• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un chercheur reconnait avoir truqué et trafiqué des études de recherche (...)

Un chercheur reconnait avoir truqué et trafiqué des études de recherche médicale

Laboratoires pharmaceutiques. Etudes truquées...

Pouvons-nous encore avoir confiance dans les chercheurs et les laboratoires pharmaceutiques ? Dans les grands spécialistes qui conseillent l’OMS ? Dans les grandes entreprises qui s’occupent de notre santé ? Dans les revues qui publient les études ?
En surfant sur le net, je trouve quelques articles qui parlent de Scott S. Reuben, anesthésiste qui a reconnu avoir trafiqué de très nombreuses études de recherche médicale. Il a d’ailleurs été inculpé par le Tribunal de Boston au mois de janvier 2010, dans un silence médiatique en Europe toujours aussi important.
Voici quelques liens en anglais :
Theday.com ; natural news. com ; medpagetoday
En effet, le seul article en français que j’ai trouvé sur ce sujet date du mois de mars 2009 et a été écrit par Pharmacritique.
Nous savons depuis plusieurs années maintenant que nous ne pouvons pas faire confiance aux études lorsqu’elles ont été diligentées par les laboratoires qui les conçoivent.
Peut-on être juge et parti ?
Les laboratoires conçoivent les médicaments, et ensuite, effectuent des études qui sont publiées dans des journaux médicaux sérieux et reconnus comme ayant un certain poids.
Pour pouvoir bénéficier de l’appui de ces journaux, comme The Lancet, il faut présenter des études draconiennes, bien menées et surtout sans faille.
Pourtant dernièrement, un article d’alter info indiquait que The Lancet roulait pour Big Pharma.
On découvre qu’au moins un chercheur a biaisé des études ( 21 études suspectes au moins) , entre autre une étude sur le célébrex, anti inflammatoire non stéroïdien.
Combien d’autres auront eu le même parcours pour toucher l’argent des laboratoires ?
Iront-ils comme Scott S. Reuben se dénoncer aux autorités et seront-ils sanctionnés ?
Cela fait quelques années que Marcia Angell avait dénoncé les manipulations de la recherche clinique et le contrôle de l’information par les firmes. Elle a d’ailleurs écrit un livre que je vous invite à lire : « les vérités sur les compagnies pharmaceutiques ». 
Nous avions déjà eu droit aux manipulations des études sur le Vioxx par Merck , qui a malheureusement entrainé de nombreux décès avant d’être retiré du marché en 2004. 
Nous avons droit aussi à des études publiées sous le nom de plume renommé d’un médecin , mais écrit réellement par des rédacteurs professionnels payés par un laboratoire. 
Le livre de Philippe Pignarre nous en apprend beaucoup sur : « le grand secret de l’industrie pharmaceutique » ( titre de son livre). 
Entre autre chose que pour survivre Big Pharma doit user de stratégies commerciales car il n’y a plus de nouvelles molécules qui permettraient d’avoir un blockbuster.
Aussi, ils falsifient les études, ou ils lancent des vaccins. Un vaccin étant le moyen de ne pas contracter une maladie, [même si on n’y est pas exposé et que notre organisme peut très bien lutter tout seul].
Ainsi, ils ont lancé le vaccin contre les papilloma virus : le Gardasil. Vaccin qui lutte contre le cancer du col de l’utérus, du moins d’après la publicité car, en fait il est sensé protéger les jeunes filles des infections à papilloma virus . Il existe plus de 100 sortes de papilloma virus , mais seulement 4 sont utilisés dans ce vaccin. Les papillomas virus sont fréquents et sont la plupart du temps éliminés spontanément par l’organisme. Cependant certaines lésions provoquées par les papilloma virus seraient susceptibles de devenir cancéreuses.
Raccourci fréquemment utilisé : le Gardasil protège du cancer du col de l’utérus. On peut d’ailleurs le remarquer sur le site même du laboratoire Merck : « GARDASIL® est un Vaccin contre le cancer du col de l’utérus, les lésions précancéreuses génitales (du col, de la vulve et du vagin) et les verrues génitales liés aux Papillomavirus 6, 11, 16 et 18. »
L’efficacité de ce vaccin ne peut pas être prouvée pour l’instant car pour qu’un cancer du col de l’utérus se développe il faut plus d’une dizaine d’années. De plus, les papilloma virus ne sont pas les seuls responsables de ce cancer : le tabac l’est aussi, entre autre comme nous l’apprend Martin Winckler dans cet article sur ce sujet. Du reste le cancer du col de l’utérus est au treizième rang des cancers, et a beaucoup reculé ces dernières années, entre autre grâce au dépistage fréquent. Cette propagande ne poserait aucun problème si les effets indésirables ne se dénombraient pas par milliers. Des jeunes filles en pleine forme sont décédées suite à cette vaccination, l’EMEA surveille et certaines ont eu des troubles neurologiques graves29 décès au moins outre atlantique
Alors nous savions que les experts ne déclaraient pas forcément leurs conflits d’intérêt, maintenant on apprend que les laboratoires, avec l’aide de certains médecins biaisent les études, qu’ils développent des vaccins à l’efficacité non prouvée et dangereux
Nous avons pu avoir un bon aperçu de cette intoxication avec la gabegie du vaccin contre la grippe A, nous avons déjà vu les problèmes liés au scandale de la vaccination contre l’hépatite B, je ne reviendrai pas dessus.
Mais voilà maintenant je me pose des questions, peut on encore faire confiance aux médecins, qui nous prescrivent peut être des médicaments insuffisamment testés, fabriqués par des laboratoires pharmaceutiques, qui vendent leurs produits, qui réalisent les études sur leur efficacité et leurs effets secondaires et en assurent la promotion par des délégués médicaux ?J’aimerai savoir où se trouve le comité d’éthique dans ces cas là ? Pourquoi n’avons-nous pas droit à des recommandations qui permettraient de s’assurer que les firmes ne nous mentent pas à tout bout de champ ??
Quand le commerce passe avant l’éthique, nous assistons à la mise en danger de notre santé et ceci n’en est qu’un tout petit exemple...

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 mars 2010 10:32

    Bonjour,

    j’ai réagi sur ce sujet au début d’une campagne de pub radio : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871 qui se termine par ces mots :

    De leur côté, les producteurs et les distributeurs de remèdes naturels efficace et sans danger, issus d’une pharmacopée souvent millénaire, font l’objet d’un harcèlement constant de la part des services officiels.....Amendes assassines, confications, interdictions, garde à vue pour intimidation, fermetures, prison avec ou sans sursis, pleuvent sur les bienfaiteurs de la santé naturelle respectueuse de la vie humaine et environnementale. Les marchands de chimie, eux, sont tellement puissants qu’ils ont la garantie d’une immunité judiciaire totale, et l’on n’a jamais vu aucun responsable de laboratoire condamné ou emprisonné suite à la mort de milliers de victimes d’un médicament. Tout au plus, on retire l’objet du délit du marché, et l’on n’hésite pas à le réinjecter sous une autre forme et pour un autre usage, en général pour des maladies orphelines ou tout simplement dans des pays sans contrôle du tiers monde.

    La médecine actuelle a les moyens d’allumer les feux qu’elle prétend éteindre...



    • liebe liebe 3 mars 2010 10:51

      Bonjour lisa Sion , merci pour votre commentaire.
      Effectivement , on voit là deux poids et deux mesures. On ne peut plus parler d’égalité devant la loi. Ils sont souvent reconnus , jugés responsables mais pas coupables...
      Nous pourrions rajouter qu’avec le codex alimentarius tel qu’il est proposé , les compléments alimentaires naturels, ont du soucis à se faire. [comme certains additifs, mais là ce n’est pas un mal].
      J’entendais ce matin à la radio que Bruxelle avait autorisé la culture d’une pomme de terre OGM, afin de faire de l’amidon pour l’industrie. ( à priori pas alimentaire du moins c’est ce que j’ai entendu à la radio , mais on dirait que c’est réservé aux animaux...) .
      sachant que dernièrement , on a appris que Monsanto avait envoyé des études de marché complètement truquées en Inde pour favoriser la vente de leurs produits là bas, que les études présentées par cette firme ont souvent été biaisées et que les effets des produits ont longtemps été minimisés, que notre nourriture est indissociable de notre bonne santé, nous avons vraiment du soucis à nous faire pour l’avenir de notre planète.


    • liebe liebe 3 mars 2010 10:53

      Merci Napatkabra,
      pour ce llien, mais , il date lui aussi du mois de mars, nous ne trouvons pas d’article parlant de son passage devant le tribunal de Boston au mois de janvier.


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 3 mars 2010 13:20

      Les falsifications, déformations, montages, extrapolations gratuites... de résultats scientifiques sont un problème ancien et récurrent.

      Ce problème est surtout directement lié à des pouvoirs de fait qui se sont installés dans le monde scientifique, ainsi qu’aux liens de ces pouvoirs avec l’argent et les lobbies.

      Il ne s’agit pas, principalement, d’un mauvais comportement du « petit chercheur dans son coin », mais bien d’affaires concernant des intérêts importants, des courses au pouvoir...

      Voir, du printemps 2006, cet article d’Isabelle Debergue sur AgoraVox :

      Le scandale chronique des résultats scientifiques falsifiés : crise du lobbying et des pouvoirs discrétionnaires

      Ou, plus récents, dans notre blog La Science au XXI Siècle :

      Hwang Woo-Suk, le lobbying et la fraude scientifique (I)
      Universités françaises et OPA patronale (V)

      ou encore, du blog Science, connaissance et conscience  :

      Le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 (I)
      Le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 (II)
      Le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 (III)

      Paul Broca, les femmes et les “sauvages” (I)
      Paul Broca, les femmes et les “sauvages” (II)
      Paul Broca, les femmes et les “sauvages” (III)


      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/


    • gimo 3 mars 2010 14:14

      JE maudis cette société de corropution et pourrie
      quand je disais souvent et dénonçai le sujet cet article
      on me repondait- «  » tu vois le mal partout 
      ma réponse etait ’"  non je ne vois pas le mal lui ilo est partou(t
      des esclaves mercenaires vendu pour et )par l’argent

      combien homme aimerait être des vrai hommes
      voltaire
      JE maudis cette société de corropution
      gimo


    • liebe liebe 3 mars 2010 17:58

      Merci indépendance des chercheurs et Gimo pour vos témoignages.
      oui, c’est récurrent et oui c’est horripilant.
      J’ai peur que nous ayons entamé l’ère de la désespérance...


    • Luis Gonzalez-Mestres 4 mars 2010 10:26

      Voir la rétractation des 21 articles par Anesthesia & Analgesia :

      http://www.aaeditor.org/HWP/Retraction.Notice.pdf

      A propos de cette revue, lire par exemple :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Anesthesia_&_Analgesia

      Cordialement

      Luis Gonzalez-Mestres
      http://scientia.blog.lemonde.fr/
      http://notresiecle.blogs.courrierinternational.com/


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 6 mars 2010 12:03

      Nous venons d’évoquer l’affaire de Scott Reuben dans cet article :

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/05/aeres-anr-et-revues-avec-comite-de-lecture-ii.html

      AERES, ANR et revues avec « comité de lecture » (II)

      Le 5 mars, le Parisien publie à la une le titre « OGM : les experts mis en cause ». Ce titre renvoie à deux pages d’articles s’interrogeant sur l’indépendance des chercheurs qui ont été à l’origine de l’autorisation par la Commission européenne, mardi dernier, d’une pomme de terre génétiquement modifiée (Amflora, de BASF). La vingtaine de scientifiques, auteurs d’une évaluation mandatée par l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), entretiendrait avec des multinationales fabriquant des OGM des liens d’intérêt potentiellement incompatibles avec l’apparence d’impartialité et d’indépendance requise pour une telle expertise. Mais si même sur une question aussi médiatique et « sensible », les gouvernements européens se réveillent très tardivement, quel contrôle effectif peuvent-ils exercer sur les garanties d’impartialité et d’indépendance des referees des revues privées dites « avec comité de lecture » qui servent de base aux évaluations bibliométriques de l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) ou aux évaluations de projets par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR)  ? Des évaluations dont dépend de plus en plus directement l’avenir des laboratoires du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), des autres établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) et des universités. Et que penser du critère d’attribution de credits annoncé publiquement par l’ANR et basé sur une prétendue « pertinence économique pour les entreprises » ?

      [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/03/05/aeres-anr-et-revues-avec-comite-de-lecture-ii.html ]

      Voici ce que nous écrivons :

      (...)

      Quel peut être le sens réel de ces critères d’évaluation bibliométriques, dans un organisme comme le CNRS ou dans les universités, alors qu’il est impossible pour les instances d’évaluation de contrôler l’impartialité et l’indépendance effectives des revues privées sur lesquelles se base cette bibliométrie ?

      Pire, les scandales liés à la publication de résultats falsifiés, déformés, fabriqués, exagérés... dans les revues privées « avec comité de lecture  » les plus « prestigieuses » et cotées par la bibliométrie sont devenus un phénomène récurrent qui met en évidence des dysfonctionnements profonds du système basé sur un tel mode de publication.

      Sur ce dernier point, outre les exemples déjà évoqués dans ce blog, voir encore la rétractation (février 2009) de 21 articles par Anesthesia & Analgesia :

      http://www.aaeditor.org/HWP/Retraction.Notice.pdf

      A propos de cette revue, lire par exemple :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Anesthesia_&_Analgesia

      et sur l’affaire de Scott Reuben :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Scott_Reuben

      http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=a-medica...

      http://www.nytimes.com/2009/03/11/health/research/11pain....

      http://www.boston.com/news/health/articles/2009/03/11/doc...

      http://online.wsj.com/article/SB123672510903888207.html?m...

      Wikipédia écrit :

      Scott S. Reuben (born 1958) is Professor of Anesthesiology and Pain Medicine at Baystate Medical Center in Springfield, Massachusetts. Reuben was considered a prolific and influential researcher in pain management, and his purported findings altered the way millions of patients are treated for pain during and after orthopedic surgeries.

      (fin de citation)

      En effet, de façon générale la fraude scientifique n’est pas l’affaire du « petit chercheur dans son coin qui n’arrive pas... », mais bien celle de « personnalités indiscutables », du pouvoir, du lobbying, de l’influence et des grands enjeux financiers.

      (...)

      (fin de l’extrait de notre article)


      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/


    • liebe liebe 7 mars 2010 15:23

      Merci indépendance des chercheurs pour tous ces compléments d’information.
      Très intéressants.


    • liebe liebe 3 mars 2010 11:12

      oui chantecler, j’en parle dans mon commentaire précédent .


    • JL JL 3 mars 2010 11:11

      Bravo Liebe pour cet excellent article d’information. Bien entendu, il faut dire et redire que les études menées par Bigpharma pour le compte de Bigpharma n’ont plus aucune crédibilité.

      Mais il appartient aux pouvoirs publics de réagir. Or ils ne sont pas du tout prêts à le faire, au contraire : « L’histoire nous a inlassablement appris que le pouvoir n’a jamais rien cédé et ne cèdera jamais rien si ce n’est par la force. » (Normand Baillargeon).

      Ce matin, France Culture recevait Dominique Lecourt qui nous parlait du principe de précaution. J’aime bien Marc Voinchet, mais je dois dire que, quand Mr Lecourt disait que le principe de précaution était un frein au progrès, je bouillais de ne pouvoir intervenir, vu que personne ne le contredisait : le principe de précaution qui devrait être une protection des citoyens contre les délires des savants fous, est une « auberge espagnole » dont usent et abusent pour le compte des puissants, les Pouvoirs publics.

      Associé au principe « Privatisation des profits, socialisation des pertes », le principe dit de précaution est entre les mains des politiques, ces cousins des oligarques, un poison mortel ! Au nom de ce principe, Mme Bachelot a failli réussir une inoculation à marche forcée de toute la population française.

      « L’objectif ultime des grandes sociétés qui forment le cœur du complexe du »capitalisme du désastre« , c’est d’introduire le modèle de gouvernement à but lucratif – qui progresse rapidement dans des circonstances extraordinaires – dans le fonctionnement ordinaire, au jour le jour, de l’Etat. Autrement dit, il s’agit de privatiser le gouvernement ». (Naomi Klein, « La stratégie du choc »)

      Autrement dit, au nom des principes : « Qui n’avance pas recule » et « les profits sont privés, les pertes sont publiques », l’Etat, par le moyen du principe dit de précaution, est en passe de devenir une entreprise lucrative aux mains d’une poignée de prédateurs fous de pouvoir, de science et de profits.

      Du pain béni pour les enfants de Milton Friedman !


      • liebe liebe 3 mars 2010 11:19

        Tout fait JL, et nous avons vaiment du soucis à nous faire, car , je ne sais plus quel chercheur disait qu’ils [ les labos] auraient gagner lorsque l’on arriverait à fabriquer et à vendre des produits pharmaceutiques aux gens en bonne santé... C’est leur but ultime et on le voit au travers de leurs vaccins , et de tous les médicaments déremboursés pour cause de non efficacité ou efficacité moindre. 
        Ils ont donc réussi... 


      • marie81 3 mars 2010 11:31

        La derniere manipulation était tellement énorme que certains medecins ont dù enfin ouvrir les yeux,ce sont tout de meme les plus concernés. Merci mme Bachelot, malgré les dégats ce sera peut-être l’occasion d’un début de changement, à condition de vouloir poursuivre l’invesitgation et de ne pas s’arreter sur l’histoire de la grippe .Au Canada ,un début d’interogation:sentiment d’avoir été floué
        http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/entrevue-avec-fernand-turcotte.html

        et si c’était depuis des années que vous vous faites berner mes chers docteurs,et nous avec ?

         Sur le forum Atoute un médecin dit « je ne suis pas certain d’avoir envie de faire partie de la grande famille de la médecine »,s’il faut que cette famille change il faut qu’elle change de l’intérieur et grace aux certains journalistes courageux

        http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/les-medicamenteurs-le-buisness-de-25380

        http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/entrevue-avec-fernand-turcotte.html


        • marie81 3 mars 2010 11:55

          je me suis trompée dans mon dernier clic

          il faudrait rendre hommage aussi au dr Girard
          à Pharmacritique
          Arte à un moment à diffusée Médicamenteurs,Le virus qui fait débat, Silence on vaccine, mais depuis il y plus personne de courageux chez eux
          Alis
          altermonde-sans frontières
          votre santé
          revahb
          liberté therapeutique
          mondialisation
          alterinfo
          amessi
          les mots ont un sens
          unifaceauvaccin
          et des articles sur AV bien sur avec tous les commentaires interessants

          en esperant que des gens courageux pourront poursuivre leur boulot ;la censure commence à se faire sentir,certains liens disparaissent


        • liebe liebe 3 mars 2010 12:01

          oui marie,
          Je ne sais pas mais il me semble que le site uni au vaccin est fermé depuis. Trop de pressions ?
          fait il parti des dommages collatéraux de cette gabegie de vaccin grippal ? :
          http://www.mybrowserbar.com/cgi/errors.cgi?q=http%3A%2F%2Fwww%2Eunisfaceauvaccin%2Eorg%2F&type=dns&ISN=418C4DCC4D694F0EA616E81AD14E6D5A&ccv=130&cnid=302398&cco=US&ct=11


        • liebe liebe 3 mars 2010 12:30

          mon cher Léon, Si vous ne souhaitez pas nous lire personne ne vous menace et ne vous y oblige. .
          Le problème de tricherie et de mensonsges étant malheureusement récurrent, nous ne pouvons pas dire qu’il s’agisse d’un ou deux chercheurs...


        • vince733 3 mars 2010 13:52

          @Leon
          Continuez donc à nous servir vos playlists « indigentes » et ne vous mêlez pas de discussions auxquelles vous ne comprenez rien dans le fond. Visiblement, vous n’avez jamais approché le moindre protocole d’évaluation clinique, ou le moindre labo de recherche. Vous êtes d’une naïveté qui pourrait être désarmante si elle ne laissait transpirer la stupidité et l’inculture.

          Quand à votre santé, si vous êtes content et satisfait de vous intoxiquez, et bien libre à vous de vous bourrer de vaccins et de molécules chimiques. Personne ne vous en empêche. Laissez au moins à ceux qui refusent ce mode de « soin » la liberté de ne pas y adhérer ni y participer.

          @liebe
          Excellent article.
          Je travaille régulièrement en milieu hospitalier auprès de toubibs effectuant en permanence l’évaluation de nouvelles molécules. Je suis effaré de constater que les labos concepteurs de ces molécules arrosent financièrement des associations de médecins participant aux protocoles d’évaluation. Je ne comprends pas que le système d’évaluation ne soit pas conçu de telle manière que le découplage entre labo demandeur et entité réalisant l’évaluation soit total.


        • wesson wesson 3 mars 2010 14:09

          Bonjour l’auteur,

          ne perdez pas de temps à répondre à Léon. Il est allé gaiement se faire planter les banderilles pour la récente grippette A, et ne supporte pas l’idée qu’il ai pu être induit en erreur à l’aide d’une campagne d’affolement.

          Ce n’est plus qu’une question de sauver les apparences, qui l’amèneront à nier jusqu’à l’évidence.

          Alors il préfèrera vous traiter de soucoupiste ou d’amateur de cendre de mulot plutôt d’admettre qu’il s’est fait couillonner comme des millions de Français aussi.


        • JL JL 3 mars 2010 14:33

          En parlant de soucoupiste, le plus célèbre que je connaisse s’appelle Edgar Mitchell  !  smiley


        • TSS 3 mars 2010 15:59

          @léon

          il parait que vous avez exercé le metier de professeur ! quelle ouverture d’esprit !! pauvres

          élèves,pauvre education nationale... !!


        • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 16:26

          Toujours aussi pertinent Mister Wesson. Le vieux Léon a des poussées d’urticaires, des démangeaisons dues à un psoriasis persistant, et des troubles d’humeur temporo-occipital. Déjà nourrisson, il avait été extrait au forceps par un talentueux médecin plus tard devenus son gourou. Il ne jure depuis que sur la science officielle et les autorités pour lesquelles il voue un culte imperturbablement hiératique.


        • vince733 3 mars 2010 16:30

          @Leon
          Votre bêtise n’a d’égale que votre arrogance déplacée et votre ignorance crasse des sujets sur lesquels vous prétendez discourir.
          Je ne vous ferai certainement le plaisir de vous dire ni où, ni en qualité de quoi je travaille en milieu hospitalier.

          Quand à vos « contributions », je n’ai remarqué que les playlists ... c’est dire le niveau des autres.
          Et oui, je maintiens le terme « indigent » pour ces playlists ... et pour l’ensemble des commentaires que j’ai l’occasion de lire sur de multiples fils AV.


        • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 16:39

          Développe en profondeur les scories de ta pensée sournoise, au lieu de médire par éructation pestilentielle une simple déjection canine.


        • liebe liebe 3 mars 2010 18:20

          @ léon,
          Vous savez, je vous plains, sincèrement, être toujours aussi aigri doit être pesant à force.
          Ceci dit, les labo en phytothérapie, en aromathérapie ou autre ne viennent pas démarcher les gens chez eux. De plus , je n’ai pas lu dans mon post ou dans mes posts de notion de allez voir un naturopathe ou de prenez telle huile essentielle ou tel produit en phyto ou en homéo. 

          On peut se soigner autrement , on peut aussi ne pas se soigner, car nous n’en avons pas besoin. 

          Votre problème est que vous souhaitez toujours discréditer les auteurs ou autres personnes qui sont contre les dérives vaccinales actuelles, (la vaccination n’est pas une panacée) pour dire vous voyez il fait parti d’une secte, ila ses produits, ses livres ou autre à vendre. 

          Je n’ai rien à vendre. Et mes articles sont publiées en tribune libre article d’opinion.

          Vous voyez mon article comme un article indigent, et bien vous avez votre opinion, que je suis loin de partager, mais voyez vous je vous laisserai vous exprimer car , vos attaques personnelles sont telles et tellement fréquentes qu’elles en deviennent risibles. 
          C’est dommage, car quelquefois, je vois poindre sous vos commentaires orduriers la base d’un fond de discussion qui pourrait s’avérer intéressant.


        • curieux curieux 3 mars 2010 19:22

          Léon n’est qu’un petit joueur de pipeau mais seulement avec deux doigts. Il nous dit qu’il a abandonné le pipeau au bout de dix ans. Probablement parce qu’il n’était pas doué, ca se voit. Un génie n’abandonne pas la musique car c’est un don.


        • TSS 3 mars 2010 23:55


          conseils d’un irrationnel :retirer les oeillères et une bonne valve pour degonfler la tete... !!


        • sisyphe sisyphe 4 mars 2010 03:09

          Pauvre Léon, qui se croit dans le domaine de la rationalité, quand il n’est que dans le déni de réalité, en fonction de ses DOGMES inébranlables.

          Le contraire même de la raison, qui est de se rendre aux évidences, sans a priori.

          Du négationnisme pur jus.


        • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 15:34

          @ Chanteclerc

          J’ai parcouru l’article - à partir de ton lien - en diagonale du fou qui s’avère assez intéressant car mesuré et relativement rigoureux. Je conseille à l’auteur du présent article mis en ligne sur Ago d’en prendre connaissance et d’en tirer sa propre opinion personnelle en nous en livrant une mini-synthèse (vlà donc que je parle comme Sarko annoçant l’adoption par voie représentative du traité constitutionnel de l’UE, et ce, malgré le rejet Français) 


        • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 16:29

          Je t’ai reconute sous la casquette militaire. Heureusement que ce joujou tenu dans ta main ne fait qu’illusion que par sa ressemblance à une arme létale.


        • liebe liebe 3 mars 2010 18:07

          Merci chantecler pour cet excellent lien que je ne connaissais pas.
           J’en arrive malheureusement à la même conclusion que lui.


        • Bélial Bélial 3 mars 2010 15:58

          Je me demande s’ils vont oser nous refaire le coup l’hiver prochain. smiley


          • liebe liebe 3 mars 2010 18:09

            A propos du vaccin ?
            le virus de la gippe A est d’ors et déjà intégré au vaccin saisonnier aussi ceux qui ne voulaient pas se faire vacciner contre la grippe A, juste par la saisonnière auront droit au fameux cocktail dans le vaccin de la grippe saisonnière.


          • marie81 3 mars 2010 18:37

            avec les personnes agées c’est plus facile,internet n’est pas encore trop à la mode dans les foyers-logement
             on en profitera pour leur injecter un nouveau coctail,de toute façon des effets indesirables graves on ne les verra pas,les vieux ont déja tellement de pathologies...j’exagère à peine
            http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-prochain-vaccin-anti-grippe-l-oms-conseille-un-vaccin-%C3%A0-3-souches_2302.htm


          • Bélial Bélial 3 mars 2010 22:36

            Oui je parlais du vaccin, ou d’une nouvelle maladie bizarre sortie d’on ne sait pas où, d’un labo ou d’un type qui aurait baisé avec un poulet, ou un cochon, ou un hippopotame la prochaine fois !

            A force d’entendre tous les ans qu’on va tous crever j’oscille entre être complètement blasé et la paranoĩa.

            Dans le meilleur des cas ce n’est qu’une question de bénéfices et de corruption et c’est quand même très grave.


          • Spyder974 Spyder974 3 mars 2010 17:34

            Je suis pas tellement surpris de cette attitude, surtout venant de grand groupe, ils n’ont pas grand choses a dire ou faire car qui ira vérifier et contre-dire les arguments avancés par ces groupes.

            Qui hormis ces concurrents ont les moyens techniques et financiers de vérifier et valider les études, pas grand monde ... de plus nous n’avons pas tellement de choix sur les offres, on doit leur faire confiances, c’est leur domaine, et je vois mal comment aller fabriquer mon propre médicament.

            Quand ils souhaiteront nous faire peur pour nous obliger à consommer des médicaments, comment nous pourront savoir s’il le font pour notre bien ou pour leur compte en banque ?


            • liebe liebe 3 mars 2010 22:53

              bonsoir Spyder 974,
              il existe des moyens de vérifier les études, mais on ne les met pas à dispositions de chercheurs indépendants.

              Maintenant , nous aurons malheureusement toujours un doute ...


            • vince733 3 mars 2010 18:31

              @Leon
              Je ne vois pas en quoi vous donner des précisions sur mon travail en milieu hospitalier peut donner un quelconque poids à mon argumentaire. Si je dois « mythoner », et bien je peux vous raconter n’importe quoi : je travaille dans le service de chirurgie thoracique du CHU de Toulouse, où je suis assistant en recherche clinique ... vous voilà plus avancé, et plus convaincu par ce que je vous dis ???
              Ensuite, je ne me sers pas du terme « milieu hospitalier » comme d’un argument me valant une quelconque supériorité dans la discussion, mais simplement pour préciser dans quel contexte je constate les liens incestueux entre labos et recherche clinique. Arrêtez de projeter vos manies et comportements sur les autres.

              Enfin, non, je n’ai (encore) rien « pondu », car je ne cherche pas à asséner mes vérités à mes concitoyens, ni à convaincre quiconque de ce que je pense ou crois ou ce qui est bon pour autrui. Je rédigerai un article le jour où je penserai pouvoir apporter une contribution intéressante sur un sujet que je maîtrise suffisamment.
              A bon entendeur.

              @liebe
              Rien à voir avec ce fil. Par rapport à notre discussion d’hier au sujet de la dyspraxie, j’ai demandé à la modération d’AV de vous transmettre mon mail, mais je n’ai aucune nouvelle de leur part ...


              • marie81 3 mars 2010 18:45

                je pense qu’on devrait insister pour les MP,
                souvent il est difficile de retrouver rapidement des liens les plus interessants,cela demande des fois beaucoup de temps, et les articles defilent trop vite
                pour moi les commentaires devraient servir pour échanger,apprendre qq chose ,sinon pas d’intêret


              • liebe liebe 3 mars 2010 22:54

                @ Vince ,
                J’ai reçu ton adresse mail. Je vais t’écrire. Oui marie, je suis d’accord nous devrions insister pour avoir les MP.


              • Philou017 Philou017 3 mars 2010 18:44

                Quelques liens pour réfléchir :

                http://www.booksmag.fr/livre-du-jour/l/medecine-frelatee.html
                Pour les besoins de sa dernière enquête, Hans Weiss, journaliste autrichien auteur de plusieurs ouvrages sur l’univers médical, s’est fait passer pour un consultant spécialisé dans la recherche pharmaceutique. Sous cette identité d’emprunt, il a fréquenté pendant plus de deux ans différents labos, de nombreux médecins, et a eu accès à des banques de données. Son livre, « Une Médecine corrompue », dénonce de nombreuses pratiques illégales. « Certaines industries n’hésiteraient pas à taire des résultats de tests cliniques défavorables à la commercialisation d’un de leurs médicaments », relève Robert Jütte dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

                Le scandale de l’Industrie pharmaceutique. (PDF)


                http://web2.radio-france.fr/franceinter/chro/lebilletde/index.php?id=80759
                Une journaliste du New York Times, Melody Petersen, a écrit un livre qui s’appelle « Nos médicaments quotidiens » ("Our Daily Meds). Elle raconte la corruption de la science médicale américaine. Elle détaille les relations incestueuses entre l’industrie pharmaceutique, la recherche universitaire, et les instances qui contrôlent l’usage des médicaments. Selon elle, la plupart des médocs mis en vente aux Etats-Unis tiennent plus de la recherche marketing que de l’investissement scientifique, leurs vertus sont gonflés, les effets secondaires sont minimisés. Des maladies soi disant nouvelles sont même montées en épingle pour créer de nouveaux marchés - pour ceux qui vont bien mais qui sont potentiellement malades.
                ..........
                Dans l’actualité, il y a aussi le livre du Docteur Sauveur Boukris, qui s’appelle "Ces médicaments qui nous rendent malades" (Le Cherche Midi). Un réquisitoire ! Ça fait peur. Il décrit notamment les effets secondaires, parfois très graves, de médicaments courants. Selon lui, entre 8.000 et 13.000 décès par an seraient dus aux médicaments. Il raconte aussi que 25.000 visiteurs médicaux sillonnent la France, et font parfois plus de 40 visites par mois chez un médecin pour l’inciter à prescrire.

                Philippe Even : « On traite des centaines de millions de gens pour des maladies qu’ils n’auront jamais »

                Ancien doyen de la faculté de médecine de l’hôpital Necker et directeur l’Institut Necker, Philippe Even fait le point sur les pratiques médicales françaises. Pour lui, l’industrie pharmaceutique travaille à élargir la définition des maladies de façon à vendre plus de médicaments.

                Scandale du Tamiflu : les études sont trafiquées !
                En conclusion, il apparaît aujourd’hui que les nouveaux documents publiés par Roche montrent que le Tamiflu n’est pas ou est peu efficace pour prévenir les complications de la grippe. Cette information était en possession de l’Agence européenne du médicament et de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et de la Food and Drug Administration des Etats-Unis (FDA). Pourtant, l’Agence européenne assure dans son analyse du Tamiflu de 2009 que celui-ci diminue l’usage d’antibiotiques. Quant à l’Afssaps elle estime que « les antiviraux réduisent potentiellement les risques de complications. »

                ==> Soignez-vous au maximum par des méthodes de médecins naturelle.


                • liebe liebe 3 mars 2010 22:54

                  Merci philou 17


                • liebe liebe 3 mars 2010 19:50

                  Euh , un assistant en recherche clinique cela s’occupe de cela...


                • vince733 3 mars 2010 20:34

                  @Leon
                  vous ai-je dis que je suis assistant en recherche clinique : non. Relisez mon post au lieu de dire n’importe quoi !!! J’arrête là cette discussion stérile et vous laisse à vos certitudes.


                • ZEN ZEN 3 mars 2010 18:56

                  Léon,
                  Fais donc un tour par là pour sortir des jugements sommaires
                  On n’ y trouve ni soucoupistes, ni épiciers..
                  Des professionnels, qui n’ont pas le nez dans le guidon....


                  • liebe liebe 4 mars 2010 21:55

                    Ouh la la mon pôvre léon, on dirait que vous fatiguez...


                  • Philou017 Philou017 3 mars 2010 19:31

                    Reneve : « l’inverse de la démarche scientifique. »

                    La démarche scientifique n’est plus qu’un leurre dans l’industrie pharmaceutique. Lisez mes liens.


                  • liebe liebe 3 mars 2010 19:48

                    Cher Philippe,
                    je cmprends que l’on soit dubitatif et même que l’on ait du mal à croire qu’il y a tant et tant de problèmes dans l’industrie pharmaceutique.
                    Je vous invite à lire les deux livres que j’ai cité mais également de prendre le temps de visiter la totalité des liens que j’ai mis ou ceux de Philou 17.

                    croyez vous que l’on prenne plaisir à dénoncer que tout est pourri dans le royaume des fous ?
                    Je peux vous assurer que non et je préfère vous écrire un article sur des poêtes qui m’ont plu ou sur le dernier livre sorti en librairie...
                    Non, cela n’est guère plaisant mais si personne ne le fait , nous resterons ignorants de ce qui se passe en coulisse.
                    Lorsque vous allez voir votre médecin traitant , vous ressortez régulièrement toute une liste de médicaments qui apparait comme souvent obsolète..
                    La liste est importante car le médecin nous dit ce médicament donne tel effet secondaire donc pour pallie rà cela vous allez prendre tel autre médicament.. Et ainsi de suite.

                    Quel parent oserait dire au médecin traitant, non je ne donnerai pas votre médicament à mon enfant ?
                    Le parent fait confiance..
                    Et pourtant , combien d’années a ’ti fallu pour que l’on abandonne le otut antibiotique en systématique dés que quelqu’un avait le nez qui coule dans la famille ?
                    Combien d’années a t’il fallu pour que l’on abandonne et retire du marché le Vioxx, qui si il avait été testé efficacement n’aurait jamais été mis sur le marché. D’après une étude il a fallu plus de 27 000 décès suite à ce médicament.
                    Il vous en faut davantage ?
                    Alors oui ,j ’ai un gros problème pour leur faire confiance, mais peut être parce que justement j’ai un autre regard que celui de l’usager du médicament qui n’a aucune connaissance en la matière.
                    Et croyez moi je préfèrerai vous indiquer que le ciel est bleu et le soleil brille dans notre beau pays.


                  • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 20:18

                    @ Renève le Renard.

                    L’article en question ne porte pas sur la remise en cause de l’ensemble des recherches médicales, ni sur les progrès et les bénéfices enregistrés en terme de santé par l’apport technologique et médicamenteux de la science médicale.

                    Il relate, de première part, en partie le caractère frauduleux des études, tests et examens relatifs à moult molécules ou vaccins censés opérer un traitement positif contre les maladies qu’ils prétendent enrayer, éliminer ou empêcher de progresser, et ce, au bénéfice des patients traités, de seconde part, la mise en scène habile de certaines évaluations dont les résultats ont été délibérément faussées, et enfin de troisième part, apporte un éclairage sur la situation des supposés experts face à l’emprise et l’influence qu’exercent sur eux les intérêts financiers défendus coûte que coûte par les géants pharmaceutiques.
                     
                    Votre diatribe est tout à fait inopérante en la circonstance, mal venue en l’espèce, et in fine, parfaitement déplorable.
                     
                    Rassurez vous, le bébé est si bien protégé qu’il finira son cycle mortifère grâce à des personnes bornées telles que vous, et sans jamais se préoccuper du sort des nombreuses victimes qu’il est appelé à faire, ainsi que des dommages par ricochet qui s’en suivront dans la mesure où les institutions s’en remettront comme toujours à la parole des experts bouche d’or qui prendront bien soin de lui redorer le blason. 
                     


                  • lord_volde lord_volde 4 mars 2010 14:33
                    Extrait des communications emphatiques de Monsieur RENEVE.
                    Communication à l’Académie Française
                    de M. Philippe Renève
                    Sujet : Inscription du mot « Lefebvre » dans le Dictionnaire de l’Académie.

                    Madame le Secrétaire Perpétuel, Mesdames et Messieurs les Académiciens,

                    J’ai le grand honneur de parler au nom de très nombreux de nos contemporains pour vous adresser cette supplique solennelle.

                    Monsieur Frédéric Lefebvre, ancien ministre de la République, attire depuis plusieurs années l’attention de tous les citoyens par des déclarations publiques qui témoignent avec constance d’une personnalité très riche dans de nombreux domaines politiques et philosophiques et qui s’illustre tout particulièrement par un trait de caractère fort développé, que tous les Français attentifs remarquent et apprécient à sa haute valeur...

                    Les lecteurs pourront juger, à la lumière de cette intervention épistolère rapportée ci-dessus, lequel de nous deux a succomber au jeu des expressions grandiloquentes. 

                    A ce petit jeu, tu m’as largement devancé, battu à plate couture et écrabouillé de toute la surface imposante de ta platitude seigneuriale.

                  • lord_volde lord_volde 4 mars 2010 18:24

                    Autre charme littérato-ampoulé marquant la tendance snobinarde de notre auguste et distingué ami dénommé ci-présent l’excellentissime rossignol des arts et des nobles lettres.

                    vendredi 17 juillet 2009
                    A la manière de… Victor Hugo
                    N*** le Petit
                    Ainsi le voilà donc au faîte, ce tsar de toutes les avidités, ce père des caprices voyants, ce Caesar des ambitions mercantiles, qui trouve dans les bijoux faussement précieux, le luxe exhibé et les trompettes dorées de la renommée fallacieuse les buts ultimes de son existence rampante comme le serpent. Ce reptile n’a jamais promis que pour séduire, n’a jamais rassemblé de complices que pour mieux les utiliser et n’a jamais fasciné que pour abuser.
                    Il ne connaît ni foi ni loi, ni Dieu ni maître sinon cette vaine soif de paraître qui remplace celle d’être, et qui le fait aussi bien épouser des femmes connues que courtiser riches épiciers et maçons engraissés. Aussi ses rêves de gloire s’arrêtent-ils à la porte des palaces, et le goût de la postérité s’efface-t-il devant celui du lucre ; la bassesse des sentiments lui tient lieu d’élévation d’esprit.
                    A l’imitation des grands hommes cet animal petitement terrestre a tenté de s’envoler, pitoyable volatile, vers les sommets formidables du pouvoir dont l’altitude grise les plus sages. Mais, alors qu’il était déjà saoul de ses désirs, de ses envies et de ses cupidités, son indigne ascension n’a fait que renforcer ses pauvres jalousies en rendant moins lointaine leur satisfaction si intensément désirée. Car pour ce reptile devenu vautour, la proximité de la charogne attendue attise la convoitise à mesure que croît l’odeur.
                    Mais ne vous méprenez pas, citoyens : plus que le magnifique voilier qui plane avec majesté au-dessus des terres et des hommes, il est l’os que le vautour gypaète précipite des nues pour le casser sur la roche ; ainsi la France se plaît-elle parfois à élever un moment les usurpateurs afin de mieux les briser.
                    PCC Philippe Renève

                    Le pur talent de talent de Messire Rossignol croisé avec une érudition à faire palir d’envie les meilleurs écrivains des siècles passés, ne se trouve pas tant dans ses prouesses écriturières, mais surtout dans sa volonté d’impressionner ses lecteurs. 

                  • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 02:04

                    Evidemment que j’ai pu admirer dans la contemplation quasi religieuse la cruelle beauté des textes mis en lumière scintillante et filant dans le firmament au delà des étoiles les plus brillantes. Happé par la pureté académique de la plume Renèvienne qui dessine des sons comme jamais abordé auparavant, je m’étais retrouvé projeté dans le coeur charmant de ses sublimes compositions teintées d’ironie mordante et composant la quintessence de la précellence.

                    Monsieur P. Renève, vous êtes mon rhéteur préféré parmi les plus subtils talents qui ont traversé l’Agora vox populi.

                    Etant votre débiteur, je m’incline face à votre majestueuse grandeur. 


                  • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 02:05

                    zut et crotte de bique : abordés.


                  • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 02:19

                    Vous me faites grand honneur dans la magique comparaison des plumes du paon à mon humble style. Je dois vous avouer que ce dernier n’est point inné à la manière des plumes que porte le paon dés sa naissance. Il a été travaillé par nécessité car les lacunes accumulées pendant mes années d’insouciance ne pouvaient être comblées que par une harrassante labeur toujours remise sur le monticule grandissant de fumier. 
                    Peut-être pourrions nous collaborer dans le cadre d’un travail en commun en vue de créer une oeuvre qui portera votre douce et tendre signature ? 


                  • lord_volde lord_volde 5 mars 2010 02:22

                    errata : un harrassant labeur toujours remis...


                  • ddacoudre ddacoudre 3 mars 2010 20:14

                    bonjour liebe

                    il n’y a aucune raison qu’un corps constitué ne soit garant de moralité absolue, surtout pas dans un monde qui pousse comme le notre à la cupidité, il y a donc forcément des humains qui y succombe, heureusement peu dans le monde scientifique, mais cela existe d’ailleurs en 2004 science et vie y avait consacré un articles a ces scientifiques tricheurs et a recommencé dans son numéro 1094 de novembre 2008.

                    il faut savoir que cela existe et se méfier de la globalisation comme le suggère le titre de ton article, sinon il nous faut nous suicider. dans un article j’avais un peu rappeler ce besoin de confiance sans laquelle aucune société ne peut fonctionner et se délite tout doucement comme la notre, en remplaçant la confiance par le droit, la justice, la police, des lois en n’en plus finir, en un mot en remplaçant le contrôle interne, ’la (morale ou l’éducation pour être un honnête citoyen par le contrôle externe police et tout ce qui s’en suit.

                    et cela vaut bien évidemment pour tous les secteurs.

                    cordialement.


                    • liebe liebe 3 mars 2010 20:57

                      Bonsoir, dd à coudre,
                      Je ne vois pas comment le titre de mon article qui ne parle que d’un chercheur peut entrainer la globalisation, à moins que tu ne veuilles parler des chapeaux ?
                      Je ne parle malheureusement pas d’une seule étude et d’une seule personne.
                      Je sais bien que nous assistons à ce que nous redoutons le plus : la perte de confiance.
                      La perte de confiance tout d’abord dans les politiques, dans les ééconomistes , dans les financiers, dans les grandes industries en général ( je parle des multinationales et pas de petites entreprises. ) , dans la police et dans la gendarmerie, dans l’education Naionale, dans les médias et enfin dans la santé et tout ce qui y est rattaché.

                      Il y a des dommages collatéraux à cette perte de confiance, sans aucun doute car nous avons perdu de nombreuses valeurs, en voulant aller toujours plus haut, toujours plus vite ...
                      Je ne renie pas le progrés mais j’ai du mal à me retrouver dans cette société , et cette société nous l’avons construite.

                      Je me sens dépassée par les personnes qui se garent sur des places handicapés sans l’être ou avec des titres falsifiés.

                      Notre société est ainsi faite et est en perte de vitesse. Elle laisse les plus démunis sur le bas côté au profit de la richesse de quelques uns.
                      Je me sens dépassée par tout cela et par le fait effectivement que l’on fasse passer les sanctions avant l’explication, la responsabilisation.
                      je suis d’accord avec toi sur ce fait , mais j’ai du mal à faire confiance maintenant. Je ne deviens pas particulièrement paranoïaque mais j’ai du mal à suivre ce que l’on me dit sans me demander où il veut en venir, que veut il me vendre ?
                      Du coup je ne suis pas un petit mouton. MAis la perte de confiance est bien là.




                    • Vipère Vipère 3 mars 2010 20:17



                      Bonjour à tous,

                      Droit de réponse à Appoline sur l’article Communes sous les mers de Bruno de la Rivière.

                      « Non sérieusement, vipère, vous ne pensez pas ce que vous dites »

                      Je maintiens mes propos et complète votre information par ce qui suit en marge :

                      Dans la philosophie des lumières, la protection civile des citoyens contre les accidents et les calamités naturelles, épidémies, etc... est une fonction relevant de l’état. Réaffirmée dans la déclarations des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui annexée à la Constitution française.

                      Art. 3 « Tout individu à droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »

                      Habituellement, la sécurité civile d’un pays comprend les secours publics, dont les sapeurs pompiers et les hôpitaux, un réseau de surveillance de calamités identifiées, par exemple : épidémies, montées des eaux, sécheresse, pollution, séisme etc...

                      PAR ESSENCE, LA SECURITE EST INTER-MINISTERIELLE

                      « Donc en sa qualité de minisistre, Madame Roseline BACHELOT est concernée par le volet de »la protection aux personnes« et la mise en oeuvre des moyens.

                      L’article 1 de la loi n0 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit que :

                       »La sécurité civile a pour objet la prévention des risques de toute nature, l’information et l’alerte des populations, ainsi que « la protection des personnes » des biens et de l’environnement par la préparation et « la mise en oeuvre des mesures et des moyens appropriés relevant de l’état, des collectivités territoriales et les personnes publics ou privées ».

                      Pour conclure : Dans un pays centralisé comme la France, la mise en oeuvre d’un plan de protection massif de la population relève du ressort de l’état et de différents ministères, dont celui de Madame BACHELOT pour ce qui concerne « le droit à la vie » menacé par la montée des eaux.

                      Or, il y eu défaillances de l’état à tous les niveaux.( art. 3).




                      • liebe liebe 3 mars 2010 21:15

                        Cher vipère,
                        lorsque vous souhaitez retrouver un article précédemment publier, vous pouvez aller tout à fait en haut de la page d’accueil d’agoravox et choisir la date en cliquant sur édition précédente.
                        Si vous vous souvenez du nom de l’auteur vous pouvez aussi le retrouver en cliquant sur le pseudo de l’auteur .
                        Pour finir vous pouvez aussi utiliser la fonction recherche qui vous permet de retrouver l’article en question.


                      • pseudo 3 mars 2010 20:18

                        Pouvons-nous encore avoir confiance dans les chercheurs et les laboratoires pharmaceutiques ? OUI les personnes qui travaillent dans ce milieu sont des personnes intègrent, Mais les directeurs de recherche et développement ont des objectifs économique pour financer les labos et ces nombreux chercheurs donc ils n’ont pas le choix face à la pression des directeurs marketing que d’arrondir les angles. 

                        Ce qui est le plus incroyable si l’aspirine était découvert aujourd’hui elle ne pourrait pas être commercialiser ! 
                         Dans les grands spécialistes qui conseillent l’OMS ?
                         NON, ils sont financer par les labos. 
                        Dans les grandes entreprises qui s’occupent de notre santé ? 
                        Sa dépend de l’étique de l’entreprise. 
                         Dans les revues qui publient les études ?
                         OUI et Non, malheureusement ou heureusement se sont des journalistes sans formation scientifique, ils obtiennent leurs expériences sur le terrain. 

                        • liebe liebe 3 mars 2010 21:08

                          Merci pseudo pour ces réponses qui vous sont propres.
                          Je sais parfaitement quelles sont les pressions pour les directeurs de recherche et je le déplore , car justement , ils n’ont pas de financements qui permettent d’être indépendant.
                          Comme ils n’ont pas les moyens de faire des recherches concernant les maladies orphelines, concernant les maladies rares, ils sont obligés d’être à la botte des labos.
                          Malheureusement, les dérives nuisent à l’ensemble, mettent le doute sur les pratiques générales des laboratoires.


                        • xray 3 mars 2010 20:58


                          On ne parviendra jamais à imaginer le nombre de gens qui se sont pourri l’existence (Et qui ont pourri l’existence des autres) à cause de ces virus de curés. 

                          Les virus de curés 
                          http://levirusmachin.hautetfort.com/ 

                          La cuisine diabolique des croyances  (Sida) 
                          http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/25/la-cuisine-diabolique-des-croyances/ 

                          Sida, le dossier 
                          http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2006/12/02/le-dossier.html 



                          • liebe liebe 3 mars 2010 21:11

                            Je suppose Xray, que vous avez dû déjà visionner cette vidéo à propos du SIDA.



                            • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 22:00

                              @ Liebe
                              J’ai apprécié la justesse du ton et l’esprit d’indépendance par lesquels tu as su aborder d’une manière rationnelle, le thème polémique que n’éviteront pas de susciter certaines interventions déplacées ou hors contexte. Le courage se niche parfois là où on ne l’attend pas. 
                              Hier sur un autre fil, je t’avais posé une question relative au virus VIH. (lien ci-dessous)
                              http://www.agoravox.fr/auteur/lord_volde?debut_bestof=10#pagination_bestof

                              Par ailleurs, j’ignore si tu connais ce truc que tu découvriras en cliquant sur le lien suivant, mais prends le temps de le lire complètement quand tu en auras la disponibilité et l’envie.

                               http://www.syti.net/SilentWeapons.html

                              Bonne soirée.


                              • liebe liebe 3 mars 2010 22:06

                                @ lord volde,
                                c’est marrant parce que ton pseudo ne correspond pas à l’image que je me fais de toi à la lecture de tes commentaires, mais je te remercie beaucoup pour tes encouragements.

                                Je prendrai le temps de lire et regarder les liens que tu viens de mettre . Et je te réponds ensuite.
                                L’histoire du SIDA est de plus en plus controversée et je pense que là aussi il y a beaucoup à écrire..


                              • liebe liebe 3 mars 2010 22:32

                                Voici un lien à lire dans son intégralité à propos de la théorie que le VIH n’est pas responsable du SIDA.

                                En voici un autre , encore un autre..
                                Voici un forum qui parle du SIDA côté dissidents.. je t’invite à le parcourir.


                              • lord_volde lord_volde 3 mars 2010 23:13

                                @ Liebe

                                Encore merci pour toutes ces informations.
                                J’avais des liens très intéressants sur ce sujet, mais pour le moment, je suis incapable de les retrouver vitement.
                                Toutefois, j’en ai au moins deux dont l’un pourrait t’intéresser car il évoque entre autres, Big Pharma.

                                http://www.soueich.info/article-verite-choquante-sur-le-sida—42430762.html

                                http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php?ref=1636216&query=sida

                                Question : Quelle est ta spécialité médicale ?


                              • lord_volde lord_volde 4 mars 2010 14:38

                                Je me suis trompé de lien à propos de la question posée sur un autre fil de discussion :


                              • liebe liebe 3 mars 2010 22:22

                                Voici un article de pharmacritique paru aujourd’hui présentant un documentaire qui passera sur canal+ vendredi soir sur les méthodes marketing des laboratoires pharmaceutiques.


                                • liebe liebe 3 mars 2010 22:35

                                  Bonsoir razzara,

                                  merci pour votre commentaire. Vous avez raison en ce qui concerne les couts de productions et leur volonté d’avoir un cash flow...
                                  ET je vois bien qui sera la première personne à tendre le bras devant votre formidable vaccin... LOL .
                                  cordialement
                                  Liebe


                                • liebe liebe 5 mars 2010 17:56

                                  Trs cher Léon, on dirait que vous êtes énervés ?
                                  Vous avez un problème ?? Vous voulez nous en parler ?
                                  Je ne sais pas moi, vous avez peut être des problèmes de sommeil, vous faites quelques cauchemars dans lesquels les liebe et autres écrivains viennent vous hanter ?
                                  Vous avez peut être peur que nous prenions le pouvoir à l’instar de vos chers politiques sans tâche ?
                                  Vous avez sans aucun doute peur de nous finalement pour jouer ainsi de l’insulte et de l’invective. SI vous le souhaitez , je connais de très bons psy qui sauront vous aider....
                                  Nous vous aimons Léon, ce serait dommage que vous n’arriviez pas à vous exprimer autrement ....
                                  dommage, il n’y a pas de smiley qui fasse des bisous...
                                  Mais le coeur y est...


                                • Rough 3 mars 2010 22:30

                                  Y parait que momo et PV ont truqués les votes sur AV...Est-ce grave docteur ?

                                  Et puis aussi djanel, katalyseur, abdelkader.....


                                  • liebe liebe 3 mars 2010 22:39

                                    bonsoir Rough,

                                    Etes vous certain de ne pas vous être trompé d’article ? Il ne s’agit pas de machine à voter électronique ici , mais de tromperie dans des études concernant des produits mis sur le marché pour soit disant soigner ...
                                    La vie est en jeu, je ne pense pas que si quelqu’un peut truquer un vote électronique il mette la vie en danger...
                                    Bien à vous...


                                  • lebreton 3 mars 2010 23:09

                                    je ne possede aucune action dans l’industrie pharmaceutique,je ne voudrai pas etre le complice d’empoisonneurs de tout poil,il n’existe plus aucun controle l’argent est roi et on met sur la touche les gens qui contestent et si tous les braves gens qui donnent pour la recherche, contre toutes les maladies ,avaient une idée de l’utilisation des fonds ils seraient sans doute moins donnant ,il suffit de voir les manipulations génétiques opérées pour les plantes et pour les animaux pour se convaincre de la dangérosité d’individus pour qui l’homme n’est qu’un cobaye et faire qui revent d’une race dite supérieure . chercher la pratique de l’oms avec la grippe h1n1 et voyez comment ça à pu aboutir ! 


                                    • liebe liebe 4 mars 2010 00:06

                                      bonsoir lebreton, je suis d’accord avec vous , si tous ceux qui donnent le savaient, cependant, j’y mettrai un petit bémol, dans le sens où justement c’est ce qui permettrait que les chercheurs soient véritablement indépendant.
                                      Par contre, il faut absolument controler leurs études.
                                      La génétique va très loin et d’un point de vue éthique, jene suis pas certaine que l’on puisse tout accepter ;
                                      Quant aux OGM , bien entendu on se rend compte des risque squ’ils nous font courir...
                                      Merci pour votre commentaire.


                                    • jmcn 4 mars 2010 00:36

                                      Voir l’interview du Dr Marc Girard sur http://www.youtube.com/watch?v=3oC6dO37UHE où il explique de manière explicite comment est-ce des chercheurs "à la petite semaine’ en mal de renommée sont cooptés par les labos pharmaceutiques pour servir de porte voix.

                                      Nous avons là un système scandaleux mais bien établi. J’insiste sur le mot SYSTÈME.

                                      Vous savez, pour être en bonne santé, c’est simple mais pas à la portée de tous : il faut avoir ses 80 m² de terre sur lesquels on cultive ses propres légumes (on se rend compte que les Tomates ont alors un goût ...). Sa viande on l’achète en famille chez le paysan du coin et on congèle. Ensuite on achète le moins souvent possible de produits industriels. Et puis on a une activité physique régulière.

                                      Avec ce régime on devient immédiatement un très mauvais client pour toute l’industrie pharma.


                                      • liebe liebe 5 mars 2010 17:57

                                        merci Jmcn pour votre contribution.


                                      • Christoff_M Christoff_M 4 mars 2010 02:51

                                        Non quand on sait que la plupart des grands « spécialistes » qui décident de la diffusion d’un vaccin, sont d’anciens stagiaires ou des gens qui ont validé leur fin de cycle chez Sanofi, Glaxo, Merck ou Pasteur !!!

                                        idem pour la commission qui décide du remboursement de médicaments par la sécu !!

                                        Parler d’indépendance, c’est croire aussi que les décisions de nos politiques sont neutres par rapport à des grands groupes internationaux et des banquiers ou avocats d’affaires qui appuient tel ou tel groupe et orientent les décisions de fusion acquisition validées par l’état....


                                        • liebe liebe 5 mars 2010 17:57

                                          merci christoff pour votre commentaire.


                                        • sisyphe sisyphe 4 mars 2010 03:22

                                          C’est marrant de constater que, dès qu’on relate des FAITS, des PREUVES, dénonçant les collusions, mensonges, malversations, du milieu médical traditionnel en rapport à leurs liens avec les laboratoires pharmaceutiques, les tenants du DOGME, renvoient à l’homéopathie, aux sciences occultes, voire à la sorcellerie.

                                          Comme quoi, le dogme n’accepte que la pensée binaire ; 1 - 0, 1 - 0 ; 1 - 0.

                                          On est bien loin de la raison ; on se croirait plutôt revenu au Moyen-Age, et à ses procès en sorcellerie ; ce sont en fait les tenants du DOGME de la raison raisonnante qui s’avèrent être les vrais obscurantistes, les tenants de la nouvelle inquisition.


                                          • lord_volde lord_volde 4 mars 2010 15:01

                                            Je rejoins mon ami Sisyphe pour dénoncer le crétinisme dogmatique de certains commentateurs particulièrement intolérants. Le cas de Léon me paraît symptomatique de ce mal bien Français qui tend à terroriser intellectuellement ceux qui refusent de suivre le chemin qu’il montre et qui conduit sans sourciller à l’abattoir. 


                                          • steve steve 4 mars 2010 15:44

                                            @leon


                                            des sectes et des illuminés de tous bords qui tentent de décourager les gens de se soigner par les méthodes allopathiques classiques et les attirer vers leurs officines tout aussi marchandes où on leur vendra très cher des pillules de sucre, des essences essentielles, des consultations chez des gourous pas remboursés par la sécu etc...

                                            oui, mais puisque l’enjeu, c’est de guérir, ça crée une sélection darwinienne de la connerie

                                            oui, je conviens que ça n’est pas très à gauche comme éthique smiley



                                          • clodius clodius 4 mars 2010 09:07

                                            - Selon une étude (quelques années)
                                             un quart des publications scientifiques : sont pratiquement justes
                                             un quart comportent des petites erreurs
                                             un autre quart, des lacunes et de grosses erreurs
                                             l’autre quart est nul...


                                            • steve steve 4 mars 2010 15:47

                                              et l’étude sur les publications d’avox, ça donne quoi ?


                                            • Filipos 7 mars 2010 15:05

                                              Le milieu pseudo scientifique au sein duquel évolue la médecine sensée veiller à notre bien être ne se contente pas de servir des intérêts purement mercantiles et de pouvoir quitte à tricher éventuellement sur telle ou telle donnée.

                                              Ce milieu set  capable aussi de réduire à néant, d’une manière méticuleusement organisée et concertée, toute découverte scientifique qui irait dans le sens du progrès médical mais pas dans celui de ces intérêts.
                                              La machine à dénigrer, à mentir, à cacher, à étouffer se met alors en route.

                                              L’absolument génial Docteur R.G Hamer avec ses découvertes et sa totale intégrité en a fait les frais et avec lui malheureusement  cette « armée des morts » qui auraient eu le droit de vivre leur vie jusqu’au bout.

                                              Hamer n’a eu que le tort de franchir la ligne rouge. Il le savait mais il n’a jamais voulu faire marche arrière.

                                              S’il est encore en vie c’est qu’il est un roc physique et mental.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès