• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Terroristes à Torcy, droits de l’hommistes en Syrie

Terroristes à Torcy, droits de l’hommistes en Syrie

La matrice a connu une singularité importante cette semaine avec l’inculpation du groupe djihadiste de Torcy et la révélation de son rôle de rabatteur en faveur du mouvement rebelle syrien. Cette discontinuité de cohérence majeure met à jour l’incohérence majeure du paradigme politique du moment.

JPEG - 53.6 ko
(Photo : Attentat à la bombe contre l’hopital de Damas le 10/6/2012)

Plus nous avançons dans la réalisation de l’agenda impérial, plus il est difficile de faire coïncider la présentation officielle des événements avec les évidences factuelles.

Ces incohérences de plus en plus évidentes finissent par provoquer des singularités, c’est à dire des paradoxes que la nov’langue et les sophismes intellectuelles ne parviennent pas à dissimuler.

 Dans ce cas, le système délivre les information sans s’y attarder et sans les commenter et continue de faire comme si tout était normal en misant sur le réflexe de déni et la résilience des citoyens.

Les anglo-saxons illustrent cette attitude par la parabole de l’éléphant dans le salon dont personne ne parle.

Ces derniers temps une incohérence majeure commence à croitre au point de générer une singularité flagrante de matrice : le soutien flagrant de l’OTAN à des mouvements djihadistes extrémistes en Syrie usant de méthodes terroristes.

Cette incohérence est devenue officielle lors d’une interview du président Obama sur la Fox :

Le journaliste demande à Obama d’expliquer pourquoi dans son discours il a expliqué qu’il poursuit la lutte contre Al Qaïda en Afganistan et au Yemen en même temps qu’il soutient le mouvement rebelle Syrien dans lequel Al Qaïda est manifestement impliqué.

Obama botte en touche en prétendant que le mouvement rebelle syrien se bat pour les droits de l’homme et évite de prononcer les mots Qaïda.

Cependant la réponse est suffisante pour comprendre que le président US ne nie pas la présence d’Al Qaïda en Syrie parmi les rebelles et prétends que les rebelles se battent pour établir les droits de l’Homme.

Il y aurait donc deux attitude face à Al Qaida selon l’endroit où ils opèrent.

Ce double standard s’applique aussi dans les modes opératoires de ce groupe : Quand Al Quaïda fait sauter l’hôpital Alouatini à Al Quassir, ce n’est pas du terrorisme.

http://www.youtube.com/watch?v=ltnRtbtguq8

Al Qaïda effectuerait donc des attentas « terroristes » et des attentats « droit de l’hommistes » en fonction du lieu où ils se trouvent. Un miracle rendu possible (du moins aux yeux des stratèges du pentagone) par la liquidation en 2011 de Ben Laden.

Cette étrangeté se retrouve dans l’affaire de la cellule islamiste de Torcy que les enquêteurs présentent comme le "groupe terroriste le plus dangereux" depuis les années 1990 en France.

Si dangereux que le président François Hollande a déclaré "Nous ne les lâcherons pas, nous les pourchasserons, nous les éliminerons".

Que font-ils de si dangereux ? Hollande nous explique qu’ils "veulent faire de l'islamisme radical une cause de haine et d'agression"

On ne peut qu’être d’accord avec lui.

Là ou la singularité commence à se manifester c’est quand le procureur de la république dévoile que cette cellule islamiste menait activement une mission de recrutement pour le djihad en Syrie.

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20121011.AFP1820/epicerie-attaquee-a-sarcelles-jihad-en-syrie-sept-suspects-devant-les-juges.html

Les deux interpellés, Jérémie Louis-Sidney et Jérémy Bailly auraient joué un "rôle clé" dans cette filière.

L'un qui avait un contact à l'étranger et "servait de relais" pour les candidats au jihad, et l'autre qui s'est récemment rendu en Égypte et en Tunisie "avec Jérémie Louis-Sidney pendant trois mois", toujours selon le procureur.

Ces accusations les qualifient aux yeux de la loi française de terroristes ici et vont vraisemblablement  les mener en prison.

Ce qui est dommage pour eux, car si c’était en Turquie qu’ils avaient mené leur appel au djihad contre la Syrie, l’état français les aurait sans doute traité d’une tout autre manière.

Si on en croit le Canard enchaîné du 23 novembre, il y a des officiers de la DGSE, le service de contre-espionnage français, en ce moment au nord du Liban et en Turquie qui ont pour mission d’instruire et de structurer les « contingents » de l’ALS, les rebelles syriens.

Selon donc qu'on se trouve à Torcy ou en Syrie on passe du statut infâmant de terroriste à celui sacrosait de défenseur des droits de l'homme.

Mal informé sans doute des subtilités de l’Orient Compliqué, Jérémie Louis-Sidney et Jérémy Bailly auraient été plus avisés de monter leur cellule en Turquie ou au Liban :

Hollande leur aurait sûrement accroché quelques médaille pour services rendus.

Complément d’information :

Les services secrets allemands estimaient à « environ 90 »le nombre d’attentats terroristes attribués à Al Qaida en Syrie entre fin décembre 2011 et début juillet 2012 selon un article du Frankfurter Allgemeine Zeitung .

Al Quaida de son coté publie régulièrement des video et des communiqués montrant ou revandiquant les attentats à la bombe ou à la voiture piégée qu'ils multiplient en Syrie.

http://www.nytimes.com/2012/10/10/world/middleeast/qaeda-linked-group-says-it-struck-compound-on-edge-of-damascus.html?_r=0



Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • 1871-paris 1871-paris 12 octobre 2012 13:10

    comme d habitude de la part des complotistes, une analyse pitoyable des faits. qui en guise d interpretation des faits « factuel » fait une analyse or contexte et pourvu d une puissante mal honnetete intelectuelle ! ainsi ont interprete des simple silence en consentement (forcement en suivant l adage) et ont fait passer sa these de l interpretation d une politique comme LA VERITE...

    en syrie c est bon nous avons compris que personne n etait vraiment tout blancs, par contre tout le monde labas a du sang sur les mains !

    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 12 octobre 2012 13:25

      @ 1871-paris : ’’en syrie c est bon nous avons compris que personne n etait vraiment tout blancs, par contre tout le monde labas a du sang sur les mains !’’


      desolé de vous contredire , mais durant ces 2 dernieres années y’as eu plus de manifestations anti-regime dans mon pays au maroc qu’en syrie
      pourtant cela n’a guere degeneré en guerre civil ici au maroc
      la difference avec la syrie c’est que la guerre etait voulu et crée des le debut des manifestations
      une guerre financé soutenu encadré et armé par l’axe UK-USA-FRANCE en occident & l’axe qatar-arabiesaoudite-turquie en orient
      en faite l’etat syrien n’as fait que retablir son autorité legalement en usant de la force public
      les vrais coupable de tous ce sang syrien ce sont les pays ’’UK-USA-FRANCE ’’ et leurs satrapes ’’qatar-arabiesaoudite-turquie’’

    • Aldous Aldous 12 octobre 2012 14:13

      Votre style sous trahi1871-Paris, vous nous sortez les attaques personnelles usuelles dès que le discours propagandiste est mis à mal.

      Cependant je veux bien vous accorder que tout le monde là bas a du sang sur les mains.

      Sauf que y’a pleins de gens dont les mains ne devraient pas y trainer.

      Qu’est-ce que foutent les djihadistes Saoudiens et Afghans en Syrie ?
      Qu’est-ce que fabriquent la DGSE en Turquie et au Nord Liban ?

      Enfin vous mentez en disant que j’interprète le silence d’Obama comme un consentement.

      Obama dit explicitement « nous allons fournir un soutien non létal aux dirigeants de l’ALS »

      Excusez moi, mais ce n’est pas un silence. Il se dédouane juste en prétendant que l’aide des USA est non létale et que les rebelles combattent pour les droits de l’homme.

      La réalité sur le terrain c’est que les USA et la DGSE entrainent les rebelles et que ces derniers font sauter des voitures piégées en criant Allah est grand.

      Voiture conduites par des prisonniers qu’ils contraignent à jouer les kamikazes comme l’a révélé la BBC

      http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120822.OBS0197/des-insurges-syriens-utilisent-un-prisonnier-comme-kamikaze.html

      Si pour vous des Afghans qui font sauter des prisonniers Syriens dans des attentats suicides en hurlant Allahou akbar représentent les promoteurs des droits de l’Homme, c’est que vous en tenez une sacrée couche !


    • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 12 octobre 2012 13:18

      @ Aldous : ’’le président François Hollande a déclaré « Nous ne les lâcherons pas, nous les pourchasserons, nous les éliminerons »’’


      pourtant bachar assad le president syrien fait exactement la meme chose : il les poursuit et les elimine ces rats sanguinaire salafo-wahabite
      malheureusement il est traité de ’’dictateur qui massacre son peuple’’ par les atlantistes et leurs medias
      ainsi va le monde : le mensonge travesti en verité & la verité elle caché aux yeux du public
      le drame syrien restera l’un des plus grand crime commis par les atlantistes et les dictatures wahabite du golf contre un peuple au cours de ce 21eme siecle
      en attendant esperont que l’etat syrien finira par nettoyé le pays de toute cette racaille terroristo-sanguinaire 

      • Aldous Aldous 12 octobre 2012 14:25

        Entendons nous bien.

        Je n’ai aucune sympathie pour le régime de Bachar el Assad.

        La Syrie est tenue depuis son père de façon autoritaire par une police omniprésente qui surveille tout tout le temps.

        Cependant t la Syrie n’avait menacé ni envahie aucun des ses voisins.

        Le prétendu droit à l’ingérence est une fumisterie (dont BHL et Kouchner porteront la tâche infamante face à l’Histoire) qui permet à l’empire anglo-saxon de reprendre l’offensive coloniale.

        Après les guerres afghanes irakiennes, les renversements en Libye, Tunisie, Égypte, il faut être sacrément naïf pour continuer à croire dans la fable de l’imposition de la démocratie à coup de bombes.

        Par contre il faut être particulièrement aveugle pour ignorer les milliers de morts innocents de ces opération « humanitaires »

        Ou particulièrement cynique.


      • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 12 octobre 2012 14:44

        @ Aldous : ’’Entendons nous bien. Je n’ai aucune sympathie pour le régime de Bachar el Assad’’.


        je vie moi meme dans une dictature , le maroc , et je n’ai pas plus de sympathie pour M6 et son regime que pour assad
        pour moi les dictateurs sont egaux en non-droits & non-legitimité
        par contre de meme que je soutiendrais M6 si mon pays etait envahi par des rats sanguinaire salafo-wahabite ...de meme je soutiens assad dont le pays est envahi par des hordes de rats sanguinaire salafo-wahabite


      • Aldous Aldous 12 octobre 2012 15:10

        Nous sommes sur la même longueur d’ondes.

        Le seul bémol serait que je trouve un peu offensante pour les rats la comparaison que vous faites smiley


      • njama njama 12 octobre 2012 18:00

        @ Alliance Rebelle
        Hollande parle seulement des « cellules islamistes » ici en France ...
        c’est un bon point pour la Syrie, un mauvais pour la rébellion armée, qu’elle soit d’inspiration ASL ou salafo.


      • lionel 13 octobre 2012 09:26

        Salut Alliance Rebelle, 


        Excellent commentaire. Surtout que l’on ne peut pas juger personnellement M6, fils d’un psychopathe certes mais qui est peut être une bonne personne réellement pleine d’empathie qui n’a pas le choix et qui fait de son mieux. S’il osait remettre en question le système au delà de ce qu’il a fait pour réformer, il serait destitué, il y aurait une révolution téléguidée où il serait dénoncé.

        Il ne peut être mis en accusation, c’est le « système monarchique » qui fait problème et tous les malades qui bouffent dessus au détriment du peuple Marocain.

        Respect
         
         

      • sirocco sirocco 12 octobre 2012 14:05

        Pour le moment, l’énorme tapage médiatique entretenu autour de l’affaire Jérémy Bailly a pour conséquence directe (et sans doute aussi pour but) de servir à point nommé les intentions de François Hollande d’entrer en guerre au Sahel. Des consignes auraient été données de ne « sortir » cette affaire qu’à quelques jours du déplacement du Président en Afrique, on n’en serait pas plus surpris.

        C’est en effet pain bénit pour Hollande. Alors que le gouvernement nous serine qu’il n’y a plus un sou dans les caisses pour subventionner nos hôpitaux, créer des crèches, doter les établissements scolaires de suffisamment d’enseignants... (abrégeons la liste, elle serait interminable...), vous allez voir que Hollande trouvera le moyen de financer avec des deniers publics l’engagement français dans un conflit uniquement destiné - personne n’est dupe - à protéger les intérêts des actionnaires d’Areva (au nombre desquels figurent peut-être pas mal de personnalités politiques, tous bords confondus).

        Maintenant qu’il a réussi a susciter en quelques jours la terreur et la haine des Français à l’encontre de « la mouvance radicale islamiste » (à laquelle chacun associe bien sûr les groupes armés qui contrôlent le nord du Mali), il peut estimer qu’il a carte blanche pour ses intentions belliqueuses.

         


        • njama njama 12 octobre 2012 16:08

          Hollande est coincée à mon avis, à moins d’être parjure. Sa ligne politique il l’a annoncée le 27 août (conférence des Ambassadeurs), puis rappelée le 25 septembre, pour sa première intervention devant l’Assemblée générale des Nations unies, il veut au préalable reconnaître « un gouvernement provisoire inclusif et représentatif qui puisse devenir de la nouvelle Syrie » ... « lorsqu’il aura été formé » ... vidéo 1:12 ici

          La bonne affaire, c’est que ça a refroidi un bon coup les ardeurs et velléités politiques séditionnistes (ou sédisionistes ?) de Fabius et de ses affidés (français et étrangers) pour renverser le régime syrien.

          Le CNS ? c’est là que ça merdouille un max ...
          Dès le 28 août, Mme Bassma Kodmani, cofondatrice du Conseil national syrien claquait la porte de cette institution embryonnaire, et expliquait dans une interview du 3 oct. que :
          « le CNS, en ne parvenant pas à rassembler l’opposition, a échoué dans sa mission. Il manque de soutiens et de coordination aussi bien sur le terrain qu’avec le terrain. Il n’est pas légitime aux yeux des groupes armés et de beaucoup, car il n’a pas su créer de liens entre les factions politiques et armées. [(...] et qu’il n’existe toujours pas d’organisation politique à même de prendre la relève en Syrie ! »
          http://www.lepoint.fr/monde/syrie-il-n-existe-toujours-pas-d-organisation-politique-a-meme-de-prendre-la-releve-03-10-2012-1513073_24.php

          Alors le CNS n’est pas près de voir le jour ... et vu le bordel entre les ASL, les salafo-wahhabites, et les djihadistes barbus étrangers d’Al-Quaeda ... il se passera des lunes avant qu’il ne voit le jour.
          On peut ajouter que même si la rébellion fait encore beaucoup de dégâts, l’armée syrienne a le contrôle et sème la déroute partout. Pour les « zones libérées » (si elles le sont un jour) il faudra attendre.


        • Aldous Aldous 12 octobre 2012 17:32

          Qu’est ce qui vous fait croire que le merdier sanglant qui va succéder à Bachar El Assad chagrine Fabius ou quelques dirigeant occidental que ce soit ?


          Vous croyez qu’il se soucie plus du sort des chrétiens de Syrie qu’il ne s’est soucié naguère de celui des gamins hémophiles dans l’affaire du sang contaminé ?



        • njama njama 12 octobre 2012 18:35

          La vidéo présente ces rebelles visant un quartier chrétien. Qu’il soit chrétien n’a pas d’importance, la stratégie est la même quand ils veulent vider un quartier à Homs, Damas, Alep, Lattaquié pour y prendre position.

          Le sort des chrétiens de Syrie, c’est assez discriminatoire non ?
          Si Fabius pense que les chrétiens de Syrie sont tous des opposants à Bachar, il se fout le doigt dans l’œil. Ils se sentent arabes, syriens, puis chrétiens, un peu comme les libanais.
          Le sort des syriens, j’aurais du mal à penser qu’il s’en soucie plus que de celui des libyens.
          L’affaire du sang syrien pourrait tourner pour lui comme celle du sang contaminé.

          Les choses qui pourraient chagriner Fabius ?
          Que Hollande ne soit pas Sarko, de ne pas avoir BHL qui le soutient dans sa croisade smiley
          Que la position de Hollande est loin de la sienne « va-t-en guerre » prête à exterminer Bachar « un homme qui ne mérite pas d’être sur terre » a-t-il dit ! (l’expression va lui coller à la peau jusque la fin de ses jours)
          Que le régime syrien fait front, ce qui confirme l’adage, avant de vouloir la peau de l’ours, ...
           
          En attendant Fabius fait salon ici avec un exilé (depuis 20 ans) kurde syrien, suédois, Abdel Basset Sayda président du CNS depuis juin, qui va entamer la semaine prochaine sa restructuration ... (c’est là où c’est comique) au Qatar ! ici 


        • njama njama 12 octobre 2012 18:42

          La vidéo présente ...
          désolé pour le déclage dans mes posts, la vidéo est dans mon commentaire ci-dessous:12 octobre 17:13


        • sirocco sirocco 12 octobre 2012 21:00

          "Qu’est ce qui vous fait croire que le merdier sanglant qui va succéder à Bachar El Assad chagrine Fabius ou quelques dirigeant occidental que ce soit ?


          Vous croyez qu’il se soucie plus du sort des chrétiens de Syrie qu’il ne s’est soucié naguère de celui des gamins hémophiles dans l’affaire du sang contaminé ?« 

          D’accord avec vous, Aldous.

          Les Américains et leurs toutous européens se contrefichent du »merdier sanglant" qui prévaut actuellement dans une bonne partie de l’Irak. Les puits du pays sont sécurisés, le pétrole ravitaille les pays occidentaux, c’est tout ce qui compte. Même situation, à peu de choses près, en Libye.

          La guérilla est entretenue en Syrie pour convoiter son gaz mais surtout, si ce pays succombe, pour faciliter une attaque de l’Iran qui détient lui aussi de grandes ressources pétrolières. La misère et la désolation qui régneront dans la région après la guerre n’émeuvent ni les politiques, ni les militaires, ni les financiers, ni les partisans du grand Israël.


        • jef88 jef88 12 octobre 2012 14:09

          Un oubli ?
          Ces braves gens s’étaient laissé pousser la barbe !
          C"est ce qui a attiré l’attention ....

          le terrorisme ?
          ah ! la barbe !!!


          • Aldous Aldous 12 octobre 2012 17:35

            Si c’est à ce type de renseignements que se résume l’intelligence service français, faut arrêtera d’appeler ça de l’intelligence...


          • njama njama 12 octobre 2012 17:13

            Les services secrets allemands estimaient à « environ 90 »le nombre d’attentats terroristes attribués à Al Qaida en Syrie entre fin décembre 2011 et début juillet 2012 selon un article du Frankfurter Allgemeine Zeitung .

            Si un attentat terroriste est un engin explosif qui fait des victimes au hasard, on peut aisément multiplier le chiffre par 10 voire 100 quand on sait comment procède les « terroristes » pour expulser les habitants de leurs quartiers ... semer la terreur dans la population, et quelles armes ils utilisent.
            (courte vidéo 1:13, une petite poignée d’obus tirés et on y voit très bien le drapeau d’Al-Queda)

            http://www.youtube.com/watch?v=Zr7XtQ_Asc0&feature=autoplay&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&playnext=1

            Selon l’OSDH et les médias, le combat est inégal, des kalachnikov contre des chars. Les « bombardements » qui font des victimes civiles, sont assez systématiquement ceux de l’armée syrienne.
            Et des tirs d’obus de mortiers c’est quoi donc ça ? de l’artillerie je crois bien.
            Mais pour l’OSDH et les officines de presse, ils ne bombardent pas les rebelles !
             
            Pour l’approvisionnement des mortiers, pas de problème :
            Damas / Kafer Sousseh, une petite fabrique clandestine d’armes (abandonnée ou prise par l’armée ?) dont des obus fabriqués en série. http://www.youtube.com/watch?v=C6iJTHmm790&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&index=63&feature=plcp
             


            • Aldous Aldous 12 octobre 2012 17:28

              Ce qui est stupéfiant dans cette histoire, c’est que c’est Al Qaida qui filme et met en ligne sur internet les attentats qu’ilscommettent, films que les Tv occidentales s’obstinent à ne pas voir et continuent à nous deverser leur vision angélique de la situation.


              Et quand des journalistes comme ceux de la BBC rapportent la realité des methodes terroristes de ces soit disant combattants des droits de l’homme, leur reportage est censuré.

              Nous assistons donc à un grand ecard propagandistes inédit dans l’histoire de la propagande : une propagande depeignant les insurgés comme des gentils droits de l’hommistes pour les naïfs occidentaux et une propagande Allah Ouakbarienne pour les naïfs musulmans.

              Quand ca se telescope ca donne ça : 


            • njama njama 12 octobre 2012 19:17

              vision angélique ?
              puérile ?

              « Tout ce qui concerne les combattants islamistes est beaucoup exagéré », affirme George Sabra, membre du bureau exécutif et porte-parole du Conseil national syrien (CNS).

              « Les journalistes aiment bien voir des combattants islamistes et, évidemment, ils sont en première ligne », s’est ainsi amusé George Sabra lors de la conférence de presse qui a suivi l’audience. « Je peux affirmer qu’il n’y a dans toute la Syrie que 100 à 200 de ces extrémistes », a-t-il lancé.

              « Les partis politiques islamistes, dont le principal est celui des Frères musulmans, font partie de notre structure d’opposition, et partagent notre vision d’une Syrie libre, démocratique, ou chaque communauté aura sa place », a ainsi déclaré Abdel basset Sayda (président du CNS).
              http://www.france24.com/fr/20121010-syrie-rebellion-opposition-cns-sayda-sabra-islamistes-assad

              C’est hallucinant de niaiseries !
              quand on voit le nombre de vidéos où les combattants rebelles roucoulent des « Allah Akbar » ...


            • njama njama 12 octobre 2012 23:01

              Je vous donne la traduction de la vidéo. On vient de me la donner :

              Le chant qui accompagne ces assassins les encourage à tuer ce qu’ils veulent de ces kafara (un pluriel de Kafer = mécréants, sans religion), d’envoyer les coups tant attendus ; quant-à ce qu’il dit, il s’agit d’invocations ponctuées par les amen (amine) du type, à côté de lui, il prie que l’obus soit bien précis, bien dirigé, qu’il fasse beaucoup de blessés ; on lui pose la question, sous quel angle ils doivent filmer, il l’indique et baragouine quelque chose comme le fruit qui est devenu assez mûr pour être cueilli ET.. takbir.. mais là.. pas besoin de traduire.. tout le monde aura compris !
              http://www.youtube.com/watch?v=Zr7XtQ_Asc0&feature=autoplay&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&playnext=1

              Des démocrates ?
              Des « droit de l’hommistes » ?


            • almodis 12 octobre 2012 19:03

              bravo , Aldous , pour cette analyse ( et , en passant , pour votre mise en exergue d’une vraie déclaration de guerre au nucléaire )
              j’ajoute que , pour ce qui est , en France de l’appel à la délation OFFICIELLE , lancée par Valls , une chose me parait épatante , pour les futurs délateurs : c’est de cibler les nouveaux « convertis » ! ils sont français , blancs ou noirs , peu importe , donc les cibler c’est du gagnant-gagnant , pas de racisme , juste un acte citoyen , n’est ce pas ?


              • rosemar rosemar 12 octobre 2012 22:50

                Merci pour cet article Aldous ,l’ami grec....

                J’avoue que j’ai du mal à comprendre tout ce qui se passe en Syrie ...on est un peu perdu dans un magma d’informations contradictoires...

                Belle soirée:kallispéra !

              • Aldous Aldous 13 octobre 2012 00:31

                merci a tous les deux.


              • alinea Alinea 12 octobre 2012 23:28

                Je ne vous prends pas pour un soutient à Assad ! Mais merci pour cet article.
                j’ai l’impression que des choses se décantent, que de plus en plus de gens sont informés des mensonges impensables !
                Vous y contribuez, c’est tout à votre honneur et je vous en remercie.


                • Aldous Aldous 13 octobre 2012 00:27

                  merci pour vos encouragements.


                  En effet, de plus en plus de monde est correctementbinformé et meme certains journalistes finissent par comprendre de quoi il retourne.

                  Malheureusemment tout cela est très lent et le piege se referme peu à peu sur internet...

                  Alors il serait temps que chacun fasse un peu oeuvre apostolique en propageant ce qu’il a compris à ses amis et s’implique dans une citoyenneté active.

                  Car, je vous le dis en connaissance de cause, les quelques uns qui se sont levés pour parler les premiers sont repérés par les sbires du système et ils ne tiendront pas le flambeau indéfiniment.


                • alinea Alinea 13 octobre 2012 00:58

                  trouver des gens pour tenir le flambeau, je ne sais ; mais je donne les liens de tous les articles qui éclairent le monde ! celui-là, bien sûr !


                • SamAgora95 SamAgora95 13 octobre 2012 00:54

                  Depuis le 11 septembre 2001 ils ont décidés de se foutre ouvertement de notre gueule. Puisque ça marche et que 80% de la population mondiale à un QI tout juste suffisant pour décrypter les séries débiles américaines, pourquoi devraient-ils faire compliqué ?




                  • Aldous Aldous 13 octobre 2012 09:29

                    Je ne serais pas aussi catégorique. 


                    Il ne s’agit pas que d’une question de QI.

                    Il y a aussi un problème psychologique.

                    Accepter l’idée que les élites jouent contre les peuples implique qu’on perd sa sphère de tranquillité et de sûreté.

                    Or tout le système bourgeois repose sur la délégation : 

                    On ne fait pas de politique, on délègue ça aux élus.
                    On ne se défend pas, on délègue ça à la police.
                    On ne conserve pas son argent, on délègue ça aux banquiers.
                    On ne produit pas sa nourriture, on délègue ça à l’industrie agroalimentaire.

                    Alors quand on se rend compte que les politiques nous trahissent,
                    Alors quand on se rend compte que la police est là pour nous réprimer,
                    Alors quand on se rend compte que les banquiers nous volent,
                    Alors quand on se rend compte que l’agroindustrie nous empoisonne,

                    on se rend compte qu’on et vulnérable et incapables de nous prendre en main.

                    On le voudrait, ce serait très difficile, il est interdit de posséder des armes, les semences sont brevetées, la démocratie n’est plus qu’une farce et la lutte antiterroriste a permis la mise en place d’états policiers dans tous l’occident.

                    Il devient de plus en plus difficile d’avoir du liquide, l’achat d’or est taxé et tracé (interdit d’en acheter en liquide depuis cet été)

                    Alors oui, c’est difficile de se prendre en main. Ca demande de changer presque tout son mode de vie.

                    Et puis cette prise de conscience est terrorisante. Comment admettre que le gouvernement US sacrifie 4000 citoyens innocents pour se donner un motif de guerre le 11/9 ?

                    Alors les 80% dont vous parlez refusent la réalité pour ne pas être confronté à cette terreur et cette obligation de remettre en cause son mode de vie.

                    C’est le déni de réalité.

                    Plus les singularité du monde fictif deviennent évidentes, plus le sujet de déni s’accroche violemment à son mensonge confortable.

                    Il dénigre ceux qui exposent les incohérences au grand jour, le traitent de soucoupistes, complotistes.

                    Peu à peu il accepte de plus en plus de choses qu’il refusait hier : 

                    On passe de l’auto détermination des peuples au droit d’ingérence.
                    On passe du droit de vivre en paix au droit de se prendre des bombes démocratiques sur la gueule.
                    On passe de la liberté individuelle au contrôle biométrique et aux fichage numérique des populations.
                    On passe de la souveraineté du peuple à la gouvernance élitiste sous contrôle du marché
                    On passe du choix par un bulletin de vote à TINA
                    On passe de la stabilité au travail, du droit aux soins au chacun pour soi et à l’homme Kleenex.

                    C’est cela la résilience. 





                  • njama njama 13 octobre 2012 10:50

                    La résilience, ombres et lumières.

                    Si la résilience est la capacité de résistance des matériaux aux chocs, par extension celle de l’être humain, de groupes, à se restructurer, « à s’en sortir » comme on dit, grâce à des qualités individuelles, collectives ou des opportunités ... concept mis en vogue dans la psychologie par Boris Cyrulnik, l’effet pervers de ce concept, est que certains ont bien pris en compte, que le « matériau humain » est élastique, résiste, qu’on peut faire suer le burnous tant qu’on reste en deça du point de rupture, ou même que par ses capacités naturelles « à rebondir », mettre la pression aurait quelques vertus créatives ... !
                    La résilience, l´art de s´adapter ? de prendre des risques ...
                     
                    Du concept à l’ingénierie de la résilience, au management des incertitudes, le pas a vite été franchi.
                    http://www.coregi.org/Resilience/incertitude.html


                  • Aldous Aldous 13 octobre 2012 11:56

                    le lien nous explique la résilience dans l’épistémè de l’hypermodernité.


                    Je ne crois pas à l’hypermodernité comme systeme de société stable.

                    Nous vivons une periode caractérisée par le paroxysme c ?est à dire, du point de vue mathematique que nous nous eurtons au mur de l’hyperbole qui se redresse de plus en plus vite.

                    Paroxysme monnétaire et financier, qui rend le systeme non viable ( on n’est plus dans le systeme cyclique de Kondratieff)

                    Paroxysme du systeme de croissance productiviste qui percute la courbe de déplétion des ressources.

                    Paroxysme du productivisme agricole qui tue les sols.

                    Paroxysme de l’illusion démocratique bipolaire qui oblige à contourber ouvertement les referendums et à nommer des banquiers comme 1 er ministre.

                    Nous somme donc a un moment où les faits vont contredire la théorie sur un nombre inégalé de thèmes et révéler la vérité qu’on ne pourra plus dissimuler sous le tapis.

                    Révélation en grec se dit Apocalypsis.

                    C’est ce que dit aussi mon article : les mensonges ne parviennent plus à recouvrir les faits.

                    Nous sommes donc bien dans un moment de rupture et non dans un nouveau épistémè social.


                  • alinea Alinea 13 octobre 2012 12:24

                    Aldous : je trouve ce résumé de la situation tout à fait à mon goût !


                  • bel95 13 octobre 2012 08:43

                    Je dois manquer de compassion, mais la seule chose qui me vient à l’esprit : Sortons de l’OTAN !!


                    • Aldous Aldous 13 octobre 2012 09:30

                      On peut ?



                    • lionel 13 octobre 2012 09:19

                      Merci Aldous pour avoir écrit cet article auquel il n’y a rien à ajouter. Vous faites une oeuvre salutaire. 


                      • Aldous Aldous 13 octobre 2012 09:30

                        merci Lionel


                      • volpa volpa 13 octobre 2012 10:26

                        Et Merluchon avec sa grande gueule qu’en pense t il ?

                        S’il lui arrive de penser.


                        • njama njama 13 octobre 2012 11:01

                          S’il n’a pas changé d’avis depuis le 30 mai 2012, une intervention militaire en Syrie est une « illusion » et une ABSURDITÉ !

                          « Honnêtement, ce serait une absurdité. C’est une illusion très européenne », a réagi Jean-Luc Mélenchon sur BFM TV/RMC. « On intervient, on bombarde... Et après les gentils sont au pouvoir, les méchants sont dans l’ombre. Il n’y a qu’à regarder le bilan de la Libye. Ce n’est pas du tout cela qui s’est passé », a-t-il poursuivi.

                          « Il faut arrêter de croire que les coups de canon vont régler les problèmes », a encore déclaré M. Mélenchon en s’interrogeant sur les raisons pour lesquelles une « impasse pareille (...) cela dure depuis un an ».
                          http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/05/30/97006-20120530FILWWW00482-syrie-melenchon-contre-une-intervention.php

                          Quel bon sens !


                        • Aldous Aldous 13 octobre 2012 11:25

                          404 not found...


                        • volpa volpa 13 octobre 2012 11:42

                          Ce grand penseur en disant cela, s’il l’a dit, enfonce des portes ouvertes et ne se mouille pas.

                          Les raisons de ce conflit sont ailleurs et là on nre l’entend pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires