Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Une couche supplémentaire sur la burqa

Une couche supplémentaire sur la burqa

300 000 cambriolages par an (1), en partant d’une base de 25 millions de foyers ça fait 1.2% des foyers français "visités" chaque année. En considérant une espérance de vie de 80 ans, on peut statistiquement dire que chacun d’entre nous (ça doit aussi valoir pour les Belges et Québécois non ?) se fera cambrioler une fois dans sa vie.

Voilà pour la froide réalité des chiffres. (2)

Mais qui ici a déjà été cambriolé ? Asséner des nombres sans parler de l’impact traumatisant du drame...C’est inhumain quand ça nous arrive... Car ça n’arrive pas qu’aux autres ! Ce sentiment d’avoir été violé dans ce lieu intime, ce refuge de l’individu... Le foyer, c’est l’âme de toute société ! (3)

Bref, afin d’éradiquer définitivement ces horreurs, et récemment inspiré de ce que j’ai pu lire dans la presse avant que ce ne soit chassé par le tour de France des malaises cardiaques, je suggère une loi toute simple, toute bête, qu’on-se-demande-comment-qu’on-n’a-pas-pu-y-penser-plus-tôt : interdire de se faire cambrioler. L’effet serait immédiat non ?

J’arrête la parabole, vu qu’on pourrait croire que parle d’Hadopi. Ça s’y applique aussi, mais là j’évoquais l’interdiction de la burqa. Enfin, le pré-projet de loi visant à...

Bref.

Maintenant que le soufflé est un peu retombé, que début-août arrive et que toutes les bassesses vont se dire, vu que plus personne ne fait attention à rien, et surtout, que la 1ère page des résultats Google sur "interdiction de la burqa" est rempli de "pro" plutôt que d’anti (4), je me sens forcé d’ouvrir ma gueule.

(Une parenthèse pour ceux qui s’imaginent que ça peut avoir de l’importance : je suis athée, et d’après ce que j’ai pu constater au fil de mes pérégrinations dans l’existence, on est 80% dans ce cas-là en France. Mais comme je préfère parler au nom de ce que je pense plutôt que de ce que je crois, je ferme)

Résumé des épisodes précédents :

En fin juin dernier, un groupe de députés demande la création d’une commission d’enquête sur cette pratique.(5)

Peu de temps après, une petite partie du web s’entretue virtuellement autour du thème "interdiction du port de la burqa", même si initialement la résolution ne parle que de la création d’une commission d’enquête visant à établir un état des lieux.

Y a du "pour l’interdiction", beaucoup, et y a du "contre", relativement peu (et quelques neutres).(6)

Plutôt que m’attarder sur le grand écart entre la nature des débats et le non-évènement déclencheur, je vais essayer de débroussailler certains des arguments les plus farfelus que j’ai pu entendre en faveur d’une interdiction.

a. Atteinte à la dignité de la femme :

Je commence par le plus difficile. Tout comme les pro-Hadopi ne manqueront (manquent ?) pas de parler de la pédophile, la nature même de la burqa me pose problème (j’adhère à la thèse "expression de la domination de l’homme sur la femme"). Mais son interdiction encore plus. Tout simplement parce qu’on se retrouvera dans la situation de la parabole du préambule, à savoir rajouter une contrainte supplémentaire sur le dos de la victime. Essayez d’imaginer le quotidien d’une femme obligée de porter cette horreur, puis supposez qu’une loi interdise qu’on porte ça dans l’espace public. Que va-t-il se passer ?

1. un grand mouvement de libération vestimentaire des musulmanes va s’opérer

2. les femmes concernées resteront cloitrées chez elles. Sans burqa, mais enfermées quand même.

3. Obiwan Kenobi (c’est à dire "rien du tout" puisque cette loi ne fera l’objet d’aucun suivi des forces de police)

Personnellement, je penche pour le 3 (surtout si on considère que les femmes n’ont toujours pas le droit de porter le pantalon) (7)

Par ailleurs, la notion de dignité est toute relative, surtout en matière vestimentaire. L’autre jour j’ai croisé quelqu’un avec une capuche rabattue sur la tête et une casquette sous la capuche, alors qu’il faisait un grand ciel bleu. Y a une loi contre ça ?

b. Nécessité d’identification d’une personne dans l’espace public.

Dans ce domaine, je suis presque sûr que des lois existent déjà, vu que l’invention des lunettes de soleil commence déjà à dater. Mon clown-exemple cité en (a) fonctionne ici aussi. De même que n’importe quel motard ayant un casque. C’est d’ailleurs interdit de rouler sans casque... Pour ce point, la solution au "problème" (existe-t-il réellement ?) consiste tout simplement à appliquer la même méthodes aux personnes qui refusent de se dévoiler pour des raisons religieuses qu’aux personnes qui refusent d’ôter leur lunettes de soleil lors d’une identification.

c. La laïcité.

Formulé généralement comme "Cette manifestation ostentatoire / prosélyte de pratique religieuse dans l’espace public est incompatible avec la France laïque".

Tout d’abord, on pourrait dire que dans ce cas, on interdit également le port de la kipa, des cols romains, des robes oranges, des costumes-cravates sombres (soumission à la religion de l’argent) et des jupes plissées.

Ensuite on pourrait faire remarquer que la laïcité est un fonctionnement d’état et non une règle de vie des citoyens. C’est développé par Aurélien Péreol ici même, je ne vais pas revenir dessus, c’est mieux formulé que je ne le ferais.

Et enfin, j’aimerai rappeler quelques petits points factuels concernant la laïcité à la française, celle sur laquelle l’Eglise ne veut absolument pas revenir :

-L’Alsace et la Moselle ne sont pas concernées, ne faisant pas partie de la France en 1905, quand la séparation de l’église et de l’état à eu lieu. L’actualisation de leur statut a été mystérieusement oubliée lors de leur ré-intégration à la sortie de la seconde guerre mondiale. Concrètement, ça signifie que pour près de 3 millions d’habitants, les écoles publiques sont pleines de crucifix, et les cours de religion obligatoires pendant tout le primaire (8).

-Il existe à peu près 10 000 écoles privées, la plupart confessionnelle, et , j’imagine, chrétiennes. Je comptais évoquer le financement de tout ça, mais comme c’est fait par les collectivités, c’est assez difficile d’obtenir des chiffres précis. Je me contenterai donc d’argumenter sur le principe. Pourquoi existe-t-il des écoles privées ? Pourquoi pas des polices privées, des militaires privés, des centres des impôts privés ? Pour les deux premiers ça existe déjà (sociétés de gardiennage et mercenaires) mais c’est pas financé par l’argent public, et surtout c’est pas reconnu comme un égal de son équivalent public...

-Plus de 40 000 églises catholiques (et une grosse poignées de temples protestants et synagogues) sont entretenues depuis plus d’un siècle avec l’argent public (9). Là encore, c’est les collectivités locales qui règlent la douloureuse, donc on peut se brosser pour avoir un total du montant globalisé. (10)

-Vous avez déjà regardé un journal télévisé le 25 décembre ?

En conclusion, je suis farouchement opposé à une loi interdisant le port de la burqa, tout comme je suis opposé à l’interdiction du port du voile à l’école (pour à peu près les mêmes raisons). Tout ça m’a fait l’effet d’un bon coup de propagande anti-musulmane, car en pointant le pire, on en vient presque à oublier que ça ne concerne qu’une infime partie de la population.

Merci de m’avoir lu.

Évidemment, je serai heureux de débattre avec quiconque ayant un argument que j’aurais oublié d’évoquer...

Ps : au fait, y a-t-il une orthographe validée pour ce mot ? burqa

 

<auto-commentaires et références>

1. [->http://www.insee.fr/fr/themes/table...]

C’était pas mon intention initiale, mais il est intéressant de voir qu’entre 1990 et 2008, les crimes contre la propriété et l’argent (vol, escroquerie) sont en légère baisse, tandis que les crimes contre les personnes explosent. Changement de comportement des criminels, ou meilleures méthodes de recensement ?

2. Statistique droitement sortie de ma poche, on peut leur faire dire ce qu’on veut aux chiffres, ça s’appelle "la magie des nombres". Ici la petite arnaque consiste à ne pas compter les locaux des entreprises dans les "25 millions de foyers", ni à considérer que la boîte en carton d’un SDF attire sans doute moins la convoitise qu’un château surveillé en permanence grâce à l’argent de la TVA des sandwichs achetés par le zonard pré-cité. Ben oui, même à 5.5% c’est plus que la taxe sur les Rubens ([->http://www.defiscalisation-immobili...])

3. Pour aller plus loin sur le sujet, je vous invite à visionner les documentaires audiovisuels "les visiteuses" et "la cambrioleuse", dont je ne trouve plus de liens, mais qui sont fort instructifs sur ce qu’on peut ressentir quand l’abomination frappe à la porte de notre existence.

4. malheureusement, la même requête avec "autorisation" au lieu de "interdiction" laisse entrevoir la même tendance.

5. [->http://action-republicaine.over-blo...]

Oui, c’est un blog, mais à l’école on m’a appris à fermer ma gueule et écouter, pas à consulter le journal officiel ou le fonctionnement des prud’hommes.

6. [->http://www.lepost.fr/article/2009/0...]

et une floppée sur Avox (j’en oublie sans doute quelques-uns)

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/tribune-libr...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/c...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/tribune-libr...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/r...]

[->http://www.agoravox.fr/actualites/s...]

... puis Michael Jackson meurt.

7. [->http://www.cfo-news.com/Une-loi-fra...]

8. Entendu d’une amie alsacienne, mais elle m’a dit aussi que les dérogations sont monnaie courante. Lecteur originaire d’un des 3 départements concernés, laisse un commentaire pour témoigner s’il te plait...

9. [->http://carrefourlocal.senat.fr/vie_...]

10. Mais en comptant 1000€ par an (et ça doit coûter plus, juste en chauffage), on arrive à un joli petit montant. Et si on considère le cumul, on aurait pu avoir une montagne à la place du trou de la sécu (ok, j’exagère. Si la sécu avait plus de fric, les médecins, pharmaciens et labos se goinfreraient juste un peu plus et elle serait quand même déficitaire).



Sur le même thème

Des islamistes dans la nature : tout ça, ça ne vous rappelle rien ?
Médias, Télés, Presse : L’obsolescence programmée reste autorisée !
L'essentiel du programme du FN (partie 2)
Amnesty mise en accusation : la Belgique et la France en pointe d'un nouvel anti-humanisme
Islam! Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait?


Les réactions les plus appréciées

  • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 5 août 2009 17:06
    Rounga

    Assez bon article. Certains points de l’argumentation sont encore à fouiller, mais l’essentiel est là. Et il a le mérite de montrer qu’il n’y a pas besoin d’être musulman pour s’opposer à l’interdiction de la burqa, et pour y voir un acharnement anti-musulman. Moi, en ayant dit cela, bien qu’ayant affirmé être catholique, on m’a accusé d’être un islamiste sournois.

  • Par John Eastwood 2 (---.---.---.58) 5 août 2009 18:28
    John Eastwood 2

    Tout à fait d’accord avec l’auteur.

    N’oubliez pas nos alliés Saoudiens qui viennent dépenser leurs pétro-dollars à Paris (pas à Venissieux), ils refuseront certainement de dévoiler leurs femmes en France pour faire plaisir à 3 députés racistes. Si on passe cette loi, on ferme les 6 palaces parisiens, les boutiques de luxe (qui ont déjà perdu Julien DRAY smiley) et il est possible que le groupe LVMH perde 20 points en Bourse, anticipant les conséquences d’un hypothétique boycott Saoudien.

    Même si madame BADINTER à raison quand elle dit que le port de cette cagoule est un pas en arrière dans le combat des femmes, l’interdire ne rendra pas ces femmes plus heureuses et risque plutot de favoriser le dvpt des discours racistes et haineux que l’on a tous vu arriver ces dernières semaines.... Rien de bien noble Madame BADINTER, les commentaires laissés sur les articles ne véhicules pas vos idéaux humanistes.

    Nous pouvons, pour des questions de sécurité, autoriser les policiers ou les agents de sécurité à faire oter le voile intégral d’une femme s’ils estiment que la sécurité des personnes dont ils ont la responsabilité est en danger. Il est logique qu’un Maire puisse demander à une mariée d’oter son voile ou d’imposer des photos d’identité sans burqah, Il est enfin normal qu’un établissement privé puisse juger de la tenue de ses hôtes et puissent refuser légalement l’accès aux femmes en Burqah....

    Mais vu la facilité avec laquelle les policiers ôtent les casquettes des jeunes un peu trop bronzés et les videurs les refusent dans leurs clubs, on peut imaginer qu’ils n’ont pas de problèmes a oter les Burqah qui mettrait en péril la sécurité des autres....

    J’ai l’impression que la Burqah est un cas médiatique similaire à celui du préservatif. Des sujets « pret-à-penser » qui manipulent l’opinion des ignorants, donc beaucoup de jeunes.

    A froid, on est tous contre la burqah mais en réfléchissant, il n’est pas nécessaire de laisser 40 députés perdre leur temps pour créer une loi qui ne changera la vie que de 300 personnes en France et comme le dit l’auteur, interdire quelque chose ne le fait pas disparaitre...

  • Par fergus (---.---.---.31) 5 août 2009 16:28
    Fergus

    Désolé, mais je pense qu’établir, à propos de loi, un parallèle entre les cambriolages et la burqa est tout sauf pertinent. Et l’intérêt d’une loi ne peut se mesurer au nombre des cas d’agression.

    Or, le port de la burqa (ou plus exactement du niqab) est bel et bien une insupportable agression qu’il importe de tuer dans l’oeuf avant que la prolifération de ces prisons mobiles ne rende leur éradication très difficile.

    Oui à la liberté vestimentaire, non aux visages masqués hors période de carnaval.

  • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 23:04
    masuyer

    C’est exactement pareil pour la burqua. Je parie qu’elle prétendront toutes ou presque qu’elles la portent volontairement et qu’elles n’ont subi aucune pression pour le faire.

    Mais vous, vous savez que c’est faux, c’est ca ?

Réactions à cet article

  • Par Serviteur (---.---.---.137) 5 août 2009 16:21
    Serviteur

    Alors je résume ce que je pense de cet article : oui mais non.

    Oui car rempli de bon sens et survolant magistralement les anti/pro burqa.

    Non car il comporte une faute magistrale également : « tout comme je suis opposé à l’interdiction du port du voile à l’école (pour à peu près les mêmes raisons) »

    -> non il n’y a pas de lien, l’école doit être un lieu protégé par rapport au reste de la société ; une protection certes limitée mais qui passe par le respect du principe de laïcité et le rejet de tout signe distinctif religieux (et pas seulement du voile dit musulman).

    ps : l’Alsace Lorraine faudrait voir à s’en occuper, des crucifix dans les écoles publiques ça commence à bien faire maintenant.

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 19:51

      Salut,
      Pour moi, la laïcité à l’école est la neutralité du lieu, du personnel et des programmes, mais des élèves.
      Interdire les signes religieux, c’est faire une différence de traitement entre les élèves croyants et les autres, c’est l’opposé de la laïcité. Car la laïcité, c’est la neutralité, pas le rejet.

    • Par hgo04 (---.---.---.202) 6 août 2009 08:23
      hgo04

      Dans quel verset du coran il est mentionné le port de la burqa ?

      Dans le passé, la religion catholque a commis bien des erreurs, bien des fautes, bien des horreurs même...

      Est ce une raison pour laisser s’instaurer ces mêmes erreurs, fautes et horreurs de nos jours ??

      Et puis, il y a la religion et l’interprétation de certains. J’ai toujours entendu dire que l’islam était une religion promouvant l’amour et la tolérance... et pourtant il y en a pour se faire sauter au milieu d’une foule...

      Vous mettez sur le même niveau le porteur d’un casque de sécurité avec le port d’une burqa ?? quel étrange rapprochement entre ces deux faits... Faisant cela vous créez, enfin tentez de créer, une confusion et vous y enfoncez un coin avec une « mode vestimentaire » de casquette et capuche....

      La burqa n’est pas un signe religieux, c’est un signe de soumission d’une catégorie de personnes, les femmes en ce cas, à l’homme. Et dans ce pays, au nom de la parité, cela pose problème...

      Vous mêlez également le port de la burqa par des gens VIVANT dans ce pays, avec des touristes.. ?? sous prétextes de pétrodollars ??!! tout en oubliant que si votre épouse se rend en arabie saoudite elle est OBLIGEE de porter un voile (pas une burqa).

      De plus, le seul endroit de ce monde où la burqa est vraiment installée et l’afghanistan. Même en IRAN la tenue vestimentaire est plus conciliante.

      http://www.irantravel.biz/voyage/te...

      Foulard et pantalon...

      Votre article est bizarrement tourné. Vous amenez votre conclusion par des exemples ou comparaison faussés dés le départ...

      Mais il est vrai que dans ce pays, où une femme meurt tous les 2 ou 3 jours de faits de violences conjugales, il est peut être tentant de laisser s’instaurer une tenue vestimentaire cachant les traces de coups...

    • Par gloagf (---.---.---.7) 6 août 2009 14:34

      Bonjour,
      D’accord avec « Serviteur ». Je suis neutre pour la Burqa mais anti-voile à l’école, mais pas pour des raisons religieuse : que des raisons pratiques. Par exemple :
      1. Chez les plus petits, je pense que porter un voile peut influer sur l’insertion de la fillette et sa sociabilité, donc, sur son bonheur. De plus, elles font comment pour jouer à cache cache, chat perché ?
      2. Chez les plus grands, je suis sûr que faire du sport en burqa ou voile, ça doit être bcp plus dûr...
      3. Pour tous, en travaux pratique de chimie, la burqa comme le voile sont dangereux. Point barre. Je veux bien passer sur tout le reste, autoriser tout le reste, c’est leur problème. Mais en chimie, porter ne serez-ce qu’un voile est dangereux pour elle comme pour les autres (propagation des flammes).

      Cordialement,

      FG

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:49
      Nobody knows me

      J’ai toujours entendu dire que l’islam était une religion promouvant l’amour et la tolérance... et pourtant il y en a pour se faire sauter au milieu d’une foule...

      Moi aussi, j’ai toujours entendu dire que les chrétiens étaient pacifistes et même tendaient l’autre joue... Ca n’a pas empêchés les USA de raser Hiroshima, Nagazaki, pourrir la campagne vietnamienne, foutre le bordel entre Iran et Irak, foutre encore plus de bordel en Irak, soutenir des dictatures en Amérique latine et en Asie, et j’en passe.

      Tout ça c’est du vent. Ce qui compte à chaque fois ce sont les intérêts et les manipulations. Une application stricte de la religion, avec les textes qu’elles contiennent toutes, aurait dû faire disparaître les guerres de la surface du globe. Malheureusement, il y a toujours eu des hommes pour manipuler les plus fragiles.

    • Par Serviteur (---.---.---.137) 6 août 2009 20:08
      Serviteur

      Je comprends votre point de vue mais tout est une question de point de vue justement : là ou vous voyez un « rejet » je verrais plutôt le creuset d’une égalité entre les élèves, le refus d’appliquer les mêmes étiquettes que la société.

      D’ailleurs et c’est un autre débat qui à d’ailleurs à mon sens plus d’intérêt que les quelques cas isolés de personnes désireuses de porter le voile à l’école, la question de l’uniforme scolaire est intéressante : faut il y voir un désir de niveler et de briser toute originalité ou le souci de faire de l’espace scolaire un lieu d’égalité sociale ?

      Comme toujours il n’y a jamais de réponse totalement satisfaisante aux multiples problèmes que rencontre notre société dans la création du vivre ensemble.

      Une conception plutôt stricte de la laïcité me parais toujours la plus efficace pour créer ce vivre ensemble mais il est vrai qu’elle pose autant de problemes qu’elle n’en résous : probleme du financement des lieux de culte musulman, probleme du financement des lieux de culte catholiques sous couvert de patrimoine, liberté vestimentaire, etc

  • Par fergus (---.---.---.31) 5 août 2009 16:28
    Fergus

    Désolé, mais je pense qu’établir, à propos de loi, un parallèle entre les cambriolages et la burqa est tout sauf pertinent. Et l’intérêt d’une loi ne peut se mesurer au nombre des cas d’agression.

    Or, le port de la burqa (ou plus exactement du niqab) est bel et bien une insupportable agression qu’il importe de tuer dans l’oeuf avant que la prolifération de ces prisons mobiles ne rende leur éradication très difficile.

    Oui à la liberté vestimentaire, non aux visages masqués hors période de carnaval.

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 19:57

      D’après toi, le port de la burqa est une « insupportable agression ».
      Mais pour qui ?
      Si c’est pour celle qui est dessous, un loi anti-burqa ne ferait que rajouter un autre agression à la victime, ce qui serait stupide, comme j’essaie de le montrer avec le parallèle sur les cambriolages.
      Si c’est pour l’observateur...ça me désole pour lui.

    • Par fourminus (---.---.---.171) 6 août 2009 00:37
      fourminus

      « insupportable agression »
      Vous dérapez : cela vous gène peut être de voir une femme en burqa (en avez vous déjà vu de visu d’ailleurs ?) mais cela ne peut vous « agresser de manière intolérable »... Ou alors c’est manifestement que vous avez un problème de tolérance

    • Par Danièle Dugelay (---.---.---.252) 6 août 2009 02:07
      Danièle Dugelay

      Oui, le port de la burqa est une agression pour toutes les femmes conscientes que l’égalité des sexes est une conquête inachevée et toujours très fragile.
      Oui, il est encore davantage ressenti comme une agression pour tous ceux et toutes celles, maintenant âgés, qui ont milité, manifesté, organisé des réunions, donné beaucoup d’eux-mêmes dans les années 1970 pour obtenir la parité des droits des deux sexes au moins sur le papier. Ce symbole de soumission absolue est une sorte de négation de tous leurs efforts, de toute une partie de leur vie. Ce n’est pas une psychose, c’est parfaitement rationnel.
      Savez-vous ce qu’est la burqa ou autre voile intégral ? Le Coran ne l’exige pas, cependant il parle de quelque chose de ce genre, un mot qui signifierait « voile » ou « rideau » ou « séparation ». Cela a donné lieu à de nombreuses traductions différentes, mais l’idée est bien là : mise à l’écart de la femme, diabolique séductrice dans toutes les religions monothéistes, du regard des hommes. Mise à l’écart... donc prison.. et prison parce qu’il s’agit d’une femme ! Vous ne trouvez pas cela horrible ? une terrible manifestation de sexisme à l’encontre de ses victimes ? Les hommes, eux, sont libres. On considère qu’ils ne sont même pas capables de retenir leurs pulsions sexuelles et que, les pauvres innocents, il faut les mettre à l’abri en cachant ces femelles dangereuses. La religion leur demande événtuellement de porter la barbe, mais les poils au menton sont plutôt l’apanage du mâle humain, une sorte d’attribut viril qui leur est permis d’exposer. Dans le monde animal, pourtant, tout attribut viril doit séduire la femelle. Eux, ils ont le droit !

      Je n’ai rien contre ces pauvres femmes, je n’ai rien contre les musulmans puisque ma meilleure amie dans ma ville est adepte de cette religion (mais sans voile et très attachée au respect de la femme qu’elle a découvert dans notre pays). Par contre, je suis opposée à cette tradition faussement religieuse qui nous ramène des décennies en arrière. Ma grand-mère portait une sorte de mantille quand elle devait entrer dans une église, moi-même à 14 ans je me suis vue refuser la visite d’une église espagnole car j’avais la tête et les bras découverts, en 1955 j’ai connu une famille dans le sud de la France où les femmes restaient debout à côté de la table pendant que les hommes mangeaient. Il y avait peu d’évolution depuis le moyen-âge dans les moeurs à cette époque. Ma mère a voté pour la première fois en 1946 à 34 ans, elle devait obéissance à mon père lors de son mariage. Jeune mariée, je n’avais pas le droit de travailler ou de faire un achat important sans l’autorisation de mon époux. Elevée par une nounou du 19e siècle, nourrie des lectures de la Comtesse de Ségur et de Delly, je suis restée bien formatée,
      jusqu’au départ de mon mari où je me suis retrouvée majeure sans l’avoir jamais été vraiment. Déprimée, mais aussi, quelques temps après, libérée, autonome et féministe acharnée. Alors ce symbole de soumission sexiste, que ce soit à un homme ou à un Dieu, NON !
       Si une loi est nécessaire, il ne faut pas hésiter. Peut-être alors que les femmes qui supportent un voile imposé se révolteront contre un mari tyrannique qui voudrait les enfermer. Peut-être que les jeunes écervelées qui choisissent de la porter par une sorte de coquetterie bizarre, préferont des vêtements moins chauds, moins lourds et plus seyants. Je précise aussi que je suis contre les talons de 10 cm qui démolissent la colonne vertébraler, les gaines qui compriment les viscères, le retour aux rayons « filles » ou « garçons » dans les magasins de jouets etc...

      Quant à la laïcité, si on continue à voir se multiplier burqas, voiles, mais aussi cornettes, grandes croix, kippas ou autres signes religieux, je vais porter moi-même l’insigne « Dieu n’existe pas. Profitez donc de la vie » ou encore la formule anarchiste « A bas toutes les religions - la religion est une folie collective ». Ensuite, je proposerai un article à Agoravox pour dire si cette expression philosophique est bien acceptée et si ma liberté de conscience est respectée.

    • Par hgo04 (---.---.---.202) 6 août 2009 08:36
      hgo04

      «  »«  »Le problème est dans l’Islam, pas dans la burqua, qui n’en est qu’une des manifestations extrême«  »«  »

      La burqa est un vètement installé en afghanistan avant même que la religion, l’islam, ait vu le jour... Où voyez vous vous que la burqa est une manifestation religieuse ?

      En fait la question est de savoir QUI, en France, est porteur de ce vètement.. Qui et pourquoi...

    • Par fergus (---.---.---.221) 6 août 2009 09:04
      Fergus

      A Fourminus.

      1) Oui, j’ai déjà rencontré à plusieurs reprises des femmes en niqab sur le territoire français (En région parisienne, à Lyon et même à... Rennes, phénonème récent).

      2) Oui, je me sens personnellement agressé lorsque je croise une femme en niqab, exactement de la même manière que si je me trouvais face à face avec un individu cagoulé.

      3) Je n’ai strictement rien contre les musulmans : ils ont parfaitement le droit de vivre en France, comme les représentants d en’importe quelle confession ; de même, je considère qu’ils sont en droit de conserver les éléments de leur culture, y compris le foulard islamique, dès lors que ces éléments ne troublent pas l’ordre public.

      Or, le port du niqab trouble manifestement l’ordre public. Raison pour laquelle il doit être éradiqué comme a naguère été éradiqué l’égorgement des brebis sur la voie publique au moment de l’Aïd (le sang coulait dans les caniveaux de Barbès !)

      Et je réaffirme que l’écrasante majorité des musulmans est POUR cette loi. J’aurai d’ailleurs l’occasion d’en discuter dans quelques jours avec les pratiquants de la Mosquée de Paris.

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 09:13
      Rounga

      Et je réaffirme que l’écrasante majorité des musulmans est POUR cette loi.

      Des sources ? Des chiffres ?

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 10:06
      Nobody knows me

      En fait la question est de savoir QUI, en France, est porteur de ce vètement.. Qui et pourquoi...

      Aux dernières nouvelles, le QUI c’est environ 400 femmes. Ça vaut vraiment la peine de légiférer.
      C’est pas comme si une crise économique profonde était en cours...

    • Par hgo04 (---.---.---.202) 6 août 2009 12:04
      hgo04

      Enchanté aussi georges hussein...

      http://www.europe1.fr/Info/Actualit...

      Question islam et musulman, ce n’est tout de même pas n’importe qui.. non ??

    • Par hgo04 (---.---.---.202) 6 août 2009 12:19
      hgo04

      Nobody..

      Vous avez raison, mais il faut tout de même parler de qui veut porter la burqa et pourquoi, et j’ajoute : en France !!..

      Qui veut que s’instaure cette visoin de femmes voilées de la tête au pied, qui, je le rappelle, n’est pas prescrit par une quelconque religion..

      Quand je dis qui, je veux dire : quel groupe de personnes, quelle idéologie...
      Quand je demande pourquoi, je ne fais pas référence à un quelconque lien religieux, puisque qu’il n’existe pas.. alors pourquoi.. pourquoi faire croire que la france, les français sont opposé à cela, en faisant sous-entendre aux musulmans..

      Il suffit de dire haut et fort que la burqa n’a rien à voir avec une quelconque religion.. c’est cela le message à passer, et que le port de cette burqa, en ces circonstances, n’est la que pour créer tension et frustration de façon artificielle.

      Alors faut il légiférer ?? quand on voit des députés faire des lois pour ci ou ça, alors pourquoi pas pour la burqa. En fait il faut déclarer ce type de vètement illégal.

      Si l’auteur voulait juste soulever la difficulté à faire cela, alors oui.. mais de la à dire qu’il ne faut pas le faire....

      Dire que les femmes soumises à porter ce vêtement sont des victimes, et que nous ne pouvons faire des lois à l’encontre de gens déjà victime, je le comprends.. Mais les femmes battues sont aussi soumises et ont plus la réaction de protéger leur compagnon / bourreau quand la justice intervient. Cela s’appelle de l’emprise.

      Si la loi est faite, elle devra aussi prendre en charge ceux qui imposent cette burqa. Même s’ils n’ont pas le courage de l’avouer.. C’est difficile ??certes, mais indispensable.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:10
      Nobody knows me

      Dire que les femmes soumises à porter ce vêtement sont des victimes, et que nous ne pouvons faire des lois à l’encontre de gens déjà victime, je le comprends.

      C’est pas vraiment ça, beaucoup de personnes calées en droit ont déjà dit que l’appareil judiciaire était largement suffisant.
      C’est vraiment le travers de nos députés (en dehors de mentir, voler, ...) que de légiférer à tout va.

      C’est marrant d’ailleurs car quand je repense au traficotage du code du travail au début du mandat Sarkozy, on croulait soi-disant sous les textes de loi, trop complexes, trop nombreux.
      Là bien sûr l’argument tournait à plein régime, comme par hasard (je passerai sur ce que je pense du nouveau code du travail...).
      Et maintenant, on devrait faire une nouvelle loi pour 400 cas environ.

    • Par hgo04 (---.---.---.89) 7 août 2009 00:43
      hgo04

      Nobody.. c’est pas faux, mais nous savons bien que les 400 ne resteront pas 400..

      Cette intrusion de la burqa est symbolique, la réponse judiciaire le sera aussi... Mais 1, 100 ou 400, nous devons réagir. Certes, peut être pourrions nous le faire avec les lois existantes, ou créer une loi burqa...

      Mais je pense que dans les deux camps, c’est le symbole qui est joué...

      Quant aux manipulations des lois pour s’arranger, je partage votre avis...

  • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 5 août 2009 17:06
    Rounga

    Assez bon article. Certains points de l’argumentation sont encore à fouiller, mais l’essentiel est là. Et il a le mérite de montrer qu’il n’y a pas besoin d’être musulman pour s’opposer à l’interdiction de la burqa, et pour y voir un acharnement anti-musulman. Moi, en ayant dit cela, bien qu’ayant affirmé être catholique, on m’a accusé d’être un islamiste sournois.

  • Par John Eastwood 2 (---.---.---.58) 5 août 2009 18:28
    John Eastwood 2

    Tout à fait d’accord avec l’auteur.

    N’oubliez pas nos alliés Saoudiens qui viennent dépenser leurs pétro-dollars à Paris (pas à Venissieux), ils refuseront certainement de dévoiler leurs femmes en France pour faire plaisir à 3 députés racistes. Si on passe cette loi, on ferme les 6 palaces parisiens, les boutiques de luxe (qui ont déjà perdu Julien DRAY smiley) et il est possible que le groupe LVMH perde 20 points en Bourse, anticipant les conséquences d’un hypothétique boycott Saoudien.

    Même si madame BADINTER à raison quand elle dit que le port de cette cagoule est un pas en arrière dans le combat des femmes, l’interdire ne rendra pas ces femmes plus heureuses et risque plutot de favoriser le dvpt des discours racistes et haineux que l’on a tous vu arriver ces dernières semaines.... Rien de bien noble Madame BADINTER, les commentaires laissés sur les articles ne véhicules pas vos idéaux humanistes.

    Nous pouvons, pour des questions de sécurité, autoriser les policiers ou les agents de sécurité à faire oter le voile intégral d’une femme s’ils estiment que la sécurité des personnes dont ils ont la responsabilité est en danger. Il est logique qu’un Maire puisse demander à une mariée d’oter son voile ou d’imposer des photos d’identité sans burqah, Il est enfin normal qu’un établissement privé puisse juger de la tenue de ses hôtes et puissent refuser légalement l’accès aux femmes en Burqah....

    Mais vu la facilité avec laquelle les policiers ôtent les casquettes des jeunes un peu trop bronzés et les videurs les refusent dans leurs clubs, on peut imaginer qu’ils n’ont pas de problèmes a oter les Burqah qui mettrait en péril la sécurité des autres....

    J’ai l’impression que la Burqah est un cas médiatique similaire à celui du préservatif. Des sujets « pret-à-penser » qui manipulent l’opinion des ignorants, donc beaucoup de jeunes.

    A froid, on est tous contre la burqah mais en réfléchissant, il n’est pas nécessaire de laisser 40 députés perdre leur temps pour créer une loi qui ne changera la vie que de 300 personnes en France et comme le dit l’auteur, interdire quelque chose ne le fait pas disparaitre...

    • Par fergus (---.---.---.199) 5 août 2009 18:52
      Fergus

      A ce détail près que les 367 porteuses de niqab actuelles (chiffre probablement très sous-estimé) n’étaient sans doute que 36 il y a 2 ans et qu’elles seront... 3600 en 2011.

      En attendant pire, et au grand dépit de la majorité des musulmans, catastrophés de cette régression sans fondement religieux et qui menace les efforts d’intégration de nombre des leurs.

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 20:15

      @feargus
      « chiffre probablement très sous-estimé ». En même temps, il est très difficile de faire confiance aux chiffres quand ils ne reflètent pas la réalité qu’on fantasme. De toute ma vie, j’ai du croiser 3 femmes en burqa, c’était peut-être même trois la même. Et je bosse a Paris, c’est vrai que c’est paumé comme trou ^^

      @léon
      « Il n’aurait pas le même raisonnement en matière de meurtre, ou de vol, ou d’excès de vitesse. »
      Tutafé. Mais pour une raison toute bête. Dans le cas d’un meurtre, d’un vol ou d’un excès de vitesse, l’interdiction (donc la répression) porte sur l’auteur de l’agression, et non sa victime.

    • Par Roungalashinga (---.---.---.224) 5 août 2009 21:54
      Rounga

      Parce que si l’on est contre le meurtre ou le vol ou l’excès de vitesse, il faut être logique et l’interdire.
      On peut donc en conclure que pour lui c’est un point de détail, négligeable et lorsqu’il dit qu’il est opposé au port de la burqua il ment.


      Si vous pensez qu’être contre quelque chose, c’est souhaiter son interdiction, vous avez une piètre opinion de la démocratie. Vous citez des délits ou des crimes pour appuyer votre raisonnement, mais ce qui ne va pas, c’est que le port de la bura ne rentre pas dans cette catégorie d’actes : elle n’est pas dangereuse, ne nuit pas à l’intégrité physique d’autrui, ne porte pas atteinte aux biens d’autrui, etc.

    • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 23:04
      masuyer

      C’est exactement pareil pour la burqua. Je parie qu’elle prétendront toutes ou presque qu’elles la portent volontairement et qu’elles n’ont subi aucune pression pour le faire.

      Mais vous, vous savez que c’est faux, c’est ca ?

    • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 23:07
      masuyer

      D’ailleurs la plupart des femmes qui font des régimes à répétition assure qu’elles le font de leur propre chef : M’enfin, ca reste des femmes...

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 09:10
      Rounga

      Rien ne s’oppose juridiquement à ce que le port de la burqua soit un délit, une contravention ou un crime.

      Sauf peut être le bon sens et la légitimité, peut être ?
      Car si on part du principe que c’est la femme qui est obligée par son mari de porter la burqa, alors ce n’est pas le port de la burqa qui est à blâmer. Ce serait plutôt la pression exercée sur la femme pour la lui faire porter. Ce serait comme dire que les femmes n’ont pas le droit de se faire battre, c’est absurde.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 10:34
      Nobody knows me

      Il existe même, ce que l’on appelle en droit les crimes sans victimes dont voici une liste,
      et qui pourrait parfaitement s’adapter au port de la Burqua.

      Rien compris là. Les rapports entre adultes consentants de la même famille sont interdits ??
      De même que la pornographie et l’alcoolisme ??
      C’est quoi ce charabia ??

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 10:50
      Rounga

      Et le blasphème ????

    • Par masuyer (---.---.---.38) 6 août 2009 13:35
      masuyer

      Bonjour Leon,

      c’est bien ce que je disais, il faut protéger les femmes contre elles-mêmes, elles manquent réellement de discernement. Quelle erreur d’en avoir fait des majeures....

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:47
      Nobody knows me

      Léon, juste en dessous, on peut lire ça sur le wiki :
      Dans presque toutes les démocraties, ces actes [les crimes sans victime] ne sont pas ou plus condamnés.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:55
      Nobody knows me

      Ce qui, d’une part, est encore pire car elles n’ont même pas l’excuse de la contrainte, et d’autre part, justifie justement une loi pour faire disparaître cette saloperie de nos rues.( Lorsqu’elle est porté sous la contrainte, l’arsenal juridique dont on dispose est, en effet, largement suffisant.)

      Donc s’il y a contrainte, vous dîtes que l’arsenal juridique est suffisant donc votre argument pour défendre les femmes tombe à l’eau.
      Du coup, quel motif invoqueriez-vous si la lutte contre la discrimination est déjà couverte ?

    • Par John Eastwood 2 (---.---.---.58) 6 août 2009 18:23
      John Eastwood 2

      @ Fergus
      Les musulmans font 3 fois plus d’enfants que les chrétiens (estimation personnelle à vérifier) il est donc logique que le nombre de musulmans augmente plus vite que le nombre de chrétiens, mais pas forcément le nombre d’intégristes...

      Le coups des 36 qui passe à 300 qui passe à 3600 en 3 ans, c’est à vérifier aussi, en ce qui me concerne, je pense qu’elles étaient plus nombreuses à le porter avant.... Au moins le voile classique, disons qu’elles le portent toujours, mais moins systématiquement qu’avant et c’est tant mieux. J’ai plus l’impression que tu essaies de te convaincre, ou que tu as peur, mais nous n’avons aucun chiffre ou signe concret qui pourrait nous faire croire que le nombre de femmes qui portent la Burqah augmente de façon exponentielle.

      @Léon
      Il t’arrive d’être plus tolérant. Si je peux me permettre une remarque, on peut très bien être raciste à 15 ans, rasta à 18 ans, athée à 21 ans, con à 24, sympa à 30 et extrêmement croyant à 40. On évolue et c’est tant mieux, au moins pour celui qui évolue…. On peut donc être pour le port de la Burqah un jour et être contre plus tard.... En ce qui me concerne, je partage l’avis de l’auteur, je suis contre le port de la burqah pour ma fille, ma femme, ma mère ou mes sœurs mais j’accepte que d’autres la portent, personne n’est parfait. Autre exemple, je suis contre les piercings et je ne vais militer pour qu’on l’interdise aux autres ?

      La société à le devoir de protéger les siens et d’établir l’ordre, pas d’imposer une direction ni une religion. On peut donc interdire de coller à vie une Burqah sur une tête, mais si une femme veut en porter un jour ou elle en ressent le besoin, pour se rappeler ses traditions ou exprimer sa foi, qu’on la laisse, elle n’ennuie personne et son acte n’est en rien irreversible !!!!!



       

       

  • Par lerma (---.---.---.157) 5 août 2009 18:50
    tvargentine.com

    Nous n’avons pas à négocié la République et ses libertés avec des religieux

    Soit il respecte la loi républicaine,soit il quitte la France (français inclus) pour aller appliquer leur religion dans des pays qui respectent cette religion et qui soumettent les femmes à l’état d’esclave (ou si vous préférez,de pute au foyer)

    Oui à une loi républicaine

    http://www.tvargentine.com/

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 20:21

      Là je te suis pas lerma... tu dis « faisons une loi pour obliger les religieux a la respecter » ???
      Ca a pas de sens.
      Pratiquer une religion est encore une liberté garanti par les droits de l’homme (article 18) et l’esclavage est déjà interdit (article 4), il y a rien a rajouter, la protection juridique existe déjà...

  • Par Bulgroz (---.---.---.144) 5 août 2009 19:17

    Car même, si on n’est pas d’accord et que l’on n’adhère pas a cette pratique traditionelle, coutumière et ancestrale de la burka venue des tribus Pachtoune d’Afghanistan ou celle du port du niquab venu du wahhabisme qui n’a rien a voir avec l’Islam ayant libéré la femme, et bien nous devons tous nous battre pour la liberté de ces femmes, qui par pudeur, humillité, fidélité envers leur époux et par pureté n’aspirent que de baisser leurs regards pour ne pas être importuné et garder leur chasteté pour leur futur époux ou pour leur époux au sein d’un Nouvel Ordre Mondial occidental décadent, exhibitionniste et rétrograde fait d’injustices et d’inégalités flagrante entre les femmes de par la preuve évidente qui est dénoncé ci-dessous.

    Afin que ces femmes aient en tout lieu public et privé de la société, la même liberté de se vêtir comme bon leur semble que celle des fascistes de laïcs, de féministes et autres tyrans sexiste ayant ont obtenu cette même liberté de se dévêtir et de s’exhiber comme bon leur semble en tout lieu public et privé de la société, avec leur slogan issu des années 70 avec le Mouvement Liberale de la Femme (MLF), mais après que cette mode ai été introduite dans la société Française par l’extrmisme libérale des Etats-unis afin de diviser ce que Dieu a toujours voulu unir : L’homme et la femme afin de fonder des familles, de par les liens du mariage et de la fidélité.

    Et la preuve de cet intégrisme et de cet extrémisme de la laïcité Française qui ne désire pas s’ouvrir sur le monde multi-culturelle qui est tiré jusqu’a son paroxysme de son fascisme à l’égard des autres communautés religieuses n’ayant pas d’encrâge et de racine propre a la culture occidentale ayant été fondé sur le judéo-christianisme, c’est le refus de l’Union Européenne néo conservatrice, et tout spécialement de sa majesté Sarkozy d’intégrer la Turquie dans l’union, tant que celle-ci ne se sera pas converti à la culture occidentale judéo-chrétienne ou à celle de la laïcité, alors que certains élus néo conservateurs Européens, comme sa majesté Sarkozy, parle déjà d’intégrer Israël dans l’Union Européenne, qui par ailleurs et géographiquement, cette nation sioniste se trouve être beaucoup plus éloignée de l’Europe que la Turquie, et ce, au sein d’un monde ou l’occident dans sa croisade contre l’Islam qui prône l’ouverture de sa culture vers les pays musulmans, mais qui refuse d’ouvrir son sytème a la culture musulmane de toutes traditions, afin de vous convertir a leur sauce du ketchup en refusant d’ouvrir leur laïcité au port du foulard et à la liberté individuelle de se vêtir comme bon il semble a chaque individu, ne serait-ce que le port d’un nikab ou d’une bourka, quoique cette pratique qui n’a rien a voir avec la religion des musulmanes..

    Et si le port de la burqua ou du voile vous dérange, alors baisser vos regards et ne les regardez pas, faites donc comme les musulmans font avec vos guenons qui en place public en n’ayant aucune pudeur et respect de leur corps, et encore moins pour leurs enfants, aiment exhiber leur nudité et les formes de leurs corps.

    Et ce, en toute justice fondé sur le principe d’égalité puis de liberté entre toutes les femmes suivant l’article 18 de la déclaration universelle des droits de l’homme que vous pouvez contempler et lire en cliquant sur http://www.islam-2012-newworldorder.com/fr/science/page12.html.

    Car dans ce cas alors, ces mêmes tyrans doivent alors interdire aux exhibitionnistes féministes et sexiste leurs droits d’exhiber leur nudité, de porter des mini jupes, de porter des pantalons sérré et très moulant faisant apparaitre les formes de leurs corps, ainsi que les robes transparentes, et ce, en toute justice et suivant le principe fondamental d’égalité et de même traitement entre toutes les femmes, de même, que suivant le principe fondamental de la liberté d’expression en tout lieu public et privé de la société offerte a toute femme libre de s’exprimer, de couvrir ou d’exhiber les formes de son corps comme bon lui semble, et tout comme le stipule l’imposture des droits de l’homme et de la femme.

    Alors avis aux fascistes de laïcs, d’intégristes et d’extrémistes de féministes et sexiste qui veulent désunir ce que Dieu a toujours voulu unir, de même qu’aux imposteurs, aux hypocrites et aux tyrans qui veulent obliger certaines femmes a se convertir à la mode de l’exhibitionnisme occidental, de par leur propre tyrannie établi a l’encontre de la liberté individuelle, ne devenez pas des ennemis de l’Islam, des messagers, des anges et de Dieu, car vous serez parmis les perdants, et par Allah, je le jure, car Barack l’imposteur, avant de vouloir combattre l’extrémisme religieux a l’étranger, combat déjà chez toi, dans ta jungle et de par ta mondialisation, l’extrémisme de ta liberté que tu désire de par ta mondialisation, exporter dans le monde entier, afin de ne pas provoquer l’extrèmisme religieux !

  • Par beneolentia (---.---.---.20) 5 août 2009 19:51
    beneolentia

    La bible (Ancien testament)

    Le livre de la Genèse / Chapitre 2
    25. Or Adam et sa femme étaient nus tous deux, et ils ne rougissaient point.

    Le livre de la Genèse / Chapitre 3
    6. La femme considéra donc que le fruit de cet arbre était bon à manger, qu’il était beau à la vue, et agréable à contempler. Et en ayant pris, elle en mangea, et elle en donna à son mari, qui en mangea aussi.
    7. En même temps leurs yeux furent ouverts à tous deux ; ils reconnurent qu’ils étaient nus, et ils entrelacèrent des feuilles de figuier, et s’en firent des ceintures.

    9. Alors le Seigneur Dieu appela Adam, et lui dit : Où êtes-vous ?
    10. Adam lui répondit : J’ai entendu votre voix dans le paradis, et j’ai eu peur, parce que j’étais nu ; c’est pourquoi je me suis caché.
    11. Le Seigneur lui repartit : Et d’où avez-vous su que vous étiez nu, sinon de ce que vous avez mangé du fruit de l’arbre dont Je vous avais défendu de manger ?

    21. Le Seigneur Dieu fit aussi à Adam et à sa femme des habits de peaux, dont il les revêtit.

    /ma conclusion : Dieu n’a pas crée l’être humain habillé, donc ce n’est pas mal d’être nu, Dieu n’a pas crée la burqa non plus..., ça viens des hommes comme les ceintures en feuilles de figuier.

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 20:29

      Et pour peu qu’on considère que dieu n’existe pas, la question de la nudité devient encore plus rigolote...

      C’est vrai que d’un point de vue purement logique (mon préféré, même s’il me fait me sentir complètement séparé de ma meute), on devrait avoir le droit de se balader à poil dans la rue.

      Mais c’est un autre sujet...

  • Par DANIEL NAESSENS (---.---.---.249) 5 août 2009 19:52

    @auteur

    Article assez étrange.
    Je trouve bien téméraire de considérer que l’hostilité au voile ou à la burqa est forcément « raciste » .
    Cette hostilité repose au contraire sur un postulat anti-raciste et intégrateur.

    A l’inverse on peut considérer que l’acquiesement à ces pratiques n’est rien d’autre qu’une manifestation de racisme et d’anti-féminisme farouche.
    Voir à ce sujet les réactions de Bulgroz (s’il ne fait pas de l’ironie ou de la provocation) ou Eastwood 2 qui fleurent un parfum au mieux de trouille appuyée (les émirs ne vont plus faire leurs courses chez nous) au pire de haine (« députés racistes » etc...).

    Pas plus qu’on a le « droit » d’être esclave, on a pas le droit d’être esclavagisé même au nom d’une religion, même si l’esclavagisé est content de son sort.

    Enfin je suis d’accord sur un point : comment faire appliquer cette loi ? C’est quasiment impossible...
    Ceci dit la loi sur le voile est appliquée et bien appliquée (contrairement à l’auteur j’y suis favorable) et cette loi peut s’appliquer à la burqua sans soucis, et bordurer les situations les plus « raides ».

    Mais ça n’empêchera pas des tensions fortes et les provocations des pro-burkas, sans parler des gesticulations des semeurs de haines et de guerre des races type MRAP, LICRA (ces 2 organisations appliquant des politiques à l’exact opposé de leur vocation premiére) ou FN...










    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 20:49

      Je ne considère pas l’hostilité au voile ou la burqa comme raciste. J’ai peut-être mal rédigé mes pensées si je le laisse entendre.
      Mais je pense qu’invoquer la laïcité pour interdire la burqa (et dans une moindre mesure le voile) est un non-sens puisque la laïcité est une obligation de l’état, pas des citoyens.
      Invoquer l’esclavage aussi, puisqu’on a déjà tout un arsenal juridique pour lutter contre ça (il est pas plus légal de frapper sa femme pour des raisons religieuses que parce qu’elle a parlé pendant le match de foot).
      Je pars également du principe que nos législateurs sont avant tout des communiquants, qui lorsqu’ils ne peuvent pas clâmer leur motivations réelles, trouvent toujours des arguments approximatifs, mais suffisamment convaincants pour plaider la bonne foi. (pense au bouclier fiscal, « protéger le pôvre retraité désargenté mais propriétaire a l’Ile de Ré parce qu’il a acheté à l’époque où.. »).
      Quand on avance masqué, on suscite la suspicion... ^^
      C’est pourquoi j’ai plus tendance à y voir une offensive anti-arabe qu’une réelle avancée démocratique (surtout quand je pense à l’assourdissant silence sur le statu de l’Alsace)

      PS : je me doutais aussi que ça ferait sortir quelques prédicateurs, des deux bords...

  • Par Bulgroz (---.---.---.144) 5 août 2009 20:24

    L’Islam unique religion de vérité afin de la faire triompher sur tout ordre mondial de l’imposture et du mensonge qui n’est pas conforme aux volontés d’Allah, celui que beaucoup d’hypocrites ont fini par adorer au sein du nouvel ordre mondial de l’anté-christ qui n’est autre que celui qui fut décrété par les incroyants et leurs alliés qui ne sont autre que des imposteurs, des infidèles et des hypocrites de matérialistes en étant assoiffé de finance et de pouvoir tout en se faisant passer pour des musulmans(es), y compris sur le principe de porter foulard sur la tête.

    Car en toute réalité, porter un foulard délicatement posé sur la tête, cela fait partie de la tenue vestimentaire chez la femme musulmane qui se trouve être une forme de la foi en Allah, et un signe interieur de la pudeur qui s’extérieurise en direction du monde qui nous entour comme étant un signe de la croyance et de la foi en Allah, de par l’ouverture de la religion musulmane au sein d’un Nouvel Ordre Mondial où la nudité s’affiche partout en place public, et où le mal s’est propagé partout, sauf bien sûr, pour les adeptes du culte de l’oeil borgne du dajjal qui sont aveugle d’un oeil et sourd d’une oreille...

    Car porter le hijjab en tout lieu privé et public de la société, ce trouve être un geste de pudeur, d’humillité et de pureté afin de ne pas provoquer l’homme et son attitance pour la beauté du corps des femmes au sein d’une société juste et pacifié qui est véritablement fondé sur l’égalité entre les 2 sexes dans un signe de soumission aux volontés d’Allah, le créateur de toutes choses, y compris de la femme tout comme l’indique plusieurs hadiths de notre Loué prophète bien aimé Muhammad (saaws) retransmis ci-dessous, et ce, a titre d’avertissement pour les tyrans et les tyrannes comme Fadela Amera et sa compagnie du puissant lobby de gauche de ni putes ni soumises, mais après avoir été mise en place par les kafirines du parti socialiste qui veulent provoquer ce qu’il ne faut jamais provoquer, fadela et sa compagnie de ni putes ni soumises qui ne sont autre qu’un puissant lobby de prostituées qui savent comment se vendre au monde de la politique en faisant aujourdhui partie des néo-conservateurs pour enfin devenir secrétaire d’état chargé de la politique de la ville, et après avoir été issu de cette immigration qui se croit bénie pour être au service de sa majesté Sarkozy.

    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 21:30

      Car porter le hijjab en tout lieu privé et public de la société, ce trouve être un geste de pudeur, d’humillité et de pureté afin de ne pas provoquer l’homme et son attitance pour la beauté du corps des femmes au sein d’une société juste et pacifié qui est véritablement fondé sur l’égalité entre les 2 sexes dans un signe de soumission aux volontés d’Allah

      l’homme est animal qui ne pense qu’au sexe, la femme doit donc se cacher. Ah, la logique des religieux...

  • Par charles-edouard (---.---.---.74) 5 août 2009 20:48
    charles-edouard

    il a fumé quoi l’auteur , de la burqa afghane,putain ça déchire ce truc

  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 20:51

    Je vois que ce débat, qui est absolument nécessaire, éveille la folie qui sommeille chez certains partisans du port du voile !


    Reprenons l’argument principal de notre auteur d’aujourd’hui :

    Les pauvres femmes qui sont condamnées aujourd’hui par leur mâles à porter ces accoutrements discriminants seront, nous dit-il, bouclées demain à la maison par leur seigneur et maitre, si on interdit le port du voile.

    Et rappelons à ce brillant auteur qu’il est interdit de boucler qui que ce soit en France et que la séquestration (car c’est bien de celà qu’il s’agit) est déjà puni en France d’une peine d’emprisonnement (l’arroseur sera donc arrosé, en quelque sorte). 

    Il n’est même pas besoin d’une nouvelle loi dans ce cas.

    Notre inénarrable auteur avoue candidement le caractère parfaitement scandaleux du port du voile, qui est pour la femme la peine de substitution que les hommes lui inflige lorsqu’ils ne peuvent pas décemment l’enfermer dans la cave, ou à la cuisine.

    La Messe est donc dite : il faut interdire le port de tous les signes discriminatoire envers les femmes et expulser pour défaut d’intégration tous ceux qui prétendront ignorer la loi française. 
    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 21:23

      Ayant du mal a faire la part entre tes sarcasmes et tes opinions personelles, je vais repliquer point par point.

      Les pauvres femmes qui sont condamnées aujourd’hui par leur mâles à porter ces accoutrements discriminants seront, nous dit-il, bouclées demain à la maison par leur seigneur et maitre, si on interdit le port du voile.
      => perso, j’avais voté Obiwan Kénobi, mais pour celles dont le port est subi (et se serait une minorité) c’est ce qui risque d’arriver, oui.

      Et rappelons à ce brillant auteur qu’il est interdit de boucler qui que ce soit en France et que la séquestration (car c’est bien de cela qu’il s’agit) est déjà puni en France d’une peine d’emprisonnement (l’arroseur sera donc arrosé, en quelque sorte).
      => Je le savais déjà, de même qu’il existe aussi déjà des lois pour empêcher quelqu’un a forcer quelqu’un d’autre de porter tel ou tel type de vêtement. (la loi porte sur forcer et non vêtement).

      Il n’est même pas besoin d’une nouvelle loi dans ce cas.
      => C’était effectivement une partie de mon propos

      Notre inénarrable auteur avoue candidement le caractère parfaitement scandaleux du port du voile, qui est pour la femme la peine de substitution que les hommes lui inflige lorsqu’ils ne peuvent pas décemment l’enfermer dans la cave, ou à la cuisine.
      => je suis pas allé jusque là, j’ai juste dit « expression de la domination de l’homme sur la femme ». Hélas, ce prétendu ordre naturel est si bien répandu dans l’idéologie que certaines femmes peuvent y adhérer sans qu’on leur flanque des beignes...
      (et l’un de nous deux n’a pas compris le sens du mot inénarrable)

      La Messe est donc dite : il faut interdire le port de tous les signes discriminatoire envers les femmes et expulser pour défaut d’intégration tous ceux qui prétendront ignorer la loi française.
      => C’était pas du tout mon propos. Et ton donc fait référence à un enchainement de cause à effet qui m’échappe totalement...

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:27
      Nobody knows me

      sleeping-zombie,attention avec Fred, vous allez vous rôtir les neurones à essayer de le comprendre.
      Il dit absolument tout et son contraire tout en utilisant des raisonnements foireux. Si bien qu’il défendra peut-être vos arguments sans le savoir. Difficile de déceler de la logique du bon sens là-dedans. C’est plus pour occuper l’espace on dirait.
      On pourrait peut-être parler de « comportement quantique ».

  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 21:00

    Et, contrairement à ce qu’un autre de nos amis prétend un peu plus haut, la loi interdisant le port de signes discriminants envers les femmes sera TRES FACILE à appliquer, puisque les contrevenantes seront très faciles à repérer sur la voie publique !


    C’est le moins qu’on puisse dire !

    Celles et ceux qui se rebelleront contre les forces de l’ordre agraveront leur cas et devront être renvoyés dans leurs pays d’origine.

    Le port du voile est une insulte envers les droits et la dignité de toutes les femmes, cette insulte doit être sanctionnée sans détour.
    • Par sleeping-zombie (---.---.---.119) 5 août 2009 21:26

      Apparemment ça ne te viens même pas à l’esprit qu’elles puissent être DEJA dans leur pays d’origine.

      Ok, je te situe mieux...

    • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 22:02

      Non, ça ne m’est pas venu à l’esprit. Et moi aussi je te situe mieux désormais à la lecture de ton article et de tes commentaires idiots.





    • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 22:54
      masuyer

      Sleeping Zombie, tu as tout à fait situé Lyon.

      Freddie, que fais tu de « francaises bon teint » converties à l’Islam et qui, dans l’enthousiasme qui caractérise ceux qui ont choisi leur religion revêtent souvent si ce n’est une burqa ou un niqab un hijab griffé « frères musulmans » du plus bel effet ? tu ouvres des camps de concentration dans la Creuse ?

      Tu ne trouves pas non plus qu’une loi visant à interdire la jupe plissée bleu royal accompagné de son chemisier boutonné jusqu’au dernier bouton surmonté de son crucifix avec le petit chignon bien tiré et la nuée de petits chiards bloindinets et propres sur eux permettrait également de libérer la femme ?

    • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 12:58
      faxtronic

      Perso je suis moyennent pour l ouverture de camp de concentration dans la Creuse, car la Creuse est une endroit charmant, avec seulement 50 000 habitant, et elle n est pas pour que vous y fassiez vos saloperies.

      Par contre dans le Cantal pourquoi pas...

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:20
      Nobody knows me

      Comme tout le monde s’adonne à la réponse fantôme, je me lâche moi aussi :
      le Cantal c’est mieux que la Creuse
      ...

    • Par fergus (---.---.---.186) 6 août 2009 14:08
      Fergus

      Pas question, Faxtronic, le Cantal, c’est chez moi. Je suggère les Kerguelen !

  • Par Gio (---.---.---.249) 5 août 2009 21:44

    La Burqua est une insulte à la femme venue de mâles dominateurs et archaïques utilisant de façon parfaitement abusive la religion comme couverture.

    Il va de soi que tout doit être fait pour empêcher de voir ce camouflage se développer à grand galop comme il est entrain de le faire.

    L’intégrisme musulman est derrière, et comme l’ensemble des intégrismes religieux ou laïques il doit être combattu.

  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 22:10

    Certains ont prétendu que le port du voile islamique n’était pas très répandu et nous admettrons que c’est bien le cas.


    Tous ces cas seront donc facilement recensés et la mission parlementaire est sans doute en train de faire une enquête exhaustive sur chacun d’entre eux. 

    Si ce n’est pas le cas ce sera fait par la police, ainsi que par les services sociaux dans un deuxième temps.

    Car la situation familiale et sociale de chacune de ces femmes devra être décortiquées et celles qui devront recevoir un soutien social ou psychologique ne seront pas abandonnées, bien sûr.

    Mais il n’en demeure pas moins que les groupes familiaux dans lesquels se déroulent cette pratique scandaleuse et insultante, n’ont pas vocation à rester chez nous. 
  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 22:28

    Le principal mérite de l’enquête parlementaire en cours est de diriger le projecteur sur un phénomène qui est le signe d’un grave dysfonctionnement de la cellule familiale aboutissant à un trouble de la paix civile. Car les femmes sont ainsi insultées publiquement.


    C’est donc à la police, ainsi qu’à la justice, de rétablir l’ordre public, mais c’est aussi le rôle des services sociaux de l’Etat de traiter les dysfonctionnements sociaux ou familiaux que cette pratique insultante pour la dignité de toutes les femmes révèle au grand jour.

    Car on ne peut pas laisser sans secours des femmes traitées de cette façon dans notre pays.

    Mais il y aussi un dernier point qui devra être élucidé : Cette pratique Moyenageuse est-elle, oui ou non, un précepte de l’Islam ?

    Il faut dire que les musulmans ne sont pas très clairs pour l’instant dans leurs réponses. Parfois ils répondent : oui, d’autres fois ils répondent : non.

    Or, il va falloir qu’ils répondent à cette question sans aucune ambiguïté au cours du débat public qui ne manquera pas de se dérouler dès la in de cette enquête et l’annonce de ses résultats.

     
    • Par masuyer (---.---.---.38) 5 août 2009 22:55
      masuyer

      « Il est partout »

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 09:06
      Rounga
      Mais il y aussi un dernier point qui devra être élucidé : Cette pratique Moyenageuse est-elle, oui ou non, un précepte de l’Islam ?

      Et une fois qu’on aura répondu à cette question (et qu’on aura répondu « non »), aura-t-on un motif valable pour prononcer l’interdiction ? Certainement pas, car ce serait aller à l’encontre de la laïcité, qui stipule, je le rappelle, que l’Etat n’a pas de pouvoir sur le religieux. Autrement dit le gouvernement n’a pas le pouvoir de déterminer quelle est la manière correcte et conforme au Coran de pratiquer l’Islam. Il serait illégitime que l’Etat déclare qu’il est non conforme aux préceptes du Christ de se flageller, et que par conséquent il interdirait cette pratique aux prêtres, de même l’Etat n’a pas à déclarer officiellement si la burqa fait partie ou non des préceptes musulmans.

      La question de savoir si la burqa est prescrite ou non par l’Islam n’intervient donc pas dans ce débat sur l’interdiction. Il s’agit d’une question privée à laquelle tout musulman a le droit d’avoir sa propre réponse.
  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 5 août 2009 22:40

    Et lorsqu’ils auront répondu à la question sans aucune ambiguïté nous serons en mesure d’en tirer un certain nombre de conclusions sur la compatibilité de l’Islam avec les lois de la République.


    Autant le souligner tout de suite, afin qu’ils ne soient pas surpris.
  • Par Capreolus (---.---.---.209) 5 août 2009 23:53
    Capreolus

    Il vous faut revoir cependant un certain nombre de vos principes, de manière à être plus juste. Par exemple : « -Plus de 40 000 églises catholiques (et une grosse poignées de temples protestants et synagogues) sont entretenues depuis plus d’un siècle avec l’argent public ». Certes, mais c’est négliger que ces bâtiments ont été confisqués par l’Etat sans dédommagement, en même temps que d’innombrables autres biens. Il n’est donc pas injuste que l’Etat entretienne les églises, ça lui coûte en tous cas moins cher que de restituer ce qu’il a ainsi volé...

  • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 08:57
    Rounga

    Comme d’habitude, on a droit au défilé des pro-interdictions qui nous énumèrent toutes les raisons qu’ils ont de ne pas aimer la burqa. Et une fois qu’ils ont énuméré ces raisons, ils en concluent qu’il faut l’interdire. Mais la discussion n’est pas là, car le débat ne porte pas sur le fait d’aimer ou de ne pas aimer la burqa, approuver ou ne pas approuver ce vêtement, et ce qu’il signifie : la discussion porte sur la question « est-il légitime d’interdire la burqa ? ». Après un examen dépassionné, où l’on aura mis de côté son aversion et sa réprobation à l’encontre de ce vêtement, le seul argument valable qu’il reste concerne le droit de se promener masqué. Comme à ma connaissance aucune loi n’interdit cela, et que personne sur agoravox n’a pu trouver l’article obligeant à aller démasqué, je tire la conclusion suivante : il n’est pas légitime d’interdire la burqa.

    • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 6 août 2009 09:19

      Je crois que vous ne comprenez pas grand-chose aux lois françaises.


      La Constitution de la République, qui est notre loi suprême, interdit expressément toutes les discriminations, quel qu’en soit le motif et quels qu’en soient les fondements, race, sexe ou religion.

      Par conséquent tous les signes établissant une discrimination sont prohibés par la loi. Or le voile est un signe discrimanatoire, par définition, puisque seules les femmes sont tenues de le porter.

      Il ne reste donc plus que deux solutions :

      - Soit les hommes sont tenus de porter un voile, eux aussi, ce qui ferait disparaitre son caractère discriminatoire.

      - Soit le port du voile est interdit à tout le monde.

      Je souligne en passant qu’une femme ne pourrait arguer qu’elle est volontaire pour porter le voile, par exemple parce que sa religion le lui ordonne, car nul ne peut être « volontaire » pour violer la loi, ni « volontaire » pour subir une discrimination.

      Cette affaire de voile nous rappelle d’ailleurs une récente affaire judiciaire à Lille, au cours de laquelle une femme musulmane avait prétendu être « volontaire » pour être répudiée par son mari.

      La Justice a, fort à propos, annulé cette répudiation et contraint les époux à divorcer en conformité avec les lois de la République.






    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 09:56
      Rounga

      Oulah ! Que de sophismes !

      La Constitution de la République, qui est notre loi suprême, interdit expressément toutes les discriminations, quel qu’en soit le motif et quels qu’en soient les fondements, race, sexe ou religion.

      Par conséquent tous les signes établissant une discrimination sont prohibés par la loi. Or le voile est un signe discrimanatoire, par définition, puisque seules les femmes sont tenues de le porter.

      Ce raisonnement est faux. Vous dites que comme le voile est un vêtement est à destination exclusivement des femmes, il constitue une discrimination. Or le soutien-gorge, les talons hauts, le mascara, les serviettes hygiéniques, sont des produits destinés uniquement aux femmes (et à quelques travelos). Leur existence, leur vente, et leur usage serait donc une discrimination, et par là il faudrait les interdire ? Allons, voilà un bien étrange raisonnement. Pourquoi est-il faux ? Parce qu’il confond la distinction des sexes avec la discrimination.

      La distinction des sexes s’exprime par des vêtements différents, des coiffures différentes, des parures différentes...en un mot des apparences distinctes.
      La discrimination a lieu lorsque quelqu’un se voit refuser un emploi, une entrée, une augmentation, un droit légitime, du seul fait de son sexe, sa race, etc.
      Le port de la burqa rentre donc dans la première catégorie. En réalité vous confondez la burqa avec son environnement dans certains pays (charria, lapidation, etc.).

      Mais quand vous proposez des solutions ubuesques pour montrer que, décidément, on n’a pas d’autre solution que d’interdire cet accoutrement, vous restez dans le sophisme et ne prouvez rien.

      Il ne reste donc plus que deux solutions :

      - Soit les hommes sont tenus de porter un voile, eux aussi, ce qui ferait disparaitre son caractère discriminatoire.

      - Soit le port du voile est interdit à tout le monde.

      La première solution n’a aucun sens, puisque personne n’est « tenu » de porter le voile, et en faisant ce raccourci vous semblez supposer que ne pas interdire la burqa revient à la rendre obligatoire, ce qui est faux. Par contre, même si ce vêtement est porté par des femmes, rien ne m’empêche, moi homme, par une extravagance quelconque de me vêtir d’une burqa. Donc du point de vue du droit il n’y a aucune discrimination encore une fois.

      La deuxième solution est une lapalissade. En effet, si on interdit la burqa, on l’interdit à tout le monde, sinon c’est anticonstitutionnel. Cependant il ne faut pas se leurrer : interdire la burqa reviendrait dans les faits à faire une loi concernant uniquement des femmes musulmanes, ce qui serait anticonstitutionnel.

      Je souligne en passant qu’une femme ne pourrait arguer qu’elle est volontaire pour porter le voile, par exemple parce que sa religion le lui ordonne, car nul ne peut être « volontaire » pour violer la loi, ni « volontaire » pour subir une discrimination.

      Encore une phrase lourde de contre-sens et de sophismes. Premièrement, le port de la burqa n’est pas encore interdit, donc s’en vêtir n’est pas « violer la loi ». Deuxièmement j’ai montré que le simple fait de porter une burqa n’est pas de la discrimination. Troisièmement, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas être volontaire pour violer la loi un braqueur de banque le fait de son plein gré, a priori, non ?
    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:35
      Nobody knows me

      Si vous ne voyez pas ce que le port de la Burqua a d’insultant envers la démocratie, envers les femmes (et les hommes aussi par parenthèse puisqu’ils y sont considérés comme des animaux en rut incapables de maîtriser leurs pulsions )

      Déjà, je trouve beaucoup plus insultant envers la démocratie le fait de valider un traité qui a été rejeté par la majorité des citoyens lors d’un référendum... Ca fait carrément institutionnalisé comme insulte, je trouve...

      Pour ce qui est de l’insulte d’être considéré comme un animal en rut, si ce n’est la futilité, c’est une nouvelle hypocrisie. On n’a pas attendu l’Islam pour penser comme ça, c’est d’ailleurs exacerbé quand vous regardez les émissions de télé à la con.
      C’est le même coup qu’avec les tournantes, comme si les viols collectifs n’existaient pas avant...

      Vous croyez que les hommes et les femmes sont considérés comment, dans des émissions comme Secret Story par exemple ?
      De la baise, de la baise, de la baise, de la violence, un peu de baise, un peu de violence et beaucoup de crétinerie.

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 14:26
      Rounga

      Si vous ne voyez pas ce que le port de la Burqua a d’insultant envers la démocratie, envers les femmes (et les hommes aussi par parenthèse puisqu’ils y sont considérés comme des animaux en rut incapables de maîtriser leurs pulsions ), envers la communauté française dont elle marque le rejet violent, il n’y a plus rien à vous dire

      Vous n’avez toujours pas compris que ce n’est pas le problème. Je vous renvoie à mon premier commentaire : Comme d’habitude, on a droit au défilé des pro-interdictions qui nous énumèrent toutes les raisons qu’ils ont de ne pas aimer la burqa. Et une fois qu’ils ont énuméré ces raisons, ils en concluent qu’il faut l’interdire. Mais la discussion n’est pas là, car le débat ne porte pas sur le fait d’aimer ou de ne pas aimer la burqa, approuver ou ne pas approuver ce vêtement, et ce qu’il signifie : la discussion porte sur la question « est-il légitime d’interdire la burqa ? ».

      A ce que je sache, dans une démocratie on a le droit d’exprimer son anti-démocratisme, monsieur le piteux démocrate. La liberté d’expression n’a pas de limites, hormis celles déjà fixées par la loi, à savoir la diffamation et l’appel à la violence. Donc même si la burqa exprime un rejet de la société française et de la démocratie, ce n’est pas une raison suffisante pour l’interdire. La question que j’aimerais bien vous poser, c’est pourquoi vous voulez à tout prix obtenir cette interdiction, alors que vous ne dépenseriez pas la même énergie à interdire des tee-shirts avec écrit « fuck the system » ou « fuck society ». 

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:35
      Nobody knows me

      Je possède des tas de t-shirts plutôt non-conformistes tout à fait dans le style dont parle Roungalashinga et je comprends de plus en plus la hargne de ces femmes, en imaginant qu’on veuille m’interdire de porter mes t-shirts.

      Je crois que mon discours serait plus virulent que les jeunes femmes prudes portant la burqa interviewées à la télé. Il y aurait des mots comme « foutre » ou « mettre » par exemple...

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:37
      Nobody knows me

      Et je ne vois pas en quoi le non-respect du vote populaire sur la constitution européenne constituerait une atteinte à la démocratie ou à la liberté plus grave que celles contre la cause des femmes qui représentent, faut-il le rappeler, la moitié de l’humanité !

      Vous venez de dire que l’arsenal juridique est suffisant... Pourquoi vous faut-il une loi spécifique pour ce cas ???

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:55
      Nobody knows me

      Non, à l’enduit. Ca commence à prendre là.

      Léon, vous me dîtes vouloir défendre les femmes contre la discrimination.
      Mais vous dîtes que l’arsenal juridique est suffisant car il concerne justement ces femmes contraintes.
      En quoi une nouvelle loi est-elle alors utile ?
      Sauf à penser que VOUS sauriez mieux qu’une femme ce qui est bien pour elle ou pas ??

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 14:57
      Rounga

      Et je n’avais pas vu ça : « La liberté d’expression n’a pas de limites, hormis celles déjà fixées par la loi, »
      Ben oui, c’est bien pourquoi il faut une loi...
      Vous vous enferrez....


      Ce que je voulais dire, c’est que la liberté d’expression devrait n’avoir pour limites que celles déjà prévues par la loi et qui sont l’appel à la violence et la diffamation.

      Car vous n’expliquez pas pourquoi « il faut une loi ». Est-ce qu’une loi supprimerait le problème, ou bien le rendrait-il seulement moins visible ? Ecrire une loi pour endiguer un problème par l’interdiction alors qu’on ne comprends rien aux causes profondes, c’est de la crétinerie pure et simple. Cachez cette hypocrisie que je ne saurais voir...

    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 7 août 2009 08:48
      Rounga

      Et, au fait, vous proposez quoi, pour résoudre ces « causes profondes » ? Dites-nous un peu...

      J’identifie trois causes :
      1° La forte immigration musulmane qu’a subie la France ces dernières décennies. La plupart du temps je me demande pourquoi les islamophobes ne souhaitent-ils pas tous stopper l’immigration. Ca doit faire un peu trop extrême-droite à leurs yeux. Pour moi en tout cas, je pense que l’immigration n’aurait pas posé de problèmes si il n’y avait pas eu
      2° l’antiracisme et son cortège de bien-pensance qui au nom de la lutte contre le racisme a exalté les racines, les cultures, les origines, au mépris de l’assimilation républicaine, créant ainsi un repli communautaire amenant parfois à un souci de radicalité, dont la burqa est un exemple.
      3°La misère métaphysique et la pauvreté spirituelle extrême de l’Occident de la fin du XXème siècle et du début du XXIème siècle. Cette crise a amené plusieurs français « de souche » à s’intéresser à l’Islam, dont les pratiquants font partie des rares êtres humains à avoir encore la foi (parce que excusez-moi, mais les gens qui se prétendent catholiques mais qui se désolidarisent du pape à la moindre sortie sur la capote, ceux-là je les trouve un peu légers). Cela amène certains, par réactions, à un certain zèle.

  • Par frédéric lyon (---.---.---.57) 6 août 2009 09:30

    Et pour finir disons la vérité toute crue.


    Ces affaires de voile sont des coups montés, de même que l’affaire de la répudiation de Lille était un coup monté, dont le but est de faire reculer les lois de la République au profit de la loi islamique.

    Ce qui tendrait à prouver, de façon particulièrement fâcheuse, que l’Islam est contraire à nos lois, qu’il s’y oppose et qu’il y a une incompatibilité manifeste entre les deux.

    Si cette interprétation est exacte, alors il faudra en tirer toutes les conclusions et traiter l’Islam pour ce qu’il est vraiment, c’est à dire un corps étranger.

    Si c’est là où les musulmans veulent en venir, ils ne nous laisseront alors pas de choix et devront en supporter toutes les conséquences.
    • Par Roungalashinga (---.---.---.218) 6 août 2009 10:02
      Rounga
      Ces affaires de voile sont des coups montés, de même que l’affaire de la répudiation de Lille était un coup monté, dont le but est de faire reculer les lois de la République au profit de la loi islamique.

      Et montés par qui ? Par le puissant lobby musulman, qui a des yeux et des oreilles partout dans les médias et à l’Elysée ? mouahahahahaha !!

      Ce qui tendrait à prouver, de façon particulièrement fâcheuse, que l’Islam est contraire à nos lois, qu’il s’y oppose et qu’il y a une incompatibilité manifeste entre les deux.

      Un cas particulier n’a jamais prouvé quoi que ce soit. Au contraire il occulte la plus grande partie de la vérité. D’ailleur l’affaire de Lille n’était pas une affaire d’Islam, mais de mensonge. Le mari accordait une grande importance à la virginité de son épouse, sur laquelle elle lui avait menti. Que son attrait pour la virginité lui vienne de l’Islam ou pas n’entre pas en ligne de compte.
    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 10:19
      Nobody knows me

      Si cette interprétation est exacte, alors il faudra en tirer toutes les conclusions et traiter l’Islam pour ce qu’il est vraiment, c’est à dire un corps étranger.

      Et le Christ, il est né à St Cloud peut-être ? Le christianisme ne s’est pas fondu dans nos sociétés d’un coup d’un seul non plus.
      On a été obligé de ratiboiser pas mal de druides, et de païens pour le faire rentrer dans les moeurs...

  • Par Z (---.---.---.33) 6 août 2009 10:51
    Z

    Petites précisions statistiques : 1.2% des gens cambriolés par an, et une espérance de vie de 80 ans, ça fait une probabilité de 62% de se faire cambrioler au moins une fois dans sa vie. Donc 38% des gens ne se feront jamais cambrioler.
    La conclusion que l’auteur tire de ces chiffres est donc erronée (« on peut statistiquement dire que chacun d’entre nous se fera cambrioler une fois dans sa vie. »), ce qui ne change pas grand chose au reste de l’article.

    Essplication : 1.2% des gens cambriolés par an, ça fait 98.8% des gens qui ne se font pas cambrioler chaque année. La probabilité de ne pas se faire cambrioler pendant 80 années consécutive est donc (0.988)^80, qui vaut environ 0.38.

  • Par mrdawson (---.---.---.228) 6 août 2009 10:56

    Autant ça me gène vraiment beaucoup que l’on dise aux gens comment s’habiller, autant la prolifération (qui n’est pas une réalité aujourd’hui, mais peut en devenir une dans quelques années) d’une frange extrémiste de quelque religion qui soit est néfaste pour tout les aspect de la vie en société. Donc mitigé un peu.

    Sinon à la remarque « les gens choqués par la burqa sont tous des racistes bande d’enc ... » on peut répondre que se ballader à poil dans la rue est toujours interdit sous prétexte que cela peut « choquer », et très honnetement voir des gens tous nus me dérangerait autant que voir des gens completement recouverts. La question est plus complexe que juste un match de ping pong « raciste - islamiste ».

  • Par Bulgroz (---.---.---.126) 6 août 2009 12:10

    Burqa : la Justice de France a déjà tranché.

    Peut-on devenir française quand on porte la burqa, ce vêtement qui, à l’exception des yeux, masque entièrement les femmes dans les pays (ou les familles) musulmans les plus rigoristes ? Non, vient de répondre sans détour le Conseil d’Etat dans un arrêt qui, sans aucun doute, fera date.

    L’affaire sur laquelle la haute juridiction a tranché tient en quelques mots : une Marocaine mariée à un Français et mère de trois enfants nés en France s’est vu refuser, en 2005, la nationalité française, au motif qu’elle porte la burqa et que cela constituerait un « défaut d’assimilation ». Saisi en appel, le jugement du Conseil d’Etat tient, également, en quelques mots, manifestement pesés au trébuchet : cette femme "a adopté, au nom d’une pratique radicale de sa religion, un comportement en société incompatible avec les valeurs essentielles de la communauté française et notamment le principe d’égalité des sexes".

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/07/11/une-marocaine-en-burqa-se-voit-refuser-la-nationalite-francaise_1072401_3224.html#ens_id=1072404

  • Par Paul Cosquer (---.---.---.178) 6 août 2009 12:22

    J’ignorais qu’on portait des couches par-dessus la burqa...

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 13:13
      Nobody knows me

      Qui a mis en valeur ces territoires ? qui leur a donné de la valeur par la culture, par la technologie, par des constitutions a tendance émancipatrice : ce sont les gens d’ici par des luttes qui ont duré des siècles.

      Ne pas oublier qui a participé également à ces luttes.

      C’est une question de survie, il faut le comprendre, pour de simples raisons de démographie.

      Un bon vieux choc des civilisations quoi. C’est nous ou eux... On va aller loin avec ça.

  • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 13:17
    faxtronic

    On s en fout de la Burqa, du niqb et du voilage. Ce qu il faut combattre c est l islamisme, comme tout fondamentalisme religieux, se melant de l etat de surcroit.

    Il faut le combattre meme plus que le fondamentalisme juif ou chretien ( par contrele fondamentalisme hindou, par exemple, je m en fous completement car pas en France), car je precise au guignols gentils et tous sourire que les islamiste nous ont declares plusieurs ouvertement la guerre, donc nous sommes en guerre contre eux, que cela vous plaisent ou non.

    Parceque pour l instant, pour autant cretin et abruti que soit un juif orthodoxe, j en ai pas vu se faire sauter a l explosif dans les bus, les metros, les avions et les trains.

    • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 13:48
      faxtronic

      Car contrairement aux autres religieux extremistes (et Dieu sait helas que trop qu il y a des cretins de tous bords), les islamistes nous attaquent, et pas avec des boulettes en papier.

      Histoire de marquer un point Goldwin a trois points : le nazisme est interdit. Pourquoi ? Pourquoi ? et la liberte d opinion alors ? Oui mais bon, si les nazis n avaient ete que de doux dingues a se masturber en rond dans une cave et deblaterrer des conneries, personne n aurait interdit le nazisme. Oui mais voila, le nazisme s est avere nocif pour un certain nombre de citoyen francais. D ou l interdiction. Cela devrait etre la meme chose pour l islamisme. point barre.

      Et j en ai rien a foutre que l occidentalisme puissent s averer nocif pour certain pays, ils font ce qu ils veulent, si ils veulent l interdire chez eux pas de problemes, mais qu ils nous declarent pas la guerre. Dans la meme veine, si nous sommes en Afganistan, ce n est pas pour liberer le peuple afgan. Il se libere bien tous seul si il le veut. Non, c est uniquement par ce que les talibans sont coupables d avoit declarer aux USA, et puis ensuite a tous les occidentaux. Nous sommes en guerre contre eux, depuis 2001. Il y aura un vainqueur et un vaincu, Faites que nous soyons les vainqueurs plutot que les vaincus.

      La guerre en Irak fut par contre une immense connerie, Ils nous avaient rien fait le Saddam.

      Enfin pour finir, les hidjab, niquab et autre voilages, ce n est pas le probleme. Ce n est qu un symptome du probleme. Legiferer sur cela est idiot, inutile et surement contre-productif. C est l islamisme qu il faut interdire. Pas le vetement qu va avec.


    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:05
      Nobody knows me

      Oui mais voila, le nazisme s est avere nocif pour un certain nombre de citoyen francais. D ou l interdiction. Cela devrait etre la meme chose pour l islamisme.

      Convenez qu’on a été plus indulgent avec le nazisme qu’avec « l’islamisme »...
      On n’en est pas encore à déporter des personnes pour les zigouiller.

      A moins que j’ai raté un épisode ? Existerait-il une entreprise d’extermination dirigée par les musulmans ??

    • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 14:52
      faxtronic

      Certes certes, c est un peu ose la comparaison, j avais prevenu, nenamoins il y a un point commun : ce sont deux idologies (l islamisme n est pas l islam, c est une ideologie qui se sert de l islam) qui nous sont dangereuses. Le nazisme fut infiniment plus mortel que l islamisme, il n empeche qu l islamisme est dangereux et se sert du terrorisme aveugle. Ce qui est une bonne raison pour l interdire.

      Mais pas la Burqa, qui n a que peut de chose a voir.

      Mais vouloir interdir la burqa n est point une question de mode feminine ou de liberte des femmes (pretexte..), mais c est vouloir prevenir le developpement sur nos terres de cette ideologie. Le but est louable, mais la methode est soit naive, soit stupide.

    • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 14:56
      faxtronic

      « On n’en est pas encore à déporter des personnes pour les zigouiller »

      Ben oui elles ne sont pas deportes, mais zigouilles sur place. Cf Algerie des annes 90, cf plein de choses.

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 15:06
      Nobody knows me

      Ben oui elles ne sont pas deportes, mais zigouilles sur place. Cf Algerie des annes 90, cf plein de choses.

      Mouais bof. On sait que tout le monde a participé à ces horreurs : armée algérienne, islamistes, ...

    • Par faxtronic (---.---.---.45) 6 août 2009 15:11
      faxtronic

      Mais pour l instant tout va bien, rien a dire. Si jamais dans les prochains mois un attentat arrive en France, par contre la cela va degenerer grave.

  • Par Bulgroz (---.---.---.126) 6 août 2009 13:42

    Quand on sait que l’ensemble des PIB des 18 pays arabo musulmans (du Maroc à l’Iran, 349 millions d’habitants à 99,999999% musulman) est de 1558 Milliards d’USD alors que la France seule fait 2589 milliards (62 milions d’habitants), on se demande si la religion n’y est pas un peu pour beaucoup dans ce sous développement patent et moyenâgeux.

    PIB moyen d’un arabe : 4480 USD/habitant./an contre 38810 pour un Français.

    La honte !!!!

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:01
      Nobody knows me

      Mort de rire. On distingue tout de suite quand vous arrêtez de faire des copier-coller. Le niveau d’analyse et de vos conclusions tombe de suite très bas.
      On voit de suite que vous avez fait le tour des choses et examiné toutes les données...

  • Par Sylvain Reboul (---.---.---.106) 6 août 2009 14:11
    Sylvain Reboul

    Il y a une différence de fond entre porter des lunettes de soleil ou un casque de moto et le fait de se masquer le visage par principe religieux dans l’espace public : ce
    masquage manifeste un refus de se démasquer hors de chez soi quelles que soient les circonstances, au contraire des premiers, et revendique le droit de ne jamais être reconnu dans l’espace public . je ne connais pas de motard qui refuse par principe d’enlever son casque pour parler ou répondre à quelqu’un dans un magasin ou dans la rue lorsqu’il n’est pas sur sa moto ; quant aux lunettes de soleil, quand le soleil est masqué par des nuages ou couché...je vous laisse poursuivre. Comparaison confuse n’est pas raison !

    C’est pourquoi la question du voile intégral n’a rien à voir avec celle du foulard qui découvre, voire souligne, les traits du visage.

    La vie publique n’est pas une mascarade ! Responsablité (répondre de soi) et liberté civiques sont indissociables.

    Voile intégral et foulard

    • Par Nobody knows me (---.---.---.13) 6 août 2009 14:22
      Nobody knows me

      ce masquage manifeste un refus de se démasquer hors de chez soi quelles que soient les circonstances, au contraire des premiers, et revendique le droit de ne jamais être reconnu dans l’espace public

      Vous allez faire les choux gras des paparazzi avec de telles mesures... Les stars qui ne pourraient plus se dissimuler pour éviter de se faire flagger, elles vont adorer un tel point de vue.
      Il m’arrive de sortir avec casquette-lunette, justement pour ne pas être emmerdé. Certes, y a de l’asocial là dedans probablement mais c’est mon problème.
      Et si on me demande un renseignement, il n’y a à priori pas d’information que je ne puisse donner en gardant ma casquette et mes lunettes. En effet, j’ai encore du mal à parler avec les yeux et les oreilles. Tant que je n’ai pas ma boule de sado-maso dans la bouche, j’arrive à communiquer...
       
      quant aux lunettes de soleil, quand le soleil est masqué par des nuages ou couché...je vous laisse poursuivre.

      Je poursuis donc : soleil masqué par les nuages ou couché, je garde mes lunettes et ma casquette... Et alors ? Si je me prends un mur ce sera bien fait pour ma gueule ?
      Mais on est où là ?? Chez les bolchéviks ou quoi ? Vous allez aussi légiférer sur les horaires de casquette/lunette ??

    • Par Sylvain Reboul (---.---.---.106) 6 août 2009 18:51
      Sylvain Reboul

      Nous vivons vous et moi dans une société dans laquelle nous sommes reponsables de nos faits et gestes (répondre de) dans l’espace public ; de plus nous pouvons à tout moment être appelés à témoigner en justice ; c’est le prix à payer pour notre liberté civique et la défense des droits de tout un chacun dont nous sommes. Si vous n’êtes pas d’accord vous feriez mieux de vivre ailleurs, sur une ile déserte ou de refuser de sortir de chez vous.

      Vous êtes bien obligé de conduire une voiture munie d’une plaque d’identification pour exactement la même raison. Cela vous pose un problème aussi ? Il est vrai qu’en Arabie Saoudite certaines femmes sont non seulement obligées (ou se sentent telles ) de se masquer, maisil faut savoir qu’elles ne sont pas autorisées à conduire, ni vraiment responsables d’elles !

      Je refuse pour ma part de parler ou d’échanger avec qui s’avance masqué, sauf si ce prétendu masque n’en est pas un, comme c’est le cas des lunettes de soleil, d’une casquette ou du simple foulard qui permettent de fait l’identification des personnes. Je vous engage d’en faire autant... pour votre sécurité et le respect des autres et de leurs droits.

  • Par Gio (---.---.---.145) 6 août 2009 14:29

    Pour pauvre Roughala ....

    Bloqué(e) à ce point là montre chez vous une grave atteinte d’extrémisme religieux.
    Merci d’en sortir dès que possible : les extremismes, les fanatismes, les intégrismes sont haïssables d’où qu’ils viennent et doivent donc être combattus avec la plus grande des rigueurs.
    Musulmans extrémistes, chrétiens intégristes, juifs fanatiques, laïques guerriers ..... doivent, avec leurs manifestations intempestives, être mis sous grande surveillance.
    Le Nazisme n’est pas loin chez chacun d’entre eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sleeping-zombie


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires