• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une histoire belge

Une histoire belge

Tintin et Bobette sont dans un bateau, le capitaine Haddock et Lambique se jettent à l’eau en hurlant que le bateau coule : que fait Maneken-Pis ? Comment en sommes-nous arrivés là : mariage forcé ? Erreur de jeunesse ? Petit tour d’histoires belges iconoclaste, mais salutaire afin de tenter de comprendre l’origine de cette farce qui dure depuis plus de 175 années. Et de briser au passage clichés et mythes dont nous rabâchent les apprentis Milosevic et autres ex-futurs fachos.

Tandis que les vainqueurs des dernières élections peinent (très ou trop) visiblement à former un gouvernement. Que certains flattent ou provoquent des replis identitaires, attisent de vieilles querelles, profèrent menaces ou déclarations de guerre communautaire et que certains médias s’en font les relais... Il est important de ne pas se laisser abuser par la manœuvre. Tandis que d’une main ils agitent une fois de plus l’épouvantail communautaire, de l’autre ils poursuivent impunément la mise à sac des particularités qui faisaient de la Belgique une sociale-démocratie (de marché) unique. Un modèle souvent cité en exemple à ce titre, mais aussi pour son art du compromis, du vivre ensemble. Mais voilà qu’elle serait devenue ingérable ? Afin de mieux comprendre quels sont les enjeux réels que l’on voudrait tant cacher, cette série vous propose de prendre du recul en commençant par un retour sur cette histoire belge...

L’affaire débute par la déclaration avinée d’un génocidaire romain en sandalettes s’extasiant sur la virilité de nos Celtes aïeux. Le fameux : « des trois peuples de Gaule les Belges sont les plus braves ! », dont nos livres d’écoles escamotent patriotiquement la suite qui explique cette bravoure par l’éloignement de toutes civilisations ou nouveautés qui ’affinent l’esprit’ et le fait que nous égayons notre quotidien par de continuelles guerres avec nos voisins germains.
Evidemment s’il avait raconté qu’il massacrait des tribus de pasteurs, pêcheurs et d’agriculteurs possédant une culture riche et subtile, ça l’aurait moins fait pour frimer à Rome. Surtout quand on sait que les seules vraies tribus guerrières qu’il rencontre, nos chers voisins germains, lui mettent la raclée en Forêt Noire. Tribus qui depuis belle lurette venaient draguer par chez nous sans se douter qu’elles contribueraient par là à nous imposer la rengaine B-H-V(1), ces barbares ! Car n’en déplaise aux gagas de la pureté virile, c’est de ces métissages plutôt pacifiques que naîtra la puissance des Francs.
Les mythes nationaux, savamment créés au XIXe siècle, ont la vie dure. C’est qu’à la lumière des plus récentes recherches historiques, certains furent plutôt mal choisis. Tel notre valeureux Godefroy de Bouillon qui non seulement s’avère être une crapule sans scrupules, mais de plus n’est pas originaire de nos contrées comme pas mal d’autres de nos pseudos-héros nationaux : fume c’est du belge !


Révolution d’Opéra ?

Attaquons le plat du chef : la langue et sa pomme de discorde. Rassurez-vous : il y en aura pour tout le monde ! Combien en Flandre se souviennent aujourd’hui qu’un des plus valeureux bataillons qui assurèrent la victoire des "éperons d’or" - décisive pour la Flandre - était namurois (capitale de la Wallonie) ? Combien de ceux qui traitent les Flamands de collabos se rappellent Degrelle, la légion SS wallonne et j’en passe !
Mais commençons par ce qui rétrospectivement semble être l’unique moment belge de notre pays : sa révolution. L’histoire veut que son événement déclencheur soit une représentation à Bruxelles de l’opéra La Muette de Portici. Les wallingants auront beau vouloir se l’approprier et les flamingants la renier, tout démontre qu’elle fut commune. Des Flandres au Luxembourg tous se sont soulevés pour bouter le Hollandais protestant hors de la Belgique catholique, où n’existait à ce moment de sentiment wallon ou flamand. Le multilinguisme était revendiqué par l’insurrection qui en faisait son originalité face aux empires voisins.

Un observateur attentif notera que ces empires ne pouvaient que se réjouir de cette nouvelle zone tampon commune propice aux commerces, offrant de jolies plaines et décors pour leurs guerres et batailles, il notera aussi qu’une mesure de néerlandophones, une mesure de francophones et je vous mets un roi allemand ça peut éventuellement ressembler à une entente impériale... Pour des raisons mystérieuses les livres d’histoire belge ignorent ce type de considérations.
Et malgré les efforts de gaffeurs, mais patriotes historiens, qui écriront sur commande l’histoire de la (future) Belgique afin de créer et entretenir un sentiment national, il ne durera pas.

Guerres de ménage...ou quand les Flamands sauvent la Belgique.

C’est dans l’histoire récente que vont s’accumuler les déchirures légitimes, mais aussi beaucoup de fantasmes et manipulations dont raffolent les nationalistes et séparatistes de tous bords. Nombreux sont les francophones qui ignorent à quel point le peuple flamand fut exploité, sa langue dénigrée par les élites bourgeoises et industrielles, imposant le français partout, le privant de ses droits élémentaires.
Droits conquis par la lutte et les sacrifices de 14-18. Sans en amoindrir la valeur, il est bon de remettre les pendules à l’heure : des décomptes récents (épitaphes, matricules) démentent la légende tenace qui veut que 90 % des morts soient des Flamands stupidement envoyés au front par des officiers francophones. La proportion constatée de 32 % de francophones pour 68 % de Flamands (incluant les bilingues) s’explique aussi par le fait que malgré la résistance inattendue des forts wallons la guerre eut bel et bien lieu en Flandre.

La Seconde Guerre provoquera d’autres solides scènes de ménages sous-occupation, mais surtout en after : les nazis sont partis, c’est à qui sera le plus patriote, mais qu’allons-nous faire de cet embarrassant roi (au nez) brun ? Le plus piquant vu d’ici est que c’est la Flandre qui votera massivement pour son retour et sauvera la Belgique pour un tour.
Difficile d’imaginer ces périodes quand on voit la Belgique d’aujourd’hui !
Le pays frôle plusieurs fois la guerre civile, l’armée tue des manifestants, les ex-Résistants ressortent les armes des planques ! La "question royale", mais aussi la guerre scolaire ou les grèves de l’hiver 60-61. Régulièrement des clivages politiques vont surgir divisant le pays entre catholiques et socialistes ou linguistiquement, fractures multiples et douloureuses.

Trop is te veel !

Et pourtant tout aussi régulièrement c’est ensemble que les Belges vont faire entendre leur voix, chaque fois que le pouvoir croit pouvoir régner en divisant.
La marche blanche, mais aussi la déferlante pacifiste des années 80, ou bien plus tôt les si nombreuses conquêtes sociales qui font de la Belgique un cas unique et un exemple.
C’est ici, dans ce pays et grâce à la détermination et la solidarité de ses habitants qu’eurent lieu des avancées démocratiques décisives, que ce soit pour le suffrage universel, le travail des enfants, le vote des femmes, la Sécurité sociale, la paix en Europe ou sa construction, etc., les Belges étaient à l’avant-garde internationale !
Une Flandre à droite et prospère portant une Wallonie rouge perdue ? Contrairement aux idées reçues, la commune la plus riche du royaume est wallonne et s’appelle Lasne. Sachez qu’en Flandre aussi existe une tradition ouvrière et progressiste : l’industrie gantoise est un des berceaux incontournables du socialisme.

Il est temps d’en finir avec les préjugés et de dialoguer librement, tant de changements doivent et vont se produire très rapidement. Soyons attentifs, ne nous laissons pas abuser par les raccourcis simplistes.
Les jeunes d’ex-Yougoslavie avaient, des années avant la guerre, mis en garde contre les dangers du nationalisme haineux.

C’est un message multilingue qu’il faut envoyer aux locataires de la rue de la loi, la réalité du futur ex-Belge, c’est le prix de la vie qui double et pas ses gains, ses libertés ou la qualité de cette vie menacées par le tout sécuritaire et l’état du monde. Car si nous ne sommes pas capables de nous entendre sur 30 000km² à quoi bon vouloir bâtir l’Europe et surtout comment apprendre à vivre ensemble sur cette planète, la seule que nous possédions ?
N’est-il pas piquant de constater qu’ils divisent pour mieux régner sur un peuple dont la devise est "L’union fait la force !"

Pendant ce temps, Maneken-Pis trônant sur son No Man’s Land continue vaillamment d’éteindre la mèche de la bombe capitale...

à suivre...
... ici ou sur La Fourmi rouge

Patriotiques remerciements aux historiennes A.Morelli & C.Van Loo.
A voir/méditer : No Man’s Land de Danis Tamovic.

Illustration : La Vie sexuelle de Tintin de Jan Bucquoy-détail 


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 5 octobre 2007 14:43

    merci Activista , d’avoir rétabli la vérité ! non tintin n’est pas asexué comme j’ai pu le lire sur l’article à coté ! smiley


    • jako jako 5 octobre 2007 15:04

      Excellent ! un régal à lire smiley


      • Yves Rosenbaum Yves Rosenbaum 5 octobre 2007 16:20

        Les flamands devraient lire cet excellent article... mais en sont-ils « intellectuellement capables » ? (pour reprendre l’expression de notre probable futur premier ministre smiley )


        • Servais-Jean 7 octobre 2007 02:01

          Un tout petit rectificatif sur le ROI DES BELGES.

          Une série historique de la RTBF, animée Par Annie Cordie, qui se nommait ’Moi Belgique’ indiquait que les Belges avaient demandé à un Français de devenir leur roi, mais il avait refusé, et c’est un noble d’origine allemande vivant à Londre qui est devenu Léopold Ier.

          Je ne suis pas Belge mais je regarde tous les jours la RTBF et j’adore la Wallonie, la Flandre je ne la connais qu’à travers ce qu’en dit la RTBF.SAT.


        • TALL 7 octobre 2007 09:43

          Ce n’est pas le Duc qui a refusé, ce sont les Anglais, et pour contenter les 3 grands ( Fr - Angl - Allem ) on a finalement pris un Prince allemand élevé en Angleterre et marié à une française qui était la soeur du Duc en question ( Marie Louis d’Orléans ).

          Dernier détail : méfiez-vous de la presse belge, elle est sous influence. Surtout récemment, où son propagandisme est de plus en plus marqué, tant au nord qu’au sud du pays. Les Flamands prônant le séparatisme et les Wallons l’unitarisme, les Bxlois ayant le droit de se taire.


        • Manuel Atreide Manuel Atreide 5 octobre 2007 17:58

          @ l’auteur ...

          joli papier, bien écrit, qui nous narre avec élégance et sobriété l’histoire de ce pays si unique qu’est la Belgique.

          Nous français sommes habitués à vous regarder avec un brin de condescendance et pourtant, nous avons tant de choses à apprendre de vous. Ce qui se passe dans votre royaume nous surprend, nous choque, nous attriste. la Belgique est une mosaïque à deux tesselles semblez vous dire. Nous en avons des centaines. Et les forces centrifuges qui vous affectent pourraient bien, un jour, se produire en France.

          J’espère que tant du coté wallon que du coté flamand, le désir de vivre ensemble transcendra vos petites querelles. Votre culture unique est sans doute la meilleure preuve à apporter face aux excités de tout bord. Parlez de vos réussites, parlez de vos talents, parlez de vos créateurs. Et parlez de Bruxelles, cette ville incroyable dont on ne repart jamais sans un pincement au coeur.

          Bon courage, on vous aime ... bien !

          Manuel Atréide


          • Cincinnatus 5 octobre 2007 19:12

            Superbe article qui essaie vaille que vaille de « rassembler ce qui est épars », (ou en passe de le devenir). Seraient-ils moins « chagrin les Belges » que ce qu’en dit Hugo Klaus ? Bon je continue quand même à trouver l’accueil plus sympa en Wallonnie qu’en Flandre, mais je vais faire un effort la prochaine fois.


            • TALL 5 octobre 2007 21:48

              Ce sont les Flamands qui tiennent les clés et ce n’est pas ce genre de discours bourré de bons sentiments qui les arrêtera. En fait, plus rien ne les arrêtera. Désolé. Il n’y a plus que la date qu’on ne connaît pas encore.

              Préparer la suite au plus tôt au lieu de prêcher dans le désert, voilà ce qu’il faut faire. Bxl à l’UE, la Wallonie à la France, et tout le monde sera gagnant. C’est du win-win au long terme.


              • Manuel Atreide Manuel Atreide 5 octobre 2007 21:56

                Cher Tall ...

                Vous avez du inspirer cette chanson à feu Serge ...

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un aquoiboniste Un modeste guitariste Qui n’est jamais dans le ton A quoi bon

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un aquoiboniste Un peu trop idealiste Qui repet’sur tous les tons A quoi bon

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un aquoiboniste Un drol’ de je m’enfoutiste Qui dit a tort a raison A quoi bon

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un Aquoiboniste Qui s’fout de tout et persiste A dir’ j’veux bijn mais au fond A quoi bon

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un Aquoiboniste Qu’a pas besoin d’oculiste Pout voir la merde du mon-de A quoi bon

                C’est un aquoiboniste Un faiseur de plaisantristes Qui dit toujours a quoi bon A quoi bon

                Un Aquoiboniste Qui me dit le regard triste Toi je t’aim’,les autres ce sont Tous des cons


              • TALL 6 octobre 2007 01:28

                Les 3/4 de ma famille sont flamands.


              • Manuel Atreide Manuel Atreide 6 octobre 2007 10:07

                Dois-je en déduire que vous êtes au 3/4 pour l’éclatement de la Belgique ?

                Dans ce cas, c’est les Doors que je vais vous passer.

                Manuel Atréide


              • TALL 6 octobre 2007 10:56

                Evidemment, la Belgique est devenu une gabegie ridicule, c’est pire qu’en Afrique. On a 88 ministres ici !


              • Manuel Atreide Manuel Atreide 6 octobre 2007 15:33

                Attendez, Tall ...

                Vous voulez me dire que la Belgique dispose de 88 personnes dont le job, si il est bien fait, est de gérer un pays pour le compte de 10 millions d’habitants ? 88 pour 10 millions ?

                Wow c’est énorme. Délirant ? Quelle gabegie !!!

                Je continue ou vous êtes capable, par vous même, de vous rendre compte qu’on ne juge pas un gouvernement au nombre de ses ministres mais à l’application de ces derniers à faire leur travail, efficacement et honnêtement ...

                Si vous n’avez pas d’autre exemple pour justifier votre attitude, permettez moi de vous dire que somme toute, c’est maigre.

                Manuel Atréide.


              • TALL 6 octobre 2007 17:58

                Je suis Bruxellois depuis 53 ans et ça prétend me donner des leçons sur la Belgique !?

                J’arrête ici. Trop fort ... smiley


              • Manuel Atreide Manuel Atreide 8 octobre 2007 09:56

                Ah bon, il faut être belge pour parler de l’efficacité d’un gouvernement qulconque ?

                Dans ce cas, Tall, vous n’avez plus de souci à vous faire. En effet, plus de 200 pays, leurs citoyens et leurs gouvernements attendent votre expertise et vos conseils avisés.

                je rève, comme si il fallait être belge pour parler de la Belgique, français pour parler de la France etc ...

                Encore une fois, pauvre argument. Vos analyses sont à celles de Talleyrand ce que votre pseudo est à son nom : un diminutif.

                Manuel Atréide


              • TALL 8 octobre 2007 14:34

                Offre d’emploi

                Cherche ingénieur civil pour construction de gratte-ciel. Aucune expérience exigée, sauf la rédaction d’articles philosophiques sur Agoravox. Adressez CV à Carlo Revelli.


              • faxtronic faxtronic 8 octobre 2007 15:04

                A Manuel Atreides.

                A ben oui, il faut etre francais pour parler de la France, corse pour la corse, breton pour la bretagne, belge pour la belgique. C’est normal non. Tu connais l’adage « occupe toi de tes oignons »ou bien « chacun chez soi et les vaches seront bien gardées »


              • activista/// Activista 5 octobre 2007 22:34

                Merci à tous pour vos commentaires !

                Repasserai bientôt développer quelques pistes et vous prépare la suite : après l’histoire, l’actualité,« le présent » qui risque fort d’être nettement moins « bourré de bonnes intentions », car il faut bien reconnaitre qu’il devient difficile de tendre la main à quelqu’un qui crache dessus...

                Bien à vous tous.


                • slashbin 6 octobre 2007 06:06

                  En tout cas merci pour ce texte, qui indépendamment du (non ?)-devenir de l’état belge, remet en place plusieurs vérités sur la naissance de la Belgique, moins artificielle que ce qu’on voudrait parfois nous dire, même s’il est vrai que cela reste un état à part...

                  @Tall Je ne crois personnellement pas à l’éclatement de la Belgique. Ce serait un très mauvais signal aux autres pays d’Europe qui abritent des régions aux nationalismes exacerbés. La raison (d’état !?) dicte de trouver un compromis, même difficile, vis-à-vis des partenaires européens. Je serais curieux de connaître les pressions des pays voisins, pressions qui déjà lors de la révolution ont garanti la naissance de l’Etat Belge face à des Pays-Bas sur le point pourtant de récupérer les terres perdues, et d’imposer un roi allemand quand un roi français aurait dû trôner.


                • Dalziel 6 octobre 2007 11:38

                  Comme il fallait s’y attendre - je m’y attendais -, à aucun moment, l’auteur n’utilise le terme identité.

                  Alors que les Suisses font coexister leurs identités romande, alémanique, tessinoise et ladine, chapeautées désormais une identité nationale, que ne menace aucun séparatisme même pas folklorique ou groupusculaire, les Belges restent divisés entre identités flamande et wallonne, sans espoir de rapprochement, puisque cent septante-cinq années n’y ont pas suffi.

                  Activista, suant la suffisance « progressiste » pour tout ce qui est identitaire et national, ne pouvait conclure - ne fut-ce que provisoirement - que par une poisseuse olla-podrida humanisto-humanitariste :

                  « Il est temps d’en finir avec les préjugés... », « ...ne nous laissons pas abuser par les raccourcis simplistes... » « C’est un message multilingue qu’il faut envoyer... », « ...si nous ne sommes pas capables de nous entendre sur 30 000km²... » et pour couronner ces clichés poussifs, usés jusqu’à la trame « ...comment apprendre à vivre ensemble sur cette planète, la seule que nous possédions ? »

                  Où allez-vous, mon bon, chercher que nous voudrions apprendre à vivre ensemble avec le reste de la planète et, plus précisément, avec les Martiens du tiers monde ?

                  Pour votre part, apprenez donc à vivre avec qui vous voulez et, s’il vous reste tout de même du temps mignon, et bien foutez la paix à la masse des braves gens qui refusent l’immersion dans un exotisme d’importation - parce qu’on voit clairement où vous voulez en venir, avec votre « vivre ensemble », n’est-ce pas.

                  Pour en revenir à l’avenir du Royaume, souvenez-vous que quand des peuples ne sont pas faits pour vivre ensemble, par absence d’identité commune, ça peut se terminer de deux manières, à la tchéco-slovaque ou à la yougoslave.

                  Les Belges étant, comme nous l’explique implicitement Activista, devenus ramollos grâce à leur rapprochement avec des « civilisations ou nouveautés qui ’affinent l’esprit’ », c’est le premier cas de figure qui devrait prévaloir. Heureusement quand même... smiley

                  Et, comme pour tout divorce annoncé, le plus tôt serait le mieux.


                  • TALL 6 octobre 2007 12:05

                    Exact, ces intellos « moralisateurs » ne sont que de prétentieux nigauds qui ne comprennent rien à la nature humaine. Ils ne savent même pas de quoi ils parlent et ils s’auto-proclament « Juges ».

                    Faut dire que pour tous les cons qui se croient intelligents en parlant doctement de choses dont ils n’ont aucune exepérience, Agoravox est un superbe miroir aux alouettes. On leur a même demandé leur avis sur la vaccination. Espérons donc que les médecins et l’OMS en prendront bonne note, car on ne crache pas impunément sur l’avis d’aussi éminents experts. Cinquième pouvoir obliqe.


                  • Manuel Atreide Manuel Atreide 6 octobre 2007 15:39

                    Soyez logique avec vous même Tall et incluez vous dans le groupe des commentateurs sur Agoravox.

                    Ou quittez le site, afin de ne pas passer, vous aussi, pour un « moralisateur ». Tout autre attitude est un foutage de gueule.

                    Manuel Atréide.


                  • TALL 6 octobre 2007 18:04

                    Quand je fais un article, je connais le sujet sur le bout des doigts. Généralement par vécu direct.

                    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=29056

                    Et ne vous fatiguez pas à répondre, je ne vous lis plus. Vous êtes le genre qui donnerait des leçons de physique à Einstein. Sur Agoravox, bien sûr.


                  • activista/// Activista 7 octobre 2007 16:01

                    @Tall et Dal,

                    Vous êtes tellement imbus de vos préjugés que vous ne lisez point mais projetez vos certitudes sur un texte qui échappe à votre entendement, vos commentaires ne sont que procès d’intentions révélateurs.

                    Tall qui pour des raisons évidentes -vous portez un chapeau, entre-autres- comprenez mieux que moi la « nature humaine » qui comme chacun le sait est unique et indiscutable, vous attendez courageusement Dalziel pour m’insulter à la 3em personne comme il se doit de la part d’individus de votre espèce. Vous jugez que je me prétendrais juge ?! Que je parlerais de choses dont je n’ai aucune expérience ? Que je ne partage pas vos opinions fétides est un fait que je revendique avec joie, qu’est ce qui vous permet d’affirmer, triste poseur prétentieux, que vous seriez le seul Bruxellois d’agoravox ?!( « Quand je fais un article, je connais le sujet sur le bout des doigts. Généralement par vécu direct. ») « Faites », donc, faites...

                    Dalziel je m’amuse de voir ,comme les vôtres aiment le faire en France ou en Russie, faire le grand écart intellectuel pour me parler d’une part d’identité « nationale » d’une part et de désintégration d’un Etat de l’autre. Le principe même qui est à la base de la vie est la rencontre, votre ordre et votre égoïste replis seront votre perte. La « solution finale » était pour les nazis un indéniables « progrès », c’est pourquoi j’enm.. autant les « progressistes » que les pseudo-« identitaires »,Øï !

                    Si vous lisiez mon texte vous constateriez que vous avez bien mal choisis la citation des écrits Romains qui mentaient au sénat pour justifier le massacre d’un peuple dont la richesse était et est toujours la diversité !

                    A vous deux et aux autres de votre acabit, en ne retenant de mon texte que ce qui nous sépare vous manquez le fait que ce texte démonte autant le mythe de la prétendue Belgique, que ceux qui tentent de détruire son modèle social en opposant les victimes, diviser pour régner.

                    Vous démontrez ainsi votre étroitesse d’esprit !

                    Tout le pouvoir aux conseils matriarcaux ! smiley


                  • TALL 7 octobre 2007 16:46

                    C’est à Manuel que j’adressais les critiques de méconnaisance, pas à vous.

                    Maintenant, en ce qui concerne le fait de garder la Belgique unie, c’est pure utopie, désolé. Et personnellement je le sais depuis + de 20 ans parce que les 3/4 de ma famille sont flamands et que j’ai des amis wallons et bxlois. Je connais donc de longue date les mentalités profondes en présence, il n’y a aucun miracle là-dedans.


                  • TALL 7 octobre 2007 16:58

                    Mon article sur le sujet : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=29056

                    A propos de connaissance de la nature humaine, comparez nos scores d’audience. Il n’y a pas photo. L’explication ? Très simple : j’ai titré un sujet qui concerne directement les Français : l’éventuel agrandissement de la France. Tandis que vous ne parlez que de la Belgique. Et les Français ne sont pas plus compliqués à comprendre que les Flamands.


                  • fouadraiden fouadraiden 7 octobre 2007 17:17

                    Exact.

                    Et quand je vois les scores d’autres arctiles, traitant toujours des mêmes sujets ,je me dis que l’âme humaine est bien sotte et souvent indentique.


                  • TALL 7 octobre 2007 17:46

                    Tout-à-fait, Fouad, et je dirais plus précisément « primate » voire « animale » plutôt que « sotte ».

                    A ce propos, il est très intéressant d’écouter de bons maïtres-chiens, ou des dompteurs ou autres gens dont la profession est de gérer le comportement animal. Je les trouve souvent plus pertinents que les psys.


                  • Marcel Dehaeseleer Marcel Dehaeseleer 6 octobre 2007 11:43

                    Très bon article !

                    Pour ma part je reste persuadé que le fameux canular de la RTBF - le soi-disant « docu-fiction » - diffusé le 13 décembre 2006 n’était pas si innocent que cela !
                    Il s’agissait probablement d’une sorte de répétition générale suite à laquelle on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas eu de soulèvement populaire instantané. La température et le pouls du pays étaient pris. Certes, il y eut des réactions virulentes, certaines personnes (dont je fais partie) ont eu un étrange sentiment de malaise, mais dans l’immédiat, le peuple de Belgique est resté scotché devant son écran de télé au lieu de sortir massivement dans la rue. Heureusement, puisqu’il s’agissait, dans ce cas, d’un canular.

                    A l’époque j’avais posté cette page : http://www.copweb.be/RTBF.htm dans laquelle je m’indignais et m’étonnais qu’une large partie de nos hommes politiques ait accepté (à l’insu de leur plein gré) de participer à ce canular ! Ce soir de décembre on a frôlé la catastrophe ! En effet, et je suis bien placé pour l’affirmer, il n’y avait AUCUNE force de police mobilisée (en stand-by) en cas de dérapage(s) ! La diffusion IRRESPONSABLE de ce docu-fiction aurait potentiellement pu engendrer des mouvements de foule spontanés, des heurts graves, des pillages, etc...

                    Quant à Sa Majesté le Roi Albert II, auquel j’ai juré fidélité, il ne disposait même plus de la GENDARMERIE (force mobilisable quasi instantanément sur TOUT le territoire Belge) pour assurer la protection de son peuple et des siens ! (je ne développerai pas ce dernier point.) Il est vrai que depuis 2001 on plus eu de catastrophe d’ampleur nationale, pourvu que ça dure ! smiley
                    A méditer... smiley


                    • Bobby Bobby 6 octobre 2007 23:31

                      Bonsoir,

                      Très bon article, accompagné de plusieurs commentaires de qualité, j’ai donc gratifié de quelques « plus » !

                      Je souligne l’intervention de Marcel Dehaeseleer, dont l’honnêteté mérite d’être soulignée ! Le canular passé sur un outil d’état, la Radio Télévision Belge, me semble en effet avoir été un catalyseur ayant provoqué un « précipité ». Il me paraît fort étonnant de la part d’un média dont le rôle (obligatoire) est d’informer, non d’intervenir !

                      Je tiens à lui signaler la réaction immédiate de mon père, officier à la retraite, lors de la diffusion de la nouvelle de l’assassinat de JFK, qui s’exclama : « C’est un coup de la CIA ! ».

                      A la lumière des informations que j’ai pu recevoir jusqu’aujourd’hui, mon opinion est qu’il existe une possible connexion à des intérêts communs à ceux des évènements du 911... Il est en effet fort possible que JFK ait élaboré un projet de loi, en défaveur des lobbies pétroliers ; projet immédiatement annulé par le vice-président, son successeur... Le projet d’attaque des tours semble ne pas dater de la veille... ainsi que d’autres du même genre ;(cf. par exemple : opérations « Northwood », présenté en 1962 au secrétaire d’état Robert Mac Namara, par le général (Leiland Nemitzer ?, (je ne suis pas sûr de l’orthographe !)), précisément limogé par JFK ) et ressemblent bien à cet impact psychologique du type « Pearl Harbour », aussi indispensable selon certains, à une économie en perte de vitesse, dont le redressement est prôné dans un « projet pour une nouvelle ère de domination étatsunienne... », si mes informations sont exactes !

                      www.dailymotion.com/video/x18swb_reopen911-fight-1

                      L’attitude exceptionnellement courageuse de Madame Sibel Edmonds que Marcel Dehaesseleer tient tant à souligner, est en effet remarquable, j’ai distingué également Monsieur William Rodriguez, concierge des tours et sauveur de centaines de personnes... lui aussi, un véritable héro !

                      Deux des personnes qui me font chaud au cœur dans le cloaque d’une « autorité » dont la puissance ne peut s’empêcher d’emprunter des chemins bien peu orthodoxes pour arriver à ses fins. Puissent-elles toutes deux montrer l’exemple à tous.

                      Je vous prie de m’excuser d’avoir accordé une large part de ma réaction à un thème glissant peu à peu hors-sujet initial, bien que, vous l’aurez compris, nous soyons tous concerné et que quelque part ce dernier, fera bien partie de notre histoire à tous, très prochainement !

                      Bien à vous


                      • Marcel Dehaeseleer Marcel Dehaeseleer 7 octobre 2007 19:55

                        Thanks smiley !



                        • Bobby Bobby 7 octobre 2007 08:48

                          Le lien donné fonctionnait bien, il était en bleu dans le texte !... il n’a plus l’air de fonctionner... je ne sais pas pourquoi... je cherche !


                          • TALL 7 octobre 2007 12:47

                            DW, cet article explique que la Belgique est au bord du gouffre et propose de faire un pas l’un vers l’autre smiley


                          • CAMBRONNE CAMBRONNE 7 octobre 2007 10:38

                            BONJOUR A TOUS

                            Excellent article accompagné de non moins excellents commentaires dont ceux de TALL .

                            Comme je l’ai déja dit souvent sur ce site , je suis né à 12 Km de la frontière belge et un de mes grands pères a été belge jusqu’à l’age de dix huit ans . La naturalisation française lui a permis de faire la guerre de 14 18 !!!!!!

                            Je remercie nos amis belges de nous expliquer la situation de leur pays car en France c’est plutôt limité comme info .

                            Je vous lis avec intérêt et je dois avouer que je n’ai pas d’opinion affirmée sur la situation que je connais mal .

                            Je ne souhaite que du bien à la Belgique et pour le reste inch allah comme on dit chez nous .

                            Salut et fraternité .


                            • Duncan 8 octobre 2007 10:39

                              Petite précision. « La Muette » n’est pas un opéra de « Portici »... « La Muette de Portici » est un opéra de Daniel-François-Esprit Auber (ça ne s’invente pas).

                              Ceci étant dit, la Belgique n’a pas le monopole des mythes nationaux gonflés à l’hélium. En l’occurrence à l’hydrogène : une étincelle et BOUM.


                              • TALL 8 octobre 2007 16:21

                                Ca pourrait même aller + vite qu’on ne le croit. Il va encore y avoir des « saisis ». Toujours les mêmes.


                              • mawte mawte 13 octobre 2007 14:40

                                Bonjour amis francais. Moi mon ami c’est Tall, il connait bien son sujet, ce n’est pas un belgicain, il est clairvoyant, son article sur les causes de la séparation de la Belgique et pourquoi on a mis les hollandais dehors est édifiant.

                                Il faut savoir ami francais, qu’un bruxellois est à mon sens le seul vrai belge ! pourquoi ? Il a appris a vivre avec tout le monde, il a un accent truculent, il est frondeur mais généreux, il pratique les deux langue, c’est le père de tout les compromis. Il boit de la gueuze ou du lambic doux. Il s’est forgé un langage (le bruxellois) a travers le temps très imagé.

                                Maintenant chers futurs compatriotes francais, si un bruxellois comme Tall dis que c’est mieux de se rattacher à la France, c’est que c’est grave, pour qu’un Bruxellois régimbe contre des flamands c’est qu’il en a marre, et pour qu’il en ait marre c’est qu’on la pousser loin.

                                Si Tall dis que c’est mieux le rattachement , il a raison il sait que la Belgique est un patchwork artificiel.

                                Bon sachez mes amis que Jeumont en 14 18 était Belge, après les bombardements la ville était en ruine . Les Francais demandèrent au roi del’époque s’il pouvait récupérer Jeumont et l’annexer au territoire francais. Ce qui fut accepté et fait. Jeumont est devenue Francaise. Demandons aux habitants ce qu’ils pensent d’etre devenu francais. Je suis sur qu’après ce témoignage positif en faveur de l’héxagone la wallonie suivra.

                                Je pense que ce rattachement sera bénéfique pour nos deux peuples. En effet, vu l’arrivée massive de pays baltes avec élargissement de l’europe, le francais commence à peser moins lourd comme langue en Europe. Si vous voulez laisser à la langue de Molière son importance, ben si on augmentais votre population francophone de disons 4 millions d’individu francophone, je suis sur que celà ferais du bien pour la francophonie en Europe. Regardez simplement l’eurovision, plus aucun pays de la vieille europe risque de le gagner c’est pratiquement toujours un ex pays du pacte de varsovie.

                                Bonne journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès