Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Une couche supplémentaire sur la burqa

Une couche supplémentaire sur la burqa

300 000 cambriolages par an (1), en partant d’une base de 25 millions de foyers ça fait 1.2% des foyers français "visités" chaque année. En considérant une espérance de vie de 80 ans, on peut statistiquement dire que chacun d’entre nous (ça doit aussi valoir pour les Belges et Québécois non ?) se fera cambrioler une fois dans sa vie.

Voilà pour la froide réalité des chiffres. (2)

Mais qui ici a déjà été cambriolé ? Asséner des nombres sans parler de l’impact traumatisant du drame...C’est inhumain quand ça nous arrive... Car ça n’arrive pas qu’aux autres ! Ce sentiment d’avoir été violé dans ce lieu intime, ce refuge de l’individu... Le foyer, c’est l’âme de toute société ! (3)

Bref, afin d’éradiquer définitivement ces horreurs, et récemment inspiré de ce que j’ai pu lire dans la presse avant que ce ne soit chassé par le tour de France des malaises cardiaques, je suggère une loi toute simple, toute bête, qu’on-se-demande-comment-qu’on-n’a-pas-pu-y-penser-plus-tôt : interdire de se faire cambrioler. L’effet serait immédiat non ?

J’arrête la parabole, vu qu’on pourrait croire que parle d’Hadopi. Ça s’y applique aussi, mais là j’évoquais l’interdiction de la burqa. Enfin, le pré-projet de loi visant à...

Bref.

Maintenant que le soufflé est un peu retombé, que début-août arrive et que toutes les bassesses vont se dire, vu que plus personne ne fait attention à rien, et surtout, que la 1ère page des résultats Google sur "interdiction de la burqa" est rempli de "pro" plutôt que d’anti (4), je me sens forcé d’ouvrir ma gueule.

(Une parenthèse pour ceux qui s’imaginent que ça peut avoir de l’importance : je suis athée, et d’après ce que j’ai pu constater au fil de mes pérégrinations dans l’existence, on est 80% dans ce cas-là en France. Mais comme je préfère parler au nom de ce que je pense plutôt que de ce que je crois, je ferme)

Résumé des épisodes précédents :

En fin juin dernier, un groupe de députés demande la création d’une commission d’enquête sur cette pratique.(5)

Peu de temps après, une petite partie du web s’entretue virtuellement autour du thème "interdiction du port de la burqa", même si initialement la résolution ne parle que de la création d’une commission d’enquête visant à établir un état des lieux.

Y a du "pour l’interdiction", beaucoup, et y a du "contre", relativement peu (et quelques neutres).(6)

Plutôt que m’attarder sur le grand écart entre la nature des débats et le non-évènement déclencheur, je vais essayer de débroussailler certains des arguments les plus farfelus que j’ai pu entendre en faveur d’une interdiction.

a. Atteinte à la dignité de la femme :

Je commence par le plus difficile. Tout comme les pro-Hadopi ne manqueront (manquent ?) pas de parler de la pédophile, la nature même de la burqa me pose problème (j’adhère à la thèse "expression de la domination de l’homme sur la femme"). Mais son interdiction encore plus. Tout simplement parce qu’on se retrouvera dans la situation de la parabole du préambule, à savoir rajouter une contrainte supplémentaire sur le dos de la victime. Essayez d’imaginer le quotidien d’une femme obligée de porter cette horreur, puis supposez qu’une loi interdise qu’on porte ça dans l’espace public. Que va-t-il se passer ?

1. un grand mouvement de libération vestimentaire des musulmanes va s’opérer

2. les femmes concernées resteront cloitrées chez elles. Sans burqa, mais enfermées quand même.

3. Obiwan Kenobi (c’est à dire "rien du tout" puisque cette loi ne fera l’objet d’aucun suivi des forces de police)

Personnellement, je penche pour le 3 (surtout si on considère que les femmes n’ont toujours pas le droit de porter le pantalon) (7)

Par ailleurs, la notion de dignité est toute relative, surtout en matière vestimentaire. L’autre jour j’ai croisé quelqu’un avec une capuche rabattue sur la tête et une casquette sous la capuche, alors qu’il faisait un grand ciel bleu. Y a une loi contre ça ?

b. Nécessité d’identification d’une personne dans l’espace public.

Dans ce domaine, je suis presque sûr que des lois existent déjà, vu que l’invention des lunettes de soleil commence déjà à dater. Mon clown-exemple cité en (a) fonctionne ici aussi. De même que n’importe quel motard ayant un casque. C’est d’ailleurs interdit de rouler sans casque... Pour ce point, la solution au "problème" (existe-t-il réellement ?) consiste tout simplement à appliquer la même méthodes aux personnes qui refusent de se dévoiler pour des raisons religieuses qu’aux personnes qui refusent d’ôter leur lunettes de soleil lors d’une identification.

c. La laïcité.

Formulé généralement comme "Cette manifestation ostentatoire / prosélyte de pratique religieuse dans l’espace public est incompatible avec la France laïque".

Tout d’abord, on pourrait dire que dans ce cas, on interdit également le port de la kipa, des cols romains, des robes oranges, des costumes-cravates sombres (soumission à la religion de l’argent) et des jupes plissées.

Ensuite on pourrait faire remarquer que la laïcité est un fonctionnement d’état et non une règle de vie des citoyens. C’est développé par Aurélien Péreol ici même, je ne vais pas revenir dessus, c’est mieux formulé que je ne le ferais.

Et enfin, j’aimerai rappeler quelques petits points factuels concernant la laïcité à la française, celle sur laquelle l’Eglise ne veut absolument pas revenir :

-L’Alsace et la Moselle ne sont pas concernées, ne faisant pas partie de la France en 1905, quand la séparation de l’église et de l’état à eu lieu. L’actualisation de leur statut a été mystérieusement oubliée lors de leur ré-intégration à la sortie de la seconde guerre mondiale. Concrètement, ça signifie que pour près de 3 millions d’habitants, les écoles publiques sont pleines de crucifix, et les cours de religion obligatoires pendant tout le primaire (8).

-Il existe à peu près 10 000 écoles privées, la plupart confessionnelle, et , j’imagine, chrétiennes. Je comptais évoquer le financement de tout ça, mais comme c’est fait par les collectivités, c’est assez difficile d’obtenir des chiffres précis. Je me contenterai donc d’argumenter sur le principe. Pourquoi existe-t-il des écoles privées ? Pourquoi pas des polices privées, des militaires privés, des centres des impôts privés ? Pour les deux premiers ça existe déjà (sociétés de gardiennage et mercenaires) mais c’est pas financé par l’argent public, et surtout c’est pas reconnu comme un égal de son équivalent public...

-Plus de 40 000 églises catholiques (et une grosse poignées de temples protestants et synagogues) sont entretenues depuis plus d’un siècle avec l’argent public (9). Là encore, c’est les collectivités locales qui règlent la douloureuse, donc on peut se brosser pour avoir un total du montant globalisé. (10)

-Vous avez déjà regardé un journal télévisé le 25 décembre ?

En conclusion, je suis farouchement opposé à une loi interdisant le port de la burqa, tout comme je suis opposé à l’interdiction du port du voile à l’école (pour à peu près les mêmes raisons). Tout ça m’a fait l’effet d’un bon coup de propagande anti-musulmane, car en pointant le pire, on en vient presque à oublier que ça ne concerne qu’une infime partie de la population.

Merci de m’avoir lu.

Évidemment, je serai heureux de débattre avec quiconque ayant un argument que j’aurais oublié d’évoquer...

Ps : au fait, y a-t-il une orthographe validée pour ce mot ? burqa

 

<auto-commentaires et références>

1. [->http://www.insee.fr/fr/themes/table...]

C’était pas mon intention initiale, mais il est intéressant de voir qu’entre 1990 et 2008, les crimes contre la propriété et l’argent (vol, escroquerie) sont en légère baisse, tandis que les crimes contre les personnes explosent. Changement de comportement des criminels, ou meilleures méthodes de recensement ?

2. Statistique droitement sortie de ma poche, on peut leur faire dire ce qu’on veut aux chiffres, ça s’appelle "la magie des nombres". Ici la petite arnaque consiste à ne pas compter les locaux des entreprises dans les "25 millions de foyers", ni à considérer que la boîte en carton d’un SDF attire sans doute moins la convoitise qu’un château surveillé en permanence grâce à l’argent de la TVA des sandwichs achetés par le zonard pré-cité. Ben oui, même à 5.5% c’est plus que la taxe sur les Rubens ([->http://www.defiscalisation-immobili...])

3. Pour aller plus loin sur le sujet, je vous invite à visionner les documentaires audiovisuels "les visiteuses" et "la cambrioleuse", dont je ne trouve plus de liens, mais qui sont fort instructifs sur ce qu’on peut ressentir quand l’abomination frappe à la porte de notre existence.

4. malheureusement, la même requête avec "autorisation" au lieu de "interdiction" laisse entrevoir la même tendance.

5. [->http://action-republicaine.over-blo...]

Oui, c’est un blog, mais à l’école on m’a appris à fermer ma gueule et écouter, pas à consulter le journal officiel ou le fonctionnement des prud’hommes.

6. [->http://www.lepost.fr/article/2009/0...]

et une floppée sur Avox (j’en oublie sans doute quelques-uns)

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/tribune-libr...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/c...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/tribune-libr...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

... puis Michael Jackson meurt.

7. [->http://www.cfo-news.com/Une-loi-fra...]

8. Entendu d’une amie alsacienne, mais elle m’a dit aussi que les dérogations sont monnaie courante. Lecteur originaire d’un des 3 départements concernés, laisse un commentaire pour témoigner s’il te plait...

9. [->http://carrefourlocal.senat.fr/vie_...]

10. Mais en comptant 1000€ par an (et ça doit coûter plus, juste en chauffage), on arrive à un joli petit montant. Et si on considère le cumul, on aurait pu avoir une montagne à la place du trou de la sécu (ok, j’exagère. Si la sécu avait plus de fric, les médecins, pharmaciens et labos se goinfreraient juste un peu plus et elle serait quand même déficitaire).



Sur le même thème

Crèche interdite ? C’est la faute à l’Islamophobie et à Sarkozy…. !
Le régime canadien désire protéger les religions
Une burqa dans la crèche
Médias, Télés, Presse : L’obsolescence programmée reste autorisée !
Des islamistes dans la nature : tout ça, ça ne vous rappelle rien ?


Les réactions les plus appréciées

  • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 5 août 2009 17:06
    Rounga

    Assez bon article. Certains points de l’argumentation sont encore à fouiller, mais l’essentiel est là. Et il a le mérite de montrer qu’il n’y a pas besoin d’être musulman pour s’opposer à l’interdiction de la burqa, et pour y voir un acharnement anti-musulman. Moi, en ayant dit cela, bien qu’ayant affirmé être catholique, on m’a accusé d’être un islamiste sournois.

  • Par John Eastwood 2 (---.---.---.58) 5 août 2009 18:28
    John Eastwood 2

    Tout à fait d’accord avec l’auteur.

    N’oubliez pas nos alliés Saoudiens qui viennent dépenser leurs pétro-dollars à Paris (pas à Venissieux), ils refuseront certainement de dévoiler leurs femmes en France pour faire plaisir à 3 députés racistes. Si on passe cette loi, on ferme les 6 palaces parisiens, les boutiques de luxe (qui ont déjà perdu Julien DRAY smiley) et il est possible que le groupe LVMH perde 20 points en Bourse, anticipant les conséquences d’un hypothétique boycott Saoudien.

    Même si madame BADINTER à raison quand elle dit que le port de cette cagoule est un pas en arrière dans le combat des femmes, l’interdire ne rendra pas ces femmes plus heureuses et risque plutot de favoriser le dvpt des discours racistes et haineux que l’on a tous vu arriver ces dernières semaines.... Rien de bien noble Madame BADINTER, les commentaires laissés sur les articles ne véhicules pas vos idéaux humanistes.

    Nous pouvons, pour des questions de sécurité, autoriser les policiers ou les agents de sécurité à faire oter le voile intégral d’une femme s’ils estiment que la sécurité des personnes dont ils ont la responsabilité est en danger. Il est logique qu’un Maire puisse demander à une mariée d’oter son voile ou d’imposer des photos d’identité sans burqah, Il est enfin normal qu’un établissement privé puisse juger de la tenue de ses hôtes et puissent refuser légalement l’accès aux femmes en Burqah....

    Mais vu la facilité avec laquelle les policiers ôtent les casquettes des jeunes un peu trop bronzés et les videurs les refusent dans leurs clubs, on peut imaginer qu’ils n’ont pas de problèmes a oter les Burqah qui mettrait en péril la sécurité des autres....

    J’ai l’impression que la Burqah est un cas médiatique similaire à celui du préservatif. Des sujets « pret-à-penser » qui manipulent l’opinion des ignorants, donc beaucoup de jeunes.

    A froid, on est tous contre la burqah mais en réfléchissant, il n’est pas nécessaire de laisser 40 députés perdre leur temps pour créer une loi qui ne changera la vie que de 300 personnes en France et comme le dit l’auteur, interdire quelque chose ne le fait pas disparaitre...

  • Par fergus (---.---.---.31) 5 août 2009 16:28
    Fergus

    Désolé, mais je pense qu’établir, à propos de loi, un parallèle entre les cambriolages et la burqa est tout sauf pertinent. Et l’intérêt d’une loi ne peut se mesurer au nombre des cas d’agression.

    Or, le port de la burqa (ou plus exactement du niqab) est bel et bien une insupportable agression qu’il importe de tuer dans l’oeuf avant que la prolifération de ces prisons mobiles ne rende leur éradication très difficile.

    Oui à la liberté vestimentaire, non aux visages masqués hors période de carnaval.

  • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 23:04
    masuyer

    C’est exactement pareil pour la burqua. Je parie qu’elle prétendront toutes ou presque qu’elles la portent volontairement et qu’elles n’ont subi aucune pression pour le faire.

    Mais vous, vous savez que c’est faux, c’est ca ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sleeping-zombie


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires