• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > SYRIE - FRANCE 2 COMPLOTISTE ? (Chronique d’un militant face au (...)

SYRIE - FRANCE 2 COMPLOTISTE ? (Chronique d’un militant face au journalisme français)

Je savais que chaque année RSF classe la France à des profondeurs de plus en plus abyssales en matière de liberté de la presse… Pourtant ce jeudi soir 18 février 2016 sur FRANCE 2, un magazine hallucinant nous en fait mesurer la profondeur noire, atteinte notamment depuis 2007 et les purges Ockrent-Kouchner qui ont continué sous Hollande. Loin de me ravir, ce sursaut de lucidité journalistique bien trop tardif me laisse un goût amer.

Ce soir FRANCE2 -merci Samah Soula- consacre un numéro de son magazine « Un Oeil sur la Planète » au « Grand Aveuglement » sur la Syrie. Un titre aux allures de « maquillage » , ou plutôt dans une perspective plus constructive, de « rattrapage de fin de campagne ou de régne fabiusien ». Car enfin, est-ce complotiste de dire que tout ce qui va suivre dans le documentaire, loin d'être le fruit d'un "aveuglement béat", était parfaitement pesé et connu du quai d'Orsay, notamment fort de ses expériences similaires calamiteuses en Afghanistan et en Libye ? L'équation pour la France en Syrie a toujours été aussi simple que têtue : La bourse, c'est-à-dire un tuyau de gaz pour TOTAL à 12 milliards de dollars US par an (450 millions de m3 par jour), ou la vie, celle de 300 000 syriens anonymes dont tout le monde se fout (sauf du petit Aylan qui a justifié la purge d'Erdogan). Ceux qui migrent ou ouvrent la bouche risquant de toute façon de se retrouver décapités, destin citoyen que la France a bien maitrisé jusqu'en 1977 (Fabius avait déjà 31 ans). Et si le Quai d'Orsay était aveugle, des milliers de blogs et de sites alternatifs étaient là pour le lui rappeler depuis le début… d'autant que nous apprenons aujourd'hui qu'ils avaient raison sur tout ce que ce magazine s'autorise à aborder (mais il reste du travail).

 

Une vision complotiste de plus , ou une simple campagne médiatique de recentrage diplomatique ?

Car de quoi s'agit-il ici ? Jugez plutôt du contexte :

1/ Départ de Fabius remplacé par « n'importe qui mais plus lui » : valse hésitation car tout le monde s'en lave les mains, c'est Obama et Breedlove (OTAN) qui décident, et Fabius a été tellement nul (lire ici aussi) que la France n'est plus invitée nulle part, et sans ambassade en Syrie elle ne peut pas compter non plus de ce côté là. « Une erreur selon certains » nous dira le commentateur complotiste du magazine qui donne tout de même la parole à Chouet et Malbrunot, eux aussi aux limites du complotisme lorsqu'ils acquiescent. Notez au passage qu'au jeu des chaises musicales, nous avons échappé à Guigou qui se prend pour Hillary Clinton, ou Ségolène qui aurait fait dans la charentaise là où il faut faire dans la dentelle de Calais.

Franchement… un gouvernement qui se respecte à la veille d'un remaniement toujours « clé » doit-il étaler sa valse hésitation pour nommer le chef de l'un de ses 4 ministères régaliens ? D'autant que c'est le seul remaniement, le reste n'étant que cosmétique et pré-électoral, au point de se demander si d'autres raisons occultes ont prévalu, et si les autres nominations, certes opportunistes, ne sont pas là simplement pour noyer le "gros poison" du quai d'Orsay auquel s'agrippe l'OTAN tout entier.… mais je complote, attention. En tous les cas, quel mépris des français de la part de notre Exécutif laxiste ou blasé ou dépassé. Je rappelle que Hollande avait répondu en mai 2012 à un journaliste qui lui demandait pourquoi ils n'avaient pas abordé avec Sarkozy les questions de politique étrangère lors du débat télévisé, que c'était « parce que cela n'intéresse pas les français » ce qui pourrait aussi se traduire par « parce que nous ne sommes pas intéressé Nico et moi, par le fait que les français puissent s'y intéresser »… mais je complote encore. Retenons le timing et l'indigence du remaniement.

2/ Diffusion de ce fameux magazine-documentaire « Le Grand Aveuglement » pour mettre une nappe bien blanche sur le bureau de Jean Marc Ayrault, et pouvoir inviter d'anciens parias comme espérons-le l'Ambassadeur de Russie, les opposants acceptés par le clan Assad-Russie-Iran-Hesbollah, ou des médiateurs plus obscurs ou religieux -on peut toujours rêver- qui ne manqueront pas d'être sollicités dans les jours à venir. Prions mesdames et messieurs -même athés ça ne coûte rien- pour que le dieu de la paix reprenne pied dans ce quai d'Orsay devenu un repère de faucons neo-cons apatrides et païens, pardon, socialistes mondialistes et surtout surtout « laïcs », qui ont soutenu discrètement les égorgeurs salafistes qui « font du bon boulot ». Je n'ose rêver d'un réouverture de nos ambassades respectives , seul geste apte à rétablir la confiance et l'échange de données pour la sécurité des 99%. Mais soyons fous...

3/ Envoi de toute la garde rapprochée encore « présentable » pour aller faire l'aumône chez les « partenaires du dialogue ». Exemple : Basma Kodmani ce soir aussi, tirée de sa léthargie médiatique pour aller se coltiner à Londres – excusez du peu pour ceux qui suivent – Oksana Boyko sur RUSSIA TODAY dans son émission phare « Worlds Apart » (où elle s'est frottée à des questions dérangeantes lorsqu'il s'agit de savoir par quels mystères Assad est-il toujours populaire en Syrie, et pourquoi les syriens préfèrent se réfugier du côté des territoires contrôlés par l'armée, ou encore comment elle voyait les choses sans Assad alors qu'elle considère que l'armée syrienne et l'appareil d’État (filtré au cas par cas certes certes madame...) doivent rester en place. Je rappelle qu'Assad-père était issu du Renseignement de l'Armée de l'Air syrienne, exactement comme Saddam Hussein et Hosni Moubarack. Marrant (et complotiste) : Basma Kodmani fait les mêmes remarques que dans le magazine-documentaire, à propos d'Assad qui accapare 50 % du PIB du pays (donc comme en France avec notre clique du CAC40 sans aucun lien avec l'Elysée, même pas des lois, des prises de bénéfices ou une fiscalité à géométries variables).

4/ Je n'oublie pas quelques autres « détails » comme cette programmation impromptue de « Z » de Costa Gavras (1969) dimanche soir sur ARTE. Le complot des généraux grecs contre l'opposition anti-occupation américaine, une histoire qui trouve son prolongement dans le GLADIO italien et ouest-allemand ayant impliqué le SISMI italien et la CIA américaine en 1980 dans des assassinats ciblés pour éradiquer le communisme en lui faisant porter le chapeau (affaire jugée en 2002, témoignage de Julio Andreotti). C'est le même mode opératoire observable aujourd'hui en Libye, en Syrie, en Ukraine : des manifestations civiles non armées, maquillées en fausses révolutions armées par enchantement, en fait anticipées et manipulées par des réseaux secrets néo-fascistes au service de l'Etat prodond des grandes puissances occidentales. Je n'oublie pas non plus le documentaire « complotiste » sur Odessa, de Paul Moreira "Les Masques de la Révolution", lui aussi signe d'un possible infléchissement de notre diplomatie face à la Russie, la Crimée et face aux contre-sanctions agricoles russes. Faire consentir les foules en douceur pour éviter d'exposer trop nos erreurs et nos crimes. Mais je complote à nouveau.

… ou plutôt pas assez… parmi les « détails » de ces dernières semaines, je remarque aussi la vitalité sans bornes de ce nouveau rédacteur d'AGORAVOX proche des collectivités territoriales, que j'ai invité à une rencontre, car personnellement - pardonnez moi encore de sombrer dans le complotisme le plus primaire mais les circonstances s'y prêtent avouez au moins ça- , je lui trouve a priori toutes les caractéristiques d'un "troll" (expression consacrée) de nouvelle génération, plus sophistiqué, plus aimable, apparu soudainement sur AGORAVOX en décembre et dont la page FB en mode public est pratiquement vide jusqu'à 2015 aussi. Ferait-il partie du plan médias du Quai d'Orsay pour changer la couleur du bromure syrien versé chaque jour dans la soupe médiatique des français ? Je deviens parano... à croire que ces menteurs qui nous gouvernent et nous traitent de complotistes, ont raison et cherchent à nous diviser. A moins qu'il l'ignore lui-même ? Ce rédacteur n'est-il pas un "neo-troll" dont la soupe au « lait atlantiste » mélange assez subtilement données vraies sur la guerre en Syrie, et fables convenues sur Assad et la solution politique syrienne… Mais c'est assez complotiste comme ça pour ne pas m'étendre davantage. Toutefois je laisse la veilleuse allumée en partant, avec l'espoir de converser un jour avec cet individu qui commet l'exploit d'oublier de parler du gaz qatari dans son dossier syrien pourtant archi fouillé, d'une écriture aseptisée digne d'un « nègre ministériel ».

5/ Complétez dans les commentaires avec les interventions dans les médias que vous pointerez dans les jours à venir… le défilé qui s'annonce promet d'être haut en couleurs et reniements, afin de recadrer depuis le quai d'Orsay et les studios de Cognac-Jay de l'ORTF, notre nouvelle diplomatie de retape, qui « veut faire du neuf avec du vieux ».

 

Un magazine ouvertement « complotiste » ?

Ce magazine - documentaire est très argumenté. Bravo. Il a dû nécessiter plusieurs semaines de sourcing, de montage et de tournages, notamment dans sa dernière partie sur les migrants et les syriens affamés qui est la moins convaincante tant les interviews des migrants sont pauvres et charcutées. (Il ne faut pas pousser trop loin non plus, et montrer par exemple que le peuple syrien fuit le désordre et non le pouvoir ? Complotisme que tout cela.)

Donc sa diffusion peut avoir été coordonnée en amont de la nomination de M. Ayrault. Tout y est expliqué dans le sens d' « accompagner un infléchissement de notre diplomatie »... tout ce que « la complosphère » honnie de nos dirigeants et penseurs, ne cesse de rapporter depuis 5 ans déjà, et contre quoi le gouvernement et les éditorialistes luttent depuis le début en traitant de tous les noms et sur tous les tons ceux qui « doutent de la VO » sur la Syrie.

Tout y est, avec néanmoins une constante, qui du coup en devient caricaturale ici, presque risible, celle de brosser d'Assad un portrait accablant en tortionnaire obsessionnel, au milieu de puissants pourtant petit à petit dévisagés et décryptés dans leurs manœuvres les plus odieuses. L'OTAN de Sarkozy a 80 000 libyens sur la conscience (chiffre chancelleries selon Takkiedine), bientôt 300 000 syriens (chiffre OSDH), et avant eux 40 000 afghans (chiffre Bodycounts) et soldats coalisés, et plus d'un million d'Irakiens (là la fourchette est si large selon les sources que j'ai honte d'en parler)… et Assad nous fait peur ? Jusqu'à sa femme à qui on a reproché au début de la guerre, de faire ses courses sur les Champs, telle une maniaco-dépressive obsessionnelle, alors que depuis ses dernières emplettes, le Qatar « qui a vu rouge en Syrie » a acheté la moitié de notre pays ?

Allez, il ne suffit pas de dire que ce magazine est complotiste. Je le prouve avec la question du gaz qatari. Tenez, faites comme moi et amusez vous. Tapez « Syrie gaz » sur Google et pointez les résultats : Tous les sites de grands journaux sortent bien sûr en premier, avec des articles à propos des accusations contre Assad pour l'attaque au gaz chimique de fin août 2013 dans la banlieue de Damas à La Ghouta , et celle de mars 2013 mise en scène par le Monde- « nous n'avons pas la preuve que... mais tout nous porte à croire que…- » dans le quartier de Jobar également à Damas. Rien sur le gaz qatari. Le mystère « Total ». Quel revirement n'est-ce pas ? Quelle vision complotiste !

Or dans le même temps, tous les articles des sites alternatifs traitent eux de la question des enjeux gaziers en Syrie, nœud du trafic gazier à venir entre Moyen Orient et Europe… l'autre solution pour l'internaute étant de recouper les sites commerciaux, industriels et boursiers pour suivre les opérations d'exploration et de forage, et les contrats en cours… mais au fait… n'est-ce pas là aussi un travail d'investigation de tout bon journaliste ? Les militants sont-ils payés pour, et ont-ils seulement assez de temps pour enquêter ? Et lorsqu'il posent ces questions, les journalistes les écoutent-ils ?

 

Qu'a-t-on entendu de novateur ce soir dans le discours officiel ?

1/ Que ce n'était pas du tout sûr qu'Assad ait utilisé le gaz sarin, Rapport Postol-Brown et doutes américains à l'appui (quasiment jamais cités à ce jour malgré quelques articles dubitatifs dans la presse officielle c'est vrai). Pendant les 5 années de crise de complotisme effréné de M. Fabius (jamais ouvertement mis en cause dans le magazine qui « donne à penser » sans montrer l'ignominie de notre occupant du quai d'Orsay), voici qu'une once de raison frappe enfin un média français, alors qu'ici sur AGORAVOX et dans bien d'autres lieux, tout le monde n'a eu de cesse de dénoncer ce mensonge éhonté au vu et su des nombreux indices, témoignages et calculs balistiques qui pointent une action rebelle depuis une zone rebelle fabriquée par la Turquie pour forcer la main de l'OTAN.

2/ Qu'en 2003 Assad avait présenté à Ankara son plan de développement de la Syrie (images d'archives de la Conférence - bravo) comme nœud de l'énergie vers l'Europe, puis avait reçu ou s'était rendu auprès de tous les partenaires, ne réussissant pas à s'entendre avec l'Arabie Saoudite ou le Qatar, et enchaînant à partir de 2011 ses contacts pour un projet alternatif avec l'Iran, signé en 2012 (images d'archive de la signature avec Ahmadinejad - bravo)… et que nous dit le présentateur… « Hasard ou pas, c'est à ce moment là que les manifestations ont commencé » … mouais… Dommage qu'il n'aille pas plus loin, vous ne trouvez pas… par exemple en donnant la parole à un patron de TOTAL, pas le russophile Christophe de Margerie hélas, mort entre temps d'un banal coup de chasse neige en déroute, non bien sûr, mais par exemple de son entourage, ou de son successeur… mais de toute façon cela suffit pour dire :

« FRANCE2 a été complotiste. »

 

Alors journalistes français, demandez pardon !

Personnellement et au nom des dizaines de camarades qui se battent au quotidien sur la toile, pour réinformer nos pauvres compatriotes perdus dans les méandres de nos médias « aux ordres » (je sais ça fait conspi de dire ça.. trouvez mieux ?), je demande à tous les journalistes concernés de S'EXCUSER auprès de nous tous ici, pour le tort qu'ils nous causent en nous méprisant du sobriquet amalgamant de « complotistes », jusque dans les couloirs de chez Najat Vallot Belkacem. Je demande à tous ces faiseurs de « complot du silence » contre la vérité depuis 5 ans sur ce qui se passe en Syrie, de S'EXCUSER au micro et dans les pages de leurs journaux, et de RECONNAITRE que dans ce qu'ils appellent la « complosphère » si chère aux « amal-gamers » Manu et Najat, nombreux sont ceux qui ont toujours eu RAISON sur la Syrie. Point barre.

Et donc je propose au passage une nouvelle définition du « complotisme » : action de dire la vérité trop tôt, quand elle pourrait servir à épargner des centaines de milliers de vies de citoyens et soldats innocents en Syrie comme en France ou en Turquie (les 99 %), mais qu'elle gêne les 1 % qui défendent le gain et non le pain, l'ivresse et non la sagesse, le court terme de contrats juteux et forcés au profit des 1 %, et non le long terme de la paix civile qui serait partagée par les 100 %. Alors certes ce soir, merci à FRANCE2, mais 5 ans et 270 000 morts pour en arriver là, alors que tout le monde sait depuis le début rien qu'en quelques clics… il y a de quoi avoir LA NAUSEE.

… celle des milliers de familles syriennes décimées par des égorgeurs apatrides, prises au milieu d'une guerre qui ne leur appartient pas, et de manifestations que des forces peut-être honteuses ce soir, ont détournées au profit d'intérêts financiaro-gaziers, jusqu'à présent évidents aux yeux des internautes tous assimilés à des « complotistes », mais pourtant obscurs voire niés ou minimisés aux yeux des médias officiels dits « non complotistes » qui ont désormais le devoir de s'excuser sans dire « nous nous sommes trompés », mais qui doivent dire « nous ne pouvions pas dire la vérité, le Quai d'Orsay nous l'interdisait sous les pressions de TOTAL et du Qatar » « qui voyait rouge »

 

Pourtant il n'y a pas lieu de crier victoire, loin de là…

...ce soir, nos misérables et penaud (ils devraient l'être) journalistes sur le chemin de la repentance, ont encore beaucoup de torts à redresser, beaucoup de coulpes à battre, et surtout beaucoup de travail devant eux pour boucler la boucle de la vérité en Syrie. Alors voilà en pâture ce que je leur propose : d'investiguer sérieusement la liste de questions qui suivent, si ils veulent continuer d'exister ou résister ou renaître. Là aussi, chers lecteurs, complétez cette liste dans les commentaires, c'est fondamental et nous sommes tous là pour ça, c'est la force du net participatif. La DCRI fera suivre :

1/ Messieurs les journalistes, nommez un seul homme capable de remplacer ASSAD, qui ait la reconnaissance du peuple syrien, et un charisme suffisant (donc énorme) pour faire front contre DAESH, Al Nusra, et les pseudos rebelles modérés (dont le GUARDIAN nous a dit la semaine dernière que 60 % d'entre eux étaient prêts à faire allégeance à ceux qui égorgent). Et un charisme suffisant pour unifier le jeune peuple syrien si divers et multiséculaire, dont les frontières sont l'objet de tant de convoitises (à moins que vous fassiez partie de ceux qui veulent tout foutre par terre tout le temps ?). Puis invitez-le sur vos plateaux et antennes, et demandez lui en détails son projet pour la Syrie, pour son peuple, sa position sur le couloir gazier syrien, et enfin sur les relations qu'il envisage d'avoir avec ses voisins et les garanties qu'il devrait exiger d'eux tant ils sont monstrueux et iniques aux yeux du monde entier à cette heure encore. Le magazine se garde de le dire certes, mais il le fait bien comprendre lorsqu'il dit que le Qatar « a vu rouge » non ?

2/ Aux affamés et bombardés des villes encore sous occupation rebelle comme Alep, messieurs les journalistes demandez leur qui ils préfèrent voir arriver les sauver, et à qui ils attribuent le rationnement et les prix élevés actuel ? Idem des bombardements attribués au « régime » ou aux « avions russes »… des avions qui volent à 5000 mètres d'altitude de sécurité contre les missiles américains ou français, et qui sont si loin au moment où les bombes frappent, qu'aucun reportage crédible n'est disponible ? Demandez à des témoins sur place si ils sont sûrs que ce sont des avions russes (dont les AWACS contrôlent toutes les zones d'interventions aériennes russes ) et par exemple contactez Mgr Georges Abou Khazen, Vicaire apostolique d’Alep, qui accuse lui les rebelles surarmés par la troïka du Golfe. Il est sur place et parle français. Coup de bol, au vu de ce que nos gouvernements font de la francophonie à laquelle la Syrie appartient.

3/ Des élections en Syrie ? Messieurs les journalistes, faites donc un sondage parmi la population syrienne en proposant le nom que vous aurez trouvé en réponse à la question 1/. L'OTAN en fait. Les pays du Golfe en font (lire le Guardian critiqué par la BBC), le Guardian en fait aussi… donc Le Monde va s'y mettre un jour, dans un mois dans un an c'est sûr, via le départ pour Londres de sa boss en chef Natalie Nougayrède qui rejoint The Guardian ?

4/ Messieurs les journalistes, faites ensuite ce petit travail « entre soi » qui consiste à synthétiser toutes les interventions qui vont se faire ces jours-ci, pour nous brosser « benoîtement » le nouveau portrait de la diplomatie française… comment ça non ? C'est à nous de recoller les morceaux ? OK. Comptez sur nous. Si vous tricotez des plaids aussi affreux que multicolores pour la lunette arrière de nos bagnoles, nous saurons en faire des costumes d'apparat pour mieux vous rhabiller.

 

En guise de conclusion

Et donc in fine, j'en appelle à tous ceux qui nous lisent ici, à ECRIRE à leurs députés et journalistes locaux, régionaux, nationaux, serins de mauvais augures qui nous ont rabattu les oreilles avec le « grand aveuglement » du quai d'Orsay, oubliant les milliers d'articles qui expliquaient tout dès le départ des manifestations d'opposants aux motivations complexes mais pas criminelles, afin de leur demander de s'EXCUSER en public pour avoir colporté autant de contrevérités pendant 5 ans sur la Syrie, et pour avoir dénigré, diabolisé, amalgamé et terrorisé les militants caricaturés en « complotistes » , qui ont toujours clamé HAUT ET FORT depuis 5 ans déjà. ce que France 2 a enfin dit ce soir (entre autre, je dois revoir le documentaire) : 1/ Assad n'a très certainement pas utilisé des armes chimiques, à aucun moment, par contre les rebelles, oui. 2/ Le gaz qatari est à la source de la déstabilisation du pays. 3/ Il n'y a pas d'opposition extérieure, elle est morte-née. 4/ La France n'a cessé d'armer des rebelles. 5/ L'enchaînement des événements lors de la militarisation des premières manifestations et des assauts et représailles de l'armée et de la Police n'est pas clair… (et donc il reste beaucoup à faire pour se rapprocher de la vérité encore loin).

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • sylvie 19 février 2016 15:20

    Tout à fait remarquable, merci à vous.


    • leypanou 19 février 2016 16:08

      Un petit rappel pour ceux qui ne le savent pas et mes félicitations spéciales pour l’élite de la nation, les étudiants de l’ESSEC, qui ont applaudi ce jour-là le futur président du Conseil Constitutionnel, la France a toujours eu des grands hommes d’état que le monde entier nous envie.

      Une question que l’auteur aurait pu rajouter : la France est membre des Amis de la Syrie, en même temps que l’Arabie Saoudite et le Qatar, pour une transition démocratique en Syrie, comment eux, les journalistes, n’ont jamais soulevé ce positionnement pour le moins bizarre ? Comme si un proxénète est membre d’une cellule officielle pour mettre fin à la traite des femmes.

      PS La France fait aussi partie des pays -pas beaucoup je crois- qui considèrent le Conseil National Syrien comme le représentant légitime du peuple syrien, que même Randa Kassis, qui n’est pas une révolutionnaire, a préféré quitter car ne représentant pas grand-chose mais seulement des habitués d’hotels 5 étoiles payés par des puissances étrangères.


      • doctorix doctorix 20 février 2016 16:45

        @leypanou

        Ah ce vieux salopard de Fabius.. Bon vent, et qu’il crève de son Parkinson, ou même de la vérole, ou de la fièvre aphteuse. Et même d’un sang contaminé....
        Pour ceux qui veulent un bilan exact sur la Syrie, voici un très bon article.
        En fait, agoravox a toujours précédé l’Histoire. 
        Les complotistes sont juste des historiens en avance.

      • Pierre Pierre 19 février 2016 17:05

        Merci. Pour m’être battu depuis bientôt 3 ans en écrivant des articles ici et ailleurs, en publiant des commentaires sans jamais lâcher la moindre concession et en accumulant mois après mois des éléments qui sont venus confirmer mes convictions, je peux enfin m’adresser à tous les sceptiques de mon entourage avec un sourire en coin pour leur demander si le reportage « Le grand Aveuglement » leur a plu.

        J’ai laissé un commentaire sous un autre article dans lequel je dis aussi que les deux reportages, celui sur l’Ukraine et celui sur la Syrie synchronisés avec le départ de Laurent Fabius ne sont sans doute pas le fruit du hasard. On préparerait l’opinion publique à une courbe rentrante du discours sur ces deux pays qu’on ne s’y prendrait pas autrement. 
        En tout cas, les deux reportages ne m’ont pas déçu même si Paul Moreira aurait pu en dire plus. 

        • Doume65 20 février 2016 23:48

          @Pierre
          « On préparerait l’opinion publique à une courbe rentrante du discours sur ces deux pays qu’on ne s’y prendrait pas autrement. »

          Je ne crois pas que l’opinion publique soit à préparer : elle est prête depuis longtemps. Non cette com est avant tout faite pour le microcosme médiato-politique, toujours à la ramasse.

          Ceci dit y’a du boulot. Par exemple, on n’arrivera jamais à faire bouger d’un centimètre des mecs comme Bernard Guetta.


        • Pere Plexe Pere Plexe 21 février 2016 11:36

          On à rarement vu revirement aussi spectaculaire sur la présentation des faits.

          En fait c’est vrai que ce reportage confirme ce que l(on peut lire depuis longtemps sur des sites genre « les crises » « reseau voltaire » « sputnik » ou ici meme.
          Ces mêmes sites souvent qualifiés de « complotiste » ou de propagandiste par les médias « sérieux »...
          Ceux qui nous expliquaient que Bachar gaz ses compatriotes.
          Que ceux ci sont massivement contre lui.
          Que ses opposants sont des gentils islamistes modérés
          Que non la France ne faisait pas le jeux des dictatures pétrolières.
          Que son intervention n’est motivé par les droits de l’homme et pas par de bas calculs mercantils.
          Que la coalition contre Daesh faisait le boulot .
          Que l’intervention Russe était dangereuse pour les populations et motivé par la mégalomanie de Poutine

        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2016 09:45

          @Doume65

           c EST L ARABIE SAOUDITE QUI DIRIGE TOUT quand au BOUCHER ASSAD VIA POUTINE il bombarde écoles et hopitaux occuppés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          les NEO NAZIS ce SONT ASSAD POUTINE ET LEUR FAUX ENNEMI DAECH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • JMBerniolles 19 février 2016 18:05
          Alep n’est pas tenu par les terroristes takfiris, mais était quasiment encerclé par eux qui occupent aussi des parts de cette ville. Comme d’autres villes dont l’encerclement vient d’être brisé.

          La libération d’Alep consiste à repousser tous ces groupes armés, qui sont majoritairement dans la nébuleuse d’Al Qaeda : Al Nostra, Jaysh al Islam.... parce que Daesh a été créé à partir de Al Qaeda Irak.

          On sait depuis longtemps que parmi les extrémistes qui combattent en Syrie comme mercenaires des puissances étrangères, il y avait et il y a encore des militaires français qui les encadrent, d’autres les entrainent en Turquie et en Jordanie (cet apport de terroristes est un peu diminué du fait des actions de l’armée syrienne, Hezbollah, défense populaire ( qui montre que le peuple syrien s’engage contre Daesh et autres). Je crois que des militaires français avaient été faits prisonniers à Homs.

          Maintenant avec les frappes russes et les avancées des forces armées syriennes, il commence à y avoir pas mal de morts parmi les encadrants ( américains, français, britanniques...) Dans ma famille, il y a un jeune parachutiste à propos duquel ses parents disent qu’il est en Syrie. Y être est une chose, y mourir une autre.....

          Tout cela pour dire que la réalité sur la Syrie explose. Qui peut croire Erdogan ? qui multiplie de manière grossière les attentats type false flags....

          Fabius était complètement grillé et marginalisé au niveau international. Mais que l’on ne s’y trompe pas, il a été exfiltré du gouvernement pour un fauteuil qui lui assure sa survie politique en cas de débâcle socialiste. Visiblement Le Foll tout aussi nul et discrédité, n’a pas bénéficié du même sort par exemple.

          Le changement de Fabius, n’est pas conçu pour modifier la ligne politique, mais pour remonter la pente au niveau diplomatique. En s’appuyant sur les allemands. L’attaque laissée sans réponse de Marine Le Pen traitant Hollande de vice chancelier (la Chancelière étant Merkel) devant le parlement européen, léthargique comme d’habitude (notamment lors des discours incendiaires de Nigel Farage) était particulièrement pertinente [je précise que je ne suis nullement supporter de cette mouvance, tout en étant attaché à mon pays, mais pourquoi leur laisser l’apanage de sortir des vérités dans cette enceinte et ailleurs ? Pierre Laurent, Mélenchon,.... ? je ne parle pas de José Bové qui s’est honteusement vendu]

          Je crois aussi que la pression internet, avec l’auteur, d’autres comme Pierre, (il y avait aussi un dénommé Camus qui a disparu mais qui était très pertinent) et des analystes comme Bassam Tahhan , exclu pendant un moment et qui réapparait, a naturellement. Tous ces efforts pour dénoncer les « complotistes » montrent que ceux-ci ont une audience réelle sur quelques thèmes.








          • bluerider bluerider 19 février 2016 18:50

            @JMBerniolles
            MERCI ! Au bout de 5 années de mensonges de tous types, il y a tellement à dire que 50 pages écrites au pied levé n’y suffiraient pas. La marmite bout depuis trop longtemps, s’en est absurde. J’ai sabré au moins 2 pages avant de publier car l’exercice, quoique jouissif, ne devait pas devenir importun. Pour le fond, je souscris sans réserves à vos remarques et précisions..


          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2016 09:50

            @JMBerniolles

            C ’EST LA MEILLEURE DE LA DECENNIE « hezbollah » DEFENSE POPULAIRE

            IL FAUT VOUS SOIGNER DU COMPLOTISME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et VITE


          • Montdragon Montdragon 19 février 2016 18:13

            C’est dégueulasse de voir tant de vies perdues la faute à un aveuglement suicidaire pendant 5 ans mais,
             si Tel-Washington en a décidé ainsi, par peur d’une chute de la maison Clinton (qui arrive),
            Amen.


            • LEELOO Shawford 19 février 2016 18:14

              @Montdragon

              Plait il ?


            • Montdragon Montdragon 19 février 2016 18:15

              @Montdragon
              Par réaction épidermique je n’ai pas voulu voir ce documentaire, blasé de chez blasé par la même soupe depuis...20 ans ??(plus ?)..pour le coup je regrette.


            • JBL1960 JBL1960 20 février 2016 00:05

              @Montdragon Vous pouvez essayer le replay peut-être ? En tout cas, cet article est fichtrement bien foutu. Pour ma part, j’ai adoré la spéciale dédicace à TA dont j’avais démonté un de ces billet, dans lequel il avançait l’idée absolument dégueu, que finalement Internet c’était pas pour tout le monde. C’était dans ce billet, ci ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/05/le-complotisme-pour-les-nuls/ Mais bon, n’étant pas grand chose, je suppose qu’il ne s’en est même pas aperçu.. Pour le coup n’ayant pas vu ce reportage occupée que j’étais à rédiger un billet sur les merdiamensonges 1) de la BBC et 2) de FR3 que je me permets de vous le coller, pour vous permettre de comprendre de quoi il retourne ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/18/et-re-merdia/ Figurez-vous que j’ai intégré l’analyse du saker us, traduite par le saker francophone, ce jour, sur le double voir triple jeu de Herdogan et le changement de relation qu’on a pu lire, ici ou là, entre Herdogan et FH, ce dernier demandant, paraît-il à Herdogan de cesser ces frappes sur les positions kurdes. Si cela vous intéresse, voici ce billet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/19/la-guerre-est-declaree/ Le seul bémol, à mon sens, dont il faut se méfier c’est que si changement de position il y a, c’est sûrement pas pour nous être agréable, non. Mais plutôt pour mieux nous « niquer » ? Enfin, scrutons les et ne les lâchons pas... On arrivera bien à décrypter 2 ou 3 trucs... Merci encore pour ce billet de synthèse : C’est éclairant. JBL


            • njama njama 20 février 2016 14:00

              @Montdragon
              il est sur YouTube
              1:25:24

              Un oeil sur la planète - Syrie : le grand aveuglement - 18 février 2016

              https://www.youtube.com/watch?v=Kh8FnLJFTMA


            • tf1Groupie 19 février 2016 18:58

              « RSF classe la France à des profondeurs de plus en plus abyssales en matière de liberté de la presse »

              Si c’est abyssal pour la France alors c’est quoi pour les suivants ??

              La France figure à la 38ème place (+ 1), les Etats-Unis à la 49ème (- 3), le Japon à la 61ème (- 2), le Brésil à la 99ème (+12), la Russie à la 152ème (- 4), l’Iran à la 173ème (stable).

              La Russie qui ici-même est régulièrement applaudie pour son honneteté et sa recherche de vérité !
              Mais ça doit être un complot que de le dire.

              Pour la Syrie il vaut mieux commencer à chercher par le bas : 170 eme ; solidarité avec la Russie et l’Iran.

              Donc je vous laisse vous ré-informer auprès de Bachar et Russia Today, ce sont certainement de belles sources.

              Quant à France 2, qui est zozordres, ce reportage est très probablement bidonné, comme les autres...


              • bluerider bluerider 19 février 2016 19:05

                @tf1Groupie > je vous suis sur la relative bonn e place de la France dans le classement RSF. Ceci dit nos chefs nous rabattent tellement les oreilles avec l’exemple et l’excellence, que même en respectant leur façon de penser, on est forcément déçu. Pour le reste, je vous laisse seul responsable de votre glose. Le lecteur jugera.


              • leypanou 19 février 2016 19:12

                @tf1Groupie
                Mais ça doit être un complot que de le dire. : pourquoi vous le dites, vous qui est anti-complotiste ?

                Un petit rappel pour votre culture qui est déjà très grande : La face cachée de Reporters Sans Frontières de la CIA aux faucons du Pentagone.


              • JL JL 19 février 2016 20:29

                @tf1Groupie,


                je suppose que pour faire ce classement dans les pays non occidentaux, RSF n’a interrogé que ses correspondants occidentaux.

                En disant que ce reportage de « France 2 qui est aux ordres » est bidonné, vous révélez que vous ne l’avez pas vu et que vous n’avez pas non plus lu l’article sous lequel vous intervenez, je devrais dire, trollez : car ce que vous dites là est une grosse bêtise.

              • tf1Groupie 19 février 2016 20:32

                @leypanou

                Etes-vous juste en train de dire que l’auteur a utilisé une source à mauvaise escient ? Rooooooh !

                Sinon on va parfaire votre culture : être anti-complotiste ne signifie pas qu’il ne faut pas dénoncer les complots ou les magouilles (prenez votre temps pour réfléchir, c’est peut-être une assertion qui remet en cause votre vision du monde).

                Le complotisme c’est par exemple dire qu’avant tout le monde on a révélé que les attentats de CH ont été tournés en studio, que les avions du 9/11 sont des hologrammes ou que les reptiliens sont parmi nous.

                Restez postés devant France 2 pour le jour où ils vont l’annoncer  smiley


              • tf1Groupie 19 février 2016 20:39

                @JL

                Mais cher JL il n’y a pas besoin de voir ce reportage pour savoir ce que vous annoncez ici à longueur de journée : les medias gouvernementaux nous mentent.

                Alors expliquez-nous maintenant comment vous savez à quel moment ils mentent et à quel moment ils ne mentent pas ?

                J’en profite pour vous dire toute mon admiration devant vos contorsions pour faire dire au classement RSF ce que vous aimeriez qu’il dise : en résumé le classement est trop généreux avec la France, et trop méchant avec la Russie et la Syrie.
                On est d’accord ?
                En fait le plus simple ce serait de faire un classement JL.


              • LEELOO Shawford 19 février 2016 20:46

                @tf1Groupie

                Le classement groupie est pas mieux

                Alors lequel ? RTLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL2

                Un jour peut être, quand les neiges auront coulé sur les graviers de la Garonne qui roulerrrrrrrrrrrrrrrrra ses rrr sur cette sublime agora


              • tf1Groupie 19 février 2016 23:14

                @porcinet

                Vous confirmez donc que les sources fournies par l’auteur ne sont pas fiables ?

                Alors dites-le à l’auteur, pas à moi qui n’ai fait que signaler cette zone d’ombre, en bon citoyen critique que je suis.

                Autre zone d’ombre : pourquoi fait-on ici la confusion entre « aveuglement » et « complot » ?


              • joaopessoa 20 février 2016 09:10

                @tf1Groupie

                Tf1groupie qui joue à l équilibriste c est drolatique.lache rien tf1 tu égayes mes journées.


              • tf1Groupie 20 février 2016 14:11

                @joaopessoa

                C’est bien : pendant que tu rigoles tu ne te fais pas enfler par les gourous du Net.


              • robin 21 février 2016 21:52

                @tf1Groupie :

                Vous êtes incroyable dans votre genre : la terre se dérobe petit à petit sous vos pieds et vous continuez à vous raccrocher au décors d’un théatre qui se délite comme un vieux parchemin. Il va falloir commencer à vous habituer au goudron et aux plumes.


              • joaopessoa 22 février 2016 07:10

                @tf1Groupie

                Je ne fais enfler pas grand monde sur le net mais ça ton esprit étriqué ne peut pas comprendre.


              • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 19 février 2016 19:00

                Remarquable. Il sera intéressant de voir si le sens de ce reportage est repris par le reste de la presse et si on arrête enfin de nous mener en bateau sur la Syrie.
                La bataille d’Alep a sans aucun doute marqué un tournant => Syrie : La bataille d’Alep et les mensonges de nos journalistes aux ordres 
                A suivre...



                  • Abou Antoun Abou Antoun 19 février 2016 19:27

                    Rien à ajouter cet article est parfait. Compliments à l’auteur.


                    • Parrhesia Parrhesia 19 février 2016 20:20

                      Excellent article.


                      Mais pendant ce temps, Fabius rentre au Conseil Constitutionnel !!!

                      La représentation française de l’axe mondialiste (c’est-à-dire la grande majorité de la dite « représentation ») n’a pas l’air de s’en plaindre !

                      Il n’est pas sûr qu’il en aille de même pour notre Constitution car le même Fabius va pouvoir maintenant lui faire subir le même sort qu’à la politique de neutralité initialement mise en place aux temps où la France avait voix honorable au chapitre !


                      • Parrhesia Parrhesia 20 février 2016 09:16

                        @porcinet


                        Vous témoignage montre aussi que les Français ne sont pas sourds, aveugles et muets !
                        C’est réconfortant. 

                        Très bonne journée à vous !

                      • Parrhesia Parrhesia 20 février 2016 09:44

                        @Parrhesia
                        Merci de lire « votre témoignage... »

                        Mille excuses.

                      • JBL1960 JBL1960 20 février 2016 18:52

                        @Parrhesia Ouais, c’est vraiment dégueu que ce type aille pantoufler au Conseil Constit. Beurk !
                        Avez-vous pris connaissance du démenti de l’YPG de toute implication au dernier attentat d’Ankara qu’a traduit fr.sott.net et que j’ai intégré dans ce billet de blog, là ;
                        https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/20/de-false-flag/ Il me semblait avoir lu qu’un groupuscule près des Kurdes avait revendiqué l’attentat ? Le moins qu’on puisse dire, c’est bien qu’ils ont envie que ça pète et comme en Ukraine, y zi sont pas arrivés...


                      • Parrhesia Parrhesia 20 février 2016 20:02

                        @JBL1960


                        Bonsoir JBL1960,

                        Ils ont envie que ça pète et il n’est pas sûr qu’ils n’y arrivent pas ! Chaque jour qui passe fournit une raison supplémentaire de les avoir à l’œil !

                        Bonne soirée à vous, pour autant que l’on puisse désormais passer une bonne soirée avec ces gens-là !.

                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2016 20:39

                        Excellent article, félicitations !!
                        Il faut croire que le vent tourne..., en Ukraine comme pour la Syrie.
                        Assad est toujours là, quelle groosse malheur ! Ils se rattrapent quand même en relançant les attaques contre la Russie et Poutine, de ce côté, là, rien de changé...


                        Le seul bémol viendrait de vos attaques sur les journalistes. Ce sont des salariés, ils font ce que les responsables, ou propriétaires des médias leur disent de faire.
                        Sinon, leur papier finit à la poubelle, ou ils sont virés, ou leurs sujets ne sont pas acceptés....
                        Quand on voit qui possède les médias....

                        Il y a aussi les pressions politiques et la corruption venant de l’extérieur.
                        Le journaliste allemand Udo Ulfkotte avoue qu’il a travaillé pour la CIA et menti toute sa vie à ses lecteurs.

                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 février 2016 20:50

                          Bonjour,
                          .
                          Le grands médias sont devenue des organes propagandistes de leurs maitres, c’est à dire l’oligarchie financière !
                          .
                          Seul un peu moins d’un Français sur quatre déclare faire confiance aux médias
                          .
                          Seuls 23% des Français déclarent faire confiance aux médias. La suspicion à l’égard des journalistes est donc particulièrement élevée : 77% ne leur accordent pas leur confiance.
                          https://opinionpublique.wordpress.com/2014/01/21/la-profonde-mefiance-des-francais-a-legard-des-journalistes-et-des-medias/
                          .
                          Les USA et l’OTAN envahissent la Libye pour y combattre des terroristes qui sont leur propre création.
                          http://www.mondialisation.ca/les-usa-et-lotan-envahissent-la-libye-pour-y-combattre-des-terroristes-qui-sont-leur-propre-creation/5507275
                          .
                          Un récent article du London Telegraph évoque, presque en appel de note, l’envoi sur le terrain d’une force occidentale considérable pour occuper militairement la Libye dans le cadre d’une opération qui, selon le journal, aurait pour mission de combattre le soi-disant Etat Islamique (Daesh). Selon cet article (Islamic State battles to seize control of key Libyan oil depot), l’opération prévoit qu’un millier de soldats britanniques formeront avec l’Italie – ancienne puissance coloniale en Libye – un corps expéditionnaire de 6 000 hommes sensés entraîner et conseiller les forces libyennes. Mais les Forces Spéciales britanniques pourraient aussi être amenées à y prendre physiquement part aux combats.
                          .
                          Les forces de l’OTAN sont « confrontées » aux terroristes qu’elles mettent au pouvoir

                          Ce que démontrent les spécialistes de la géopolitique depuis 2011, c’est que les organisations telles qu’Al-Qaïda et ses divers avatars sont loin d’être d’authentiques adversaires des Occidentaux. Outre qu’elles sont financées, armées et soutenues par les plus proches et les plus anciens alliés des Occidentaux au Moyen Orient – en particulier les Saoudiens et les Qataris – ces organisations ont une fonction duplice. D’une part, elles sont autant d’armées mercenaires au moyen desquelles les puissances occidentales déstabilisent leurs pays cibles (« proxy wars »). D’autre-part, elles leur servent de prétexte pour lancer des interventions militaires directes lorsque la déstabilisation échoue ou n’est pas une option.
                          .
                          On en a vu une première illustration dans les années 1980, lors de la création même d’Al-Qaïda, utilisée comme force mercenaire par les USA et les Saoudiens pour combattre les soviétiques en Afghanistan. En 2001, la présence d’Al-Qaïda en Afghanistan allait néanmoins servir de prétexte au déclenchement d’une invasion US, dont les forces d’occupation n’ont toujours pas quitté le pays.
                          .
                          En 2011, ce sont littéralement ces mêmes terroristes qui ont été organisés, armés, financés et dotés de l’appui aérien de l’OTAN pour renverser le gouvernement libyen. Ils furent ensuite réarmés et embarqués vers la Turquie, membre de l’OTAN, d’où ils allaient envahir le nord de la Syrie, et plus spécifiquement la région d’Idlib et la cruciale cité d’Alep.
                          .
                          Dans son article « REPORT : The US Is Openly Sending Heavy Weapons From Libya To Syrian Rebels », le Business Insider rapporte que « selon les déclarations de l’administration, la précédente opération secrète de la CIA à Benghazi visait notamment la saisie, la recherche et la destruction de l’armement lourd pillé dans les arsenaux du gouvernement libyen. Mais en octobre dernier, nous rapportions la preuve que des agents US – en particulier l’ambassadeur Chris Stevens, assassiné le 11/09/2012 à Benghazi) – étaient incontestablement au courant du transfert de l’armement lourd libyen vers les djihadistes syriens.
                          http://www.mondialisation.ca/les-usa-et-lotan-envahissent-la-libye-pour-y-combattre-des-terroristes-qui-sont-leur-propre-creation/5507275
                          .
                          Les grands médias ne respectant pas la déontologie journalistique !
                          Il existe pour les journalistes un équivalent du serment d’Hippocrate, l’une des bases de la déontologie médicale dans de nombreux pays. Pour les médias, il s’agit de la Charte de Munich. Comprenant dix devoirs et cinq droits, elle est un guide indispensable pour tous les journalistes. Malheureusement, cette charte est non seulement méconnue du grand public, mais elle l’est tout autant des journalistes.
                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich
                          .
                          Les grands médias et leurs journalistes vassaux violent constamment des nombreuses points de la charte de Munich :
                          .
                          - Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
                          .
                          - Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.
                          .
                          - Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
                          .
                          - Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
                          .
                          - Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.
                          .
                          http://www.upr.fr


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 février 2016 14:17

                            Après avoir été nommé Chargé de mission auprès du Major général de l’État-Major des armées, puis chef de la section ciblage de l’État-Major des Armées, Regis Chamagne fini par se voir confier le commandement de la base aérienne BA 106 de Bordeaux-Mérignac.
                            .
                            Que se passe-t-il réellement en Syrie ? Régis Chamagne

                            https://www.youtube.com/watch?v=Xz6kuthCgsQ@eau-du-robinet
                            .
                            .


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 février 2016 19:14

                            @eau-du-robinet
                            Ben, c’est un sacré boxon ... !! Si les Russes s’y retrouvent, ils ont bien de la chance.
                            Si je comprends bien, Obama ne sait plus sur quel pied danser.
                            Les néo-cons et la CIA soutiennent les djihadistes, et le Pentagone les combat depuis 2013...


                          • Gieller Gieller 22 février 2016 07:56

                            @Fifi Brind_acier
                            Il y a clairement une guerre en interne entre CIA et Pentagone.
                            Obama est obligé de naviguer entre deux eaux...
                            - Favoriser le pentagone il risque sa peau
                            - Favoriser la CIA il risque une divulgation
                            Pour le moment je le pense plutôt pro pentagone mais il doit avancer très lentement en laissant les choses se faire d’elles même car elles sont clairement en faveur du clan du pentagone actuellement, et grâce aux russes.


                          • Passante Passante 19 février 2016 21:01

                            j’ai lu sondages, je négocie virage,

                            valls à l’âme russe, quand même bien vitch...
                            jean-marc vierge ! une dame sortie des landes...
                            sauf qu’il est trop tard, dix jours et c’est clair.
                            trop tard parce que ceux qui se battent ne vendront pas leur victoire
                            sans parler de ma tête de turc !
                            ça m’a saoûlé smiley

                            • bluerider bluerider 19 février 2016 21:36

                              POUR L’INSTANT LE FILM EST ENCORE LA (téléchargeable)
                              .
                              https://www.youtube.com/watch?v=Kh8FnLJFTMA


                              • bluerider bluerider 19 février 2016 22:42

                                20 NOVEMBRE 2015 - FRANCE INTER
                                .
                                parmi les articles qui ont « préparé la passation de pouvoir » et l’amorce vraisemblable d’un virage diplomatique "titanesque (donc trop lent pour éviter les icebergs venus de Russie), je me devais aussi de mentionner ce reportage de FRANCE INTER malencontreusement négligé dans le corps de l’article. Chacun appréciera. Le gaz et le pétrole y sont aussi mentionnés.

                                http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-daesh-autopsie-dun-monstre


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 février 2016 06:48

                                  @bluerider
                                  Ben, le virage n’est pas si évident ...
                                  La Russie a déposé aux Nations Unies une résolution contre la Turquie.
                                  La France refuse de la voter.


                                  Pourtant les services de renseignements russes viennent de publier un rapport sur le soutien de la Turquie à Daesh...

                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 20 février 2016 14:49

                                  @thomas abarnou
                                  Vous affirmez que les russes ont bombardés un hôpital.

                                  Vos preuves ?
                                  Aucune.
                                  Aucune que ce soit les turcs ou les us non plus.
                                  Vous auriez donc dû mettre un conditionnel, mais vous affirmez.
                                  Alors meme que l’on a la preuve que nos gouvernements nous mentent régulièrement sur la Syrie, la Libye, le Kosovo, etc...pourquoi etre aussi sur sur cette affaire de bombardement ??
                                  Les russes auraient bombardés cet hôpital juste le lendemain de la campagne de bombardement turc contre les kurdes qui commençait à gêner serieusement la narrative mediatique sur la Syrie ???
                                  Allons, allons, on ne peut affirmer le contraire, mais on peut au moins douter vu les énormes mensonges passés dès qu’il s’agit de guerres ou nous somme impliqués, pas vous.
                                  Comment voulez vous etre pris au sérieux ? Vous semblez défendre le léger infléchissement de notre politique étrangère depuis le depart de FABIUS, tout en expliquant que bien sur ils s’agit « d’erreurs » et non pas de tromperie cynique délibérée et evidement vous continuez de diaboliser Assad, Poutine...
                                  La bataille de l’opinion est perdue, trop de mensonges, de cynisme, tout ceux qui défendent le point de vue officiel tendent à etre mis dans le sac du Systême, vous en êtes un exemple.

                                • njama njama 20 février 2016 15:59

                                  @thomas abarnou
                                  Mais on peut aussi parler de l’hôpital bombardé par ...

                                  L’ambassadeur syrien à l’ONU Bachar Jaafari s’en est pris mardi à Médecins sans frontières (MSF), accusant l’ONG française de travailler pour les services de renseignement français.

                                  Un tir de missile a fait au moins onze morts lundi, selon MSF, dans un hôpital soutenu par MSF dans la province d’Idlib (nord de la Syrie).

                                  "Ce prétendu hôpital a été installé sans la permission du gouvernement syrien par le soi-disant réseau français appelé Médecins sans frontières qui est une branche des services de renseignement français opérant en Syrie", a déclaré à la presse M. Jaafari.

                                  « Ils assument toutes les conséquences de cet acte parce qu’il n’ont pas consulté le gouvernement syrien », a-t-il ajouté. 

                                  L’ambassadeur de Syrie à Moscou avait accusé lundi l’aviation américaine d’avoir « détruit » l’hôpital soutenu par MSF, tandis que Washington a mis en cause le pouvoir syrien et son allié russe.

                                  M. Jaafari a réitéré cette accusation contre Washington, affirmant que Damas dispose « d’informations crédibles » à ce sujet. "Il est plus facile de diffamer le gouvernement syrien ou nos alliés", a-t-il ajouté.

                                  Il s’exprimait à l’issue de consultations au Conseil de sécurité sur la situation en Syrie.

                                  Juste avant ces consultations à huis clos, l’ambassadeur français François Delattre avait réitéré la ferme condamnation par la France du bombardement de l’hôpital.

                                  "Dans ce cadre, il est essentiel pour la France que le Conseil de sécurité assume ses responsabilités, y compris pour la protection des infrastructures médicales", a-t-il dit.

                                  Avec AFP

                                  http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=37&frid=18&seccatid=37&eid=286592


                                • njama njama 20 février 2016 18:26

                                  @thomas abarnou

                                  vous confondez MSF et MDM, le schisme entre les deux remonte à mars 1980, mais c’est un peu chou-vert et vert-chou.
                                   « L’ingérence de Médecins Sans Frontières en Syrie aux côtés de groupes terroristes est criminelle »
                                  Lettre adressée à Médecins Sans Frontières, en réaction de ses appels aux dons, par une personne de nationalité syrienne.
                                  15 mars 2013
                                  Le peuple syrien dans sa majorité soutient son gouvernement car il est garant de la stabilité du pays et de sa diversité

                                  Vous n’êtes pas censés prendre parti…et pourtant !

                                  Vos actions en Syrie avec des « humanitaires » embarqués par les hommes armés de l’ASL, votre parti pris, votre propagande en faveur d’une « opposition » militarisée, comprenant une majorité de mercenaires liés à Al-Qaida, soutenue par des puissances extérieures, vous rendent complices des souffrances atroce que ces opposants ont causé au peuple syrien ; de la même façon que les médias de la presse dominante [2].« 
                                   »
                                  http://www.silviacattori.net/article4300.html

                                  Médecins Sans Frontières : Une ONG directement impliquée aux côtés des groupes terroristes en Syrie
                                  Nous publions ici des passages d’un article d’Al Manar titré : «  MSF donne un coup de pouce à l’opposition syrienne armée  » et dont les arguments nous paraissent tout à fait pertinents (**). [Silvia Cattori]
                                  25 août 2013
                                  http://www.silviacattori.net/article4739.html

                                  Or comme le souligne également Silvia Cattori dans un autre article "la mission de Jacques Bérès, en février 2012 à Homs, avait été organisée et financée par l’UAM-93 [Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis.] et l’association France Syrie Démocratie en Syrie. Et que Jacques Bérès devait en retour toucher les médias sur fond humanitaire de manière à propager la propagande de l’ASL".
                                  Pour une personne qui agit sous couvert d’une organisation soi-disant « éthique » et qui se veut afficher une certaine neutralité c’est pas top, c’est le moins que l’on puisse dire !

                                  Dans le corps de l’article du nouvelobs.com « PORTRAIT. Jacques Bérès : un médecin dans l’enfer syrien », on retrouve d’ailleurs de quoi confirmer les propos de Silvia Cattori qui n’ont rien « d’allégations » jetées en l’air ... !
                                  "On ne voulait envoyer personne dans cet enfer et encore moins quelqu’un qu’on aime comme Jacques. Mais il nous a harcelé, il a réussi à nous convaincre, alors on lui a signé un ordre de mission« , confie le président de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis M’hammed Henniche. Jacques n’est pas du genre à se laisser dissuader », confirme Bernard Schalscha, secrétaire général de France-Syrie démocratie et également signataire de l’ordre de mission."


                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 20 février 2016 18:54

                                  @thomas abarnou
                                  L’interet d’accuser la Russie pour faire contrepoids aux bombardements turcs,, et donc par extension de cacher l’incoherence totale de la coalition US contre Daesh, qui compte en son sein les principaux soutient de Daesh. Et ceci que ce soit les turcs tout seul, ou les USA qui aient bombardés si opportunément cet hôpital. Mais si c’était les turcs, je crois que les russes l’auraient révélés.


                                  Et sur le plan des mensonges de guerre, vous avez raison biensur, c pourquoi il nous faut remonter à la légitimité des intervenants. Et concernant la Syrie, nous avons une coalition qui s’ingère en Syrie aux moyens d’une armee de djihadistes islamiques pour faire tomber un etat souverain soutenu par sa population pour des interets gaziers et autres et de l’autre ce pays qui lute pour sa survie et fait appel à dq.autres pays pour l’aider à intervenir sur son sol (russie et iran).
                                  Désole mais la légitimité de la Syrie et de ses alliés ne fait aucun doute dans cette guerre. Ce qui explique le soutient de la majorité de la population syrienne au pouvoir actuel, et ce qui explique aussi le refus catégorique depuis 2012, de l’oposition fantoche et de ses parrains d’organiser un cessez le feu, avec élections libres sous le contrôle de l’ONU, cad de laisser au syriens le dernier mot sur qui doit les gouverner. 
                                  Dès lors que la légitimité de la coalition us/petromonarchie/OTAN est nulle, il est donc absolument compréhensible que celle ci utiliser la désinformation et les coups tordus pour légitimer « moralement » son intervention auprès de l’opinion. En d’autres termes, les syriens et les russes ont moins besoin de propagande et de mensonges que les us les turcs ou les saoudiens puisqu.ils ont la légitimité’ avec eux.



                                • doctorix doctorix 21 février 2016 10:07

                                  @thomas abarnou

                                  Cherche à qui le crime profite.
                                  Les bombes chimiques en Syrie.
                                  L’avion de la Malaysian en Ukraine.
                                  Et maintenant l’hôpital...
                                  Vous prenez vraiment Poutine pour un imbécile.

                                   je ne vois pas en quoi les occidentaux auraient bombardé un hôpitaux où une ONG française officiait ? Il n’y a aucune raison.

                                  Vraiment, vous ne voyez aucune raison ?
                                  Alors on peut légitimement douter de votre intelligence.

                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 21 février 2016 19:32

                                  @thomas abarnou
                                  Votre post est un concentré de propagande d’une binairite affligeante, vous enfilez toutes les perles jusqu’a la caricature (menace de Daesh sur l’Europe, les russes veulent nous manger ...) vous êtes bien démasqué abarnou, vous n’avez strictement aucun intérêt, on dirait un journaleux du monde ou de Libé c’en est pathétique.

                                  Allez tapiner sur les medias mainstream d’où vous venez, vous perdez votre temps ici, la bataille vous l’avez perdue à force de contradictions et de désinformation grossiere.


                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 21 février 2016 19:39

                                  @TARTOQUETSCHES
                                  Au moins Sama Soûla a sauvé son honneur de journaliste à temps, or le vent tourne abarnou, le Quay d’Orsay commence à infléchir sa position si binaire sous FABIUS (comme vous), vous devriez y penser vous aussi, votre style de propagande Fabiusienne jusqu’auboutiste ne vous fasse définitivement passer pour un gland même dans votre milieux.


                                • LEELOO Shawford 22 février 2016 01:01

                                  @à part nous

                                  Et avec un type comme moi ?


                                • LEELOO Shawford 22 février 2016 01:10

                                  @thomas abarnou

                                  Si jamais un jour tu croises le connard qui se cache sous le pseudo de furtif de disons, tu...
                                  Non à la réflexion je m’en chargerai moi même pour ce type d’affaire liée à la chair de ma chair :->


                                • joaopessoa 22 février 2016 07:21

                                  @thomas abarnou http://mobile.lemonde.fr/international/article/2015/10/25/hopital-de-msf-bombarde-le-bilan-monte-a-30-morts_4796503_3210.html

                                  Donc quand c est les américains c est une erreur et quand c est les russes c est un crime de guerre. Allez mr abarnou expliquer nous tout.


                                • Etbendidon 19 février 2016 22:57

                                  Merci bluerider
                                  cette émission m’avait totalement échappé (j’avais d’autres choses à faire hier soir)
                                  Je viens de la visionner en replay
                                  SUPER tout est dit en 4 enquêtes SYRIE, LE GRAND AVEUGLEMENT
                                   smiley
                                  Ils en prennent tous plein la gueule DARKO, HOLLANDOUILLE et JUPETTE. Ils sont à vomir (sans parler des amerloques, des saoudiens et du Qatar de merde)
                                  QUE SE PASSE T-IL A FR2 ????
                                  C’est INCROYABLE
                                  Pourvu que ça dure (croisons les doigts)
                                   smiley


                                  • leypanou 19 février 2016 23:30

                                    @Etbendidon
                                    Ils en prennent tous plein la gueule DARKO, HOLLANDOUILLE et JUPETTE :beaucoup de gens l’ont peut-être oublié, mais A Juppé, juste après la mort du journaliste Gilles Jacquier et alors qu’on ne sait par qui il a été tué, avait sorti : « je prends Bachar al-Assad comme personnellement responsable de la mort de Gilles Jacquier ».

                                    Il ne doit pas être très fier maintenant de ses propos ce jour-là, car le journaliste a été tué par ... des tirs de « révolutionnaires ».


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 février 2016 06:54

                                    @leypanou
                                    Sur les hauts faits et méfaits de Juppé, il faut peut-être rappeler que c’est le tandem Sarko-Juppé, poussé par la va-t-en guerre Hillary Clinton, qui a mis le feu aux poudres en Syrie en 2010 -2011 en passant un accord avec les Anglais pour « recoloniser » la Syrie...


                                  • bluerider bluerider 20 février 2016 03:12

                                    BASMA KODMANI était ce vendredi matin sur FRANCE INTER après RUSSIA TODAY. Donc voici sa musique en VF :
                                    .
                                    http://www.franceinter.fr/personne-bassma-kodmani-0


                                    • bluerider bluerider 20 février 2016 03:28

                                      le profil idéologique de FRANCE INTER est très clair (et leur ton condescendant insupportable... des petits bourgeois bien calfeutrés dans leurs certitudes d’où il est impossible, même pas par la niaiserie, de les déloger. Nous sommes à la veille de les rencontrer pour un débat productif basé sur des faits réels et non twistés par le quai d’Orsay ou le Pentagone ou le Renseignement. : « Assad dehors de toute façon il est fini.. ». ces inconscients ne se demandent pas qui mettre à la place qui tienne la route... Basma Kodmani dit qu’il faut organiser son départ... sans blague... et on met qui ? Qui de connu du peuple syrien et qui a sa confiance ? Ce n’est pas comme en Afghanistan, où un chef de guerre couillu peut à tout moment être adoubé localement. La Syrie est centralisée, moderne, avec des université. le peuple syrien est éduqué et il ne votera pas pour n’importe qui. En attendant, ce que l’OTAN a fait avec la complicité du Golfe en Syrie est innommable. Un jour, nos dirigeants payeront, mais en France, 150 citoyens innocents ont déjà payé avant eux.
                                      .


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 février 2016 07:00

                                        @bluerider
                                        Quand on est soumis aux USA, on ne s’embarrasse pas de démocratie, ni « de liberté des peuples à choisir leurs dirigeants ». Selon Wikileaks, les USA ont versé 4 millions de dollars à un mouvement séparatiste pour qu’il déstabilise le Président Bolivien Evo Moralès.
                                        PS : la Bolivie a du pétrole...


                                      • bluerider bluerider 20 février 2016 22:55

                                        @porcinet
                                        .
                                        N’en jetez plus j’ai envie de vomir. Que la DCRI note bien ceci (elle le sait parfaitement du reste) :
                                        .
                                        Ces gens sont malfaisants, et une menace pour la paix en Europe. Ce sont des traitres aux intérêts des 99% de français qui rament au quotidien. Ils protègent les intérêts d’une élite massacreuse sûre d’elle-même, pourvu que l’ordre néo-conservateur règne. Ces mots ont des allures conspis, Mais c’est aussi dû à la marginalisation du vocabulaire même, dont certains mots sont salis par leurs usages impropres, ou dénaturés par des « emplois fictifs »... les mots « complotiste », ou « antisémite », ou « radical », ou « extrémiste », ou ’anti-américain« ont été petit à petit vidés de leur sens, remplacé par un sens »ectoplasmique« , »artificiel« , »génétiquement modifié« , qui est celui voulu par les défenseurs de l’ordre conservateur. Ces mots sont désormais chargés de dénigrement, de diabolisation, de dérision, de moquerie en tous genre. Impossible de les employer sans subir la méfiance immédiate de l’interlocuteur.... alors même qu’ils recouvrent un sens qui en fait s’applique à ceux qui les ont dénaturés pour mieux se cacher. Car au final.. QUI est complotiste ? Des réseaux au sein du pouvoir dominan t, ou le citoyen mlamda qui essaie de comprendre et qui cotoie des citoyens de tous poils parfois crédules ou naïfs ou simplistes... Thomas Abarnou a une vision simpliste du monde, grise et atone, alors même que c’est une jungle meurtrière où il convient de dégainer le premier, au moins par la plume. Cette sauvagerie lui fait peur et il s’en moque. Il n’a pas pris la mesure des actes des clans capables de plonger un pays entier dans le chaos. Il ne voit pas qu’en Syrie comme en France, 90% de la population n’aspire qu’au »calme d’avant« , à un toit, une table pleine, un jardin et une famille heureuse. Il absout par défaut nos pitres ministériels simplement parce qu’en face il n’a pas de preuves mais il pense (complotiste) que c’est pire que chez nous. Il ne sait peut-être pas qu’Assad de 2002 à 2006 a torturé à la demande de Georges Bush (idem Kadhafi) dans le cadre du programme des »extraordinary renditions" (13000 prisonniers supposés coupables de complot, en fait du bétail humain venu 1000 ou 2000 USD aux GI’s en Afghanistan). Il oublie le massacre de Hama où Assad père a attendu 15 jours que les frères musulmans se calment en vain... 1000 syriens baasistes égorgés en place publique devant femmes et enfants pendant 15 jours... Abarnou pense que la même chose à Lyon ou Saint-Etienne ne devrait pas faire l’objet d’une répression militaire... en France, on balance 46 balles dans le dos d’un Merah sans défense, trahi par notre DCRI. Au cas ù il ait des doutes...


                                      • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 20 février 2016 07:37
                                        IRAK. « vol » de matériaux radioactifs. Par qui et Pourquoi ?
                                        La peur suscitée par le vol par Daech/ISIS de matière radioactive pouvant servir à fabriquer une bombe sale vise un but bien précis et inquiétant : la préparation psychologique des populations à l’utilisation par la Triade (Arabie, Israël, Turquie) de bombes nucléaires tactiques contre la Syrie.

                                        Cette semaine, Reuters [1] a signalé que certaines matières radioactives « hautement dangereuses » ont disparu en Irak et sont peut-être aux mains d’ISIS/Daech. Toutes les chaînes TV réputées pour objectivité, telles que TF1, BFM, FR2, Fox News, Euronews, Al-Jazeera et tutti quanti, ont été promptes à sauter sur ce nonosse que leur a lancé le « Ministère Américain à l’Éducation du Peuple et à la Propagande  » , pour lui donner un maximum de diffusion. Alors, pourquoi tout tam-tam ?
                                        La question qui nous vient tout de suite à l’esprit est : « Si ce dangereux matériel a été volé au courant de l’année dernière, pourquoi l’annoncer maintenant ? »
                                        Réponse : 
                                        - Eh bien, tout d’abord, pour nous faire tous peur de l’épouvantail Daech.
                                        - Deuxièmement, et c’est qui me semble beaucoup plus significatif, cette annonce offre une bonne couverture de la présence prochaine, en Syrie, de rayonnements radioactifs consécutifs à l’explosion d’une ou de plusieurs arme(s) nucléaire(s) . Dans un tel cas, les super médias cités ci-dessus pourront simplement pointer du doigt Daech et nous dire que c’est ce matériau irakien volé qui est la source de ce rayonnement.
                                        http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/02/irak-vol-dun-materiau-radioactif-par.html

                                        • gael 20 février 2016 10:28

                                          @Hannibal GENSERIC y’a déjà le problème des munitions à uranium « appauvri » :
                                          C’est sur que faire porter le chapeau à quelqu’un d’autre pour la radioactivité otanesque serait bien dans la lignée des désinformations dont on nous abreuve quotidiennement.


                                        • tartempion tartempion 20 février 2016 09:25

                                          Bonjour,

                                          Très bon article.

                                          Quant à l’émission (que j’ai regardée), je n’en suis pas revenu.

                                          Avoir, enfin, de l’information crédible sur un « merdia » officiel : quelle surprise...

                                          Je repensais à tous ces « guignols » soit disant spécialistes qui tournaient en boucle sur C dans l’air, BFM WC, I télé, ainsi que sur la totalité des radios, quelle jubilation...

                                          Une petite émission de ce type sur l’Ukraine, ne serait pas inutile, afin de rappeler à ces mêmes « guignols » leur incompétence et leur part de responsabilité ; quant on pense aux conséquences dramatiques, pour les populations civiles tuées ou exilées.

                                          Salutations.


                                          • Debrief 20 février 2016 11:21

                                            @tartempion
                                            Il y a eu « Ukraine, les masques de la révolution » de Paul Moreira sur Canal + le 07 février 2016 qui a suscité un grand nombre de réactions et qui est visible sur les sites Youtube ou Rutube.
                                            Voir l’article Agoravox le concernant.
                                            Ces reportages ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan de l’info stérilisée servie au bon peuple mais c’est mieux que rien.
                                            Ceci dit c’est une exception Canal + sur laquelle on ne peut pas compter, soumise à la censure du businessman qui est en devenu le patron qui ménage les intérêts de ses partenaires commerciaux au détriment de l’information. Voir ce article de Télérama. Ce qui est vrai maintenant pour quasiment tous les médias tenus par le monde des affaires. Mais dans ce sens là ce n’est évidemment pas du « complotisme », c’est juste de la désinformation.


                                          • tartempion tartempion 20 février 2016 15:26

                                            @Debrief

                                            Bonjour,

                                            Merci pour ces précisions.

                                            Je ne regarde jamais Canal +, par définition (même non crypté).

                                            Salutations.


                                          • tartempion tartempion 20 février 2016 09:33

                                            R-Bonjour,

                                            J’espère que Fabius qui voulait la mort de Bachard et BHL qui s’est tant impliqué en Libye (avec Sarkozy), ainsi qu’en Syrie, ont regardé, avec profit l’émission....


                                            • Debrief 20 février 2016 10:57

                                              Merci pour cet article, et surtout merci Samah Soula pour ce reportage documenté.
                                              On a l’impression d’ouvrir une fenêtre dans une chambre de malades pour faire rentrer l’air frais.

                                              Mais la honte de la diplomatie française conduite par des incapables restera, à vouloir être plus intransigeant que ses propres maîtres pour donner l’illusion de son autonomie, comme un larbin zélé qui n’y comprend rien et sévit à contre-temps.


                                              • BA 20 février 2016 11:35

                                                Samedi 20 février 2016 :

                                                Migrants : vers l’implosion de Schengen et une crise humanitaire en Grèce.

                                                Angela Merkel, désormais seule, qui a dû céder à un ultimatum, et la Grèce qui risque de vivre une crise humanitaire et de replonger dans la tourmente financière : le Conseil européen du jeudi 18 février marquera un tournant, dramatique, dans la crise des réfugiés. La décision prise la veille par l’Autriche, qui a fixé unilatéralement de stricts quotas journaliers de réfugiés admis sur son sol, risque de précipiter l’isolement total de la Grèce et l’implosion de la zone de libre circulation de Schengen.

                                                Ce sont les partisans du « plan B », du chacun pour soi et de la fermeture des frontières nationales qui risquent, dans les semaines qui viennent, de l’emporter et d’enterrer le « plan A » de la chancelière allemande et de la Commission européenne. Un plan basé, lui, sur la solidarité des Etats membres et l’accueil des réfugiés.

                                                « Nous avons conscience de l’urgence de la situation, nous devons très rapidement avoir une analyse de la situation pour savoir si notre plan est le bon ou pas », a déclaré Angela Merkel dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’issue du conseil. Elle a obtenu de ses partenaires la tenue d’un sommet extraordinaire avec les dirigeants turcs, probablement le samedi 5 mars, à Bruxelles, en espérant, a-t-elle répété jeudi, qu’à ce moment-là Ankara démontrera enfin son engagement à diminuer les flux de migrants partant vers la Grèce. La tenue de cette rencontre a été confirmée par le président du Conseil européen, Donald Tusk, dans la nuit de jeudi à vendredi.

                                                Preuve de l’inquiétude grandissante, les conclusions adoptées dans la nuit par les vingt-huit Etats membres de l’Union ont été enrichies d’allusions à la nécessité d’apporter une aide humanitaire « aux Etats membres affectés ». En clair, à la Grèce. Par ailleurs, Mme Merkel, M. Hollande et M. Tsipras devaient se rencontrer vendredi matin pour discuter des risques de déstabilisation politique, financière et humanitaire pour la Grèce.

                                                Ce qui se dessine est le scénario catastrophe que redoutaient beaucoup – surtout à Berlin. Si les frontières européennes se ferment davantage, des milliers de migrants pourraient être pris au piège en Grèce. Totalement déstabilisée par cette crise humanitaire, Athènes serait incapable de mettre en œuvre la réforme des retraites qu’exigent ses créanciers internationaux. Une crise financière s’ensuivrait, doublée d’une crise politique – le gouvernement d’Alexis Tsipras ne dispose que d’une très courte majorité – et d’un nouveau défi pour l’Europe. « On danse sur un volcan », avouait, jeudi soir, un haut fonctionnaire du Conseil.

                                                La Grèce et ses créanciers

                                                L’Autriche, qui était jusqu’à présent une alliée de l’Allemagne, a changé de cap brutalement en annonçant, mercredi 17 février, sa décision de restreindre l’accès à son territoire et de ne plus accepter, dès vendredi, que quatre-vingts demandeurs d’asile par jour – et 3 200 en transit vers l’Allemagne. Au grand dam d’Angela Merkel, qui a vivement dénoncé cette démarche. « La réunion a été tendue, crispée », confirme l’un des participants. « Les solos nationaux ne sont pas à recommander », a plaidé le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, à l’issue de la réunion.

                                                La Commission européenne évoque un projet « clairement incompatible » avec le droit européen. Sans ébranler la conviction de Vienne, qui semble en outre avoir concerté sa décision avec la Slovénie voisine : en fermant elle aussi ses frontières, la Slovénie organiserait le « bouchon » pour bloquer, en bout de ligne, les réfugiés en Grèce.

                                                La décision de l’Autriche enclencherait effectivement l’effet domino tellement redouté par Berlin et Bruxelles. Au premier abord, elle semblait servir les intérêts de son voisin allemand, en réduisant mécaniquement le nombre de demandeurs d’asile arrivant dans le pays. « Pas question de raisonner comme cela : on ne veut pas de ces murs qui risquent d’isoler la Grèce, de l’empêcher de faire ses réformes et d’effectuer ses remboursements à ses créanciers internationaux [dont l’Allemagne] », insistait une source diplomatique.

                                                Trier les réfugiés

                                                L’Allemagne et la Commission envisagent la suite avec anxiété : les pays des Balkans, pour ne pas se retrouver avec des milliers de personnes refoulées d’Autriche, risquent, à leur tour de bloquer tout passage. La Macédoine, qui a commencé à filtrer les arrivants, pourrait envisager un blocage total, avec l’aide des pays (la Croatie, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie) qui lui ont proposé de l’aide.

                                                Jeudi, les polices de Macédoine, de Serbie, de Croatie, de Slovénie et d’Autriche ont, en tout cas, décidé de mettre en place un enregistrement commun de réfugiés arrivant de Grèce en Macédoine et d’organiser leur transport vers l’Autriche. Il s’agira notamment de déterminer, à partir de données biométriques, s’ils viennent de pays considérés comme dangereux (Afghanistan, Irak ou Syrie).

                                                Initialement, le sommet de jeudi n’avait d’autre objet que de rappeler les règles de solidarité et de fonctionnement (le règlement de Dublin sur le premier examen de la demande d’asile, les règles Schengen sur la libre circulation…). L’occasion, aussi, d’un appel réitéré à une « solution européenne ». Mme Merkel et M. Tsipras comptaient même profiter de l’occasion pour transmettre des nouvelles encourageantes : quatre centres d’enregistrement (« hot spots »), et un cinquième bientôt, sont opérationnels en Grèce, enregistrant 80 % des arrivants tandis que les départs de Turquie semblent moins nombreux, ce qui laisserait entrevoir une application du plan d’action signé avec les Européens à l’automne dernier.

                                                Un « minisommet », qui devait précéder le conseil européen et aurait permis de confirmer l’engagement de la Turquie, a toutefois dû être annulé en raison de l’attentat commis, jeudi, à Ankara. La coalition des pays dits « de bonne volonté » (acceptant des réfugiés), mobilisée au départ par l’Autriche, a visiblement vécu… En tout cas, le sort de la Grèce, comme sans doute celui de Schengen, se jouera indéniablement dans les semaines qui viennent. Avec un arbitre instable : la Turquie.

                                                http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/02/19/migrants-la-politique-europeenne-sur-le-point-d-achever-la-grece_4868148_3214.html


                                                • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 20 février 2016 11:53

                                                  Super, merci blue Man.


                                                  Ils ne s’excuseront pas evidement, comme pour la guerre du Kosovo en 1999 ou toute la presse nous rapportait les mensonges made in OTAN (génocide, opération fer à cheval, etc...), et s’acharnait sur R Debray qui les remetait en cause (depuis le Kosovo).
                                                  Il s’etait fait insulté par BHL et l’autre nullisime de Jofrin en se voyant accusé de sénilité, déchéance et complotiste. quelques annes plus tard, tout fu révèlé (avoué par l’OTAN même), mais aucun média n’est revenu sur l’histoire (ou à la marge en 3 lignes) et evidement aucun mea culpa.
                                                  Ce sera pareil ici.
                                                  Mais tu as raison cela dénote certainement un changement de politique etrangere, ce n’est pas fortuit.
                                                  Encore bravo bleu Man.

                                                  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 20 février 2016 14:21

                                                    @TARTOQUETSCHES
                                                    Oups, merci BLUE RIDER !




                                                    • frugeky 20 février 2016 15:18

                                                      Excellent travail, merci.

                                                      Quelques questions supplémentaires, donc.

                                                      Le rôle du gouvernement de la Palestine occupée de Netanhyaou dans le conflit et le projet de « grand israël ». A moins que ceci ne soit, pour le moment, encore trop complotiste.

                                                      Les soldats français capturés au début du conflit par l’armée syrienne. 2012 si je ne m’abuse, et les contreparties pour les récupérer.

                                                      Le nom respect du droit international par la France qui a armé les terroristes sur ordre du président et le silence de l’assemblée nationale au mépris de la constitution. A ce titre aussi, le manque de curiosité de nos « journalistes » sur l’abolition du crime de haute trahison sous sarkosy-le-petit.

                                                      Etc, etc...


                                                      • njama njama 20 février 2016 17:51

                                                        Un article à lire !!! important car il confirme avec bien d’autres qu’il n’y avait aucune « révolution populaire » à la source de ce conflit syrien ainsi que la présence d’ Al Qaeda dès début 2011

                                                        (Extraits)
                                                        L’ambassadeur de l’Inde confirme : la guerre en Syrie a été fomentée de l’extérieur
                                                        Par V. P. Haran
                                                        Mondialisation.ca, 20 février 2016

                                                        L’ancien am­bassadeur indien à Damas le fait comprendre dans un rapport significatif : la représentation occidentale selon laquelle le président syrien Assad devait être renversé par une insurrection populaire, n’est pas viable. La guerre a été importée du dehors, entre autres par les pays du Golfe et Al-Qaïda. Les Etats-Unis y ont collaboré en soutenant le Front Al-Nusra. Assad a sous-estimé le danger – parce qu’il pensait que son peuple le suivrait.

                                                        De 2009 à 2012, V. P. Haran a été ambassadeur de l’Inde en Syrie. [...]
                                                        Fountain Ink : A quoi ressemblait la Syrie lors de votre arrivée en janvier 2009 ?

                                                        V. P. Haran : La Syrie était un pays pacifique sans tensions internes. L’économie syrienne se portait bien, avec un taux de croissance moyen de 5%...
                                                        FI Et comment vivait-on à Damas ?

                                                        Les diplomates ont tendance à mener une vie retirée mais je me rendais dans le centre-ville, parfois en taxi, pour prendre un thé dans un café et discuter avec les gens. C’étaient de merveilleux moments et des jours heureux. Le maintien de l’ordre ne posait jamais de problème. Mes collègues féminines m’expliquaient qu’elles pouvaient porter des bijoux et rentrer chez elles à pied à deux heures du matin en toute sécurité. Dans certains quartiers, les restaurants restaient ouverts jusqu’à cinq heures du matin. On avait l’impression qu’il n’y avait jamais de problèmes de sécurité dans les rues.
                                                        ...

                                                        Vous souvenez-vous des premières manifestations de 2011 ?

                                                        En février, alors que Bahreïn connaissait des mouvements de protestations, certaines ONG ont tenté d’organiser des manifestations à Damas. Il y en a eu deux, deux week-ends de suite, mais il n’y eut pas plus de 20 ou 30 participants. Les journalistes et les membres de la communauté diplomatique étaient nettement plus nombreux que les manifestants.
                                                        Puis, en mars 2011, les enfants ont tagué les murs de l’école et il y a eu une grande manifestation. La semaine suivante, il y a eu une manifestation à Latakieh et ensuite, chaque vendredi, quelque chose se produisait.

                                                        Rapidement, certains quartiers de Latakieh, d’Homs et de Hama sont devenus chaotiques mais Alep restait calme et ceci préoccupait énormément l’opposition, qui ne réussissait pas à soulever la population d’Alep contre le régime ; aussi ont-ils envoyés des bus chargés de gens vers Alep. Ces gens mettaient le feu dans les rues, puis s’en allaient. Les journalistes répandaient ensuite l’information selon laquelle Alep s’était soulevée.« 
                                                        ...
                                                         »Il est évident qu’Al-Qaïda en Irak était présent en Syrie dès avril 2011.

                                                        Al-Qaïda était là dès la toute première semaine, et sinon la première semaine, dès fin 2011 quand les drapeaux d’Al-Qaïda firent leur apparition. Ce sont ces groupes soutenant l’opposition à travers la frontière. A Raqqa les combattants vinrent du nord et il est clair qu’il s’agissait d’Al-Qaïda."

                                                        article source :
                                                        Fountain Ink 16 janvier 2016
                                                        Gulf countries played a role in the Syrian uprising’ India’s former ambassador to Syria on how the country has changed since 2009
                                                        http://series.fountainink.in/gulf-countries-role-uprising/


                                                        • Reality 20 février 2016 18:08

                                                          Que Diable, Bluerider, apprenez à respirer !! (à ponctuer). ça, c’est pour la forme (mais la passion et le désespoir vous pardonnent ... un peu^^)

                                                          Merci pour l’article mais moi non plus je ne suis pas dupe du ton détaché du documentaire (excellent au demeurant), de ce ton qui cherche à absoudre 4 années de mensonges sponsorisés. 
                                                          Je constate, depuis peu, un ton changeant dans l’avant garde noctalistique ; même sur des sujets plus sociaux et internes.
                                                          Comme si ces braves gens prenaient soudainement conscience d’un basculement de l’opinion, d’un durcissement des positions. Ils sont de plus en plus nombreux à opérer un rapprochement vers le peuple. Non pas qu’ils se mettent soudainement à l’aimer (ils le méprisent tout autant) mais ils y trouvent de quoi ranimer leur flamme marxiste, quelques temps affaiblie par des liasses de $, des promesses de postes ou je ne sais quelle perspective d’un nouvel appart HLM intramuros (je sais de quoi je parle).
                                                          J’interprète cela comme un chant de signe ou, tout du moins, le début de quelque chose qui va nous chatouiller tous et pendant longtemps.
                                                          Quant à Fabius, s’il lui reste une once d’honneur, je ne vois que le suicide comme seule sortie presque honorable.


                                                          • bluerider bluerider 20 février 2016 23:30

                                                            @Reality
                                                            .
                                                            Oui j’ai relu et c’est trop long et les phrases à rallonge... la prochaine fois promis je fais court, et des phrases plus courtes. Tare congénitale ! Du métrage proustien en géopolitique, ça ne le fait pas.
                                                            .
                                                            Ce que je « reproche » aux dominants, c’est leur manque de compassion et de bienveillance avec leur propre peuple dans des domaines sensibles qu’ils entourent de barbelés et pour lesquels ils sont prêts à déporter des citoyens rop curieux. Les déporter mentalement socialement médiatiquement... , alors que le peuple lui même est le plus complaisant, le plus compassionnel, le plus permissif de tous les corps sociaux envers ses dominants qu’il ne peut par définition contrôler, sauf à embrayer des process complexes et longs...
                                                            .
                                                            Ce que je « reproche » aux dominants, c’est que sentant le vent de la prise de conscience tourner grâce au net (celui complotiste pour eux et sceptique pour nous, qu’ils conspuent), ils lâchent un peu de lest suspect pour faire plaisir. Avant Ayrault, ce documentaire aurait été impossible. C’est immonde. 100 000 civils de plus sont morts entre temps, là où un vaste mouvement d’opinion pourrait faire pression à la place de ce « végétatisme » de collabos malgré nous.
                                                            .
                                                             ils restent insupportables avec le peuple... leurs mesures pour lutter contre le complotisme sont d’une stupidité sans fond. elles ne font que jeter l’opprobre et le mépris sur le peuple jugé « ignorant » et « incapable de comprendre », et leur réaction ? Rien. Pas de tentatives de contact, de compréhension... Ils lui interdisent d’avoir accès aux réponses qu’il réclame, tout en lui demandant ipso facto de « CROIRE » les informations disponibles. Aberrant. Car ce faisant, ce sont EUX les complotistes, EUX qui demandent que nous les croyons sur parole, alors que sur tant de sujets de pacotille, ceux par exemple, de la « mare à canard hexagonale », le CANARD du mercredi s’en donne à coeur joie sur leurs mensonges et dévoiements....


                                                          • njama njama 20 février 2016 19:31

                                                            décidément les langues se délient ... et pas que sur France 2

                                                            L’ancien chef d’état-major britannique dénonce la politique anti-Syrie
                                                            Réseau Voltaire | 18 février 2016

                                                            Le général Lord Richard Dannatt, qui fut chef d’état-major des armées britanniques de 2006 à 2009 puis conseiller personnel de l’actuel Premier ministre David Cameron, a violemment critiqué la position du Royaume-uni sur la Syrie [1].

                                                            Selon l’actuel « Connétable de la Tour de Londres », Londres commet une grave erreur en soutenant les jihadistes, dont la défaite est désormais certaine. Le gouvernement devrait donc suivre l’exemple russe et se rapprocher sans tarder de la République arabe syrienne.

                                                            Le Royaume-Uni a déployé secrètement des SAS qui encadrent divers groupes jihadistes, dont Jaysh al-Islam, le groupe armé financé par l’Arabie saoudite qui bombarde chaque jour les habitants de Damas.

                                                            1] Russia is getting it RIGHT in Syria, it’s the UK getting it WRONG, blasts ex-army chief, Tom Batchelor, The Daily Express, February 16, 2016.


                                                            • roman_garev 20 février 2016 20:43

                                                              L’Europe se rend compte qu’une autre année 1944 vient. 

                                                              Les journaleux occidentaux luttent à qui sera le premier et le plus zélé à lécher les bottes du vainqueur...

                                                              • Soizic 20 février 2016 23:32

                                                                Bluerider, quand vous évoquez l’utilisation des gaz chimiques, je m’étonne de ne trouver dans votre article aucune mention du rapport de l’OPCW ( The Organization for the Prohibition of Chemical Weapons ) dont le rapport datant de fin 2015 à été repris dans nombre d’articles et de blogs. En particulier l’article intitulé « Les morts de la Ghouta »par Michel Pinton ancien député au Parlement européen, que l’on trouve par exemple sur le site Comité Valmy et sur bien d’autres. L’information était déjà parue en janvier dans Al Masdar. Ce rapport officiel innocente totalement l’armée syrienne et prouve que le gaz provenait des stocks de Khaddafi et a transité via la Turquie.


                                                                • bluerider bluerider 21 février 2016 01:22

                                                                  @Soizic
                                                                  .
                                                                  Oui Soizic.. idem du Rapport de Mère Marie Agnès, et des déclarations de Carla Del Ponte... j’ai écrit d’un seul jet propulsé par l’émotion et suis allé me coucher... il y a tant à dire... je suis d’accord avec cette absence remarquée... parmi tant d’autres hélàs. Il y aurait un travail exclusif à faire sur ces attaques... si je m’en sens les forces... sinon, pourquoi pas vous ?


                                                                • AniKoreh AniKoreh 23 février 2016 23:02

                                                                  @bluerider


                                                                  Mère Marie Agnès fut bien la première, en effet... Ne pas oublier ensuite l’enquête approfondie du journaliste émérite Seymour Hersch et les articles qui suivirent. Bien entendu, il y eut encore le fameux rapport du ’MIT’ (’Massachussets Institute of technology’). « What Else ? » (comme disait l’autre..) Haah oui, le témoignage personnel de Pierre Piccinin da Prata aussi - il le réitérait encore dernièrement durant une causerie en présence de Bassam Taham -, rapportant la fameuse conversation téléphonique entendue durant sa captivité aux mains d’une faction de rebelles. 
                                                                  Tout cela se trouve aisément.

                                                                • Patrice Gibertie Patrice Gibertie 21 février 2016 01:11

                                                                  REGARDEZ LA VIDEO 1H 24 DE VRAI REPORTAGE  


                                                                  • bluerider bluerider 21 février 2016 04:01

                                                                    les développements récents n’incitent pas à l’optimisme malgré ce tournant médiatique, qu’on retrouve aux USA, par exemple dans le BOSTON GLOBE, qui n’est pas le pire :
                                                                    .
                                                                    http://www.bostonglobe.com/opinion/2016/02/18/the-media-are-misleading-public-syria/8YB75otYirPzUCnlwaVtcK/story.html?event=event25
                                                                    .
                                                                    http://www.bostonglobe.com/opinion/2016/02/12/syria-thank-you-russia/UNKMxrzQvvAt8j4sJH03mJ/story.html
                                                                    .
                                                                    mais pendant ce temps là, qui pourrait ne s’avérer être que celui d’’un enfumage médiatique, Israël envisage des actions coordonnées avec la Turquie, le ciel syrien est bourré d’avions turcs et « de la coalition » (donc US à 99%) et l’EI avec l’Irak possède une base de repli où elle sera moins chahutée qu’en Syrie. Si on ajoute que 60% des rebelles « modérés » (ça me fait tousser à chaque fois, cette expression absurde, comme si une balle peinte en rose PS était moins mortelle)... se déclarent prêts à rejoindre l’EI, ça laisse des journées chargées à l’aviation russe et à l’armée syrio-iranienne.... sans oublier les false flags (l’OTAN est spécialiste, donc en Syrie c’est le rôle dévolu à la Turquie, déjà auteur des attaques au gaz) qui ne manqueront pas d’agir comme autant de pièges à guerre en forme de provocations déguisées...


                                                                    • roman_garev 21 février 2016 06:48

                                                                      @bluerider
                                                                      « le ciel syrien est bourré d’avions turcs »


                                                                      Vraiment ? Pouvez-vous donner le lien qui parlerait d’un seul ?

                                                                    • bluerider bluerider 21 février 2016 16:22

                                                                      @roman_garev
                                                                      je m’emporte, mais ne suis pas sûr à 100% de la neutralité aérienne des turcs. Ils ont violé l’espace aérien grec à de nombreuses reprises, abattu un avion russe Su24 au dessus de la Syrie après quelques secondes de passage au dessus d’une boucle de la frontière, et ils menacent constamment Assad et Poutine....


                                                                    • roman_garev 21 février 2016 19:50

                                                                      @bluerider

                                                                      Avant d’affirmer quoi que ce soit, il vaut mieux se renseigner au lieu de s’emporter smiley

                                                                      Depuis la descente du Su-24 russe et le déploiement immédiat de S-400 aucun avion turc n’a osé mettre son nez dans l’espace aérien syrien. Ce n’est pas quand même un club de suicidés. 
                                                                      A-U-C-U-N.

                                                                    • J.MAY MAIBORODA 21 février 2016 10:00

                                                                      Le « virage » dont il est fait mention dans cet excellent article de bluerider n’est pas encore très net.

                                                                      La désinformation style thomas abarnou, dont j’ai pris soin de lire in extenso et fort attentivement un article sur le conflit syrien (article qui se veut exhaustif et impartial) demeure.

                                                                      Hier au soir, chez Ruquier, face à un Mélenchon qui osait aborder la problématique syrienne à contre courant de la doxa officielle, les deux inquisiteurs de service ont ressassé la vulgate qui prévalait encore sous le règne de Gribouillus Fabius, et qui perdure dans les médias atlantistes, Moix se montrant d’ailleurs le plus acharné à nous chanter l’antienne...... ancienne.

                                                                      http://www.wmaker.net/u-zinu/


                                                                      • njama njama 21 février 2016 13:34

                                                                        Hier au soir, chez Ruquier, face à un Mélenchon ...
                                                                        la vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x3tdupa_jean-luc-melenchon-s-exprime-sur-les-actions-de-poutine-en-syrie-onpc_tv

                                                                        pour répondre à Léa Salamé, si elle n’est pas convaincue par Mélenchon, peut-être que la voix de deux évêques ...

                                                                        Evêque syrien d’Alep : L’opération russe traduit une volonté réelle de lutter contre le terrorisme
                                                                        Georges Abou Khazen : La plupart de Syriens parlent de l’opération militaire russe comme d’un sauvetage permettant de sortir de l’état dans laquelle nous sommes depuis déjà cinq ans. La sixième année va commencer. Les Syriens évaluent donc cette opération très positivement. De plus, le rôle de la Russie est positif car elle stimule le processus de paix et le dialogue syrien. Nous espérons qu’il aura lieu.

                                                                        L’archevêque d’Alep Jean-Clément Jeanbart : le gouvernement Assad constitue « une protection pour la population » syrienne


                                                                      • roman_garev 21 février 2016 13:36

                                                                        @MAIBORODA

                                                                        C’est parce que certains (les plus nuls) n’ont pas encore compris, d’où vient le vent.

                                                                      • rhea 1481971 21 février 2016 10:28

                                                                        Dans la même ordre d’idée, le quotidien « le monde » vient de publier un article sur la situation financière et les perspectives de l’économie mondiale , les auteurs de l’article sont très pessimistes. Il est temps, depuis quelques années, le système tient à l’aide de la planche à billets et je sens que mes économies sur un compte en 0 et 1 vont finir par partir en fumée.


                                                                        • Bernard CORNUT 21 février 2016 12:53

                                                                          Très bien ; j’avais d’ailleurs contribué à ce docu d’aveu en transmettant à Adeline Chenon plusieurs fichiers documentaires et articles. Le docu de FR2 n’a néanmoins pas osé signaler que Kerry avait reconnu lors de son audition du 4 septembre 2013, alors que l’intervention était encore prévue mais soumise à accord du Congrès, que « des pays arabes ont proposé de payer l’intervention » en précisant aussi que « si les USA tapaient autant qu’ailleurs, ils paieraient tout ».
                                                                          Les journalistes ne doivent pas demander pardon, ils devront subir avec nos politiques soumis les foudres d’un tribunal international que devrait saisir la Syrie car en soutenant une rébellion armée et mercenaire, ils ont violé le droit international, contribué à entretenir les combats, les morts et destructions. La France de Sarkozy-Juppé-Hollande-Fabius devront payer d’énormes réparations à la Syrie, de même que Qatar, Arabie, Turquie, UK, USA et Likud. Que justice soit faite à la vérité et aux victimes.


                                                                          • volpa volpa 22 février 2016 09:10

                                                                            Encore ce Dimanche soir, un coonnard de député européen face à la Morano dégommait ASSAD avec et toujours les mêmes ritournelles.
                                                                            Les merdias vont complètement se retournés quand le travail de Poutine sera terminé.
                                                                            Ces merdeux de « journalistes » lisent des fiches qu’on leur donne.
                                                                            Ils n’ont aucune curiosité où veulent garder leur place.
                                                                            N’oublions pas qu’ ARTE a BHL comme administrateur.


                                                                            • foofighter foofighter 22 février 2016 12:10

                                                                              Très bon article. Voir à ce sujet l’ITW (récemment passée sur AGV TV) de Natacha Polony, présidente du récent comité Orwell, qui a le courage de s’interroger sur les dérives de sa profession. Ca redonne un peu d’espoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès