Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Iphone made in USA coûterait 4$ de plus par téléphone

Un Iphone made in USA coûterait 4$ de plus par téléphone

Un article paru sur le site BFM Business concernant une étude du cabinet IHS, révèle que produire un IPhone aux USA coûterait 4 dollars de plus par téléphone. Un coût largement supportable pour l'entreprise à la plus forte capitalisation boursière de la planète.

Un taux de marge qui permet de supporter une production nationale

L'étude rapporte qu'Apple serait probablement obligé d'augmenter le prix de vente de ses appareils.
Pourtant, on peut s'interroger sur cette nécessité quand on sait que le taux de marge réalisé par la firme à la pomme est parmi les plus élevé du monde.

Ce taux de marge a même augmenté de 20% entre le premier modèle du iPhone et le dernier modèle (de 50 à 70%).

Autrement dit le "surcoût "de la main d'œuvre rapatriée aux USA ne représenterait qu’une perte de quelques points de marge, qui serait largement compensée par la valeur ajoutée que représente un produit "made in USA" dans un pays ou de plus en plus de consommateurs sont sensibles à ce type d'initiative.

La fiscalité, frein à l'activité ?

La marque de Steeve Jobs est une championne de l'évasion fiscale : elle paye 2.3% d'impôts sur les bénéfices en moyenne contre les 35% normalement en vigueur sur le sol états-unien (hors paradis fiscaux comme le Delaware)


L'étude relayée par BFM Business explique que le coût supplémentaire du paiement de l'impôt aux USA, coûterait 30$ de plus par appareils vendus.

Le principal obstacle à un rapatriement de la production serait donc le taux d'imposition.

Et pourtant là aussi, avec un coût de l'appareil estimé à 300$, produire aux Etats-Unis et y payer l'impôt n’apparaît pas impossible :
 
Cela ramènerait la marge de la firme à un niveau proche de celui en vigueur à l'époque du premier iPhone où Apple n'était pas à plaindre !

De fausses excuses

Dans la plupart des débats, "les experts" nous indiquent à longueur d'éditoriaux que c'est avant tout le coût du travail ou celui de l'impôt qui inciterait les entreprises à délocaliser.

Or comme on l'a vu, le taux de marge net d'Apple même soumis aux conditions normales du marché, ferait pâlir d'envie beaucoup d'entrepreneurs.

Apple dispose d'ailleurs d'une trésorerie nette de 300 milliards de dollars, soit plus que la totalité des recettes fiscales de l'Etat français en 2014. 
 
Aussi, avec de tels taux de marge et de profits, il n'est nullement besoin que l'on exploite des enfants pour extraire les "minerais de sang" à vil prix Ou encore réduire les populations des pays producteurs à l'indigence tout en contribuant au maintien du chômage dans l'Etat qui est à l'origine des infrastructures qui font la réussite de l'entreprise.

Bref, changer de modèle de consommation devient une nécessité et nos actes d'achats ont malheureusement plus de portée que nos bulletins de vote.



Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • hans-de-lunéville 4 janvier 12:15

    Bonjour, assez d’accord avec votre article, j’ai entendu Michelin expliquer que un pneu fabriqué au Brésil coutait 5 euros de moins ( il oublie le transport.....) et Carlos Ghone qui gagne 150 euros sur un twingo Marocaine, c’est pitoyable en effet quand on mesure le désastre ici dans les familles qui tombent dans la misère sans en faire aucunement sortir les familles d’en face. Bref, mais il y a un autre aspect à la délocalisation, c’est ou est le marché ? la cible numéro un des industriel est le coût du transport et non pas la part salariale sur le produit.


    • Spartacus Spartacus 4 janvier 13:27

      Tout cela est absurde...

      Il manque juste les cours d’économie de Léonard Reed

      Apple ne fabrique aucun téléphone, mais juste les conçoit.

      Apple utilise des sous traitants assembleurs, qui eux même assemblent des modules qu’ils ne fabriquent pas, qui ces modules sont composés de composants électroniques qu’ils ne fabriquent pas, ces composants électroniques sont composé de matières que ces fabricants n’extraient même pas eux mêmes.

      Ce n’est pas le mode de consommation qui est le problème grave, le problème le plus grave c’est de le croire.

      La pauvreté est l’état naturel de l’homme, la prospérité est un état secondaire.
      Ce n’est pas la prospérité des uns le problème, le problème, c’est la pauvreté qui ne devient pas prospérité du jour au lendememain.

      Changer de mode de consommation fera perdre un job au miséreux. Il crèvera donc sans rien. 
      Au contraire en lui fournissant un job on lui donne les moyens de s’émanciper et améliorer sa condition, si miséreuse soit elle.
      Le concurrent de Apple n’est il pas Samsung ou LG ? Il y a 40 ans c’était le pays des miséreux payés à coup de lance pierre. 
      Le capitalisme en a fait un pays prospère.

      • Au fil des idées Au fil des idées 4 janvier 14:27

        @Spartacus

        Les chiffres sont donnés par un cabinet d’audit de renommée internationale...

        De plus Apple engendre des milliards de bénéfices par an, son activité serait largement tenable si elle était implantée aux USA et contribuait à l’impôt normalement.

        Le fait est que même si le bénéfice diminuait de 50% avec de telles mesures, il serait encore de 8 milliards d’euros, une somme qui ferait pâlir nombre de multinationales !

        Hors le bénéfice est bien l’argent que l’ont retire un fois l’ensemble des charges payées. D’un point de vue strictement comptable Apple peut donc rester rentable en implantant son activité aux USA, ne vous en déplaise !

        D’ailleurs c’est ce qu’il se passait avant la libéralisation des années 80/90 et nous ne parlons pas de pays communistes smiley

        Ce n’est pas le capitalisme en tant que tel qui est remis en cause dans l’article (surtout venant de BFM Buisness) mais l’avidité des actionnaires et la financiarisation de l’économie qui me semble être des choses différentes.


      • leypanou 4 janvier 14:47

        @Spartacus
        Le capitalisme en a fait un pays prospère. : et le pays où il y a des centaines de millions de miséreux comme l’Inde, c’est aussi grâce au capitalisme ?


      • bourrico 7 4 janvier 15:10

        @Spartacus


        Comme c’est beau un discours du XIXème siècle, une telle condescendance se fait rare de nos jours.

        Notes qu’avant toi, l’église promettait déjà le paradis au ciel à ceux qui en chiaient sur Terre histoire de leur faire fermer leur gueule, t’as rien inventé. smiley

        Allez mon vieux bouffon fossilisé, bon discours esclavagiste à toi.

      • petitdragon999 4 janvier 15:43

        @bourrico 7
        Tu peux dire ce que tu veux, il n’empêche que si tu relocalises la production d’Apple aux USA, tu prives de boulot du même coup des milliers de petites mains en Chine et ailleurs ...
        La question n’est donc pas de savoir si c’est bien ou mal moralement, c’est juste une réalité économique à prendre en considération !


      • Au fil des idées Au fil des idées 4 janvier 17:04

        @petitdragon999

        Parce que vous pensez que les conditions de travail des chinois sont dignes « d’un simple boulot » ?

        Et tout n’est pas binaire les multinationales peuvent avoir de petites unités de production avec de la main d’œuvre locale suivant leurs marchés d’ailleurs cela les rends moins vulnérables aux aléas climatiques (rappelez-vous de la pénurie de disques dur après le Tsunami) ou diplomatiques.

        Le problème de la vague actuelle est que la Chine se retrouve concurrencée par le Vietnam à la main d’œuvre meilleure marché qui elle même est concurrencé par d’autres pays, bref à forcer cette logique du toujours plus de profits ce que vous appelez petits boulots ressemble de plus en plus à un retour à l’esclavage...

        Le problème c’est qu’un esclave ne peut consommer comme un véritable salarié et à force de dumping social vers le bas le système se retrouve en crise permanente. Et les profits sont accaparés par quelques-uns au détriment de l’ensemble. A la fin l’édifice s’écroulera d’une manière ou d’une autre.


      • Shawford sHAW42 4 janvier 17:08

        @Petitdragon666

        Ça sent déjà le roussi pour toi tu sais ? ( smileysmiley smiley smiley


      • Spartacus Spartacus 4 janvier 22:51

        @Au fil des idées

         
        Apple est en aucun cas un exemple de l’avidité d’actionnaires.
        L’action US est à 105USD/115USD pour 1.98% le dividende. C’est pas le Pérou...Comme on dit.
        Et le capital comporte surtout des actionnaires stables. Ce sont surtout les entrants sur une minorité du capital qui font varier à la hausse l’action....

        Vous confondez bénéfices et dividendes.....
        L’actionnaire pourrait être vous même.
        Vous pouvez faire des milliards de bénéfices, et distribuer de faibles dividendes. Apple n’est pas « généreux ».
        Vous pouvez faire des pertes et distribuer des dividendes (exemple EDF).

        Dans le cas de Apple, les actionnaires sont en général des fonds de pension, c’est a dire quasiment des simples et ordinaires salariés ou pensionnés retraités Américains, Hollandais, Norvégiens, Japonnais ou Australiens. 
        Loin de vos clichés de gens « avides ».....

        Une entreprise n’a pas pour définition d’être juste « rentable » mais de faire des bénéfices, et si possible les plus élevés possibles. 
        Une politique d’entreprise ne se juge pas sur un résultat de une année mais des dizaines d’années.

        Les bénéfices sont économiquement une très bonne chose car ils constituent des moyens moyens de financement pour l’entreprise ou des réserves en cas de retournement de mode ou conjoncture et absorber des pertes futures dans des marchés de retournement rapide.

        Vous oubliez la dynamique du capital. 
        Dans votre exemple, les années 80 Apple faisait des bénéfices. Dans les années 90 des pertes écrasé par le PC qui dépassait les MAC.
        Sans le cumul des bénéfices en trésorerie des bénéfices des années fastes, cette entreprise serait morte ou vendue comme IBM. 
        Le concurrent Nokia avec un retournement technologique vient de se vendre a Microsoft faute d’avoir accumulé des capitaux en période faste Apple au moins avec ses bénéfices est prêt a subir une désaffection de ses produits phare grâce a ses bénéfices et un bon rendement.


      • Au fil des idées Au fil des idées 4 janvier 23:45

        @Spartacus

        Vous voulez m’emmener sur un terrain autre que celui qui est évoqué dans l’article et dans mes commentaires.

        Le fait est simple Apple fait des bénéfices et si Apple produisait aux USA et y payait on impôt elle continuerait à faire des bénéfices et vous savez quoi les actionnaires achèteraient tout de même Apple car c’est une valeur sûre et les fonds de pensions que vous décrivez (ceux qui payent les retraites) achètent du Apple car c’est un actif sûre tout simplement....

        Sauf que l’actionnariat d’Apple ne se limite pas aux fonds de pension traditionnels et l’avidité d’autres fonds, cumulée avec les rémunérations des managers liés au cours de bourses sont une explication plus que plausible à l’avidité de cette entreprise...

        Pour conclure et me répéter encore une fois => Apple est en capacité de produire aux USA de payer l’impôt sur le sol américain et de continuer à faire des bénéfices, rien peut justifier la situation actuelle....


      • Spartacus Spartacus 5 janvier 09:54

        @Au fil des idées


        Je vous emmène sur le terrain de la responsabilité face à la posture morale.
        Et là vous êtes dans le déni des réalités.
        Je viens de vous démontrer que le rendement est honnête. 
        Que vous soyez un fond avide ou pas vous aurez le même rendement qu’un autre fond.

        Apple ne produit rien. Rien de rien. .Nada. Zéro. Niet.
        Est ce clair ? Avez vous compris.
        Apple fait produire. Et choisit en fonction du rapport qualité/prix. Et c’est leur choix qui n’est pas guidé par des choix nationalistes ou de pseudo bonne conscience de posture.

        Vous avez quoi contre les chinois ? Produire aux USA, ferait simplement l’effet pervers de « dé-produire en Chine ». En quoi est plus moral de produire aux USA ? En rien.
        Le marché de Apple est mondial. 
        Quel part fait les USA ? 20% ? 30% ?
        Quelle part fait la Chine ?

        Le but des managers est de rendre pérenne cette entreprise, assurer les salaires, la rentabilité et le développement de cette entreprise sur des marchés de retournements rapides technologique. Pas l’état Américain. 

        S’ils sont bien payés. Tant mieux pour eux. C’est pas votre argent. S’ils le sont c’est que l’entreprise le peut.
        Savez vous que les salariés Apple sont aussi bien payés par rapport à la moyenne ?

        Moralement.
        Quand vous travaillez votre but est de gagner votre vie. Altruiste comme vous semblez le présenter, vous travaillez beaucoup pour faire des dons aux Fisc Français ?
        Non. Et bien c’est pareil pour la personne morale Apple. 

        L’immoralité c’est l’irresponsabilité de mal gérer une entreprise et d’y introduire des éléments subjectifs ou de posture dans la gestion.

        Quand tout va bien vous applaudiriez la posture, mais quand tout ira mal en retournement de conjoncture, de licenciements de masse, vous serez le premier a retourner votre veste et accuser la mauvaise gestion de ne pas avoir dans les périodes fastes ne pas avoir constitué assez de trésorerie.

      • Au fil des idées Au fil des idées 5 janvier 10:26

        @Spartacus
        Encore une fois vous voulez m’emmener sur un terrain qui n’est pas traité dans l’article.

        Je ne parle ni de l’action, ni du comportement des acteurs financiers (qui ne sont pas tous de gentils fonds de pensions servant à payer les retraités comme vous le prétendez), je parle juste du fait qu’Apple peut réaliser des bénéfices colossaux tout en produisant au moins en partie aux USA et y payer l’impôt.

        Je n’ai rien contre les chinois d’ailleurs d’autres pistes sont possibles comme par exemple la Charte de la Havane qui fut signée par 53 pays et qui aurait pu changer la face du système d’échange global...

        Bref de avec des raccourcis aussi grossiers qu’une action ne se définit que par son rendement (ridicule pour quiconque connait la stratégie de gestion des gérants) je n’ai plus envie de vous répondre, étant donné que vous êtes bien plus dans le « trollage » que dans la discussion.

        Bref vous m’ennuyez et n’y connaissez pas grand chose smiley


      • bourrico 7 5 janvier 10:34

        @petitdragon999

        Qu’est ce que tu racontes ?
        Tes propos n’ont aucun sens, alors ne m’adresse plus la parole.

      • Spartacus Spartacus 5 janvier 13:01

        @Au fil des idées

        Effectivement quand on vous met face aux réalités, face à la contradiction argumentée, visiblement vous n’avez pas l’habitude.
        Reste la fuite....

        Je sais que je ne connait pas tout. 
        Mais au moins sur le domaine de l’entreprise, je vous conseille la modestie et d’acheter un livre d’économie qui sorte d es clichés....

      • Garibaldi2 5 janvier 14:54

        N’écoutez pas Sparta, comme d’hab il vous pipeaute. Le capital d’Apple est détenu seulement à 21% par des institutionnels (ou des fonds de placement). Le reste est détenu par Apple (auto contrôle à hauteur de ?) par les dirigeants (à hauteur de ?) et dans le public.

        Source : http://www.boursorama.com/bourse/profil/resume_societe.phtml?symbole=AAPL

        Vous pourrez vérifier aussi d’autres paramètres, comme le cours de l’action en 2015.

        Vous remarquerez au passage que Sparta vous dit que : ’’ Apple au moins avec ses bénéfices est prêt a subir une désaffection de ses produits phare grâce a ses bénéfices et un bon rendement.’’, bien qu’au début il vous dise que Apple c’est ’’ 1.98% le dividende’’ !

        Ce que ne vous dira pas Sparta, c’est qu’il n’est point nécessaire de verser du dividende pour engraisser un actionnaire, il suffit de lui racheter ses actions ! En 2013, Apple ’’annonçait porter de 45 à 100 milliards de dollars le montant total qu’il comptait consacrer d’ici fin 2015 au paiement de dividendes ou à des rachats d’actions’’.

        En savoir plus sur : https://www.apple.com/fr/pr/library/2013/04/23Apple-More-than-Doubles-Capital-Return-Program.html


        Les salariés sont les seuls à produire de la plus-value réelle, tous les autres ne font que spéculer, ainsi les gagnants le font sur le dos des perdants.

        Bien entendu, il ne faut pas rester le nez sur l’action, mais par exemple aller faire aussi un tour sur les obligations émises par Apple, là c’est plus compliqué :

        http://www.oblis.be/fr/news/2013/09/09/l%E2%80%99obligation-apple-%C3%A0-82-du-nominal-5-de-rendement-annuel-529972

        http://www.exab.be/2011/les-obligations-pour-les-nul/


      • Paranoïd 5 janvier 19:42

        @Garibaldi2
        ah bravo !
        Moi je les trouve marrantes les interventions de Spartacus même sous un certain point de vue intéressantes et elles me font réfléchir.

        Et là, vous arrivez, avec vos gros sabots, trop précis et bien renseigné et hop, vous le faites fuir !

        Terminée la rigolade.
        Et on reste juste, avec un article intéressant qui nous fait enrager de vivre dans un monde à la moralité décadente, en nous démontrant qu’il est pourtant possible de faire autrement, mieux, plus éthique.

        Ah bravo !


      • Garibaldi2 4 janvier 17:38

        Il semblerait que certains n’ont pas encore compris qu’on peut progresser sans le faire au détriment des autres.


        • Au fil des idées Au fil des idées 4 janvier 18:30

          @Garibaldi2

          C’est effectivement dommage que le monde soit vu sous le simple aspect du fait qu’il vaut mieux être l’exploitant que l’exploité...

          Pourtant d’autres pistes sont possibles comme par exemple la Charte de la Havane qui fut signée par 53 pays et qui aurait pu changer la face du système d’échange global...

          Elle n’a pas malheureusement été ratifiée par les USA ce qui la rendit caduque...

          J’ai lancé un projet Ulule pour essayer d’apporter un autre vision de la consommation si cela vous intéresse.


        • tashrin 4 janvier 18:15

          Article interessant
          Et qui permet de se rendre compte de pipeau qu’on nous sert à longueur de journée, le cout du travail tout ca tout ca.
          A une epoque ou le but d’une entreprise n’etait pas de nourrir des retraités actionnaires via des fonds de pension, produire local etait envisageable
          aujourd’hui ca ne l’est plus, pas parce que c’est impossible, mais parce que les exigences des actionnaires sont démesurées et qu’on a pas envie de payer d’impots...
          Mais bon y aura bien un spartacucu pour venir nous expliquer la vie


          • Au fil des idées Au fil des idées 4 janvier 18:55

            @tashrin

            Merci pour votre compliment smiley

            Je souscris totalement à votre commentaire c’est la sur-financiarisation qui détruit l’économie et les emplois.


          • tashrin 4 janvier 18:15

            ah ben il est déjà passé :)


            • Ruut Ruut 5 janvier 09:43

              Il est maintenant possible de tout acheter directement de la Chine, c’est 10 fois moins cher pour le même produit.
              Pourquoi s’en priver.
              Cela forcerait surement nos industriel a reproduire nationalement des produits de Qualité.


              • bourrico 7 5 janvier 10:36

                @Ruut

                Pourquoi s’en priver.


                Si tu n’es pas en mesure de trouver la réponse à ta question, alors c’est que le soucis est au niveau de ton système nerveux central.

              • Shawford Shaw42 5 janvier 10:44

                @Bourrique de la 7 eme compagnie

                Et toi t’as un sérieux problème de physionomie, cocotte smiley

                Ou alors t’es un signe des temps égarés, et je te sauverai à l’insu de ton plein gré buddy smiley


              • Shawford Shaw42 5 janvier 10:46

                @Number 7

                Michel G. ?

                 smiley

                 smiley

                smiley


              • Au fil des idées Au fil des idées 5 janvier 10:59

                @Ruut

                Nous on propose des produits au même prix que les grandes marques mais bio, équitables et dont une partie du bénéfice sert à financer des associations en France que les internautes peuvent choisir ! smiley

                Nous avons lancé une campagne Ulule si vous souhaitez plus d’infos, voir nous soutenir... smiley


              • Shawford Shaw42 5 janvier 11:02

                @Au fil des idées

                ET made in China interdit pour l’instant, si je peux suggérer cet ajout momentané smiley smiley


              • Petit Lait 5 janvier 13:18

                Et un chinois ? Que penserait-il si Apple « délocalisait » sa production au USA ? Trouverait-il cela « moral » comme semble le trouver l’auteur et certains intervenants ? Ceux-ci réfléchissent avec leurs petits yeux de petits occidentaux égoïstes et se permettent de donner des leçons de morale aux autres, alors même que leur égoïsme dénigre aux travailleurs chinois ou autre le droit de travailler. Quant à ceux qui prétendent que les « pauvres petits chinois » sont exploités, c’est sans doute le cas pour certains. Mais à comparer le niveau de vie moyen global du pays aujourd’hui par rapport à il y a 30 ans, avant que ce pays ne devienne « l’usine du monde », il n’y a pas photo... idem pour l’Inde et autres pays de production. Ce qui ne veut bien sûr pas dire que tout est parfait mais la situation s’améliore déjà vite. Mais si Apple et les autres rapatriaient leur production, il en serait fini de toute amélioration sociale dans ces pays. 


                Alors ? qu’est-ce qui est plus « moral » ? produire en Chine ou refuser aux autres (Chine, Inde etc) les avancées et le développement social qu’on a reçu sans rien faire (ceux qui parlent ici n’ont rien fait pour...) et auquel on s’accroche ? La morale est quelque chose de bien plus compliqué que ce que le curé vous en dit (disait....) le dimanche à la messe...

                • tashrin 5 janvier 13:54

                  @Petit Lait
                  qui a parlé de morale ?


                • Petit Lait 5 janvier 14:20

                  @tashrin
                  Alors au nom de quoi vous réclamez qu’Appel produise ses iPhone aux USA ? 


                • Shawford Shaw42 5 janvier 14:22

                  @Petit Lait

                  Concentré sucré smiley


                • tashrin 5 janvier 18:28

                  @Petit Lait
                  Spa moi qui reclame particulierement
                  Le seul moyen de contrainte ne peut être que juridique, j’ai jamais parlé de morale
                  Et en l’occurrence, sauf à travailler sur les problématiques d’exil ou d’evasion fiscale des multinationales, je vois pas trop. et il va bien falloir qu’à un moment on se penche serieusement sur le sujet, parce que le manque à gagner pour les etats commence à etre monstrueux. Pis c’est pas comme si ca manquait...
                  Ceci étant, la strategie d’optimisation financiere a necessairement des impacts non negligeables sur la collectivité. Les choix strategiques d’Apple lui appartiennent. Mais en termes de communication, c’est assez désastreux pour leur image... Aux consommateurs de choisir à qui ils lachent leur pognon
                  Deja à la base ceux qui reflechissent au produit qu’ils achetent en general ne sont pas clients apple...


                • Paranoïd 5 janvier 19:44

                  @Garibaldi2

                  ah bravo !
                  Moi je les trouve marrantes les interventions de Spartacus même sous un certain point de vue intéressantes et elles me font réfléchir.

                  Et là, vous arrivez ( avec vos gros sabots) trop précis et bien renseigné et hop, vous le faites fuir !

                  Terminée la rigolade.
                  Et on reste juste, avec un article intéressant qui nous fait enrager de vivre dans un monde à la moralité décadente, en nous démontrant qu’il est pourtant possible de faire autrement, mieux, plus éthique.

                  Ah bravo !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès