• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Tribune Libre > Sida la star
27%
D'accord avec l'article ?
 
73%
(19 votes) Votez cet article

Sida la star

Ils sont bien jolis, ces ambassadeurs d’un jour de la lutte contre le Virus.
Tous, ils sont allés, haute couture et très basse cour, défiler sur les écrans, avec leur ruban rouge par-dessus leur cœur sec, et leur mine compassée, pour délivrer des messages pédagogiques au bon peuple de télédécérébrés que nous sommes.

Pécho c’est bien, se protéger c’est mieux.

Ils se sont réunis, la caste séronégative du marketing humanitaire, autour de Pierre Bergé et Line Renaud, les maîtres de cérémonie à l’occulte rémunération. Et ils ont bu du champagne, et ils se sont fait tirer le portrait, fardés et sapés. Egos turgescents devant des gros noeuds rouges. Interviews et nouvelles stars. Comédie et comédiens. Chanteurs, fausses notes et fautes de goût. Indécence. Ils se sont faits héros, en lutte contre le grand ravage. Certains les ont même trouvés émouvants.

Sortez couverts. De honte.

J’avais vomi le baiser de Clémentine Célarié au séropo. Avec la langue. Pour mieux voler l’âme de la maladie et la revendre. À son compte. Fatalement.
Pour en faire du clip, du making-of de Sidaction, de la chanson et du slogan, de l’égérie, d’un seul coup de bouche hypocrite, du fric et de la renommée.

Ne laissons pas gagner la maladie. Combien gagne-t-on à la rejouer ?

Elle, héroïsme factice et simulé sous des applaudissements bien portants,
Et lui, pestiféré, désigné intouchable par cette démonstration, avec son mauvais sang, et sa tête d’exploité ébahi qui aurait gagné au loto salivaire de la star en mal de scènes.
Mise en scène.

Le Sida tue encore.

Ils sont venus, ils sont tous là, à la fête du Virus-prétexte.
Des VIP pour le VIH.
Le Sida, c'est ta secret-story ou pas ?
Ils sont tous là, le créneau Sida affiche complet.
Et tous, ils sont plombés. Syndrome d’Immuno Décadence Artistique.
Les autres n’avaient rien à dire, rien à déclarer, rien pour la télé, rien à faire briller.
Anonymes. Ils n’ont pas reçu de carton.



Le Sida ça plombe l’ambiance.

Le virus du Sidaction, il faut qu’il soit mignon comme une microscopie électronique, petit oursin piquant et même pas mal, glamour à fond, lisse et vernis, il faut qu’il soit désincarné, sans biologie, ni anatomie. Sans sérologie. Le VIH du Sidaction, il se chante, il se rigole, il se trinque.
Les malades, les séropositifs, les médecins, les chercheurs, les associations, ne sont pas en prime time, ils reviendront un autre jour. Peut-être. Le prime time, c’est fait pour rigoler. Pour oublier.
À force d’être pris pour des cons, on le devient.
On se prête au jeu. On finira par trouver ça normal de jouer au con.
On ne parle plus sérieusement des choses sérieuses.
Plus rien ne vaut un peu de rigueur. Plus rien n'est vraiment grave.

Dans le monde, une personne meurt du Sida toutes les 10 secondes.

Il parait que le compteur à fric ne tourne pas si vite qu’il le faudrait.
Il parait que c’est bien ennuyeux parce que l’État a des oursins dans le porte-monnaie.
Charity bizness, frais de fonctionnement, salaires trop gras, the show must go on, mais il parait que ça s’est su.

Mais alors, qui va gagner des millions ?
- Il y répond à la question ? Il prend un joker ce crétin à paillettes ?
- Il a tout faux ! C’est foutu.
- Ton sort était entre ses mains. Célèbre et inculte.
- C’est vraiment foutu. Éliminé.
- Ah le con, il veut donc que je meure !

Sidaction 2010




par bénédicte desforges (son site) mercredi 6 avril 2011 - 13 réactions
27%
D'accord avec l'article ?
 
73%
(19 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par bénédicte desforges (---.---.241.94) 6 avril 2011 19:35
    bénédicte desforges

    Oh.. j’ai l’impression de me faire taper sur les doigts par un vieux prof pète-sec et acariâtre !

    Ça vous démangeait donc tant que ça de tacler la bleusaille sur un sujet qui n’a rien à voir ?
    Mes habitudes de policier me poussent plutôt vers l’écoute et vers la diplomatie, voyez-vous. Mais ici, je ne bosse pas.
    Et encore moins les jours où je ramène ma gueule sur le VIH.

    Vous auriez lu ce qui précède sans l’arrière-pensée de pouvoir glavioter sur une opinion de flic, vous auriez peut-être compris ma démonstration.
    Mais vous êtes probablement de ceux qui sont au taquet du militantisme quand ils arborent un pins ou qu’ils s’excitent sur internet. C’est probablement pour ça que les rues sont si calmes et - comme dit Ferré - qu’on regarde passer les révolutions.
    Je ne sais pas ce qu’est l’écriture « de manière positive ». Séropositive, je vois bien à quoi ça ressemble, mais positive non.
    Les postures compassionnelles suivies de rien me dégoutent. Quand elles deviennent un spectacle, c’est pire. Et quand elles cachent une intention promotionnelle, c’est carrément odieux.
    Le public qui s’en contente et qui n’entend et n’est réceptif à la souffrance - quelle qu’en soit la cause - que par le prisme frivole des prime time et des simulacres médiatiques de mouvements de foule, me fait horreur. Il me fait peur, même. Un public qui fonctionne comme ça et pas autrement, ça relève d’une citoyenneté décadente. Et dramatiquement entretenue par les médias...
    Et ça marche, puisque « vu à la télé » est la seule façon de faire la manche efficacement.
    Alors vos spasmes indignés, votre consentement mou à ce genre de dérive de la solidarité ET vos conseils en écriture (!) c’est aussi frivole et ridicule que ce que j’ai vu à la télé.

  • Par paul (---.---.72.108) 6 avril 2011 11:10

    Le charity bizness et ses dérives ....en plus , il y a la forte probabilité de financer la recherche
    par des fonds publics qui sera récupérée à terme par les multinationales de la santé .
    Respect pour votre action Bénédicte .

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération