la farine.


                      • Osis Osis 20 avril 08:18

                        @Ben Schott

                        Moi je veux bien essayer de rouler un peu moins bourré, si ça peut aider !

                        Et moi, je vais apprendre a conduire....


                      • Zip_N Zip_N 20 avril 12:57

                        Ben Schott

                        En attendant les lunettes connectées à intelligence artificielle permettant de rouler alcoolisé sans faire d’accidents ?


                      • julius 1ER 20 avril 11:38

                        La même objectivité impose aujourd’hui de reconnaitre que le cercle vertueux qu’a connu cette cause s’essouffle : les derniers bilans de la Sécurité Routière sont mauvais, le nombre victimes stagne quand il n’augmente pas. 

                        @l’auteur, 
                        c’est bien la preuve que la Démagogie du tout répression surtout mise en oeuvre par le facteur vitesse avec la multiplication des radars pompes à fric nous a mené dans une impasse .... 

                        car vous mentez lorsque vous affirmez que la mortalité repart à la hausse c’est juste une fourchette qui en fait est un seuil de plus 3000/ 3400 de tués sur les routes avec un parc automobiles toujours en augmentation y compris les étrangers qui circulent sur notre réseau routier !!!!

                        là où vous mentez c’est quand vous prétendez que vous pouvez encore abaisser ce seuil car lorsque l’on met à l’échelle du pays les parcs automobiles de la Suisse par exemple de la Russie ou les USA on se retrouve avec un seuil incompressible qui est plus ou moins celui qui existe en ce moment .... 

                        c’est là que l’on peut mesurer toute la Démagogie de ceux qui prétendent vouloir abaisser ce seuil avec encore plus de répression et plus de limitations !!!!
                        pour la Suisse c’est 300/350 tués par an avec un parc autos 10 fois moindre (vous noterez que le ZERO mort n’existe nul part ) et pour les russes avec un parc autos similaire à celui d’ici c’est 10 fois plus de morts sur les routes et chez les américains c’est encore pire c’est plus de 45000 morts sur les routes !!!

                        en fait vous jouez sur la sensibilisation des gens et leur culpabilisation mais à aucun moment vous ne proposez de solutions pérennes et durables pour l’automobile !!!
                        dans tous les domaines de transports que ce soit l’avion le train etc .. il y a un prix à payer qu’on le veuille ou non et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on augmente de manière exponentielle le nombre de véhicules sur un réseau qui n’est pas prévu pour une croissance aussi importante .... 
                        mais là où vous mentez encore plus c’est quand vous ne faites même pas mention des 48000 morts dus à la pollution ... et là il n’y a pas d’oubli mais juste une perception autiste concernant un problème global !!!!!! 

                        • Zip_N Zip_N 20 avril 12:42

                          « 48000 morts dus à la pollution »

                          Les morts de pollutions sont classés dans maladie non pas dans les accidents ! le thème est l’accident de la route non pas les maladies de la route. La vitesse est aussi une source de pollution. Il y a aussi le rayonnement passif qui induit la maladie, une mort plus lente que l’accident.


                          • spearit 20 avril 15:00

                            @Zip_N

                            Mais il est encore là à faire sa Madeleine


                          • Zip_N Zip_N 20 avril 15:04

                            @spearit

                            Vous vous êtes fais viré de la police et venez donner vos conseils ici ?


                          • julius 1ER 21 avril 09:31

                            @Zip_N


                            eh petite tête ... la pollution automobile fait partie du package !!!
                            parles en aux habitants de la Vallée de l’Arve qui sont en train de crever à cause de la pollution y compris automobile !!!
                            alors les chiffres sont à mettre en balance 3000 d’un côté et 48 000 de l’autre ....

                            d’un côté c’est crédit illimité avec toute la technologie tournée vers la répression et de l’autre c’est peanut’s ... avec la possibilité de t’acheter un masque à 3 euros !!!

                            y à pas comme un lézard dans l’histoire !!!

                          • Zip_N Zip_N 22 avril 10:20

                            @julius 1ER

                            Commencez par vous soignez avant de parler de la tête des autres ! la sécurité routière vous savez pas ce que c’est ! la sécurité routière c’est pas la pollution. Les accidents ce n’est pas de l’écologie ! vous êtes un profond ignare ! ne comptez pas trop sur votre intelligence julius !


                          • Zip_N Zip_N 22 avril 10:34

                            Enlevez votre couronne (changez l’eau des fleurs) et ensuite mettez vous à réfléchir julius


                          • Pierre 20 avril 13:00

                            Sans prétendre que les causes avancées par l’auteur n’y sont pour rien du tout (par exemple, si vous avez bu, vous faites rentrer dedans, les statistiques expliquent que l’accident est causé par l’alcool, ce qui leur donne une grande fiabilité !), on constate qu’il tape largement à côté. La première cause d’accident sur autoroute est l’endormissement du conducteur, et il en dit quoi ? Ceux qui obtiennent le permis connaissent le CO2 des bagnoles par cœur, l’oublient le lendemain, ne savent pas se servir d’un volant et squattent la file gauche à 30km/h. Les deux roues ne représentent que quelques pour cent de la circulation, font n’importe quoi sur la route avec la bénédiction des pouvoirs publics, constituent quasiment le tiers des morts et finalement on emmerde les automobilistes à cause d’eux par l’observance de contraintes frisant souvent le ridicule.


                            • jymb 20 avril 13:37

                              J’attends un candidat qui s’engagerait à sortir de cette autophobie haineuse ( mais juteuse) , de cette mobilophobie étatisée, de cette parole confisquée au bénéfice de quelques groupuscules extrémistes qui ont micro et télé ouvertes pour étaler leur fiel


                              Tenez, une info toute simple à destination des benêts qui pensent encore que l’affolant big brother qui nous traque sur les routes a un rapport avec la sécurité routière ( terme d’ailleurs tellement perverti depuis x années qu’il faudrait l’abandonner ! ) : la nouvelle autoroute flambante neuve autour de Montpellier va être livrée avec radar préinstallé ! 
                              Certains pensaient encore que ce type d’engin étaient là pour sécuriser un point identifié comme dangereux !!
                              Au moins les masques sont définitivement tombés 

                              Au fait, qui a déjà vu disparaître un radar suite à travaux de sécurisation d’un point dangereux ?
                              Personne ? 
                              Malgré tout le fric amassé ???

                              Ceux qui se livrent à ces agissements ou se remplissent les poches sur notre dos devraient être déchus de leurs droits civiques

                              • Lem Civa 20 avril 14:13

                                Ne vous en faites pas, la lutte contre le tabagisme et les accidents de la route sont deux obsessions -pour ne pas dire névroses - bien françaises. 


                                Mais comme c’est très moyennement vendeur sur le plan électoral, on laisse les moutons tranquilles pendant la campagne. Vous verrez que dès que tout ceci sera terminé Emmanuel Fillon ou François Macron (désolé je les confonds) nous mettront rapidement un bon millier de nouveaux radars sur les routes assortie d’une belle limitation à 80.

                                Il n’y a aucun souci à se faire là-dessus. 

                                • Esprit Critique 20 avril 16:35

                                  Il suffirait d’interdire les accidents, comme les licenciements.

                                  Le problème c’est que le nombre de morts par attentats nazislamistes risque de dépasser les tués par la circulation.


                                  • Zip_N Zip_N 20 avril 19:34

                                    Il me semble que De Gaulle à rendu obligatoire la ceinture de sécurité aux constructeurs automobiles, il aura fallu attendre quelque années de trop pour que cela soit pris au sérieux, trouve son utilité, et soit mis en place avec l’obligation d’attacher sa ceinture. Je pense pas que Fillon (qui se voit comme son descendant) avec Sarkozy auraient eu cette idée de génie pareil.


                                    • crabo21 23 avril 03:57

                                      Il y a plus important en effet pour une presidentielle.
                                      je ne vois meme pas l’interet d’en parler sauf a vouloir revolutionner ce sujet.
                                      La securité sur les routes est une démarche maintenant inscrite dans nos modes de vie.
                                      Quoi qu’il en soit il y aura toujours des victimes car cela reste des machines de plus d’une tonne lancées a environ 80 km/h et il y en a des centaines de milliers.

                                      Par contre vous le savez sans doute, l’effort a faire par tranche de mille devient de plus en plus importante proportionnellement.et le jour ou nous serons a moins de 1000 morts c’est que nous aurons tous le comportement de petits vieux (sauf apports de nouvelles technologies)

                                      Dans les années 70 nous etions a 15 000 morts ;

                                      Oui ca m’emmerde de rouler a 40 km/h coincés derriere ces petits vieux qui sont dangereux mais , en effet, pas pour la vitesse.
                                      Ma femme s’est fait defoncé son vehicule de société par une dame tres agée qui roulait en sens inverse a faible allure et qui a vu un garage de l’autre coté. et bien pan, elle a traversé la route en coupant devant ma femme et boum !!
                                       
                                      bienvenue dans le village des schtroumfs !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires