• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Traité budgétaire européen : Tout ça pour ça !

Traité budgétaire européen : Tout ça pour ça !

Reuters nous apprend : "L'adoption en droit français du traité budgétaire européen peut se faire sans révision de la Constitution, a décidé jeudi le conseil constitutionnel, évitant au gouvernement socialiste d'avoir à compter sur les voix de la droite pour le ratifier"

Sans la liberté de critiquer, l'adhésion politique n'existe pas.

Après le houleux débat de la campagne présidentielle sur la nécessité de RE-NEGOCIER LE TRAITE, François HOLLANDE décide de s'incliner et même d'accélérer, avec l'approbation du Conseil Constitutionnel, d'accélérer le processus de ratification qui aurait lieu en septembre sans consultation des français par référendum...

Le "paquet européen" sera donc soumis au Parlement durant la dernière semaine de septembre au cours d'une nouvelle session extraordinaire du Parlement et François Hollande a demandé au gouvernement de préparer "rapidement" le texte.

Cela me désole profondément de me retrouver (sur ce sujet) sur la même ligne que le FN.

A mon avis la re-négociation eût été un puissant levier pour changer la "donne" en Europe.

Dire non à Mme Merkel, trouver des alliés parmi les autres pays pour donner de la force à cette opposition me paraissait, à moi, fondamental pour la suite. Avoir seulement obtenu un plan de 120 milliards d'euros pour la croissance ne peut que nous apparaître insuffisant, non pas comme montant, mais comme principe. Une espèce de simple transaction financière en échange de notre souveraineté... Pas cher !

Céder, céder, céder...on a déjà vu ça.

On peut déjà regretter son vote du premier tour car il y avait d'autres voix (voies !) proposées ! 

Par les réactions au présent article, j'aimerais que les Agoranautes expriment résolument le fond de pensée des citoyens du pays

A vos claviers ! Merci

noodles

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • lisée 11 août 2012 09:26

    Comment il a dit Mélenchon ? : « Hollandréou » ! C’est bien ça .


    • Anaxandre Anaxandre 11 août 2012 18:17

       ...Et tout ça pour faire soit-disant barrage au « fascisme » des droites ! smiley

       « Cela me désole profondément de me retrouver (sur ce sujet) sur la même ligne que le FN »

       Il va peut-être enfin arriver un jour ce moment où les opposants, de quelque chapelle politicienne qu’ils viennent, s’unissent, ne serait-ce que momentanément, tel le CNR, afin de démonter l’ UE et toute cette oligarchie transnationale mondialiste qui nous écrase, et de rendre sa pleine souveraineté au Peuple et à la Nation. Ensuite, les divergences pourront à nouveau s’exprimer et le vote aura peut-être enfin un sens.


    • JP94 18 août 2012 15:58

      Fallait-il laisser passer Sarkosy et se se laisser alors accuser de préférer une Droite dure à un candidat qui apparaît malgré ses tares libérales comme à gauche ?
      Je pense qu’une partie de l’électorat de gauche ne le comprendrait pas et comptez bien sur les médias pour nous asséner le coup de « les extrêmes se rejoignent » etc ...

      Voter sans y mettre de condition , c’est une position publique presque obligée .

      Le PS ne s’y est pas trompé en laminant la poussée du FdG , dont il sait qu’il représente aux yeux de beaucoup la vivante dénonciation du renoncement du PS .

      Le PS continue la politique de Sarko c’’est clair , mais dans l’immédiat , si on attaque au second tour le PS , il y a le risque de s’aliéner une frange importante de l’électorat de gauche , qui ne ne voit pas le fossé énorme qu’il y a entre les choix politiques du PS et un engagement à gauche . Le PS dit qu’il n’y a pas d’autre choix , insinuant bien qu’il propose une politique qui n’est pas de gauche .
      L’électorat subissant la pensée dominante se dit donc que le PS ne trahit pas - en dépit des faits et de l’austérité qu’il prône, mais est empêché de mener la politique à laquelle il reste fidèle .

      Naturellement , ceux qui ne sont pas dupes s’insurgent mais se pose la question de conserver les positions électorales où l’on exerce ses principes . Cette question concrète n’est pas celle d’un simple électeur mais d’un parti qui a des élus . Le FdG et le PCF doivent composer avec leur électorat .

      Si les idées politiques étaient si claires pour tout le monde , alors 90% des élus de l’Assemblée nationale perdrait leur poste .

      Je pense qu’on doit tenir compte du contexte et de l’enfumage permanent .


    • noodles 11 août 2012 09:42

      Oui Famine

      faisons table rase de tous le verbiages et gadgets de campagne 

      et ne conservons en mémoire que ce qui était inscrit

      dans les certitudes : la renégociation !

      mais où est-elle passée ?  smiley

      noodles


      • bigglop bigglop 11 août 2012 20:31

        Bonsoir à tous,

        Merci @Noddles pour ce très bon article.

        Après la claque monumentale de 2005 sur le TCE, les sociaux-néo-libéraux du PS ont trahi le peu de démocratie qui pouvait subsister lors de leur vote abstentionniste sur le Traité de Lisbonne de 2008 et ils l’ont confirmé lors de la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité en février 2012, avec « une abstention dynamique et agressive (pour »renégocier« le Pacte Budgétaire »)« (dixit JM Ayrault).

        Si vous cherchez une analyse pertinente, critique sur le TSCG, Six et Two Packs, la règle d’or, le MES, je vous invite à consulter le blog de Contrelacour et les-crises

        Depuis l’arrivée de M Draghi à la BCE, ses statuts ont été en permanence violés (comme tous les traités européens même avant Maastricht)
        Notamment avec :
        - le SMP : le Security Market Program pour l’achat de dette souveraine par la BCE
        - les deux LTRO : qui ont permis aux banques espagnoles et italiennes de racheter de leur dette souveraine en se fragilisant davantage (systèmes bancaires en faillite) et pour d’autres banques européennes de solder des »queues" d’emprunts souscrits antérieurement à taux supérieurs
        - le premier plan de restructuration de la dette grecque n’a rien résolu malgré la propagande des politiques et des médias et que je l’ai démontré sur Agoravox
        - la BCE autorise l’état grec à fabriquer 3, 4 mds € de fausse monnaie pour ses banques en échange de collatéraux (dette grecque). Ainsi les banques grecques vont acheter des bonds à court terme de l’état pour payer une créance............................................de la BCE.

        Avez-vous entendu Hollande hurler contre ces dérives ? Il s’est même couché devant Draghi, comme les autres sur cette dernière mesure, comme il s’est couché devant Merkel sur sa « renégociation » du Pacte Budgétaire.

        Aujourd’hui, M Draghi fait de la politique et par ses fonctions s’affirme comme le leader européen par ses « solutions non-conventionnelles » à la Goldman-Sachs.

        Des lettres ouvertes existent contre le Pacte Budgétaire :
        - ATTAC et la Fondation Copernic
        - le Front de Gauche


      • noodles 11 août 2012 09:46

        >Cher(e) lisée

        Les sobrfiquets ne manqueraient pas. Pas mal en effet. Merkholland non plus.

        Renégocier impliquait de se fâcher avec la mère Merkel. Eh bien quoi ?

        Who is afraid of Angela ?

        On ne rit pas d’êtrre encore grugés !


        • noodles 11 août 2012 10:02

          TSCG encore un sigle pour un titre de texte politique

          « Le pacte budgétaire européen, officiellement appelé traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), est un mécanisme sur lequel se sont accordés 25 des 27 États membres de l’UE sur la convergence de leur union économique et monétaire, notamment la zone euro Le texte du traité qui a été signé le 2 mars 2012 avait été arrêté le 30 janvier 2012 à Bruxelles entre les chefs d’État et de gouvernement. »

          27 cons pour suivre Barroso, Merkel et SARKOZY mais qui tient les freins en France ?

          On brade la souveraineté pour 120milliards d’euros de « relance » et on subit un tas de graves inconvénients que résume bien .Marie Noëlle Linneman, sénatrice PS de Paris dans son interview à France Info ça vaut le coup de l’écouter :

           http://www.mnlienemann.fr/2012/08/jetais-ce-matin-jeudi-9-aout-linvitee-de-france-info-lienemann-ps-dnonce-une-stratgie-dbile-par-franceinfo-3/ 

          On a tous (?) un arrière goût de votes référendaires détournés voire BAFOUéS .

          noodles

           

           

           


          • noodles 11 août 2012 10:13

            A lire aussi sur Agoravox l’excellent article de sydne93 paru hier :TSCG : Sarkozy, Chirac, VGE et Debré censurent le référendum

            où vous trouverez une excellente analyse des conséquences de la politique envisagée dans le cadre de la TSCG :

            http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/tscg-sarkozy-chirac-vge-et-debre-121067 

            Mes amitiés à lui ...et à vous tou(te)s qui nous lisez

            noodles 


            • rosemar rosemar 11 août 2012 10:59

              Bonjour noodles


              Quelles voies étaient donc proposées si les promesses faites par les uns et les autres ne sont pas tenues ??

              Bonne journée à tous

            • Matthhou 11 août 2012 11:23

              Si ce traité n’est pas entériné dans la constitution, il peut être révoqué, non ?
              Ce n’est qu’un semi-mal. Un jour, un politicien avec des c***lles pourra changer cette donne-là.
              Contrairement au traité de Lisbonne, qui lui suppose de très grosses c***lles pour sortir de l’UE.


              • Acid World Acid World 11 août 2012 11:27

                Il nous faut sortir de l’UE, nous et notre pays perdons de plus en plus de libertés et je ne veux pas d’une nouvelle union soviétique, d’un nouveau monstre de bureaucratie qui prend de haut tous nos peuples.


                • Nestor Nestor 11 août 2012 13:48

                  Salut Acide World ...

                  Mais que veux-tu réellement ?

                  De toute façon c’est ni toi, ni moi qui décidons pour nous et pour eux, c’est eux qui décident pour nous et pour eux ...

                  Alors que doit-on faire pour faire entendre nos désaccords ... Où la question serrait plutôt que nous est-il encore possible de faire pour faire entendre nos désaccords qu’ils bien sûr connaissent et dont ils se foutent royalement .

                  Alors, je me dis , laisse tomber, te prend pas le choux de toute façon que ce soit à n’importe qu’elle niveau, national, européen ou mondial l’implosion ou l’explosion (comme tu veux) nous guette et à ce moment là c’est ni eux ni nous qui décideront de quoi que ce soit, chacun se démerdera comme il le pourra et aidera si il le peut qui il voudra ... 

                  Comme on le dit et avec l’orthographe approprié : « La faim est proche ! »

                  Pas ce prendre la tête avec ce que je considère déjà comme du passé, ce qui arrive est totalement différent et sûrement inévitable ... Prévoir provisions, produit de première nécessité, fringues chauds pour l’hiver, bonne paire de chaussure, une arme et des douilles, enfin tout ce qui peut servir à survivre et s’adapter dans ce nouveau monde ... Il se stabilisera sans doute à long terme et ne reproduira pas les mêmes erreurs, enfin j’espère pas, mais en attendant pendant la phase de transition ça va pas être du facile, ça vas être rude et ceux qui n’auront rien prévu auront beaucoup de mal !

                  La prophétie du Datura ... Prépare la bogue pour protéger tes graines (tes gènes) ! 


                • noodles 11 août 2012 12:54

                  > rosemar, bonjour !

                  merci de cette question

                  Je n’ai pas d’impatience, mais un événement important du mandat présidentiel vient de se produire. Pardon, je ne vais pas être tendre.

                  En agissant comme il l’a fait avec le Conseil Constitutionnel, F. Hollande a clairement fait savoir qu’il renonçait définitivement à la renégociation et que, comme son devancier, il reniait le suffrage universel au profit de ce que moi j’appelle la cuisine entre parlementaires. Et en disant cuisine je suis bien bon. 

                  Je ne vois pas pourquoi il faudrait être inconditionnel des résultats de son propre vote, si ceux-ci constituent une vraie trahison.

                  Sarkozy éliminé, il reste à rendre réelle l’écoute et le respect des électeurs de gauche. Ces électeurs + une parftie des électeurs de droite ont voté catégoriquement non au référendum constitutionnel parce qu’il définit une Europe antisociale et inhumaine. Hélas la donne est faussée : pas de tribun à l’Assemblée pour défendre la fermeté vis à vis des « alliés » qui nous sont défavorables. Pas de ministres des affaires étrangères ni européennes qui ait pour mission de trouver des alliés et renverser« la vapeur » produite par Angela Merkel et la Bundesbank, pas les paroles cinglantes qu’il faudrait pour ceux qui ONT le beurre et l’argent du beurre à la City, fustiger ceux qui en dehors de l’euro et , en fait, en dehors de l’Europe tirent les marrons du feu et critiquent ici et là pour augmenter la zizanie..

                  Oui, Sarkozy, avec son cinéma a su mieux faire que Hollande pour se « mêler » de la conversation à Bruxelles et Berlin. Seulement il ne l’a pas fait pour les français ni pour les simples citoyens de l’Europe, mais pour ses amis du grand capital.

                  C’est le moment de bouger ! et pourtant ?

                  Comment Hollande qui a dit :

                  1. qu’il renégocierait

                  2. que son plus grand ennemi était la haute finance

                  Oui, comment fait-il pour nous jouer la comédie du « monarque » bourgeois et, qui plus est, en vacances ??? Tranquille alors que des milliers d’emplois disparaissent chaque jour.

                  Cette attitude vaut presque la croisière de Sarkozy sur le yatch de Vincent Bolloré.

                  Oui, tout ça pour ça...à avoir un faux président de gauche, on aurait aussi bien pu laisser voter pour conserver l’autre ! Un comble.

                  Bien cordialement, bonne journée / WE

                  noodles

                   

                   


                  • Robert GIL ROBERT GIL 11 août 2012 13:06

                    François Hollande avait promis de renégocier ce traité, il n’en est rien, il se fait l’exécuteur de la politique mise en œuvre par Sarkozy et Merkel. Cette politique d’austérité imposée aux travailleurs et aux peuples d’Europe n’a d’autre objectif que de permettre aux États de payer leur dette auprès des banques qu’ils ont subventionnées et qu’ils continuent de subventionner tout en leur empruntant !
                    On est en train de se faire rouler dans la farine.....
                    http://2ccr.unblog.fr/


                    • Soi même Soi même 11 août 2012 14:36

                      Hollande est encore plus glissant qu’un Gouda !


                      • noodles 11 août 2012 15:02

                        > Robert Gil

                        Merci de cette mise au point. Combien j’aimerais que le clair résumé que tu donnes de la situation soit lu par de nombreu(ses)x personnes.

                        Ne penses-tu pas qu’à ce merveilleux outil de com qu’est Agoravox*, il manque un réseau pour créer le « buzz » ?

                        Par un souci naturel de confidentialité on ne publie pas nos adresses mail et il n’y a pas d’interface de correspondance personnelle. Finalement ce souci de cloisonner les personnes ressemble au « principe de précaution » il stérilise.. 

                        Le blog signalé par ton lien est fort intéressant.

                        Cordialement

                        noodles

                        * Précurseur dans le domaine du journalisme « citoyen, », AgoraVox est un site Web d’actualités alimenté par des rédacteurs volontaires et non professionnels, créé par Carlo Revelli et Joël de Rosnay en mars 2005, et proposant des articles à rédacteurs uniques ou multiples. (Wikipedia.)

                         

                         


                        • zappa zappa 11 août 2012 16:07

                          Merci pour l’article,

                          L’état français et sa souverainneté disparaissent dans les abîmes de l’Europe de la finace,des intéréts particuliers, des vols organisés de biens communs,des cupides en tous genres. Merci Hollande et Cie. Si la poudre n’est pas mouillée cela devrait faire un feu d’artifice joli.


                          • BA 11 août 2012 17:05

                            Selon un article du « Wall Street Journal », le FMI - un des principaux bailleurs de fonds de la Grèce - fait pression pour que les Etats de la zone euro acceptent de subir des pertes sur les obligations grecques qu’ils détiennent et que, de son côté, Athènes ramène sa dette publique autour de 100% du PIB.

                             

                            Jusqu’ici, seul le secteur privé (banques, assurances, etc.) a accepté de subir d’importantes pertes sur la dette grecque.

                             

                            http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202208717094-grece-s-p-abaisse-la-perspective-de-la-note-a-negative-351406.php

                             

                            "On n’a plus de marge de manoeuvre s’il faut faire un nouvel effort pour les Grecs, car on a déjà imposé une décote terrible aux banques. Il faudra aller vers les bailleurs de fonds publics donc les contribuables nationaux", a estimé un diplomate européen.

                             

                            En clair : il va y avoir une deuxième restructuration de la dette grecque. Cette fois, ce seront les prêteurs publics qui vont subir des dizaines de milliards d’euros de pertes.

                             

                            Concrètement : lors de la deuxième restructuration de la dette grecque, la BCE et les Etats de la zone euro vont subir des dizaines de milliards d’euros de pertes.

                             

                            Conséquence : il va falloir recapitaliser la BCE. Et il va falloir que les Etats de la zone euro subissent des pertes.

                             

                            France : le Parlement s’inquiète de l’accumulation des engagements pris pour soutenir la Grèce.

                             

                            Dans son rapport, le député Christian Paul (PS) chiffre à 50,8 milliards d’euros les prêts à la Grèce devant être garantis par la France dans le cadre du Fonds européen de stabilité financière ; « il ne s’agit pas de prêts, mais bien de pertes que les Etats de la zone euro acceptent de consentir vis-à-vis de la Grèce ».

                             

                            http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202205724179-le-parlement-s-inquiete-de-l-accumulation-des-engagements-pris-pour-soutenir-la-grece-351001.php

                             

                            Contribuables français, préparez-vous à payer.

                             

                            Contribuables français, préparez-vous à payer pour la deuxième restructuration de la dette grecque.


                            • noodles 11 août 2012 18:07

                              >zappa >Nestor

                              merci pour ces remarques, zappa, et ton réalisme, Nestor.

                              vous nous prévenez tous deux de catastrophes inévitables selon vous

                              mais votre présence autour de cet article montre que vous êtes en éveil.

                              Et que dirions-nous si, à force de tirer sur la corde elle cassait et qu’on voie les gens dans la rue au 3e trimestre 2012 pour tout ce qui ne va pas ? chômage, licenciements, délocalisations, fermetures d’usines, dictature des fermiers généraux ( Suez, Vinci, Lyonnaise, Veolia...et j’en passe)

                              et les protestations seraient-elles entendues ? Qoi qu’il en soit n’est-ce pas la seule façon de débloquer la situation ? -« Non, Monsieur Hollande, on n’a rien contre vous, mais... »

                              J’entends déjà Hollande déclarer « J’ai compris le message de la rue »...

                              Cordialement

                              noodles 


                              • bernard bernard 11 août 2012 21:31

                                -« Non, Monsieur Hollande, on n’a rien contre vous, mais... » (sic)

                                Mais... ça ne saurait tarder !



                                « J’entends déjà Hollande déclarer » (sic)
                                Ça... ce serait un miracle !



                                «  J’ai compris le message de la rue »...(sic)

                                Suis même pas sûr qu’il entende quoi que ce soit !
                                Il ne s’est même pas entendu faire des promesses pendant sa campagne.




                              • noodles 11 août 2012 18:18

                                >BA

                                merci, ces infos sont précieuses et je vois que tu les as communiquées simultanément dans les réactions à plusieurs articles parus aujourd’hui.

                                Tu sens que ça va mal, qu’un tournant a eu lieu et qu’un autre se prépare au FMI, c’est pourquoi tu penses utile de revenir après une longue absence sur AgoraVox. On a besoin de voix comme les tiennes. Et, d’autres rejoindront !

                                On sent qu’on a besoin d’une rebellion de l’Etat Français vis à vis de cette spirale mortelle organisée par les financiers contre les pays d’Europe. Non, certes ce n’est pas un complot, mais ça y ressemble tellement ! Et c’est le moment de pousser le gouvernement à cette rébellion. Elle commence par la renégociation intransigeantedu traité qu’il faut HUMANISER.

                                Merci encore

                                @+

                                noodles


                                • rosemar rosemar 11 août 2012 20:36

                                  Super !Les informations circulent ....


                                  Merci pour cet article ,noodles

                                • noodles 11 août 2012 21:06

                                  merci rosemar

                                  bonne soirée  smiley


                                  • jeanclaude 11 août 2012 21:08

                                    C’est très bien comme çà. Economie de moyens.

                                    De toute façon, le peuple peut se tromper, ou être influencé par des considérations « hors sujet ». La représentation du peuple décide. C’est bien.


                                    • noodles 11 août 2012 21:24

                                      >jeanclaude

                                      Merci, mais à quel prix pour les français voulez-vous vous simplifier la vie ?

                                      Ca vous regarde. Rien ne vous oblige non plus, en ce cas, à vous tenir informé.

                                      Laissez faire...hélas, vous ne serez pas le seul à payer la facture*.

                                      Ecoutez la sénatrice PS de ParisMarie Noëlle Linneman dans son interview à France Info ça vaut le coup de l’écouter :

                                      http://www.mnlienemann.fr/2012/08/jetais-ce-matin-jeudi-9-aout-linvitee-de-france-info-lienemann-ps-dnonce-une-stratgie-dbile-par-franceinfo-3/

                                      En toute cordialité

                                      noodles

                                      *Pensez au denier de la veuve svp


                                      • le crocodile 11 août 2012 21:50

                                        Le prix de la haute trahison est , en principe , 12 balles dans la peau , mais , peut être que le mot trahison n´existe plus en France ??


                                        • noodles 11 août 2012 22:05

                                          > le crocodile

                                          HUMOUR ? alors ok !

                                          Dans le milieu marseillais oui c’est le tarif de la trahison, même petite (hihi) Sous Gaston Deferre on a vu des choses comme ça...

                                          Toutefois les hommes (et femmes ) politiques sont les champions (olympiques) du démenti formel. (on dit aussi manger son chapeau ;-p )

                                          On pourrait essayer ça d’abord, n’est-ce pas ? Tout a un prix.

                                          Pour obtenir un démenti de cette taille, il faut 1 million de personnes de Bastille à République en plein mois d’août...

                                          et 2 millions au moins en septembre octobre...

                                          Amicalement

                                          noodles


                                          • tf1Goupie 11 août 2012 22:07

                                            Il n’y avait aucune possibilité de renégocier le traité.

                                            Y en a vraiment qui y croyaient ?

                                            Ah, ce grandiose isolement de la France.


                                            • noodles 11 août 2012 22:14

                                              > tf1Groupie 

                                              Cela renvoie à une question plus fondamentale encore que la vôtre :

                                              quand il l’a formellement promis, à votre avis, Hollande savait-il que le traité

                                              n’était pas renégociable ? 

                                              Merci de donner votre opinion.

                                              noodles


                                              • alinea Alinea 11 août 2012 23:22

                                                Bon, excusez moi, ma virulence n’est dirigée contre aucun d’entre vous mais tout de même, de lire cet article et ce fil, ça m’a énervée.
                                                Le PS a voté le MES, en mars ; après ça le traité n’était pas re-négociable !
                                                Donc, depuis mars, on sait que c’est comme ça !
                                                Alors oui, Hollande a prononcé le mot « croissance » devant Obama - et l’on salue son courage- et devant Merkel aussi, si mes souvenirs sont bons !
                                                mais grands dieux, qu’avons-nous à faire de quelques millions - déjà programmés- pour faire encore des autoroutes, encore des TGV !
                                                J’ai fait passer des textes, dès mars, à tous les militants, de politiques et financiers allemands qui prévoyaient de laisser passer le mot « croissance » ; comme ça, disaient-ils, Hollande sera content, et rentré chez lui, pourra être félicité !
                                                Tout était donc ficelé, bien avant son élection !


                                                • noodles 12 août 2012 05:36

                                                  > Alinea

                                                  COMPRENDRE...

                                                  Bonjour Alinea

                                                  Merci de votre intervention. Vous semblez avoir renoncé à toute lutte. Cela semble vous agacer qu’on en parle. Il n’y a aucune raison de vous énerver, surtout contre les gens qui s’expriment ici librement. Il y en a qui commencent à comprendre, j’en suis, svp n’arrêtons pas les progrès.  smiley

                                                   Rien de neuf : vous répétez ce qui a été dit concernant une dotation globale de 12 milliards d’ euros pour prix de notre souveraineté et du silence de F. Hollande. Combien de fois on essaie de nous faire croire que la politique n’est pas notre affaire, celle des gens du peuple. Ainsi, jargon et infos tronquées dans les média finissent en écheveau, en chignon embrouillé pour mieux nous faire lâcher prise.

                                                  Plusieurs de ceux qui ont posté ont marqué le sentiment d’être largués et de devoir renoncer à comprendre ou à suivre Il est bon que chaque fois nous explicitions les sigles ainsi : MES = mécanisme européen de stabilité.

                                                  Les gens comme nous découvrent peu à peu ce qu’on leur a caché, et la duplicité du candidat socialiste devenu Président de la France.

                                                  Il n’est nécessaire que d’être citoyen pour avoir le droit de réfléchir à la Nouvelle Gouvernance Européenne, pour preuve, voici la conférence de Lior,sur Dailymotion.   Il ne se revendique d’aucune formation officielle. Un modèle pour moi :

                                                  http://www.dailymotion.com/video/xn9t5c_comprendre-le-mes-et-le-fesf-libre-journal-decembre-2011-part-2_news#from=embediframe 

                                                  Merci encore, cela vaut la peine de revenir expliquer, en détail, les efforts de clarification que vous avez déployés auprès de militants, de politiques et financiers allemands ...Et nous alors ??? ;-p

                                                  Dans le calme, je crois qu’ici on aimerait savoir si M. F. Hollande avait la certitude de ne pas pouvoir le faire quand il nous a formellement promis de re-négocier.

                                                  @+ alinea, bonne journée 

                                                   .


                                                  • alinea Alinea 12 août 2012 12:17

                                                    Noodless : oui, excusez moi ! Mais c’est juste que « vous » aviez l’air déçus par Hollande !
                                                    Je vais essayer de retrouver un ou deux textes des dirigeants allemands ; mais je ne vous promets rien parce que c’est le foutoir dans mes archives !
                                                    Non, je ne baisse pas les bras, loin de là ; mais notre tâche aujourd’hui, et vous avez raison, c’est, non seulement informer du dessous des cartes, mais discuter, impliquer de plus en plus de gens dans la vie politique, et collective au niveau communal.
                                                    Je m’y emploie à ma mesure !
                                                    Merci de votre réponse ; mon post d’hier aurait dû arriver beaucoup plus tôt mais j’ai été dérangée au téléphone !!!


                                                  • noodles 12 août 2012 05:48

                                                    >Bernard - Snoopy smiley

                                                    Bonjour !

                                                    Croyez bien que j’apprécie votre ironie ! 

                                                    L’essentiel n’est-il pas que, nous, nous nous entendions ? (double sens !smiley

                                                    noodles


                                                    • noodles 12 août 2012 20:43

                                                      > Alinea

                                                      pas se souci amie, il n’est jamais trop tard pour bien faire

                                                      Merci et très bonne suite

                                                      noodles

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires