Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Un Patronat offensif

Un Patronat offensif

Par les temps qui courent, le patronat via le MEDEF accentue son offensive sur deux axes principaux.

1°) Pression contre le gouvernement

 2°) Intégration des jeunes qui se préparent à entrer sur le marché du travail.

 En pratiquant le chantage à l’emploi, les patrons tentent de tirer un maximum de fonds de l’Etat. Ils ont bien compris la faiblesse des politiciens, qui pratiquent l’attentisme et la figuration tout en évitant de remettre en cause ce système. Cela se traduit par un pacte de responsabilité apportant au patronat 40 milliards d’euros en échange de créations d’emplois. Déjà plus de la moitié de la prime a été versée et nous constatons toujours un déficit d’emplois, les suppressions étant plus importantes que les créations. Mais selon les représentants du patronat « s’ il n’y avait pas cette aide gouvernementale, les suppressions seraient plus importantes ». Quel culot ils ont !! Quand on sait que les fermetures d’entreprises ne sont dues uniquement qu’à une course effrénée au profit.

 Les délocalisations de la production sont le fruit non pas d’un manque de savoir faire de nos travailleur mais d’une volonté de trouver une main d’œuvre bon marché, libérée de contraintes sociales. Ils veulent économiser sur les salaires, sur les charges sociales, et sur les impôts. Ils ne ramèneront jamais les productions volontairement sacrifiées même si ils obtenaient le dégrèvement de toutes leurs charges. 

 Le but recherché par ces exploiteurs c’est le retour à l’esclavage, fabriquer au moindre coût sans charges sociales et avec des salaires minimum, augmentant encore plus leurs profits. L’exemple de l’UBER est éloquent : mettre en place une organisation de travailleurs libéraux qui supprimeront les intermédiaires, qui ne payera plus de redevances voire de charges aux organismes sociaux.

 A coup de forums, de publicités pour favoriser l’emploi surtout en direction de ces jeunes qui arrivent sur le marché du travail, le patronat vente les nouvelles filières pour l’avenir. Pourtant, pour travailler il faut que des emplois soient crées et ce n’est pas le cas.

 Leur démarche n’est qu’une illusion visant à intégrer ces jeunes dans leur système. Ils donnent des gages au gouvernement tentant de faire croire à leur bonne volonté alors que ce n’est qu’un somnifère pour racketter les fonds publics.

 La question qu’il faut poser : à quel moment les élus de la Nation ouvriront-ils les yeux et s’opposeront-ils à cette dictature patronale.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • diogène diogène 19 février 08:03

    « 1°) Pression contre le gouvernement »


    Vous vouliez sans doute écrire :
    1°) Collaboration avec le gouvernement 

    Macron est bien au gouvernement, non ?
    Il ne semble pas subir de pressions !


    • Libertad14 Libertad14 20 février 10:42

      @diogène
      la collaboration est une conséquence de la pression qu’exerce le Capital sur les politiciens. Quand ils sont de droite, il y a collaboration sans pression. Mais avec les socialistes alors les patrons font pression, petite je vous l’accorde. Pour Macron, Vals, ils font exception, particulièrement Macron qui lui est un vrai produit du Capital, un agent à la solde des nantis.

       Quoiqu’il en soit la réalité c’est qu’aujourd’hui le patronat et la bourgeoisie capitaliste imposent leurs dictât et leur politique.
       

    • Griffon Jaune Kylo Ren 20 février 10:43

      @My Freedom(?)

      Cocoriccccccccccccooooo ?


    • diogène diogène 19 février 08:13

      « à quel moment les élus de la Nation ouvriront-ils les yeux et s’opposeront-ils à cette dictature patronale. »


      Mais ils ont les yeux grand ouverts.
      Cela s’appelle de la duplicité, du mensonge, de la corruption ou du narcissisme pervers, au choix.
      La machine à élire financée par les fonds privés transnationaux ne retient que les candidatures de carpettes. Comment voulez-vous qu’un révolutionnaire soi élu ? C’est une contradiction dans les termes. Un révolutionnaire ne peut être au pouvoir qu’à l’issue d’une révolution.

      • Gasty Gasty 19 février 13:47

        @diogène

        C’est tellement vrai !... smiley


      • Libertad14 Libertad14 20 février 10:53

        @diogène
        Parmi les élus , il existe des exceptions, certes minoritaires mais elles existent. Je me refuse de condamner ces hommes ou femmes qui tentent, malgré les difficultés que nous connaissons , de faire entendre leurs voix. 

        Oui majoritairement la caste politique est pourrie mais il y a des élus qui ne trahissent en rien la volonté du peuple. Pour ce qui est de la révolution il existe des hommes et des femmes luttent pour faire évoluer les consciences , car toute révolution si l’on veut quelle dure, passe obligatoirement par la prise du pouvoir par un peuple conscient. 

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 février 08:39

        Le gouvernement ne décide de rien du tout !
        Il est,comme tous les gouvernements européens, soumis aux dictats de la Troïka.
        Certains croyaient que tout cela était réservé à la Grèce... , pas du tout !
        « Bruxelles exige de nouvelles réformes ambitieuses pour la France »


        C’est le FMI qui dicte ce que les pays endettés doivent faire.
        « Conclusions du FMI pour la France, octobre 2012 » Réformes structurelles pour augmenter la compétitivité des entreprises, disent -ils.

        Et les Traités européens qui donnent à la Commission européenne le droit d’élaborer les orientations économiques des 28 pays. Article 121 du TFUE, pareil, économies budgétaires, fin de la Sécu, gel des retraites, fin des CDI, baisse des indemnité chômage et plus si affinités.... !!


        Les dernières directives de l’ UE pour la zone euro, pour 2016. pareil, économies budgétaires, réformes structurelles.

        Évidemment, cela fait les affaires du MEDEF, qui attend depuis 1945 la fin du modèle social français issu du CNR .. Si tout cela ne vous convient pas, rejoignez l’ UPR, elle a dans son programme, la sortie de l’ UE et la préservation du modèle social français .

        • Ruut Ruut 19 février 17:48

          Pourquoi la Majorité des Français votent ils toujours UMPS ?
          Ils faut croire qu’ils apprécient les choix politiques de ces 30 dernières années.

          La majorité des votant vote UMPS.
          Le reste donne son bulletin en ne votant pas a ceux qui votent, ils s’interdisent de facto tout droit a contestation. C’est donc qu’ils apprécient aussi ces politiques.

          Sinon ils se bougeraient pour choisir une personne qui représente mieux leurs idées.
          Comme ils ne se bougent pas c’est donc qu’ils sont content.


          • mmbbb 19 février 20:39

            @Ruut qu il ne vienne pas pleurer Il y aura une vrai revolution lorsque ka gauche dure et l ’extreme gauche cesseront de lecher les couilles des representants du PS Regardez les ecolos ces vrais putes qui crachent dans la main de celui qui les promeut Les francais sont que de vils citoyens Ils passent le plus de leur temps a raler entre deux elections mais elisent les memes cranes d oeuf du serail Le MEDEF aurait tort de se priver Hollande a fait cocu ses femmes et son electorat Du grand art dans l’art du cocufiage.


          • Le421 Le421 20 février 13:57

            Ben ouais.
            Le MEDEF, ils savent que Hollande et son orchestre vont gicler en 2017.
            Alors, ils faut qu’ils se dépêchent.
            Parce qui que ce soit qui passe, ils n’en obtiendront jamais autant.
            Et oui !!


            • sampiero 20 février 14:28
              Le gouvernement de droite va faire passer sa « réforme » du code du travail.

               Bien entendu le médef est ravi, Coppé aussi , ainsi que devraient être ravis les Spartacus, rocla et autres adorateurs et idolâtres des requins de la finance qui circulent sur AV.

               Allez les droitistes, tous en coeur : « vive le gouvernement de droite d’Hollande !! Hollande président ! Sarko premier ministre., lepen à l’intérieur .. »
              mais oui messieurs la droite c’est ça, c’est ce que fait le gouvernement en accord avec coppé .

              Ils croyaient que c’était quoi la politique de droite appelée de leurs voeux, dans leurs rêves... ? c’est ça ! ils l’ont !

              alors, Heureux ?

              Réjouissons nous, militants de droite, d’extrême droite.......« on a gagné, on a gagné....nous sommes tous des bolloré....on a gagné...... »


              Nous à gauche (la vraie, solidaire et généreuse) tellement on est bêtes, on continuera à dire que ce pays est richissime , grâce au travail des salariés, et qu’ils faut qu’ils en aient leur part.

              Et comme du fait de leur immense masochisme béat, les grincheux de droite d’AV sont bien entendu ravis de la politique favorable au plus riches, donc qui engendre le chômage,
              nous, de vraie gauche généreuse et solidaire, nous répéterons à l’infini que ce pays est richissime grâce au travail des salariés et qu’il faut absolument qu’ils en aient leur part.

              Les grincheux qui viendront moinsser sont invités à réfléchir sur leur sort et à se demander si les intérêts de Bolloré et consort qu’ils défendent avec hargne sont bien identiques aux leurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès