• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une vidéo hallucinante montre avec quel mépris sont votées les lois en (...)

Une vidéo hallucinante montre avec quel mépris sont votées les lois en France

Une vidéo de plus de 4h hébergée sur le site de l’Assemblée nationale, a priori, ça présente toutes les conditions d’un ennui mortel. Et pourtant. Pourtant, la retranscription audiovisuelle du passage des articles 1er à 5 duovicies du projet de loi Santé en Commission des affaires sociales est passionnante. On y voit Catherine Lemorton, députée PS et présidente de la Commission en question, faire preuve d’un rare manquement à la déontologie, masquant le tout sous des paroles et une attitude outrancières. Un aperçu édifiant de la façon dont sont votées les lois en France.

Petit rappel du contexte. Après quatre heures de séance, vient le moment d’aborder la question du passage ou non de l’amendement 306 visant l’article 5 de la loi de Santé, et préconisant une étude d’impact sur l’activité des débitants de tabac si jamais le paquet de cigarettes neutre venait à être adopté. Un amendement que ne voit visiblement pas d’un bon œil Catherine Lemorton, qui au moment de comptabiliser les votes regarde à peine la salle, avant de décréter que cet amendement est rejeté.

Devant le caractère expéditif du calcul de Lemorton, les députés s’échauffent, réclament que l’on recompte. Frédéric Barbier, député lui aussi socialiste à l’origine de cet amendement, fait partie des protestataires. Dans un premier temps, Lemorton ne cède pas, affirme qu’elle a bien compté, avant de finir par autoriser un second vote, non sans avoir commandé auparavant au député Denis Robiliard, semble-t-il opposé comme elle à cet amendement ( ?), de bien lever sa main pour valider ce choix. Ou comment faire pression sur un élu en toute décontraction.

Pourtant, Robiliard ou non, après recomptage, ce sont bien les partisans de l’amendement 306 les plus nombreux. S’ils ne s’étaient pas manifestés, l’amendement serait passé à la trappe, la croisade aveugle de certains députés socialistes en faveur du paquet neutre aurait tout emporté sur son passage, au mépris de la démocratie. Un extrait de deux minutes qui en dit long.


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Ben Schott 14 novembre 2015 14:39

     
    C’est beau, la démocratie en action !
     


    • Le Sudiste Le Sudiste 15 novembre 2015 01:52

      Oui, vous devriez faire attention. Si vous avez les mêmes merdes qu’en France, ça peut finir dans un bain de sang.


      • Le Sudiste Le Sudiste 15 novembre 2015 20:57

        J’avais pas tout lu et regardé direct la vidéo. J’ai cru que c’était au Québec !


      • smilodon smilodon 15 novembre 2015 14:13

        @ l’auteur : J.M Ayrault vient de faire voter une loi dont personne ne parle !..... C’est juste une révolution !...Un truc énorme !... Pour ceux qui savent.......Adishatz.


        • jean-marc D jean-marc 16 novembre 2015 11:36

          @smilodon
          Bonjour,

          J’en ai parlé le 14 novembre (article « les toubibs en colère en remettent une couche ») apparemment vous êtes le seul à avoir percuté sur ce qui effectivement s’avère une révolution pour le système de santé français......

          « @Le421
          Bonjour à vous,

          Le problème du tiers payant, mis en avant par tous les merdias (voyez mon commentaire à Victor, ci-dessus), est un moyen d’enfumage utilisé pour cacher les vraies raisons de la grogne de la médecine libérale, et cela peu de gens le comprennent.
          Petite précision qui semble avoir échappée à la compréhension générale : Ayrault vient de faire passer la progressivité de la CSG. Si tant est quelle ne soit pas anticonstitutionnelle, elle annonce la future fusion entre CSG et IR. Cela revient à dire que la CSG (instituée par Rocard pour un supplément de financement de la SS) étant intégrée dans l’impôt sur le revenu, le déficit chronique de l’assurance maladie sera intégré dans le calcul de l’IR, autrement dit disparaîtra purement et simplement de la réalité palpable
          Cela revient à dire que d’une part, plus aucun contrôle de ce déficit ne sera possible, qu’il sera systématiquement comblé par l’augmentation régulière des impôts, et que d’autre part l’intégralité des soins dispensés en France sera purement et simplement étatisé.
          Autant résumer en disant que la ou il y avait un accès au soins équivalent pour tous, avec une participation de tous, celui des classes défavorisées se fera sur le dos des contribuables, soit moins de la moitié des français !
          Deux grandes conséquences notables à moyen et long terme :
          1) les français participant le moins seront déresponsabilisés et consulteront sans vergogne, demanderont un arrêt de travail au moindre bobo puisque les frais seront indolores,
          2) ceux participant le plus seront de plus en plus incités à migrer de leur classe moyenne vers la classe inférieure qui leur offrira plus de sécurité (santé, retraite....), les prélèvements devenant insupportables.
          Elle sera pas plus belle la vie ? »

          Bien à vous,


        • Le p’tit Charles 16 novembre 2015 07:02

          L’assemblée comme le Sénat sont des ZOOS pour y enfermer les décérébrés profonds qui pensent avec leurs comptes en banques...


          • AlbertGam AlbertGam 20 novembre 2015 22:52

            Elle aussi elle devrait être virée. Comme tous les politicards qui se comportent e cette façon.

            D’ailleurs il est aberrant qu’en 2015 on trouve encore des votes à main levée. Lors de tels votes la bonne vieille méthode des billes blanches et des billes noires avait au moins la qualité d’assurer le comptage exact et sans la moindre équivoque. Et tant pis si on y perd du temps parce qu’au moins on a l’assurance de respecter la démocratie et c’est cela qui est le plus important.


            • AlbertGam AlbertGam 20 novembre 2015 22:59

              On voit de plus qu’elle ne se prend pas pour une merde et qu’elle insulte littéralement ses confrères. Et en plus elle affirme qu’elle a compté (d’un simple coup d’oeil à peine levé une fraction de seconde) alors qu’un vrai compte (on le voit au second vote) a nécessité plusieurs secondes pour compter les mains ! Ce genre de personne qui n’a aucun respect de ses semblables et préside de façon tyrannique n’a rien à foutre dans une institution qui met en jeu la vie des français ! Ce n’est pas sa place !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nathan


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès