Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Un musée de l’Humour en France ? C’est pas sérieux ! Et (...)

Un musée de l’Humour en France ? C’est pas sérieux ! Et pourtant !

JPEG

Voilà plus de 6 ans maintenant qu'avec une grande passion et une folle persévérance, un peu seul il est vrai, je tente de convaincre par des moyens divers et variés les habitants de ce beau pays de France au patrimoine si riche et tellementnprestigieux en ce domaine que l'humour mériterait amplement d'être conservé , présenté et mis en scène en un espace muséal ouvert, scénographique et intercatif qui “ sélectionne, acquiert, conserve et communique, et expose, à des fins d’études, d’éducation et de délectation la réalité de l’humour ” selon la définition officielle de ICOM (International Council of Muséums, l’ICOM, créé sous l’égide de l’UNESCO)*.

Il ne s'agit point, faut-il le préciser, en l'occurrence de " Mettre l'humour au musée", comme l'on " met une fille en maison ", mais bien au contraire de présenter en un lieu largement ouvert tout ce que l'humour exprime, représente, a suscité et fait naître en termes de créations et de réalisations diverses ; l'humour, en effet ne s'enferme ni ne se met en cage, mais il a toutes les qualités et vertus, de résistance, en particulier pour être honoré et célébré, par et pour tout le monde, à ciel ouvert, les portes de sa maison largement et toujours grandes ouvertes !

N'avons-nous pas à être attentifs et vigilants vis à vis de notre riche patrimoine en ce domaine et à veiller à sa sauvegarde et à son partage ouvert, en un espace qui lui soit entièrement dédié, faute de le voir s’étioler, et s’oublier sinon se perdre, en ce qu’il représente une part fort importante et même essentielle de notre histoire culturelle, de notre patrimoine immatériel et pour ce qu’il a contribué, et y continue, à nourrir l’esprit et le génie français et sa culture !

Plusieurs milliers de m² d’espaces de découvertes, d’expériences et d’émotions autour de l’humour et du rire faisant appel à la symbiose des univers scénographiques, cinématographiques, multimédias et virtuels.

Plusieurs heures d’un parcours sensible, spectaculaire, drôle, burlesque parfois hilarant et émouvant en un lieu ouvert donc, à l'ensemble des expressions humoureuses qui constitue un patrimoine exceptionnel, afin de célébrer et d’honorer le rire, l’Humour, ses artisans et ses partisans, passés, présents et à venir...

Ce que les Bulgares, les Galiciens espagnols, les Turcs, les Argentins, les Cubains, les Allemands, les Américains sont parvenus à construire sur leur sol qui connaît la musique !, à savoir un tel Musée de l’Humour, qu'attendons-nous donc en notre beau pays de France qui a vu éclore tout au long de ces siècles, l'Humour de France, forgé avec des génies tels Rabelais, Molière, Scarron, La Fontaine, Voltaire, Daumier, Xavier Forneret, Alphonse Allais, Jules Renard, Félix Fénéon, Eric Satie, Tristan Bernard, Feydeau, André Breton, Jacques Vaché, Robert Desnos, Cami, Léo Campion, Marcel Duchamp, Georges Fourest, Georges Courteline, Sacha Guitry, Henri Jeanson, Chaval, Bosc, Dubout, Alexandre Breffort, Marcel Grancher, Faizant, Pierre Etaix, Raymond Queneau, André Frédérique, Antoine Blondin, Fernand Reynaud, Louis de Funès, Darry Cowl, Pierre Doris, Raymond Devos, Jacques Tati, Jacques Prévert, Boris Vian, Alexandre Vialatte, Francis Blanche, Pierre Dac, Bobby Lapointe, Roland Topor, Roland Dubillard, Effel, Serre, Effel, Michel Audiard, Cabu, Wolinski, ......, pour ne citer que quelques-uns de ceux qui nous ont quittés, parmi tant d’autres qui chacun en leur domaine et avec leur talent spécifique ont apporté à cet humour de France sa riche spécificité et continuent à le faire.

D’ailleurs, comme l’a dit un jour sans rire, nous a-t-il semblé, notre Président de la république, «  l’Humour, le rire et la dérision font partie intégrante et à part entière du Patrimoine de la France » ; ils mériteraient donc en effet largement un musée digne de ce nom, le premier, qui en présenterait les nombreux aspects et facettes ainsi que tous les champs d’expression et de déploiement.

L’humour dont il convient de rappeler ici par ailleurs, si besoin est, l’extraordinaire capacité de résistance que nous offrent les valeurs et forces qu’il porte, l’Humour, cette arme de (re)construction massive, dont ce musée pourrait amplement témoigner ainsi que l’exprime fort justement cette citation d’un humoriste belge, Bruno Coppens : ʺ L’Humour, c’est comme les essuie-glaces, ça n’empêche pas la pluie mais ça permet d’avancer ʺ.

L’Humour que l’on peut donc qualifier à de nombreux égards comme étant de ʺ l’ Humour de résistance ("Quand on n’a que l’Humour pour unique secours… !" ) et dont les lauréats du prix éponyme attribué annuellement depuis 8 ans par la Maison du Rire et de l’Humour, à savoir Jean-Louis Fournier, Jean Pierre Mocky, Germaine Tillion, Les Moustaches Brothers birmans, Le Docteur Patch Adams, l’association ʺ le Rire Médecin ʺ, Noël Godin, Lénin Moreno, l’esprit Charlie et, en 2016, le grand Charlot, témoignent toutes et tous de ses vertus transcendancielles, parfois sublimes, et confirme à souhait qu’il constitue bien ʺ la seule chose absolue dans un monde comme le nôtre ʺ. (Albert Einstein).

Ce n’est pourtant pas faute assurément d’avoir également frappé à de nombreuses portes à cet égard pour essayer de convaincre et séduire des municipalités et collectivités diverses, des politiques de tous bords et de toute sensibilités, à l’humour en particulier, jusqu’au sommet de l’état, mais aussi de potentiels partenaires investisseurs intéressés par un grand projet, original et porteur de valeurs, celles de l’humour en un monde qui en manque tant et qui en pourtant tellement besoin pour affronter un monde de moins en moins drôle et souriant, créateur d’entreprises liés et fondées sur cette thématique de l’humour, comme par exemple dans le secteur de l’édition, de la communication, de l’évènementiel, du coaching, en entreprises en particulier, de la conception, fabrication et commercialisation de produits dérivés, …. !

Cette maison devrait porter le nom multicoloré " Maison de l'Arc-en Ciel des Humours de France © " comme l'est l'humour en toutes ses variantes, ​" noire, sa ​forme la plus pure, la plus liée à la mort et la plus magnifiquement scandaleuse​, jaune comme l'autodérision, vert comme la fausse naïveté, gris comme le monde vu par un dépressif, rouge comme la révolte changée en éclat de rire, violet comme le blasphème en robe de cardinal, bleu comme le délire déguisé en banalité quotidienne, caméléonesque comme la parodie, blanc, enfin, comme l'euphémisme cocasse, les phrases absurdes ou les pirouettes de dandy suicidaire.​"​ : (en référence et hommage au très beau livre de Dominique Noguez : "L'Arc-en-ciel des Humours".)

Il n’est de plus beau porte-étendard porteur de rire, de tendresse et d’humanisme que l’humour, dont le grand Charlot, “ Prix de l’Humour de résistance 2016 ” est le symbole éternel et parfait, pour redonner le sourire et l’espoir à un monde qui a de toute évidence retrouvé la peur et la sinistrose et qui a plus que jamais besoin de se convaincre d’espérer et de "faire l’humour et pas la gueule ″ !.

Telle est, et se veut être, la philosophie qui sous-tend, inspire et dynamise ce projet qui veut ainsi en toutes ses dimensions et expressions témoigner de l’HUMOUR ATTITUDE et la diffuser urbi et orbi !

 

Le vrai mal de la France, c’est son manque d’humour !", a écrit Nicolas Fargues, dans son excellent livre “ Au pays du p’tit “, (éditions P.O.L- 2015) ; Au-delà de son aspect peut-être un tantinet réducteur, quoique ?, il s’avère en effet que cette France des Rabelais, Molière, Cami, Allais, Pierre Dac et Coluche, pour ne citer qu’eux, perd de plus en plus son bon sens de l’humour et le parti d’en rire, de rire de tout et de rien et tout spécialement de soi !

Le savoir-rire se dilue petit à petit nostalgiquement dans les tristounets méandres d'un grisâtre quotidien et dans les sillons moisissants de la bien pensance modelée ; le savoir-vivre ensemble, quant à lui, s’étiole de plus en plus au gré du repli sur son soi natal et dans les égouts de nos petits égos sur joués, un jeu de l’égo si futile !

Plus j’avance dans mes tentatives actives, tenaces et réfléchies pour construire et édifier la future Maison de l’humour de France, 1er espace muséographique et scénographique entièrement dédié à son si riche et prestigieux patrimoine, plus que jamais je suis intimement et profondément convaincu au fond de moi de l’absolue nécessité pour ce pays, de le conserver en un lieu public et digne de ce nom et de le mettre ainsi en valeur en en partageant les valeurs essentielles de son histoire et de son patrimoine culturel, moral et humain, mais aussi, et peut-être surtout, de témoigner et de nous alerter ainsi, là où en est le monde, et la France en particulier, que probablement , comme le disait fort justement il a déjà quelques décennies, le gélaste et fraternel anartiste Léo Campion " Seul l’Humour sauvera le monde".

 

Et, pour paraphraser le grand Alexandre Vialatte, " C’est ainsi qu’Allais est grand !".

P.S : Pour celles et ceux qui veulent nous exprimer leur soutien, voici les liens sur lesquels cliquer :

 

 

 

P.S : « Le musée est une institution permanente, sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui sélectionne, acquiert, conserve et communique, et expose, à des fins d’études, d’éducation et de délectation la réalité et l’image des biens de la nature et de l’homme et qui fait des recherches concernant les témoins matériels de l’homme et de son environnement ;tout ceci à des fins d’accroissement du savoir, de sauvegarde et de développement du patrimoine, la réalité et l’image des biens de la nature et de l’homme. » 

 

ICOM (1981) 

 

(International Council of Muséums, l’ICOM, créé sous l’égide de l’UNESCO
 

 

Etienne Moulron

Fondateur de la Maison du Rire et de l’Humour

Et créateur du Prix de l’Humour de Résistance

 

Le 21 janvier 2016


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • MOULRON Etienne MOULRON Etienne 30 janvier 15:27

    Si vous partagez notre enthousiasme et notre passion persévérante pour édifier cette future Maison de l’Humour, merci de vous asscocier à notre démarche en signant cette requête et sollicitation adressée au Président de la république : 



    Au nom de l’Humour qui le vaut bien, merci

    Etienne Moulron
    Fondateur de la Maison du Rire et de l’Humour

    P.S : Pour en savoir plus, voyez cette vidéo :https://youtu.be/j7OWe-ssumk

    • OMAR 30 janvier 15:39

      Omar9

      J’admire votre persévérance, Etienne.

      Mais votre Maison de l’Humour verra le jour quand le CRIF n’aura plus de dents.

      Demandez donc son avis à Dieudo....


      • MOULRON Etienne MOULRON Etienne 30 janvier 15:52

        Merci, Omar, pour votre petit compliment admiratif qui me stimule et m’encourage, plus encore que jamais !


        Cela étant, je ne vois pas très bien le rapport entre le CRIF et ce projet, sinon que l’Humour Juif, mondialement reconnu et qui a fait ses preuves !!!, mériterait, lui aussi, amplement d’étre conservé, présenté et partagé en un autre musée !

        Quant à Dieudo, qu’il n’hésite surtout pas à me faire part de sona avis sur ce projet et cette question !

        Gélastement vôtre
        Etienne 

        Pour plus d’infos : 



        • OMAR 30 janvier 17:02

          Omar9

          Ne vous méprenez pas, Etienne, j’adore Gad El Maleh, Popek ou le regretté Elie Kakou.

          Mais le CRIF et Valls, enfin le lobby qui n’’existe pas, ont placé les limites qu’il ne faut en aucun cas dépasser, amputant gravement l’humour français....

          Bon vent à votre projet, quand même.


        • L'enfoiré L’enfoiré 31 janvier 10:03

          Bonjour Etienne,


          Quand j’ai lu « 63 ans, né en Belgique pays à haute tradition humoristique », je savais que j’allais me retrouver entre connaisseurs. smiley
          Oui, notre humour belge n’a rien à voir avec celui que l’on rencontre (ou rencontrerait) en France.
          Nos humoristes comme Charline Vanhoemaker, Alex Vizorek se retrouvent à France Inter.
          Qu’est-ce qui diffère ?
          Un de mes articles le plus lu de mon blog.
          Très peu de mes billets ne sont pas acclimatés avec l’humour.
          A la base, ce n’est ni l’optimisme ni le pessimisme qui nous portent à sou(rire) mais un réalisme qui dit que sans rire, les messages ne passeraient pas avec la même efficacité. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès