• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Général de l’OTAN : les marchés financiers sont en train de (...)

Un Général de l’OTAN : les marchés financiers sont en train de provoquer une guerre nucléaire

Un entretien accordé par l’ancien chef d’état-major du Commandement Sud de l’OTAN, le lieutenant général Fabio Mini, également ancien commandant-en-chef de la KFOR au Kosovo, est particulièrement intéressant en ce qu’il soulève le lien direct entre le risque d’un conflit nucléaire et le pouvoir que les marchés financiers se sont arrogé sur les Etats.

Dans son entretien avec Enzo Pennetta sur le site Critica Scientifica, Mini affirme :

Depuis la guerre froide fomentée par les pays baltes contre la Russie, depuis la guerre "larvée" des Etats-Unis contre la même Russie et les agissements russes en Ukraine, jusqu’en Syrie, au Yémen ainsi qu’à tous les autres conflits dits "mineurs" ou "de basse intensité", tout signale qu’il n’y a pas lieu d’attendre l’éclatement d’un nouveau conflit total, nous y sommes déjà jusqu’au cou.

Ce qui se passe en Asie avec le pivot stratégique du Pacifique est sans doute le signal le plus manifeste qu’une explosion comme celle de la Deuxième Guerre mondiale est plus probable dans ce théâtre. Ce n’est pas tant parce qu’on y stationne des porte-avions et des missiles (ce qui se passe effectivement), mais parce que les préparatifs d’une guerre mondiale de ce genre-là, y compris la confrontation nucléaire inévitable, est ce qui se prépare. Cela ne veut pas dire que cela se produira immédiatement, mais plus longs seront les préparatifs, plus importantes seront les ressources investies en armements – et plus les esprits asiatiques et occidentaux s’orienteront en ce sens.

Sur la Grèce et la notion de guerre de l’information dont elle fait l’objet, l’ancien responsable de l’OTAN note que « seul un naïf pourrait encore croire que la Grèce aurait trafiqué ses statistiques sans que le sachent l’UE, le BCE, le FMI, la Réserve fédérale, la Banque mondiale ou ces agences de notation si prospères et bien informées ». Il est bien plus réaliste à son avis de croire que les intérêts politiques se sont imposés lors du passage à l’euro, et que les intérêts financiers ont alors imposé une dette maximum aux pays membres les plus fragiles.

Ainsi, les pays à la périphérie de l’UE ont été poussés à s’endetter puis à faire défaut. Ce n’est pas le fait des Etats mais d’institutions « supranationales » qui répondent aux intérêts du système dit de marché, conclut-il.

Bien heureusement, cet état d'esprit de fin du monde n'est pas partagé par une majorité de la population mondiale. Il n'est qu'à avoir l'engouement national provoqué par l'Egypte récemment...

Appel à arrêter la menace immédiate d’une Troisième Guerre mondiale


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • bourrico 7 14 août 2015 15:47

    Non, la guerre nucléaire tue le business.


    C’est avec les guerres conventionnelles qu’on s’enrichit, enfin surtout les industriels.


    • Roosevelt_vs_Keynes 14 août 2015 16:12

      @bourrico 7

      L’erreur serait de croire que l’existence même des marchés financiers repose sur la notion de profit.


    • bourrico 7 14 août 2015 16:15

      @Roosevelt_vs_Keynes

      Ah.
      Bon ben ça leur rapporte quoi alors de jouer à la guerre nucléaire ?

    • Roosevelt_vs_Keynes 14 août 2015 16:33

      @bourrico 7

      Tout le monde sait que la dette de la Grèce est impayable. Pourtant les marchés font semblant de pondre, via Schäuble, Hollande ou Merkel, des accords qui ne seront jamais tenus.

      Tout le monde sait que de couper dans les dépenses, ça tue. Pourtant ça fait ni chaud ni froid à Schäuble, Hollande ou Merkel.

      Tout le monde sait qu’Obama, via Nuland, a mit des Nazis au pouvoir en Ukraine. Pourtant ça ne semble troubler pas grand monde.

      Secouez le tout, mélangez bien, rajoutez une bonne dose d’insouciance estivale, et vous obtenez des choses qui n’étaient pas prévues du tout...


    • bourrico 7 14 août 2015 17:08

      @Roosevelt_vs_Keynes


      Je ne vois toujours pas l’intérêt d’une guerre nucléaire.



    • 1984 14 août 2015 21:02

      @bourrico 7 La guerre nucléaire n’a pas plus d’intérêt que l’ensemble des actions irrationnelles qui émaillent notre histoire et nos journées... C’est en comprenant ça qu’on flippe le plus !


    • bourrico 7 14 août 2015 21:20

      @1984


      Non mais la il s’agit de la « finance ».
      Ces gens la sont pragmatiques, ils ne mélangent pas le business et les scrupules humanistes.
      Pour eux, la bonne guerre se passe ailleurs, elle est conventionnelle et doit durer longtemps.
      Ceux qui y trouvent de l’intérêt savent très bien la mettre en oeuvre et la faire durer.
      Une guerre nucléaire les emporterai, ils le savent, ce ne sont pas de idiots.

    • RO1620 RO1620 15 août 2015 01:03

      @bourrico 7

      Pas forcément. il suffit de ce mettre d’accord entre gentlemens. On fixe la dose maximum à 5, 10, 20 kilotonnes et on garde la grosse artillerie pour faire respecter les règles du jeu.


    • bourrico 7 15 août 2015 01:18

      @RO1620

      Je ne crois pas non.

      Chaque Etat a sa doctrine.
      Certains, dont nous, font encore la distinction entre tactique (ou pré stratégique) et le stratégique, d’autres non.
      Le « faible puissance », c’est censé être le dernier avertissement, on peut le faire péter dans le désert ou en altitude (pas sur pour l’ASMP-A), mais ça viens APRES l’échec de la dissuasion conventionnelle, ça veut dire qu’on s’est fait rétamer les forces classiques.
      L’étape suivante est en générale commune à tous, on balance la purée.

      Pour les armes hors contrôles, je dirais qu’il est très compliqué de faire péter une bombe, et si on la fait pas sauter de suite, il faut l’entretenir, c’est pas à la portée du premier venu.

      De plus, les grands pontes de la finance n’ont pas encore les clefs ni les codes.
      Le domaine stratégique échappe encore à toutes les règles du business entre gentleman, à toutes les règles du commerce international.

    • Claude Simon Gandalf 15 août 2015 08:08

      @1984


      Oui, enfin, tes sens apprécient plus tout de même.

    • Duke77 Duke77 15 août 2015 11:09

      @bourrico 7
      Ça te dérange pas de dire n’importe quoi ?

      L’arme nucléaire vient « APRES » les classiques ? Sachant que les seules utilisations à ce jour ont été faites dans un contexte complètement différent (USA sur les Japonais), (USA en Irak), c’est assez absurde pour être signalé.
      L ’arme nucléaire et notamment ses nouvelles versions les plus petites comme les « mini-nuke » mises au point grace aux progrès de la fusion au laboratoire de Sandia aux USA, permet une utilisation beaucoup plus décomplexée. Et le risque est bien là : on fait péter une mini nuke sur un emplacement stratégique, une arme certes de basse intensité mais ce faisant, on donne le droit à l’adversaire d’user de la force nucléaire également. Et ceci est exactement le sénario le plus probable désomais d’une escalade vers un conflit nucléaire total.

      En outre, dire que « la finance » ce ne sont pas des idiots est assez risible quand on voit ce qu’elle inflige comme retard de développement à notre civilisation (energies nouvelles cachées pour utiliser le pétrole jusqu’au bout, médecine basée sur les conséquences et non sur les causes des maladies pour augmenter sans cesse les sources de profit du lobby pharmaceutique etc.) et son impact irréversible sur notre planète (les enfants de ces gens de la finance vont bien vivre sur cette bonne vieille planete détruite par leur parents si pragmatiques selon toi)... Bref, la finance n’a aucune conscience et la plupart du temps, aujourd’hui, est tenu par des « fils de », qui n’ont aucun mérite ni aucune intelligence particulière bien au contraire. Des héritiers de l’empire de leur père ou grand-père dont l’éducation a été baclée et la conscience humaine quasi inexistante. Ces cons-là munis de leur super pouvoir financier sur notre monde pourraient tout à fait mettre fin à notre civilisation par pure bêtise.

    • bourrico 7 16 août 2015 00:49

      @Duke77

      Ça te dérange pas de dire n’importe quoi ?

      ......(USA en Irak)

      Me suis arrêté la, tu m’en voudras pas, vu que tu semble te parler à toi même....

      ps : Et un comique de plus ! smiley

    • RO1620 RO1620 16 août 2015 17:54

      @bourrico 7

      « Chaque Etat a sa doctrine »

      Encore faut-il que les Etats existe encore. Ce que je constate, c’est les véritables leviers du pouvoir sont dans les mains de la finance.

      Des frappes ciblée et dosée sont financièrement rentable et évite d’engager des hommes et du matériel. Les morts au combats c’est jamais bon pour le 20h.

      Pour ce qui est des codes je ne crois pas que c’est un problème.

      Par contre c’est au niveau de l’état-major qu’il y a de l’espoir.
      Prions pour qu’il ai assez de généraux retissant à s’engager sur cette voie et qu’ils restent en place.


    • bourrico 7 17 août 2015 08:07

      @RO1620

      Ce que je constate, c’est les véritables leviers du pouvoir sont dans les mains de la finance.
      Bon, j’ai déjà répondu plus haut, je sais pas en quelle langue l’écrire.


      Des frappes ciblée et dosée sont financièrement rentable et évite d’engager des hommes et du matériel

      Déjà répondu aussi, et comme j’ai pas envie de me répéter, et surtout parce que ça ne sert à rien ici, ben j’arrête de répondre.

    • RO1620 RO1620 21 août 2015 02:48

      @bourrico 7

      « Bon, j’ai déjà répondu plus haut, je sais pas en quelle langue l’écrire. »

      Pardonnez-moi mais je n’ai pas trouvé de réponse. Auriez-vous l’amabilité de m’éclairez si toutefois vous pensez opportun de m’accorder un peu de votre temps.

      Votre raisonnement se fonde sur le présupposé que les différentes puissances de ce monde sont en conflits. Mon postulat est que nous faisons face à une mascarade macabre dont les objectif vous échappe et qui peut bien se terminé en un épouvantable massacre.

      Antony Sutton (parmi d’autre), historien et ex. officier des renseignements de la navy a parfaitement documenté les transactions et les transferts de technologie entre les US et URSS durant « la guerre froide » et ceci avant même la révolution d’octobre.

      Il en était de même entre les US et Hitler.


    • Le p’tit Charles 14 août 2015 16:05

      OTAN...suspend ton vol..une lumière nous éclaire.. !


      • Roosevelt_vs_Keynes 14 août 2015 16:14

        @Le p’tit Charles

        Bien vu... heureusement que les BRICS sont là pour rebâtir sur les ruines de l’empire britannique...


      • bourrico 7 14 août 2015 16:17

        @Roosevelt_vs_Keynes

        Ah ouais quand même.

        Bon ben je vous laisser tous les deux alors.

        Amusez vous bien. smiley

      • Roosevelt_vs_Keynes 14 août 2015 16:11

        L’erreur serait de croire que l’existence même des marchés financiers repose sur la notion de profit.


        • lsga lsga 14 août 2015 17:05

          ah ! enfin un propos censé.
          Le passage du Capitalisme industriel au Capitalisme financier se fait à travers l’effondrement des profits et leur remplacement par la dette. Une analyse originale de Lénine, en 1917.


        • bourrico 7 14 août 2015 17:13


          Je croyais que la dette ça rapportait moi, via les intérêts, les privatisations, etc.


          Enfin, une guerre nucléaire en Europe aurait le mauvais goût de mettre fin à tout ça.
          Ce n’est pas en nucléarisant ses créanciers qu’on va pouvoir en tirer quoi que ce soit, même à long terme.


        • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 14 août 2015 19:03

          @lsga

          Sauf qu’au bout de la dette, il y a toujours « profit » pour le « prêteur ».

          Au 19eme siècle, on divisait en deux entités distinctes le capitalisme d’extraction et le capitalisme de production.

          L’un dépendant étroitement de l’autre, aujourd’hui le « capitalisme » est un et indivisible. Les multinationales dominant toute la chaîne de l’extraction à la production et distribution des biens.

          C’est la raison pour laquelle, il serait très étonnant que les « capitalistes » scient cette branche bien confortable sur laquelle ils sont assis, en favorisant une guerre nucléaire, par exemple.


        • bourrico 7 14 août 2015 20:14

          @bourrico 7

          Correctif : au dessus, il faut bien sur lire débiteurs au lieu de créditeurs. smiley

          Notez que le terme de « marchés financiers » reste quelque chose d’indéfini, de nébuleux, à qui l’on prêterai une volonté propre ayant pour objectif de tout raser. smiley


        • César Castique César Castique 14 août 2015 20:08

          Des discours de ce genre, on pouvait en entendre de la part de transfuges hauts gradés de l’Armée rouge dans les années 70-80. 



          On en trouve des traces dans des collections de journaux de l’époque... Mais, à part ceux qui aiment à se plonger de temps à autre, dans les vieux papiers, plus personne ne s’en souvient. 


          C’est le sort qui attend les prédictions de ce général septuagénaire et à la retraite comme il se doit.

          • baldis30 14 août 2015 22:14

            De toute façon iau moins une soixantaine de pays ont les capacités scientifiques, techniques et technologiques pour fabriquer des bombes à U enrichi. Et beaucoup ont envie de les essayer, même ceux qui les ont déjà essayées.

            Et il y a ceux qui ont la possibilité de les acheter toutes prêtes à l’emploi ....

            Alors la possibilité que ce soit les marchés financiers qui déclenchent le feu nucléaire est une hypothèse, assez réaliste il faut bien le dire.

            De plus il est évident que compte tenu des conflits actuels sur la planète celui qui se croit en paix est un monument de béatitude, sinon d’hypocrisie...


            • Claude Simon Gandalf 15 août 2015 08:12

              Il existe des formules de physique permettant de créer de la matière. Que des imbéciles utilisent ce type de bombes m’angoissent plus. Le droit international devra prévaloir.


              • raymond 21 août 2015 14:52

                @Gandalf
                Dieu est passé nous voire, merci Dieu, au revoir Dieu


              • adeline 15 août 2015 20:30

                je n’aime pas ce genre de pseudo pronostics, une guerre mondiale du type WW2 n’aura jamais lieu ( et ouf merci) je ne comprends pas votre intérêt à diffuser cela ? si vous avez raison, nous ne serons plus là pour commenter....


                • bourrico 7 16 août 2015 00:52

                  @adeline

                  Il est évident que le prochain grand merdier n’aura rien à voir avec 39-45, qui n’avait rien à voir avec 14-18, qui n’avait rien à voir avec 1870... avant c’est moins marqué, l’évolution technique et tactique est lente.

                • Niakine Niakine 16 août 2015 06:02

                  Vivement la Bombe !
                  Je pense contrairement à vous qu’une guerre totale, voire nucléaire serait peut être la solution.
                  La grande purge, le reset salvateur !
                  L’humanité est en péril : La révolution industrielle et ses conséquences ont été un désastre pour la race humaine. Elle a accru la durée de vie dans les pays « avancés », mais a déstabilisé la société, a rendu la vie aliénante, a soumis les êtres humains a des humiliations, a permis l’extension de la souffrance mentale (et de la souffrance physique dans les pays du Tiers-Monde) et a infligé des dommages terribles à la biosphère. Le développement constant de la Technologie ne fera qu’aggraver la situation. Ce qu’auront à subir les hommes et la biosphère sera de pire en pire ; le chaos social et les souffrances mentales s’accroîtront, et il est possible qu’il en aille de même pour les souffrances physiques, y compris dans les pays « avancés ». Le système techno-industriel peut survivre ou s’effondrer. S’il survit, il PEUT éventuellement parvenir à assurer un faible niveau de souffrances mentales et physiques, mais seulement après être passé par une longue et douloureuse période d’ajustements, et après avoir réduit les êtres humains et toutes les créatures vivantes à de simples rouages, des produits calibrés de la machine sociale.En outre, si le système perdure, les conséquences sont inéluctables : Il n’y a aucun moyen de réformer ou modifier le système de façon à l’empêcher de dépouiller les hommes de leur dignité et de leur autonomie. Si le système s’effondre, les conséquences seront dramatiques. Mais plus le système se développera, plus désastreux seront les effets de sa destruction, et donc il vaut mieux qu’il s’effondre au plus vite.


                  • smilodon smilodon 16 août 2015 14:08

                    @Niakine : D’après ce que l’on sait (scientifiquement), cinq « extinctions de masse » ont déjà eu lieu sur cette planète. En 5 milliards d’années !...... Comme la terre est un « diesel », elle repart à chaque fois.... Ca demande plusieurs millions d’années quand même !...... Mais comme il reste (environ) à cette « boule » à peu près la même espérance de vie, et comme le temps « planétaire » n’est pas tout à fait le « nôtre », je pense qu’une guerre nucléaire ne serait qu’un « 6ème épisode » !...... Rien de plus, dans une série qui devrait en compter le double au moins, avant le mot « FIN » !...... Donc, s’il y en a une qui se fout bien de ce qui arrivera après nous (....).....C’est bien cette bonne « boule » qui nous aura gentiment servi de « monde » pendant 3 ou 4 secondes de sa vie !......Elle n’était là que pour nous rendre service !.... Elle n’est pas responsable des météorites qui lui tombent dessus, ni même de celles qu’on peut s’envoyer entre nous !....... Qu’elle porte des dinosaures, des singes ou des hommes sur son dos ............Elle s’en fout !..... Son boulot c’est de tourner !.... Encore et encore !.... On peut bien vivre en paix sur sa surface ou s’entretuer !..... A nous de voir !... Elle, elle tourne !......Elle fait son « job » !..... Et si après nous elle porte des fourmis géantes ou des crapauds de 3 tonnes !!??.... Quelle différence ??.... Elle tournera encore pour pour ceux-là aussi !......Jusqu’à ce qu’ils se bouffent à leur tour !.... Et place au 7ème épisode !...... Ou 8ème !... Y’a rien de grave dans tout ça !.... C’est juste « une autre échelle » !....Nous ne sommes que des passagers !.....« Ses » passagers !..... A nous de faire durer ou non notre « passage » !........Quand on descendra de ce « bus », lui continuera sa route !..... A vide, jusqu’au « prochain arrêt » !....... Rien de grave !..........C’est juste qu’on ne sera plus « dedans » !.... C’est tout. .... Rien de grave docteur........ C’est pas « sa route » qui s’arrêtera. C’est simplement « notre voyage » !...... Et longue vie aux « prochains voyageurs » !.....Sans rancune. Adishatz...


                  • aliante 21 août 2015 06:58

                    @Niakine
                    l’humanité n’a qu’à se suicider par des moyens conventionnels ,pourquoi détruire la faune et ,la flore qui n’a rien demandé à personne


                  • pierre 18 août 2015 12:21

                    éléments de communication pour que la masse ait peur, du climat de la guerre des pandémies etc etc, n’ayez pas peur de toutes manières cela ne changera rien.


                    • Laurent 47 1er septembre 2015 19:12

                      Il faut vraiment être aussi cons que les bourrins du Middle West pour s’imaginer que les Etats-Unis échapperaient à un anéantissement total en cas de guerre nucléaire !

                      D’abord, les villes de Russie disposent d’énormément d’abris anti-atomiques collectifs dans les villes les plus importantes, ce qui n’est pas le cas aux Etats-Unis.
                      Ensuite, sur le plan technologique, ça fait un bail que la Russie a dépassé les Etats-Unis au niveau des missiles intercontinentaux qui sont devenus hypersoniques, à trajectoire erratique, à orbite basse comme des missiles de croisière, et pratiquement impossibles à intercepter du fait de leur équipement de brouillage électronique ( voir l’aventure survenue au destroyer Donald Cook en Mer Noire qui s’est retrouvé en panne électronique totale sur ses systèmes de tir de missiles après avoir été simplement survolé 12 fois de suite par un Sukhoï Su-25 équipé d’un système de brouillage ).
                      Il suffit que 2 missiles Boulava tirés de sous-marins au large des côtes américaines tombent dans la faille de San Andréa, ou dans la caldera du parc Yosemite pour que le « pays de la démocratie » soit ramené à l’âge de pierre ! Et ce ne sont pas les vecteurs à têtes nucléaires multiples qui manquent au pays d’Ivan le Terrible ! ( environ 10.000 ogives ).
                      Sans parler de la Chine et de l’Inde !
                      L’arrogance de Washington est due au fait que jamais ce pays n’a subi de guerre totale sur son sol.
                      Pour ces néo-nazis, la guerre, ça a toujours été chez les autres, et ça fait des années qu’ils essaient sans succès de pousser la Russie à la faute en inventant de jolis fables à destination des crétins qui les gobent aux Etats-Unis, mais surtout en Europe !
                      Manque de pot : les russes ne sont pas des américains à qui on peut faire avaler n’importe quoi ! Ils ont un cerveau, savent s’en servir, et sont bien placés pour savoir ce que coûte une guerre totale !
                      Jamais ce pays n’a provoqué la moindre guerre, mais par contre, ils savent très bien la faire, si nécessaire et eux, ils ne la feront pas par drones interposés !
                      Mais au fait ? Si les Etats-Unis veulent la guerre avec la Russie, pourquoi y a-il autant d’entreprises américaines qui y sont implantées ?
                      Mais, sait-on jamais ! Après tout, c’est quand une bête est à l’agonie qu’elle est la plus dangereuse !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès