Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Sources d’emploi

Sources d’emploi

SOURCES D’EMPLOI   Supposons que nous mettions en priorité absolue les propositions suivantes :

 1°) Pour combattre l’absence ou le mal logement, la construction sur cinq ans des 800 000 manquants.

 http://www.fondation-abbe-pierre.fr/

 2°) Pour lutter contre la pollution et la dépendance énergétique, le développement des énergies renouvelables.

http://www.energies-renouvelables.org/energies_renouvelables.asp

 3°) Pour répondre à la pénurie de l’eau potable à venir, la mise œuvre d’usines de désalinisation de l’eau de mer et l’assainissement de nos fleuves et nos rivières. 

http://culturesciences.chimie.ens.fr/content/le-dessalement-de-leau-de-mer-et-des-eaux-saumatres-840

 4°) Pour en finir avec la non maîtrise, la dangerosité de l’atome et le stockage et la dispersion des déchets radioactifs, un programme de démantèlement de nos centrales nucléaires sur 30 ans.

http://www.bastamag.net/article1863.html

 5 °) Pour une nourriture plus saine et une liberté face aux géants de l’alimentation et de la distribution, un encouragement à une culture biologique par une défiscalisation pour les exploitations agricoles de moins de 50 hectares ainsi qu’une priorité aux coopératives et distributeurs locaux.

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/117-800-exploitations-de-10-5-ha-en-moyenne-202-76544.html

 6°) Pour une fluidité des déplacements routiers, un plan Marshall afin que le transport de marchandise se fasse en majorité par voie ferrée, sur nos canaux ou nos fleuves.

 http://www.cartografareilpresente.org/IMG/pdf/ferroutage.pdf

http://trilogiport.wallonie.be/transport.php

 7°) Une protection et une incitation financière pour les petits artisans pêcheurs et une très forte limitation des bateaux usines.

http://wwz.ifremer.fr/peche/Le-monde-de-la-peche/La-peche/Par-qui/Pecheurs-professionnels/Marin-pecheur

 8°) Pour les artisans, commerçants, petites et moyennes PME, le transfert des cadeaux fiscaux fait aux grands groupes et aux contribuables très aisés bénéficiant du bouclier fiscal, pour toute nouvelle embauche.

http://www.da-esterel.fr/article-ces-dix-annees-de-cadeaux-fiscaux-qui-ont-ruine-la-france-54470004.html

 9°) Très forte limitation des grandes surfaces, afin de re-développer le petit et moyen commerce de proximité et d’affaiblir le pouvoir hégémonique de ces grands donneurs d’ordres sur leurs fournisseurs.

http://www.netpme.fr/economie/441-grande-distribution-projet-reforme-loi-galland.html

http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-marie-vadrot/120710/quand-les-grandes-surfaces-escroquent-des-consommateurs-consent 

 A votre avis, combien de millions d’emplois tout cela peut-il générer ?

  Ce ne sont que quelques idées et je suis persuadé que beaucoup d’autres existent dans les têtes et les cœurs guidés par l’intérêt général et non l’intérêt particulier. Chaque travailleur est un consommateur en puissance qui alimente régulièrement l’économie et les finances de la collectivité de son pays et fait ainsi tourner par de justes redistributions et répartitions le modèle économique. L’enrichissement d’une poignée de possédant par la captation des richesses au détriment des emplois est un crime contre les populations

  Je n’ai pas fait allusion dans cet article à toutes les taxations nécessaires, salutaires et égalitaires sur les situations créatrices de chômage telles que : (Produits importés de pays sans protection sociale, spéculations boursières, revenu mensuel total supérieur à 20.000 € etc etc…) qui apporteraient de quoi combler largement les déficits voulus et entretenus afin de faire perdurer la situation actuelle au bénéfice d’une caste dirigeante régnant depuis des décennies.  

 Il me plait à croire que des solutions, pour abolir ce fléau qu’est le chômage de masse, existent et que cela n’est qu’une question de volonté politique et de modèle de société. Nous sommes les 99% et nous sommes responsables de nos vies. Nous devons faire comprendre à ceux qui veulent les réduire à l’esclavage, que nous acceptons plus cette situation. C’est une question de dignité, de vie, de survie.

 



Sur le même thème

Le Makhzen nous assassine, et nous jusqu'à quand resterons-nous à « demander des réformes » ?
Ils ne sont forts que parce que nous sommes faibles
On construit au Nigéria une île destinée aux riches
Une rentrée qui sent le Sapin !
Le futur ? (Qui survivra, verra !)


Les réactions les plus appréciées

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 09:16
    Gabriel

    Bonjour eric,

    Bien entendu vous n’êtes pas stupide, vous êtes même très intelligent ce qui vous permet de caricaturer cet article. C’est le jeu et je le comprends, juste un truc, la ficelle est un peu grosse ! Vos positions sont clairement de ne rien changer et continuer voir amplifier la politique actuelle (Multiplier par 10 les supermarchés, bravo !...) Me traiter de gauchiste, pourquoi pas si cela s’apparente à de l’humanisme, je signe. Non sincèrement je ne suis encarté nulle part, mais vous par contre, vous affichez nettement vos penchants ultra libéraux ! Salutations.

Réactions à cet article

  • Par easy (---.---.---.174) 9 février 2012 16:33
    easy

    Ici, vous cherchez à résoudre essentiellement le chômage.
    C’est certainement la priorité.

    Or un emploi, même à postes tournants, doit tenir pendant 35 ans.

    Et bien des choses que vous proposez vont dans cette direction de long terme. D’autant que vous avez fait attention de ne pas empiéter sur tout ce qui peut être concurrencé par l’international.

    Ce sont bien des pistes dans ce genre qu’il faut explorer étant à comprendre et à accepter que ces emplois pourront être de faible rémunération.
    Il faut bien voir qu’à inflation égale, le fait de ne gagner que 800 € par mois peut se digérer si -et ça c’est le point crucial à aborder sur une autre page- les salaires ou revenus les plus élevés du pays étaient plafonnés à 15 000 €


    Il n’y a que sur le point du logement que je discuterais.
    Qu’il y ait une sorte de plan national pour le logement oui. Mais j’estime qu’au niveau de la réalisation, tout ce qui est fabriqué par l’Usine Etatique est moche et qu’il faut laisser ça à chacun. Fin des immeubles de plus de 4 niveaux.

    En gros, l’Etat décrèterait, en concertation avec les collectivités locales des zones constructibles, il préparerait les viabilisations, les transports, les écoles et ensuite à chacun de se démerder avec un entrepreneur du coin quant à la construction de sa maison.
    Etant entendu qu’il y aura une banque dédiée au crédit immobilier avec collectivisation des risques et qu’il y aura un cahier des charges techniques à respecter en termes de qualité mais une grande liberté de forme.

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 9 février 2012 16:58
      Gabriel

      Le montant des salaires, je ne l’ai pas abordé car ce n’est pas le but de cet article et je ne suis pas compétent pour juger de la valeur de tel ou tel emploi, excepté celui des salaires très élevés (Au dessus de 20.000 € mensuel) ou une ponction du dépassement s’avère nécessaire afin de le redistribuer à la collectivité. Pour le logement, il est évident et je suis d’accord avec votre propos, il ne faut pas faire n’importe quoi. Les constructions doivent être en harmonie avec l’environnement et à taille humaine (Ne pas refaire des ghettos ou des cités dortoirs erreur des années 70). A lire vos remarques, je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde. Merci de votre passage sur ce post.

    • Par Verdi (---.---.---.94) 9 février 2012 17:00
      Verdi

      .....................Bonjour Gabriel !

      Comment ne pas souscrire à vos idées ! C’est la direction à suivre ! C’est le bon sens (sans interprétation péjorative) ! Je retiens néanmoins l’utopie de la démarche, mais sans celle-ci pour aiguillonner le bon versant de la volonté, pourrions-nous faire triompher les idées humanistes ? 
      S’agissant du salaire maximum, je pense que 10 000 € suffisent amplement !........................

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 9 février 2012 17:11
      Gabriel

      Bonjour Verdi,

      L’utopie n’est elle pas la mélodie de la fraternité ? Nous en avons besoin et il faut sans cesse l’écrire, le répéter, l’assener pour qu’elle fasse son chemin dans les cœurs et les têtes. Concernant le salaire maximum, il faut faire attention à ne pas tuer les initiatives tout en restant dans le raisonnable. La difficulté, c’est de trouver le raisonnable. Pour l’irraisonnable pas de problème il est à l’heure actuel criant et insultant. Merci de vos commentaires.

  • Par foufouille (---.---.---.239) 9 février 2012 17:09
    foufouille

    50ha est une grosse exploitation, surtout en maraichage

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 9 février 2012 17:17
      Gabriel

      foufouille, c’est vrai 50 ha ça commence à être une exploitation conséquente, mais tout est relatif. Le but est de savoir ce que l’on en fait. Il faut surtout fixer des limites sans pour cela tomber dans l’uniformisation générale et ainsi détruire la diversité. Le but étant un peu plus de justice en réduisant les écarts.

    • Par foufouille (---.---.---.239) 9 février 2012 17:41
      foufouille

      un petit maraicher est plus proche d’un ha, 5 maxi
      sinon c’est de la monoculture

    • Par Fergus (---.---.---.198) 9 février 2012 23:48
      Fergus

      Bonsoir, Foufouille.

      En revanche, 50 ha, ce n’est pas grand’ chose en zone agricole de montagne, comme chez mes cousins paysans d’Auvergne.

    • Par Gabriel (---.---.---.226) 9 février 2012 19:47
      Gabriel

      Bonsoir orion,

      Tu as raison sur le fond, le progrès aurait du servir à libérer l’homme de la charge de travail effectuée par les machines. Cela aurait du engendrer la réduction continu du temps de travail et une répartition des richesses produites par ces mêmes machines. Hélas la captation de celles ci par une minorité créer ce chômage de masse. Cela fera l’objet d’un autre article sur le changement du modèle sociétal actuel. J’ai voulu par celui ci, démontrer que même sur ce modèle imparfait, en réorientant les priorités on pouvait trouver des emplois en adéquation avec certaine une qualité de vie. Merci de tes commentaires.

  • Par AN220 (---.---.---.93) 9 février 2012 19:16
    AN221

    Importer uniquement ce qui est nécessaire et impossible a fabriquer en France.(c’est a dire rien)
    Par exemple adieu les cubes de zone industrielles, ou on vous vend des chaussures ou des vêtements pas chers qui durent 3 mois max fabriqués en chine sous license francaise (ex:André)(pouvez regarder c’est pas marquer),avec une caissière payer au smic.Réhabiliter ou construre des d’usines en France(avec un département spécial chine ou l’on exportera les défauts d’aspects).Y en a qui veulent fabriquer ailleurs et bien ils vendent sur place.

  • Par Fergus (---.---.---.198) 9 février 2012 23:44
    Fergus

    Bonsoir, Gabriel.

    Un court instant, j’ai fait un rêve : nous étions dans une société où tout cela prenait corps prgressivement. Puis la réalité m’a rattrapé, et j’ai constaté que nous étions encore en Sarkozye. Le rêve s’est évanoui en un instant, tel un mirage dans les ergs sahariens.

    Mais il faut garder espoir : tôt ou tard, il faudra bien que les forces de progrès l’emportent. C’est inéluctable, eu égard à la fuite en avant capitaliste.

    Cordialement.

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 07:47
      Gabriel

      Bonjour Fergus,

      Proposons, dialoguons, agissons cela finira par trouver écho. Quand des solutions sont bonnes, elles finissent par s’imposer d’elles même si elles sont portées par des hommes justes et de bonnes volontés. Cordialement

  • Par Nestor (---.---.---.56) 10 février 2012 00:34
    Nestor

    Salut Gabriel ...

    Comme d’hab ...

    Ton cœur et ton esprit à eux deux forme un brave, un homme, un vrai, un saint ! 

    Que de bonne idées pour un vrai futur, un futur sans haine pas facile, avec les temps qui courent celui qui cherche une voie comme celle-ci ne peut-être que courageux et aime ses prochains comme ils aiment les humains qui partagent le même siècle que le sien ...

    Que les anciens te protègent ... Tu est un homme valeureux !

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 07:59
      Gabriel

      Bonjour Nestor,

      Merci pour tant de considération mais j’ai bien peur que tu surestimes un peu trop mon humble personne. Il y a des tas de gens bien dans la société qui chaque jour se batte simplement pour plus d’humanité et de justice et ce que l’on trouve exceptionnel aujourd’hui n’est en fait que l’attitude et la posture naturel que l’on devrait tous avoir les uns envers les autres. Personne ne changera radicalement le monde mais le challenge est de l’améliorer afin qu’il soit meilleur pour la majorité. Cordialement.

  • Par eric (---.---.---.219) 10 février 2012 08:58

    Ouille ouille ouille.....
    Bon, on a construit 139 000 logement sociaux en 2010, vous voulez en construire 20 000 de plus par an soit quoi 12% de plus ? Pas une révolution. D’autant que compte tenu de la productivité du secteur, cela ne signifie pas 10% d’emploi en plus....
    Vous voulez aider les exploitations agricoles de moins de 50 hectares ? Pourquoi Peur des gros ? La moyenne en France est de 55 hectares, et celles qui sont plus petites font un petit 15% de la production agricole..... on va pas aller loin.
    Les produits bio sont entre 22 et 57%plus cher que les autres.http://www.youtube.com/watch?v=oic27ViU5d4,
    Mais cela, c’est dans les supermarchés qui sont en moyenne 15% moins cher que le petit commerce....
    Mais cela c’est parce qu’il y a concurrence, et évidemment si on limite les grandes surfaces, les prix vont monter.
    De toute façon, avec 15% en bio, il n’y en aura pas pour tous le monde et donc les prix vont encore monter.....

    Je vois d’ici la collecte des produits maraîcher bio dans les petites exploitations de moins de 50 hectares, convoyés en bateaux jusqu’aux grands centres de consommation. La salade fraîche va devenir un souvenir d’ancien combattant. En train ? Peut être, mais avec une électricité beaucoup plus chère, cela ne va pas contribuer à faire baisser les prix.

    Bon admettons une exception. Le transport depuis d’innombrables petites exploitations vers d’innombrables petits commerces impliquera de toute façon la multiplication des transports routiers de petite tailles. Bonjour le bilan carbone....

    Mais là n’est pas le plus important. Le petit commerçant doit se lever à 4 heure du mat pour aller aux Halles, comme le marin pêcheur, le maraîcher. Quand il a fait ses 12 heures, il peut envisager de prendre son dimanche puisque la loi l’y oblige. Heureusement, pour les vacances, les contraintes sont moins importantes.....A ce prix, il survit.....
    Allez interviewer votre arabe du coin pour lui demander si ses enfants sont prêts à reprendre son fond de commerce, vous serez édifié.....
    Pour que ces secteurs attirent la main d’œuvre, il va falloir augmenter considérablement leur marges ou importer en permanence de la main d’œuvre migrante extrêmement peu qualifiée et corvéable a merci prête a travailler dans ces conditions ( d’ailleurs allez voir sur le marché qui il y a en dehors de vieux commerçants français)

    Faut aussi se mettre à leur place, quand ils voient a côté les 35 heures mieux payées et sans risques, la tentation est forte.

    Maraîchage militant ? Oui, mais quand on voit le nombre d’indignés prêt à sacrifier leur sur leur sommeil pour occuper la Défense, on se dit que ce n’est pas gagné, d’autant qu’une chose et de faire un sitting en centre ville, une autre d’aller la nuit sur les bancs de pêche ( en plus c’est sale et c’est dangereux)....

    Maintenant, pour le chômage de masse, oui, il existe des solutions puisqu’il y a des pays libéraux genre Pays bas, etc.... ou il est très inférieur a celui qui prévaut en France. Mais je crois que vous préfèrerez conserver notre chômage, plutôt que de les adopter. C’est d’ailleurs ce qui se passe en France.
    On pourrai aussi subventionner les super marché.... Carrefour a crée 450 000 emplois, 10 comme eux et il n’y a plus de chômage....

    A mon avis votre plus grande erreur n’est cependant pas économique. Elle est politique. Les catégories que vous envisagez de soutenir sont historiquement les plus favorables à la propriété privée, à l’héritage, à l’évasion fiscale, hostiles en bref à toutes les idées de gauche....

    En un siècle, nous auront vu l’extrême gauche passer du kolkhoze à la défense de la petite exploitation agricole familiale. De la dénonciation du petit bourgeois à l’exaltation des BOF..... Rien que pour le fun, Cela valait la peine d’attendre !

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 09:16
      Gabriel

      Bonjour eric,

      Bien entendu vous n’êtes pas stupide, vous êtes même très intelligent ce qui vous permet de caricaturer cet article. C’est le jeu et je le comprends, juste un truc, la ficelle est un peu grosse ! Vos positions sont clairement de ne rien changer et continuer voir amplifier la politique actuelle (Multiplier par 10 les supermarchés, bravo !...) Me traiter de gauchiste, pourquoi pas si cela s’apparente à de l’humanisme, je signe. Non sincèrement je ne suis encarté nulle part, mais vous par contre, vous affichez nettement vos penchants ultra libéraux ! Salutations.

    • Par foufouille (---.---.---.2) 10 février 2012 12:45
      foufouille

      "Maintenant, pour le chômage de masse, oui, il existe des solutions puisqu’il y a des pays libéraux genre Pays bas, etc.... ou il est très inférieur a celui qui prévaut en France."
      mais avec des citoyens tres pauvre en travaillant

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 13:16
      Gabriel

      foufouille, vous dites que la lutte contre le chômage passe forcément par une paupérisation des travailleurs, autrement dit par des salaires de misère. Permettez moi de ne pas être d’accord avec ce diagnostique à tendance libéral et de lui opposer la juste répartition des richesses produites.

    • Par foufouille (---.---.---.2) 10 février 2012 16:21
      foufouille

      @ gabriel
      non mais c’est la situation de la hollande et de l’allemagne
      il n’y a plus beaucoup de petits elevage en campagne
      il faudrait donc du temps pour installer des paysans
      faudrait deja sortir de l’europe
      en espagne le smic est a 600 env
      les agriculteurs importes des etrangers saisonniers pour pas cher

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 17:52
      Gabriel

      foufouille, c’est exact et c’est le modèle que veut nous imposer l’Europe et le président actuel et c’est pour cela qu’il nous faut changer de modèle en exploitant d’autres pistes. Ne soyons pas fataliste et arrêtons de subir ce qui nous détruit. Merci de cet échange.

  • Par loco (---.---.---.177) 10 février 2012 10:46

     Bonjour,

     D’une certaine façon, pour ceux qui ont encore les moyens (en ressources) de choisir, une partie de tout cela peut être pratiqué au quotidien..... Faire durer le produit industriel - en faisant appel à l’entretien qui génère de la main d’œuvre - , choisir des structures de petite taille et de proximité pour s’approvisionner, travailler avec des gens que l’on connaît, bref toute une opposition au système dit « moderne ».

     Le problème, c’est que cela recentre le travail sur les métiers, et que cela nuit gravement à tous les charlatans, commerciaux, démonstrateurs, télévendeurs, publicistes et bons à rien de tout poil, ce qui finalement est peut-être préjudiciable à l’emploi.

    • Par Gabriel (---.---.---.98) 10 février 2012 11:11
      Gabriel

      Je pense qu’une relocalisation des productions et de la consommation au niveau local et régionale me semble être une partie non négligeable de la solution. Les charlatans que vous citez font leur beurre beaucoup avec du virtuelle et avec des fournisseurs esclavagistes sous traitant une main d’œuvre corvéable à volonté à l’autre bout du monde. Encore un fois, nous sommes face à un choix de société. Revoir nos méthodes de production et de consommation en adéquation avec notre environnement social et écologique, cela s’appelle je crois, qualité de vie. Merci de vos commentaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires