• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ségolène devant le Grand Jury

Ségolène devant le Grand Jury

Chaque semaine le dimanche soir, le grand jury RTL-Le Figaro-LCI reçoit un invité politique ou un décideur .C’est Jean-Michel Aphatie (RTL) qui anime l’émission assisté par Eric Revel (LCI) et Etienne Mougeotte (Le Figaro) . Un interview bien rodé, peut-être trop car généralement sans surprise, où la personnalité interrogée ne risque pas d’être déstabilisée par les questions réchauffées sur l’actualité. Toutefois l’originalité de cette production est d’être diffusée simultanément à la radio et à la télévision.

Mais aujourd’hui c’est Ségolène Royal qui sera sur le plateau et avec elle tout est possible car elle est souvent considérée, à tort ou à raison, comme madame la gaffe du microcosme politique Français, à moins que ce ne soit elle qui joue avec les journalistes présents, car cette femme est quelquefois vraiment surprenante et si elle n’existait pas il faudrait sûrement l’inventer, histoire de rompre la monotonie. Surtout que ce soir il y aura peut-être une tension perceptible entre Eric Revel et madame Royal, suite à la publication sur le blog du directeur de la rédaction de LCI d’une lettre à charge contre la socialiste, qui qualifiait les déclarations de la présidente du Poitou-Charentes au Sénégal, de démagogiques et populistes.
 
Le débat.
Tout de suite on remarque l’absence d’Eric Revel probablement retenu par des obligations professionnelles, ou écarté judicieusement par la direction de TF1 par souci d’apaisement et remplacé par François Bachy.
 
Comme prévu les premières questions posées à Ségolène Royal sont en rapport avec l’actualité, d’abord le prix Nobel de la paix d’Obama, elle approuve , la nomination de Jean Sarkozy à la présidence de l’Etablissement public de la défense, elle désapprouve. Dans l’affaire Mitterrand elle est un peu gênée aux entournures et impossible de savoir si elle souhaite le départ du gouvernement de notre nouveau ministre de la culture, malgré l’obstination des trois journalistes, la seule réponse obtenue est " C’est la responsabilité de Sakosy " et là elle n’a pas tort.
Plus surprenant, Ségolène Royal est pour l’augmentation du contingent militaire français en Afghanistan et quand Etienne Mougeotte lui demande si la solution n’est pas plutôt politique, elle répond qu’il ne peut pas y avoir de solution politique si l’armée ne tient pas le terrain, encore un bon point pour la socialiste. A noter tout de même que les journaux de 20 heures de TF1 et Fr2 n’ont donné qu’un court extrait de l’interview en ciblant l’affaire Mitterrand comme si les Français ne s’intéressaient qu’à cela .
La deuxième partie de l’émission concernant la politique française et la gauche et beaucoup plus confuse, c’est du Ségolène pur jus, cela part dans tous les sens, le débat se brouille et devient difficile à suivre par moment. La gauche, la droite, les entreprises en difficultés, le chômage, les promesses de Sarkozy non tenues etc ... c’est presque un monologue quelquefois et il est bien compliqué de l’interrompre quand Ségolène égrène avec l’aide d’un document les 20 nouvelles taxes imposées par le gouvernement aux Français.
 
Finalement les fans de Ségolène trouveront qu’elle a été excellente et les opposants de madame Royal diront que comme d’habitude elle était nulle, donc rien de nouveau dans la Ségosphère.
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 12 octobre 2009 17:41

    Bonjour, Gruni.

    Je n’ai suivi que la première partie du Grand Jury où, en effet, Ségolène a été plutôt à son avantage, en usant d’arguments bien étayés et en parlant d’un ton posé. J’ai donc eu droit au meilleur...

    Cela dit, je ne crois plus que Ségolène puisse émerger en tête des primaires socialistes. Battue, elle conservera soit une capacité de nuisance, soit un potentiel de négociation pour un poste de premier plan en cas de victoire de la gauche en 2012.

    Cordiales salutations.


    • gruni gruni 12 octobre 2009 19:34

      Bonsoir Fergus.

      Encore une fois nous sommes du même avis, en tous cas sur les primaires socialiste.
      Par contre j’ai trouvé la deuxième partie de l’émission plus intéressante car plus inattendue .

      Bonne soirée .


    • Maurice-Alain BAILLERGEAU Maurice-Alain BAILLERGEAU 12 octobre 2009 19:37

      J’ai trouvé cette soirée limpide et très enrchissante.
      Il était temps d’arrêter de ne pas vouloir entendre.
      Royal a dit clairement (comme jamais) qu’elle n’avait rien à foutre du PS.
      Elle a aussi montré qu’elle ne prononcerait plus de paroles qui ne seraient pas celles que veulent entendre les gens.
      Ce qui ne l’empêche pas quelques petits numéros de « triangulation » comme sur l’Afganistan, histoire de foutre la merde partout.
      Celui qui n’a pas compris, ne le veux pas !
      La gauche est à rebâtir sans Royal qui l’a quittée.


      • gruni gruni 12 octobre 2009 20:04

        @ Maurice-Allain Baillergeau.

        Oui c’est une bonne analyse, mais comment Royal pourra-t-elle gagner les primaires sans le parti ?


        • Gabriel Gabriel 13 octobre 2009 08:46

          A quoi cela sert-il d’avoir un parti qui vous trahie à la moindre occasion ? Après avoir été poignardé par ses propres amis socialistes à l’élection présidentielle, s’être fait voler la présidence du parti par ses opposants qui ont bourré les urnes, elle n’a plus rien à faire avec cette bande de tricheurs égocentriques. Qu’elle bâtisse son propre camp avec sa politique. Cela prendra le temps qu’il faut mais sera bénéfique à terme. Elle reste à mes yeux une des seule alternative crédible face au nain.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 octobre 2009 09:14

          Il est pas nombreux le fan-club .


          • Gabriel Gabriel 13 octobre 2009 09:48

            Salut capitaine,

            Tu sais ce que c’est, les causes perdues sont toujours sympathiques. Et puis une personne qui en prend plein la gueule par la droite comme la gauche à chaque fois qu’elle l’ouvre ne peut pas être totalement mauvaise.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 octobre 2009 09:54

            @Gabriel ..... smiley


          • frédéric lyon 13 octobre 2009 09:22

            Etant un fan de Ségolène depuis la première heure, je suis comme Gabriel et ’espère de tout mon coeur que Ségolène forme le plus vitre possible son parti politique bien à elle.


            • Francis, agnotologue JL 13 octobre 2009 09:30

              Frédéric Lyon, « fan de Sélolène » !  smiley

              Comme des milliers d’empaffés qui ont en 2007 payé 20 euros pour faire échouer DSK et Fabius !  smiley


            • Gabriel Gabriel 13 octobre 2009 09:44

              @JL 

              Parce qu’il est socialiste DSK ? A bon, je suppose que les milliers d’empaffés n’avait pas compris. Heureusement que vous êtes là !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès