Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un monde sans saveur...

Un monde sans saveur...

La bienpensance, cette odieuse bienpensance est en train de tout tuer ! L’humour, la diversité d’opinion et l’envie de prendre des risques. Elle est tout simplement en train de tuer la vie de sorte que le monde devienne telle la matrice, un monde sans odeur, sans saveur, une prison pour l’esprit…

Il est tout de même fascinant que des gens qui aiment parler de diversité, de tolérance n’aient aucune tolérance vers ce qui ne rentre pas dans leur moule. On a pourtant coutume de dire qu’il en faut de tout pour faire un monde, sauf que pour les « élites », seule leur vision compte et aucune autre. Le « je ne suis pas d’accord avec vous, mais je suis prêt à mourir pour que vous puissiez exprimer vos idées aura vécu ». Des personnes comme moi qui pensent que l’on combat des idées par des idées sont sans doute mal vues. J’exècre la violence et j’estime que seules les idées devraient avoir droit de citer. Oui il y a des choses que je n’apprécie pas, que je n’aime pas voire même que je déteste mais je trouve logique que certaines personnes différentes de moi aient des points de vue différents. De la même manière que je n’apprécierai pas de ne voir qu’un seul type de fleurs dans le monde, je n’apprécie pas de ne voir qu’un seul type d’opinion. D’ailleurs parfois je suis tellement ouvert que certains trouvent ça agaçant. Et bien c’est parce que j’estime ne pas avoir raison sur beaucoup de choses et je préfère me nourrir des opinions des autres pour enrichir mes pensées. Apprendre, apprendre et encore apprendre pour être moins con et borné. Et j’ai toujours dit, je préfère que les gens s’expriment librement et en confiance pour qu’au moins nous ayons une idée de ce qui peut leur passer par l’esprit. Plus les gens s’expriment plus ils se « découvrent » et plus nous les « découvrons ». Mais obliger les gens à se taire et ils rumineront des pensées parfois nauséabondes jusqu’à l’explosion.

Et puis franchement pense-t-on que l’on puisse empêcher les gens de penser ? Pense-t-on que l’on puisse les empêcher de rêver ? Seuls les esprits limités peuvent penser qu’ils peuvent empêcher l’esprit de penser et de vouloir s’exprimer. On ne réprime pas l’intelligence mais on cherche à la laisser s’exprimer « positivement ». J’ai vu des jeunes informaticiens intelligents qui n’ont pas de boulot chez nous et qui à présent utilisent leur intelligence pour arnaquer les gens. Mais d’un certain point de vue je comprends les élites qui ont peur de perdre le contrôle. Quand des gens ont été habitués à penser librement et bien ils pensent librement. Cette libre pensée effraie les élites surtout que nous sommes dans une période de crise particulièrement difficile et que les choses n’iront pas en s’améliorant. Alors les élites commencent à supprimer tout ce qui n’est pas « conforme », y compris les guignols (dont la nouvelle version est sans saveur), les humoristes et les penseurs « poil à gratter ». Ensuite ils essaient de formater les mômes depuis « le berceau » afin que ceux-ci soient des citoyens soumis, dociles et manipulables à souhait. Sauf que si l’esprit humain pouvait être contrôlé ad vitam aeternam ça se saurait ! Mais gageons que les élites à l’esprit étroit essaieront de tout contrôler. En disant que l’homme livré à lui-même, ce sont des guerres et des nuisances en tout genre. Ils feront croire comme ils l’ont montré dans de nombreux films (comme Equilibrium (1) par exemple) que la liberté mène aux guerres, à la violence, à la passion etc… Il faudra donc sévèrement encadrer cette liberté de sorte que l’humain vive en « paix ». Et pendant que l’humain sera sévèrement contrôlé, les élites elles s’adonneront à toute sorte de « plaisirs » car les limites ne les concernent pas ! Après tout les « limites » c’est pour les « sans-dents » que nous sommes ! Pourtant les élites au travers des films montrent que l’humain est un rebelle qui voudra toujours sa liberté et ce à tout prix.

Les mercaticiens savent que tous les humains n’ont pas les mêmes goûts et désirs et donc qu’il faut « segmenter le marché » (2). Sans doute les élites feront cela et essaieront de contrôler les leaders d’opinion. Ces personnes charismatiques, excellents orateurs et capables de fédérer les foules. Au pire des cas si ces gens refusent de se soumettre, ils seront tués. Et des leaders charismatiques au service des puissants il y en a, il suffit d’en chercher. Des personnes qui ont l’apparence de rebelles mais qui au final ne sont là que pour contrôler « les divergents ». Le discours du mérovingien dans « Matrix » (3) montre à quel point certains « rebelles » sont inconséquents et manipulés. Le discours de « l’architecte » à la fin de « Matrix reloaded » (4) montre cela aussi. De toute façon l’ignorance mène à la catastrophe. Il est clair que certaines personnes refuseront le discours dominant et qu’il faut savoir comment les canaliser. Le concept « d’opposition contrôlée » (5) prend alors tout son sens. Le but final des élites est l’intégrité et la survie de leur système de domination, peu importe les morts, les désastres et autres abominations que cela va entraîner. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’ils sont menacés. Je croirai un peu cela le jour où je verrai les têtes de personnes comme Bush père et fils, Hilary Clinton, Dick Cheney et tant d’autres sur des piques. Mais cela ne risque pas d’arriver… Parce qu’ils ont des armées de marcheurs aux pas et autres idiots utiles prêts à crever pour eux directement ou indirectement. Quant aux enfants grâce à la destruction des familles et des communautés, ils sont manipulables à souhait. Certains petits étasuniens ne savent même pas qui sont des gens comme Barack Obama, mais par contre connaissent les Beyonce, les marques comme KFC, Mc Donald etc… Il me semble donc clair que les élites ont tous les outils pour maintenir leur contrôle d’une manière ou d’une autre sur la majorité des gens. Quant aux « rebelles », ils peuvent être repérés et « traités ». Cependant je garde encore espoir.

Je pense que le contrôle absolu n’existe pas et n’existera jamais. Je ne nie pas que les élites essaieront de toutes leurs forces d’y arriver mais je crois qu’il y aura toujours des « emmerdeurs » qui bloqueront la machine. L’humain n’est pas omniscient et les élites malgré leurs connaissances et leurs « capacités » sont avant tout humains donc faillibles et imparfaits. Elles essayent actuellement par la peur du terrorisme de contrôler les masses et les amener à accepter des mesures démentes. Mais l’homme sensé sait qu’en vérité en occident par exemple le terrorisme tue très peu de personnes et que la vraie menace pour les gens se sont des politiques inhumaines des gouvernants. Seuls les plus niais pensent que plus de guerre contre le terrorisme (alors que la guerre dure soi-disant depuis des années et qu’en France les plans vigipirate se succèdent sans efficacité réelle apparemment) va tuer le terrorisme quand dans les faits il s’étend et s’enhardit ! En vérité il est logique de penser que ce n’est qu’un outil de contrôle du système dont les élites se servent pour terroriser les masses effrayées par des morts violentes. Les élites pensent donc que beaucoup vont accepter de renoncer totalement à la liberté pour plus de sécurité. Qu’ils vont accepter un monde entièrement aseptisé et sous contrôle avec puces sous-cutanées, caméras de surveillance partout, tout puissance de « l’état », OGM, GPA etc… Et si la menace terroriste ne « suffit pas », ils en trouveront une autre, sûrement ! Pas de doute en ce qui me concerne que nous sommes à la croisée des chemins. Le monde inhumain voulut par les élites prend forme et il faudrait être aveugle pour ne pas le percevoir. Ou les gens continueront à fuir la vérité et à rechercher un « monde rassurant » ou ils accepteront d’affronter la vérité avec tous les risques que ça comporte. Mais la liberté a un coût et un prix ! Moi j’ai choisi la pilule rouge (6) depuis belle lurette même si je ne m’arrête jamais car j’estime que toute notre vie on ne devrait jamais cesser d’apprendre et se remettre en question. On ne vit qu’une fois et je n’ai pas envie d’être une simple source d’énergie, sans avis dans un monde sans goût et sans saveur…

  1. http://www.arbredespossibles.com/SF/Equilibrium.html
  2. http://www.centredelanguefrancaise.paris/wp-content/uploads/downloads/2011/10/segmentation.pdf
  3. https://www.youtube.com/watch?v=btMyHBAuMDE
  4. https://www.youtube.com/watch?v=oddqpfcFo3M
  5. http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-opposition-controlee-De-Goldstein-a-Soros-et-au-dela-17750.html
  6. https://www.youtube.com/watch?v=TgfLNObfwLg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • leypanou 19 janvier 17:16

    Je pense que le contrôle absolu n’existe pas et n’existera jamais. Je ne nie pas que les élites essaieront de toutes leurs forces d’y arriver mais je crois qu’il y aura toujours des « emmerdeurs » qui bloqueront la machine. : je parie tout ce que vous voulez qu’un « emmerdeur » ne bloquera jamais la machine Démocrates-Républicains aux élections présidentielles états-uniennes.


    • jack mandon jack mandon 19 janvier 20:02

      Dans le monde à saveur humaine, l’homme doit trouver sa position verticale qui consiste à dire se qu’il fait et faire ce qu’il dit. Cela pourrait être la justice, le vrai, le réel, la sincérité.
      Cela se nome le positionnement du guerrier intérieur, notre épine dorsale psychique.
      Regardez dans ce journal...tout le monde ou presque avance masqué. C’est assez mal engagé pour l’ouverture et la sincérité de la communication. La peur sans doute.
      Le rapport des amérindiens à la nature tendait à cette vie philosophique. Quand on voit ce qu’ils sont devenus, on peut s’interroger sur la nature du monde qui naquit de ce contre sens. Monde finalement assez profondément nihiliste et dangereux.
      Il n’est pas question de montrer du doigt l’Amérique ou son gouvernement, mais l’humanité dans sa totalité sans oublier ceux qui veulent révolutionner le monde par le meurtre plus ou moins issu de la croyance religieuse archaïque.
      Cherchons les causes en première analyse.
      Je sais que votre article sous-tend d’autres pistes, j’ai choisi celle qui me parlait le mieux.
      Au fond l’intérêt d’un article est de susciter des réflexions.

      Merci
       


      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 19 janvier 21:34

        Bonsoir,
        Le monde est sans saveur,oui mais surtout n’as pas une once de courage.
        Nos éducations nous ont appris qu’il n’était pas bon de dire la vérité,de parler franchement,alors comment voudrais tu qu’il y ait un dialogue.les seules qui parlent ouvertement ont un pouvoir pour y arriver (financier,politique..) Mais la population est restée silencieuse.C’est là la plus grande faute.


        • blablablietblabla blablablietblabla 19 janvier 21:41

          c’est quoi la « pilule rouge »


          • blablablietblabla blablablietblabla 19 janvier 21:48

            oups , oui dans le film matrix ça y est me rappelle . j’aime beaucoup votre article , une ode pour la liberté, tout à fait d’accord le moine !


            • Zolko Zolko 20 janvier 13:26

              @blablablietblabla
               
              « c’est quoi la « pilule rouge » ... oups , oui dans le film matrix ça y est me rappelle »
               
              Je me suis toujours demandé : et si Neo répondait à Morpheus : « bof, en fait, non merci, je ne vais prendre aucune de tes 2 pilules. Ciao. » ?


            • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 16:02

              @Zolko Si Eve n’avait pas mangé cette foutue pomme...


            • Deepnofin Deepnofin 20 janvier 09:29

              J’aime beaucoup votre article également, c’est malheureusement ce que je pense de notre monde.
              Quant à la croisée des chemins, je trouve ça on ne peut plus vrai.

              J’ai une théorie « de fumeur de joint » : la Vie possède le même schéma dans notre Univers ( bien que ses formes soient infiniment variées ), et il est très courant que les civilisations rencontrent les problèmes que nous avons. Mais je crois que le challenge de l’existence d’une civilisation, c’est de survivre à elle même, donc il faut que nous réussissions à nous émanciper de nos élites qui nous emmènent vers ce monde de servitude totale, sans saveur, sans opinion.

              Jcrois aussi qu’Internet est vraiment notre 3eme révolution Industrielle : capable du pire ( c’est l’outil de propagande & de manipulation le plus efficace ) comme du meilleur ( sans Internet, nous serions encore une grande majorité à croire en notre Système ). C’est donc à mon avis notre porte de sortie, un espèce de « backdoor de la Vie » qui sait que l’intercommunication totale et l’accès instantané au savoir est le meilleur moyen d’apprendre à se connaitre et donc à s’émanciper. J’imagine que la plupart des Civilisations « adolescentes » qui sont passées au stade de Civilisations de niveau I ( echelle de Kardashev ) ont eu un « Internet ».

              J’imagine aussi que, contrairement au paradoxe de Fermi, des tas de civilisations supérieures à la notre ont conscience de notre existence, mais ils voient sans doutes que nous sommes trop « adolescents » et que ça supprimerait une grande part de notre libre-arbitre s’ils venaient à nous rencontrer. Comme si le schéma de la Vie était une règle d’or universelle : survis à toi même, ou disparais à jamais. Et comme nous avons connu 5 extinctions de masses avérées, et que nous entrons à la 6eme... Le 5 signifiant le Microcosme et le 6 le Macrocosme... ( en tout cas pour l’Humanité ) c’est surement là, précisément, notre croisée des chemins. Si le N.O.M. gagne, il réussira à tout verrouiller, et son pouvoir sera impossible à contrer, faisant de nous une civilisation « du mal » . A nous de gagner cet ultime combat intérieur, de nous en sortir, pour faire résonner ce qu’il y a de meilleur en nous, pour assouvir notre curiosité, notre envie de franchir les murs, de rencontrer nos « voisins », de communiquer et partager, etc..

              De plus, si on parvient à se débarrasser de nos élites et à faire la paix les uns avec les autres, les immenses challenges que nous aurons à affronter pour notre survie à court terme seront autant de tremplins nous propulsant vers le respect, le savoir, l’échange, etc.. A nous de rebondir sur la destruction de notre éco-système et tous les malheurs que notre immaturité a engendré, etc... ( c’est clairement pas nos élites qui vont redresser la barre )


              • Neymare Neymare 20 janvier 16:25

                @Deepnofin
                L’article et votre remarque sont intéressants, en revanche quand vous dites « Mais je crois que le challenge de l’existence d’une civilisation, c’est de survivre à elle même », je ne pense pas que les choses existent en ces termes.
                La civilisation n’est qu’une forme d’organisation, et elles sont toutes faites pour passer plus ou moins vite. Ici les contraintes qui pèsent sur cette civilisation sont énormes.
                En tant que système biologique prise séparément ou dans son contexte (la terre), il est évident que ça va s’effondrer : la priorité est évidemment sur la santé de la terre plutot que sur celle de l’humanité. La vie, puisque c’est elle qui mène le jeu, fait en sorte que le système (et tout système en général) survive. L’humanité dans ce système n’a pas plus d’importance que n’importe quel espèce d’insecte aux yeux de la vie (et meme moins car l’humanité est en bout de chaine alimentaire, càd que le monde se porterait mieux sans l’homme alors qu’il suffit que les abeille es s’éteignent pour que tout s’écroule).
                La vie utilise pour arriver à son but (diminution de la population humaine, effondrement de la civilisation, renouvellement des espèces) ce que vous appelez l’élite, et qui en réalité, sont tout aussi manipulés (ou plutot dirigés) par la vie que nous autres.
                Et c’est ça le paradoxe de ce système : ce que vous considérez comme mauvais ne l’est pas forcément pour le système dans son ensemble (pour la vie il n’existe pas de bien ou de mal, qui ne sont que des notions humaines très relatives liées à la dualité).
                En réalité rien n’est mauvais, le système est tel qu’il doit etre et est maitrisé de bout en bout avec ses moutons,ses rebelles, ses élites et ses victimes, et chacun a un role dans l’histoire


              • Deepnofin Deepnofin 21 janvier 16:01

                @Neymare Merci pour votre réponse, forte intéressante.
                Cependant, je ne suis pas d’accord avec certains de vos propos.
                Comment pouvez-vous savoir que l’humanité est en bout de chaine alimentaire ? Etant donné que nous « comprenons » en 3 dimensions et que nous ne voyons même pas un milliardième du spectre électromagnétique, il ne m’apparait pas comme impossible que de la Vie Humaine émane certaines formes d’énergie dont se nourrissent certaines formes de Vie supérieures. Qui sait, nous nourrissons peut-être la Terre, qui serait une entité vivante de catégorie III ( ça sonne bien mais je sors ça de mon chapeau hein ), et nous formons peut-être une sorte de symbiose avec elle. Symbiose qui se rompt en ce moment car nous allons dans la mauvaise direction.

                Concernant les élites, je n’ai aucune certitude vu qu’il me semble qu’elles sont tellement cachées qu’on ne peut que tenter de les deviner. Peut-être sont-elles à un stade supérieur de connaissances, et qu’elles se « nourrissent » de ce formidable réacteur à créations qu’est l’Humanité ( peut-être qu’il est nécessaire d’être « en trouble » pour faire ressortir, via l’Art, ce qui nous semble faire la quintessence de la Vie ). Par contre je crois que c’est évident que les « élites inférieures » ( donc ceux que nous connaissons ) utilisent l’Humanité comme bétail, comme collecteurs de ressources.

                Et puis, l’Humanité a à mon avis une importance capitale, comme toutes les civilisations de l’Univers, car elle répond forcément au Schéma de la Vie, et, étant humain, je ne peux concevoir que notre existence n’a d’autre but que celui d’une réalité éphémère. Je crois que le but de la vie intelligente est de Savoir, et donc, tant que nous ne savons pas, nous avons un but à atteindre, et donc une importance primordiale dans la réalité cosmique ( purée on dirait que j’suis un gourou avec mes paroles ). En tout cas je pense à l’Alchimie, à la quête de Lumière en perçant la Bulle. Nous sommes peut-être le Grand-Oeuvre de la Terre, qui s’apprête, via la Singularité Humaine que nous vivons en ce moment ( une sorte de Siècle des Lumières 2.0 ), à créer sa Pierre Philosophale, et donc à accéder à la Vérité et à l’Immortalité.

                Et le Bien et le Mal existent, car on les a créé. Si on les a créé, c’est qu’on les a découvert en nous.
                Là où il y a de la Vie, il y a du bien et du mal. Il me semble que même les animaux peuvent ressentir le regret ou la joie de leurs actions, la douleur ou le bonheur de leur existence, de leurs souvenirs, etc. En tout cas, étant donné que le Bien et le Mal existent « au moins » grâce à nous ( qui sait, nous avons peut-être inventé ce concept ? ) il s’agit de décider d’une direction à prendre.

                Ce qui s’effondre en ce moment, c’est notre Système. L’Apocalypse arrive, à priori, et donc nous allons connaitre une nouvelle vérité. A nous de décider quelle va être cette vérité. Même si nous possédons finalement que très peu de libre-arbitre, tout étant, à mon avis, mécanique, le hasard n’existant pas. A nous de prendre conscience de la direction que l’on souhaite avoir, et il est essentiel d’être en accord avec soi-même, donc d’avoir fait sa « révolution intérieure ».

                Enfin c’est comme ça que je vois les choses à cet instant précis :p


              • Ruut Ruut 20 janvier 12:56

                Plus notre technologie de communication « Progresse (régresse) », plus l’illusion de liberté progresse, et plus la Liberté réelle régresse.
                La France en est un bon exemple.
                La Liberté d’expression n’y existe plus.

                Par chance il nous reste la liberté de penser (en éteignant notre TV), mais pour combien de temps.


                • blablablietblabla blablablietblabla 20 janvier 18:59

                  @Crab2
                  tout à fait d’accord en ce qui concerne la licité , c’est par calcul électoral , il suffit de lire « la décomposition française » de Malika Sorel Suter pour se rendre compte qu’on s’est complètement fourvoyé hélas !


                • Aristoto Aristoto 20 janvier 19:34

                  La bienpensance c’est la pensée bonne et réfléchis : autant dire que ça existe pas ce truc donc peut pas critiquer ce qui existe pas !

                  Par conte la malpensance ça y en a des choses a dire dessus.


                  • Aristoto Aristoto 20 janvier 19:37

                    ha oui et matrix est un film multiethnique et transgenre ( c’est le peu qu’on puisse dire des œuvres des washowski qu’elle dépasse...toutes les frontières hein lana smiley )

                    Donc SVP un peu de cohérence c’est tout ce que agoravox réprouve.


                    • le moine du côté obscur le moine du côté obscur 21 janvier 23:01

                      @Aristoto

                      Il est vrai que la cité de Sion est « colorée » quand dans la matrice, que ce soit l’architecte et les agents ils sont blancs. Tous les gens rigides et obsédés par le contrôle sont « blancs » quand les gens « ouverts » sont des personnes de « couleur ». De toute façon je pense « la matrice » c’est Babylone quand Sion c’est Zion la terre promise des rasta. D’ailleurs si je ne me trompe pas le personnage de Néo devait être noir et interprété par Will Smith, ce serait suite au refus de ce dernier que les metteurs en scène se sont tournés vers Keanu Reeves qui a un peu une gueule d’asiatique. Il semblerait qu’au départ Trinity devait être un travesti mais ce serait Keanu Reeves qui a insisté pour que ce soit une femme... D’ailleurs dans le film il dit en voyant Trinity, « je pensais que tu étais un homme ». 
                      Ceci étant dit je trouve Matrix assez intéressante comme oeuvre et qui dit certaines choses pertinentes. Comme le discours de l’architecte ou quand le mérovingien s’est « moqué » de pseudo-rebelles qui croient tout savoir alors qu’en vérité ils ne savaient pas grand chose. Ils n’ont pas compris qu’ils n’étaient que des pions dans un jeu qui les dépassait. Ce film pousse aussi à la réflexion. 

                    • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 10:07
                      Salut Le moine,

                      Je reviens avec cette phrase :
                      « On ne vit qu’une fois et je n’ai pas envie d’être une simple source d’énergie, sans avis dans un monde sans goût et sans saveur… »

                      C’est aussi à vous-même d’ajouter ce goût et cette saveur pour créer cette source d’énergie.
                      C’est avoir de l’humour des choses qui vous entourent au besoin par la provocation et la critique acerbe.
                      Ce n’est pas pour rien que mon pseudo est « L’enfoiré ».
                      Pseudo qui me permet d’avoir mon opposé « Eriofne » qui me donne la réplique depuis cette année. smiley smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès