Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, l’Etat socialiste impose (...)

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, l’Etat socialiste impose sa dictature !

Les barreaux européens condamnent le projet de loi relatif à la lutte contre le terrorisme

Dans une « déclaration de Barcelone », les barreaux européens condamnent le projet de loi relatif à la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement pointant

« les atteintes disproportionnées aux libertés individuelles ».

Les Conseils et Ordres d’avocats signataires estiment que ce texte va entraîner

« la poursuite indéfinie des mesures d’exception adoptées après les attentats de Paris de novembre 2015 ». « Lesdites mesures exceptionnelles entraînent une restriction des garanties des citoyensdevant la possibilité d’actions discrétionnaires des forces de sécurité, sans contrôle des institutions indépendantes. La simple dénonciation ou suspicion sera considérée comme suffisante pour réaliser des contrôle dans les lieux publics, des perquisitions ainsi que des auditions hors la présence d’un avocat pendant les 4 premières heures incluant les mineurs de plus de 13 ans ».

Dans un communiqué, le barreau de Paris souligne que

« pour la première fois dans l’histoire de la justice en Europe, l’ensemble des barreaux européens, (…) a pointé la dérive liberticide d’un État membre, la France pays des droits de l’homme en l’occurrence ».

Caiizz_WAAE1e3eD’ailleurs, cette dérive liberticide se voit de plus en plus dans le traitement des affaires médiatiques et judiciaires ainsi que dans la violence ou le harcèlement des forces de police vis à vis des Français qui ne pensent pas comme le pouvoir socialiste. La récente arrestation du Général Piquemal à Calais lors d’une manifestation pacifique en est un parfait exemple… En effet, il n’est pas bon aujourd’hui de crier son ras-le-bol face aux multiples agressions commises par les migrants : les victimes sont donc fermement invitées à se taire sous peine d’être accusées de racistes ! Dans le même temps, les antifas et autres extrêmistes de gauche peuvent continuer d’agresser une partie de la population ou dégrader sauvagement les centre-villes, comme à Rennes, en toute impunité ou presque…

Dans ce contexte tendu qui rappelle les sombres heures de notre histoire, l’État justifie les contrôles au faciès, lesquels vont à l’encontre de la jurisprudence française et internationale.

C’était pourtant l’une des mesures phares de la campagne de François Hollande en 2012. Avant son élection, le futur chef de l’État s’était engagé à lutter contre les discriminations dans les contrôles d’identité. L’engagement numéro 30 de son programme pour rétablir la justice : « je lutterai contre le délit de faciès dans les contrôles d’identité par une procédure respectueuse des citoyens, et contre toute discrimination à l’embauche et au logement. Je combattrai en permanence le racisme et l’antisémitisme », avait-il écrit.

Cinq ans plus tard, un mémo dévoilé par Mediapart explique qu’il est légitime de ne contrôler que les Noirs et les Arabes au motif qu’ils ont plus de chances d’être étrangers et donc sans papiers. Mais pour les migrants, ces clandestins hors la loi, l’Etat préfère fermer les yeux pour ne pas nourrir la colère des oubliés de la France, ces Français qui se sentent patriotes !

Avec la prolongation de l’état d’urgence en France et ses arrestations arbitraires, l’étape suivante sera, à n’en point douter, l’extension des mesures d’assignation à résidence des personnes suspectées de ne pas penser « socialiste », le blocage systématique de sites d’information politiquement incorrects sur Internet… soit un socle de mesures qui définit les fondements même de toute dictature !

Sources :

https://infocomnet.wordpress.com/2016/02/27/sous-pretexte-de-lutte-contre-le-terrorisme-letat-socialiste-impose-sa-dictature/

https://www.mediapart.fr/journal/france/250216/l-etat-justifie-les-controles-au-facies

http://www.lepoint.fr/politique/controle-au-facies-le-memo-embarrassant-de-l-etat-26-02-2016-2021343_20.php

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/02/les-barreaux-europ%C3%A9ens-condamnent-le-projet-de-loi-relatif-%C3%A0-la-lutte-contre-le-terrorisme.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.9/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • flourens flourens 27 février 16:26

    ils savent les conséquences de leur politique, alors ils prennent les devants, quoi de plus normal, gouverner c’est prévoir, ils prévoient de forts mouvements sociaux, il est juste qu’il s’en prémunissent, maintenant c’est au peuple de les virer, sil ne le fait pas, il mérite son sort


    • Alpo47 Alpo47 27 février 23:20

      @flourens
      Oui, vous avez raison, toutes ces mesures servent à préserver « le système » contre le peuple, nous tous ; Le terrorisme n’est qu’un prétexte.


    • Le421 Le421 28 février 18:19

      @Alpo47
      Et les attentats, aussi malheureux qu’ils soient, n’ont servi, en définitive, que d’écran de fumée pour les gros problèmes...


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 27 février 16:26

      « Une esthétique du pouvoir a remplacé l’exercice du pouvoir concédé à des entourages mondains, des experts technocratiques, des analystes financiers, des éminences lovées dans des cabinets ministériels plus habiles à flatter qu’à trancher. Peu à peu, des clans parisianistes ont pris le contrôle des leviers de commande de l’État, réduisant toute initiative à un effet d’annonce, la soumettant à l’appréciation des sondages, voire de la mode. D’où une dictaturesournoise de l’émotion, dans une atmosphère de cour ou de Bas-Empire, aggravée par une dérive monarchique dans le fonctionnement des institutions. »


      Jacques Chirac - né en 1932 - La France pour tous
      Étonnant, non ?

      • sleeping-zombie 27 février 21:27

        Ah, la magie des publications militantes... Heureusement qu’il y a le mot « socialiste » dans le titre, sinon l’article perdait tout son sens :D


        • sirocco sirocco 27 février 23:00

          @sleeping-zombie

          Retournez dormir, le zombie. Cet article qui vous déplaît n’est pas une publication militante, c’est un constat pertinent de la transformation, déjà bien avancée, de la France en dictature policière.


        • tf1Groupie 27 février 23:31

          @sirocco
          Mais on n’a pas encore atteint la dictature éclairée de Bachar-El-Assad, notre modèle à tous.
          Patience nous sommes la bonne voie.


        • Antoine 28 février 11:23

          @sleeping-zombie

          Petit rappel :

          « multiples agressions commises par les migrants »
          « les migrants, ces clandestins hors la loi »
          En bonus, une citation du Général Piquemal : « Nous constatons une immigration massive de peuplement et de remplacement, des abandons de souveraineté, une islamisation rampante et progressive. » 

          Sus à l’envahisseur !

          Ce texte est clairement anti-migrant, s’appuyant sur de tristes préjugés, comme la guerre entre patriotes victimes et anti-fa impunis (sig), ou migrants agresseurs (re-sig). Ce n’est en rien un « constat pertinent », ce sont au contraire des hypothèses bancales fruits de réflexion manichéennes (gentil français submergé versus méchant anti-fa islamiste d’extrême gauche).

          Dites moi si je me trompe : Peur des migrants, besoin de sécurité, force de l’ordre, patriotisme, peur de l’islamisation, barrières aux frontières, armés, violence.

          Ca ne vous semble pas cohérent ? Ou alors expliquez moi, comment pensez vous mettre fin au déplacement de millions de personnes fuyant la famine et la guerre, garder cela bien loin de nos contrés sans police omniprésente et omnipotente ? 

          Parce que dire en même temps « Trop d’immigrés ! » et « Trop de poulet ! » c’est compliqué à comprendre pour un non initié. Vous voulez quoi ? on s’arme tous, on se débrouille et on boute l’islamisation rampante hors de France ? On manifeste pour foutre les réfugié dehors, on les tabasse, et on s’étonne qu’ils ne soient pas plus chaleureux avec nous ? On cherche le conflits en permanence et on tombe des nues quand les flics nous tombe dessus ?

          Comprend pas moi, à croire que vous aimez ça. Réfléchissez bons sang, arrêtez de vous laisser bourrer le mou au premier colérique venu. Les choses sont tout de même un peu plus compliqués que ça.

        • Le421 Le421 28 février 18:23

          @Antoine
          Si vous demandez aux zozos au QI de bulot de l’extrême droite de réfléchir, j’ai bien peur que vous n’attendiez un certain moment...


        • sleeping-zombie 29 février 08:41

          @sirocco
          2eme symptome des militants : quand on n’a rien à répondre, enfumer.

          En l’ocurrence mon propos (que tu as parfaitement compris), c’est que le mot « socialiste » n’a rien à faire dans ton titre, puisque ce que tu décris était déjà vrai du temps de chirac et sarko. Mais c’est pas un hasard s’il se trouve là ce mot.


        • sleeping-zombie 29 février 08:43

          @Antoine
          ...

          Je n’arrive pas à voir la moindre connexion entre mes propos et ta réponse. A croire qu’elle est destinée à un autre intervenant.


        • Antoine 5 mars 19:10

          @sleeping-zombie
          Oui effectivement c’est une erreur, désolé, la réponse s’adressait à Sirocco


        • Alpo47 Alpo47 27 février 23:18

          Oui, notre pays s’engage dans une dérive liberticide, oui la suite est surement dangereuse pour nos concitoyens. Car il n’y a rien à attendre de bon pour la majorité d’entre nous.
          Quasiment aucun parti politique ne dénonce, les syndicats sont absents ... (qui a dit « comme d’habitude ?), ne r restent que les avocats, des personnes éparses ...Encore quelques flammèches qui brillent dans l’obscurité. Surement plus pour longtemps.
          Et le plus tragique dans tout cela, c’est que nos compatriotes, gavés de foot et d’émissions débiles ... semblent s’en ficher. »Tant qu’il y a à manger dans le frigo" ...
          Alors, oui la suite sera surement tragique. Le système prétendument démocratique a toujours été une illusion qui servait les intérêts de petits groupes, il ne se cache même plus pour montrer son vrai visage.
           


          • Le421 Le421 28 février 18:25

            @Alpo47
            Tant qu’il y a à manger dans le frigo...

            Et quatre barres sur le « phone » !! Vous oubliez...

            Coupez-leur le Wifi et Facebook, vous allez voir si ça va descendre dans la rue illico-presto !!

            Mmmmm’béciles !!


          • soi même 29 février 14:39

            A cette France qui apprend tellement bien la leçon Américaine, elle fait en petit ceux d’autres ont fait en grand..... !


            • roby 29 février 15:39

              Mise en place de l’état d’urgence, pour accélérer le fonctionnement de la justice. Des milliers d’arrestations et de fouilles illégales. Une seule mise en examen pour terrorisme.

              En fait, la cible semble encore et toujours être ceux qui informent notre population sur les actes des politiciens .
              Promulgation de « lois » liberticides pour surveiller et ficher absolument tous les français.


              • jocelyne 1er mars 17:00

                Si le fn se plains d’un excès de sécurité par le ps, ya de l’espoir.... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès