• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une pensée pour tous ces intellectuels et auteurs syriens réfugiés qui (...)

Une pensée pour tous ces intellectuels et auteurs syriens réfugiés qui découvrent la dictature de Bachar el-Assad à leur arrivée à Paris

  Dans un livre qui a pour titre "Les portes du néant", la romancière syrienne Samar Yazbek, installée à Paris raconte le quotidien de ceux qui luttent à la fois contre Assad et Daech : ICI

 

__________________

 

 

  « Maintenant laissons faire. Génie du Mal ! Te voilà lancé, suis le cours qu’il te plaira » - Jules César de W. Shakespeare.

 

 Certes ! On ne compte plus les intellectuels, universitaires et auteurs syriens qui ont trouvé refuge en Occident, à Paris en particulier. Invités dans toutes les émissions dites « culturelles », ils sont ! - émissions littéraires et autres, télés, radios, journaux quotidiens et hebdomadaires, magazines ; aujourd’hui encore sur France Culture qui a pour invitée une universitaire syrienne nommée Nisrine Al Zahre  : ICI

A les écouter tous ces intellectuels syriens, patiemment, dans leurs témoignages à tous, là où aucun d’entre eux n’oublie de nous parler de la dictature sanguinaire et cruelle de Bachar el-Assad...

 un Bachar el-Assad qui, soit dit en passant, n’a eu qu’un seul tort aux yeux des Occidentaux : privilégier le projet d’un acheminement du pétrole iranien avec le soutien de la Russie, au détriment de celui des Monarchies du golfe...

A les écouter tous ces auteurs, une fois à l’abri, leur exil accompli et achevé à Paris, loin de leurs compatriotes auxquels rien ne sera épargné...

A tendre l’oreille donc… auprès de tous ces syriens, quadras, quinquas et sexagénaires, hommes et femmes confondus, fraîchement débarqués à Roissy… la question suivante nous vient à l’esprit : comment tous ces intellectuels ont-ils fait pour vivre, étudier, enseigner, prospérer durant toutes ces années, dans une Syrie dirigée par el-Assad père et fils, deux bouchers dont il n’y aurait rien à sauver, y coulant des jours plus ou moins paisibles d’intellectuels syriens ? Comment ?

  Voyez plutôt ! D’aucuns parmi ces intellos syriens de Paris, n’hésitent pas à nous encourager, nous l’Occident, a juger Bachar el-Assad pour « crime de guerre » dans leur désir de conforter nos médias et notre classe politique et leur parti pris anti-Assad, en guise de remerciement sans doute aussi, selon le principe qui veut que l’on ne mord pas la main qui vous accueille… trop heureux qu'ils sont tous ces Syriens d’avoir échappé au pire.

 Autre question : tous ces intellos ont-ils fait partie de ceux qui ont occupé les rues des villes de Syrie en 2011 pour appeler Bachar el-Assad à des réformes démocratiques et à la fin de la corruption car c’est bien connu : avec el-Assad, père et fils, il suffit de demander pour obtenir ce qu’on désire, y compris la liberté ?

 Insurrection qui fera près de quarante morts parmi les forces de l’ordre du régime dès les premiers jours.

Dites ! On aurait souhaité une répression sans merci dont le régime est coutumier que l’on ne s’y serait pas pris autrement. Sans doute la CIA peut-elle nous éclairer à ce sujet… ICI

 

 Ou bien alors, tous ces intellectuels coulaient-ils des jours paisibles dans leurs universités respectives, peinards, dans leur vie d'universitaires tranquilles, dictature syrienne ou pas, en attendant la fin de la répression ? Car après tout, ici même, en Occident, on trouvera sans difficulté des milliers d’universitaires qui n’ont jamais contesté au cours de leur carrière quelque gouvernement ou présidence que ce soit... alors vous pensez bien… en Syrie !

 On notera à propos de toutes ces questions légitimes ceci : ceux qui invitent nos intellectuels et auteurs syriens à s’exprimer, ceux qui les interviewent, comme un fait exprès ou comme par malchance, jamais ils ne semblent être capables de trouver le bon moment pour les formuler auprès de leurs invités syriens, toutes ces remarques frappées au coin du bon sens. A leur décharge, on n'envisagera néanmoins ce qui suit : sans doute ne leur viennent-elles même pas à l’esprit toutes ces questions !

 C'est vous dire ! C'est... tout dire !

 

 Mais alors, tous ces intellectuels et auteurs syriens réfugiés auraient-ils découvert la dictature de Bachar el-Assad à leur arrivée à Paris ?

Vraiment, c'est à se demander !

 

***

 

  Dans ce contexte, une autre question vient maintenant à l'esprit ; une question dérangeante pour tout le monde : qu’est-ce qu’un Syrien aujourd’hui ? Et puis aussi : qu’est-ce qu’un Arabe, un Musulman (ou un Alaouite) dans cette partie du monde ? Qui est-il ? Ou bien plutôt... qu’en avons-nous fait si le seul refuge que cet Arabe, ce Musulman, puisse encore trouver pour sauver sa peau ou chercher un peu de sécurité et quelque réconfort matériel... si ce refuge, unique refuge, se trouve chez ceux qui ont détruit précisément leur pays, avec minutie et une détermination sans faille ; leur pays et d’autres encore, dans toute une région ?

 Oui ! Qui sont-ils tous s’ils ne peuvent trouver refuge qu’auprès de ceux qui ont ruiné leurs moyens d’existence ?

 Car enfin, imaginez-vous... disons, des Polonais cherchant refuge en Allemagne en 1940 ?

 L'humiliation est donc totale. Gare aux conséquences !

 

 Si la guerre en Syrie nous est d’un enseignement quelconque c’est de nous avoir une fois de plus confirmé ceci : la lâcheté incommensurable des intellectuels en général et des intellectuels syriens en particulier qui se gardent bien de dénoncer cet Occident pompier-pyromane d’un cynisme d’une cruauté sans nom ; un cynisme aux millions de morts arabes, musulmans et autres, depuis les années 90 !

Sous le prisme de nos catégories occidentales, marxistes de préférence, ces intellectuels syriens nous invitent une fois de plus à faire le constat suivant : la lâcheté de la bourgeoisie là-bas comme ici, est sans limite ; une bourgeoisie prête à toutes les humiliations, à toutes les compromissions, jusqu'à coucher avec ses bourreaux, pour survivre en tant que classe à la fois dominante et... soumise finalement à la loi du plus fort, et ce sans état d'âme. Et si le meilleur trait de la bravoure est la discrétion (Falstaff – W. Shakespeare), sans doute doit-on en conclure que le meilleur trait du courage pour un intellectuel, est dans un exil bavard et flagorneur d’une lâcheté sans nom.

 Aussi, saluons ici bien plutôt les vrais héros : ceux qui ont pour seul ami, leur courage, et non la main qui a tué les uns, moins chanceux, et qui accueille maintenant ceux qui ont survécu au meurtre de masse qu'est la politique occidentale dans cette région du monde...

 Une main, une seule, une seule et unique main.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • leypanou 3 mai 2016 14:43

    Aussi, saluons ici bien plutôt les vrais héros :..., et qui accueille maintenant ceux qui ont survécu au meurtre de masse qu’est la politique occidentale dans cette région du monde : pour vous, ce sont les vrais héros, pour moi, ce sont les idiots utiles de l’interventionnisme occidental.

    En acceptant d’accueillir les forces vives de la Syrie, ils participent à son dépouillage car beaucoup de ces réfugiés ne vont plus revenir dans leur pays, une fois la guerre terminée.

    La destruction totale de la Syrie est organisée, avec l’aide même de ceux qui prétendent chercher la démocratie.


    • leypanou 3 mai 2016 15:02

      @leypanou
      Je conseille aux lecteurs d’agvx de lire cet article très instructif concernant les réfugiés syriens : cela fait réfléchir.


    • Milla (---.---.1.10) 4 mai 2016 10:39

      @leypanou Excellent !


    • JL JL 3 mai 2016 15:39
       
       
       Et pendant ce temps, nos médias nous racontent que Bachar El Assad bombarde de nouveau les civils : on peut vraiment dire n’importe quoi sur les chaînes de télé et les radios qui occupent les temps de cerveau disponibles.
       
      Je ne parle pas de la Presse : les gens qui lisent la presse de nos jours sont ceux qui ont encore un peu de jugement.

      • Jonas 3 mai 2016 16:36

         A l’auteur. 

        Ce sont des gens comme vous qui avaient formé la cohorte des compagnons de route des staliniens , par ce genre de question , stupide , surtout venant de quelqu’un qui soi-disant s’intéresse à la géopolitique. 
         Parce que figurez-vous que sous le petit père des peuples , des grands artistes, écrivains etc créaient malgré la répression , la famine, la peur , l’angoisse et le goulag. 
        Ils avaient comme nom. Pasternak-Ehrenbourg-Mandelstam-Soljenitsine- Chostakovitch-Peokofiev-Maïakpvski-Malévitch et des milliers d’autres dans la danse, cinéma , journalisme , philosophie etc. 

        Celles et ceux qui ont lu les histoires des régimes totalitaires et des dictatures , ne seront pas étonnés par ces intellectuels , syriens , qui pour éviter la répression et les moukhabarates , se sont tus et ont continué leur travail intellectuel dans la solitude et la peur. 
        Malgré les régimes répressifs , comme le fascisme , nazisme, maoïsme , castrisme, polpotisme etc des femmes et des hommes par leur courage et de grande souffrance se sont battus pour survivre a la faim et la maladie pour plus tard témoigner pour ceux qui ne sont plus là. 

        Il faut être un sacré crétin et un débile mentale , pour venir discuter et mettre en doute, celles et ceux qui ont connu l’enfer du dictateur Bachar Al-Assad et de ses parrains , Russes, Iraniens , Hezbollah d’un côté et de l’autre les criminels sanguinaires djihadistes. 


        • Plus robert que Redford 3 mai 2016 18:52

          @Jonas
          Chuis pas géopoliticien, mais je me suis posé moi aussi ce genre de question : Que penser de ceux qui se barrent quand ça commence à sentir le roussi ?

          J’ai pas d’expérience là dessus, sauf celle vécue en 1940 par mes parents : L’Exode !!

          Ma mère s’est retrouvée sur les routes, fuyant la Normandie et les Chevaliers Teutoniques (qui mitraillaient allègrement les colonnes de réfugiés : à 300m de haut, vu d’un Stuka, ça ressemble vraiment pas à une colonne de militaires de l’armée en déroute !!) et mon père, dans son grand « Rallye Dijon-Bordeaux » comme il disait, avec juste assez d’avance sur la Luftwaffe pour ne pas se faire mettre !

          Une fois les choses calmées, chacun est revenu dans sa région d’origine, faire le gros dos en attendant que ça se passe... Point de départs massifs vers la Suisse, ou l’Espagne que je sache !!! Juste quelques histoires de gars passés par l’Espagne (Franco, grand copain de l’Adolf !) pour aller se réenrôler sous un autre uniforme, avec la ferme intention de revenir ferrailler contre les boches, même sous une autre bannière (Jean Gabin, exemple mythique !) !!

          D’intellectuels partis défendre la France à l’étranger et pas revenus, l’histoire n’a pas conservé le nom... De tous ces russes dont vous citez les noms, quelle est la notoriété dans la Russie post-soviétique ? Sont-ils considérés « Héros de la résistance » ou « Rats quitteurs de navire » ??

          J’ai pas de leçons à donner, mais encore moins à recevoir !

          Il me semble, dans mon abrutissement de franchouillard souchien, que la solution serait plutôt celle du « Partisan » de Léonard Cohen, rappelle toi : There were three of us this morning, i’m the only one this evening, Freedom soon will come !..


        • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 01:25

          @Jonas

          Que voulez dire au juste ?

          Quel rapport avec la guerre menée par des puissances étrangères fascistes comme l’ Arabie Saoudite, le Qatar, la France, les USA contre un pays qui se défend, aidé par la Russie et à son appel ?, et en accord avec le droit international, l’ Éthique élémentaire et la logique.

          Voulez vous la victoire des terroristes criminels ?

          Ce n’ est pas de votre compétence de décider qui doit gouverner la Syrie et encore moins pour qualifier son Président, et l’ auteur de merveilleux article, comme vous le faites, en profitant de l’ anonymat.

          C’est certainement de la compétence des lâches qui viennent se prosterner devant les chiens de garde français qui appuyèrent le criminel de guerre avéré qu’est toujours FABIUS.


          vous n’avez absolument aucun argument !

        • Jonas 4 mai 2016 10:50

          @Plus robert que Redford

          Dans votre réponse vous abordez deux sujets distincts.
          Le premier avec lequel , je suis d’accord avec vous. Oui des centaines de milliers si ce n’est des millions de Français lors du déferlement de l’armée nazie sur la France se sont trouvés sur les routes , affamés , blessés , meurtris sans qu’aucune nation  ,  ni organisme de toute sorte ne leur viennent en aide.. Les Français étaient seuls . 
          Oui , les Français serraient les dents et faisaient le gros dos en attendant de se ressaisir , certains plus tard en rejoint Londres , d’autres ont quitté le pays avec beaucoup de difficultés car les nazis occupaient presque toute l’Europe , en plus ils étaient aidés par des pays fascistes comme l’Espagne et l’Italie, d’autres ce sont engagés dans la Résistance , la vraie. en ne s’attaquant qu’à l’occupant nazi et non a des civils , la résistance française ne violait pas , ne déposait pas des bombes dans des lieus publics pour tuer des innocents, ne brûlaient pas des lieux religieux . etc. La résistance avait un seul ennemi , les nazis , en plus , elle était composée de Français de toutes origine spirituelle et politique comme le chante Jean Ferrat .( sur un poème d’Aragon ; Celui qui croyait au ciel et celui …) il n’y a aucune comparaison entre les résistants  français qui se battaient pour la liberté et les tueurs arabo-musulmans qui eux se battent partout et en tout lieu pour ia gloire d’Allah et de son prophète. 
          Pour les migrants , je trouve anormal , que ce soit seul l’Occident qui doit supporter tout le poids , alors que 57 pays arabo-musulmans ne font rien et ne contribue en rien . Ceux qui le font comme le Liban, la Jordanie et la Turquie tendent la main a l’Occident pour recevoir des compensations pécuniaires. Les Etats arabo-musulmans ferment leurs bourses . 
          Oui , ces migrants une fois la paix instaurée doivent retourner dans leur pays pour le construire avec l’aide des 57 pays arabo-musulmans et les financiers du Golfe. 

          Le deuxième point qui me sépare de vous, dans cette guerre arabo-musulmane de Syrie , c’est que celle-ci se déroule sans médias étrangers car soit ils sont tués soit interdits , ces intellectuels syriens malgré tout , viennent témoigner de la cruauté du régime comme des terroristes de l’Etat islamique. Car hélas , il ne faut pas faire confiance a la propagande du régime et de ses parrains , qui sont tous des démocrates. comme chacun sait . 
          PS : Une grande partie des écrivains Français pendant la seconde guerre mondiale sont restés en France et sans prendre les armes a l’exemple de René Char , ont par leur plume combattus les nazis , ceux qui sont partis a l’étranger ont fait de même ,comme Bernanos , Saint-Ex , C.L Stauss et bien d’autres. 
          On est comptant en France de défendre celles et ceux qui alertent sur tel ou tel sujet , on devrait être tout aussi content des témoignages de ces intellectuels syriens qui ont connu l’enfer de Syrie. 
          En Russie , tous les grands écrivains que j’ai cités sont étudiés et admirés. pour leurs talents et leur courage pendant la période stalinienne. 

        • Jonas 4 mai 2016 11:45

          @Michel Maugis

          D’abord et avant de vous répondre , sachez , que je me suis toujours élevé contre les interventions occidentales dans les pays arabo-musulmans.Je trouve que c’est aux arabo-musulmans de régler leurs nombreux conflits internes. Tous mes courriels peuvent l’attester sur ce site. 
          Il y a une maladie ( en plus des autres. Parce que l’arabo-musulman est un malade qui s’ignore) qui frappe les arabo-musulmans depuis toujours et quel que soit le conflit, il faut un bouc émissaire , c’est toujours la faute de l’autre. sans jamais, se mettre en cause, ni faire la moindre analyse sur eux-mêmes. 
          Qu’est-ce que le fascisme ? Pour aller vite , c’est une doctrine , qui cherche à installer un régime , autoritaire, arbitraire , utilisant la violence , supprimant , la liberté de pensée , comme la liberté religieuse , soit par un homme soit par son entourage. Ex : Bachar Al-Assad .Al-Sissi-Omar Bachir -Boutéflika , les monarchies arabo-musulmanes qui toutes ont un lien plus ou moins proche avec le prophète, bref , le fascisme c’est le costume dont se parent tous les régimes arabo-musulmans. Il suffit d’ouvrir las yeux et d’écouter celles et ceux qui fuient ces pays pour venir s’installer en Occident et veulent plus entendre parler des régimes arabo-musulmans. fascistes. 
          Pour moi d’un côté , il y le régime chiite du dictateur syrien , Bachar Al-Assad qui peut se targuer d’avoir fait mieux que son dictateur de père Hafez Al-Assad , qui lui en 1982 , dans la ville de Hama , n’ a tué que 40 000 personnes , une bagatelle , face à 270 000 ou 300 000 sinon plus en détruisant, plusieurs villes , comme Homs-Hama-Alep et bien d’autres. Avec à ses côté l’Iran , le régime des mollahs et le Hezbollah avec l’aide de la Russie. Poutine avait déjà montré en Tchétchénie ( pays musulman) que massacrer une population ne lui fait pas peur . C’est Poutine qui après avoir liquidé plus de 250 000 tchetchènes , disait « je les poursuivrai jusqu’aux chiots ». 
          Et de l’autre des sunnites , Arabie-saoudite -Qatar -Turquie -Jordanie et d’autres .
          Ce sont les pays arabo-musulmans qui sollicitent les pays Occidentaux , parce qu’ils sont dans l’incapacité de le faire. Les armées Arabo-musulmanes sont en réalité des milices pour protéger les régimes en place et non des armées pour la défense du pays. La Syrie-L’Irak-La Libye-Yémen etc sont là pour le prouver. 

          Je suis d’accord avec vous ce sont les syriens qui doivent choisir leurs dirigeants comme les habitants des autres pays arabo-musulmans. 

          Moi , je trouve que l’on donne beaucoup d’importance aux arabo-musulmans en Occident , en s’apitoyant sur leur sort en parlant beaucoup de leurs souffrances et de leurs morts, à cause de médias privés de faits sensationnels pour vendre leurs papiers , alors que dans les médias arabo-musulmans ces sujets sont à peine relevés. Ils ont tellement l’habitude de se massacrer que cela devient une seconde nature. 

        • Serge ULESKI Serge ULESKI 4 mai 2016 12:26

          @Jonas

          Les staliniens soutenaient Staline.

          Le sujet de mon billet n’est pas de savoir s’il faut ou pas soutenir El-Assad fils.


        • Jonas 4 mai 2016 12:58

          @Serge ULESKI

          Beaucoup de russes n’étaient pas staliniens , mais sous la répression et la déportation au goulag, la prise en otage des proches etc étaient obligés de faire semblant de soutenir staline. 

          Pour mieux comprendre ces régimes , je vous conseille de lire le dernier prix Nobel de littérature « La fin de l’homme rouge » ou le temps du désenchantement ; de Svetlana Alexievitch ( Actes sud, 2013) 

          Si votre sujet n’était pas de soutenir le dictateur aux mains pleines de sang , pourquoi alors mettre en cause celles et ceux qui ont fui pour témoigner des souffrances de leur pays ? 

          J’ai rappelé , sur ce site le « cri d’alarme » des médecins d’Alep faisant appel à la communauté internationale pour intervenir et faire cesser le cauchemar que subissent les alépins. Ces médecins courageux ne veulent pas quitter leur pays et parlent de 750 tués parmi les leurs depuis le début du conflit. 
          Ils ont fait pourtant une partie de leurs études en Syrie, de ce fait ils doivent se taire selon votre conception. 
           




        • Jonas 4 mai 2016 14:24

          @Serge ULESKI

          Comment expliquez-vous , qu’une somalienne ( je sais que vous ne vous intéressez pas à la somalie ) se soit immolée par le feu a Nauru , ile sur laquelle tous les migrants sont refoulés par l’Australie ? C’est la deuxième fois qu’un qu’Arabo-musulman tente de se suicider pour ne pas rentrer chez lui. 

          Ces deux arabo-musulmans n’étant pas des intellectuels ont choisi cette forme  de mort pour attirer l’attention , sur leur condition de vie dans leur pays et pour solliciter leur acceptation en Occident. 

          Voilà ce que normalement doit faire rougir de honte et fermer la bouche , des arabo-musulmans au lieu de critiquer l’occident généreux et hospitalier. 

          Qu’ils invitent leurs frères dans leur pays , ils sont 57 et qu’une Fatwa soit prononcée contre ces arabo-musulmans qui quittent leur pays de l’islam pour venir s’installer chez les kafirs . 
            


        • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 15:21

          @Jonas


          Le fascisme c’ est la dictature fasciste de la Bourgeoisie au pouvoir, en réaction au risque de l’installation d’un pouvoir politique du peuple qui remettrait en cause le pouvoir économique de cette bourgeoisie.

          Reprenez la lecture des classiques. Et ne venez pas avec des définitions formulées par des crapules fascistes à la SOROS, CIA, etc...

          Évidemment pour accepter cette définition, il faut reconnaitre l’existence de classes sociales fondamentalement antagonistes ET NON LES NIER....comme un vulgaire propagandiste du Grand Capital.

          La dictature fasciste de la bourgeoise remplace la dictature démocratique de cette même bourgeoise.

          Dans les deux cas, il n’y pas dictature d’un homme, nommé pour la circonstance dictateur, c’est avant tout la dictature d’une classe sociale Et ce ne peut être que la dictature de la classe sociale qui gouverne

          DANS TOUS LES CAS !! 

          Elle peut être démocratique , en laissant des droits d´expression et d’association et de protestation pacifique ( démocratie apparente) ou s’y opposer férocement

          Le capitalisme ne peut que devenir fasciste devant le risque des bourgeois de perdre les pouvoir politique et donc à la longue le pouvoir économique et de s’enrichir au détriment du peuple.



        • Serge ULESKI Serge ULESKI 4 mai 2016 16:28

          @Jonas

          Le témoignage d’une Syrienne en 2012...
          https://www.youtube.com/watch?v=-kn-DrSJ6NU


        • Layly Victor Layly Victor 4 mai 2016 18:43

          @Jonas

          Les sionistes sont vraiment d’une stupidité renversante.
          Il n’est pas venu à l’esprit de ce cher Jonas que ceux qui témoignent « dans le bon sens » sur les plateaux télé sont les seuls qui soient invités, aucun autre point de vue n’étant admis dans cette dictature molle. 
          Et puis, qu’est-ce que ceci a à voir avec Staline ? Pasternak, Prokofiev, sont honorés comme des héros en Russie (sauf par les bobos pro occidentaux). Je sais bien qu’il est vital pour les sionistes d’inoculer au peuple français la haine du grand peuple Russe. C’est vital pour leurs plans de destruction.
          Au passage, ce fou de guerre oublie la chasse aux sorcières aux US, dont ont été victimes de nombreux artistes, dont Charlie Chaplin.

          Les Russes ont souffert sous la dictature stalinienne, et alors ? Aujourd’hui, c’est un grand peuple libre, fier de ses racines et de son histoire, un des derniers refuges de la civilisation.

        • Jonas 5 mai 2016 00:05

          @Serge ULESKI

          Bien sûr que la bourgeoisie de Damas , d’ Alep et surtout , les Alaouites soutiennent le dictateur Bachar Al-Assad , les premiers pour les avantages économiques dont ils bénéficient grâce au régime et les seconds sont une minorité ethnique et religieuse d’où est issue la famille Assad. Certains chrétiens en tant que minorités sont également pour le pouvoir en place. 

          Un dictateur aussi puissant soit-il ne peut gouverner a lui seul un pays , il lui faut bien des alliés et des affidés. Le témoignage de la syrienne de 2012 fait partie de celles et ceux qui sont pour le régime. 
          Si vous connaissez l’histoire de la Syrie , vous ne pouvez pas ignorer que c’est une minorité Alaouite ( chiite de 10%) qui depuis le coup d’Etat de Hafez Al-Assad des années 1960 dirige le pays , avec la confiscation des grands services de sécurité face à la majorité sunnite. 
          En suite , il faut remonter à la genèse du conflit syrien ,ce sont des manifestations pacifiques au début, que le régime à réprimer dans le sang, parce que c’est ce qu’il sait faire de mieux comme son père a Hama en 1982. 

           C’est le cas du petit Hamzah âgé de 13 ans qui avait déclenché la violence des manifestants. 

          « Arrêté le 29 avril 2011, a Deraa pour avoir chanté » A bas le régime « il fut torturé , reçut des décharges électriques , fut brûlé aux pieds aux coudes et aux genoux , on lui a même coupé le sexe , lacéré le visage et achevé ensuite par trois balles . Il fut rendu le 31 mai a sa famille . L’enfant était tellement défiguré que sa propre mère ne l’avait pas reconnu. Puis le régime avait arrêté le père en l’obligeant d’accuser publiquement les salafistes ( déjà) d’avoir martyrisé son fils ». 
          Par ailleurs , le régime après avoir accusé Israël d’être responsable des manifestations , tout à coup la conseillère politique et porte-parole du dictateur syrien , Bousseïna Chaabane, accuse sans preuves. «  Certains réfugiés palestiniens du camp de Ramel ( proche de Lattaquié ) d’avoir voulu créer la fitna en tirant à partir des manifestations sur les forces de sécurité et d’autres sur les manifestants afin de monter la tension entre eux. ».
          Je n’ai aucune sympathie pour les dictatures et encore moins pour les djihadites criminels. Je suis convaincu que si Bachar Al-Assad saute , la minorité Alaouite sera massacré. 
          C’est le dilemme de la Syrie. Il faut choisir entre la peste et le choléra. Choix difficile , qui n’empêche pas de dire la vérité sur le déclenchement de la violence. C’est le régime qui en est 
           responsable en premier. La suite vous la connaissez. 



        • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 mai 2016 08:46

          @Jonas

          Pas de géopolitique dans votre analyse ?

          Pas de contexte ni de cadre ? Celui de la destruction des pays qui refusent de servir les intérêts des USA, d’Israël et des Monarchies du golfe depuis les années 90 ?
          Rien sur le pétrole ?
          Rien sur l’Arabie Saoudite ?

          Car enfin... la destruction de la Syrie sert admirablement les intérêts de ces trois protagonistes comme la destruction de l’Irak et de la Libye (l’Ukraine au même moment ou quand les balles qui tuent les manifestants et les membre des services d’ordre sont les mêmes)... !

          Selon Alain Juillet, ancien directeur du renseignement de la DGSE  : "L’Arabie saoudite et le Qatar prennent très mal l’idée d’un pipeline qui pourraient concurrencer leurs livraisons de pétrole. Ils vont se dire : mais dans le fond le problème c’est Bachar. Il est en train de signer un accord qu’il ne devrait pas signer avec l’Iran. Donc c’est un personnage extrêmement dangereux. Donc il faut renverser Bachar."

          Une analyse de l’implication massive et clandestine de la CIA dans la déstabilisation de la Syrie ICI

          ____________


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 mai 2016 09:10

          @Jonas

          Un lien vidéo à propos de la coïncidence entre les ambitions d’el-Assad à propos du rôle de la Syrie dans l’acheminement du pétrole de toute la région (Iran en particulier) et le soulèvement dit « populaire » contre son régime : https://www.youtube.com/watch?v=4Jdyyed9x98

          Avons-nous donc tous oublié le rôle de la CIA dans les années 70 ( en Amérique du Sud en particulier) quand il s’est agi de renverser des gouvernements de gauche ou d’empêcher leur émergence ?


        • Jonas 5 mai 2016 10:04

          @Serge ULESKI

          Enfin vous dévoilez votre pensée celle répandue dans le monde arabo-musulman , le « complot » celui- ci est responsable de tout les tourments et les maux dont souffre ce monde depuis plus de cinq décennies d’indépendance. 
          Pour faire une analyse convenable de la géopolitique au Moyen-Orient , il faut avoir étudier l’histoire de l’Empire Ottoman, sans cela toute analyse serai erronée. 

          Bien avant le conflit syrien , Bachar Al-Assad avait bien verrouillé sa frontière , depuis qu’il a succédé a son père par accident ( si je peux me permettre ) pas un seul coup de feu n’ a été tiré sur Israël. Même quand les israéliens avaient bombardé un site nucléaire. Et les israéliens qui sont des gens pragmatiques ont toujours préféré le maintien de Bachar Al-Assad au pouvoir a tout changement. « On sait ce que l’on a » disent les officiels. 
          Quant aux Etats -Unis , malgré l’erreur de la ligne rouge fixée par Obama, pour une intervention , contre le régime a la suite des produits toxiques que celui-ci à balancer contre sa population , les Etats-Unis n’ont pas mit leur menace à exécution , au désespoir de la France , des pays du Golfe et de la Turquie ( Il y a un contentieux non résolu entre la Syrie et la Turquie sur Alexandrette devenue Iskanderun) .  Après les échecs de la guerre des Etats -Unis en Afghanistan comme en Irak, la nouvelle doctrine d’Obama est d’abandonner le Moyen-Orient pour le Pacifique ,( Les Etats-Unis n’ont plus besoin du pétrole arabe grâce aux schistes). Obama n’a jamais cru qu’une intervention militaire résoudrai le conflit syrien. Il a toujours pensé que si Bachar Al-Assad tombait , les démocrates syriens ne résisteraient pas un mois aux assauts des islamistes. C’est une des raisons pour lesquelles , il a choisi de régler le conflit avec Poutine et un peu avec l’Iran ,  parce que Bachar Al-Assad est un simple pantin désarticulé. 
          L’autre point que vous ne soulevez pas ,est celui du conflit mémorial Chiites/Sunnites. Les pays du Golfe ,la Jordanie , l’Egypte , et bien d’autres , la Turquie , le Pakistan etc forment une coalition Sunnite contre l’arc , chiite , Syrie ( Alaouite) Iran, Irak, Hezbollah. 
          Vous devriez regarder un peu les soulèvements des Houthistes au Yémen , contrecarré par une coalition de 20 pays sunnites , celui de Bahrein écrasé dans le sang par l’armée saoudienne etc. Sans parler des attentats contre les Chiites en Irak , au Pakistan etc. 
          Mêmes les pays du Machrek sont en ébullition , Algérie, Tunisie , Libye , Mauritanie etc ; je ne pense pas qu’Israël et les Etats-Unis fomentent des conflits dans cette partie du monde Arabe , sinon comment expliqué les années noires d’Algérie avec 200 000 morts , ?
          Serge Uleski, votre logiciel est obsolète , vous devriez le changer. 
          Il y a longtemps qu’il fait jour !

        • mmbbb 5 mai 2016 10:59

          @Michel Maugis Pourquoi restez vous dans ce pays ?


        • Jonas 5 mai 2016 11:40

          @Serge ULESKI

          A travers vous , je m’adresse aux nombreux arabo-musulmans de ce site qui dans leurs élucubrations, accusent Israël de vouloir la chute de Bachar Al-Assd. Qu’ils lisent attentivement ces extraits d’un certains syrien docteur de son état du nom de Ossama Al-Malouhi qui affirme que selon un sondage fait en Israël concernant Bachar Al-Assad en décembre 2011 , 80% des israéliens sont pour le maintient d’Assad. (
          Pourquoi ? 
          << Le fait est que Bachar Al-Assad est le dirigeant Arabe le plus populaire parmi les israéliens. Ils veulent le maintient de l’assassin Bachar Al-Assad au pouvoir . Il y a quelques jours ,un sondage d’opinion a été publié dans les journaux israéliens , révélant , que 80% des israéliens sont favorables au maintient de Bachar Al-Assad au pouvoir . Un autre sondage publié dans les journaux israéliens , il y a quelques jours a montré que la popularité de Natanyahou a augmenté suite l’affaire Shalit, dépassant pour la première fois 50%.
          Cela signifie que Bachar Al-Assad reçoit lui de soutien populaire de la part des israéliens que Natanyahou au sommet de sa gloire. 
          Comment expliquer le soutien indirect , illimité,des israéliens à Bachar Al-Assad , l’assassin ? Ont-ils vraiment peur des extrémistes islamistes dont le régime assure qu’ils existent ? Comment les israéliens peuvent -ils croire une chose pareille , quant le régime prétend en outre que ces extrémistes ont des liens avec israël et qu’on a trouvé des armes israéliennes en leur possession ? Israël considère -t-il chaque Syrien qui ne soutient pas Assad comme un ennemi extrémiste à abattre ? Pourquoi , après sept mois de massacres , le soutien des Israéliens à Assad est-il plus fort que pour aucun des premiers ministres israéliens depuis la création de l’entité sioniste en 1948 ? Est-il concevable qu’après que le monde entier ,et notamment les israéliens , eurent été mis au courant de l’importance de l’effusion de sang
           syrien , ils puissent encore lui accorder leur soutien et souhaiter son maintien au pouvoir ? >>

          Israël est responsable , chez ceux qui soutiennent le dictateur Bachar Al-Assad , comme chez ceux qui le combattent . C’est la schizophrénie Arabe.Il faut toujours un bouc émissaire. Parce qu’ un Arabo-musulman est un robot , tout ce qu’il fait est sur ordre , ici bas , ce sont les Etats-Unis , Israël et les pays Occidentaux et pour l’au-delà , c’est Allah et son prophète Mohammad. 




        • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 mai 2016 13:06

          @Jonas

          Je préfère de loin les analyses des anciens de la DGSE que celles des médias spécialisés dans deux activités : la désinformation par omission et l’accusation de « complotisme »... à l’endroit de ceux qui contestent les journaux de 20H.

          Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 mai 2016 13:12

          @Jonas

          Il est vrai que ceux qui ont envie de savoir ont la fâcheuse habitude de privilégier ceux qui savent.
          Aussi, je ne m’excuserai pas de donner la parole à ces derniers.

          A bon entendeur....


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 mai 2016 15:16

          @Serge ULESKI

          autre analyse : un ancien dirigeant de la DST

          http://oummatv.tv/terrorisme-messianique-cia-arabie-saoudite


        • Jonas 6 mai 2016 08:51

          @Serge ULESKI

          Personne ne vous oblige à regarder les journaux de 20H, aucune loi ne vous contraint . à le faire d’autant qu’ il y a plusieurs chaînes , radios et autres supports. 
           Si vous maîtrisez l’arabe, vous pouvez vous régaler par les commentaires des journaux de ces pays  sur les événements qui se détourent au Moyen-Orient . 
          Vous constaterez ce que Ibn Khaldun écrivait il y a quelques siècles : « Les arabes se mettent d’accord , pour n’être d’accord sur rien ». C’est déjà compliqué pour un arabo -musulman de voir clair , en ayant , la même mentalité, les mêmes moeurs, les mêmes traditions , les mêmes coutumes, les mêmes pensées , la même religion , alors ce n’est pas celles et ceux qui chaussent des lunettes occidentales de s’y retrouver. Le monde arabo-musulman est compliqué très compliqué , les occidentaux avec la meilleure volonté et les bons sentiments n’ arriveront jamais à le comprendre.
          Je crois que le moment est propice pour relire Ibn Khaldun et ses Prolégomènes .

        • Le Sudiste Le Sudiste 3 mai 2016 19:08

          Oh merde ! ça y est, Uleski s’est fait chopper par Daech ! Il est en tenue, les mains attachées dans le dos, il vont lui couper la tête !
          Moi, je t’aimais bien Serge !


          • Le Sudiste Le Sudiste 3 mai 2016 19:21

            Et donc après lecture du texte, une fois de plus, je partage entièrement vos points de vue.
            Mais n’oublions pas que nous entendons et avons en France ceux pour qui la France était un refuge. Peut-être d’autres sont-ils allés se réfugier ailleurs : Russie, Iran... Ceux-là et je ne doute pas qu’ils existent, on n’est pas près de les entendre ! En France...


          • JP94 3 mai 2016 20:35

            Mais enfin , Serge , il ne faut pas se plaindre ! ces gens-là sont plus présentable que les fanatiques barbus de DAECH créee par Clinton ou même que les noyés de la Méditerranée recalés dans leur demande d’asile ; ils sont plus présentables que nos « alliés » au sein de la Francophonie (sic) les émirs du Qatar et d’Arabie saoudite . Et aussi plus présentables que les Noirs-Africains massacrés en Lybie par les islamistes armés par l’Occident ..

            Valls nous montre qui sont les « bons immigré »s. 

            Et en retour ces « bons immigrés » nous montrent que la Démocratie est bien ici, du côté des pays qui détruisent les nations et les états laïques ... parce que les intellos d’ici , au bout d’un moment, commençaient à en douter et on en trouve de moins en moins pour aller cautionner ça ...

            • JP94 3 mai 2016 20:36

              pas pu corriger les fautes ... désolé


              • JMBerniolles 3 mai 2016 20:59
                C’est faire beaucoup d’honneur à ces intellectuels que de leur consacrer un article ici.

                Nous sommes dans un pays où un Président élu sur des promesses fallacieuses et qui représente moins de 20% des gens, se permet de faire des guerres, de prendre des mesures qui conditionneront les conditions de travail des gens dans le sens d’une forte régression, instaure un état d’urgence qu’il fait dériver vers une institutionnalisation qui fera de notre pays une République dictatoriale, et on voit des dictateurs partout ailleurs. Le spectacle d’une élection présidentielle complètement entre les mains des puissants lobbies internationaux, notamment ceux qui prospèrent avec les guerres, nous est donné par le pays auquel nos élites nous asservissent.

                Bachar Al Assad, qui est lui-même un intellectuel formé dans une université prestigieuse en Angleterre, a eu la possibilité de fuir vers un exil doré. Ce que sa famille l’exhortait à faire. Il a préféré se battre pour son pays et il a été élu avec une très grande majorité.
                Alors que son pays voyait un déferlement de mercenaires armés par les américains, la France, les USA et Israël, venant de toutes ses frontières, particulièrement depuis la Turquie et la Jordanie (200.000 à un moment), il a pris le parti de résister. Il a fait l’objet d’un plan d’assassinat de la part d’Erdogan et de Hollande (on se souvient de « Assad ne mérite pas de vivre » de Fabius alors ministre des affaires étrangères..... d’Israël). Raison pour laquelle nos services secrets n’ont plus de contacts en Syrie et nos ressortissants sont suspectés d’espionnage ou.

                Le « Assad doit partir est terminé ». La Syrie et l’Irak (mais aussi l’Afghanistan) marquent le tournant de la fin du règne sans partage des USA sur le monde. D’ailleurs ce pays lui-même mis en coupe réglée par la finance internationale, est en pleine dérive.

                Il est évident que nous paierons nos erreurs sur la scène internationale





                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 mai 2016 21:46

                  à l’auteur,
                  Loin de penser qu’ Assad est un grand démocrate, une question peut se poser.
                  Comment distingue-t-on un civil syrien qui fuit la guerre, d’un islamiste qu’ Erdogan a laissé venir en Europe, pour lui sauver la vie ? ou mettre le chaos ? allez savoir ... , contre espèces sonnantes et trébuchantes ??


                  • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 01:42

                    @Fifi Brind_acier

                    « Loin de penser qu’ Assad est un grand démocrate »

                    Fifi vous me décevrez toujours avec ce genre de pensée !
                    Cela dévalorise vos propos aux yeux des résistants,

                    Mais qu’est ce que pourrait être un vrai démocrate dans ces pays et qui ne se soumettrait pas à politique otanazienne ou Israélienne (la même). ?

                    Avent même de dire qu’ il se ferait descendre, peut on vraiment penser que c’est possible ? Chaque peuple à son type de gouvernement en fonction du contexte réelle et l’ état d’avancement de son peuple. 

                    Alors Fifi, pourquoi cette précaution d’usage ? Avec vous peur que l’ on vous prenne pour un méchant coooomuuuniste ?


                    Pensez vous que nous avons des vrais démocrates au gouvernement français ?




                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 mai 2016 07:50

                    @Michel Maugis
                    Voir ma réponse en dessous à Berniolles.


                  • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 14:52

                    @Fifi Brind_acier

                    Ne reprochez pas à un président de ne pas être ce que vous reconnaissez impossible, pour n’importe qui d’autres. ça semblerait forcément un reproche , au mieux inutile, et au pire une soumission à la doxa des véritables criminels que sont Hollande Fabius et consorts qui ne sont NI français, Ni démocrates, mais des ordures infinies.

                  • Layly Victor Layly Victor 4 mai 2016 19:01

                    @Michel Maugis

                    Fifi, elle a peur de tout. La crainte de faire un faux pas fait que Asselineau a peur même de son ombre. Par exemple, sur le débat de l’énergie, de la loi de transition énergétique qui est un coup de poignard dans le dos de l’industrie française, sur la démolition organisée du nucléaire français (organisée par ses soit disant ennemis du reich allemand), silence radio.

                    C’est toujours, sur tout, mille et infinies précautions.
                    Asselineau est très bien informé, mais il ne veut pas se mouiller.

                  • Ar zen Ar zen 4 mai 2016 22:02

                    @Layly Victor

                    Y a t-il un débat plus clivant que celui du nucléaire ? Je pense qu’il faut faire comme l’ont fait les Suisses. Il y a eu une intiative et ils ont voté. Evidemment il faut permettre le débat, le débat éclairé, au cours duquel chacun a le temps de poser ses arguments. Que l’on soit pour ou contre le nucléaire c’est à la majorité que le peuple de France doit se déterminer en ayant à l’esprit les enjeux d’un choix comme de l’autre. 

                  • Layly Victor Layly Victor 5 mai 2016 09:56

                    @Ar zen
                    Ils ont voté pour le maintien du nucléaire, plus précisément pour le maintien en activité de certains réacteurs, mais la direction helvétique a fait comme la France pour le référendum sur l’Europe, elle s’est assise dessus.

                    D’autre part, le débat sur le nucléaire n’est absolument pas clivant, puisque la presse unanime et la classe politique unanime sont contre (seule est pour la réalité économique, comme en Suisse).

                  • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 20:14

                    @Porcu Nustrale

                    Vous avez déjà essayé de faire un commentaire raisonné, au lieu de balancer vos affirmations hors contexte ?

                    Vous êtes dépité

                  • Michel Maugis Michel Maugis 4 mai 2016 21:04

                    @Porcu Nustrale

                    Le contexte est que Thomas avait dit que la Russie à annexé l’ Ukraine (en voulant dire la Crimée, je suppose)

                    alors qu’elle l’a libérée du joug nazie en 44/45. et que des nazis ont repris le pouvoir maintenant grâce à un coup d´état fomenté et financé par L’occident dont la France.

                    Votre commentaire n’ a absolument rien à voir. Vous isolez un fait négligeable de l’ histoire pour insinuer que le peuple Ukrainien dans son ensemble avait accueilli les Nazis avec des fleurs pour les avoir libéré de l’ URSS.
                    C’ est faux et archi faux. cela vous fait peut être plaisir de le penser. C’ est votre manière d’isoler un fait pour en faire une généralité.Et même si c’était vrai, cela n’ a aucune relation avec le sujet.
                    Vous n’ avez pas fait de raisonnement qui reliait votre « réflexion » au sujet de ce fil et de mon commentaire.

                    Quelle était votre idée saugrenue ? l’ URSS a participé à un redressement incroyable de l’Ukraine, au point de lui coller la Crimée ILLEGALEMENT par Kroutchev.

                    Au point que maintenant ces ordures fascistes sont désemparées de s’apercevoir que sans la Russie l’ Ukraine n’ est rien, que l’Otanazie se fout de Ukraine, ce qu’elle voulait (l’Otanazie) c’ est la Crimée., pas pour ses ressources, mais pour installer une base de plus de l’OTAN et de pouvoir ainsi resserrer son emprise sur la Russie.

                    Ce qui tue l’Ukraine c’est L’ORGUEIL des dirigeants corrompus de l’oligarchie qui ne voudront jamais reconnaître qu’ ils ont fait une belle bourde. 

                    Ce qu’ attend Poutine ? 

                    Que les Ukrainiens s’aperçoivent que les occidentaux sont des belles ordures et se révoltent contre l’UE et rejoignent la CEI comme des grands.

                    En France aussi, des gens ont aussi accueilli les nazis en libérateur... de ce Front populaire.

                    Mais votre commentaire insinuant me plait parce que c’ est un mensonge et non la vérité


                  • Layly Victor Layly Victor 5 mai 2016 10:10

                    @Porcu Nustrale

                    excusez moi, cette remarque est d’une stupidité sans nom. Quel rapport entre la Russie et le régime stalinien ? Le fait que des populations aient accueilli favorablement l’armée allemande par naïveté est exact. Ils ont vite déchanté. Comme aujourd’hui, ces malheureux Roumains et Ukrainiens, piégés et pillés par le reich bruxello-germanique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès