• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ukraine : la désinformation de l’Occident

Ukraine : la désinformation de l’Occident

L’Ukraine est une victime poussée à la guerre par la belliqueuse Russie poutinienne. Ce discours, mainte fois servi par les organes officiels et les médias à leur botte, après plus d’un an de propagande à plein tube, commence à lasser. Les gens sont fatigués d’entendre des mensonges trop gros pour être digérés et il est temps aujourd’hui de mettre un terme à cette désinformation des médias occidentaux sur un conflit qui a déjà fait suffisamment de victimes.

La Russie n’est pas exempte de reproches et alimente en partie le conflit, mais il serait aussi bon de regarder ce qui se passe du côté de Kiev et de ses élites corrompues qui feraient passer les anciens sbires de l’Union soviétique pour des débutants dans l’art du racket et de la tricherie. Les communistes (les nouveaux) ne sont d’ailleurs pas en odeur de sainteté en Ukraine.

Tout simplement expulsés du Parlement ukrainien début mai, ils ont vu en prime leur leader sauvagement agressé. Mais c’est normal ! Les communistes avaient tendance à ne pas suivre la ligne droite tracée par la propagande du pouvoir… Une belle leçon de démocratie qui n’a bien évidemment pas été relayée en France et ailleurs. Paris, Bruxelles et toute la 7e compagnie soutiennent le Bien face au Mal donc il faut évacuer toutes les vérités qui dérangent.

Autre vérité qui a été esquissée pour mieux la combattre, la véritable nature du pouvoir ukrainien et de ses alliés. Sans revenir sur le coup d’Etat qui a été qualifié de Révolution (les joies de la sémantique), on peut s’interroger sur des partis qui ont aujourd’hui carte blanche pour faire de l’Ukraine un vaste camp proto-nazi. Plusieurs ministres sont en effet issus des rangs de Svoboda. Un parti qui s’appelait jusqu’en 2004 « Parti National Socialiste d’Ukraine »… et dont l’emblème n’était autre que celui de la 2e division nazi Das Reich bien connue pour avoir massacré les habitants d’Ouradour-sur-Glane et de Tulle.

Côté actions positives, on attend toujours la machine officielle pour relayer ce qui se fait de bien sur le terrain et qui permet à des milliers d’Ukrainiens de l’Est de survivre malgré les bombardements, la raréfaction des produits de première nécessité et la destruction de nombreux foyers. Une ONG comme Restoring Donbass vient d’ouvrir un centre pour les personnes déplacées qui cherchent à retrouver des proches dont ils n’ont plus aucune nouvelle. Un travail quotidien fait dans des conditions extrêmement difficiles surtout que les Russes ont interdit la présence des ONG étrangères.

Ce simple fait aurait pu et dû être largement souligné par les médias occidentaux, mais ce ne sont pas les populations qui préoccupent le pouvoir. L’objectif est de mettre la Russie à genoux et peu importe les pots cassés en Ukraine.

Tout est fait pour cacher la vérité aux citoyens et électeurs. La question est de savoir pourquoi une telle frénésie de mensonges même quand elle s’oppose à la morale et au bonheur de nations entières. La décadence est peut-être si avancée que cela est une étape obligée avant l’effondrement final. Tous les régimes et civilisations passent un jour ou l’autre par cette phase avant d’entrer dans les livres d’Histoire. Dommage que l’on soit contraint de vivre de tels mensonges qui finiront forcément par nous ridiculiser aux yeux du monde et auprès des générations futures. Fermez la télé, laissez les journaux mourir et il en résultera peut-être quelque chose de bon ! 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Pierre Pierre 10 septembre 2015 17:37

    « La Russie n’est pas exempte de reproches... » Effectivement, on peut reprocher à la Russie de ne pas être assez radicale et ne ne pas avoir anticipé le coup d’Etat du 22 février 2014.

    Le parti communiste est dorénavant interdit en Ukraine ! On aurait pu s’attendre à au moins avoir des protestations virulentes des communistes français ! Rien.... ou pas grand-chose ! Des co...les molles, ces dirigeants communistes. Ils n’avaient pourtant rien à perdre, ils seront de toute façon balayés avec le PS lors des prochaines élections.

    • antyreac 11 septembre 2015 10:55

      @Pierre
      Si le PC est interdit en Ukraine il faut se souvenir de holodomore....


    • Pierre Pierre 11 septembre 2015 12:08

      @antyreac
      Non. La famine des année 30 date d’environ 85 ans et est instrumentalisée par des politiciens venant de régions qui n’en ont même pas souffert. Le PC d’aujourd’hui n’est plus stalinien, il est plus près de la social démocratie. La vérité, c’est que c’est le principal parti social en Ukraine et qu’il est encore bien structuré. Après la régression sociale (encore une fois, grâce aux conseillers occidentaux) qui s’annonce, il risque de gagner les prochaines élections et d’éjecter les imposteurs actuellement au pouvoir.

       

    • wesson wesson 11 septembre 2015 22:54

      @Pierre
      Je ne suis pas d’accord avec vous. Ceux qui sont au pouvoir ne le lâcherons pas avant d’avoir totalement détruit le pays. 


      Pas plus les milices néo-nazies qui ont reçus des armes, que ceux qui les leurs ont donné.

      Il ne pourront pas laisser une transition démocratique, pas après avoir détruit le pays. 

    • Pierre Pierre 12 septembre 2015 03:32

      Bonjour wesson,

      Depuis le début de cette affaire ukrainienne, je suis perplexe. Je ne suis sûr de rien . L’Ukraine va-t-elle s’effondrer pour manque d’argent ? Va-t-elle se morceler ? Va-t-il y avoir une résistance intérieure ? Les Novorussiens vont-ils pousser jusqu’au Dniepr ? Jusqu’à Odessa ? Les Russes vont-ils intervenir en dernier recours ? Jusqu’à Kiev ? Jusqu’où les Occidentaux sont prêts à pousser le bouchon ? Bien malin celui qui connait la réponse.
      Je voulais simplement souligner que si aujourd’hui ou demain il y avait des élections honnêtes en Ukraine, les communistes (sociaux démocrates et pas staliniens) arriveraient largement en tête.

    • Calva76 Calva76 13 septembre 2015 09:35

      @Pierre
      Comme je l’ai déjà écrit par ailleurs je considère que l’ukraine est déjà industriellement désarticulée.
      Les cadres et ingénieurs de l’aéronautique (la célèbrissime firme Antonov ou encore Motor Sich, qui était le principal fabricant de moteurs pour les hélicoptères russes par exemple), du spatial (Société Youjnoe par exemple conceptrice des fusées Zenit), de l’armement (le T80UD était entre-autres fabriqué en Ukraine) et pour finir la construction navale (Odessa), ont majoritairement déjà quitté les pays pour... la Russie (à 70%) et le reste du monde.
      .
      Ne subsiste plus en Ukraine que les indigents et ceux qui n’ont pas d’autre choix que de rester à crever du froid le prochain hiver et les suivants faute de gaz ou de pièces et compétences pour l’entretien des dernières centrales nucléaires encore opérationnelles. 
      Cette nation ne s’en remettra pas avant longtemps quand bien même le gouvernement actuel tomberait immédiatement. 
      .
      Bref et pour conclure :
      Même si ce malheureux pays n’est pas encore officiellement totalement effondré certains signe clairs indiquent qu’il n’en est pas loin et aura toutes les peines du monde à remonter la pente déjà descendue.


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 septembre 2015 11:21

      @Calva76.
      Quand j’étais jeune ingénieur, on nous avait bien appris que un mauvais cadre, c’est pire que mille mauvais ouvriers. L’Ukraïne est hélas l’exemple achevé d’un pays béni qui a été ruiné par ses dirigeants, désastreusement pourris.

      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2187.0.html
      http://lesakerfrancophone.net/lukraine-un-etat-beni-qui-a-miserablement-echoue-12/
      http://lesakerfrancophone.net/lukraine-un-etat-beni-qui-a-miserablement-echoue-22-2/


    • Calva76 Calva76 13 septembre 2015 19:59

      @JC_Lavau
      Merci pour ces liens qui malheureusement corroborent assez bien mes constats précédents. smiley
      L’avenir de l’Ukraine vire bien à un authentique désastre qui nécessitera des (dizaines d’ ?) années pour en éponger les conséquences. smiley
      Les Ukrainiens auront ainsi tout le temps pour remercier leurs « amis » occidentaux qui les ont si bien conseillés et soutenus. smiley


    • izarn izarn 14 septembre 2015 09:56

      @wesson
      Le pays est désormais divisé en deux, et les milices neo-nazies n’y penetrent pas, meme si elles s’acharnent à le faire.

      Leur présence a contribué à l’intégration de le Crimée dans la Fédération de Russie.
      Cela va se terminer par l’indépendance du Donbass, Cette fois-ci officiellement défendu par la Russie, du moins comme c’est le cas en Syrie.
      De plus les ukrainiens en ont marre de la misère et du résultat de la pseudo « transition démocratique », ces merdes infames, sur lesquelles tous nos intellos et politicards bavassent avec ravissement.
      L’Ukraine n’est que le triste miroir futur de la démocratie européenne. Un UE qui cajole les fachistes sortis d’outre tombe...
      La Russie devient plus démocratique que nous !
      De fait le schéma, avec la crise économique, de la dette, de l’euro, de l’UE risque de s’inverser, et c’est la Russie qui deviendra un refuge, comme Depardieu l’a bien compris.
      Qui désire la destruction de l’Europe ?
      Comme d’habitude les USA, en 1914, 1940, et désormais demain matin !





    • Barjey 10 septembre 2015 17:53

      Vous mélangez tout, votre article n’apporte aucun début de preuve sur une désinformation de l’occident... Qu’est ce que le partie communiste Ukrainien a à voir avec toute cette histoire ? Il est interdit ? c’est dommage ! mais quel lien avec l’attaque par la Russie d’un pays souverain (car c’est bien de cela que l’on parle - même si, étrangement la Russie n’assume pas sa présence sur place). Bien entendu l’information est manipulée des deux côté... bien entendu, l’élite ukrainienne est corrompue (et ce depuis bien longtemps).


      A ce stade, vous faites vous même de la propagande, rien de plus. Il y en a assez de ce discours prémâché qui occulte une énorme partie du problème. 

      • Pere Plexe Pere Plexe 10 septembre 2015 18:51

        @Barjey
        Mettez vous à la page. Même ceux qui parlaient comme vous il y a un an on revu leur discours.

        Hormis des Ukrainiens (pour leur communication interne) personne ne remet en cause que la Crimée est Russe.
        Et tout le monde admet au moins implicitement qu’elle l’a toujours été.
        Et ce n’est pas Merkel ou Hollande qui comprennent tardivement le piège tendu par nos « amis » étasuniens qui reviendrons sur ce point.
        Meme Wiki assez peu suspect d’ être pro russe à tourné la page.

      • Pierre Pierre 11 septembre 2015 06:02

        @Barjey,

        Apparemment, vous vous êtes inscrit sur ce site pour juste publier votre commentaire. C’est votre droit mais votre commentaire est faible. Il est évident que la Russie soutient la Novorossia contre les nationalistes et les néo-nazis qui veulent assimiler ses habitants ou les chasser du lieu où il vivent depuis plus de 200 ans. Sachez que la Novorossia (le Donbass et la côte de la mer Noire) et la Crimée sont des territoires que la Russie de la Grande Catherine a conquis sur le Khanat tatar de Crimée. Il a ensuite été peuplé de migrants très majoritairement russes qui ont fondés des villes comme Odessa ou Sébastopol par exemple. Vouloir assimiler ses habitants en les privant de leur culture d’origine est un crime 
        L’Hetmanat cosaque Est (Donbass) a accepté la protection du tsar depuis le début du XVIIe siècle.
        Ces territoires n’ont été rattachés à l’Ukraine (qui n’a jamais été un pays avant 1991) par l’URSS que pour des raisons politiques et, bien sûr, sans consulter ses habitants 
        Alors ceux qui viennent nous dire que la Russie n’a rien à voir avec ces régions sont des ignares qui ne connaissent rien à l’Histoire.

      • leypanou 11 septembre 2015 08:06

        @Barjey
        « Il y en a assez de ce discours prémâché  » : c’est bizarre, mais c’est plutôt votre commentaire qui ressemble à un discours prémâché qu’on entend/lit presque partout sur les Médias Main Stream en France.

        Car qui utilise l’attaque par la Russie d’un pays souverain d’après vous ?


      • Laurent 47 11 septembre 2015 09:44

        @Pierre
        Je rajoute que cela fait plus d’un demi siècle que les Etats-Unis ont reconnu l’indépendance de Donetsk et de Lougansk dans le Dombass, et qu’ils considèrent que la Cossackia ( nom qu’ils ont donné à ce territoire ) ne fait pas partie de l’Ukraine. 

        Cette indépendance a été confirmée chaque année par la Chambre des Représentants et le Sénat, et Obama l’a encore approuvée cette année !
        Alors, il faut que les personnes vaccinées au Coca-Cola arrêtent de raconter n’importe quoi et se renseignent d’abord auprès de véritables historiens !
        Ensuite, pourquoi la Russie envahirait-elle l’Ukraine ? Elle n’a rien à y gagner, contrairement aux nazillons de tous bords qui pullulent aux Etats-Unis et en Europe, qui ne rêvent que d’une chose : provoquer un conflit en Europe pour servir les intérêts du complexe militaro-industriel de l’oncle Sam et empêcher la création d’un ensemble économique liant la Russie et la Communauté Européenne !
        Il n’y a que les plus sombres crétins qui n’ont pas encore compris le but de la manoeuvre !
        Par exemple, Bell Helicopter fait construire ses hélicoptères civils à Ekatérinbourg, dans l’Oural et de nombreuses sociétés américaines, allemandes, et françaises sont installées en Russie.
        Alors les Alzheimers politiques, toujours pas convaincus ?

      • Barjey 11 septembre 2015 09:49

        @Pierre


        Merci de me donner l’autorisation de m’inscrire pour réponde (malgré ma voix discordante dans cet « entre nous »). C’est bien aimable
        Merci également pour votre cours d’histoire. C’est très appréciable.

        Par contre, juste un détail : je n’ai jamais parlé de la Crimée donc je ne vois pas bien pourquoi j’y ai le droit ( à part pour en profiter pour déverser encore et encore votre discours ). Mais si vous souhaitez en parler allons-y !

        Personne n’a obligé les Russes à la rendre ukrainienne que je sache. Dans les faits, la Russie a donc attaqué un pays pour reprendre un morceau de territoire dont elle s’était détaché. Attaquons donc le Québec qui parle en partie français et qui porte notre culture, nous n’aurions jamais du nous en séparer et sa culture est menacée par la terrible sous culture des pays anglo saxons. On pourrait étendre cette règle à la Belgique, à la Suisse et décliner à l’infini un peu partout dans le monde. Cette logique ne tient pas, elle est dangereuse. Point.

        Je répète pour qui ce n’était pas clair. La propagande opère bien évidemment des deux côtés. Le pouvoir en place en Ukraine est corrompu est l’est depuis l’existence de ce pays. MAIS rien ne justifie l’attaque par la Russie de ce pays souverain. Et pourquoi ne pas l’assumer pleinement si tout ceci est « normal » ? Quant à ceux qui soutiennent qu’aucune troupe Russe n’a passé la frontière, là...

      • Barjey 11 septembre 2015 09:53

        @Laurent 47
        Pourquoi lorsqu’on attaque la politique Russe, devons nous forcément être classés parmi les Pro Américains vaccinés au Coca ? Ceci n’est en rien un argument et ne sert pas vraiment votre discours.

        Vous faites des raccourcis.

      • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 2015 10:18

        @Barjey
        Aborder différents aspects d’un problème (l’Ukraine sous le contrôle d’une junte pro-US constituée de bandits et de néonazis) serait donc un mélange ?
        Certes, on peut reprocher au billet de ne pas donner assez de liens et de références précises et datées. En revanche, quand je lis cette phrase préfabriquée « l’attaque par la Russie d’un pays souverain » là je me dis bien que c’est du copié-collé de perroquet qui prend ses références dans les affirmations péremptoires des journaleux de l’AFP et du Monde. C’est drôle quand on voit ceci : http://www.youtube.com/watch?v=Lq1WaRHsiKg (déclaration de l’état major de l’armée ukrainienne), qu’on retrouve dans cette vidéo beaucoup plus longue et au message plus large : http://www.youtube.com/watch?v=Zw2riY8mIGM .


      • Laurent 47 11 septembre 2015 10:20

        @Barjey

        Pas de la propagande ! Des faits avérés s’il vous plaît !
        Renseignez-vous sur l’indépendance accordée aux villes de Lougansk et de Donetsk au Dombass par les Etats-Unis, qui ont détaché ce territoire de l’Ukraine depuis 56 ans, et après vous pourrez critiquer mes propos !
        Le gouvernement ukrainien est composé de nazis de tous poils, et ces nazis ont été mis en place par les Etats-Unis, avec la complicité des européens, ( Fabius et Bernard-Henri Lévy entre autres ).
        Les renseignements sur la composition à tendance fasciste de la Rada ( le parlement de Kiev ) sont faciles à trouver sur le Net...pour peu qu’on veuille bien les chercher !
        La Russie n’est pour rien dans le putsch du Maïdan, ni dans le crash du MH 17 malaysien !
        Je maintiens donc que ceux qui ne veulent pas voir la vérité et se contentent de celle de l’oncle Sam ( genre armes de destruction massive irakienne ), après des injections massives de Coca-Cola, sont totalement irrécupérables !

      • Barjey 11 septembre 2015 10:36

        @Laurent 47
        Mais je crois que définitivement, vous ne lisez pas avant de publier ! 

        En quoi la composition du gouvernement Ukrainien a un quelconque rapport avec mes commentaires.
        Pourquoi me resservir ce discours ? Vos amis l’ont déjà écrit 45 fois sur cette page en répondant à côté de la plaque. Vous devriez être un poil plus nuancé et analyser tout ceci sereinement.

        Si vous avez une source fiable ou un article sur la reconnaissance de l’indépendance de Lougansk et de Donetsk depuis 56 par les US, ça m’intéresse ceci dit... si exact, c’est intéressant.

      • CN46400 CN46400 11 septembre 2015 11:35

        @Barjey


        Si l’Italie revendique la Corse et que les corses sont, par référendum, d’accord je suis tout à fait d’accord pour qu’ils redeviennent italiens......

      • Barjey 11 septembre 2015 12:30

        @CN46400

        Oui moi aussi. 
        Mais si l’Italie envahie la corse (en prétendant qu’elle ne le fait pas) et fournie du matériel et des armes aux indépendantistes. Puis organise un référendum douteux. Etes-vous toujours d’accord ?
        Moi non

        Autre méthode... plus douteuse.

      • Laurent 47 11 septembre 2015 12:46

        @Barjey
        Il suffit que vous tapiez « reconnaissance de l’indépendance du Dombass par les Etats-Unis », comme je l’ai fait moi-même, pour obtenir les mêmes renseignements que moi...ou que vous téléphoniez à l’ambassade des USA à Paris.

        Ca n’est pas du tout un secret bien gardé, mais c’est une très légère « omission » au niveau de ce que l’on a l’audace d’appeler de l’information en France.
        Je n’ai absolument aucune raison de mentir à ce sujet, mais il me faut retrouver les références de l’article, que je vous communiquerai.

      • Laurent 47 11 septembre 2015 14:27

        @Barjey

        Comme promis.
        Par la Loi Publique sur les nations captives 86-90 du 17 Juillet 1959, votée par le Sénat et la Chambre des Représentants des Etats-Unis, le Dombass a été séparé de l’Ukraine par cette proclamation d’indépendance. Ce territoire, ( un oblast ) auquel on a donné le nom de Cossackia, comprend les villes de Donetsk et de Lougansk, et s’appelle aujourd’hui République du Dombass. Ce 17 Juillet 2015, jour anniversaire, Barack Obama a renouvelé cette reconnaissance d’indépendance.
        Cela fait donc 56 ans que le Dombass est indépendant de l’Ukraine d’après les Etats-Unis, malgré les dires de nos penseurs occidentaux !
        Source : Wikipédia
        La Russie ne l’a pas encore fait, mais si les nazis ukrainiens continuent à bombarder un pays que les Etats-Unis considèrent toujours en 2015 comme indépendant, qu’est-ce qui pourrait empêcher sur le plan du droit international les troupes russes de venir à sa rescousse, puisqu’elles n’envahiraient pas un pouce du territoire ukrainien et qu’on ne pourrait leur faire aucun reproche ?
        Au contraire, c’est l’Ukraine qui fait pleuvoir des obus sur un état voisin !
        Le comportement des Etats-Unis, soutien inconditionnel des miliciens néo-nazis ukrainiens, est totalement irrationnel dans cette affaire, et relève vraiment de la psychiatrie !
        A méditer.

      • Pierre Pierre 11 septembre 2015 14:27

        @Barjey
        Apparemment vous n’êtes pas un troll à la Werner Laferier alors je vais me permettre de vous répondre de manière précise.  D’abord, remarquez que vos commentaires conformistes passent sans problème sur AgoraVox. Il n’en est pas de même dans les médias mainstream où les commentaires les plus pertinents qui ne sont pas dans la ligne éditoriale du média sont censurés. Si vous lisez les commentaires qui accompagnent les articles publiés dans ces médias en ligne, vous verrez que la plupart des articles sont quand-même sévèrement critiqués par les lecteurs.


        Sur le fond de ce que vous dites.Le parti communiste est interdit en Ukraine pour des raisons de concurrence idéologique avec la droite nationaliste qui est au pouvoir grâce à un coup d’État. C’est un parti qui prône le dialogue avec les Ukrainiens de l’Est, ce qui est incompatible avec les discours haineux de Svoboda et de Pravy Sector.  Voyez aussi mon commentaire un peu plus haut.


        " l’élite ukrainienne est corrompue" Non, le pays est corrompu jusqu’à la moelle. Des politiciens au pouvoir aux petits fonctionnaires en passant par les oligarques, les juges, les policiers, les services médicaux et j’en passe. Je parle d’expérience. C’est peut-être la seule façon que les gens ont de s’en sortir mais c’est profondément malsain.

        Vous me direz qu’il en est de même en Russie mais là, la situation va plutôt en s’améliorant.

        De plus, la corruption est un phénomène mondial. Il y en a plus ou moins suivant les pays.  Il parait que le niveau de corruption en Europe est supportable. Ce sont nos élites qui le disent. Il est vrai que le problème au niveau de la vie quotidienne en France est résolu mais je vous rappelle qu’il y a 25000 (vingt-cinq mille) lobbyistes à Bruxelles qui ne corrompent pas nécessairement mais qui ouvrent les portes de leurs entreprises contre des rémunérations indécentes quand les fonctionnaires quittent les bureaux de l’Union européenne. C’est pour le moins suspect.

        « Personne n’a obligé les Russes à la rendre ukrainienne"  On peut voir cela de différente manière. D’abord, ce fut de manière illégale par rapport à la constitution de l’URSS. Ensuite, ce fut sans consulter les populations concernées. Troisièmement, la constitution criméenne prévoyait un référendum d’autodétermination.  C’est l’État ukrainien qui l’a supprimé en 1991 ou 1992.  Enfin, il y a des contradictions concernant l’autodétermination des peuples dans le droit international, entre la Charte des Nations Unies et les accords d’Helsinki par exemple.

        «  »Dans les faits, la Russie a donc attaqué un pays Pas un mort dans l’attaque ! Ils sont forts, ces Ruskoffs ! smiley

        Vos comparaisons : le Québec ne demande rien à la France. Pour avoir été au Québec, je peux vous dire que les Québécois sont de culture américaine : Fast food, style de vie, maisons, villes etc. La Wallonie n’a jamais été française excepté pendant les quelques années de la Révolution et du premier Empire. Ils en gardent d’ailleurs de mauvais souvenirs. Idem pour la Suisse.

        Si vous voulez un exemple, je vais vous en donner un. Imaginons une fusion entre la Bretagne et les Pays de Loire comme le gouvernement français voulait le faire. Cela n’aurait pas porté à conséquence vu que la France est un pays uni que le français y est la langue officielle.  Imaginons toujours que dans 50 ans, la Bretagne obtienne son indépendance (inimaginable ! Nikita Khrouchtchev n’avait pas imaginé la dissolution de l’URSS en 1954 non plus) et que quelques années plus tard, la Bretagne, devenue nationaliste extrême, décide d’imposer le breton comme unique langue du pays. De plus, il y a de nombreux conseillers anglais (pays avec la France serait en conflit) auprès du gouvernement breton. Le Pays de Loire se révolte et la France, responsable de la situation, s’interdirait d’intervenir pour prévenir des massacres. Voilà un exemple beaucoup plus proche de ce qui se passe en Ukraine. 

        Je ne fais pas partie de ceux qui disent qu’aucune troupe russe n’a combattu en Ukraine. Je dis simplement qu’elles ne sont pas restées, cela se verrait.

        La propagande russe m’intéresse peu, c’est aux Russes de régler leurs problèmes. Ce qui m’inquiète beaucoup plus, c’est la propagande occidentale qui nous a été diffusée d’abord à petites doses et maintenant à pleines louches. C’est une propagande qui va inévitablement nous mener vers des conflits en Europe et peut-être même vers une guerre avec la Russie et qui dit guerre avec la Russie dit guerre nucléaire. Il faudrait peut-être y penser.


      • Barjey 11 septembre 2015 15:00

        @Pierre
        Encore une fois, merci pour ce cours magistral.

        Surtout la partie sur le Quebec (que je connais bien aussi), Suisse, Bretagne... Sauf que c’était bien entendu un trait d’humour pour mettre en avant la logique étrange de la Russie dans cette histoire.

        Je suis pour l’autodétermination des peuples, mais les référendums n’auraient-ils pas été plus indiscutables sans une invasion et les soldats en armes devant les bureaux de vote ? La Russie avait les moyens politiques de forcer l’Ukraine à de tels référendums. Les armes n’étaient pas nécessaires. Encore une fois, la méthode est déplorable.





      • Barjey 11 septembre 2015 15:08

        @Laurent 47
        « Au contraire, c’est l’Ukraine qui fait pleuvoir des obus sur un état voisin ! »


        C’est génial cette façon de raccourcir les choses.
        Depuis quand un texte américain établie t-il le droit international ?
        Ne mélangez pas tout, la confusion américaine, si elle existe effectivement, est une chose. Cependant, Aux yeux de la communauté internationale, ces régions font bien partie de l’Ukraine. C’est bien ce pays qui a été attaqué.



      • alinea alinea 11 septembre 2015 15:22

        @Barjey
        Reprenez vos cours, même s’ils ne sont pas magistraux.
        La Russie a une base militaire en Ukraine depuis toujours ; il se trouve qu’il n’y avait pas là le tiers des hommes ( en armes !) « autorisés ».
        Trouvez des liens : les Criméens sont bien heureux de cette situation : là n’est-il pas le principal ?


      • Barjey 11 septembre 2015 15:31

        @alinea
        « les Criméens sont bien heureux de cette situation : là n’est-il pas le principal ? »

        Vous êtes allé leur demander ou on vous l’a dit dans les commentaires d’un article pro-Russe.
        Comment pouvez-vous sérieusement avancer des choses pareilles !? Je ne dis pas que c’est faux. C’est peut être bien le cas, mais comment en être certains ? Spéculations.

        « La Russie a une base militaire en Ukraine depuis toujours »
        je n’ai jamais dit le contraire. C’est même par peur de la perdre dans le cadre d’un rapprochement OTAN / Ukraine que Poutine a décider de ce saisir de ce territoire.

      • Pierre Pierre 11 septembre 2015 15:36

        @Barjey
        Je suis d’accord avec vous, une séparation négociée aurait été plus indiscutable mais la Russie n’avait pas le temps. Les hordes de néo-nazis étaient en route pour la Crimée et elles y auraient sans doute commis un massacre comme à Odessa. Il n’y a d’ailleurs eu d’autres massacre dont les médias ne parlent pas. Le risque stratégique majeur pour la Russie était de perdre sa base navale de Sébastopol.

        Vladimir Poutine a profité d’un moment de flottement institutionnel en Ukraine pour annexer la Crimée mais il ne pouvait pas faire autrement, il y avait une énorme pression de la classe politique et de la population russe. 

      • alinea alinea 11 septembre 2015 16:30

        @Barjey
        Tandis que vous, ne spéculez pas, mais savez que la Russie a attaqué l’Ukraine ; c’est bien ça ?
        Je ne suis pas allée en Crimée, certes, et encore, y serais-je allée que je n’aurais rien vu de « vrai ». J’ai vu des vidéos, des reportages, probablement tous bidonnés par ces salauds de Russes.
        Que voulez-vous, je suis crédule !!


      • Laurent 47 11 septembre 2015 19:46

        @Barjey
        Maintenant, je ne suis plus du tout sûr que vous soyez objectif !

        Voulez-vous que je vous fasse la liste des pays dont le territoire n’a aucune autre légitimité que celle reconnue par les Etats-Unis ?
        Je ne suis pas le seul à considérer que les dirigeants américains sont schizophrènes, un membre du gouvernement s’est lui-aussi étonné de constater que son pays faisait la guerre à un pays dont il avait reconnu l’indépendance depuis 56 ans !
        Quant à la Communauté Internationale, avant de voir si elle reconnaît certains pays et pas d’autres, ça fait bien longtemps que les Etats-Unis ne lui demandent plus son avis avant de détruire des pays sous les bombes, au nom de la « démocratie » ( vous savez, ce truc qui sent le pétrole ).
        Je n’ai pas fait de raccourci, j’ai simplement constaté des faits incontestables, même si ça ne vous fait pas plaisir, ce que je comprends !
        La pluie d’obus sur le Dombass est constatée tous les jours par les observateurs de l’OSCE qui se trouvent dans l’Est de l’Ukraine, malgré les accords de Minsk 2. Les nazis ukrainiens n’ont jamais respecté les accords qu’ils avaient signés ! Que voulez-vous, un nazi c’est un nazi. Ca ne se refait pas !

      • Pierre Pierre 12 septembre 2015 03:04

        @Laurent 47
        Un lien concernant la reconnaissance de l’indépendance de la Cossackia par les Etats-Unis.(lien)

        Étonnant ! Merci pour cette contribution.


      • Laurent 47 12 septembre 2015 19:23

        @Barjey
        Et c’est vous qui prétendez détenir la vérité sur l’occupation de la Crimée par la Russie ?

        Les troupes russes n’avaient absolument pas besoin d’envahir la Crimée pour la simple raison qu’elles y étaient déjà, en accord avec l’Ukraine à qui elle payait un loyer.
        Ayant la chance de voir d’autres chaînes que celles vomies par les télés françaises, j’ai pu suivre la fête, et le feu d’artifice tiré à Sébastopol, devant une foule en liesse, après le résultat du référendum d’indépendance et je peux vous garantir que si les images étaient truquées, c’était sacrément bien imité...mais c’était tourné à Sébastopol, car on voyait distinctement la flotte russe de la Mer Noire dans la rade !
        Poutine n’a pas décidé de se saisir de ce territoire, car pour cela il aurait fallu qu’il ait la mentalité américaine, mais heureusement pour lui il est russe !
        Ce sont les habitants de Crimée, majoritairement russophones, qui ont demandé à redevenir russes.
        Mais vous pensez bien que Poutine n’a pas laissé passer cette opportunité !
        Que je sache, les Nations Unies n’ont pas contesté cette décision, sinon ça se saurait !
        Encore une fois, à vouloir tout gagner, les Etats-Unis ont été les dindons de la farce !
        Etant habitués aux cowboys du Middle West à un neurone, ils ne s’attendaient pas à trouver un cerveau face à eux !

      • izarn izarn 14 septembre 2015 10:06

        @Barjey
        Meme en allant dans votre sens, ce qui est trés difficile, sachant l’appartenance historique de l’Ukraine, de la Crimée depuis des siècles à la Russie, il faut admettre alors, si on ne doit pas s’ingérer dans les affaires souveraines d’un autre pays :

        -Qu’avons nous fait en Irak ? (Détruire un pays pour une escarmouche au Kowait, c’est lourd !)
        -Qu’avons nous fait en Libye ? Assassinat de Kadhafi.
        -Que faisons nous en Syrie ? Al Assad « ne mérite pas de vivre »
        -Que faisons nous en maintenant au pouvoir un coup d’état contre un président élu en Ulkraine ?

        Je ne comprends pas votre posture : Ca n’a pas de sens !
        De quels agresseurs parlez vous ? Des Russes ?
        Avez vous les yeux en face des trous ?



      • Mania35 Mania35 10 septembre 2015 18:10

        « La Russie n’est pas exempte de reproches et alimente en partie le conflit »

        Je crois que dans ce conflit les agressions sont des 2 côtés. Quant à la propagande, je crois que la Russie est une experte dans ce domaine bien que frisant parfois le ridicule dans ses allégations, le coup des soldats russes qui étaient simplement en vacances en Ukraine, il fallait le faire (moi-même je pars toujours en vacances avec mon tank et ma kalach).

        « mais il serait aussi bon de regarder ce qui se passe du côté de Kiev et de ses élites corrompues qui feraient passer les anciens sbires de l’Union soviétique pour des débutants dans l’art du racket et de la tricherie. Les communistes (les nouveaux) ne sont d’ailleurs pas en odeur de sainteté en Ukraine. »
        Là aussi, c’est blanc bonnet et bonnet blanc, il est difficile de trouver un gouvernement aussi corrompu que celui de la Russie. Des 2 côtés, Russie et Ukraine, nous avons des super-nationalistes fascisants, des hommes politiques et industriels corrompus qui, effectivement, sont des maîtres dans l’art du racket. En fait, nous retrouvons en Ukraine les mafieux qui n’avaient pas réussi en Russie ou s’étaient faits évincés par plus pourris qu’eux.
        Quant aux communistes, les vrais, il n’y en a aucun dans les 2 pays, il y a longtemps qu’ils ont été chassés du pouvoir par des élites qui ne pensent qu’au pouvoir et à l’argent. 

        « La question est de savoir pourquoi une telle frénésie de mensonges même quand elle s’oppose à la morale et au bonheur de nations entières. »
        C’est une vraie question. Pourquoi les peuples de ces 2 pays n’ont-ils pas droit à la paix et au bonheur ? Pourquoi les opinions contraires à celles des « zélites » sont-elles sévèrement réprimées ? Pourquoi les mères des soldats russes tués en Ukraine ont été emprisonnées parce qu’elles réclamaient les corps de leurs enfants ? Pourquoi tant de mensonges et de propagande des 2 côtés ?

        • Laurent 47 11 septembre 2015 10:03

          @Mania35
          Curieux tout-de-même, que les observateurs de l’OSCE, présents depuis le début dans l’Est de l’Ukraine, n’aient pas encore à ce jour noté la présence de soldats russes dans le Dombass !

          A moins que ce soient de faux observateurs ( au point où on en est de l’intoxication médiatique ) !
          Pour être honnête, il y a bien eu incursion...de convois sanitaires, inspectés par ces observateurs, pour venir en aide aux habitants de Lougansk et de Donetsk privés de nourriture et sous les bombardements des nazis ukrainiens soutenus par Washington ( or les Etats-Unis ont reconnu depuis plus d’un demi-siècle l’indépendance de ces deux villes et du Dombass, et chaque année, la Chambre des Représentants et le Sénat ont confirmé cette résolution, qui vient à nouveau d’être reconduite par Obama ). Je vous laisse juger de la logique de Washington, et ça donne une idée assez inquiétante du niveau intellectuel du président au pouvoir, empêtré dans ses contradictions et aux mains du lobby militaro-industriel !
          Il n’y a que notre pays qui arrive à avoir des dirigeants encore plus débiles !

        • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 2015 10:33

          @Mania35
          Honnêtement, quand vous voyez que le gouvernement d’un pays partenaire riverain est renversé par la force par une junte qui se donne comme première mission de réprimer (le mot est faible) les russophones insoumis et de vous menacer d’attentats sur votre sol, que les américains admettent même sans honte la présence de leurs troupes sur le territoire, il est évident que vous envoyez des experts pour soutenir les novorusses ! C’est non seulement logique mais parfaitement normal, même si en général çà ne se dit pas. Cela n’a rien à voir avec les nombres délirants de soldats annoncés par nos médias qui recopient toutes les intox de Kiev. A les entendre, toute l’armée russe serait là-bas, des appelés seraient là-bas. Mais en dehors de ce rapport « Poutine guerre » et des élucubrations de Vassilieva la folle qui rapportent les témoignages du style : « Une personne anonyme qui dit qu’une personne anonyme a dit que quelqu’un a vu un soldat russe enterré en secret etc... », jamais rien. Mais çà, c’est une méthode connue. Rien à montrer, tout à inventer ! C’était pareil pour la Libye, et j’en passe...


        • alinea alinea 11 septembre 2015 23:16

          @Mania35
          Vous êtes un peu de mauvaise foi ! personne n’a nié la présence de volontaires - y compris des militaires en vacances, mais qui venaient pour combattre, pas qui se trouvaient là !- : mais Moscou n’a jamais envoyé ses troupes !! c’est un peu différent non ?
          Du reste il y a eu des Français aussi dans le Donbass, sans que la France n’ait envoyé ses troupes !


        • izarn izarn 14 septembre 2015 10:14

          @Mania35
          Si votre texte n’est pas de la propagande, alors....C’est meme cocasse.

          Nous sommes en plein système de déni de responsabilité :
          -Qui a fomenté un coup d’état terroriste contre le président élu d’Ukraine, parcequ’il avait décidé de renoncer à l’alliance économique avec l’UE, et de fait de renoncer à l’intégration à l’OTAN ?

          Alors il y a des nationalistes fachos des deux cotés ? Vous croyez que c’est ça la raison ?
          Etes vous malade ?

          Je réponds à ma question pour les aveugles et les sourds : Nous, UE et OTAN, USA. Les fachos c’est nous.



        • wesson wesson 10 septembre 2015 18:26

          bonjour l’auteur, 


          « Côté actions positives, on attend toujours la machine officielle pour relayer ce qui se fait de bien sur le terrain »

          J’ai cherché, peut être pas totalement extensivement, mais j’ai bien cherché quand même. 

          Je n’ai pas trouvé dans le mass media occidental des 2 dernières années un seul article qui parle de la Russie de manière positive. Pas un seul, même pas le sport ou dès lors qu’il est question de Russie, on évoque le dopage. 

          Certes il y a quelques tribunes telles que celles de Sapir, ou de Chevènement, en général des gens qui connaissent bien la Russie et y ont des attaches et amitiés véritables. Mais en dehors de ceux là, on a une propagande grotesque, comme le passage de plat de Mediapart, qui publie directement les articles de sites tels que Correctiv !, directement financés par les think tanks pro atlantiques, ou alors le récent dossier spécial « propagande de Poutine » par Arte, ou on nous ressert le reportage particulièrement grotesque sur « l’usine à troll du Kremlin », ou un pauvre bâtiment pathétique de maximum 500 m² serait censé accueillir « 400 trolls du Kremlin », à condition de les y tasser comme des poulets en batterie. 

          Voilà la réalité aujourd’hui de la presse : il y est totalement interdit de présenter positivement quoique ce soit qui vienne de Russie. 

          Dans ces conditions là, on est effectivement pas prêt d’être informé sur ce qui se passe réellement en Ukraine. Si ça part en live et au détriment de la doxa occidentale, la presse fera ce qu’elle sait faire de mieux : elle fermera sa gueule. 

          • escoe 10 septembre 2015 23:29

            @wesson "Voilà la réalité aujourd’hui de la presse : il y est totalement interdit de présenter positivement quoique ce soit qui vienne de Russie« 

            Je n’ai jamais vu ecrit nulle part dans nos médias qu’il faut 72 tonnes de pièces en titane fabriquées en Russie pour faire un Airbus A 380. Ou que la Russie allait se substituer en partie aux Etats Unis comme fournisseur de céréales à l’Egypte. Ou que les satellites espions américains sont lancées par des fusées propulsées par des moteurs achetés en Russie ce qui fait hurler les néocons.
            Mais bon, prenons un peu de recul en lisant »Le voyage en Russie, anthologie des voyageurs français au 18e et 19e siècle". Où l’on voit que les idées reçues et les clichés ont la vie dure.


          • izarn izarn 14 septembre 2015 10:30

            @escoe
            Ce n’est pas de la propagande Russe, c’est de la pseudo propagande inventée, réecrite sur des faits en les défigurant complètement, et en ajoutant des idées idiotes : Quid que la Russie vende des céréales à l’Egypte, pourquoi faire ? Elle y vends déja des technologies, et des armes.

            Si les USA se résument à vendre des céréales...On comprends qu’ils n’arrivent plus à fabriquer des fusées ! Hahahaha ! Ceci dit il est exact que seule la Russie est capable désormais d’envoyer des cosmonautes sur la station spatiale internationale.
            Quand les Russes font de l’humour, les cons osent tout : Ils prennent ça au premier degré ! C’est à ça qu’on les reconnait !
            Ca rappelle les abrutis contre Dieudonné.
            Des clichés ? Mais ce sont les votres !!! Ils tournent dans votre manège kafkaien anti russe.
            Si Sputnik défends la position russe, ce n’est pas avec des arguments aussi débiles !


          • Laurent 47 10 septembre 2015 19:45

            Depuis le début, on nous ment ! Le putsch du Maïdan a été fomenté, organisé, et financé par les Etats-Unis, qui se sont servis de leurs milices privées. Ce sont les néo-nazis ukrainiens de Pravy Sektor et Svoboda qui se sont chargés de son exécution ( voir le très instructif reportage vidéo de la chaîne télé régionale allemande ARD qui a procédé à une enquête sur les lieux à l’aide d’experts, laquelle a prouvé à l’aide de visées laser au travers les troncs d’arbres transpercés, que les tirs provenaient de l’hôtel Ukrainia occupé par la milice Pravy Sektor ). Or cet hôtel se situe à l’opposé des bâtiments gouvernementaux défendus par la police ! Ces policiers n’ont pas tiré sur les manifestants, ce sont les néo-nazis qui ont tiré sur la police et sur les manifestants !

            Premier mensonge.
            Ianoukovitch, le président démocratiquement élu, considérant que les intérêts de son pays se trouvaient plutôt du côté de la Russie que de l’Europe, était devenu la bête à abattre de Washington, et il a donc été « remplacé » par le nazi de service Piotr Porochenko, gentil toutou des Etats-Unis.
            Comme le programme des néo-nazis au pouvoir était très clair vis-à-vis des russophones du Dombass ( morts aux russes, mort aux juifs, mort aux homosexuels ), ceux-ci ont pris peur et se sont enfuis en Crimée en demandant l’aide des soldats russes de la base navale de Sébastopol.
            Ceux-ci ont désarmé en douceur les soldats ukrainiens de Crimée, qui n’avaient rien à voir avec les nazis de Kiev. Ensuite, un référendum a eu lieu pour obtenir l’indépendance de la Crimée, aux termes de la Charte des Nations Unies ( comme pour le Kosovo ), et ce référendum a été suivi par 52 observateurs internationaux qui n’ont rien noté d’anormal.
            Un énorme feu d’artifice a été tiré devant une foule en liesse pour saluer le résultat. Ce n’est qu’ensuite que la Crimée, devenue indépendante, a demandé à être rattachée à la Russie.
            Aucune troupe russe n’a jamais franchi la frontière ukrainienne.
            Deuxième mensonge.
            Le 17 Juillet, le Boeing 777 MH17 de Malaysia Airlines a été abattu au dessus du Dombass.
            D’après les médias « bien informés », ce seraient les russes ou les pro-russes qui auraient abattu l’appareil avec un missile sol-air Bouk M-1 ! Or ce type de missile, très efficace, n’est absolument pas discret car son départ se signale par une énorme détonation, et il laisse derrière lui une colonne de fumée blanche qui aurait atteint une hauteur de 10.000 m et un diamètre de 20 m.
            Or, curieusement, personne n’a rien vu de ce genre le 17 Juillet 2014, mais de nombreux témoins se souviennent avoir vu un petit avion qui suivait le Boeing, à une altitude légèrement plus basse.
            Ce détail a été signalé à l’ONU par la Russie qui a transmis le relevé de son radar longue distance.
            Avant que les « enquêteurs » hollandais n’enlèvent tous les débris de l’appareil, des pilotes se sont rendus sur place, et des photos d’impacts circulaires, d’un diamètre de 3 cm ont été diffusées sur le Net ( impacts situés sur le côté gauche du fuselage, au niveau du cockpit ).
            Or un Sukhoï Su-25 ukrainien a décollé de la base aérienne d’Aviatorskoye ( à côté de la ville de Dnietropetrovsk ) avec des missiles air-air sous les ailes, et est revenu se poser sans ceux-ci.
            A noter que ce type d’appareil est équipé de canons à tir rapide de 30 mm.
            Troisième mensonge.
            Les Etats-Unis avaient ce jour-là un satellite sur zone et feux Awaks, mais n’ont rien vu !
            Quatrième mensonge.
            Enfin, les « enquêteurs » disposent de témoignages à profusion, de tous les débris de l’appareil, des enregistrements de la tour de contrôle de Kiev, et des deus boîtes noires intactes, et au bout de plus d’un an, n’ont toujours pas la moindre idée de ce qui s’est passé !
            Cinquième mensonge.
            Pour en finir, je signale que les Etats-Unis ont reconnu l’indépendance des villes de Donetsk et de Lougansk dans le Dombass...depuis 56 ans ! ( il lui avaient même donné un nom : la Cossakia ).
            Alors, on fait la guerre aux pays dont on a reconnu l’indépendance maintenant ?

            • Yurf_coco Yurf_coco 11 septembre 2015 14:51

              @Laurent 47, vous dites :


              « qui a procédé à une enquête sur les lieux à l’aide d’experts, laquelle a prouvé à l’aide de visées laser au travers les troncs d’arbres transpercés, que les tirs provenaient de l’hôtel Ukrainia occupé par la milice Pravy Sektor »

              Alors, comme ça c’est une gigantesque manipulation politique internationale, d’un faux putsch.... MAIS... les gars, ils tirent depuis leur chambre d’hôtel. Ok, crédible.

            • Laurent 47 13 septembre 2015 16:31

              @Yurf_coco
              Bonjour. Essayez de retrouver la vidéo tournée sur le Maïdan et postée sur le Net par les journalistes de la chaîne allemande ARD ! ( peut-être en tapant ARD Maïdan ).

              Vous n’allez pas être déçu du voyage !
              Ce que vous découvrirez est très instructif, car c’est exactement le contraire de ce que l’on essaie de nous enfoncer dans le crâne, et l’interrogatoire du ministre de l’Intérieur ukrainien par les journalistes allemands ne laisse planer aucun doute sur la manipulation des évènements !
              Bon courage !

            • Doume65 11 septembre 2015 00:41

              « Une ONG comme Restoring Donbass vient d’ouvrir un centre pour les personnes déplacées qui cherchent à retrouver des proches dont ils n’ont plus aucune nouvelle. Un travail quotidien fait dans des conditions extrêmement difficiles surtout que les Russes ont interdit la présence des ONG étrangères. »

              Attends, si je te suis, les russes ont interdit des ONG au Donbass ? Mais alors, ils l’occupent !


              • Yurf_coco Yurf_coco 11 septembre 2015 13:43

                Mouais, article qui ne documente rien, n’apporte aucune preuve de quoi que se soit...

                C’est juste un débat d’opinion... Au pire même, les deux camps sont d’accords avec l’article.

                Le fait est que, les ukrainiens, dirigés par des oligarques, maintenu dans la pauvreté, AVANT la crise, avaient quand même des désirs d’émancipation, ce que la Russie ne peut pas tolérer, pour raison géopolitique.

                Ca c’est un fait....

                Le fait que du jour au lendemain les russes soient là, coupent toute communication (télé, radio, internet) du pays, pour transmettre les chaines Russe du jour au lendemain...

                C’est aussi un fait.

                Après je dis pas que les USA aidé par l’Europe n’essaient pas de leur côté de grappiller du terrain en Europe de l’Est, certes... Mais bon, si on y regarde dans son ensemble, il est IMPOSSIBLE de dire que seul un camp est coupable comme vous le dite.

                • Laurent 47 11 septembre 2015 14:53

                  @Yurf_coco
                  Combien la Russie a t-elle de bases militaires autour des Etats-Unis ?

                  A t-on trouvé les fameuses « armes de destruction massive » irakiennes ?
                  Pourquoi, par le plus grand des hasards, le conflit en Syrie a démarré dans la région d’Oms, là où devait passer le gazoduc qatari Nabucco qui était censé alimenter l’Europe par la Méditerranée, en attrapant au passage le gaz du gisement offshore Léviathan, appartenant à Israël ?
                  Autant de questions qu’il faudrait mieux poser à Obama qu’à Poutine !
                  Il y a une énorme différence entre la Russie et les Etats-Unis.
                  La Russie fait du commerce ( essentiellement technologie contre matières premières ) avec de nombreux pays, y compris ceux qui ont adopté des sanctions contre elle.
                  Quel intérêt aurait-elle à faire la guerre à ses clients ?
                  Les Etats-Unis n’ont qu’une seule alternative, c’est de créer le chaos et de porter la guerre aux quatre coins de la planète pour s’emparer des ressources naturelles et faire tourner à plein régime leur complexe militaro-industriel !
                  En outre ils se foutent totalement de l’Europe en général, et de la France en particulier !
                  Du moment que toute cette valetaille obéit au doigt et à l’oeil !

                • Barjey 11 septembre 2015 15:03

                  @Laurent 47
                  Vous êtes encore à côté de la plaque... lisez bien son message. Vous cherchez juste à remplir certains mots clés pour le référencement ou bien ? vous tournez en boucle. Ne cliquez pas sur « répondre » si ce n’est pas pour répondre...


                • Laurent 47 12 septembre 2015 10:15

                  @Barjey
                  Fin du débat ! J’ai autre chose à faire que d’essayer de convaincre quelqu’un de borné !


                • soi même 11 septembre 2015 15:41
                  La désinformation de l’Occident, non c’est la paresse du cœur, si vous voulez être informe, pas de problème l’on peut à chaque instant être informé, il faut encore le vouloir... !

                  • JC_Lavau JC_Lavau 11 septembre 2015 18:28

                    En attendant, les Ukraïniens ont droit eux aussi aux vendeurs de mouvement perpétuel :
                    En français :http://fr.sputniknews.com/sci_tech/20150911/1018104509.htmlEn russe (mais pas en ukraïnien bien que publié en Ukraïne) :
                    tech.obozrevatel.com/news/75902-k-kontsu-goda-v-ukraine-nauchatsya-poluchat-energiyu-ot-vrascheniya-zemli.htm

                    Il est sûr qu’ils se sont mis dans une merde pas possible, et commencent à sérieusement baliser pour l’hiver 2015-2016, sans gaz russe.


                    • wesson wesson 11 septembre 2015 23:11

                      @JC_Lavau


                      « Il est sûr qu’ils se sont mis dans une merde pas possible, et commencent à sérieusement baliser pour l’hiver 2015-2016, sans gaz russe. »

                      ça mérite un petit développement. Les Russes, Ukrainiens et l’UE sont en train de discuter sur la base d’un tarif réduit pour livrer le gaz qu’il faut à l’Europe et à l’Ukraine. Les Russes accorderaient un tarif préférentiel, mais exigent en contrepartie une garantie financière de l’Europe, ou pour parler plus clairement, l’Europe doit régler la facture du gaz Ukrainien, et il va sans dire que cela doit se faire en dehors de toute possibilité de saisie Européenne (cf affaire Ioukos)

                      Pour les Russes, tout baigne : C’est un magnifique sujet pour continuer d’empoisonner les relations Ukraine-UE. Du coté Ukrainien, on a très mal pris la signature du doublement de la capacité du Nord Stream, au détriment de l’Ukraine, de la Pologne et de quelques sérieux Russophobes. Et du coté Européen, on voit se profiler les 2 notes qu’il faudra régler pour l’Ukraine d’ici à la fin de l’année : Les 3 milliards de dette souveraine prêté par les Russes et qui devront impérativement être remboursés, plus 1 ou 2 milliards de Gaz. 

                      Bref, l’Europe n’as pas finie de la sentir passer.

                    • Laurent 47 12 septembre 2015 10:27

                      Moi, je vais sur Sputnik News, ce média russe qui intoxique l’Europe avec tout un tas de mensonges, tous plus énormes les uns que les autres !

                      Ou alors je consulte d’autres médias, comme la Chine, le Venezuela, Cuba, ou l’Espagne.
                      Je sais ! Je devrais avoir honte de déserter les médias français ou anglo-saxons, qui sont les seuls à ne nous dire que la stricte vérité, que ce soit pour l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, l’Iran, ou la Syrie !
                      Je suis au bord des larmes, tant je suis rongé par mon ingratitude !
                      Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa !

                      • JC_Lavau JC_Lavau 12 septembre 2015 13:20

                        @Laurent 47.
                        Oh mais tu en oublies ! Les media français, enfin ceux qui sont aux ordres, c’est à dire pratiquement tous, nous disent la Vérité Vraie à croire sous peine d’être accusés d’être d’extrême droite, eux ils nous disent que l’érosion chimique des continents n’existe pas, ou alors qu’elle ne charrie que des anions et pas un seul cation, c’est pourquoi sûrs et certains, les océans vont s’acidifier sous l’anion CO3—, et tuer toute vie marine pour nous punir de nos péchés.

                        Tu oublies que selon la presse aux ordres, il y aura, certain à 98 %, 50 000 000 de réfugiés climatiques en 2010.
                        Oups ! En 2020.
                        Oups ! En 2050...

                        Tu oublies que selon la presse aux ordres, la banquise arctique aura disparu en 2016 :

                        http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/18/la-banquise-arctique-pourrait-completement-disparaitre-d-ici-a-quatre-ans_1761703_3244.html

                        Les banquises arctiques ni antarctiques ne semblent pas au courant, et seront donc brûlées pour hérésie.
                         
                        http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/arctic.sea.ice.interactive.html
                        http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/antarctic.sea.ice.interactive.html

                        Du reste, comme l’expliqua un jour le Schtroumpf à lunettes : « Il faut toujours schtroumpfer ce que dit la Schtroumpfette, car la Schtroumpfette... »

                         

                      • smilodon smilodon 12 septembre 2015 21:12

                        @ paulof : Vous qui savez écrire sur ce site, faites donc un article sur le « grand marché’ des »rafales" vendus à l’Inde !.....Promis, je vous répond !... Adishatz.


                        • Laurent 47 13 septembre 2015 13:04

                          Je me suis penché sur les détails de la résolution de l’ONU condamnant le rattachement de la Crimée à la Russie.

                          193 pays sont membres de l’ONU. mais seulement 169 pays étaient représentés lors du vote.
                          100 pays ont voté pour le rattachement, donc contre la résolution.
                          11 pays ont voté contre le rattachement ( je vous laisse deviner lesquels ).
                          58 pays se sont abstenus.
                          Cette résolution devant recueillir une majorité simple pour être adoptée, le résultat est indiscutable, car la majorité simple signifie un nombre de voix supérieur à celui de l’adversaire.
                          Le nombre de pays approuvant le rattachement de la Crimée à la Russie ( 100 ), est très largement supérieur à celui des pays qui le condamnent ( 11 ).
                          Donc pour moi il n’y a pas photo, et tout le reste c’est de l’enfumage !

                          • Aristide Aristide 14 septembre 2015 10:44

                            @Laurent 47


                            Grossière manipulation stalinienne de Laurent : c’est l’inverse, L’ONU condamne le rattachement de la Crimée.La propagande pro-russe au niveau zero .


                            Les 11 pays qui ont voté pour : Arménie, Bélarus, Bolivie, Cuba, Fédération de Russie, Nicaragua, République populaire démocratique de Corée, Soudan, Syrie, Venezuela et Zimbabwe. 
                            Tel une peau de chagrin les soutiens inconditionnels de la Russie à l’ONU composée des dictatures communistes et autre Mugabe et Ortega, et d’autres voisins en états de dépendance avancée.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Paulof


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès