Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Traitement psychiatrique des travestis ?

Traitement psychiatrique des travestis ?

Voici la réponse que j’ai faite à des familles d’accueil réunies en association 1901 et qui s’inquiétaient des récriminations de certains de leurs membres qui hébergeaient des travestis chez eux.

Voici la réponse que j’ai faite récemment à des familles d’accueil réunies en association et qui s’inquiétaient des récriminations de certains de leurs membres qui hébergeaient des travestis chez eux.

Ces familles se posaient tant de questions, plus abracadabrantesques les unes que les autres, que je me suis fendue d’un message à leur intention de façon à les rassurer.

Bonjour à tous et toutes, membre de la F......

j’ai lu avec attention vos commentaires exprimant un certain désarroi vis à vis des personnes qui pratiquent le travestisme. Mais que les amateurs de traitement psychiatriques se rassurent, le temps du traitement des docteurs

est FINI et les concepts tels que le « syndrome de Benjamin » appartiennent désormais à la préhistoire.

Les travesti(e)s sont des hommes et des femmes, donc des êtres humains avec leurs joies et avec leur peines. Comme TOUTES les personnes dont la différence n’est pas acceptée par leur conjoint, leurs enfants, leur famille, leurs collègues de travail, bref de la société toute entière, ils peuvent être en effet conduits à une profonde souffrance et même au suicide. Mais pas plus que chez les policiers, les employés d’Edf ou de chez Renault.

AdapteSociete

Que ceux qui les considèrent comme des handicapés sociaux se posent la question de savoir, si être parfaitement adapté à une société moderne complètement déréglée, est bien un signe de bonne santé mentale ?

Quant à s’entourer comme certain d'entre-vous le suggèrent, d’une équipe médicale, d’un éducateur référent apte à faire un « suivi psychiatrique » ...

Halte là ! Cette conception du problème a un nom : la TRANSPHOBIE
et un traitement efficace : le TRIBUNAL de GRANDE INSTANCE ...
... où toute personne qui serait atteinte de transphobie se verrait recevoir :

- a minima, un simple petit rappel à la Loi,

- et au pire, une condamnation pour racisme et discrimination,
avec de copieuses indemnités à verser à la victime et à la cohorte des associations du type SOS Racisme, Homophobie.org et toutes les associations lgbT, où le T est celui des Transsexuels et Transgenres.

InterneInterne

Enfin comme vous m’avez tous l’air de gens sérieux et avides d’informations sur le sujet, consultez mon blog Double Genre que j’ai dédié à toutes les travesties ou transgenres (dont la liste des seules célébrités est plutôt impressionnante) et à toutes les personnes sincères qui souhaitent appréhender leurs modes de vie et leurs codes comportementaux qu’ils ont définis … EUX-MÊMES !

Bonne lecture et merci de m’avoir lu.
Je suis ouverte au dialogue, blogueuse, travestie pour mon plaisir et celui de mes ami(e)s partout dans le monde.
Chaleureusement vôtre, Lio de France.
https://doublegenre.wordpress.com

Et un petit livre pour la route ...

LesGuerirLivre

« Les Guérir », d’Olivier Charneux
1944 – Un médecin pense avoir trouvé un remède pour guérir l’homosexualité. Une entreprise délirante et monstrueuse. Un roman bouleversant.
Consultable chez Calaméo.com en Pdf : Je-clique-ici


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • oncle archibald 8 mars 19:07

    « Bonjour à tous et toutes, membre de la F...... » Deux observations :

    1/ perso j’aurai mis un « s » à membre mais bon ... Peut être que le pluriel ne vaut rien aux ambigus ou ambigües, peut être que « membre » est du genre neutre et invariable quand il n’est pas suivi du qualificatif « viril », il vaut mieux être prudent et s’informer quand on n’est pas un spécialiste.

    2/ il conviendrait que vous complétiez en remplaçant les points de suspensions après le F majuscule afin que l’on puisse savoir à qui s’adresse votre discours.

    Merci !


    • Aristide 8 mars 19:48

      Comme quoi la manipulation du CCIF sur l e concept d’islamphobie transformé en délit fait des victimes. Voilà donc la transphobie devenue un délit !


      Il n’y a aucune atteinte à la loi que d’user de la liberté d’expression sur ces sujets, m’enfin ... la victimisation pour supprimer toute critique.

      • foufouille foufouille 9 mars 00:30

        "Que ceux qui les considèrent comme des handicapés sociaux se posent la question de savoir, si être parfaitement adapté à une société moderne complètement déréglée, est bien un signe de bonne santé mentale ?"
        oui bon, vu ton état .....................
        le T c’est pour transsexuel


        • Garibaldi2 9 mars 02:56

          @foufouille

          ’’oui bon, vu ton état .....................
          le T c’est pour transsexuel’’

          Vous pouvez expliquer ce que vous avez voulu dire ?
          Merci.


        • Ben Schott 9 mars 07:14

           
          Toutes ces pleurnicheuses victimaires passent à l’étape supérieure : la menace des poursuites en justice. C’est ça la « société moderne complètement déréglée ». Pauvre clown.
           


          • jambon31 9 mars 13:13

            @Ben Schott
            Triste con !


          • Ben Schott 9 mars 17:28

            @jambon31
             
            Vas t’occuper de ton gosse (GPA, acheté au meilleur prix sur le marché), crétin.
             


          • amiaplacidus amiaplacidus 9 mars 10:02

            À tous, je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses.
            .
            Je ne suis pas transsexuel, je ne suis pas travesti, je ne suis pas homo, je n’ai pas de compte facebook, pas de compte tweeter, pas d’i-phone (mais un portable basique), je ne regarde pas TF1 (pire, inexcusable, Arte est pratiquement la seule chaîne qu’il m’arrive de regarder), je ne suis pas vegan, etc, etc. Une petite lueur d’espoir toutefois : je suis anti-nucléocrate.
            Bref, au total, je suis lamentable.
            .
            La seule chose qui m’empêche de sombrer dans une profonde dépression, c’est de penser que nous sommes tout de même passablement de millions à être aussi lamentables que moi.


            • Abou Antoun Abou Antoun 9 mars 12:47

              @amiaplacidus
              Cela me rappelle Marie-Paule Belle (La Parisienne)


              Lorsque je suis arrivée dans la capitale
              J’aurais voulu devenir une femme fatale
              Mais je ne buvais pas, je ne me droguais pas
              Et je n’avais aucun complexe
              Je suis beaucoup trop normale, ça me vexe

              Je ne suis pas parisienne
              Ça me gêne, ça me gêne
              Je ne suis pas dans le vent
              C’est navrant, c’est navrant
              Aucune bizarrerie
              Ça m’ennuie, ça m’ennuie
              Pas la moindre affectation
              Je ne suis pas dans le ton
              Je n’suis pas végétarienne
              Ça me gêne, ça me gêne
              J’n’suis pas Karatéka
              Ça me met dans l’embarras
              Je ne suis pas cinéphile
              C’est débile, c’est débile
              Je ne suis pas M.L.F.
              Je sens qu’on m’en fait grief
              M’en fait grief, m’en fait grief

              Bientôt j’ai fait connaissance d’un groupe d’amis
              Vivant en communauté dans le même lit
              Comm’ je ne buvais pas, je ne me droguais pas
              Et n’avais aucun complexe,
              Je crois qu’ils en sont restés tout perplexes

              Je ne suis pas nymphomane
              On me blâme, on me blâme
              Je ne suis pas travesti
              Ça me nuit, ça me nuit
              Je ne suis pas masochiste
              Ça existe, ça existe
              Pour réussir mon destin
              Je vais voir le médecin
              Je ne suis pas schizophrène
              Ça me gêne, ça me gène
              Je ne suis pas hystérique

              Ça s’complique, ça s’complique
              Oh dit le psychanalyste
              Que c’est triste, que c’est triste
              Je lui dis je désespère
              Je n’ai pas de goûts pervers
              De goûts pervers, de goûts pervers

              Mais si, me dit le docteur en se rhabillant
              Après ce premier essai c’est encourageant
              Si vous ne buvez pas, vous ne vous droguez pas
              Et n’avez aucun complexe
              Vous avez une obsession : c’est le sexe

              Depuis je suis à la mode
              Je me rôde, je me rôde
              Dans les lits de Saint-Germain
              C’est divin, c’est divin
              Je fais partie de l’élite
              Ça va vite, ça va vite
              Et je me donne avec joie
              Tout en faisant du yoga
              Je vois les films d’épouvante
              Je m’en vante, je m’en vante
              En serrant très fort la main
              Du voisin, du voisin
              Me sachant originale
              Je cavale, je cavale
              J’assume ma libido
              Je vais draguer en vélo
              Maint’nant je suis parisienne
              J’me surmène, j’me surmène
              Et je connais la détresse
              Et le cafard et le stress
              Enfin à l’écologie
              J’m’initie, j’m’initie
              Et loin de la pollution,
              Je vais tondre mes moutons
              Et loin de la pollution,
              Je vais tondre mes moutons
              Et loin de la pollution,
              Je vais tondre mes moutons
              moutons, moutons, moutons

            • amiaplacidus amiaplacidus 9 mars 14:37

              @Abou Antoun

              Je pense que j’ai été inconsciemment influencé.

              Merci de m’avoir remis en mémoire Marie-Paule Belle, magnifique chanteuse corse.


            • Albert123 9 mars 10:45

              « Que ceux qui les considèrent comme des handicapés sociaux se posent la question de savoir, si être parfaitement adapté à une société moderne complètement déréglée, est bien un signe de bonne santé mentale ? »


              la marginalité n’est pas un handicap, vouloir en faire une norme est par contre le signe de la démence. 

              Vous jouez tellement la carte de la persécution en permanence que vous oubliez juste que c’est votre désir acharné d’imposez votre marginalité aux autres qui entraînera l’hostilité cette fois bien réelle que vous aurez bientôt à subir.

              Souvenez vous « Pour vivre heureux vivons caché », donc refrénez votre besoin d’exhiber votre nature , votre narcissisme et votre égocentrisme pour apprendre la pudeur nécessaire au bien vivre ensemble. 

              Les travestis, femmes à barbe et autres travestis sont parfaitement adaptés à la société (délirante et narcissique) moderne.

              Aussi n’inversez pas la réalité, ce sont des comportements marginaux dans une société normalement constituée. En voulant en faire une norme vous validez la société aliénante actuelle.



              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 mars 11:18

                @Albert123

                je ne saurai mieux dire.


              • Iren-Nao 9 mars 14:33

                @Albert123
                Je souscris totalement.
                Si vous continuez comme ca, vous vous ferez hair.
                Contentez vous de faire sourire, apres tout ce n’est pas si mal.
                Iren-Nao


              • Albert123 9 mars 14:44

                @Iren-Nao

                « Si vous continuez comme ca, vous vous ferez hair. »


                c’est le but, pas par masochisme juste par désir d’enfin lever le voile et de faire le tri. 


              • Garibaldi2 9 mars 18:34

                @Albert123

                Pouvez-vous indiquer où il demande à en faire une norme ?


              • Albert123 9 mars 19:15

                @Garibaldi2

                et vous en guise de com’ vous pouvez sortir autre chose que des questions à la con ?

              • eric 9 mars 11:09

                Article transphobe assez nauséabond, il faut bien le dire. Si je n’était pas partisan d’une totale liberté d’expression , je m’adresserait direct au tribunal de grande instance....

                Ignorant à peu prêt tout de ces questions je ne peut que prendre vos affirmations chiffrées pour argent comptant :

                1) « Mais pas plus que chez les policiers, les employés d’Edf ou de chez Renault »
                Donc qu’il n’y a pas de problème et je comprend mal le but de cet article.

                2) Sur le plan qualitatif, ce que vous dites me parait plus discutable.
                Est ce que qu’être « adapté » à la société dans laquelle on vit, quelle qu’elle soit, est un signe de santé mentale. évidemment... ! Penser que l’ensemble de la société est folle est il un signe de santé mentale ? Je laisse les spécialistes se prononcer.

                Sur la question des Trans. Vote article est transphobe. Il y a de toutes évidence toutes sortes de cas différents. Vous cherchez en gros à les réduire à votre cas personnel. « Transgenre pour faire plaisir ». Vous négligez totalement la diversité du phénomène. Je pense notamment aux cas purement physique, ou les difficultés psychologiques peuvent bien sur exiger un soutien. Tous le monde ne le vit pas nécessairement comme vous. Au passage du reste,vous souhaitez interdire à des trans. la possibilité de choisir librement leur avenir si ils en ont la possibilité.
                Ainsi, je connais des gens qui sont, pour simplifier, dépressifs chroniques et ont une tendance à se jeter par la fenêtre si il ne prennent pas leur médoc. C’est leur libre choix de traiter une caractéristique qu’ils ont eu en naissant. Vous allez trainer en justice ceux qui leur propose des traitements ? Ou alors, vous êtes depressivophobe ? Vous pensez qu’ils sont malades ? PAs « normaux » ?

                Sur la phobie, votre papier est simplement fasciste. Une phobie étant une peur irraisonnée, instinctive, vouloir juger les gens pour cela, c’« est très exactement comme enfermer les pseudo dissidents en asile psychiatrique en URSS à l’époque du socialisme réel. Je vous conseille la lecture de du côté de chez Chang de Lauzier, sur les »pensées inconscientes contre révolutionnaires".

                Bref, la vulgate fascisante des progressistes post néoalterécolmarxistodeconstructiviste avec tous ses illogismes nombriliques.....

                Je pense que vous répondre n’est pas uniquement une perte de temps, parce que les gens comme vous ont souvent un amour propre tres développé et que leur évoquer certaines contradictions dans les discours stéréotypés qu’ils répètent peut contribuer à un dialogue...


                • fred.foyn Le p’tit Charles 9 mars 13:00

                  Travestis...en période de carnaval pourquoi pas..en dehors ça pose des problèmes de comportements il me semble...mais avec les gouvernants actuels, tout est possible...même pour des homos d’avoir des enfants par procuration en louant des ventres... !


                  •  Au faites double C... ! pour qui tu œuvres ?


                    • Double Genre Double Genre 9 mars 14:51

                      Oh toi, Saint Afflelou !
                      Qui est tout à la fois,
                      Le grand patron des fous
                      Et de ceux qui n’y voient

                      Rien, fait un miracle,
                      Donne de tes lueurs
                      A ces piteux lutteurs
                      Préfèrant le tacle,

                      Aux pleins et déliés.
                      Qui n’ont rien publié,
                      Et sur AgoraVox
                      Préfèrent la boxe.

                      Répondre isolément,
                      Serait perte de temps
                      Voilà des petits vers
                      Pour ceux que j’enterre.


                      • @Double C.... ! je voie que sur une rue pavé vous vous tordez la cheville .


                      • Ben Schott 9 mars 17:27

                        @Double Genre
                         
                        Alors comme ça, Madame s’essaie à la poésie ?
                         
                        Essaie encore...
                         
                        (Je te la refais en bon français :
                         
                        Ô toi saint Afflelou !
                        Qui es tout à la fois
                        Le grand patron des fous
                        Et de ceux qui n’y voient
                         
                        Rien, fais un miracle,
                        Donne de tes lueurs
                        À ces piteux lutteurs
                        Préférant le « tacle »
                         
                        Aux pleins et déliés,
                        Qui n’ont rien publié,
                        Et sur Agoravox
                        Préfèrent la boxe.
                         
                        Répondre isolément
                        (individuellement eût mieux convenu, mais bon...)
                        Serait perte de temps ;
                        Voilà des petits vers
                        Pour ceux que j’enterre.)

                         
                        Même comme ça, ça vaut 7 sur 20. (pas plus, mais surtout pour les deux derniers vers qui ne sont pas de toi).
                         
                        Au fait, tu connais l’histoire de l’ours bleu ?
                         


                      • jesuispascontent jesuispascontent 9 mars 17:29

                        Faut quand même avoir un grave problème psychiatrique pour pratiquer la mutilation chirurgicale dans le but de changer de sexe, autant le patient que le chirurgien...


                        • rocla+ rocla+ 9 mars 17:54

                          @jesuispascontent


                          c ’est plus facile de changer de sexe plutôt que de garder le sexe et 
                          changer de corps .

                        • Gasty Gasty 9 mars 18:10

                          @jesuispascontent

                          Le problème est sans doute grave mais je ne pense pas qu’il soit d’ordre psychiatrique au départ, peut etre peut-il le devenir par la suite. Mais à l’origine c’est plutôt un problème d’identité sexuelle non conforme à son sexe de naissance.


                        • jesuispascontent jesuispascontent 9 mars 18:17

                          @Gasty

                          Peut être, mais en ce qui concerne le chirurgien qui pratique ce genre d’intervention c’est bien un problème psychiatrique, aucun doute là-dessus !


                        • Gasty Gasty 9 mars 18:17

                          Pratiquer la chirurgie est un acte grave mais qui ne relève pas de la psychiatrie, plutôt d’une décision. Je ne pense pas que la personne concernée verra en cela une mutilation.


                        • marmor 9 mars 17:58

                          Pas simple de faire tenir une paire de couilles dans un string de gonzesse ! Comment fait-on ? Une de chaque côté de la ficelle ?


                          • Gasty Gasty 9 mars 18:04

                            @marmor

                            Le mieux c’est d’essayer mais faites gaffe qu’on ne vous voit pas !


                          • marmor 9 mars 18:18

                            @Gasty
                            J’ai essayé !! Tout à gauche ça fait mal à droite et tout à droite ça fait mal à gauche, au milieu, ça fait mal partout, alors j’ai décidé de ne pas mettre de string sous ma belle robe - fourreau en lamé argent, et là, dès qu’un beau mâle s’approche, je me trahis par une érection qui tend mon fourreau comme la « tante ». Le mec se sauve, genre un coup j’te vois un coup j’te vois plus, et moi, tout penaud, ou penelle, je me la met sous l’bras. C’est pas une vie , ça, je vais m’faire ablationner tout ça !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 9 mars 18:17

                            Vomitif comme d’habitude.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès